Concert de Radio France avec Lev Sivkov

Vendredi 21 juillet à 19h
Eglise Saint Pierre aux Liens

Loin des cigales et de la chaleur du Sud de la France, le jeune russe violoncelliste qui a remporté de nombreuses distinctions à Varsovie, en Allemagne et en France se produira au cours d'un concert gratuit à Lavérune, à 20 minutes au Sud de Montpellier.

Lev Sivkov, seul sur son instrument, fait partie des artistes musiciens émergents dans la sphère de la musique classique. Il a reçu le 1er Prix du Concours International de Cordes, Gérardmer 2015 et 1er Prix du Concours International de violoncelle W.Naumburg à New York en 2015. 

Contrairement aux concerts gratuits "jeunes solistes" qui se déroulent au Corum tous les jours à 12h30, et qui connaissent quelques tensions lorsque le personnel encadrant refoule le public faute de place dans la salle Pasteur, les concerts dans les communes connaissent moins d'affluence. Une raison de partir à la rencontre de Lev Sivkov nommé aujourd'hui violoncelle solo de l'opéra de Zurich à l'âge de 27 ans. Le jeune homme devrait frôler les étoiles lors de ce concert et de celui de Saint Drézéry demain.

Il est mis en avant par le festival de Radio France Occitanie Montpellier dans un programme A. Khatchaturian 1903-1978 Sonate-fantaisie - Max Reger 1873-1916 Suite n°2 en ré mineur opus 131 - J. Sibelius 1865-1957 Thème et variations en ré mineur - J.S. Bach 1685-1750 Suite n°3 n ut Majeur.

Publié le 21 juillet 2017.

Succès du festival Wild Summer

Soleil, sérénité, qualité des stands, disponibilité des animatrices et des animateurs… tout était au rendez-vous de ce mois de juin pour entériner une manifestation à la hauteur des engagements pris par les responsables.

C'est Catherine Bianco, l'une des organisatrices qui nous accueille au Domaine de Biar. Avec sa fille Clara, voilà deux ans maintenant qu'elle reproduit le festival Wide Summer, un événement présent en Espagne qu'elle a apprécié lors des salons qu'elle fréquentait avec son stand de cosmétiques. Un festival qui fonctionne complètement dans un cadre idéal, celui de la résidence de plaisance du Domaine de Biar et que les 30 exposants de l'an passé ont renouvelé entraînant d'autres créateurs. Au total, un village entier puisque 60 créateurs en textile, loisirs, restauration ont investi le parc juste après la bambusaie et ses petites pensées fièrement accrochées comme autant de bannières chevaleresques.

Au centre de l'amphithéâtre constitué par les chapiteaux posés à la lisière d'arbres centenaires, les street artistes, artistes et illustrateurs ont réalisé pendant cinq jours des performances tout en répondant à la joyeuse humeur des lieux. 

Côté musique, quinze artistes se sont succédé sur les cinq jours du festival dès 18 heures lorsqu'il y avait trois formations musicales réunies sur une soirée, une manière d'apprécier les concerts intimistes en plein air à la tombée de la nuit, de se remettre des températures estivales à Lavérune et de profiter d'une restauration de grande qualité des nombreux camions présents.

Une édition que l'on souhaite voir perdurer, et d'ailleurs, prochainement nos organisatrices prévoient un Winter Market sur les Rives du Lez à Montpellier du 15 au 23 décembre 2017. Mais soyons patients, et profitons de cette dernière journée du festival Wild Summer.

Donations au musée Hofer-Bury

Après Albert Luzuy en 2015, 2 importantes donations sont venues cette année enrichir la collection permanente du musée municipal Hofer-Bury abrité dans l'ancienne résidence des évêques de Montpellier à Lavérune.

Michel-Igor Gourevitch, collectionneur avisé et passionné, a fait le choix de donner au musée Hofer-Bury toute sa collection d'œuvres et de livres d'art. Cette collection rassemble des œuvres d'artistes contemporains parmi lesquels Edlef Romény, Judith Rothchild, René Ferris.

Michel Joly et Marie-Paule Heitz ont choisi le musée pour recevoir des œuvres de leur mère, Paule Joly, sculpteur et peintre, récemment décédée et qui était une amie fidèle des manifestations artistiques de Lavérune.

Deux salles du musée en particulier sont consacrées en 2017 à l'exposition d'une partie de ces donations.

Jean-Dominique Berthelot, très engagé et actif dans l'association des amis du musée Hofer-Bury, et disparu en septembre dernier avait pris l'initiative d'un recollement de la collection et s'était chargé, avec beaucoup de compétence, de la rédaction des cartels.

Un hommage lui est dédié en consacrant une salle à la présentation d'œuvres de son père, Raymond Berthelot, auquel une exposition avait été consacrée en 2013 et dont 4 œuvres font partie de la collection permanente.

HORAIRES D'OUVERTURE
Samedis & dimanches de 15 h à 18 h
TARIFS : Adulte : 2€ - de 2 à 18 ans et étudiants : 1€
Groupes de + de 10 personnes : 1€/personne
Chômeurs et -12 ans : gratuit