Motards en colère ce samedi 14 avril

Contre le projet de la limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau routier secondaire, un nouveau rassemblements de motards, de poids lourds et d'automobilistes est organisé par la Fédération des Motards en colère de l'Hérault - FFMC 34 - dans le cadre d'une mobilisation nationale.

Le rendez-vous  est fixé au Rieucoulon à St Jean de Védas le samedi 14 avril 2018 à partir de 9h00 pour un départ à 10h00 pour une manifestation de tous les usagers de la route.

Journée d'action des motards en colère de l'Hérault en février dernier, avenue Clémenceau à Montpellier

Ce rassemblement a pour but de dénoncer la limitation de vitesse à 80km/h, mais aussi la politique de répression routière en agitant une soi disant sécurité routière.

L'itinéraire est le suivant :

- de St Jean de Védas départ par la D612 (N112) vers Mireval, Vic la Gardiole, Mireval, Frontignan, Sète; direction Balaruc le Vieux par N300, puis Bouzigues par D613 (N113), puis Mèze, Marseillan par D51, Agde, Vias D612(N112), Portiragnes, Villeneuves les Béziers.
- Arrivée  rue Poséidon, à Villeneuve les Béziers pour rejoindre le 2e convoi à 13h, direction de la Sous Préfecture de Béziers par la D612(N112),
- puis la D28 Av Pierre Verdier, Allée Paul Ricquet, Place Charles de Gaulle. Visite de la Sous Préfecture, dépôt d'une demande de rendez-vous avec le Sous Préfet, remise d'un courrier.
- A 14 h, les deux groupes rejoindront Lodève : Sortie de Béziers par l'Avenue Jean Moulin, route de Pézénas, direction Lodève par A75.
Retour sur Montpellier par l'A750 et arrêt du collectif devant la Préfecture de l'Hérault. 

Piscine Héraclès : le chantier avance

La 14e piscine, la plus à l'Est de la métropole de Montpellier, verra le jour en septembre 2018.

Ce vendredi 13 avril 2018, les élus et Philippe Saurel président de MMM ont découvert l'avancée des travaux. A terme, la piscine Héraclès permettra d’offrir un équipement de qualité aux communes de l’Est de la Métropole d’ici à septembre 2018. Elle accueillera à la fois le grand public, les scolaires et les associations grâce à des bassins sportifs et ludiques. Montpellier Méditerranée Métropole finance la construction de la piscine Héraclès à hauteur de 10,2 millions d’euros.

Echouage de velelles sur les plages palavasiennes

De Palavas-les-Flots en passant par la plage du Pilou de Villeneuve-lès-Maguelone jusqu'aux plages agathoises, le coup de vent du lundi 9 avril 2018 a ramené des milliers de velelles dans les stations balnéaires.

Cousines des méduses, surnommées méduses à voile ou barques de St Jean dans d'autres régions, ces cnidaires (hydrozoaires exactement) bleus et translucides arrivent souvent par radeaux entiers sur les plages au printemps, portés par le vent grâce à leur voile gélatineuse en forme de triangle. Elles sont présentes dans les océans en zone tempérée et tropicale et se nourrissent exclusivement de plancton. Comme toutes les laisses de mer, elles participent à l'équilibre des plages, se mélangent au sable au gré des vents et leur odeur un peu forte disparaît ainsi rapidement.

Inoffensives une fois mortes, il vaut mieux éviter de les toucher lors d'un échouage récent. Leur prolifération est souvent cyclique et liée aux coups de mer, même si les effets du changement climatique sont assez probables aujourd'hui.

Retour sur la simulation d’accident sur le dépôt d’hydrocarbures BP-GDH

Un exercice de sécurité civile grandeur nature s’est déroulé ce jeudi 5 avril l’après-midi.

 
 
 

 L’objectif : tester, pour mieux les maîtriser et les améliorer, les procédures d’alerte et de protection des populations, ainsi que les moyens de lutte contre un incendie sur ce dépôt stratégique classé Seveso seuil haut.

Premiers retours.

C'est aux alentours de 13h que l'alerte a été donnée par la sirène de BP-GDH. Rapidement, les premiers détachements de pompiers se sont rendus sur site, tandis que le maire armait le plan communal de sauvegarde/ PCS. Aux environs de 14h, le préfet déclenchait le plan particulier d’intervention/ PPI, véritable objet de ce test en situation réelle : information des habitants, fermeture des accès à la zone de danger et postes de commandement dans les locaux des services techniques municipaux ont alors été mis en œuvre.

Durant plus de 3 heures, services municipaux et départementaux, pompiers, polices, gendarmerie nationale et services de l’Etat se sont ainsi mis en situation de gestion de crise, avec près de 200 intervenants mobilisés sur site ou à distance, dont 70 agents de la Ville, qui a également mobilisé 8 véhicules et placé quelques 70 barrières.

Parmi les premiers retours d’expérience, tous ont noté que les moyens mis en œuvre ont fonctionné.

Certains points sont toutefois à améliorer, comme le niveau sonore de la sirène d’alerte de BP-GDH, que peu ont entendu, ou encore la présence des forces de l’ordre, à renforcer sur les points de fermeture des voies peu respectés par certains automobilistes.

Dans le cadre de ses moyens d’alerte de la population, en début et en fin d’exercice, la Ville a fait tourner 3 véhicules d’alerte dans les secteurs concernés, et utilisé la plateforme de téléalerte Viappel, avec des messages téléphoniques différents pour les habitants du périmètre du PPI, qui ont dû rester confinés, et ceux du reste de la commune.

Elle a également publié les informations dont elle disposait sur son site Internet, sa page Facebook et les panneaux d’information électroniques.

Cet exercice, souhaité par la Ville depuis plusieurs années, a ainsi permis à chacun de mieux se préparer au risque industriel.

Vous habitez ou travaillez à Frontignan la Peyrade ? Inscrivez-vous à la téléalerte

Viappel

Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française

Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française à la préfecture de l'Hérault

Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française à la préfecture de l'Hérault

Pascal Otheguy, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, a présidé, vendredi 6 avril, la cérémonie de remise des décrets de naturalisation et des déclarations de nationalité française.

Cette cérémonie vise à accueillir de manière solennelle et chaleureuse dans la communauté nationale les personnes ayant acquis récemment la nationalité française par naturalisation, réintégration ou mariage avec un ressortissant français.

50 personnes étaient conviées à cette cérémonie pour recevoir le décret de naturalisation ou la déclaration de nationalité. Elles sont originaires de 15 pays différents : Maroc (24), Algérie (10), Colombie (2), Sénégal (2), Tunisie (2), Albanie (1), Argentine (1), Congo (1), Espagne (1), Éthiopie (1), Guinée (1), Italie (1), Madagascar (1), Liban (1), Russie (1).

Pour ces personnes, l’installation sur le territoire national s’est échelonnée entre 1958 et 2013.

La plus jeune est âgée de 21 ans, la plus âgée a 80 ans.

Ces personnes vivent à Montpellier pour la plupart d’entre elles, Castelnau-le-Lez, Frontignan, Lunel et Sète.  

Les différentes catégories socio-professionnelles sont représentées.

Concertation Ligne 5 de tramway

"La ligne 5 doit desservir un maximum de quartiers tout en préservant le parc Montcalm !"

C'est en ces termes que s'est adressé Philippe Saurel aux 400 Montpelliérains présents à la 2e réunion publique qui se tenait à l'Hôtel de la Métropole de Montpellier ce mercredi 4 avril 2018.

Lors de la dernière réunion publique en novembre 2017, 5 variantes ont été proposées afin de modifier le tracé initial de la Ligne 5 avec pour objectif la préservation du parc Montcalm et la desserte d’un maximum de quartiers populaires.
Suite à cette dernière réunion publique, Philippe Saurel a demandé l’étude de 2 tracés en intégrant les remarques d’une habitante « Sophie », sur la desserte du quartier Ovalie  qui seront présentées lors de cette 2ème réunion publique, ce mercredi 4 avril :
- le tracé entre les secteurs Lavandin – EAI – Lepic,
- le tracé entre les secteurs Chasseurs – EAI – Lepic.

En effet, Philippe Saurel a intégré la variante « Sophie » dans ces 2 tracés jugeant la desserte du quartier Ovalie comme nécessaire. Lors de cette réunion publique, les habitants seront amenés à se prononcer sur le passage de la Ligne 5 soit par la rue des Lavandins ou bien par la rue des Chasseurs.

Par ailleurs, le maire soumettra à la concertation la variante dite « PS ». Ainsi, ce nouveau tracé présenté ce jour en réunion publique a pour objectif de préserver le parc Montcalm tout en desservant les quartiers classés “Politique de la ville” à savoir “le haut de la cité Gély, Paul-Valéry, le Pas-du-Loup, les résidences côté Estanove”, en complément de Bagatelle, Val-de-Croze et Ovalie assurant ainsi une maximum de dessertes. Le tracé sera défini avant la fin de l'année 2018. La ligne 5 sera mise en service en 2025.

" La ligne 5 doit desservir un maximum de quartiers. C’est pourquoi, la variante dite « PS » qui en venant de Clapiers, à partir de l'avenue Lepic, en contournant le parc Montcalm en passant au milieu de l'EAI, sortirait par la rue des Chasseurs, puis, partirait sur la route de Lavérune, le boulevard Paul-Valéry et remonterait l'avenue de Vanières. Elle contournerait le stade Yves du Manoir par la rue de Bugarel, afin d'aller chercher tout le quartier Ovalie, ainsi que Bagatelle et Val-de-Croze desservant ainsi un maximum de quartiers populaires et assurant une plus grande mixité sociale. La DUP initiale ne bouge pas car nous conservons les 3 points cruciaux de la ligne à savoir Lepic, avenue de Vanières et Paul Fajon. Nous suivons les recommandations des commissaires enquêteurs qui notamment prônaient la desserte des quartiers populaires et la préservation du parc Montcalm." souligne Philippe Saurel.


tracé en jaune dela future Ligne 5 du tramway abandonné par Philippe Saurel

Jours de grève à venir à la SNCF : les dates concernées

 L'intersyndicale des cheminots annonce une grève SNCF du 3 avril au 28 juin 2018, au rythme de « deux jours sur cinq », pour un total de 36 jours.

Train rapide

Quelles dates ?

  • En avril
    Les mardi 3 et mercredi 4 ; les dimanche 8 et lundi 9 ; les vendredi 13 et samedi 14 ; les mercredi 18 et jeudi 19 ; les lundi 23 et mardi 24 et les samedi 28 et dimanche 29.
  • En mai
    Les jeudi 3 et vendredi 4 ; les mardi 8 et mercredi 9 ; les dimanche 13 et lundi 14 ; les vendredi 18 et samedi 19 ; les mercredi 23 et jeudi 24 et les lundi 28 et mardi 29.
  • En juin
    Les samedi 2 et dimanche 3 ; les jeudi 7 et vendredi 8 ; les mardi 12 et mercredi 13 ; les dimanche 17 et lundi 18 ; les vendredi 22 samedi 23 et les mercredi 27 et jeudi 28.
    Attention : certains jours de grève sont programmés pendant les épreuves du brevet (28 et 29 juin) et du bac (du 18 au 25 juin).

Il est annoncé que la grève suivra un rythme de « deux jours sur cinq », mais que les perturbations pourraient être plus longues car les préavis courant de la veille 20h au lendemain 8h du jour de grève, les trains doivent être repositionnés et la révision des matériels effectuée avant leur remise en circulation.

  À noter :

Les discussions devant se poursuivre dans les semaines à venir, les parties peuvent trouver un accord avant le 28 juin.

Quels trains ?

L'ensemble des liaisons intérieures est concerné. Les voyages vers l'Allemagne, la Suisse, l'Italie et l'Espagne seront également impactés, notamment si le mouvement touche les postes d'aiguillage, mais les employés de ces trains ne feront pas grève.

La vente des billets pour les TGV et Intercités (mais pas les TER) est suspendue pour les 12 jours de grève prévus en avril. Les billets déjà achetés seront échangeables ou remboursables sans frais, y compris pour les tarifs non échangeables et non remboursables. Pour les billets OUIGO, l'échange sera possible et le remboursement se fera en bons d'achat. Pour les TER, ce sont les centres de relations clients des régions qui décideront des modalités.

Les réservations sont en revanche toujours ouvertes pour les mois de mai et juin aux conditions habituelles, mais il est trop tôt pour connaître les conséquences sur les circulations et les conditions d'après-vente.

L'information des usagers

La SNCF a assuré qu'elle communiquerait sur son site internet ou son application mobile un horaire complet des trains devant circuler le lendemain tous les jours à 17 h.

Circulation des trains, calendrier, conditions d'échange et de remboursement, services, compensations en cas de retard, propositions d'alternatives... vous trouverez tous les renseignements utiles sur la page Info perturbations du site de la SNCF .

  À savoir :

Peut-on prendre n'importe quel train pendant une grève ? Oui, à condition d'avoir un billet valide ce jour-là pour la destination, mais sans garantie de place assise. La SNCF déconseille cependant cette pratique pour le confort et la sécurité des voyageurs.

Escale à Sète 2018 : un engouement populaire exceptionnel

La 5e édition d’Escale à Sète, qui s’est déroulée du 27 mars au 2 avril, restera sans doute dans les annales pour l’engouement populaire exceptionnel que ce festival dédié aux traditions maritimes sous toutes leurs formes a suscité.

pygP1020708

Avec cette année en invitée d’honneur l’Hermione qui a focalisé toutes les attentions. Le public a également pu admirer les autres grands voiliers, vieux gréements, bateaux pirates et autres navires qui s’étaient donné rendez-vous à Sète pour cette Escale Centenaire. C’est dans une grande ferveur, sur terre ou sur mer, que le public était déjà au rendez-vous, mardi, pour accueillir l’arrivée de l’armada, accompagnée de toute une flottille dans son sillage.

escalP1030218

Après le passage et l’amarrage du Kruzenshtern au quai d’Alger, l’Hermione, majestueuse, a fait son entrée en rade de Sète en faisant tonner ses canons.

Une belle entrée en matière qui a donné le feu vert à une fréquentation record. Et le samedi, le grand défilé des équipages, emmené cette année par le prestigieux Bagad de Lann-Biouhé, a marqué l’ouverture officielle des festivités.

François Commeinhes, Maire de Sète, était entouré entre autres de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, de Jean-Claude Gayssot, président d’EPR Sud de France, de Wolfgang Idiri, directeur d’Escale à Sète et d’Annick Artaud, présidente de l’association.

Et c’est un public de connaisseurs ou de novices qui a envahi les quais, très souvent en famille, pour vivre de près les conditions de vie des marins. Et pour poursuivre l’aventure, le soir, place aux chants de marins, aux groupes musicaux ou à la dégustation de poisson fraîchement fumé au bois de hêtre.

Placée sous le signe de la commémoration du centenaire de la fin de la Grande Guerre, cette édition d’Escale à Sète a rendu hommage, dimanche 1er avril, aux marins et aux sous-mariniers disparus en mer entre 1914 et 1918. Un moment chargé d’émotion auquel a assisté une foule dense et compacte. Durant tout ce week-end Pascal, les quais de l’Île Singulière ont accueilli un nombre record de visiteurs et il arrivait parfois de croiser sur les canaux de curieux équipages et de drôles de rafiots.

Le lundi, en raison de très mauvaises conditions météo, qui n’ ont pas empêché des milliers de visiteurs de se serrer le long des quais, sur le môle ou sur l’eau à bord de leur bateau, seul le Kruzenshtern a pu prendre la mer, les autres navires, dont l’Hermione, devant rester à quai. Mais cela n’en a pas pour autant terni la fête qui a su plus que jamais démontrer l’attachement d’un public à la recherche d’authenticité.

kriP1030541

6 avril : cérémonie de naturalisation en préfecture

Préfecture de l'Hérault à Montpellier

flag frenchVendredi 6 avril 2018, à 15 h, Pascal Otheguy, le secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, présidera une cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française. 

En effet, les étrangers peuvent demander la naturalisation et la réintégration dans la nationalité française, ou acquérir la nationalité française par mariage ou en qualité d'ascendant ou de frère ou sœur de Français.

Contrôle alcoolémie de sorties de boîtes de nuit

Mahamadou Diarra, directeur de cabinet du préfet de l'Hérault, a participé à un contrôle alcoolémie des sorties de boîtes de nuit dans la nuit de samedi 31 mars à dimanche 1er avril 2018, à Saint-Jean-de-Vedas aux côtés de l'escadron départemental de sécurité routière (EDSR)  : 8 délits (+0.8 g alcool/litre de sang) et 11 contraventions (entre 0.5 et 0.8) ont été constatés.

Contrôle alcoolémie de sorties de boites de nuit avec le directeur de cabinet du préfet de l'Hérault

Simulation d’accident sur le site industriel SEVESO de GDH

Un exercice de sécurité civile lié au risque technologique, piloté par le préfet de l’Hérault dans le cadre du dispositif départemental ORSEC, se déroulera dans l’enceinte de l’entreprise GDH située à Frontignan la Peyrade le jeudi 5 avril 2018.  Les usagers seront invités à emprunter la D114 en direction du Nord vers Cournonterral.

BP-GDH-PPI Cet exercice qui associe la mairie de Frontignan la Peyrade et l’entreprise GDH aux services de l’État, simulera une situation proche de la réalité au regard des risques et menaces inhérents au fonctionnement d’un établissement industriel soumis à un Plan Particulier d’Intervention (PPI).

Ce test donnera lieu au déclenchement en début et en fin d’exercice, de la sirène d’alerte de l’industriel. Un périmètre de sécurité sera mis en place par les autorités.

L’exercice se déroulera en deux phases :

  • La phase interne à l’industriel : au cours de cette première partie sera testé le Plan d’Opération Interne (POI) par l’industriel, l’engagement de ses propres moyens et la mise en pré-alerte des services de l’État.
  • La phase Plan Particulier d’Intervention (PPI) : le préfet de l’Hérault prendra la Direction des Opérations de Secours (DOS). Un Centre Opérationnel Départemental (COD) est prévu en préfecture et un Poste de Commandement Opérationnel (PCO) aux abords de la mairie de Frontignan.

Cet exercice « grandeur nature » permettra de tester tous les moyens pour alerter la population, la mobilisation des services pour lutter contre le sinistre et assurer la protection de la population.

Le scenario joué permettra notamment aux sapeurs-pompiers de tester leurs moyens d’extinction, à savoir l’utilisation d’un groupe LIF (Feu de Liquide Inflammables).

Respectez les consignes des autorités et les déviations mises en place !

  • Pour les véhicules : Fermeture de la RD612 entre Sète et Frontignan avec une déviation à hauteur de la commune de Vic-la-Gardiole. Les usagers seront invités à emprunter la D114 en direction du Nord vers Cournonterral (cet axe de délestage sera interdit aux convois exceptionnels).
  • Pour les piétons : Points de barrièrage autour de la zone : ils permettent de signaler la zone de danger à la population et d’en interdire l’accès.
  • Pour les bateaux : L’ouverture du pont prévue à 16h00 est susceptible d’être décalée

Davantage d’informations en direct sur France Bleu Hérault (101.1 ou 102.0 FM)

  Le site de GDH est interdit au public

 

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon