Bulletin municipal juin 2019

Samedi 8 juin Gala de fin d'année du CAC, Centre d'Arts Chorégraphiques
à 20h30 dans le Parc du Château.
Ouvert à tous / Entrée libre.

  Mercredi 12 juin : Atelier numérique à 18h
Maison des associations
Le CCAS vous donne rendez-vous pour son nouvel atelier numérique.

L'équipe des bénévoles essaiera de répondre à des problématiques particulières et vous accompagnera dans la manipulation. 
Ouvert à tous, gratuit.

Vendredi 14 juin : Théâtre d’improvisation au profit d’Espoir & Entraide
à 20h30

Dans le Parc du Château.
En présence de Julien Masdoua, acteur dans la série de France 2 « Un si grand soleil ».
Buvette sur place.
Ouvert à tous / Tarif libre au profit de  Espoir & Entraide.

Mardi 18 juin Ambassadeurs Musée Fabre à la Bibliothèque

Lundi 24 juin :  St-Jean en musique  -Municipalité et SDNE

Mardi 25 juin : Montpellier Danse Métropole 3M au Parc municipal

Vendredi 28 et Samedi 29 juin :  Théâtrales vigneronnes. Les vignerons du terroir au Parc Municipal

http://cdn1_2.reseaudescommunes.fr/cities/255/documents/gjyhyywglw9of9t.pdf

 

Les Foulées du Bérange le 2 juin, trail en nature

La 17e édition aura lieu le 2 juin 2019 - les inscriptions sont ouvertes


Amateurs de trail en zone Natura 2000

Au choix, trois compétitions au départ du village de Saint-Drézéry, 5, 12 et cette année une nouvelle distance 21 km, sur de nouveaux tracés en garrigue à l'occasion de la 17e édition des Foulées du Bérange.

Départ à 9h pour les 21 km et 10h pour les autres distances

Le tracé du 5 km des Foulées du Bérange s’évade très rapidement, moins de 500 m, vers la campagne viticole.

Pour le 12 km et le 21 km, à partir du ravitaillement vous êtes seuls, en pleine nature, prêts pour attaquer l’ascension de la Suque. 
A la tour de guet, vous découvrirez un point de vue magique : le Pic st Loup défiant l’Hortus !

Des dotations pour tous clôtureront les fins de courses.

Inscriptions jusqu'au 31 mai 2019 sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ou https://www.endurancechrono.com/inscription/fr/Les_Foulees_du_Berange

9e édition du festival Jean Rey-Robert

A Saint-Drézéry, le festival du théâtre amateur se tiendra du 12 au 14 avril 2019 salle Georges Brassens

Cette année, saynètes de Guitry, comédie à tiroir interactive policière, énigmes et rire non muselés !

Au programme, 

 "Si guitry m'était conté" par la Compagnie des 4 coins - Montpellier. Comédie burlesque composées de 5 pièces comiques en un acte de Sacha Guitry. 

"Coups de Ciseaux" par la Compagnie Les inattendus, une comédie sociale au rythme soutenu écrite et mise en scène par Magali Despeyrou, l'issue de la pièce dépendra du vote des spectateurs.

 "Panique au Ministère" pièce de théâtre de Jean Franco et Guillaume Mélanie jouée par les Compagnons de la comédie de Lunel .

Le pot de l’amitié et discussion assurée avec les comédiens à chaque fin de spectacle.

Conférence Cambacérès à Saint Drézéry

C'est le vendredi 21 septembre, après 19 h, que cette commune à une vingtaine de kilomètres au nord de Montpellier se mettait à l'heure de Jean-Jacques Régis Cambacérès.

Thierry Tellier, conférencier

Ce Montpelliérain qui tutoya la grande Histoire et dont à Saint Drézéry la place près de l'église et du château qui portent son nom. Le village évoquait un Saint Drézérien honoraire. 

A la bibliothèque municipale, des panneaux rappelaient pour la centaine d'assistants, le Conseil d'Etat, le Consulat, la Restauration, faits ou périodes couvrant la Révolution, le régime napoléonien, le retour des Bourbon, le règne de Louis-Philippe d'Orléans. Et le Code Civil, une de ces "masses de granit" bases de la société française du XIXème siècle.

Dans la présentation que Michel Mercier fit - avec brio - deux points importants de la personnalité de Cambacérès furent mis en valeur. En 1776, à 23 ans, jeune avocat, il se retrouva chargé de famille. Son père, maire de Montpellier, est chassé, ruiné. Régis Cambacérès gardera toujours la peur de "manquer". Aussi, en 1795, resté au Clapas et chargé de la vente des biens nationaux, il acquiert 80 ha à Saint Drézéry autour du "château", en fait un manoir en déshérence. Pâtures, vignes, "grains" rapportaient et étaient une garantie pour des lendemains incertains. Lors du Directoire, il dirigea un cabinet d'affaires à Paris qui traitait avec la compagnie d'Anzin, la famille d'Orléans, tout aussi bien qu'avec des émigrés. L'argent, comme l'on sait, est inodore. Siégeant dans la "Plaine" sous la Convention, il dut son élévation à Bonaparte qui le fascinait. 

Après la prise de pouvoir par Bonaparte en novembre 1799, il est second consul. Devenu empereur, Napoléon le couvrira d'honneurs : la titulature de l'archichancelier d'Empire nécessiterait plusieurs lignes pour l'exposer. Et c'est sous le Consulat et en partie sous l'Empire que Cambacérès connaîtra son heure de gloire. Reprenant les travaux du "Comité de législation" de la Convention, il s'attelle à la demande de Bonaparte à l'unification du droit français avec une équipe de juristes. Comme l'a expliqué M. Jean Hilaire historien du Droit - université Panthéon-Assas, " il s'agissait d'unifier droit coutumier et droit romain, la législation de l'Ancien Régime et l'apport révolutionnaire". Cambacérès, secrétaire du Comité jouera un rôle majeur dans l'édification du nouveau code. L'Empereur le surnommait "le codificateur". Le Montpelliérain dut user de toute sa souplesse d'esprit, de son sens du compromis pour construire cette vaste synthèse juridique. Avec succès, car il n'y eut pas de rupture en France dans l'application des lois. En 1804, Napoléon pourra promulguer ce qu'il appelait "mon Code". A la fin de sa vie, sans illusion sur la gloire militaire, il savait que ce qui lui survivrait, ce serait le Code Civil. 

Il en est un peu de même pour Jean-Jacques Régis de Cambacérès. Il a traversé la tourmente révolutionnaire, servi Napoléon, signé un des premiers pour son abdication, est revenu pour les 100 Jours. Il manquait sans doute de Vertu, au sens révolutionnaire ou non. Mais il avait bien travaillé.

Conférence sur Cambacérès, le père du code civil

Soirée Cambacérès le 21 septembre à Saint-Drézéry

Né à Montpellier en 1753, Jean-Jacques Régis de Cambacérès est le véritable codificateur du Code Napoléon, promulgué en 1804.

La commune de Saint-Drézéry lui réserve une soirée vendredi 21 septembre 2018 et célèbre cet avocat, conseiller à la cour des comptes du Languedoc, président du tribunal criminel de l’Hérault, ministre de la Justice puis archichancelier de l’Empire, membre de l’Académie française, duc de Parme et prince élu des gastronomes.

Il fut aussi le propriétaire d’un vaste domaine situé à Saint-Drézéry, dans l’Hérault.

Philippe Mercier, adjoint aux finances du village, l'historien Jean Hilaire, Michèle Déplanques ancien maire de Saint-Drézéry et Thierry Tellier, conseiller municipal, animeront la soirée autour de Cambacérès.

Le programme :

à la bibliothèque à partir de 19h30

• Présentation de sa vie par Philippe MERCIER

CONFÉRENCES 
• Le code civil, Intervenant Jean Hilaire

• Le domaine de Saint-Drézéry et le Château
  Intervenante Michèle Déplanques

• Évocation de la gastronomie selon Jean-Jacques-Régis de Cambacérès, Intervenant Thierry Tellier

Échanges autour du Verre de l’amitié. 

Entrée libre

Forum des associations le 7 septembre

Les associations de Saint-Drézéry vous invitent à la présentation de leurs activités et programmes de l'année à partir de 18h. 

Venez les rencontrer le vendredi 7 septembre 2018 dans la parc du château.

Venez découvrir ou redécouvrir les nombreuses activités qui vous seront proposées à Saint-Drézéry : sport, chant, musique, danse, histoire ... Vous y trouverez, à coup sûr, l’activité qui vous permettra de satisfaire vos envies et celles de vos enfants.

Ce sera aussi l’occasion de rencontrer les acteurs associatifs locaux qui œuvrent pour le dynamisme et le cadre de vie du village.

Balade urbaine musicale

Pour mieux connaître le territoire de Montpellier, des cheminements sonores et mouvementés via votre smartphone sont mis en place dans les communes de la métropole. A Saint-Drézéry, depuis le mois de février, la balade en musique "Territoire en mouvements" révèle l'identité de la commune dans un parcours guidé et permanent.

Il s'agit du 11e parcours sonore à la rencontre des vestiges du village, un concept porté par l'association montpelliéraine Atteline qui accompagne les projets artistiques et créatifs dans l'espace public à l'échelle de la métropole de Montpellier.

Une œuvre artistique sensible

Une collaboration de Patrice Barthès, danseur, chorégraphe contemporain qui encadre toutes les créations des compositeurs et les parcours dans chacune des 31 communes qui seront réalisés jusqu'en 2019, et le photographe et vidéaste Régis Domergue qui a créé la partition sonore "à la découverte de Saint-Drézéry" d'une durée de 35 mn.

En se connectant sur le site Territoire en Mouvements, découvrez la flanerie nourrie de détails historiques et d'anecdotes locales fournies par les habitants eux-mêmes.

Site de territoire en Mouvements : ICI

Concert de Radio France avec Lev Sivkov

Vendredi 22 juillet à 19h
Eglise Saint Didier

Loin des cigales et de la chaleur du Sud de la France, le jeune russe violoncelliste qui a remporté de nombreuses distinctions lors de concours internationaux tels que ceux de Varsovie, en Allemagne et en France se produira au cours d'un concert gratuit à Saint-Drézéry, à 30 minutes à l'est de Montpellier dans la fraîcheur de l'église Saint Didier.

Lev Sivkov, seul sur son instrument ce soir, fait partie des artistes musiciens émergents dans la sphère de la musique classique. Il a reçu le 1er Prix du Concours International de Cordes, Gérardmer 2015 et 1er Prix du Concours International de violoncelle W.Naumburg à New York en 2015. 

Contrairement aux concerts gratuits "jeunes solistes" qui se déroulent au Corum tous les jours à 12h30, et qui connaissent quelques tensions lorsque le personnel encadrant refoule le public faute de place dans la salle Pasteur, les concerts dans les communes connaissent moins d'affluence. Une raison de partir à la rencontre de Lev Sivkov nommé hier violoncelle solo de l'opéra de Zurich à l'âge de 27 ans. Le jeune homme devrait frôler les étoiles lors de ce concert à Saint Drézéry.

Il est mis en avant par le festival de Radio France Occitanie Montpellier dans un programme A. Khatchaturian 1903-1978 Sonate-fantaisie - Max Reger 1873-1916 Suite n°2 en ré mineur opus 131 - J. Sibelius 1865-1957 Thème et variations en ré mineur - J.S. Bach 1685-1750 Suite n°3 n ut Majeur.

Publié le 21 juillet 2017.

30 ans du club taurin Lou Charlot

Le club taurin Lou Charlot implanté à Saint Drézéry fête ses 30 ans d'existence sur la commune pendant 4 jours de festivités.

Du 31 mars au 3 avril, le programme promet d'être varié et riche, course de vaches, abrivados, bandidos, ferrade, spectacle équestre de Nelly Bremond et son club Equinel de Sussargues, exposition de photographies "les 30 ans du *CTPR Lou Charlot" dans la salle du château...

Un grand moment de partage pour tous les publics à l'occasion de cette manifestation qui s'inscrit dans le cadre de la sauvegarde des traditions et des cultures taurines.

* CTPR : Clubs Taurins Paul Ricard

Programme détaillé :

Puech-Haut présente la plus grande barrique du monde

À l’occasion de VINISUD du 15 au 17 Février 2016 (Stand A4.A76), Puech-Haut va présenter, au domaine à St Drézéry, une barrique (ou foudre) géante, la plus grande au monde.

12 m de longueur, 6m de hauteur, pesant 41 tonnes elle peut contenir 300.000 litres !

D’une contenance de 300 000 litres, elle surpasse la barrique Mercier (160 000 litres) à Reims, présentée pour l’exposition universelle de Paris et la barrique d’Heidelberg (195 000 litres). Les dimensions de la barrique : 12 m de longueur et 6m de hauteur.

Conçue par Bernard Farina, elle a été entièrement réalisée en France par les Ets Mouysset à Millau (12).

En chêne français, elle aura nécessité l’utilisation de 36 tonnes de bois, le cerclage métallique représentant, lui, 5 tonnes d’acier. C’est donc une barrique de plus de 40 tonnes qui sera exposée.

source : Gérard BRU, château de Puech Haut

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes