Pour les tortues marines

Le centre de soins des tortues marines au Grau du Roi

centre de soin tortue

Dernièrement, une tortue luth en état de décomposition avancée a été trouvée à Frontignan. Si vous trouvez une tortue marine vivante ou morte, blessée ou ayant besoin d'aide, n'hésitez pas :

téléphonez au : 06 24 47 51 55  ou au 06 64 79 54 23

En général elles sont recueillies au centre de soins des tortues marines du CESTMed qui est hébergé par le Seaquarium, au Grau du Roi.

Les tortues marines blessées ou malades trouvées sur la plage, ou dans les filets par les pêcheurs, sont prises en charge par le RTMMF - Réseau Tortues Marines de Méditerranée Française-  puis accueillies au CESTMed. Unique sur le littoral méditerranéen français, le centre de soins a pour but de soigner, d’étudier et de garder en observation les tortues marines en difficulté avant de les relâcher dans leur milieu naturel.

LES TORTUES MARINES DU CENTRE DE SOINS

Depuis 2002, plus de 250 tortues marines ont été accueillies par le CESTMed, principalement des tortues Caouannes - Caretta caretta -  à l’exception de deux tortues vertes - Chelonia mydas -  récupérées en septembre 2014.

Au cours de ces années, une relation de confiance s’est instaurée entre les pêcheurs et le centre de soins. En contactant le CESTMed en cas de capture accidentelle de tortue marine dans leurs engins de pêche, les pêcheurs sont aujourd’hui de véritables acteurs de la conservation et contribuent à une meilleure connaissance de ces animaux.

La majorité des animaux (75%) reçus par le centre de soins ont été capturés accidentellement par des engins de pêche et plus de 8 % d’entre eux présentent des signes de collision avec des navires (coup d’hélice).

Il est à noter que le centre de soins n’est pas dédié à recevoir des tortues terrestres ou d’eau douce.

CONTACT

Centre d’étude et de Sauvegarde des Tortues Marines de Méditerranée
Avenue du Palais de la Mer,
30240 Le Grau-du-Roi

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Facebook : https://www.facebook.com/cestmed

Journées européennes du Patrimoine au Musée Fabre

L’image contient peut-être : texteA l'occasion des Journées européennes du Patrimoine, les collections permanentes du musée sont accessibles gratuitement.

Profitez-en pour découvrir le nouvel accrochage au fil des collections :

un dialogue poétique entre 3 collections : celles du musée, du FRAC Occitanie Montpellier et de "A catalogue of stepes" de DD Dorvillier, chorégraphe américaine installée en France. 

Pour plus d'informations concernant les visites et activités, consulter le site du musée :
 http://museefabre.montpellier3m.fr/

Journées européennes du Patrimoine DRAC Occitanie/Site de Montpellier

Du 15 septembre au 16 septembre 18 h 00 

Musée Fabre 13 rue Montpelliéret, 34000 Montpellier

Logement social : un formulaire de demande universel

Les demandeurs de logement social doivent remplir formulaire. Ce document est commun à tous les offices HLM de France. Le gouvernement avait décidé de l’instaurer pour simplifier les démarches des demandeurs de logements.

A Hérault Habitat, ce dossier se présente sous forme de deux feuillets recto-verso, un feuillet complémentaire pour une demande de logement adapté aux handicaps et une notice explicative. 

Logement social : un formulaire de demande universel

Au niveau des informations à donner, rien ne change, comme pour  les conditions d'attribution qui restent identiques. Ce nouveau formulaire est disponible au siège, 100 rue de l'Oasis à Montpellier, à l'accueil des agences de Montpellier au 803 rue d'Alco, Frontignan au 12, impasse des Merles et à Clermont-l'Hérault au 11, rue Jean-Moulin. Les demandeurs peuvent se renseigner au 04 67 84 75 34, du lundi au vendredi de 9 h à 11 h 30.

Des rendez-vous sont possibles les mardis et jeudis. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire en cliquant ici.

L'Antigone des associations vous présente leurs activités

Pour choisir ses activités de l'année, le public montpelliérain est invité à l'Antigone des associations qui offre un vaste choix pour bouger, découvrir, rencontrer, partager, se divertir ou se cultiver.

Dimanche 9 septembre 2018, de 9h à 19h, se déroulera depuis la Place du Nombre d'Or et jusqu'au quai du Pirée, la 38eédition de l'Antigone des Associations.

Avec 1 200 associations présentes, l'Antigone des Associations, organisée par la Ville de Montpellier, célèbrera la richesse et la diversité des associations montpelliéraines et l'ensemble de ses bénévoles.

La Ville et la Métropole seront présentes dans un village commun, place de Thessalie, afin d'aller à la rencontre des habitants, leur expliquer le fonctionnement de leurs compétences et les informer des services proposés par les collectivités.

A partir de 8h30, Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, accompagné de l'équipe municipale, visitera l'ensemble des stands.

Pendant la durée de l'événement, la circulation sera fermée dans les rues Léon Blum , Poséidon et sur l'avenue du Pirée depuis l’aéroport international à la place Jean Bene.

Par mesure de sécurité, les 11 points d'entrée seront filtrés et 60 agents de sécurité seront présents au filtrage pour une vérification des sacs, et la gestion des entrées des personnes dans le périmètre.

Rentrée 2018 : un esprit sain dans un corps sain

En 6ème, tous les élèves bénéficient d’un « coupon sport » de 14€ pour financer leurs licences UNSS. 

sport de pleine nature dans le Caroux 

Elève en 6ème A au Collège les Aiguerelles à Montpellier, Meryl pratique les arts du cirque, la voltige et l’escalade. « Ici, notre spécialité, c’est l’escalade ! Ca nous apprend le goût de l’effort  On grimpe en salle les lundis et mardis soirs, et sur falaise le mercredi après-midi. ». Au printemps, Meryl s’est rendue en classe verte dans le Caroux, ce massif qui a accueilli les plus grands alpinistes comme Demaison, Charlet et Terray. Le Département y a équipé 500 voies d’escalade : des rochers écoles, des voies sportives et des grandes voies en terrain d’aventure dont beaucoup dépassent les 300 mètres : « On n’a pas vu de mouflons mais on s’est régalé ! »

Son professeur d’EPS, Yves Cardin, se dit exigeant sur les règles de sécurité : « L’escalade, c’est un peu l’école de la vie. Pour avancer en toute sécurité, il faut être vigilant et respecter les règles. C’est ce qui permet, ensuite, de prendre du plaisir. Notre objectif : amener tout le monde au sommet ! ».

« En 2018, nous avons consacré 11 M d’€ pour construire des nouvelles salles de sport, subventionner les licences UNSS, et accompagner les projets portés par les enseignants, comme les rencontres sportives ou les classes vertes. » 

Marie Passieux, Vice-présidente à la jeunesse, aux sports et aux loisirs, Présidente d’Hérault Sport

Pas moins de 34 activités sont proposées par les associations sportives des collèges et lycées héraultais.

La Rentrée scolaire 2018 - 2019 avec la Région

Carole Delga : « La Région agit pour faire de la rentrée en Occitanie la moins chère de France »

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a présenté ce matin, au lycée Joffre de Montpellier, l'ensemble des actions menées par la Région en faveur des 530 000 lycéen.nes, apprenti.es et étudiant.es d'Occitanie, aux côtés de Kamel Chibli, vice-président de la Région en charge de l'Education et de la Jeunesse.

La présidente de Région s'est ensuite rendue à Bédarieux et Béziers pour inaugurer d'importants travaux de restructuration menés dans les lycées Fernand Léger et Henri IV.  

http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2984/_ANT6289.JPG

 « Notre objectif est clair : faire en sorte que la rentrée en Occitanie soit la moins chère de France », a réaffirmé ce matin Carole Delga. « Avec l'ensemble des aides rassemblées sur la Carte Jeune Région, nous permettons aux lycéens, apprentis et à leur famille d'économiser 400€ par an. La gratuité des manuels scolaires et du 1er équipement professionnel, l'accès facilité à un ordinateur, les aides spécifiques pour les apprentis, sont autant de mesures concrètes pour alléger le coût de la rentrée. »

 Côté transports scolaires, dont la Région a désormais la compétence, la présidente de Région a souligné les mesures prises par la Région dès cette rentrée pour soutenir là aussi le pouvoir d'achat des familles (plafonnement de l'abonnement à 90€ par an, maintien de la gratuité dans les départements où elle était en vigueur...).

Carole Delga a également rappelé que l'Occitanie est la Région de France qui investit le plus pour sa jeunesse : « Avec un investissement de 1380€ par lycéen.ne chaque année, nous sommes sur la 1ère marche du podium au niveau national. Nous poursuivons notre politique volontariste de construction et de rénovation de nos lycées pour offrir à nos jeunes des établissements innovants, durables et proches de chez eux. En 2 ans nous avons ouvert 5 nouveaux lycées, dont un à cette rentrée, et engagé la construction de 5 autres établissements qui seront achevés d'ici 2022 notamment à Sommières, Gignac et Cournonterral », a rappelé Carole Delga.

 La présidente de Région a poursuivi son déplacement à Bédarieux, pour inaugurer le nouveau bâtiment génie civil et administratif du lycée Fernand Léger et visiter le chantier de rénovation en cours. Au total, la Région aura investi plus de 28 M€ pour restructurer intégralement l'établissement. A l'occasion de sa visite, Carole Delga a annoncé le soutien financier de la Région pour la construction d'un nouveau cinéma en périphérie de la ville, porté par la commune de Bédarieux.

 A Béziers, Carole Delga a ensuite inauguré la restructuration de l'Hôtel Lagarrigue du lycée Henri IV. La Région a mené cette opération emblématique, d'un coût de 6,5 M€, afin d'harmoniser l'organisation de l'établissement qui était initialement implanté sur deux sites.

 Ces deux établissements font partie des 186 lycées publics labellisés « Lycée numérique » par la Région Occitanie. Ce label permet à tous les élèves entrant en 1ère année d'être équipés gratuitement par la Région d'un ordinateur portable - loRdi - pour un usage pédagogique en classe.

 Cette année, la Région Occitanie / Pyrénées consacre près de 1,3 Mds d'€ pour l'éducation, la formation, l'enseignement supérieur et les transports scolaires.

Reconnaissance de calamité agricole suite à la neige et aux pluies

Reconnaissance de calamité agricole suite à la neige et aux pluies du 28 février au 1er mars 2018

Dépôt des dossiers de demande d’indemnisation avant le 1er octobre 2018

Réuni le 13 juin 2018, le comité national de gestion du risque en agriculture, a donné un avis favorable à la demande de reconnaissance au titre des calamités agricoles, à la suite des phénomènes importants de neige et de pluie du 28 février au 1 er mars 2018 dans l’Hérault.

Les biens reconnus sinistrés sont : les pertes de fonds sur sols, ouvrages privés, palissages, clôtures, cultures pérennes (pépinière horticole), cheptel vif (bovin viande, poule pondeuse). La zone reconnue sinistrée concerne 198 communes (liste et carte ci - après )

Afin de bénéficier d'une indemnisation, les exploitants agricoles concernés peuvent déposer, avant le 1er octobre 2018 (cachet de la poste faisant foi) une demande par formulaire papier auprès de la direction départementale des territoires et de la mer de l'Hérault (DDTM 34)

Le formulaire est disponible sur le site internet des services de l’État : www.herault.gouv.fr/Politiques - publiques/Agriculture - foret - et - developpement - durable/Agriculture/Calamites - Agricoles/ Contacts et renseignements : DDTM 34 / SAF Bâtiment Ozone - 181, place Erne st Granier - CS 60556 - 34064 MONTPELLIER Cedex 2 04 34 46 60 51 ou 60 68 / ddtm - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

tarceCapture

La liste des 196 communes concernées : Abeilhan, Adissan, Agde, Alignan - du - Vent, Aniane, Aspiran, Assas, Aumelas, Aumes, Autignac, Baillargues, Balar uc - les - Bains, Balaruc - le - Vieux, Bassan, Beaufort, Beaulieu, Bélarga, Bessan, Béziers, Boisseron, La Boissière, Boujan - sur - Libron, Bouzigues, Brignac, Buzignargues, Campagnan, Campagne, Candillargues, Canet, Capestang, Castelnau - de - Guers, Castelnau - le - Lez, Castries, Caux, Cazouls - d’Hérault, Cazouls - les - Béziers, Cers, Cessenon - sur - Orb, Ceyras, Clapiers, Claret, Clermont - l’Herault, Colombiers, Combaillaux, Corneilhan, Coulobres, Cournonsec, Cournonterral, Creissan, Le Cres, Espondeilhan, Fabrègues, Florensac, Fontanès, Fontes, Fouzilhon, Frontignan, Gabian, Galargues, Garrigues, Gigean, Gignac, Grabels, Guzargues, Jacou, Jonquières, Juvignac, Lacoste, Lagamas, Lansargues, Lattes, Laurens, Lauret, Laverune, Lespignan, Lezignan - la - Cèbe, Lieuran - les - Béziers, Ligna n - sur - Orb, Loupian, Lunel, Lunel - Viel, Magalas, Maraussan, Margon, Marseillan, Marsillargues, Les Matelles, Mauguio, Maureilhan, Mèze, Mireval, Montady, Montagnac, Montarnaud, Montaud, Montbazin, Montblanc, Montels, Montferrier - sur - Lez, Montpellier, Mudais on, Murles, Murviel - les - Béziers, Murviel - les - Montpellier, Nebian, Neffiès, Nézignan - l’Eveque, Nissan - lez - Enserune, Nizas, Olonzac, Oupia, Pailhes, Palavas - les - Flots, Paulhan, Pérols, Pézenas, Pignan, Pinet, Plaissan, Poilhes, Pomerols, Popian, Portiragnes, Le Pouget, Poussan, Pouzolles, Pouzols, Prades - le - Lez, Puilacher, Puimisson, Puissalicon, Puisserguier, Quarante, Restinclières, Roujan, Saint - André - de - Sangonis, Saint - Aunes, Saint - Bauzille - de - la - Sylve, Saint - Bauzille - de - Montmel, Saint - Brès, Saint - Christo l, Saint - Clément - de - Rivière, Sainte - Croix - de - Quintillargues, Saint - Drézèry, Saint - Felix - de - Lodez, Saint - Gély - du - Fesc, Saint - Geniès - de - Mourgues, Saint - Geniès - de - Fontedit, Saint - Georges - d’Orques, Saint - Guiraud, Saint - Hilaire - de - Beauvoir, Saint - Jean - de - Cornies, Saint - Jean - de - Cuculle, Saint - Jean - de - Fos, Saint - Jean - de - Védas, Saint - Just, Saint - Mathieu - de - Tréviers, Saint - Nazaire - de - Pezan, Saint - Pargoire, Saint - Paul - et - Valmalle, Saint - Pons - de - Mauchiens, Saint - Saturnin - de - Lucian, Saint - Sériès, Saint - Thibéry, Saint - Vincent - de - Barbeyrargues, Saturargues, Saussan, Saussines, Sauteyrargues, Sauvian, Sérignan, Servian, Sète, Siran, Sussargues, Teyran, Thézan - les - Béziers, Tourbes, Tressan, Le Triadou, Usclas - d’Hérault, Vacquières, Vailhauques, Valergues, Valflaunes, Valras - Plage, Valros, Vendargues, Vendemian, Vendres, Verargues, Vias, Vic - la - Gardiole, Villeneuve - les - Béziers, Villeneuve - les - Maguelone, Villetelle, Villeveyrac, La Grande - Motte.

Journées du patrimoine à Claret et aux Matelles

Les 15 et 16 septembre 2018, pour la 35ème édition des Journées européennes du Patrimoine, la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup vous ouvre grand les portes de ses musées.

Journées européennes du patrimoine en Grand Pic Saint-Loup

HALLE DU VERRE 
Centre d’art verrier à Claret
, un musée unique en France qui retrace l'histoire du verre et de ses techniques, de l'Antiquité à nos jours en Méditerranée.
- samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h

- Visite gratuite de l’exposition permanente et de l’exposition temporaire "Design’Issime"

- Démonstrations de filage de verre dans l’atelier du verrier

Site de la Halle du verre

 

MAISON DES CONSULS 
Musée d’arts et d’archéologie aux Matelles
 
samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h

- Visite gratuite de l’exposition permanente et de l’exposition temporaire  "Curieusement Vôtre", mobilier et objets d’arts du 17ème au 19ème siècle. 

Ces Journées du Patrimoine marquent la fin de l’exposition temporaire. 
Le 16 septembre, la Maison des Consuls fermera ses portes jusqu’au 3 octobre, le temps d’installer sa nouvelle exposition temporaire "L’extraordinaire de l’ordinaire" du 3 octobre au 16 décembre 2018.

Site de la Maison des Consuls

Centre d'art verrier - 50 avenue du Nouveau  Monde 34270 Claret

Musée d’Arts et d’Archéologie - Rue des Consuls 34270 Les Matelles

En septembre, l'agroécologie à l'honneur

Du 2 septembre au 30 septembre 2018, la transition agroécologique est mise en avant à travers plus d'une quarantaine d'événements organisés avec la collaboration d'une kyrielle de partenaires.

Depuis maintenant quatre ans, la Métropole de Montpellier s'engage dans une politique agroécologique et alimentaire novatrice et élargit son champ d'actions au-delà des 31 communes. « De l’accès à la terre des agriculteurs jusqu’à l’alimentation des enfants de nos écoles, la question de l’agriculture et de l’alimentation nous rassemble au-delà du territoire métropolitain et c’est pour cela que le Grand Pic Saint-Loup et le Pays de l’Or sont des partenaires privilégiés de la Métropole », renseigne le maire Philippe Saurel.


Cliquez sur l'image pour consulter l'agenda

Cela traduit une volonté forte : devenir un territoire de pratiques agricoles innovantes et durables afin de produire une alimentation saine, accessible à tous. Un choix qui va de pair avec le regain d'intérêt pour le contact à la nature et une nourriture plus saine et de proximité. Un choix qui compte pour préserver la terre, la qualité de vie et la santé des populations actuelles et à venir.

Le mois de septembre en est un temps fort qui permet de mettre en valeur l'engagement quotidien d'associations, de producteurs et de citoyens. 

Du champ à l'assiette, la question de l'agriculture et de l'alimentation nous rassemble au-delà du territoire métropolitain et c'est pour cela que le Grand Pic Saint-Loup et le Pays de l'Or sont des partenaires privilégiés de la Métropole

Les 5 objectifs de la Métropole

L'agroécologie est un mode de production agricole qui vise à préserver les ressources naturelles et à proscrire l'utilisation de produits d'origine chimique. La politique agroécologique et alimentaire portée par la Métropole se base sur 5 objectifs :

  • Proposer une alimentation saine et locale au plus grand nombre,
  • Soutenir l'économie locale comme l'emploi agricole et agro-alimentaire,
  • Préserver le patrimoine paysager et les ressources naturelles,
  • Limiter les émissions de gaz à effet de serre et s'adapter au changement climatique,
  • Favoriser la cohésion sociale, en cultivant le lien avec la nature, mais également les passerelles entre ville et campagne.

Programme 2018 : http://www.montpellier3m.fr

Triste bilan après la malaïgue

La canicule passée et le manque de vent ont été synonymes d'épisode de "malaïgue" pour la lagune de Thau. Conséquence, le manque d'oxygène et l'importante température de l'eau ont augmenté la mortalité des coquillages et décimé principalement les huîtres et les moules surtout du côté de Marseillan. Les conchyliculteurs de l'étang de Thau sont impactés par la malaïgue.

Le 30 août 2018, le préfet de l’Hérault va donc saisir, sans délai, la commission nationale de gestion des risques agricoles, en vue de la reconnaissance du sinistre par arrêté ministériel. Le ministère tranchera.

teutCapture

la «Malaïgue» sur une partie de la lagune de Thau : 

Elle se caractérise par une coloration blanche de l’eau due à un manque d’oxygène (entre 0,05 et 2 mg/l observés) et une hausse de température de l’eau entre 28 et 30° observés.

le phénomène provoque à ce seuil élevé, une mortalité de certains coquillages notamment les huîtres et les moules, mais aussi des poissons et des algues présents dans l’étang.La dystrophisation est l'état extrême de l'eutrophisation, qui se traduit par la mort des organismes animaux et végétaux supérieurs pour cause d'Anoxie du milieu
Dans le sud de la France (dans la région de l'étang de Thau notamment) ces crises de dystrophisation sont dénommée  malaïgues.

  • Les bactéries aérobies et les algues pullulent à la suite d'un apport excessif de matières organiques biodégradables, lui-même engendré par un excès de nutriment. Les algues s'accumulent naturellement en surface où l'ensoleillement est le plus important.
  • Les bactéries et le zooplancton constitué des organismes animaux, qui dans un premier temps les mangent, appauvrissent rapidement le milieu en oxygène dissous (vases, eau), notamment la nuit quand la photosynthèse est inactive et que les plantes et les autres organismes consomment l'oxygène dissous et expirent du CO2.
  • La hausse du taux de CO2 et de nutriments provoque un développement encore plus important de phytoplancton et/ou d’algues de surface, qui vont faire obstacle à la pénétration du soleil et des UV dans l’eau.
  • Les organismes aérobies meurent dans les couches les plus profondes, en libérant du CO2, du méthane, de l’azote et du phosphore qui vont encore enrichir le milieu et accélérer le processus qui va alors s'autoentretenir (Une partie de l'azote s'évapore, mais le phosphore reste mobilisable dans l'eau et entretient la dystrophisation).
  • Le zooplancton, les organismes mobiles (poissons, amphibiens, invertébrés) ayant disparu, alors que la capacité du vent à oxygéner et brasser les couches d'eau diminue aussi, et une couche chaude s’étant formée en surface, les eaux profondes ne se ré-oxygènent plus (effet thermocline + brassage réduit des eaux).

 euphoCapture

 

  • Selon France3 : "Face à l’ampleur du phénomène, la préfecture de l'Hérault a décidé de mobiliser le dispositif des calamités agricoles, qui fait l’objet  d’une enquête préliminaire pour constater les pertes de productions.
    Le fond national de gestion des risques agricoles est sollicité dans les meilleurs délais. Les producteurs ont été invités à rassembler les éléments nécessaires aux déclarations de pertes de production."
  • La malaïgue est terminée, et si certains ont perdu 100% de leurs productions,  c'est l'heure des expertises et en même temps de se réapprovisionner en naissains.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon