Contrôle ciblé sur l'utilisation du téléphone au volant

Mahamadou Diarra, directeur de cabinet de la préfecture de l'Hérault, s'est rendu le mardi 17 juillet 2018 sur un contrôle routier à Montpellier.

Les équipes de la police nationale ont organisé un vaste contrôle routier avenue Jean Mermoz, un contrôle ciblé sur l'utilisation du téléphone au volant. Ainsi en deux heures, 33 infractions ont été relevées dont 8 pour usage d'un téléphone portable au volant, 8 pour vitesse excessive ou encore 5 pour port d'oreillette au volant. 

Sur les six premiers mois de l'année, le département de l'Hérault a connu une baisse de 31% du nombre de tués par rapport à 2017.

Pour la Préfecture : "Ce dispositif important se justifie par une augmentation du nombre d'infractions liés à l'utilisation du téléphone au volant" explique Mahamadou Diarra :

"Sur les six premiers mois de cette année, la police nationale et la gendarmerie nationale ont sanctionné à 4 200 reprises des utilisations de téléphone de volant. Ces infractions sont de plus en plus fréquentes. C'est pourquoi nous avons voulu une opération forte de répression".

Rappelons que l'utilisation d'un téléphone au volant est sanctionnée d'un retrait de 3 points sur le permis de conduire ainsi que d'une amende de 135 euros.

Cérémonie d'hommage à la mémoire des "Justes de France"

Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, a présidé ce lundi 16 juillet 2018 la cérémonie d'hommage à la mémoire des "Justes de France" et des victimes des Crimes Racistes et Antisémites de l'État français à Montpellier, dans le cadre de la Journée Nationale qui leur était consacrée.

L’image contient peut-être : 7 personnes, personnes debout, costume et plein air

La cérémonie s'est déroulée devant la plaque commémorative des persécutions racistes et antisémites dans les jardins de l'Hôtel de Ville à Montpellier, en présence des autorités civils et militaires.

Lors de son discours, le préfet de l'Hérault a tenu à souligner le devoir de mémoire et l'importance des valeurs universelles :

"Oui, il faut toujours se souvenir de cette période enténébrée de notre histoire durant laquelle des Français ont prêté la main à la folie criminelle des nazis cependant que d’autres la combattaient, avec courage, dans l’armée des ombres au nom de l’Honneur et de la Patrie, au nom d’une certaine idée de la France, de la vraie France, de la France porteuse des valeurs universelles de liberté, d’égalité et de fraternité.

Oui, il faut aussi toujours se souvenir des « Justes » qui, au nom de ces valeurs humanistes, ont sauvé des hommes, des femmes et des enfants persécutés en raison de leur race ou de leur religion. Ils ont creusé dans le sol de France un sillon de solidarité qui ne se refermera pas."

Le 14 juillet, lieux culturels ouverts à Montpellier

Les horaires d’ouverture de certains équipements de Montpellier Méditerranée Métropole et de la ville de Montpellier sont modifiés à l’occasion de la fête nationale du 14 juillet 2018.


Les équipements de la ville ouverts aux horaires habituels :

Musée Fabre - Pavillon populaire - La Panacée -  Musée du vieux Montpellier - Espace Saint-Ravy - Musée de la pharmacie - Chapelle de la Miséricorde - Espace Dominique Bagouet - Parc du Lunaret - L'aquarium-planetarium Planet Ocean - * Patinoire Vegapolis (de 14h à 17h30).

* Cimetières municipaux : Ouverts le samedi 14 juillet de 8h à 12h et de 14h à 18h.

La Poste Rondelet Montpellier modernisée

Un double événement pour la métropole

La Poste de Montpellier Rondelet, entièrement modernisée, a été inaugurée le lundi 9 juillet 2018, par Michel Gardy, directeur de La Poste Réseau et Banque Languedoc Roussillon, Philippe Saurel, maire de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole et Pierre Pouëssel, Préfet de l'Hérault.

Un carnet collector des lieux emblématiques du territoire

Pour marquer l'événement, l'occasion fut donnée de lancer un carnet collector de huit visuels, valorisant le patrimoine naturel et culturel des communes du territoire métropolitain, huit timbres autocollants à validité permanente au tarif de la lettre verte, pour des envois à destination de la France.

La Place de la Comédie, le château d'eau du Peyrou, le château de Castries, les flamants roses, la plage, la vigne, la bouvine, la cathédrale de Maguelone : le carnet collector « destination d'exception » réunit huit « cartes postales » aux couleurs du Sud, emblématiques des trésors de l'histoire, de la tradition, de l'art de vivre et des espaces naturels protégés.
En vente dans les bureaux de Poste des 31 communes de Montpellier Méditerranée Métropole.

Avec un investissement total de 780 000 euros sur le bureau de Montpellier Rondelet, La Poste témoigne de sa volonté de proposer une nouvelle offre de services, moderne et attractive. Objectif : simplifier la vie de tous les clients. Dans sa nouvelle configuration, la Poste de Montpellier Rondelet – la plus vaste de la Direction Réseau La Poste Languedoc Roussillon - offre un espace de services totalement réorganisé de 800 m² pour accueillir en moyenne chaque jour 900 visiteurs.


Chaque espace a une entrée dédiée : espace courrier, espace de vente et espace bancaire.

Victoire des Bleus : les Montpelliérains en liesse

Ce mardi 10 juillet 2018, la retransmission sur écran géant installé sur le parvis Georges Frêche de l'Hôtel de ville de Montpellier a attiré 9 000 personnes à l'occasion de la demi-finale de la Coupe du Monde de football en Russie. 

Un peu partout sur les places, dans les cafés, et surtout sur la place de La Comédie, Montpellier a fêté la qualification des Bleus face à la Belgique et ses Diables rouges (1-0). L'écran géant sera réinstallé sur le parvis Georges Frêche, dimanche 15 juillet 2018 pour la finale de la Coupe du Monde dès 17h .
Un filtrage à l'entrée sera effectué.

Montpellier : Festival Radio France Occitanie se déroule du 9 au 27 juillet

L'édition 2018, intitulée « Douce France » avec ses 175 concerts inondera tout le territoire de la Région Occitanie dans tous les départements. 100 manifestations culturelles à Montpellier, coeur vivant du festival avec France Culture « les rencontres de Pétrarque » notamment. 80% de concerts gratuits comme chaque année pour rendre la musique accessible à tous.

Selon son directeur Jean-Pierre Rousseau qui a concocté la programmation 2018 « Du Gers au Gard, des Pyrénées orientales à la Lozère et l'Hérault, dans la plus grande région de France en matière de surface, avec ses 105 000 spectateurs l'an passé, c'est une programmation riche et variée pour un festival de découvertes, des jeunes artistes, de répertoires et comme chaque année un orchestre de jeunes invités, ce sera Nemanja Radulovic  violon et Cultura Orchestre dans Vents d'Est. Un programme conçu pour satisfaire un public toujours plus large »

Pour suivre le blog de Jean- Pierre Rousseau

Dès le 10 juillet, l'Harmonie de La Garde Républicaine se produira quatre fois en région, au Domaine d'O à Montpellier puis à la Grande Motte le 12 juillet pour les 50 ans de la station balnéaire, le 26 juillet sous la direction de Hervé Niquet, une création à l'Opéra Berlioz de Montpellier avec Les Cris de Paris, grande symphonie humoristique de la capitale depuis le Moyen-âge pour solistes, chœur, orchestre et orchestre militaire, œuvre phénoménale de Kastner, contemporain de Berlioz.

Des nouveautés avec le projet ambitieux Scarlatti 555 pendant lequel l'intégralité des 555 sonates pour clavecin de Scarlatti sera interprétée par 30 instrumentistes en 13 lieux différents. Autrement dit un pari fou avec 35 concerts du 14 au 23 juillet - date de la mort de Scarlatti - vont faire renaître, 30 ans après, l'intégrale des 555 sonates éditées chez Erato par Scott Ross lorsqu'il les jouait au château d'Assas, près de Montpellier.

Parmi les concerts exceptionnels, celui du 12 juillet avec des mélodies en duo Fazil Say pianiste fidèle du festival  et Marianne Crebassa mezzo-soprano brillante élève du Conservatoire de Montpellier et Révélations des Victoires de la Musique Classique  en 2017,  du 17 juillet avec deux pianistes Michel Dalberto, l'un des premiers à venir au festival dès ses débuts  et l'argentin Nelson Goerner, révélé à l'âge de 5 ans, le même soir au Corum de Montpellier.

Dès le 25 juillet, à l'occasion des 20 ans « Des Chemins de Saint Jacques de Compostelle » inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco, seront joués les concerts d'Est en Ouest en Région Occitanie. Six concerts étapes le même jour sont proposés en cinq lieux emblématiques du Chemin français, à St-Gilles, Montpellier (cathédrale Saint-Pierre), Sainte-Foy de Conques, Arles-sur-Tech, Cahors et Villeneuve d'Aveyron avec le Chœur de l'Armée Française.

Le programme complet du Festival est téléchargeable en suivant ce lien.

Installation d’une cinquième IRM au CHU de Montpellier

Montpellier a inauguré l'installation d'un nouvel appareil d'Imagerie par Résonance  Magnétique en présence de M. Thomas Le Ludec directeur général du centre hospitalier universitaire de Montpellier, Pr Taourel radiologue diagnosticien à Hopital Lapeyronie  et Mme Lévy-Rameau dermatologue et conseillère municipale le 5 juillet 2018.

Le CHU s’est doté d’une 5ème IRM et de 6 boxes supplémentaires, au sein de l’hôpital Lapeyronie. Les travaux ont débuté début septembre 2017 et se sont terminés fin mai 2018. 
Avec un budget alloué de 1 100 000 euros TDC, ce projet s’inscrit dans le cadre d’une forte croissance démographique, et donc d’une augmentation significative des passages aux urgences. L’objectif étant de répondre aux besoins de la population en respectant les indications du département d’imagerie médicale et du SROS.

Ce nouvel aménagement permet de faciliter la gestion des demandes urgentes ou non programmées et réaliser des examens plus rapidement. Globalement, cet équipement offre un renforcement de l’offre en oncologie, une coordination de la filière urgence et une réduction des délais d’accès.

Qu’est-ce qu’une IRM ?

L’Imagerie par Résonnance Magnétique (IRM) permet de réaliser, lors d’examens, des vues en deux ou trois dimensions des organes et tissus mous de l’intérieur du corps. Il est possible de visualiser l’emplacement exact de lésions autrement invisible.

Une nouvelle IRM pour renforcer l’offre en oncologie

Cette nouvelle IRM permettra de renforcer l’offre d’imagerie en oncologie. Cet équipement sera utilisé, en particulier, dans le parcours diagnostic des patients atteints de cancer de la prostate, cancer du sein ou cancer pelvien grâce à des techniques telles que la biopsie mammaire guidée par IRM, la biopsie de prostate sous imagerie de fusion, ou encore l’imagerie corps entier dans la recherche de métastases.

La ville de Montpellier met en place le Plan Canicule

Comme chaque été, la ville de Montpellier, avec son Centre Communal d'Action Sociale, porte une attention particulière aux personnes âgées et poursuit pendant ces périodes de risque caniculaire son engagement pour le bien vivre et bien vieillir.

Le registre canicule

Comme chaque année, et jusqu’au 15 septembre 2018, le niveau de veille saisonnière du Plan Canicule est mis en place. Un registre nominatif est destiné à permettre une intervention ciblée des services sanitaires et sociaux en cas de déclenchements d’un plan d’alerte d’urgence par la Préfecture de Région. Les personnes pouvant s’inscrire sur le registre doivent avoir plus de 65 ans résidant à domicile. Les personnes âgées de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail, les personnes adultes handicapées résidant à domicile sont également concernées.

Toute personne - voisin, ami, aidant, professionnel - peut inscrire une personne de + 65 ans isolée sur le registre. Le système d’inscription sur le registre nominatif est avant tout déclaratif et des pièces justificatives ne sont pas exigées. L'inscription sur le registre peut se faire de différentes façons :

  • au CCAS :125, Place Thermidor BP9511 – 34045 Montpellier cedex 1
  • par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • dans les 17 clubs de l'Age d'Or
  • par téléphone au 04 99 52 77 79

Le plan canicule en EHPAD et à domicile

Dans les 7 EHPAD du CCAS, en plus des 30 agents recrutés dans le cadre du plan saisonnier pour assurer le même niveau de qualité dans la prise en charge de nos aînés tout l’été, 10 agents supplémentaires ont été recrutés dans le cadre du plan canicule pour prendre soin des personnes les plus dépendantes et veiller à ce qu’ils n’oublient de s’hydrater.

Les services de maintien à domicile du CCAS redoublent de vigilance et rappellent au quotidien, aux personnes dont ils prennent soin, les gestes de prévention pour éviter de souffrir des phénomènes de grandes chaleurs :

  • boire de l'eau régulièrement,
  • fermer les volets,
  • aérer aux heures les plus fraîches de la journée,

EN CAS DE DÉCLENCHEMENT D'ALERTE CANICULE


Une alerte déclenchée par la Préfecture

Le déclenchement de l’alerte canicule incombe au Préfet selon les conditions météorologiques, notamment si les seuils dépassent 35° le jour et 22° la nuit pendant 3 jours. Une continuité de service sera également assurée au domicile comme en EHPAD. En cas de déclenchement, les personnes les plus isolées et fragiles pourront être accueillies dans les salles climatisées des EHPAD du CCAS ou encore parmi l’un des 15 clubs climatisés de Montpellier qui seront ouverts mais aussi accessibles sur des horaires étendus, en soirée et le weekend, si le phénomène persiste.

Un partenariat unique de surveillance à domicile avec La Poste

En lien avec le registre canicule, et en cas d’activation de l’alerte canicule, un partenariat avec La Poste permettra de déclencher des visites de facteurs auprès de personnes identifiées. Ils s’assureront de leur présence, vérifieront qu’elles vont bien, délivreront des recommandations et des informations sur les dispositifs communaux, et pourront, si nécessaire, déclencher les secours en cas d’urgence.

Connaissez-vous le plus ancien « jardin botanique » de France ?

Ne cherchez pas c’est celui de Montpellier. Il fut créé en 1593 sous le règne d’Henri de Navarre - Henri IV - suivant le modèle de celui de Padoue créé vers 1545 et devant celui de Strasbourg fondé en 1619, celui de Paris créé en 1635 et celui de Caen en 1736.

Qui fut le créateur de ce jardin ?

Un jeune médecin du nom de Pierre Richer de Belleval botaniste Français, né autour de 1564 à Châlons-en-Champagne et mort le 17 novembre 1632. Premier intendant, il consacra son énergie et sa fortune personnelle à la création de ce jardin qui s'étend sur 4,6 hectares en plein centre de Montpellier. Ce jardin fut classé « site protégé » le 12 février 1962 puis classé monument historique en 1992.

Dévasté en 1622 lors des guerres de religion et du siège de Montpellier par l'armée de Louis XIII, il sera restauré en 1629. Les plus grands botanistes se succèdent à sa direction. Il fut créé à l’origine pour la culture des plantes médicinales utiles aux étudiants médecins et apothicaires de la faculté de médecine, mais devint très vite un vrai jardin d’étude botanique. N’oublions pas que la faculté de médecine de Montpellier est la plus ancienne faculté de médecine en activité du monde. Au XVIIIe siècle, le jardin est réaménagé par le médecin botaniste François Boissier de Sauvages de Lacroix.

Dès la fin du siècle, il est ouvert à la promenade des Montpelliérains. Tout au long des XIXe et XXe siècles, il connaît une période de renaissance et d'aménagements. Propriété de l'Etat, il est géré par la faculté de Médecine de Montpellier.

Le jardin est très agréable, il y est parsemé de magnifiques bancs de pierre pour profiter du calme et des senteurs du lieu, que ce soit à l’ombre ou au soleil. On peut y admirer une des toutes premières coupoles astronomiques du sud de la France et une Noria,  une machine hydraulique utilisée pour l'irrigation.

Et puis nous sommes à deux pas de la cathédrale Saint-Pierre autre monument prestigieux de notre cité.

A l’entrée du Jardin botanique l’invitation en quelques vers du poète et philosophe français Paul Valéry dont l’université de lettres porte le nom :

« Nous irons doucement par les ruelles fort pierreuses et tortueuses de cette vieille ville à cet antique jardin où tous les gens à pensées, à soucis et à monologue descendent vers le soir ». Paul Valéry

Ce jardin comporte notamment une bambouseraie, une orangeraie de 267 m², et une surface sous serre de 688 m² un arboretum, un jardin qui est riche de plus de 2679 espèces, et une école forestière. S'ajoutent également plusieurs serres où poussent toutes sortes de plantes grasses, de plantes « terrestres et aquatiques de la forêt ombrophile », des plantes exotiques et des végétaux encombrants. Dans le jardin anglais se trouve un bassin où grandissent des nélombos, également appelés lotus sacrés, aux superbes corolles rouges lorsqu'ils fleurissent en août. La « montagne », partie la plus ancienne du jardin, présente la plupart des espèces de la garrigue méridionale. Quelques arbres remarquables s'y distinguent dont un arbre de Judée, aussi vieux que le jardin, et le ginkgo biloba le plus âgé de France, probablement l'ancêtre de la plupart de ceux qui poussent dans le pays. Le filaire de la montagne de Richer (Phillyréa Latifolia) ce géant de 10 mètres est le plus vieil arbre du jardin, il a dépassé les 4 siècles, et à l’entrée du jardin, un micocoulier totalise environ 250 ans.


Au début des années 2000, la restauration du jardin des plantes de Montpellier avait été estimée à 15 millions d’euros. Un chiffre trop élevé pour une université. Et si la restauration d’un montant de 500 000 € des serres Martins est terminée grâce à l’université de Montpellier I propriétaire et gestionnaire des lieux, il reste encore beaucoup à faire, sans parler des coûts d’entretien. Mais on peut espérer qu’avec l’engouement actuel pour notre patrimoine on arrivera à trouver les financements permettant de maintenir ce magnifique jardin dans l’état qu’il mérite. Tout dépendra des volontés politiques, mais on peut raisonnablement penser que ce magnifique lieu qui a miraculeusement échappé aux promoteurs, héritage ancestral de la ville de Montpellier, les vaut bien !

Georges Cantin

Toutes les visites gratuites et guidées du jardin du 10 juillet au 31 août 2018.

Les dix ans du Marché des producteurs à Montpellier

Samedi 30 juin 2018, les Marchés des producteurs de pays fêtent leurs 10 printemps sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle de 10h à 23h.

La Chambre d'Agriculture de l'Hérault vous invite à venir célébrer le 10ème anniversaire des Marchés des Producteurs de Pays le samedi 30 juin de 10h à 23h sur l'Esplanade Charles de Gaulle de Montpellier. Pour l'occasion c'est un grand marché d'exception qui vous accueillera, réunissant la crème de nos agriculteurs, producteurs et éleveurs de l'Hérault et de leurs amis d'Occitanie.

Ce grand marché de dégustation sera l’occasion de découvrir des producteurs de terroir de qualité dans une ambiance festive.

Des animations musicales en journée et un concert en soirée :

-  à midi, le Montpelliérain Adrien Maury en tournée - Naïs, chansons latino-américaines à 18h30 - Los Jameiros à 20h30.

Le conservatoire se déplace dans les EHPAD

Une belle initiative à souligner ici. Dans le cadre d'une convention de partenariat, le Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier Méditerranée Métropole et le CCAS de Montpellier ont mis en œuvre une programmation de plusieurs spectacles au sein des EHPAD à l’attention des publics en situation d'isolement et/ou de précarité accueillis au CCAS.

Dans cette démarche, le Conservatoire de Montpellier Méditerranée Métropole a offert un concert en plein air aux résidents des EHPAD du CCAS vendredi 22 juin 2018 en fin de journée à la résidence Les Aubes.

Ce projet intergénérationnel a pour objectif de tisser un lien étroit entre le Conservatoire de Montpellier et les publics accueillis au CCAS, de favoriser l'accès aux pratiques artistiques, de sensibiliser les personnels d'encadrement et d'animation des EHPAD et de renforcer les relations intergénérationnelles. Ce projet s'inscrit pleinement dans l'ambition du CCAS de Montpellier d'ouvrir les EHPAD sur leur territoire et en faire des lieux de vie structurants de proximité.