Les Matinales de l'Artisanat

La Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault organise deux réunions d’information les 30 mars et 13 avril 2018 dans son siège à Montpellier.

A l'occasion de ces deux Matinales seront abordés les thèmes des marchés publics  et les micro-entreprises  à l'intention des artisans de l'Hérault :

Le Vendredi 30 mars de 8h30 à 11h "Comment travailler en direct avec les administrations sans procédure de marché public ?". 

Cette conférence apportera un éclairage sur les règles relatives aux marchés de moins de 25 000 € HT et sur les bonne méthodes pour être identifié et référencé.

-  Le Lundi 13 avril de 8h30 à 11h  "Micro-Entreprises : ce qui va changer !". 
Depuis le 1er janvier 2018, le régime de la micro-entreprise s'est transformé. Cette conférence est l’occasion d’avoir un décryptage des nouvelles mesures et de choisir le meilleur régime.

Pour participer à la réunion sur les marchés publics le 30 mars, merci de bien vouloir remplir le formulaire disponible sur : http://bit.ly/2FqBaGY

Pour participer à la réunion sur les micro-entreprises le 13 avril, merci de bien vouloir remplir le formulaire disponible sur : http://bit.ly/2p32ccz

CMA - ZAC de Pierresvives, 154 Rue Bernard Giraudeau, 34080 Montpellier

Plus d'infos : 04 67 72 72 25

Avec CAPEB Hérault - RSI

Geneviève Darrieussecq à Sète dans le cadre de la Mission Centenaire

Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des armées, s'est rendue à Sète dans l'Hérault, ce mardi 27 mars, à l'occasion de la grande fête des traditions maritimes "Escale à Sète".

L’image contient peut-être : 9 personnes, personnes debout et plein air

La manifestation a obtenu le label de la Mission centenaire de la fin de la première guerre mondiale et a été placée sous le haut patronage de la Commission nationale française pour l'Unesco.

La secrétaire d’État a été accueillie par Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, Christophe Euzet, député de la 7ème circonscription de l'Hérault, André Lubrano, conseiller régional d'Occitanie, et François Commeinhes, maire de Sète et président de Thau Agglo.

La visite s'est poursuivie par une déambulation jusqu'au pied du navire le Mutin, où la secrétaire d’État a eu l'occasion de saluer les militaires de la Marine Nationale.

Geneviève Darrieussecq a ensuite été invitée à monter à bord de l'Hermione par le Capitaine du vaisseau, au son du chant des Gabiers. Après une visite de la frégate et le mot d'accueil du Capitaine de l'Hermione, la secrétaire d’État a pris la parole. Elle a salué l'ensemble des acteurs présents qui participent à faire de cette manifestation un événement d'envergure internationale. Elle a ensuite échangé au micro-tendu avec les journalistes locaux.

A la fin de son déplacement, elle s'est rendue au Théâtre de Mer pour découvrir l'exposition sur le centenaire de la Grande Guerre.

Piscine Héraclès : recrutement

Avec Héraclès, la métropole montpelléraine s'enrichit d'une 14ème piscine qui ouvrira ses portes en juin 2018. Pour son bon foctionnement, Montpellier Méditerranée Métropole recrute 6 agents dont cinq maîtres-nageurs sauveteurs.

« Très attendue par les habitants du secteur Est de la Métropole, la piscine Héraclès sera l’équipement structurant de ce nouveau quartier de Saint-Brès. Héraclès sera la première piscine du territoire métropolitain à chauffer l'eau de ses bassins grâce à une chaufferie bois : la Métropole confirme ainsi son engagement en faveur des énergies renouvelables. », souligne Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole. Montpellier Méditerranée Métropole a financé la piscine Héraclès à hauteur de 10,2 millions d’euros.

Les candidatures sont à adresser avant le : 13 avril 2018

Rubrique « Emploi et stages » / « Candidature à une offre d’emploi » ou

Ecrivez à l’adresse suivante avec références du poste et dossier complet (CV + lettre de motivation + photocopie pièce d’identité + photocopie des diplômes + dernier arrêté de situation, indication du régime indemnitaire actuel le cas échéant ou rémunération annuelle – Tout dossier incomplet ne pourra être pris en considération) :

Monsieur le Président de Montpellier Méditerranée Métropole – 50 place Zeus – CS 39556, 34961 MONTPELLIER CEDEX 2

Renseignements administratifs : Coralie ALCAIDE, Unité Recrutement - Mobilité - Tél. : 04 67 13 48 42

Montpellier obtient les Pyramides d'Argent 2018

Près de 600 personnes ont assisté ce samedi 17 Mars 2018 au Corum de Montpellier à la quinzième édition des Pyramides d’Argent, organisé par la Fédération des promoteurs Immobiliers Occitanie Méditerranée dans le cadre du concours « Les Pyramides d’Or »  au niveau national.

C'est le Palomoya, érigé dans le quartier Port Marianne de Montpellier, qui défendra les couleurs de l'Occitanie à l'échelle nationale.


Un concours national qui récompense les meilleurs programmes neufs de l'immobilier

Les promoteurs ayant une responsabilité de premier plan dans la constitution du paysage urbain et du cadre de vie qui seront légués aux générations futures, la Fédération des promoteurs immobiliers de France - FPI - a pris l’initiative de lancer en 2004 le concours des Pyramides d’Or.

En 2018, la Chambre régionale a reçu 25 dossiers qui ont été présentés par 16 promoteurs immobiliers membres de la Fédération. Pour le président régional, Xavier Bringer, « Transition énergétique, mixité urbaine, excellence architecturale, conduite responsable des opérations, innovation… Tels sont les mots clefs des pyramides 2018  ».

Ce concours organisé par la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) et entièrement dédié à ses adhérents,  est destiné à promouvoir la qualité, le savoir-faire et l’innovation dans la construction de programmes immobiliers. « Autant d’atouts que la Fédération régionale porte haut et fort en promouvant l’excellence au cœur de la vie, au cœur de la Ville ».

La remise des prix des Pyramides se fait dans un premier temps au niveau régional - Pyramides d’Argent-  et dans un second temps au niveau national - Pyramides de Vermeil et Pyramide d’Or- , à l’occasion du Congrès annuel de la FPI qui se tiendra cette année les 26 et 27 juin à Biarritz.

Ce concours concerne les opérations immobilières de logements : résidences principales, résidences de loisirs, résidences pour étudiants ou personnes âgées, résidences mixtes (logements + commerces, bureaux, centres culturels, administratifs) et d’immobilier d’entreprise.

En 2018, huit prix ont été décernés, chacun sous l’égide d’un partenaire différent (qui détermine les critères de sélection selon son propre cahier des charges).

Les résultats 2018 :

Pyramide d’Argent / Grand Prix Régional 2018 : Palomaya à Montpellier ( quartier Port Marianne)  par Crédit Agricole Immobilier & Pitch Promotion, dessiné par deux architectes, le Parisien Willmotte  et  le Montpelliérain JBM Architecte  associés

- Prix de l’Innovation Industrielle : Le Campus des Métiers, Montpellier, Cirrus / Pégase Immobilier
- Prix de l’Immobilier d’Entreprise : Le Corner, Montpellier, Cirrus / Pégase Immobilier
- Prix de la Mixité Urbaine : Plaza Real, Montpellier, Helenis / Nexity
- Prix de la Conduite Responsable des Opérations : Home Factory, Saint-Jean-de-Védas, Kalelithos
- Prix du Bâtiment Bas Carbone : Les Bains, Juvignac, M&A Promotion
- Prix du Grand Public : Oaky, Saint-Jean-de-Védas, Angelotti Promotion
- Prix spécial du jury : Bleu d’Ancre, Canet en Roussillon, Angelotti Promotion.

Travaux de déviation de Castries : le chantier continue

Reprise du chantier de contournement de la ville de Castries dès le 26 mars 2018

Dans le cadre de la nouvelle étape des travaux de déviation de Castries consistant à créer le giratoire qui raccordera la RD610 aux voiries existantes côté Sommières, des perturbations de circulation sont à prévoir sur l'Est de la commune, en provenance du Gard, suite à la mise en place d'une circulation alternée. Ces travaux  s'étaleront jusqu'au lundi 7 mai 2018.

Mardi 23 janvier, le maire Gilbert Pastor venu constater l'activité normale du chantier

Des périodes de circulation alternée seront mises en place, de jour et de nuit, aux dates suivantes :

- Du lundi 26 au mercredi 28 mars 2018 inclus,

- Du mercredi 11 avril au lundi 7 mai 2018 inclus.

DÉVIATION DE CASTRIES : RAPPEL DES CARACTÉRISTIQUES DES TRAVAUX ET DES ENJEUX DE L'OPERATION

Lancés en septembre 2017, les travaux de déviation de Castries visent à délester l'actuelle RD610 et la traversée de la commune.

Ils consistent à :

- Construire une voie nouvelle d'une longueur de 4 kilomètres au Sud de la Ville de Castries,

- Réaliser deux carrefours giratoires au Sud et à l'Est de la déviation,

- Rétablir les voies communales et agricoles.

Ces travaux de déviation ont pour objectif de réduire les nuisances générées par le trafic de transit dans la traversée de Castries, d'assurer la sécurité et la fluidité du trafic dans ce secteur et de remettre en valeur le paysage et l'environnement en particulier au niveau du franchissement de la rivière "La Cadoule" et à proximité du Château de Castries classé Monument Historique.

Emmanuel Barbe, Délégué Interministériel à la Sécurité Routière en Préfecture

Emmanuel Barbe, Délégué Interministériel à la Sécurité Routière, aux côtés de Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault, a organisé mercredi 22 mars 2018 une réunion avec les élus, les acteurs du monde économique, agricole et de la sécurité routière, en préfecture.

.L’image contient peut-être : 3 personnes

Cette visite avait pour thème la présentation des mesures du Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR) dont la limitation de la vitesse sur les routes à 80 km/heure, mesure controversée qui sera appliquée le 1er juillet.

Au terme de deux heures d’échanges face à une quarantaine de personnes, M. Barbe a pu répondre aux questions des journalistes et mis en lumière quelques chiffres de la sécurité routière dans le département de l’Hérault. Coût de l'opération pour l'Etat : de 5 à 10 millions d'euros qui serviront à changer entre 20 et 25 000 panneaux de  signalisation.

Mouvement contre les réformes du Gouvernement

Trafic SNCF "très perturbé",  vols annulés dans les aéroports, des écoles fermées. Les fonctionnaires et cheminots mènent jeudi 22 mars 2018 une première charge contre les projets de réforme du gouvernement, pour un service public de qualité et la défense de leur statut.

"A ces enjeux communs s'ajoutent des revendications propres. Sept syndicats (sur neuf) de la fonction publique mobilisés (CGT, FO, FSU, CFTC, Solidaires, FA-FP et CFE-CGC) réclament notamment une hausse de leur pouvoir d'achat. Les cheminots, qui ont choisi le même jour pour défiler, défendent eux l'avenir du rail." d'après l'(©AFP / 22 mars 2018 08h37).

Semaine Nationale du Cancer : Accompagnateur en santé

Dans le cadre de la semaine nationale du cancer du 19 au 25 mars 2018, présentation du beau métier :

Au sein de l’Institut du Cancer de Montpellier à Val d'Aurelle, l’E.R.I (Espace de Rencontres et d'Information) est un espace convivial d'écoute, d'information et d'orientation, accessible sans rendez-vous. Un espace comme l’ERI est devenu, au fil du temps, incontournable pour accompagner au mieux le patient et son entourage. Les patients et leurs proches y sont reçus gratuitement en toute confidentialité par Mélanie, l’accompagnatrice en santé.  


Accompagnatrice (teur) en santé, un métier à l’écoute des patients

Être malade recouvre une réalité complexe qui ne se réduit pas seulement au soin, c’est tout le quotidien qui est bouleversé. Cette nouvelle réalité nécessite une prise en charge multidisciplinaire. Ce constat a conduit la Ligue contre le cancer et ses partenaires à créer en 2001 un nouveau métier : Accompagnateur en santé.

L’accompagnateur en santé prend en charge les personnes malades de façon complémentaire des médecins et des autres professionnels de santé. Il créé du lien. Il est le relais entre la personne malade, l’entourage et les différents interlocuteurs dans et hors du centre.

L’accompagnateur en santé répond aux nombreuses questions et propose une information personnalisée sur le parcours de soin, les traitements et leurs effets secondaires mais aussi toutes autres thématiques liées à la maladie ou à la vie après le traitement. Certaines brochures qu’il propose sont en libre-service, d’autres sont distribuées au cas par cas. En fonction des besoins des visiteurs, il les redirige vers les professionnels compétents.

L’accompagnateur en santé fait preuve d’hospitalité et propose un accueil convivial et une écoute empathique et bienveillante, en respectant les silences, le rythme et les émotions de chacun. Il est capable de tout entendre et de recevoir tout type d’émotions, même l’agressivité. Souvent, par son écoute bienveillante, il désamorce des situations difficiles. Il sait trouver la juste position dans la relation d’aide.

« Les patients et proches parlent souvent de sas de décompression. Ils viennent à l’ERI, posent leur bagage émotionnel, leur trop plein d’angoisse, et repartent soulagés. » Mélanie Accardo, de l'E.R.I. à l'Institut du Cancer de Montpellier.

L’accompagnateur en santé possède des capacités de remise en question, il est capable d’autocritique et se nourrit de réflexions philosophiques au fil de ses rencontres. L’accompagnateur en santé n’a pas accès au dossier médical. Il accueille et écoute le patient en tant que personne, sans a priori, avec son histoire, son humeur, ses qualités et ses problématiques du moment.

« Je me souviens d’une dame rencontrée il y a quelques années. Elle était dans un état d’angoisse très élevé. Cette dame avait pour habitude de recueillir les oiseaux blessés qu’elle rencontrait et en avait plusieurs chez elle alors qu’elle venait d’être hospitalisée. Elle n’avait aucun proche pour prendre son relais et avait très peur qu’ils dépérissent sans ses soins. Elle venait donc chercher de l’information auprès de moi : Que faire pour ces oiseaux ? A qui les confier ? Ce n’était évidemment pas une question à laquelle je savais répondre. Ensemble nous avons appelé le zoo de Lunaret qui nous a aidées à trouver une association départementale qui recueille les animaux sauvages en difficulté. Elle est venue me voir encore plusieurs fois ensuite, mais elle a pu se concentrer sur elle-même et sa maladie plus sereinement », dit Mélanie Accardo, de l'E.R.I. à l'IC.M.

L’accompagnateur en santé a généralement suivi une formation universitaire, en sciences humaines et sociales. Pour avoir toute légitimité dans son travail d’information et d’écoute, il bénéficie d’une formation à l’écoute mais aussi d’une formation continue. Il bénéficie également d’un tutorat médical et psychologique. L’accompagnateur en santé fait vivre et évoluer l’ERI qu’il anime au fil du temps : il organise aussi des conférences, des ateliers et groupes de parole en collaboration avec les équipes de psychologues et les médecins.

Le métier d’accompagnateur en santé représente l’importance du respect de la singularité de chacun pour offrir une prise en charge de qualité, il souligne l’importance qu’il faut accorder à la temporalité du soin, au regard de l’histoire de chacun.

Quel beau métier ! Félicitations et remerciements à Mélanie Accardo. Annick Pratlong

Opération Village des Sciences à Montpellier

Le 12 mars 2018, la première pierre du futur Village des Sciences a été scellée en présence de Béatrice Gille,  nouvelle rectrice de la Région Académique Occitanie, Rectrice de l’Académie de Montpellier, Chancelière des Universités.

De gauche à droite, Philippe Augé, Philippe Saurel, B. Monthubert, A.Assus, Béatrice Gille, Gilles Halbout

Une cérémonie qui concrétise un projet entamé depuis plus de 10 ans qui lance officiellement les travaux de l'Opération Campus de Montpellier sur le site Triolet.

A ses côtés étaient présents, Gilles Halbout, Président de la ComUE LR-Universités, Philippe Augé, Président de l’Université de Montpellier, Antoine ASSUS, Architecte mandataire, Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Bertrand Monthubert, Conseiller Régional, représentant Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerrannée.

La Faculté des Sciences, tête de pôle sur l'ensemble des campus montpelliérains

Quelques mois après l'inauguration de la nouvelle faculté de médecine sur Montpellier, le plan Campus - 1 habitant sur 4 étant un étudiant - mettra en valeur les grandes forces de Montpellier avec la chime et la médecine et vise à donner plus de visibilité de l'université sur la ville de Montpellier à l'échelle nationale et internationale. Le Village des Sciences au sein de la capitale héraultaise accueillera la faculté des sciences, mais également l'école Polytech et l'école universitaire de management.

A l'horizon 2022, pilotée par le Comue - communauté d'universités et d'établissements - l'Opération Campus prévoit des chantiers de grande envergure avec la construction de 9 nouveaux bâtiments destinés à l'enseignement universitaire de la recherche et de la formation. Un partenariat de la Métropole de Montpellier, de la ville, de la Région Occitanie et de l'Etat.

Dossier Village des Sciences

Plus de 120 exploitations touchées par l’épisode de neige et gel

Le préfet de l’Hérault, Pierre Pouëssel, s'est rendu, ce lundi 12 mars 2018, sur 3 exploitations touchées par l’épisode de neige et gel des 28 février et 1er mars 2018.

Entre-autres : - A la SCEA de Bourgidou, à Lansargues, des serres en verre qui abritaient des fraises prêtes à être récoltées se sont écroulées sur un hectare.
- A l’EARL Les mille saveurs, à Mauguio, les vergers de pruniers ont été gelés.

gaSDC11269 (1)

(Le Gaec des Serres blanches qui se situe à Villeveyrac)

Garantie au titre des calamités agricoles :

Dès le 1er mars, le préfet a demandé à la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) en lien avec la Chambre d’agriculture d’engager un travail de recensement des exploitations qui ont subi des dégâts non assurables qui pourraient être indemnisés par le dispositif des calamités agricoles à la suite des intempéries.

Les premiers recensements font état de 120 exploitations touchées dans le secteur proche de Montpellier.

Majoritairement, les dégâts ont été causés par le poids de la neige (effondrement de serres, de bâtiments qui abritaient des cultures maraîchères, des fleurs ou des animaux) et le gel sur des variétés de fruitiers à floraison précoce (abricotiers, amandiers, pêchers). Dans le secteur du biterrois, les ruissellements sur des vignes ont également provoqué des dommages.

Rappel

Les exploitants ayant subi des dégâts lors de la tempête de neige sont invités à se faire connaître auprès de la Chambre d’agriculture soit par téléphone au 04 67 20 88 17, soit par le biais d’un formulaire en ligne sur le site de la Chambre d’agriculture :

http://www.herault.chambre-agriculture.fr

La Région répond à la forte attente pour l'aménagement de PEM ferroviaires sur le territoire

Carole Delga : « La Région répond à la forte attente pour l'aménagement de PEM ferroviaires sur le territoire, via le plan régional PEM doté de 25 M€ jusqu'en 2030 ».

OCCICapture

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a signé ce matin le protocole d'intention partenarial pour la réalisation du Pôle d'Echange Multimodal (PEM) de Béziers et a fait le point sur le déploiement du plan régional PEM dans l'Hérault.

La signature de cette convention de financements entérine la participation des différentes parties prenantes pour la réalisation des 3 études préliminaires pour le futur PEM de Béziers pour un montant de 232 000€.

La présidente a également fait le point sur les 8 projets de PEM en cours dans l'Hérault, en présence des maires des communes concernées : Gilles D'Ettore, maire d'Agde et président de la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée, Jean-Luc Messonnier, maire de Baillargues et vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole, Robert Ménard, maire de Béziers, Frédéric Lafforgue, maire de Castelnau-le-Lez, Claude Arnaud, maire de Lunel et président de la Communauté de communes du Pays de Lunel, François Commeinhes, maire de Sète et président de Sète Agglopôle Méditerranée, Noël Segura, maire de Villeneuve-lès-Maguelone et vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole. Retrouvez tous les éléments dans le dossier de presse.

« Aujourd'hui, nous avons 99% des élus locaux qui parlent d'une même voix sur les besoins de mobilité en Occitanie. La Région prend toute sa part, aux côtés des porteurs de projets, pour mettre en musique le plan régional PEM lancé en octobre dernier, doté de 25 M€ jusqu'en 2030. Sur la sécurité, la qualité de service, l'intermodalité ou encore l'amélioration des dessertes, nous sommes dans l'action pour que chaque citoyen du territoire puisse bénéficier d'un service public régional de transports de proximité, durable et innovant. C'est le cœur de la future convention TER que je signerai avec la SNCF le 23 mars prochain et qui offrira plus de services et de meilleure qualité », a souligné Carole Delga.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon