Législatives 2017 : les candidats de "la France insoumise"

La France Insoumise, mouvement réunissant plus de 250 000 citoyen-e-s qui appuient la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle, a présenté ce matin, 21 février, au Club de la presse à Montpellier, le sens de sa démarche, son programme  "l’Avenir en commun" et ses candidat-e-s aux élections législatives des 11 et 18 juin 2017 dans l’Hérault.

L’Avenir en commun est issu du programme défendu en 2012 par Jean-Luc Mélenchon enrichi de 3000 contributions citoyennes postées sur la plateforme internet entre février et août 2016. Complété par des auditions programmatiques, les contributions ont été priorisées et ordonnées lors de la Convention de Lille. Ce sont 650 insoumis et insoumises des groupes locaux qui ont été tiré-e-s au sort pour venir participer à cette convention et voter pour prioriser 10 mesures phares du programme. En tout, 77 000 personnes ont approuvé ce travail collectif qui a donné naissance à l’Avenir en commun. Les candidat-e-s pour les législatives défendent le même programme que le candidat à l’élection présidentielle afin d’avoir une majorité au parlement capable de mettre en oeuvre le programme proposé.

Pour coordonner les candidatures et veiller à la parité, à la diversité sociale et politique des candidat-e-s sur le terrain, un Comité Electoral National est né. Il est composé de membres des groupes d’appuis locaux, de représentants de l’espace des luttes (syndicales, associatives...) ainsi que de représentants de l’espace politique soutenant la France Insoumise (PG, PCF, NGS, Ensemble…) Une fois encore, les membres ont été tirés au sort pour garantir un "rafraîchissement de sa représentativité".

 Les citoyens interpelés par la démarche et le programme de la France Insoumise se sont réunis localement une première fois fin novembre pour identifier un vivier de candidat-e-s potentiel-le-s. Les assemblées locales ont permis de sélectionner des profils pertinents afin de les faire remonter au Comité Electoral National. Ce comité a ainsi validé une première partie des candidatures en décembre. Les groupes locaux se sont à nouveaux réunis pour élargir le premier cercle, ou proposer de nouvelles candidatures. Les deuxièmes réunions des circonscriptions locales ont eu lieu en janvier. A la fin janvier, le Comité Electoral avait validé plus de 410 candidatures dont la moyenne d’âge  est de 43 ans.  53 % sont non encarté-e-s dans une organisation politique , 51 % sont membres d’un syndicat (CGT, FO, Solidaires, Confédération Paysanne, syndicats étudiants… ). 72 % ont un engagement associatif et 13,5 % exercent un mandat électoral Pour en savoir plus : www.jlm2017.fr - https://avenirencommun.fr/ - www.laec.fr

  • 1ère Circonscription : Titulaire : Julien Colet - Suppléante : Anne-Rose Le van
  • 2ème Circonscription : Titulaire : Muriel Ressiguier - Suppléant : René Revol
  • 3ème Circonscription : Titulaire : Stéphane Vidal - Suppléante : Marie Moncada
  • 4ème Circonscription : Titulaire : Etienne Hayem - Suppléante : Alice Kondratieff
  • 5ème Circonscription : en cours de validation par le comité électoral
  • 6ème Circonscription : Titulaire : Sandrine Dumaisnil - Suppléant : David Garcia
  • 7ème Circonscription : Titulaire : Marie-Hélène Leclercq - Suppléant : Arnaud Cambon
  • 8ème Circonscription : en cours de validation par le comité électoral - Suppléant : Jean-Marie Pourtier
  • 9ème Circonscription : Titulaire : Imane Diani - Suppléant : Jean-Luc Moulette

Diagnostic par hélicoptère des réseaux électriques

Afin d’entretenir et de moderniser les réseaux de distribution d’électricité, ENEDIS/ERDF investit chaque année pour organiser la visite préventive d’un tiers environ du réseau électrique aérien 20000 volts. Le programme complémentaire 2017 dans les départements du Languedoc-Roussillon (Aude Hérault, Gard, Pyrénées orientales) et départements limitrophes concerne 6000 kilomètres de lignes. Ces survols ont pour objectifs de détecter et localiser les équipements présentant des défaillances ou des signes d’usure qui justifient leur remplacement : poteaux endommagés, isolateurs cassés, lignes avec des brins coupés, supports déformés.
Le résultat de l’inspection permet aux équipes d’ENEDIS/ERDF d’établir un diagnostic précis et de programmer en conséquence les interventions qui permettront d’anticiper des opérations de maintenance. Les clients bénéficieront par conséquent d’une meilleure qualité d’acheminement de l’électricité en évitant des pannes latentes.

ERDF/ENEDIS a confié ce diagnostic des lignes à la société JetSystems qui va intervenir entre le 7 février et le 30 mars.

l'Hérault fait son entrée au Salon de l'agriculture

Le Département de l’Hérault s’expose pour la première fois au Salon International de l’Agriculture à Paris, du 25 février au 5 mars, aux côtés de la Chambre d’Agriculture et d’Hérault Tourisme qui s’associent à la manifestation. Un événement de taille, pour soutenir et valoriser les filières viticoles et agricole, et vanter les spécificités et la qualité de nos produits du terroir ainsi que l’offre oenotouristique. Rendez-vous Hall 3 – B126

Deux filières en devenir, les plantes aromatiques-médicinales et la spiruline, seront mises à l’honneur sur le stand Hérault avec la présence de l’entreprise "Les Aromatiques du Pic Saint Loup" et la Fédération des Spiruliniers de France dont le siège est en Hérault.
La culture mais aussi la transformation des plantes aromatiques et médicinales se développe considérablement en Hérault où elles ont connu un fort potentiel économique dès le XVIe siècle.
La spiruline, cette algue verte riche en fer, en protéines et en vitamines, a le vent en poupe tant pour lutter contre la malnutrition que pour être utilisée en complément alimentaire. La filière est importante en Hérault. La chaleur et la forte luminosité de l’Hérault sont propices à sa culture. Installée au Bosc à proximité de Lodève, La Capitelle, est la première entreprise productrice de spiruline en Europe.
Par ailleurs, c’est à La Roquette, toujours dans le département, qu’a été élaborée, par le Dr Fox, la culture artisanale de la spiruline.

Contacts :
Les Aromatiques du Pic Saint Loup - Saint Martin de Londres – 06 74 17 33 31)
Fédération nationale de la spiruline - Sidonie Lameyre, 0695374302

Agrilocal

Le 3 février, le Département de l’Hérault a accueilli l’association nationale AGRILOCAL pour son assemblée générale.

Cette association, dont l’Hérault assure la vice-présidence, a pour vocation de promouvoir les circuits courts et le renforcement de l'économie locale, notamment via la restauration collective.

Agrilocal 34
Le Département de l’Hérault poursuit son engagement dans le soutien à ses filières agricoles et artisanales de qualité en rejoignant l’association AGRILOCAL. Avec agrilocal34, il donne les moyens à la commande publique et privée de favoriser l'approvisionnement de proximité, tout en respectant le Code des marchés publics.
Ce dispositif nous conforte dans notre objectif de privilégier les circuits courts de proximité, bénéfiques tant sur le plan économique, qu’environnemental et social.

Assemblée générale Agrilocal
Ce vendredi 3 février, le Département de l’Hérault a accueilli l’assemblée générale de l’Association nationale Agrilocal qui rassemble plus de trente Départements.
Monsieur Yvon Pellet, conseiller départemental chargé de la viticulture et représentant le Département de l’Hérault dans l’association, a introduit cette journée en s’adressant aux départements engagés dans l’approvisionnement en produits locaux de qualité de la restauration collective.
Deux réunions se sont succédé : l’assemblée générale extraordinaire pour la modification des statuts, puis l’assemblée ordinaire. Des temps d’échanges de grande qualité ont souligné, si besoin était, l’intérêt majeur des circuits courts, notamment en matière de qualité alimentaire et de valorisation des produits locaux.

Le nouveau Bureau de l'association Agrilocal est le suivant :

  • Co-Présidents : M. Jean-Yves GOUTTEBEL (CD63) et M. André GILLES (CD26)
  • Vice-Présidents : Mme Marie-Claude CHITRY-CLERC (CD90), M. Yvon PELLET (CD34), Mme Béatrice METAYER (CD 61), M. Jean-Luc DURAND (CD11)
  • Trésorier : M. Lionel CHAUVIN (CD63)
  • Trésorier Adjoint : Mme Hélène ROME (CD19)
  • Secrétaire : M. Gérard CHAUMONTET (CD26)
  • Secrétaire Adjoint : M. Christian MOUNIER (CD84)
  • Membres titulaires : M. Jean LAURENT (CD03), Mme Odile LAFITTE (CD40), Mme Marie-Hélène ROQUETTE (CD15), M. Frédéric BROCHOT (CD71).

Retour sur la remise du l@bel numérique à 45 collèges de l'Hérault

Le jeudi 26 janvier 2017, Kleber Mesquida, Président du Département et Député de l’Hérault, Renaud CALVAT, Vice-Président du Département délégué à l’Education et à la Culture et Vincent STANEK, Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN) de l’Hérault rencontraient les Principaux des 80 collèges publics de l’Hérault. L’occasion pour le Département de l’Hérault et l’Education Nationale de remettre les diplômes « L@bel Numérique » aux 45 collèges de l’Hérault récompensés pour leur dynamisme dans le domaine du numérique (liste des établissements récompensés en fichier joint). En 2015, 32 collèges héraultais étaient labellisés, cette progression est la plus importante de l’académie.

Parce que le numérique permet de lutter contre les déterminismes sociaux, le décrochage scolaire ou les inégalités territoriales, le Département de l’Hérault et l’Académie de Montpellier se sont engagés ensemble à favoriser son déploiement et à accompagner le personnel enseignant et administratif dans ce changement.

Pour plus d’informations

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle de 25 communes

La Préfecture de l'Hérault fait savoir que l’arrêté interministériel du 20 décembre 2016 a reconnu l’état de catastrophe naturelle pour les communes du département:

  • Au titre de Inondations et choc mécanique lié à l'action des vagues du 12 octobre 2016 au 14 octobre 2016 La communes de Mèze
  • Inondations et coulées de boue du 14 septembre 2016 Les communes d'Aniane, Cournonterral, Montarnaud, Poussan, Saint-Paul-et-Valmalle
  • Au titre de Inondations et coulées de boue du 16 septembre 2016 Les communes de Lunel-Viel, Marsillargue
  • Au titre de Inondations et coulées de boue du 12 octobre 2016 au 14 octobre 2016 Les communes de Béziers, Mèze, Saint-Gervais-sur-Mare
  • Au titre de Inondations et coulées de boue du 13 octobre 2016 Les communes de Nézignan-l'Evèque, Pézenas
  • Inondations et coulées de boue du 13 octobre 2016 au 14 octobre 2016 Les communes de Balaruc-les-Bains, Canet, Cazouls-Lès-Béziers, Ceyras, Clermont-l'Hérault, Combaillaux, Fabrègues, Montady, Montpellier, Poussan
  • Mouvements de terrain du 12 septembre 2015 au 13 septembre 2015 Les communes de Lavalette, Lodève, Saint-Pierre-de-la-Fage
  • Mouvements de terrain du 18 octobre 2016 La commune de Laroque

Le Département de l’Hérault soutient le Secours Populaire Français

Le Département de l’Hérault soutient le Secours Populaire Français Vendredi dernier, Kleber Mesquida, Président du Département et Député de l’Hérault, et Patricia Weber, Vice-Présidente du Département déléguée aux solidarités à la personne, ont remis les clés de deux véhicules à la Fédération Héraultaise du Secours Populaire Français.

L’un des deux véhicules est destiné à la distribution alimentaire, l’autre, le « SolidariBus », sera une antenne mobile du Secours Populaire Français à la rencontre des étudiants en difficulté devant les universités pour leur apporter une aide alimentaire et un soutien administratif. Ce projet de SolidariBus est porté par le Secours Populaire Français et l’association Culture Urbaine Sans Frontière (CUSF) qui organise chaque année le festival FestiPop à Frontignan, avec le soutien du Conseil départemental. Les bénéfices 2016 de ce festival résolument social et humanitaire (4000€) seront utilisés pour aménager le véhicule.

Bien que très dynamique, l’Hérault est aussi un territoire fortement touché par la précarité, notamment dans les grandes villes (Béziers enregistrant un taux de pauvreté de 32,2%, Montpellier 26,2%...). Longtemps sous-estimé, ce phénomène touche de plus en plus d’étudiants. C’est pour répondre à cette problématique que le Secours Populaire Français a mis en place des SolidariBus, pour maintenir un lien social et développer une solidarité de proximité avec ce public parfois plus isolé qu’on ne le croit.

Vœux à la presse du Préfet Monsieur Pouëssel

C'est dans le magnifique salon de la Préfecture installée dans l'ancien hôtel particulier construit en 1686 pour la Comtesse de Ganges que Monsieur Pouëssel a présenté ses vœux à la presse ce vendredi 20 janvier 2017.

Bilan de l'année 2016
Il a souligné que 2016 avait été une année de réalisation et d'aboutissement. Les services de l'état ont joué un rôle sans faille dans la médiation, l'incitation, la coopération avec les collectivités territoriales et la promotion des politiques publiques.
- La médiation a amplement favorisé les relations entre la région, la métropole de Montpellier et le Conseil Départemental.
- L'incitation est illustrée par la politique volontariste en matière de logements sociaux. Monsieur le Préfet en a profité pour rappeler que la loi fixe le taux de ces logements sociaux à 25% et que dans le département, 42 communes sont concernées par cet objectif : 13 d'entre elles sont carencées car loin de cet objectif et risquent des pénalités financières importantes; la discussion avec ces communes permet progressivement de résoudre ce problème puisque plus de la moitié d'entre elles sont en train d'atteindre cet objectif. Dans la région, 4 400 logements sociaux ont été financés cette année soit une augmentation de 60% par rapport à 2014/2015.
- La coopération avec les collectivités territoriales s'est traduite par la conclusion de 7 volets opérationnels et financiers de contrats de ville : des grands chantiers de rénovation urbaine et 4 d'intérêt régional.
Il a rappelé la conclusion du pacte Etat / Métropole en faveur de la santé avec des investissements très structurants et enfin la promotion des mesures en faveur de l'emploi : 9 300 contrats aidés dont 1 300 contrats jeunes, de très nombreuses aides à l'embauche PME... Un petit rappel : le chômage est en baisse de 13,6% cette année par rapport à l'an dernier...

Engagements pour 2017
Monsieur le Préfet avait pris soin de faire remettre à chaque participant une feuille de route avec 10 priorités pour la cohésion et le développement de l'Hérault en 2017.
La sécurité reste bien évidemment la priorité dans le contexte particulier que connaît la France mais 3 autres points ont une grande importance :
- Le développement économique et l'emploi en aidant les jeunes les plus défavorisés : parcours renforcé vers l'emploi, mise en relations jeunes chômeurs et entreprises, intensification du numérique.
- La cohésion sociale en attribuant plus de places en hébergement d'urgence et en favorisant davantage l'accès au logement. L'augmentation des logements sociaux, l'aide alimentaire de qualité, les initiatives d'accès aux loisirs seront intensifiées.
- Le développement économique des territoires avec la protection de l'environnement et le rapprochement des services de proximité .
 « En 2017 soyons ambitieux pour l'Hérault », a conclu Monsieur le Préfet avant d'inviter l'assistance à partager le vin de l'amitié.

M.T.NEGRE

Le département sort le guide des seniors

Le Conseil Départemental s’engage auprès des séniors qui sont très souvent préoccupés par la vieillesse de leurs proches et leur propose un guide pratique adapté à tous leurs besoins. Il recense tous les services, les conseils et les contacts pour préparer et vivre une vieillesse la plus agréable possible en Hérault.

Département HéraultLe public « Séniors » est large et segmenté. Selon leur âge et leur état de santé, les personnes âgées ont des besoins très différents. Si de jeunes retraités actifs souhaitent poursuivre des activités professionnelles ou associatives par nécessité ou par engagement personnel ou encore profiter pleinement des loisirs, en avançant en âge, la perte d’autonomie nécessite d’autres besoins notamment des services à la personne (portage de repas, aide à domicile toilette, ménage…). C’est notamment sur ces sujets que le Département entend apporter son soutien : favoriser le maintien à domicile et prévenir la perte d’autonomie sont ses principaux objectifs.
Près de 40 000 personnes en perte d’autonomie sont concernées dans l’Hérault, soit 13% des plus de 60 ans sont bénéficiaires de l’APAH. Le budget alloué à leur bien-être s’élève à 191,6 millions d’euros par an.
Retrouvez le guide prochainement dans toutes les agences de la solidarité, les UTAG, les CCAS (centres communaux d’action sociale), à l’Hôtel du Département (Montpellier et Béziers), dans les EPADH, les pharmacies, les cabinets médicaux et les associations de service d’aide à domicile.

» consultez le guide en ligne

Les vœux de Kléber Mesquida aux Héraultais

Le 6 janvier 2017, ce soir, Kleber Mesquida, Président du Département et Député de l'Hérault a adressé ses voeux aux Héraultais depuis l'Hôtel du Département à Montpellier.

« Téléchargez l’intégralité du discours des vœux »

 

Qu'est-ce que le Département ?

Les lois de décentralisation ont fait du département une collectivité territoriale de plein exercice. Le président du conseil général détient le pouvoir exécutif départemental et assure la préparation et la mise en œuvre du budget de son département. Le département est divisé en cantons qui servaient jusqu'ici chacun à l’élection d’un conseiller général. La représentation de la diversité des territoires du département était ainsi assurée. Mais c'est parce que diversité ne rimait pas forcément avec représentativité qu'il a été décidé que chaque canton serait représenté par un binôme, une femme et un homme, mais que le nombre canton serait divisé par 2 pour ne pas augmenter le nombre de conseillers.

Le rôle du département

Le département est d'abord le "chef de file" en matière d’aide sociale, d’autonomie des personnes et de solidarité des territoires. Son champ d'action est cependant plus large et concerne aussi:

  • la gestion de la voirie départementale,
  • le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) chargé de la protection contre les incendies et gère les sapeurs-pompiers du département. Il participe également aux opérations de secours en cas d’accidents, de catastrophes naturelles ...,
  • l'éducation avec la construction, l’entretien et l’équipement des collèges, la gestion de 100 000 agents techniciens, ouvriers et de service (TOS),
  • l’équipement rural, le remembrement, l’aménagement foncier, la gestion de l’eau et de la voirie rurale, en tenant compte des priorités définies par les communes
  • le département a également une compétence culturelle (bibliothèques départementales de prêt, services d’archives départementales, musées, protection du patrimoine...).
    Cette compétence culturelle est partagée entre les communes, les départements, les régions et les collectivités à statut particulier, de même que les compétences en matière de sport, de tourisme, de promotion des langues régionales et d’éducation populaire.

Action sociale

L’action sociale du département, dont le coût financier représente plus de la moitié de son budget de fonctionnement, concerne principalement :

  • l’enfance : aide sociale à l’enfance (ASE), protection maternelle et infantile (PMI), adoption, soutien aux familles en difficulté financière ;
  • les personnes handicapées : politiques d’hébergement et d’insertion sociale, prestation de compensation du handicap (loi du 11 février 2005) ;
  • les personnes âgées : création et gestion de maisons de retraite, politique de maintien des personnes âgées à domicile (allocation personnalisée d’autonomie) ;
  • les prestations légales d’aide sociale : gestion du revenu de solidarité active ;
  • la contribution à la résorption de la précarité énergétique.