Montpellier, commémoration du 2 novembre

Ce samedi matin, Montpellier a rendu hommage aux militaires « Morts pour la France »

Claude Carlier, président du Comité de Montpellier du Souvenir Français, et le maire Philippe Saurel ont présidé trois cérémonies dans trois cimetières différents : Celleneuve, le cimetière protestant puis le cimetière Saint-Lazare.

Au cimetière Saint-Lazare, l'ultime cérémonie sur le dernier site s'est déroulée dès 11 heures en présence du président du comité de Montpellier du Souvenir français, des personnalités de la mairie de Montpellier, du département de l'Hérault,  ainsi que des autorités civiles et militaires de Montpellier et, bien sûr, les porte-drapeaux et les représentants des associations d’anciens combattants.

Premier des quatre carrés où reposent les dépouilles des soldats morts pendant la Grande guerre 14-18

Au premier carré militaire 14-18, l'allocution de Philippe Saurel a mis l'accent sur"l'enfer du Nord"et la Grande Guerre, "... une entaille terrible dans de nombreux départementsEn ce mois de novembre, je voudrais remercier tous ceux qui continuent à faire vivre le souvenir de nos proches disparus, de toutes celles et ceux qui se sont battus pour que nous demeurions libres et dont nous honorons la mémoire aujourd’hui dans le respect de la République et dans l'honneur de chacun d'entre nous."

Le président du comité de Montpellier du Souvenir Français, Claude Carlier, a reçu les félicitations des autorités en ce qui concerne le fleurissement des carrés militaires et l’organisation des cérémonies. Ces félicitations s’adressent aussi à tous les membres du Comité.

dépôt de gerbe devant le monument franco-belge

Précédé par les porte-drapeaux, le cortège a pris ensuite la direction des trois autres carrés militaires, à savoir le carré franco belge, le carré indochinois, et celui dédié aux soldats 1939-1945, morts pour la France, au cours de la seconde guerre mondiale.

Cette cérémonie s'est terminée par les remerciements aux Porte-drapeaux à 12h15.

Montpellier à l'heure de Noël

Les fêtes de fin d'année approchent et deux rendez-vous  restent incontournables :

les Hivernales de Montpellier auront lieu du 28 novembre au 28 décembre 2019  le long de l'esplanade Charles De Gaulle. L'occasion de dénicher quelques cadeaux originaux auprès des artisans régionaux...
Cœur de Ville en Lumières : ce spectacle son et lumières illuminera la ville  les 27,28 et 29 novembre ! les plus beaux monuments historiques de l'Ecusson sont mis en valeur... Un spectacle onirique à ne pas rater...

MT. NEGRE

L’œuf et la poule : Comment prolonger la vie sans maladie ?

Le 18 octobre 2019, le congrès Futurapolis santé se déroulait à l’Opéra Comédie. L’une des présentations, concernant la recherche sur la longévité de la vie sans maladie a retenu toute l’attention du public héraultais.

Directeur de l'Institut méditerranéen des Sciences de la vie de Split en Croatie, M. Miroslav Radman, lauréat d’une dizaine de prix nationaux et internationaux, présentait les résultats de ses travaux scientifiques.


A l'origine du questionnement, une boîte de corned beef 

L’histoire débute en 1956, à la suite de la découverte par un GI, militaire américain d’une boîte de Corned Beef, fortement irradiée. A l’ouverture, cette conserve aurait dû être stérile et pourtant une bactérie s’y trouvait. Sous l’effet de la radiation, la bactérie s’est décomposée et pourtant elle a su reconstruire sa propre ADN en respectant le schéma d’origine. De la mort clinique elle a su ressusciter.

Mais quel lien peut-il y avoir entre cette bactérie et la longévité de la vie ?

La protéine bien sûr ! Serait-il possible que nos protéines soient capables de réparer nos cellules malades, de rallonger la durée de vie de 20 à 30 ans sans maladie ? Depuis une quarantaine d’année, M. Radman biologiste généticien de renom s’est fixé comme objectif de comprendre et d’exploiter les spécificités des protéines pour reconstruire l’ADN. Persuadé que le vieillissement est lié à l’oxydation de nos cellules.

« Comment travailler sur cette protéine ? La prédisposition aux maladies, appelé « mutation silencieuse », est un petit changement d’un acide aminé qui ne lèse personne, le bébé est en pleine santé, mais on a pu démontrer que cette petite modification (polymorphisme) augmente significativement la sensibilité à l’oxydation de la protéine. Chez certains animaux marins tout petits d’un millimètre, ils survivent même s’ils ont été extrêmement irradiés. Si on réussit à protéger mes protéines, je vais ralentir mon vieillissement. » déclare M. Miroslav Radman.

Le corps humain comprend 22 000 espèces de protéines, dont une centaine intitulée « chaperonne » qui contrôle la structure de chaque protéine, et réparent les petits défauts. Aujourd’hui, on connaît le séquençage des gènes pour repérer les faiblesses. En faisant une copie du gène, on l’isole pour éviter de l’exposer au travail. Ce gène va servir de plan pour construire de bonnes protéines. Puis, on utilise la machine « ribosome » et on reproduit de bonnes protéines. En les réinjectant, elles se répliquent et réparent les gènes défectueux.

Si la cause de toutes les maladies vient de l’oxydation des cellules, et qu’il soit possible de réparer ces gènes en manipulant leur protéine, alors nous pourrions envisager une médecine préventive et régénérative qui prolongerait la vie sans maladie.

N’hésitez pas à consulter la vidéo en ligne, et le schéma que présente M. Miroslav Radman, « Protéome – Génome, le problème c’est la poule » !

Carole, publié le 2 novembre 2019

Montpellier : Festival Dernier Cri 2019 du 30 octobre au 11 novembre

vds104.easy-hebergement.net

Le Festival Dernier Cri fête sa cinquième édition et poursuit son exploration de la « Culture Techno ». Durant douze jours, du 30 octobre au 11 novembre, il aborde l’univers des musiques électroniques sous différents aspects. D’un point de vue historique grâce à la venue du duo KAS:ST.

Dans « Quand la ville dort », présenté au cinéma Diagonal, le réalisateur Jérôme Clément-Witz filme le collectif parisien Pas-Sage qui organise des soirées clandestines autour de Paris. Il apporte un regard sociologique et politique d’une frange du mouvement techno. En parallèle de la musique s’est développée toute une esthétique largement diffusée au travers de flyers et de pochettes de disques.

À l’occasion du festival, La Fenêtre, lieu dédié à l’architecture et au design graphique, invite l’artiste Virassamy pour sa première exposition à Montpellier. Il présentera notamment son travail pour le label parisien Rue de Plaisance.

Depuis sa création, Dernier Cri soutient les jeunes dj's et producteurs de musiques électroniques grâce à deux contests, en partenariat avec I Love Techno, destinés à repérer et à accompagner les nouveaux talents régionaux. Ces contests sont parrainés cette année par deux producteurs français reconnus : Claude Monnet et Madben. Le festival permet également de se former et de profiter gratuitement des précieux conseils d’artistes confirmés au cours de masterclass organisés en collaboration avec l’Ecole des Beaux Arts de Montpellier. La programmation musicale privilégie l’originalité, la découverte, et la mise en avant de la scène régionale.

Pour les artistes inédits à Montpellier, le public pourra écouter le duo de producteurs hollandais Detroit Swindle, la « godmother » K-Hand, la révélation de ces derniers mois HAAi dans le cadre de la soirée queer Garçon Sauvage, Tama Sumo dj résidente du Panorama Bar à Berlin que nous rêvions de programmer depuis longtemps, et Kapote le patron du label très en vogue Toy Tonics. Ces soirées se déroulent dans tous les lieux de musiques électroniques : le Rockstore, le Dièze, l’Antirouille, le Nu Bahia, le Lunar …

A noter parmi les nouveautés cette année, Dernier Cri se terminera le dimanche 10 novembre par une journée dans la Halle Tropisme qui s’achève avec en point d’orgue le live exceptionnel du duo de Detroit : Octave One. 

Le programme : http://derniercri.laurentwild.com/

Montpellier, cérémonie du 2 novembre au cimetière Saint-Lazare

Montpellier, une cérémonie d'hommage à tous les Morts pour la France 

Depuis 1849, date de son inauguration, le cimetière Saint Lazare accueille les sépultures de la plupart des Montpelliérains, les plus illustres - les Cabanel, Bruyas et Lunaret, entre autres - comme les plus anonymes mais pas seulement. En effet, l’alignement des croix des carrés militaires rend hommage aux soldats  « Morts pour la France »  et parmi eux, nombreux sont ceux qui sont décédés dans les hôpitaux de Montpellier. 

Depuis 1887, l'association Le Souvenir français conduit le combat quotidien de leur sauvegarde et honore la mémoire de nos morts tombés pour la France ou qui l’ont bien servie.

Ce samedi 2 novembre 2019, le comité de Montpellier, présidée par Claude Carlier et les membres de l’association, co-organisent donc une cérémonie en l’honneur de ceux et celles morts aux combats avec la ville et la métropole de Montpellier.

Claude Carlier, président du comité de Montpellier du Souvenir français

Cérémonie d’hommage aux militaires « Morts pour la France » sur trois sites, le  samedi 2 novembre 2019

Cimetière de Celleneuve

– 9h00 : Lecture du message du Souvenir Français par Claude Carlier, président du comité de Montpellier du Souvenir Français

Dépôt de gerbes selon l’ordre suivant : Claude Carlier, président du comité de Montpellier du Souvenir Français Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole

 Sonnerie « Aux Morts », Minute de silence,  Hymne national

Cimetière protestant

– 10h15 : Allocution de James Woody, aumônier protestant

Dépôt de gerbes - Préfecture Sonnerie « Aux Morts » -  Minute de silence -  Hymne national

Cimetière Saint-Lazare

– 11h00 Carré 14-18 : Lecture du message national du Souvenir Française par Claude Carlier, Allocution de Philippe Saurel,  - Dépôt de gerbes - Sonnerie « Aux Morts » - Minute de silence Hymne national (refrain)

- Carré franco-belge : Dépôt de gerbes selon l’ordre suivant : - Sonnerie « Aux Morts » - Minute de silence - Hymne national belge Hymne national (refrain)

- Carré indochinois : Dépôt de gerbes -  Préfecture Sonnerie « Aux Morts »  - Minute de silence Hymne national (refrain)

- Carré 39-45 : Hommages aux soldats MPF 39-45 ; guerres d’Indochine et d’Algérie - Dépôt de gerbes -  Sonnerie « Aux Morts » - Minute de silence - Hymne national.

Les missions du Souvenir français

Durant quatre jours, du 31 octobre au 3 novembre, le Souvenir français organise sa grande quête nationale. Dès sa création, en 1887, le Souvenir français a fait de la journée de la Toussaint un moment fort de la mobilisation autour de l’entretien des tombes des Morts pour la France.

 A cette occasion, ils feront appel à votre générosité en vous rappelant les missions qui sont les leurs depuis plus de 130 ans du 29 octobre au 1er novembre :

  • Entretenir, fleurir et restaurer les tombes des Morts pour la France, mais aussi de nombreux monuments ou stèles mettant à l’honneur des femmes et des hommes, civils et militaires qui ont honoré la France par de belles actions.

  • Participer financièrement à des projets pédagogiques : voyages d’élèves sur les lieux de Mémoire (Champs de batailles du Front, Plages de Normandie, Musées et Historials sur la Grande Guerre...), expositions éphémères ou permanentes.

  • Transmettre le devoir de mémoire aux jeunes générations notamment, afin de leur faire prendre conscience que dans le monde où nous vivons la paix reste fragile et qu’il faut se battre pour la maintenir. 

Merci donc de réserver le meilleur accueil à l’ensemble des bénévoles dévoués sur le terrain, adultes comme jeunes qui feront appel à votre générosité. 

Le Souvenir Français continue d’appliquer la belle devise mise en place par son fondateur, François-Xavier Niessen "A nous le souvenir, à eux l'immortalité ". 


Accès : tramway 2 direction Jacou - arrêt Saint Lazare
Cimetière Saint-Lazare - 2 rond-point du Souvenir-Français.

La Métropole de Montpellier signe une convention en faveur de la biodiversité

Ce mardi 29 octobre, a eu lieu la signature de la convention de coopération entre la Métropole de Montpellier et le Conservatoire d'espaces naturels du Languedoc Roussillon. Du Pic Saint loup à la mer, ce partenariat participera à la préservation et la valorisation des espaces naturels et des espèces sur le territoire de la métropole.

Une convention en faveur de la biodiversité et des milieux naturels

La Métropole et le CEN L-R ont constaté la convergence et la complémentarité de leurs intérêts et de leurs objectifs en matière de préservation du patrimoine naturel, de la biodiversité et des paysages. Ils souhaitent ainsi poursuivre et structurer leur collaboration et la réciprocité de leurs actions dans le cadre d’une convention qui identifie deux axes de coopérations : l’élaboration d’une stratégie territoriale de préservation de la biodiversité et la coopération sur des thématiques particulières comme la protection et la gestion des espèces remarquables et de leurs habitats ou le développement de l’agroécologie.

Une première action de coopération a d’ores et déjà été envisagée dans le cadre de la gestion agroécologique et environnementale du Domaine de Viviers, propriété de la Métropole.

Cette convention d’une durée de 5 ans se déclinera en conventions opérationnelles thématiques. Il est prévu que Montpellier Méditerranée Métropole contribue au remboursement des frais engagés par le CEN-LR selon une répartition établie pour chacune des thématiques.

 Ce matin à 11h, Arnaud Martin, président du Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon a signé la convention de coopération avec la métropole de Montpellier

Retour sur le Forum Santé 2019 du CHRS

Montpellier, le 15 octobre 2019, REGAIN, centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), organisait son Forum Santé avec plusieurs partenaires institutionnels et associatifs qui ont répondu présents à cette opération de prévention de la santé.

« L’objectif était de proposer une diversité de stands de prévention et d’information, sur le lieu de vie des résidents, pour les sensibiliser à la santé globale. C’est un temps fort de sensibilisation et d’informations sur diverses thématiques en lien direct avec la prévention des conduites à risque, avec la promotion de la santé et le bien-être de chacun. L’ambition de la santé globale et de ses partenaires est de proposer une manifestation à la fois instructive et conviviale, qui met l’accent sur l’échange et l’interaction avec les professionnels qui viennent à la rencontre des usagers ».

Dans un cadre convivial et ensoleillé de la cour intérieure du CHRS, les stands d’informations étaient prêts à accueillir les résidents. Même l’espace « Pause » était prévu avec du café, du thé, un jus d’orange, quelques biscuits et fruits secs.

Regain, santé globale, une réponse de proximité

Le temps d’un après-midi, chaque résident pouvait échanger avec les acteurs de prévention. Avec la possibilité de recevoir le vaccin contre l’hépatite B ou de la grippe. De faire un dépistage de l’hépatite C et du VIH par un Test d’Orientation à Diagnostic (TROD). De dialoguer avec les équipes s’occupant des addictions liées à l’alcool et à l’usage de drogues. D’accéder à du matériel de réduction des risques. D’obtenir des conseils sur l’hygiène buccodentaire avec les étudiants de la faculté dentaire. D’avoir des conseils du Planning Familial sur les différentes infections sexuellement transmissibles et leur mode de transmission.

La Ligue contre le cancer également présent, donnait des conseils et des précisions sur les activités gratuites du CCAS du quartier de la Mosson. Ils vous invitaient à utiliser leur vélo pour préparer un verre de jus de fruit pressé, tout en rappelant l’intérêt de pratiquer une activité physique au quotidien afin de garder la forme !

Les partenaires institutionnels

Hérault Sport, la ligue contre le cancer, le Centre Universitaire Hospitalier (CHU) avec l’Unité de Traitement des toxico dépendances (UTTD) l’Unité mobile et la PASS, la Faculté dentaire, le Centre de vaccination Buisson Bertrand, l’ANPAA.

Les associations :  AXESS, Arc-en-ciel, Dream, La Boussole, La Boutik’, la Boussole, Planning Familial, SOS Hépatites.

Le CHRS Regain a pour mission d’accueillir les familles, les sortants de prison, les personnes en situation de précarité ou ayant un problème d’addiction lié à l’alcool ou à l’usage de drogues. Regain propose un hébergement, et un accompagnement personnalisé dans le but qu’ils acquièrent une autonomie sociale. Les résidents s’acquittent d’une participation financière en fonction de leurs ressources financières. Pour accéder au centre d’hébergement et de réinsertion sociale, vous devez vous rapprocher d’un travailleur social.

En conclusion, cette journée a permis de réunir un ensemble d’acteurs au plus près des personnes. Sans logement stable et en situation de précarité, la santé n’est peut-être plus la priorité du moment. Il est essentiel d’aller à la rencontre de ce public. De plus, une approche pluridisciplinaire permet d’aborder différentes thématiques liées à la santé, sans stigmatisation, ni jugement. Elle facilite la parole. C’est également l’opportunité aux professionnels de santé et aux acteurs associatifs de travailler ensemble, de créer du lien et ce dans l’intérêt des personnes en situation de précarité.

Liens de quelques structures pour plus d’informations :

Planning Familial : https://www.planning-familial.org

SOS Hépatites : http://www.soshepatites.org/montpellier-zero-hepatite-c/

Centre de vaccination Buisson Bertrand : https://www.bouisson-bertrand.fr/vaccins-pour-tous/centre-devaccinations-publique-de-lherault/

Les CAARUD – Centre d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues

AXESS (accueil mixte) : www.groupe-sos.org/structures/8/CAARUD_AXESS

La Boutik’ Réduction des risques (accueil femmes) : https://annuaire.action-sociale.org

Le CSAPA – Centre de Soins d’Accompagnement et de prévention en addictologie

Arc-en-Ciel : http://amtarcenciel.fr/centre.php

Carole, publié le 28 octobre 2019

Novembre #Mois sans tabac : Inscrivez -vous !

Lancement de la 4ème édition du #Mois sans tabac soutenue par le Ministère des solidarités et de la santé et de Santé Publique France en partenariat avec l’Assurance Maladie. Ce rendez-vous annuel s’intègre dans la campagne de lutte contre le tabac instaurée depuis 2015 par le Ministère. Comme chaque année, les ARS et les ambassadeurs régionaux vont déployer le programme sur l’ensemble du territoire nationale et des départements d’outre-mer.

Le 8 octobre, l’Agence Régionale de santé de l’Occitanie et la CPAM ont invité la presse pour présenter l’opération #Mois sans tabac dans notre région. Etaient présents M. Pierre Ricordeau Directeur général de l’ARS, le docteur Anne Stoebner médecin tabacologue à l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM), Mathieu Gourla ingénieur de recherche à Epidaure au département de l’ICM, et Laëtitia Goeau sous directrice chargée de la coordination de la gestion du risque Occitanie à l’Assurance Maladie.

30 jours sans tabac, 5 fois plus de chance d’arrêter définitivement

Afin de se préparer au sevrage tabagique, la campagne de sensibilisation commence dès le mois d’octobre. Tous les volontaires à l’arrêt du tabac sont invités à s’inscrire sur la plateforme pour bénéficier d’un accompagnement jour après jour et tout au long de l’année.

Se préparer est une étape essentielle afin de se donner toutes les chances d’y arriver. Pour relever le challenge, voici trois conseils de professionnels de santé spécialisés dans la dépendance à la nicotine. D’abord définir sa stratégie, certains fumeurs arrêtent du jour au lendemain, alors que d’autres consommateurs préfèrent s'arrêter progressivement, c’est plutôt vrai chez les femmes. Quoi qu’il en soit il faut arriver à ne plus allumer une cigarette à partir du 1er novembre. Puis, pensez à prévenir votre entourage car vous serez certainement irritable les premiers temps. Enfin, préparer votre domicile, jeter votre tabac et tous les accessoires liés, cendrier, briquet…

Depuis le mois d'octobre, Santé Publique France a démarré une large campagne de sensibilisation multi-canal avec des spots télévisés, une application et deux pages facebook de « Tabac infos service » pour obtenir de l’information, et la seconde avec un modérateur « #mois sans tabac Occitanie » pour faciliter l’accompagnement individuel. Également à votre disposition le 3989 service gratuit et coût d’un appel, pour contacter des tabacologues. Dans notre région, la communication s'organise par la distribution d’affiches et de kits d’aide à l’arrêt du tabac dans les 18 000 pharmacies de ville et de l’affichage dans les établissements et maisons de santé.

Le kit d’aide à l’arrêt du tabac contient un guide pour se préparer au sevrage, un fascicule pour se détendre avec des exercices de respirations, un agenda de 30 jours sur chevalet, et une roue évaluant vos économies dans le temps. Par exemple si vous fumiez un paquet par jour, et que vous avez arrêté il y a un an, vous avez économisé 3060 euros.

Depuis quelques années, différentes mesures ont été mises en place pour aider les fumeurs notamment la prise en charge des substituts nicotinique, leur prescription a été élargie afin de pouvoir les utiliser à long terme, ils ne sont plus limités à 150 euros par an. Cette mesure est rentrée dans le droit commun, prise en charge par l’assurance maladie et peut être complétée selon votre mutuelle. Autres mesures mises en place, le paquet neutre, l’augmentation du prix du tabac et des actions de mobilisation et de prévention.

La Lutte contre le tabac est un enjeu national de santé publique.

Le tabac tue 75 000 personnes en France sans compter les cancers et les pathologies liées au tabac, cardio-vasculaire et respiratoire. Depuis 2016, 580 982 personnes se sont inscrites sur la plateforme dont 55 631 en Occitanie. Il y a 1,6 millions qui ont arrêté leur consommation mais Il reste 13 millions de fumeurs. L’Occitanie se place troisième après les régions Provence-Alpes-Côte-D’azur et les hauts de France. En 2017, plus de 26 % des jeunes de 17 ans fument au quotidien dans notre région.

Depuis une quinzaine d’année il y a plus de mortalité et de complications liés au tabac chez les femmes que les hommes. Elles ont plus de mal à arrêter le tabac, la nicotine se dégrade plus vite dans le corps à cause des hormones. Les personnes qui fument le plus sont les chômeurs, les personnes peu ou pas diplômées, et celles qui perçoivent de faibles revenus ou en situation de précarité.

Pour s'inscrire sur la plateforme de Tabac Info Service : Les Occitans #MoisSansTabac

Comme le précise Tabac Info Service : "le parcours sera semé d'embûches mais la victoire n'en sera que plus admirable ! Alors, on se lance ?"

Carole, publié le 14 octobre 2019

Le Palmarès du 41e Cinemed

Ce samedi 26 octobre, le palmarès du festival cinéma méditerranéen a été proclamé : 12 prix ont été remis lors de la soirée de clôture du Festival Cinemed !

Palmarès 41e CINEMED

LONGS MÉTRAGES

ANTIGONE D'OR DE MONTPELLIER MÉDITERRANÉE MÉTROPOLE

Dotation de 15 000 € par Montpellier Méditerranée Métropole.

Présidente du jury Julie Bertuccelli, réalisatrice
Membres du jury : Yaël Fogiel, productrice, Çagla Zencirci, réalisatrice, Shaïn Boumédine, comédien, Karim Moussaoui, réalisateur

Ex-æquo SOLE de Carlo Sironi (Italie/Pologne) et STITCHES de Miroslav Terzic (Serbie)
Mention à MADRE de Rodrigo Sorogoyen (Espagne)

PRIX DE LA CRITIQUE BNP PARIBAS

Dotation de 2 000 € au réalisateur par BNP Paribas

Jury : Néamat Alllah Hussein (Akher Saa), Virginie Apiou (Arte), Alain Masson (Positif), Frédéric Mercier (Transfuge, Le Cercle Ciné +)

ABOU LEILA d’Amin Sidi-Boumediène (Algérie/France/Qatar)

Les Bacchantes, 2e édition de la course à Montpellier

Les Bacchantes de Montpellier, c'est le dimanche 17 novembre pour soutenir l’initiative d’une course caritative contre le cancer de la prostate.

Une course pas sérieuse pour une cause sérieuse, à 10h au départ de la Place de la Comédie dans l'Ecusson de la capitale héraultaise.


L'an passé, l’association les Bacchantes Montpellier, associée à Femmes 3000 Languedoc-Roussillon, avait collecté 10.280 €

L'objectif, courir pour récolter des fonds destinés aux travaux de recherche sur le dépistage précoce du cancer de la prostate, réalisés au CHU de Montpellier / Université de Montpellier.

Une inscription = 10 € reversés à la recherche, à l'Institut du Cancer de Montpellier

Un super parcours de 2x4 km chronométrés dans le centre historique de la Ville de Montpellier! Sportifs ou non Sportifs, l'essentiel, c'est la Participation, la Solidarité et le don de soi en créant son Equipe et tenter de remporter un des 4 challenges ou courir en solo !

Seule contrainte, porter la moustache naturelle ou fausse !

Je m'inscris http://www.sport-up.fr/site/inscription_en_ligne

Infos & Inscriptions: lesbacchantes.org
Tarif Etudiant sur présentation d'un justificatif : 10 €

L'Université de Montpellier, une des plus innovantes

Selon le classement mondial des universités les plus innovantes publié par Reuters le 23 octobre 2019, l’Université de Montpellier obtient la première place nationale.

Un signe fort qui démontre l’impact des brevets déposés par l’établissement et ses liens étroits avec les industries régionales, notamment d ans le secteur biomédical. Un acteur incontournable de l’innovation française.

Seules, 8 universités françaises figurent dans le palmarès mondial des universités les plus innovantes de Reuters dominé, cette année encore, par les Etats-Unis (46 universités classées) et l’Allemagne (9 universités classées). En pole position au niveau hexagonal, l’Université de Montpellier obtient la 44e place sur l’échiquier mondial devançant les prestigieuses institutions parisiennes : Sorbonne Université (56e ), Paris-Sud (64e ) et Paris-Descartes (66e ). 

« Notre prééminence dans le classement mondial de Reuters est un signe fort de la reconnaissance de l’Université de Montpellier en tant qu’acteur incontournable de l’innovation française. C’est aussi le signe de l’intelligence collective du site et des liens privilégiés entretenus par le monde académique avec les industries régionales », se réjouit Philippe Augé, président de l'Université.

Avec 586 familles de brevets, l’Université de Montpellier collabore étroitement avec les entreprises dans des secteurs économiques variés, qu’il s’agisse de grands groupes internationaux comme Horiba ou IBM ou de startups.

C’est la cinquième année consécutive que Reuters publie un classement mondial des universités les plus innovantes en fonction de neuf critères notamment le volume des brevets et leur notoriété.

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie