Hommage à Michel Legrand

L Jazz Quintet au château des Evêques de Lavérune
Dimanche 3 décembre 2017 de 17h à 19h

Entrée libre

Les magnifiques mélodies de Michel Legrand ont trouvé leur place depuis plusieurs décennies dans l'inconscient collectif des amateurs de cinéma et de jazz dans le monde entier.

Si les américains ont su le placer au même rang que Georges Gershwin en tant que compositeur de comédies musicales et musiques de film (les demoiselles de Rochefortun été 42les parapluies de CherbourgYentl..., c'est que les chansons de Michel Legrand traversent les époques et les générations avec fraîcheur et poésie. 

L jazz lui rend hommage en mettant à l'honneur ses plus grandes chansons comme entre autres "les moulins de mon cœur", "you must believe in spring", "un été 42", "quand on s'aime", sur des arrangements inspirés de Thierry Gautier et servies par un quintet dont l'unique préoccupation est de restituer au mieux les émotions que véhiculent ces incontournables standards.

Chant : Pascale Gautier
Saxophone : Gérard Couderc
Piano : Thierry Gautier
Contrebasse : Frédéric Léger
Batterie : Valentin Jam

Des Héraultais au Musée Hofer-Bury

Jusqu'au 3 décembre 2017, le château des Evêques de Lavérune accueille trois artistes plasticiens du Pouget, des Matelles et de Sète. Leur art se complète et permet de tisser des correspondances.

Brigitte Théophiile Combes, professeur  de techniques de gravure aux Ateliers des Beaux-Arts de Paris nous propose de petites gravures qui s'appuient sur la technique de l'eau-forte à laquelle s'ajoute le procédé expressif de l'aquateinte.

Résultat, un travail finement tracé aux variations de tons très subtiles. Parmi les nombreuses gravures qui occupaient trois salles du Musée' Hofer-Bury, "Platane", "Persienne" , "ruelle" et "Plein Sud"  ont attiré beaucoup de visiteurs le soir du vernissage.

Au total, 43 miniatures de 12X12 cm qui font oublier l'exercice de virtuosité et les morsures de l'acide et dont la majorité porte un regard sur nos plages comme "L'Espiguette" ou Marseillan", et "Maguelone".

 

Posées délicatement sous les gravures de Théophile, les sculptures de bronze d'Anne Deltour touchent par la simplicité et le dépouillement des formes tout en rondeur et la simplification de la ligne.

" De tendance mi-figurative, mi-abstraite, je refuse le snobisme des effets de mode... Pour moi, la sculpture est d'abord un voyage intérieur. Un réalisme mêlé d'imaginaire et de méditation, mes sculptures sont une alliance de sensibilité et de rigueur", confie l'artiste.

Et en effet, la puissance du matériau et la quête de l'artiste vers des lignes épurées et des formes simplifiées émanent des 32 bronzes exposés.

Les thèmes abordés, la forêt, la vie, la femme... ne laissent personne indifférent.

Le troisième artiste présent ce soir-là nous donne à voir des acryliques sur toiles libres en lin pur, des toiles très colorées au noir lumineux qui reste souvent discret dans de petits, moyens et grands formats.

Philippe Routier, né à Sète en 1959, veut partager son goût pour l'expressionnisme et le figuratif et cultive ses liens étroits avec l'école sétoise qu'il fréquenta dans sa jeunesse Robert Combas, Hervé Di Rosa, André Cervera, Jean-Jacques François entre autres.

 De 1987 à aujourd'hui, Philippe Routier a exposé ses peintures à Paris, Montpellier, Sète... Aujourd'hui, les larmes sur le visage, les mains aux nodosités prononcées, les narrations à  se raconter, soit 20 toiles qui parlent d'émotions sous des cieux toujours bleus.

"Dernier jour de printemps" de Philippe Routier  

Expo « Emotions » au musée Hofer-Bury

Anne Deltour - Philippe Routier - Théophile
Sculpture - Peinture - Gravure


Vernissage Vendredi 17 Novembre, dès 18h30
ouverture du Jeudi au Dimanche, de 15h à 18h
Entrée Libre du 18 novembre au 3 décembre 2017

 

Soirée musicale Hélène de Montgeroult

Conférence et concert au Salon de musique
Vendredi 24 novembre 2017 à 20h30

Une soirée consacrée à la redécouverte de cette femme extraordinaire, pianiste, compositrice et pédagogue, présentée par Jérôme Dorival et accompagné au pianoforte par Marcia Hadjimarkos.

Amie de Madame de Staël, Hélène de Montgeroult pianiste, compositrice et grande pédagogue, fut la première femme à enseigner dans une classe d'hommes du Conservatoire de Paris dès sa fondation en 1795.

Élève de Dussek et de Clementi, partenaire du violoniste Viotti, elle eut notamment comme élève Alexandre Boëly. Dans sa classe, nombreux furent les pianistes du Conservatoire à découvrir les œuvres de Jean-Sébastien Bach, Mozart et Haydn. Excellente improvisatrice, elle joue dans les salons avant et après la Révolution, ses contemporains français l'élevant au rang de « meilleure pianiste de son temps ». Elle compose de nombreuses pièces pour piano dont le Cours complet pour l'enseignement du pianoforte reste son œuvre la plus monumentale (972 exercices et 114 études progressives).

Si sa biographie et son parcours artistique sont aujourd'hui connus en grande partie grâce aux travaux et publications de Jérôme Dorival , il reste encore à découvrir sa musique, à l'interpréter, à explorer et à questionner ses compositions et son style, ainsi que les différents aspects de l'impact produit par son œuvre sur ses contemporains.

Réservations :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. –  06 01 78 97 04
15 € – 11  € (tarif réduit et adhérents)

Hommage à Guy Béart par les Quidams

Dimanche 12 novembre 2017 à 17h
Château des Evêques de Lavérune
Entrée libre

Les Quidams, duettistes complices de la première heure, reprennent le répertoire du troubadour de la chanson française disparu en 2015, dans un concert intitulé "Les Couleurs du Temps", un florilège de chansons qui restent gravées dans nos têtes depuis notre enfance comme des ritournelles qui jaillissent de notre mémoire. Ses textes font partie intégrante de notre patrimoine artistique français. Magnifique mélodiste, il a mis en musique des poètes classiques, contemporains - Ronsard, Villon, Baudelaire, Queneau, parmi tant d'autres. Voilà deux ans que le poète a disparu en ce 16 septembre 2015 à l'âge de 85 ans. Depuis L'eau vive en 1957, s'ensuivit un succès populaire intergénérationnel. Souvenez-vous Il n'y a plus d'après, Le grand Chambardement, La Vérité , Les Couleurs du Temps...

 Ce 12 novembre, le salon de musique du château des Evêques offrira un magnifique cadre dans lequel Daniel Debilliers et Alain Kretz, tous deux guitaristes, auteurs-compositeurs-interprètes, habitués de la scène régionale, nous plongeront dans l'univers et le charme des textes de Guy Béart. 

Canto General à Lavérune

Dimanche 19 novembre à 17h

à l’église de Lavérune
Entrée libre

Canto General est un oratorio pour chœur, solistes et orchestre, composé et créé par Mikis Théodorakis sur des poèmes de Pablo Neruda, c’est un hymne à l’Amérique Latine et aux nations opprimées, c’est aussi « porter un texte devant l’humanité, le chanter haut et fort, révéler à tous et à chacun que l’art et la culture sont au cœur de notre évolution, qui sont un des moteurs de l’espérance du monde de demain ».

Canto Sud réunit professionnels et amateurs pour chanter et promouvoir Canto General sous la direction artistique de Jean Golgevit.

Le 22 octobre Prélude reçoit ses adhérents en concert Schumann

Concert Ulrike Van Cotthem et Conrad Wilkinson
Salon de Musique italien à Lavérune à 19h

La 21ème Assemblée Générale Ordinaire de l'association Prélude se déroulera le Dimanche 22 octobre 2017 à  16h  dans le Salon Bleu du Château des Évêques à Lavérune.

L’ordre du jour sera le suivant : Compte-rendu moral, Compte-rendu financier, Election des membres du Conseil d’Administration et les questions diverses seront abordées. 

Pour rejoindre l'association Prélude,toutes les candidatures sont bienvenues, tous ceux qui viendraient avec des belles idées d’activités et de toutes les énergies !

Cette AG est ouverte à tous mais, pour pouvoir voter, vous devez être à jour de votre cotisation 2017-2018 - l’adhésion est valable du 1er septembre au 31 août de l’année suivante. Vous pourrez renouveler votre adhésion sur place avant l’AG.

Cette assemblée sera suivie à 19h dans le salon de musique italien d’un concert exceptionnel : Concert Schumann " Lettres d'amour échangée entre Robert et Clara Schumann" avec la soprano Ulrike Van Cotthem  et le pianiste Conrad Wilkinson.

Pour Prélude, contactez Pascal Herpin au 06 08 77 85 70

Les adhérents se retrouveront ensuite avec les artistes dans la Salle de la Vieille Porte autour du traditionnel buffet convivial, qu'ils aideront à constituer en apportant du salé, du sucré ou quelques boissons.

Réservations : répondre au présent message à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

tél. 04 67 79 65 74 ou 06 01 78 97 04

Prix des places : 15€ (11€ pour les adhérents et étudiants).

Aline Jansen au château des évêques

Pour accompagner la nouvelle saison du musée Hofer Bury, la commune de Lavérune expose plus de quarante tableaux de l'artiste peintre Aline Jansen du 23 septembre au 15 octobre 2017.

Elle est aussi photographe et partage sa vie entre Montpellier et Aigues-Mortes. L'exposition intitulée "Espaces habités" est ouverte au musée et au salon de musique du château des évêques. Le vernissage est fixé au vendredi 22 septembre dès 18h30.

.."créatrice en quête d’infini, Aline Jansen invente des correspondances improbables mais significatives ; des fragments de photographies urbaines, voitures, routes, immeubles…, s’unissent avec les autres composants habituels des arts plastiques. Rien ne prédispose au choc de ces univers si ce n’est la volonté de l’artiste...


Cette collision, mise en scène, déstructure la lisibilité de chaque production. L’abstraction et la figuration ne s’opposent plus. Complices, elles se transcendent de l’une à l’autre, elles ouvrent des champs perceptifs différents et proposent une vision intemporelle à la fois architecturale et lyrique du monde..."  
   
D'après   Philippe Lemoine,  2012   "Espaces associés intemporels" 

Premier concert de Prélude en septembre

Vendredi 8 septembre 2017 à Lavérune - musique de chambre piano-voix

En ce tout début de rentrée, l'association Prélude vous propose un concert exceptionnel dans l’Eglise Saint-Pierre-aux-Liens de Lavérune : exceptionnel par les artistes qui le donneront, mais également par l’originalité des oeuvres proposées.

Le baryton Montpelliérain Philippe COUBES  a invité son maître et ami, le grand pianiste Dalton Baldwin, à l’accompagner dans cet univers musical intense et  profond. 

Au programme, des mélodies laissées par Brahms, Schubert, Fauré, Ravel, Duparc, Mahler et d’autres compositeurs qui ont pris le parti de la nuit, de l’infini, de l’éternité dans des poésies et des musiques peu souvent entendues.

Deuxième prix du concours international Enesco à Paris en 2014, Philippe COUBES mène une double carrière de concertiste et de scientifique -  il est professeur de neurochirurgie à la Faculté de Médecine de Montpellier.

Le concert sera suivi du traditionnel buffet. L'événement sera prolongé en toute convivialité à deux pas de là, Salle de la Vieille Porte située à l’arrière du château.

Venez nombreux !

L’Association Prélude, qui œuvre depuis 20 ans à la diffusion de toutes les musiques pour piano et accueille les musiciens de tous horizons, a besoin de votre soutien !

Réservations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tel. : 06 01 78 97 04

Concert de Radio France avec Lev Sivkov

Vendredi 21 juillet à 19h
Eglise Saint Pierre aux Liens

Loin des cigales et de la chaleur du Sud de la France, le jeune russe violoncelliste qui a remporté de nombreuses distinctions à Varsovie, en Allemagne et en France se produira au cours d'un concert gratuit à Lavérune, à 20 minutes au Sud de Montpellier.

Lev Sivkov, seul sur son instrument, fait partie des artistes musiciens émergents dans la sphère de la musique classique. Il a reçu le 1er Prix du Concours International de Cordes, Gérardmer 2015 et 1er Prix du Concours International de violoncelle W.Naumburg à New York en 2015. 

Contrairement aux concerts gratuits "jeunes solistes" qui se déroulent au Corum tous les jours à 12h30, et qui connaissent quelques tensions lorsque le personnel encadrant refoule le public faute de place dans la salle Pasteur, les concerts dans les communes connaissent moins d'affluence. Une raison de partir à la rencontre de Lev Sivkov nommé aujourd'hui violoncelle solo de l'opéra de Zurich à l'âge de 27 ans. Le jeune homme devrait frôler les étoiles lors de ce concert et de celui de Saint Drézéry demain.

Il est mis en avant par le festival de Radio France Occitanie Montpellier dans un programme A. Khatchaturian 1903-1978 Sonate-fantaisie - Max Reger 1873-1916 Suite n°2 en ré mineur opus 131 - J. Sibelius 1865-1957 Thème et variations en ré mineur - J.S. Bach 1685-1750 Suite n°3 n ut Majeur.

Publié le 21 juillet 2017.

Succès du festival Wild Summer

Soleil, sérénité, qualité des stands, disponibilité des animatrices et des animateurs… tout était au rendez-vous de ce mois de juin pour entériner une manifestation à la hauteur des engagements pris par les responsables.

C'est Catherine Bianco, l'une des organisatrices qui nous accueille au Domaine de Biar. Avec sa fille Clara, voilà deux ans maintenant qu'elle reproduit le festival Wide Summer, un événement présent en Espagne qu'elle a apprécié lors des salons qu'elle fréquentait avec son stand de cosmétiques. Un festival qui fonctionne complètement dans un cadre idéal, celui de la résidence de plaisance du Domaine de Biar et que les 30 exposants de l'an passé ont renouvelé entraînant d'autres créateurs. Au total, un village entier puisque 60 créateurs en textile, loisirs, restauration ont investi le parc juste après la bambusaie et ses petites pensées fièrement accrochées comme autant de bannières chevaleresques.

Au centre de l'amphithéâtre constitué par les chapiteaux posés à la lisière d'arbres centenaires, les street artistes, artistes et illustrateurs ont réalisé pendant cinq jours des performances tout en répondant à la joyeuse humeur des lieux. 

Côté musique, quinze artistes se sont succédé sur les cinq jours du festival dès 18 heures lorsqu'il y avait trois formations musicales réunies sur une soirée, une manière d'apprécier les concerts intimistes en plein air à la tombée de la nuit, de se remettre des températures estivales à Lavérune et de profiter d'une restauration de grande qualité des nombreux camions présents.

Une édition que l'on souhaite voir perdurer, et d'ailleurs, prochainement nos organisatrices prévoient un Winter Market sur les Rives du Lez à Montpellier du 15 au 23 décembre 2017. Mais soyons patients, et profitons de cette dernière journée du festival Wild Summer.