Coopération du Grand Pic Saint-Loup et de la métropole de Montpellier

Ce jeudi 14 décembre 2017, Philippe Saurel, maire de  Montpellier, président de la métropole et Alain Barbe, président de la communauté des Communes du Grand Pic Saint-Loup ont signé un contrat partenarial historique. Ce premier contrat de coopération répond aux défis économiques, sociaux et environnementaux que soulève la grande aire urbaine métropolitaine montpelliéraine et permet de développer une véritable coopération en terme d’aménagement du nord du territoire.

« Dans la lignée du projet de territoire innovant « Montpellier Territoires, une Métropole productive » ce partenariat avec le Pic Saint-Loup réaffirme notre complémentarité interterritoriale en apportant des bénéfices concrets aux habitants des villes et des villages, bien au-delà de nos frontières administratives. L’économie, le tourisme, la viticulture, les circuits-courts, la culture, le sport, la gestion du cycle de l’eau et des transports sont les domaines clés de cette coopération, porteuse d’avenir pour nos deux territoires », estime Philippe Saurel.

Parmi les projets : celui d'une piste cyclable réalisée par le CD34 entre Saint-Gély-du-Fesc et Montpellier, via la RD986, nécessitant cette collaboration afin d'assurer sa continuité jusqu’au pôle d’échanges d’Occitanie, l' étude des besoins en matière d’eau brute sur leurs territoires, le renforcement de l’économie agricole rurale locale, le développement des circuits courts sous le label "BoCal, du bon et du local", la préservation du foncier agricole, le soutien de l'activité viticole  avec la présence des vignerons du Pic Saint Loup à la "Fête des vignes"...

« Le Pic Saint-Loup partage de nombreux enjeux avec la Métropole de Montpellier : maîtrise de la ressource en eau, gestion des déplacements domiciles-travail, œnotourisme, activités de pleine nature... Les partenariats sont des outils essentiels pour prospérer dans la complémentarité, valoriser et protéger la qualité de vie au sein de nos collectivités.», soutient Alain Barbe.

Tous les chemins mènent à Compostelle

Jeudi 14 décembre se tenait à Saint-Thibéry une des nombreuses réunions entre le Comité Départemental de la Randonnée Pédestre de l'Hérault, les communes concernées, et diverses associations de préservation du patrimoine. Depuis 2010, une démarche d'homologation et de reconnaissance du chemin GR78, entre Montpellier et Carcassonne, a été entreprise. 

Et les démarches administratives et surtout le balisage, devraient aboutir d'ici la fin de l'année 2018. C'est dire que le travail est long, et qu'il faut être acharné pour tenir le coup.

Voici l'itinéraire précis et validé de ce chemin:

Montpellier - St Jean de Védas - Lavérune-Fabrègues - Massif la Gardiole - St Félix de Monceau - Gigean-Balaruc le vieux-Bouzigues -  Loupian - Ancienne voie romaine - nord de Pinet-Nord de Florensac - St Thibéry - Saint Bauzille - Traversée de Béziers  - Ecluses de Fonsérannes - Canal midi nord-colombiers - Malpas - longer étang de Montady pour rallier Poilhes - Capestang -  Quarante-Cruzy-Montouliers - Bize-Minervois (Aude) - (variante Pouzols Minervois) - Mailhac - Beaufort  Olonzac - Homps - Azille direction Carcassonne.

Depuis tout ce temps, le CRDP34 de la Fédération Française de Randonnée de l’Hérault et son président Luc Trauchessec, Serge Malbec, passionné administrateur de Web Compostella, Thomas Azéma, agent de développement de la FFR Hérault, et toutes les associations jointes, dont celle de Saint-Thibéry, le Baroulet de Saint-Thibéry, ont œuvré afin de faire reconnaître et homologuer cette route pour les pèlerins et les randonneurs. Et les enjeux sont de taille, puisque ce chemin peut ou pas, sur les cartes IGN, passer par des villages et leur permettre de faire découvrir leur patrimoine. Car ce chemin fait naviguer aussi bien des pèlerins que des randonneurs. Les discussions vont donc bon train, les disputes aussi, d’ordre politique, mais l’homologation passe également par des négociations avec les propriétaires de terrains privés par lesquels ce chemin doit passer. D’où une certaine tension, tangible lors des réunions techniques.

En 2018, l'Unesco fêtera les 20 ans de l'inscription des chemins de Compostelle au patrimoine mondial de l'Unesco. L’enjeu est de taille: Si les communes traversées par ce chemin jouent le jeu et mettent en place gîtes, et lieux d’accueil pour les pèlerins. Ce qui est déjà fait pour Saint-Thibéry, Gigean et Béziers.

Pour rappel, une présentation de ce chemin est à votre disposition samedi 16 décembre entre 9h et 16, à l’espace Emile Massal de Saint-Thibéry, avec des représentants de la FFR entres autres.

Florence de Martino

Escale à Sète : un programme exceptionnel

L'équipage d'Escale à Sète a mis le cap sur 2018, leur 5e édition. Les projets de fond se concrétisent avec la participation de l'association à plusieurs rendez-vous importants. Ce fut le cas en particulier avec l'invitation de la Fédération des Musées maritimes de la Méditerranée à Gênes pour la présentation de la manifestation mais aussi avec la participation de leur équipage aux fêtes maritimes internationales de Brest en juillet 2016 ou lors de la semaine du Golfe à Vannes en mai 2017.


Mais 2018 sera aussi l'année de la venue de la frégate de La Fayette, l'Hermione, dont Sète sera le premier port d'escale en Méditerranée française. Ce sera aussi l'année du centenaire de la fin de la première guerre mondiale, une occasion unique de rassembler voiles et pavillons du monde entier autour de la paix.

Un programme exceptionnel du 27 mars au 2 avril 2018 : pour en savoir plus : https://www.escaleasete.com/

Escale à Sète c’est :

-La célébration du patrimoine gastronomique du Golfe du Lion avec Escale Assiette;

 -Une ambition forte de rassembler, de Gênes à Barcelone, les plus grands musées maritimes de notre littoral.

 -120 bateaux traditionnels, dont les plus grands voiliers du monde et une armada de voiles latines.-Mise à l’honneur des canaux de la ville, du canal du Midi et du Rhône avec Escale fluviale.

-La commémoration, avec le soutien de la France et des Etats-Unis d’Amérique, du pont mémoriel de l’amitié franco-américaine et le centenaire de la fin de la Grande Guerre avec la célébration du souvenir des GI'S qui montaient au front au cri de « La Fayette, nous voilà!»

-La célébration de la paix à l’occasion des commémorations du 100e anniversaire de la fin de la 1ère guerre mondiale, du patrimoine maritime et de la grande famille des gens de mer.

A retenir :

Parade d’arrivée

Mardi 27 mars, 7h30 - 11h 

En mer, face au port, à l'occasion de l'arrivée de la traversée historique "sur la route des agrumes" Barcelone-Sète, les grands voiliers paradent,  aux côtés de l'Hermione et des navires traditionnels toutes voiles dehors ! Toute la flotte accostera ensuite dans le port de Sète entre le pont de la Victoire et le quai du Maroc. 

Points de vue remarquables : Mont Saint-Clair, le Môle, la Corniche, quai du Maroc, quai d'Alger et quai Samary.

Animation susceptible d'être modifiée en fonction de la météo ou des activités du port de commerce

 Bataille navale

Mercredi 28 mars, 12h - 14h

Un moment insolite et spectaculaire, une immersion au temps de la Marine du XVIIIe siècle.

Venez vivre la bataille navale grandeur nature des grands voiliers au rythme des coups de canon, cloches et cornes de brume... Ambiance garantie !

Points de vue remarquables : Quai du commandant Samary, quai d’Alger, quai du Maroc, le Mole.

Animation susceptible d'être modifiée en fonction de la météo ou des activités du port de commerce

"Navirade nocturne" 

Jeudi 29 mars, 21h - 22h30

Les voiliers historiques, accompagnés de petits bateaux paradent à la lueur des feux de bengale et au rythme des coups de canons et au son des musiques traditionnelles.

Points de vue remarquables : quai du commandant Samary, quai d’Alger, quai du Maroc

Animation susceptible d'être modifiée en fonction de la météo ou des activités du port de commerce

"Navirade Santa Eulalia" 

Vendredi 30 mars, 9h - 11h

Le Santa Eulalia, voilier trois mats du Musée Maritime de Barcelone fête son centenaire en 2018 ! En cette occasion, il sera accompagné d'une flottille de bateaux traditionnels pour un défilé nautique jusqu'au port de pêche. 

Points de vue remarquables : Du quai de la République, quai Samary, quai d'Alger, quai du Maroc, quai Aspirant Herbert au quai du Général Durand, quai Licciardi, criée

Animation susceptible d'être modifiée en fonction de la météo ou des activités du port de commerce

 Défilé des équipages_

départ du quai d’Alger

Samedi 31 mars, 10h45

Venez participer au grand défilé et rencontrer les équipages des voiliers et autres flottes invitées de l’événement, les groupes de chanteurs traditionnels, la population sétoise costumée grâce au travail des couturières bénévoles ou encore les incontournables jouteurs et rameurs avant leurs tournois de l’après-midi.

  "Navirade des hautbois"_

départ du quai Samary vers la Criée

Dimanche 1er avril, 15h - 17h30

Trois flottilles de bateaux traditionnels parmi lesquels de nombreuses voiles latines de Méditerranée paradent dans le port pour une valse nautique au rythme des hautbois et tambours traditionnels.

Points de vue remarquables :Le Mole, quai de la Consigne, quai Maroc, quai d'Alger, quai Samary et quai République

Animation susceptible d'être modifiée en fonction de la météo ou des activités du port de commerce

  Parade de départ_

Lundi 2 avril, 16h - 19h

L’ensemble de la flotte Escale à Sète 2018 sortira du port au son des coups de canons, cloches et cornes de brume, les marins dans la mature salueront le public et les musiciens traditionnels sonneront au fil des quais. Les paraderont ensuite en mer, face au port, toutes voiles dehors pour un dernier salut.

Points de vue remarquables : Mont Saint-Clair, le Môle, la Corniche, quai du Maroc, quai d'Alger et quai Samary.

Animation susceptible d'être modifiée en fonction de la météo ou des activités du port de commerce.

Certificats d’immatriculation, permis de conduire...

Pour obtenir plus de renseignements concernant vos démarches administratives et des réponses à vos questions : 3939 Allo Service Public
http://www.herault.gouv.fr/Demarches-administratives/Vos-droits-et-demarches

Depuis le 10 octobre 2017 aucun dossier de demande de permis de conduire ou de carte grise n'est accepté en préfecture.
En effet, ces démarches s’effectuent désormais en ligne, vous évitant ainsi des déplacements inutiles.
Néanmoins, vous avez la possibilité de venir au guichet de la préfecture jusqu'au 27 octobre si vous devez déposer un dossier de véhicule importé, de modification de caractéristiques techniques ou de demande de corrections portant sur votre adresse ou votre état civil. 

Certificats d’immatriculation, permis de conduire...

Pour cela vous devez prendre rendez-vous à l'aide des liens suivants :

Rendez-vous sur le site https://immatriculation.ants.gouv.fr/ pour ce qui concerne les démarches liées au certificat d’immatriculation (duplicata, déclaration de cession, changement d’adresse, changement de titulaire….)
Rendez-vous sur le site https://permisdeconduire.ants.gouv.fr/ pour ce qui concerne les démarches liées au permis de conduire (duplicata, extension, validation d’un diplôme professionnel, conversion d’un brevet militaire, renouvellement de permis suite à avis médical….)

Des points numériques sont à votre disposition à la préfecture de Montpellier, à la sous-préfecture de Béziers ainsi qu'à la sous-préfecture de Lodève :

PRÉFECTURE DE MONTPELLIER:
 34 Place Martyrs de la Résistance, 34000 Montpellier
 Le point numérique est accessible aux  heures d'ouverture de la préfecture : 8h15 à 16h30

 SOUS-PRÉFECTURE DE BÉZIERS
 Boulevard Edouard Herriot, 34500 Béziers
 Le point numérique est ouvert tous les matins de 08h30 à 12h30

 SOUS-PRÉFECTURE LODEVE:
 Avenue de la République, 34700 Lodève  
 Le point numérique est ouvert tous les matins de 8h30 à 11h45 et le lundi après-midi de 13h00 à 16h00 sur RDV uniquement au 04 67 88 34 00

Des points numériques sont également à la disposition du public dans les MSAP (Maisons de Services Au Public) présentes sur l’ensemble du département de l’Hérault : https://www.maisondeservicesaupublic.fr/carte-msap

bloc_marque_captureE INTERNATIONAL 

Les demandes de permis international et les demandes d'échange de permis étrangers des ressortissants de l'Union Européenne, ainsi que les français titulaires d'un permis étranger --> les dossiers complets doivent être envoyés directement par l’usager à la Préfecture de la Loire-Atlantique CERT EPE/PI 6 quai Ceineray BP 33515 44035 Nantes Cedex1.

Les demandes d’échange de permis étrangers, pour les ressortissants d'un pays extérieur à l'Union Européenne, sont toujours déposés en Préfecture à un guichet après prise de rendez-vous préalable ici

Les documents à télécharger sont ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N19126

Hommage populaire à Johnny samedi

Ce jeudi 7 décembre, l'Elysée a annoncé :p"Un hommage populaire à Johnny Hallyday sera organisé samedi à Paris."

johnCapture

Pour l'instant il est prévu que le convoi funéraire parte de l’Arc de triomphe, descende les Champs-Elysées jusqu’à la place de la Concorde avant de se rendre à l’église de la Madeleine.*

Une messe y sera célébrée, et Emmanuel Macron devrait prendre brièvement la parole au cours de la cérémonie.

Les musiciens de Johnny Hallyday devraient accompagner le convoi musicalement », et 500 bikers aussi.

 

15 exposants héraultais au salon RÉGAL

15 exposants héraultais au salon RÉGAL, organisé par la Régio du 14 au 17 décembre à Toulouse

Du 14 au 17 décembre, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée organise les REncontres Gustatives, Agricoles et Ludiques (REGAL), la nouvelle version du salon SISQA, au Parc des expositions de Toulouse. Au programme : 4 jours de dégustations, d'animations et de rencontres autour du meilleur du « Produit en Occitanie ». 

regaCapture

La présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, inaugurera le salon RÉGAL le jeudi 14 décembre à 10h, aux côtés notamment de Jean-Louis Cazaubon, vice-président de la Région en charge de l'agroalimentaire et de la viticulture et président de l'Irqualim, de Vincent Labarthe, vice-président de la Région en charge de l'agriculture et de l'enseignement agricole, de Denis Carretier président de la Chambre régionale d'agriculture d'Occitanie, et de Pascal Augier, directeur régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt. Le chef triplement étoilé Christian Le Squer sera également présent pour dévoiler l'exposition de photos primées lors de la dernière édition du Festival international de la photographie culinaire (FIPC) dont il était le parrain.

En 2017, RÉGAL, devient le plus grand marché d'Occitanie, avec une large présentation de la diversité des produits de qualité, des spécialités traditionnelles et des savoir-faire agricoles emblématiques de la région. Quelques 200 producteurs, venus des 13 départements de l'Occitanie, seront présents cette année dont 15 de l'Hérault (liste complète ci-dessous).

RÉGAL est aussi un temps de découverte et d'enrichissement, pour les petits comme pour les grands. En famille ou entre amis, les visiteurs pourront tenter de nouvelles Expériences sensorielles à base notamment de cocktails insolites et de dégustations en couleurs. Les amateurs de cuisine pourront quant à eux passer derrière les fourneaux en participant à des ateliers culinaires, aux côtés de chefs de la région. Du côté de La Ferme, agneaux aux lunettes noires du Quercy, chèvres à longs poils des Pyrénées ou encore chevaux de Camargue seront présents. Cet espace incontournable du salon s'enrichit cette année avec un espace dédié aux innovations culturales et technologiques et des démonstrations de drones.  Au total, plus d'une centaine d'animations seront proposées pendant toute la durée du salon.

Côté « restauration », pour la 1ère fois cette année, un menu « pique-nique » de 10€ sera proposé, à composer soit même avec des produits à choisir chez les exposants participant à l'opération.

Les producteurs héraultais à retrouver cette année au salon RÉGAL :

Hall 3

Le marché de nos spécialités régionales traditionnelles

  • ETS LOUISE de BAILLARGUES : Fougasse ; Chausson Frita ; Sacristain

 Le marché de nos produits fermiers

  • DOMAINE DE GALINENQUE de BEZIERS : Olives Lucques du Languedoc AOP ; Huiles d'olives cuvée L'oustal et monovariétales ; Confit d'oignons ; Oignonade aux olives noires ; Tapenades ; Pissaladière

 Hall 4

Le marché des produits de qualité

  • DOMAINE SAINT HILAIRE de MONTAGNAC : Vins et Spiritueux
  • GRANGE DE 4 SOUS de ASSIGNAN : Vins et Spiritueux
  • DOMAINE CLOVALLON de BEDARIEUX : Vins et Spiritueux
  • DOMAINE BLANVILLE de SAINT-PARGOIRE : Vins et Spiritueux
  • SYNDICAT DES PRODUCTEURS DE VINS DE PAYS D'OC à Lattes : Vins Pays d'Oc IGP
  • MAISON ROUX de MONTPELLIER : Biscuits macarons recette à l'ancienne du Languedoc
  • LES APEROS BIO de MONTPELLIER : Le Subtil "Les Apéris Bio" AB ; Le Gourmand "Les Apéros Bio" AB ; L'Original "Les Apéros Bio" AB
  • LES CELLIERS D'ONAIRAC d'OLONZAC : La Cruelle -rouge- AOP Minervois ; La Cruelle -rosé- IGP PAYS D'OC ; La Cruelle -Blanc- IGP PAYS D'OC ; La Réserve Présidentielle - IGP PAYS D'OC
  • CLOS CENTEILLES de SIRAN : AOC Minervois ; AOC Minervois -La Livinière ; IGP Côtes du Brian
  • ETS ARCELLA de MARSEILLAN : Huîtres Bouzigues
  • DOMAINE GALTIER de MURVIEL-LES-BEZIERS : AOC ST-CHINIAN ;  AOC Languedoc
  • MAS RENE GUILHEM de CLERMONT-L'HERAULT : IGP Coteaux du sologan ; AOP Languedoc
  • HUILERIE CONFISERIE COOPERATIVE de CLERMONT-L'HERAULT : Olives Vertes Lucques du Languedoc AOC ; Huile d'olive vierge ; Tapenades

     

Johnny Hallyday, la plus grande rock-star que la France ait jamais connue, est mort

Johnny Hallyday, la plus grande rock-star que la France ait jamais connue, est mort dans la nuit de mardi à mercredi à 74 ans, des suites d'un cancer du poumon, a annoncé à l'AFP son épouse Laeticia.

"Johnny Hallyday est parti. J'écris ces mots sans y croire. Et pourtant c'est bien cela. Mon homme n'est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité", écrit-elle dans un communiqué.

Emploi : le GIHP recrute 40 intervenants à domicile dans l’Hérault

Spécialisé dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap, le GIHP LR lance une campagne pour recruter 40 intervenants à domicile en 2018.

http://www.agglopole.fr/wp-content/uploads/2015/04/1d-lacc--s-aux-personnes----mobilit---r--duite-e1428057650349-1024x605.jpg

Le GIHP LR innove une nouvelle fois pour l’autonomie des personnes en situation de handicap, en créant la première Unité de Logements et de Services de la région Occitanie.
Ce nouveau service s’accompagne d’un besoin important en recrutement.
Ainsi, l’embauche de 30 intervenants à domicile est prévue en 2018.
Parallèlement, pour accompagner son développement, le GIHP LR recrute 10 intervenants à domicile sur les secteurs de Béziers, Agde, Pézenas et Lunel.
Il s’agit de poste d’employés à domicile ou d’auxiliaires de vie sociale, en travail de Jour ou de Nuit, en temps plein ou en temps partiel.
Profils recherchés : diplômés (Auxiliaire de vie sociale, Aide médico-psychologique, Aide-soignant…), non diplômés avec expérience, étudiants en école d’infirmière…

Formations des salariés :

Les candidats retenus seront formés aux spécificités du handicap :
• formation aux gestes et aux transferts des personnes à mobilité réduite
• formation à la connaissance des handicaps et de leurs conséquences
• formation aux aspirations endo-trachéales
• formation PSC1
Pour candidater, envoyez votre CV et lettre de motivation à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retrouvez toutes les informations relatives aux services sur le site du GIHP :
- Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile : https://gihplr.org/pole-medico-social/saad/
- Unité de Logements et de Services : https://gihplr.org/pole-medico-social/saad/unite-delogements-

Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, en visite dans l'Hérault

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation s’est rendu, jeudi 30 novembre, dans le département de l’Hérault. 

Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, en visite dans l'Hérault

Aux cotés de Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, il a découvert en début d’après-midi le Salon International des équipements et savoir-faire pour les productions vigne-vin, olive, fruits-légumes, SITEVI, au Parc des expositions de Montpellier."Le ministre a déambulé dans les stands du salon, il a rencontré et échangé avec les exposants et visiteurs autour des thèmes de l’innovation et des préoccupations des trois filières (vigne-vin, olive, fruits-légumes).

Le ministre était ensuite attendu au Mas Numérique de l’école SupAgro à Villeneuve-lès-Maguelone. Le Mas numérique est un site de démonstration de technologies numériques innovantes destinées à la viticulture et un outil de formation inédit pour les étudiants et les professionnels du secteur. La visite s’est poursuivie dans les vignes avec la présentation de deux outils utilisés au Mas numérique.

La visite du ministre Stéphane Travert s’est achevée en fin de journée avec la rencontre des lauréats du Challenge Innov’Agro.

Aurore Kichenin, 4ème du concours Miss Monde 2017 !

Historique !
Après un incroyable parcours, notre ambassadrice, Aurore Kichenin, miss Montpellier et miss Languedoc-Roussillon 2016, se classe 4ème du concours Miss Monde 2017 qui se déroulait ce samedi 18 novembre 2017 en Chine.
Au cours de sa préparation, Aurore a gagné son "head-to-head challenge" grâce aux votes du public, et s'est qualifiée directement dans le TOP40 de l'élection.
Elle a également été sélectionnée en demi-finale du challenge "Beauty with a purpose" grâce à son projet avec l'association "Eau pour la Vie".
Pendant la finale de ce samedi 18 novembre à Sanya (Chine), Aurore a été sélectionnée dans le TOP15, puis TOP10, et enfin le TOP5 de la finale. Elle a ensuite répondu à une question individuelle avant le verdict final.
Aurore qui représentait la France se classe 4ème du concours Miss Monde 2017, titre remporté par l'Inde avec Manushi Chhillar, suivi du Mexique avec Andrea Meza, et de l'Angleterre avec Stéphanie Hill.

Un Pôle Multimédia pour « Vivre avec l’étang, images et témoignages »

Vendredi 24 novembre à 18 h, en présence de François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle méditerranée et des Vice-Présidents et élus Communautaires dont Alain Vidal, Vice-Président Délégué au Patrimoine, avec l'Association des Amis du Musée de l'Etang de Thau aura lieu,  dans le cadre du Projet Multimédia « Vivre avec l’étang, images et témoignages » la présentation du site Internet "filmsdethau-agglopole.fr/", au Musée de l'Etang de Thau, à Bouzigues.

films

 C’est début 2016 que l’association des Amis du musée de l’étang de Thau a proposé ce projet multimédia. La consultation du site Ina.fr montrait que l’institut détenait de nombreux documents sur le territoire de Thau et que les montrer au sein du musée pourrait en accroitre l’intérêt et le rayonnement.

Cela devait permettre d’accroitre la visibilité du Musée grâce aux outils numériques, , de faire venir les professionnels du Bassin en leur offrant des images sur le territoire afin qu’ils se réapproprient le musée et enfin, de faire venir de nouveaux publics. Assez rapidement, l’idée de compléter le site Vivre avec l’étang, avec des images de films amateurs a surgi.

Afin d’enrichir ce fonds documentaire, l’association, en collaboration avec l’Institut Jean Vigo, a alors fait appel à l’ensemble des habitants du territoire afin de collecter des films, des pellicules oubliées, archivées faute de moyen de les projeter. A ce jour, plusieurs déposants ont déjà accepté de confier leurs films à l’association et les premiers dépôts sont en cours de traitement à l’Institut Jean Vigo qui les numérise et remet au déposant un DVD.

Soutenu dès le départ par le Musée de l’Etang de Thau, Sète Agglopôle Méditerranée, le Conseil départemental de l’Hérault, et la DRAC Occitanie, le projet a vu le jour permettant la mise en place d’un site internet « Vivre avec l’étang, images et témoignages », qui serait également consultable, via une table interactive, au sein du musée. Ce site permet donc de proposer une sélection de films et documents issus des collections de l’Ina et des films amateurs illustrant les thématiques exposées dans le Musée.

Le site « Vivre avec l’étang, images et témoignages », montre, à travers ces images combien le territoire de Thau est riche et combien sa culture est variée et remarquable.

 Le contenu du site 

A)Les fonds de l’Ina

Les images proviennent des fonds de l’Ina, national et régional. Une importante recherche effectuée en collaboration avec la délégation Ina sur l’ensemble des fonds de l’Ina (des milliers d’heures de programmes) ont permis d’extraire une centaine d’heures correspondants aux thématiques du territoire de Thau.

vigoCapture

B)Les films amateurs et l’Institut Jean Vigo

Le partenariat avec l’Institut Jean Vigo permet parallèlement d’intégrer au site des films amateurs. C’est un autre regard sur le territoire, plus intime, plus simple, et parfois surprenant. Grâce à la convention passée entre les Amis du Musée et l’institut Jean Vigo, les films amateurs collectés par l’association sur le territoire sont numérisés, décrits et intégrés au site Vivre avec l’étang. La collecte ayant démarré récemment, le site propose actuellement une dizaine de documents. Le nombre augmentera peu à peu en fonction des dépôts

Les grandes thématiques qui structurent le site : 

Vivre avec l’étang, Images et témoignages" parcourt les multiples facettes de l’étang de Thau. L’histoire, l’environnement, la vie animale et végétale, les métiers, l’économie et la douceur de vivre.

Le site est organisé autour de 8 grandes thématiques :

  • Un site exceptionnel : géologie, faune, flore, entretien et protection de l’étang, l’écosystème marin, les hippocampes et les goélands.

  • Les hommes et l’étang dans l’histoire : fouille sous-marine, villa gallo-romaine, la viticulture au milieu du 20ème siècle, le remembrement, etc

  • Pêche et conchyliculture : les métiers de l’étang

  • Une économie diversifiée : l’économie du territoire, conchyliculture, pêche mais aussi viticulture, tourisme et nouvelles technologies

  • Un milieu à protéger : la protection de l’étang, milieu vivant, les actions pour le protéger

  • L’étang et ses ports : les ports de l’étang, hier et aujourd’hui, de Marseillan à Bouzigues

  • L’étang, lieu de vie : festivités, plaisance, tourisme et sports nautiques

    merioDSC_0004 (3)

 Quelques exemples de documents issus des fonds de l’Ina :

« A la recherche de la cité engloutie de Thau »

Au large de Marseillan, les plongeurs du Groupe de recherches archéologiques subaquatiques d'Agde, dirigé par Denis Fonquerle, décrivent les travaux qui permirent la découverte de restes de la cité lacustre préhistorique de Polygium sur un emplacement décrit au IVe siècle dans les récits du géographe Avienus. 
(Sources : FR3 - JT Toulouse - Journal télévisé )

« De la viticulture à l'ostréiculture »

Un ostréiculteur de Mèze retrace les étapes du développement de l'ostréiculture après la Seconde Guerre mondiale, marquée par la reconversion de pêcheurs, et surtout de viticulteurs touchés par la "crise du vin", vers la conchyliculture. Il souligne la nécessité d'une réorganisation des concessions, qui se réalisera à la fin des années 60. 
(Sources : RTF - JT 20H )

« Vacances d'automne »

A Balaruc-les-Bains on est aux petits soins pour accueillir du mieux possible dans un village vacances des retraités de toute la France. 
(Sources : ORTF - Télé Villages )

« Conchyliculture et nouvelles technologies »

Des conchyliculteurs utilisent une technologie simulant les marées à l'aide d'un système alimenté par des panneaux solaires, afin d'optimiser la qualité de leurs coquillages. 
(Sources : FR3 - 19 20. Edition nationale)

  Les partenaires du projet

Sète Agglopôle méditerranée, Musée de l’Etang de Thau, Les Amis du Musée de l’étang de Thau, Conseil départemental de l’Hérault, DRAC Occitanie, INA, Institut Jean Vigo - Cinémathèque Eurorégionale.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon