LE NOUVEAU MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DISPONIBLE EN AVANT-PREMIÈRE !

L’image contient peut-être : ciel, plante, arbre, plein air, nature et eau

 
« L’Hérault pour tous, tous pour l’Hérault » : retrouvez dans le magazine Mon Hérault le plan de relance pour sortir de la crise, sauvegarder les emplois Héraultais et renforcer la transition écologique.
 Associé à ce numéro spécial Covid-19 : un supplément Vacances pour vous donner envie de consommer l’Hérault sans modération !
Feuilletez le magazine en ligne : https://bit.ly/38fzv2w

Le dispositif de surveillance et les messages de prévention canicule et fortes chaleurs ont été mis à jour

Le dispositif de surveillance et les messages de prévention canicule et fortes chaleurs ont été mis à jour pour proposer de nouveaux outils adaptés au contexte de l’épidémie de COVID-19
A découvrir ici  https://bit.ly/31mPMRA
 
Canicule et fortes chaleurs : une surveillance et des mesures de prévention adaptées au contexte épidémique de la COVID-19

Comme chaque année, du 1er juin au 15 septembre, Santé publique France coordonne le Système d’alerte canicule et santé en étroite collaboration avec Météo France. Dans le cadre de cette veille saisonnière et lors d’épisodes de canicule, Santé publique France produit des synthèses épidémiologiques nationales et régionales, en lien avec la situation météorologique et sanitaire, et rappelle les gestes simples à adopter pour lutter contre l’impact sanitaire des fortes chaleurs à travers différents outils de communication.

Comprendre le risque pour mieux agir en cas d’épisode de canicule

La chaleur a un impact très rapide. L’état de santé des personnes les plus fragiles peut se dégrader rapidement et nécessiter des soins urgents. Chaque année, on observe pendant les épisodes de fortes chaleurs des recours aux soins pour des pathologies spécifiquement ou en grande partie dus à l’exposition à la chaleur : coup de chaleur ou hyperthermie, déshydratation et hyponatrémie. Les atteintes les plus graves peuvent conduire à des séquelles très importantes voire au décès.

Schéma risque liés à la chaleur

Dans le cadre du Plan national canicule, Santé publique France pilote le dispositif de prévention et de communication, en lien avec le Ministère chargé des Solidarités et de la Santé, afin de sensibiliser la population en fonction des niveaux de vigilance.

L’objectif est de donner les moyens à chacun de se prémunir contre les risques liés aux fortes chaleurs et d’informer sur les précautions à prendre et à adapter selon la physiologie des personnes, l’âge ou les niveaux d’exposition spécifiques. 

FOCUS - Canicule et fortes chaleurs dans le contexte épidémique de la COVID-19

En 2020, Santé publique France adapte la surveillance sanitaire et la prévention des conséquences des vagues de chaleur dans le contexte de l’épidémie de COVID-19. La situation épidémique est prise en compte en tant que facteur aggravant dans la vigilance canicule, sachant que les populations vulnérables sont en partie les mêmes pour la COVID-19 que pour les fortes chaleurs (personnes âgées, souffrant de maladies chroniques, obèses…). 

Le dispositif national de communication est aussi révisé. Quel que soit le nouveau support (spots TV, spots radios, affiches), les messages prévention canicule sont adaptés au contexte de l’épidémie et complétés par des messages rappelant les gestes barrières contre la COVID-19. 

DE NOUVEAUX OUTILS MIS À DISPOSITION :

  • un spot généraliste et deux affiches "canicule et COVID-19" (français/anglais) vont être diffusés dans les lieux de passages touristiques, dont une spécifiquement dans les transports en commun,
  • un dossier de presse sonore composé d’interviews radio d’experts d’une durée d’1 minute 30. Il répond à une volonté de développer l’approche affinitaire afin que chacun prenne conscience que la canicule, à des degrés variés, touche l’ensemble de la population,
  • en complément et en cas d’urgence, deux spots TV et deux spots radios sur les gestes de prévention et sur les signaux d’alerte, seront diffusés en cas d’épisodes de canicule.

Eco-chèque mobilité : bon pour le porte-monnaie et l’environnement

La Région favorise les déplacements doux et verts, tel l’achat de vélos et véhicules électriques. Après avoir lancé en 2019 l’éco-chèque mobilité, elle double au 1er juillet 2020 l’aide aux particuliers pour l’achat d’un vélo à assistance électrique et propose aux salariés cyclistes un bonus pour l’achat de leur vélo.

JPEG - 144.5 ko

Mis en place par la Région depuis 2019, l’éco-chèque mobilité fait du bien au pouvoir d’achat et encourage la transition énergétique. Et c’est un succès : plusieurs milliers de personnes en ont déjà bénéficié pour acheter un vélo neuf à assistance électrique ou une voiture électrique ou hybride rechargeable d’occasion.

Fin 2019, la Région a étendu son bénéfice aux collectivités locales s’engageant dans la conversion de leur parc de véhicules (jusqu’à 20 000 € pour une collectivité et 40 000 € pour un Parc Naturel Régional). Pour inciter encore plus d’Occitans à passer à l’électrique, la Région a voté deux nouvelles mesures lors de la commission permanente du 26 juin.
Au 1er juillet, elle double la prime à l’achat d’un vélo neuf à assistance électrique par les particuliers de 100 € à 200 €. En outre, elle crée un « Bonus Forfait Mobilité Durable » pour encourager plus de salariés à utiliser le vélo pour les trajets domicile-travail.
L’éco-chèque mobilité démontre notre volonté d’aider concrètement les habitants d’Occitanie à s’engager dans la transition énergétique, souligne Carole Delga. L’éco-chèque mobilité sert notre ambition de devenir la 1ère Région à énergie positive.

JPEG - 178.2 koNouveauté, le « Bonus Forfait Mobilité Durable » sera expérimenté en 2020 et 2021. Son objectif est de compléter le Forfait Mobilités Durables [1] remboursé aux salariés par l’employeur, une mesure prévue dans la Loi d’Orientation des Mobilités (mais que l’employeur n’est pas obligé de mettre en place). Le « Bonus Forfait Mobilité Durable » de la Région prendra en charge 50 à 80 % de l’achat d’un vélo.

L’aide pourra atteindre jusqu’à 240 € pour un vélo classique et jusqu’à 400 € pour un vélo à assistance électrique (VAE).

Au final, une personne non imposable achetant un VAE de 1 000 € recevrait une subvention régionale de 400 €, à laquelle pourraient s’ajouter jusqu’à 400 € versés par l’employeur et 200 € de bonus Etat. Autre calcul : une personne non imposable achetant 300 € un vélo classique recevrait une aide régionale de 240 €, à laquelle pourrait s’ajouter le Forfait Mobilités Durables versé par l’employeur.

Ils sont passés à l’électrique

Emilie, Ariégeoise : « J’ai acheté mon VTT à assistance électrique pour me rendre chez les personnes âgées ou handicapées dont je m’occupe et qui habitent à 5 ou 6 km de chez moi, d’abord pour faire des économies de carburant, ensuite pour l’aspect environnemental. L’aide de la Région m’a permis de franchir le pas. »

Thomas, de Canet-en-Roussillon, a opté pour une voiture électrique d’occasion en 2019. « J’en suis vraiment content. Je fais environ 100 km par jour et je n’ai aucun problème pour trouver des bornes de recharge. L’aide de la Région - 2 000 sur 14 500 euros - m’a décidé à sauter le pas. »

En savoir plus

Carole Delga : « Cette victoire à Montpellier est celle des valeurs de la gauche unie »

A la suite du second tour de l'élection municipale à Montpellier, la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée tient à saluer la victoire de Michaël Delafosse :

 « Michaël Delafosse a fait une campagne exemplaire, portant les valeurs de respect, d'intégrité, de solidarité et l'ambition dont Montpellier a tant besoin. 

Je suis heureuse de pouvoir retrouver un interlocuteur ouvert aux échanges et à l'action partenariale. Prompt à saisir les projets qui relanceront la dynamique montpelliéraine. Cette ville et sa métropole méritent tout l'engagement et la détermination de Michaël et de son équipe. Nous allons pouvoir recréer un collectif associant les forces de la Ville, de la Métropole, du Département et de la Région, du monde économique et associatif pour apporter des solutions adaptées aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux qui se posent à nous avec urgence. 

Face au recul démocratique illustré par la faible participation d'aujourd'hui, nous avons le devoir de répondre en premier lieu aux préoccupations des habitants, d'être à l'écoute et en proximité. Michaël Delafosse incarne ce renouveau, cette détermination et je sais qu'il redonnera à Montpellier tout son élan. »

Montpellier : Enfin ! C'est parti pour les 1ers vols Transavia

Enfin ! C'est parti pour les 1ers vols

Transavia

Au départ de Montpellier avec 15 nouvelles destinations

Après avoir repris ses vols le 15 juin au départ de Lyon et Nantes, Transavia a inauguré son programme de vols depuis l’Aéroport de Montpellier Méditerranée, avec deux vols inauguraux opérés dans l’après-midi à destination de Palerme (Sicile) et de Faro (Portugal). Six mois après l’annonce d’une troisième base en région, la compagnie low-cost du groupe Air France-KLM prend enfin son envol au départ de Montpellier ! Un événement majeur marquant le début d’une nouvelle aventure régionale pour Transavia, qui dévoile dans le même temps l’élargissement de son offre dès le début de l’été. 
 
Les premiers passagers de Transavia à Montpellier se sont envolés vers Palerme (Sicile), puis vers Faro (Portugal). Ces vols vont permettre à la clientèle héraultaise de voyager et de retrouver ses proches en toute sécurité, grâce aux nouvelles mesures sanitaires mises en place par la compagnie en collaboration avec l’aéroport.
 
Après 7 premières destinations déjà annoncées pour la reprise, Transavia dévoile l’extension de son offre pour atteindre 15 destinations desservies au départ de l’aéroport de Montpellier-Méditerranée pendant l’été. Sous réserve de l’accord des autorités et de la confirmation de l’ouverture des frontières, la filiale low-cost d’Air France-KLM pourra ainsi mettre le cap sur la Tunisie, le Maroc ou encore l’Algérie.

 Dès fin juin, Transavia propose les destinations suivantes depuis Montpellier : 

Les billets vers l’ensemble des destinations annoncées sont d’ores et déjà disponibles à la vente sur le site www.transavia.com
 
Transavia France pourra renforcer certaines fréquences en fonction de la levée des restrictions mises en place par les pays et de la demande des passagers.

STOP Feux de forêt ?

Vous êtes un professionnel ou un particulier et vous devez faire des travaux (débroussaillement, soudure, disqueuse, ...) dans ou à proximité de massif forestier ?

Vous êtes un simple promeneur en forêt ?

Consultez la carte de vigilance feux de forêt de l’Hérault pour connaître le niveau de vigilance incendie de forêt du jour et la réglementation applicable pendant la période estivale : https://bit.ly/381Icx9

 

Les 4 niveaux de vigilance incendie : vert, jaune, orange et rouge sont mis à jour quotidiennement à 18 h pour le lendemain pour les 9 massifs forestiers de l’Hérault :

1) Somail, Espinouse et Monts d’Orb
2) Escandorgue et Larzac
3) Gangeois
4) Minervois et Saint-Chinianais
5) Collines du Centre Hérault
6) Garrigues et pinèdes de l’Est héraultais
7) Plaine viticole Cœur Hérault et plaines littorales
8) La Gardiole
9) Plaine viticole de l’Est héraultais

Saviez-vous qu’en moyenne chaque année, 825 ha sont parcourus par 169 incendies de forêt dans le département de l’Hérault et que plus de la moitié de ces incendies sont d’origine accidentelle dont 1/3 dus à des travaux ?
La prévention des incendies de forêt est l’affaire de tous !

Rappel consignes en cas d’incendie
Il est rappelé à chacun, qu’en toutes circonstances, la prudence est de mise à l’intérieur des massifs forestiers et les règles suivantes doivent être scrupuleusement respectées :
Ne pas fumer
Ne jamais allumer de feux
Ne pas circuler sur les pistes DFCI réservées à l’accès des secours
Ne pas faire de camping
Ne pas circuler avec un véhicule motorisé dans les espaces naturels

En cas d’incendie, contacter le 1️⃣1️⃣2️⃣ou le 1️⃣8️⃣, en précisant clairement votre localisation et en vous éloignant de la zone d’incendie.

 Toutes les infos sur les feux de forêt : les prévenir et s'en protéger https://bit.ly/3804OxT

Aucune description de photo disponible.

#MédecinDemain en Occitanie

L'opération #MedecinDemain organisée par L'ARS, en partenariat avec l'Assurance Maladie et les Facultés de Médecine de Montpellier-Nîmes et Toulouse a pour objectif de faire découvrir aux jeunes professionnels (étudiants en médecine générale ou professionnels en exercice) l'exercice de la médecine dans les territoires prioritaires de notre région.
 
#MédecinDemain en Occitanie

Il vous reste quelques jours (jusqu’au 30 juin) pour bénéficier du fonds de solidarité exceptionnel de la Région Occitanie

Vous êtes indépendant ou gérant d’une entreprise de moins de 50 salariés et vous avez connu une baisse de chiffre d’affaires supérieure à 20 % en avril et mai 2020 ?
Il vous reste quelques jours (jusqu’au 30 juin) pour bénéficier du fonds de solidarité exceptionnel de la Région Occitanie, auquel contribue Montpellier Méditerranée Métropole, les Communautés de Communes du Grand Pic Saint Loup. 

Conditions d’éligibilité et dépôt de dossier sur https://hubentreprendre.laregion.fr/ en cliquant sur fonds de solidarité exceptionnel…

Une application pour les pêcheurs comme les plaisanciers naturalistes

Sathoan

 Mise en service en 2019, l’application ECHOSEA vient d’être mise a jour dans le cadre du projet SHARKGUARD.

La Version 2020 regroupe les innovations suivantes :

  • accès aux cartes météo en temps réel (vents, houle, courant, …)
  • fiches espèces détaillées et complétées
  • Intégration de la version Android sur Google Play
  • Amélioration de l’application

Elle est disponible ici :

  • APPLE STORE :  ICI 
  • GOOGLE PLAY : ICI

IFREMER : Observations menées sur une période de 50 ans

Thau : Impact positif des actions de restauration 

© H.Farrugio / Ifremer

La lagune de Thau, la grande lagune côtière d’Occitanie, est le siège d’activités traditionnelles de conchyliculture. Après une longue période de dégradation de son état vis-à-vis de l’eutrophisation depuis les années 1970, conduisant à des événements anoxiques (“malaïgues”[1]) associés à des mortalités massives des coquillages en élevage, des améliorations ont été rapportées suite aux travaux réalisés sur les stations de traitement des eaux usées de son bassin versant.

L’étude portée par des scientifiques de l’Ifremer et de l’Université de Montpellier (UMR MARine Biodiversity, Exploitation and Conservation – MARBEC), publiée en mai dans la revue Science of the Total Environment[2], visait à déterminer comment la diminution des apports en nutriments (baisse de 90% des rejets de phosphore entre 1970 et 2018 et de 50% des rejets d’azote entre 1990 et 2018[3]) a entraîné des changements écologiques majeurs dans la lagune de Thau, conduisant progressivement à sa restauration – “son oligotrophisation”.

En analysant cinq décennies de séries chronologiques (1970-2018) d’observations sur les communautés autotrophes pélagiques (phytoplancton) et benthiques (macrophytes et sédiments), deux périodes ont été identifiées au cours du processus d’oligotrophisation (Figure 1). La première période (1970-1992) est considérée comme une période eutrophe, caractérisée par le passage de la dominance des herbiers marins à la dominance des macroalgues rouges. La deuxième période (1993-2018), caractérisée par l’amélioration progressive de l’état vis-à-vis de l’eutrophisation, a été divisée en trois phases :

  • une phase de transition (1993-2003), au cours de laquelle la colonne d’eau a continué de se restaurer, mais la communauté de macrophytes est restée dominée par les macroalgues rouges, du fait de l’inertie du compartiment dans le processus de restauration ;
  • un changement de régime (2003-2006) marquant une rupture dans l’abondance et la composition des communautés ;
  • après lequel la colonne d’eau est devenue oligotrophe et les herbiers ont commencé à recoloniser les fonds de la lagune (2007-2018).

Poursuivre et avoir tous les détails sur : https://pole-lagunes.org/thau-impact-positif-des-actions-de-restauration

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

CHU de Montpellier : reprise des consultations

Après la téléconsultation préconisée et développée pendant la crise du Covid-19, les équipes du CHU de Montpellier se préparent à reprendre les consultations en présentiel pour la chirurgie, l'ophtalmologie et la dermatologie et  parallèlement à poursuivre la téléconsultation à partir du 11 mai 2020.

Thomas Le Ludec, directeur général du CHU de Montpellier, a indiqué jeudi 7 mai  en conférence de presse qu'un seul des 700 tests Covid réalisés depuis le début de la semaine au CHU de Montpellier était positif, confirmant le recul de la progression de l'épidémie. « Le confinement a eu un impact favorable, a-t-il précisé. Nous continuons à être en veille active. » . En Occitanie, c’est plus de 7000 personnes qui ont été diagnostiquées positives au Covid-19. Au CHU de Montpellier : 605 personnes ont été hospitalisées, et 58 sont décédées...

» Echos