Le Covid-19 n’est qu’un coup de semonce

Les grandes pandémies ne sont pas nouvelles dans l’histoire de l’humanité.
Déjà au 2ème siècle de notre ère, la peste galénique, une variante de la variole, cause la mort de 5 à 10 millions de personnes en Europe. Elle marque la fin de la dynastie des Antonins et amorce le déclin de l’empire romain. Au 6ème siècle, la peste de Justinien, du nom de l’empereur romain de l’époque, frappe l’occident, l’empire byzantin et l’Asie mineure. Elle tue un quart de la population des zones touchées soit quelque 40 millions de personnes. Au 14ème siècle la peste noire provoque la mort d’une centaine de millions de personnes en Asie, en Afrique et en Europe. Par endroit plus de la moitié de la population est emportée par la maladie.
Les mortalités observées dans l’antiquité, au moyen-âge et jusqu’aux temps modernes, s’expliquent en grande partie par la pauvreté, par une hygiène rudimentaire et par une médecine qui n’était pas encore très avancée. Les grandes hécatombes étaient cependant relativement peu fréquentes. Des foyers épidémiques localisés apparaissaient régulièrement ça et là mais plusieurs siècles s’écoulaient entre deux pandémies majeures.
Depuis la révolution industrielle et la mondialisation, ce n’est plus le cas. Les hommes se sont concentrés dans de grandes zones urbaines favorisant la promiscuité ; leurs activités altèrent le climat et entraînent une diminution de la biodiversité. A la différence des animaux et des plantes, les microbes ne disparaissent pas du fait de l'inconscience écologique des hommes...

suite de l'édito du mois

Cellule de crise au sein de l’administration du département

Courrier de Kléber Mesquida, Président du Département, adressé à l'ensemble de la population de l'Hérault, au sujet de la pandémie du coronavirus en date du 21 mars. 
"Le point a été fait avec tous les responsables sur le suivi territorial concernant la Protection Maternelle Infantile, les 2844 enfants confiés dans le cadre de l’aide sociale à l’enfance, les personnes âgées bénéficiant de L’APA, les personnes handicapées, le suivi du RSA, mais aussi les services supports indispensables, les services techniques, les astreintes...
J’ai remercié tous les agents qui s’investissent dans les politiques publiques au service des Héraultaises et des Héraultais."... 

Plusieurs mesures de solidarité entrent en vigueur  à partir du 22 mars

J’ai mis en place au Département une organisation spécifique, avec des agents en télétravail ou présents au Département pour assurer la continuité de nos services. Une cellule de crise est activée pour ajuster en permanence nos moyens en lien avec les services de l’Etat.
Dès mardi, j’ai demandé que l’on veille tout particulièrement à assurer le paiement de nos prestations sociales (RSA, APA, PCH, aides sociales d’urgence)... 

» Echos/Hérault

Pierre Soulages à Montpellier pour ses 100 ans

Malgré sa fermeture depuis le 15 mars 2020, le musée Fabre continue à faire vivre ses collections et ses expositions sur ses pages Facebook et Instagram. Revivez  les expositions du moment "Jean Ranc, un Montpelliérain à la cour des rois" et "Les cent ans de Pierre Soulages".

https://www.facebook.com/

Du 27 novembre 2019 au 29 mars 2020, Montpellier rend un hommage bien mérité à un des grands maîtres de la peinture française. Figure majeure de l'abstraction, il s'est imposé au travers de plus de 1500 tableaux en créant des jeux de lumière et de couleurs. Peintre du noir et de la lumière, il invente en 1979, l'Outrenoir. Grâce à ses recherches sur le noir et la lumière, il devient le plus grand artiste français actuel.
C'est dans une des salles Soulages et devant une de ses magnifiques œuvres que Monsieur Saurel rappelle que Pierre Soulages a fait, au musée, une donation de 20 toiles et en a laissé 10 en dépôt et précise également que 3 années de rencontres et d'échanges ont été nécessaires pour mettre en place cet exceptionnel événement qui a été entièrement validé par Pierre Soulages lui-même...

Plongée dans l'œuvre de Jean Ranc, peintre né à Montpellier en 1674, spécialisé dans le portrait d’apparat.

Jean Ranc développa un langage pictural fait d’élégance et de raffinement, pour servir le prestige de ses commanditaires. visites-jean-ranc-au-musee-fabre-2

» Beaux Arts/Expos

La Grande Motte : grand "projet Ville-Port" dès 2022

Le creusement du bassin, les travaux d’extension du Port et la reconstruction de la nouvelle Zone Technique devraient démarrer en 2022. Suivront les aménagements urbains. Le plan d'actions devrait durer jusqu’en 2025. A l'issue de trois réunions publiques organisées depuis octobre 2018, près de 800 personnes se sont rendues au Palais des Congrès Jean Balladur à l'occasion de la restitution de la concertation du projet "ville-port".
Un projet qui s'inscrit dans le plan Littoral 21
En présence de Stéphan Rossignol, maire de la Grande Motte, et de l'architecte François Leclercq, lauréat du concours en juillet dernier, pour l'extension du port...

» Echos

A Montpellier, sur l'espace public, une fresque pour sensibiliser à la pollution des mers

En moins de douze jours, l'artiste Hien a réalisé l’habillage du parvis de la médiathèque Jean-Jacques Rousseau située en quartier politique à Montpellier.

Un projet qui s’inscrit dans le renouvellement urbain du quartier Mosson

Inaugurée en février 2020, la réalisation extérieure de la fresque au sol livre un message de sensibilisation autour de la pollution des mers, sans toutefois se vouloir « moralisateur et austère » pour citer l’artiste. Le bleu méditerranéen domine parsemé de déchets flottants figurés par des taches. Un message fort du concept pictural "Archipel Trash Surfer " imaginé par l'artiste laissant les passants du moment s'installer sur des surfs et des planches de paddle et à devenir acteurs...

» Echos/Montpellier

Le dispositif expérimental WAVE BUMPER contre l'érosion marine à l'essai au Petit Travers

A 15 km au sud de Montpellier, la mairie de Carnon  veut casser l'énergie des vagues face à l'élévation de la mer avec  le système "Wave Bumper".

Changement climatique, érosion marine, vent, vagues... maltraitent nos côtes qui varient saison après saison. Chaque année, nous observons avec regret le recul du trait de côte sur nos plages. Un phénomène qui touche, en France, un quart des zones littorales.
Malgré les travaux d'aménagement réalisés en 2017 au Petit Travers (pose de 2 lignes de pieux, rechargement du pied de dune, aménagement d'une rampe d'accessibilité à la plage pour les personnes à mobilité réduite) et l'entretien quotidien de nos plages, les coups de mer continuent de détériorer le cordon littoral. C'est donc dans un souci de préservation que la Mairie a décidé de tester un nouvel équipement de protection appelé "Wave Bumper" ou pare-vague...

» Echos/Hérault

Montpellier : un abonnement gratuit au réseau numérique des médiathèques

Le réseau des 31 Médiathèques de la Métropole de Montpellier vous offre un abonnement gratuit d'un mois. Profitez de milliers de ressources numériques, livres numériques, films et documentaires, presse en ligne, autoformation...

" Pour une culture accessible et gratuite pendant un mois pour tous les habitants des 31 communes de la métropole grâce au réseau des médiathèques et des ressources numériques", a souhaité le maire et président de la métropole Philippe Saurel.

L'abonnement gratuit permet d'accéder à toutes les ressources numériques du réseau des médiathèques : 
- 4000 livres numériques essentiellement des romans ;
- 3435 films de cinéma et 2317 films documentaires produits en région concernant des sujets de société ou d'actualité...

» Echos/Montpellier

LA RÉGION LANCE UNE PLATEFORME DIGITALE POUR FAVORISER LA LIVRAISON DE PRODUITS FRAIS LOCAUX

Beans, Leguminous Plants, Legumes, Green

Face au contexte sanitaire actuel et aux mesures de restriction de déplacements mises en place par le gouvernement, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée lance un nouvel appel au consommer local.

Cette plateforme, lancée dès le 24 mars par la Région Occitanie, permettra de recenser sur un même espace les producteurs et commerçants locaux qui proposent la livraison à domicile de leurs produits. 

Comment ça marche ? Il suffit pour les producteurs et les commerçants locaux de remplir le formulaire et pour les habitants de les contacter par mail ou par téléphone via la carte interactive.

«  Après un premier plan d’urgence économique de 64 millions d’euros, j’ai souhaité que la Région se mobilise également pour ses producteurs et ses commerçants...»

» Echos

L'Hérault, espace de randonnées

 

Du littoral aux massifs granitiques, de la garrigue aux causses calcaires classés à l'UNESCO, l'Hérault a cette chance rare et précieuse d'être doté d'une grande diversité de paysages à découvrir à pied ou à vélo. Conscient de l'engouement que suscite les différentes pratiques de randonnée, le Département s'implique fortement dans ce domaine, de différentes manières. 

Avec les rando-pisteurs

Dans le respect du milieu naturel et du patrimoine, 29 rando-pisteurs entretiennent et mettent en valeur plus d'une cinquantaine de parcours de Promenade et de Randonnée (PR). 
Au total,  les 6 équipes déployées sur le Département s'occupent de 1 150 km d'itinéraires entre les PR, le Réseau Vert et la Voie Verte "Passa Païs".

En soutenant les initiatives territoriales et associatives sur le développement de circuits de randonnée
Ainsi près de 130 PR sont  aménagés et accessibles pour tous  les Héraultais dans tout le Département, et offrent une diversité tant paysagère que culturelle... 

» Bons plans/Balades

MUSE affiche la qualité des recherches menées en Occitanie

Partenaire majeur du projet « Montpellier Université d’Excellence » (MUSE) labellisé I-Site en 2017, la Région a affiché avec l’Université de Montpellier de nombreuses actions innovantes sur l’alimentation, l’environnement et la santé.

La Région est aux côtés des chercheurs pour répondre aux grands défis des transitions énergétique, écologique et climatique, alimentaire et santé. Nourrir, soigner et protéger.
L’initiative MUSE - Montpellier Université d’Excellence - se focalise sur ces trois défis : une agriculture innovante pour la sécurité alimentaire, la gestion durable des ressources naturelles et la santé. Piloté par l’Université de Montpellier avec 11 organismes de recherche, 4 grandes écoles et 3 établissements de santé, MUSE a été labellisé I-Site (Initiative Science Innovation Territoire Economie) par le Programme d’investissements d’avenir en 2017 et pour deux ans. Ce lundi 25 novembre, à l’Institut de botanique, la Région était aux côtés de l’Université de Montpellier pour en afficher le premier bilan, alors que le jury de renouvellement du label se réunit le 28 novembre.
Second financeur de MUSE après l’Etat, la Région a mobilisé près de 77 M€, dont plus de 25 M€ de fonds européen Feder, depuis 2017...

» Echos/Occitanie

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos

L’œuf et la poule : Comment prolonger la vie sans maladie ?

Directeur de l'Institut méditerranéen des Sciences de la vie de Split en Croatie, M. Miroslav Radman, lauréat d’une dizaine de prix nationaux et internationaux, présentait les résultats de ses travaux scientifiques au congrès Futurapolis santé.

L’histoire débute en 1956, à la suite de la découverte par un GI, militaire américain d’une boîte de Corned Beef, fortement irradiée. A l’ouverture, cette conserve aurait dû être stérile et pourtant une bactérie s’y trouvait. Sous l’effet de la radiation, la bactérie s’est décomposée et pourtant elle a su reconstruire sa propre ADN en respectant le schéma d’origine. De la mort clinique elle a su ressusciter.
Mais quel lien peut-il y avoir entre cette bactérie et la longévité de la vie ? La protéine bien sûr ! Serait-il possible que nos protéines soient capables de réparer nos cellules malades, de rallonger la durée de vie de 20 à 30 ans sans maladie ? Depuis une quarantaine d’année, M. Radman biologiste généticien de renom s’est fixé comme objectif de comprendre et d’exploiter les spécificités des protéines pour reconstruire l’ADN. Persuadé que le vieillissement est lié à l’oxydation de nos cellules ...

» Culture/Sciences

Facebook

Suivez-nous !

Twitter

Suivez-nous !

L'infolettre, c'est gratuit