La Fête départementale de l’Oenotour

Le 28 juin prochain, le Département organise la Fête départementale de l’Oenotour à l’Hôtel du Département à Montpellier. Cette fête comprend plusieurs événements :

- remise des Trophées 2018,
- marché Vincoeurs et saveurs d’Hérault,
- concert et bal.

Crées en 2011 par le Conseil départemental de l'Hérault, les trophées vincoeurs et saveurs d'Hérault encouragent la viticulture mais aussi la pêche, la conchyliculture et l'artisanat de bouche pour accompagner ces filières vers la qualité des produits dans une démarche pérenne et compétitive.

Aucun texte alternatif disponible.

Congrès de l’Union Départementale des CCAS de l’Hérault

180 personnes étaient rassemblées dans la salle du cinéma ciné Mistral, ce mardi 12 juin 2018, pour assister à l’ouverture du congrès de l’UDCCAS, par Pierre Bouldoire maire de Frontignan et 1ér vice-Président du Département.

Pierre Bouldoire, maire de Frontignan la Peyrade et 1er vice-président du Département ouvre le congrès de l'UDCCAS

Une première pour la ville de Frontignan la Peyrade où les demandes de participation ont été plus nombreuses que les offres, notamment du Gard et de Montauban dans le Tarn et Garonne. Un premier congrès en présence de Renaud Calvat, président de l’ADCCAS Hérault et de Patricia Weber conseillère départementale et vice-présidente aux solidarités à la personne. A souligner également la présence de Joëlle Martinaux, adjointe à la mairie de Nice et présidente de l’UNCCAS.

On attendait le président du département, Kleber Mesquida, qui pris par d’autres obligations n’a pas pu honorer de sa présence ce congrès.

Un congrès organisé en deux parties :

Une présentation d’une nouvelle organisation des services du département, des futurs directeurs et directrices des maisons départementales de la solidarité (MDS) et des responsables territoriaux de l’autonomie (RTA), qui se sont prêtés au jeu des questions.

65 000 personnes peuvent prétendre à bénéficier de l’aide alimentaire dans le département, on dénombre 8 épiceries sociales dans l’Hérault, dont une à Frontignan.

Une salle de cinéma où 180 personnes avaient pris place.

Une politique sociale avec 130 CCAS répartis sur le département avec un budget de 770 M€ à lui seul soit environ 60% du budget global du Département. Un millier de nouveaux arrivants par mois élit domicile dans l’Hérault.

Réorganisation des 6 Maisons des solidarités et des 33 Services des solidarités, 1 600 personnes sont concernées par cette réorganisation avec une priorité la mise en place d’une autonomie. IL ressort également qu’une demande à réseaux 34 doit aboutir dans un délai de 4 mois. Bien qu’une nette amélioration a été constatée, il est nécessaire de se rapprocher le plus du délai prescrit.

Enfin les 11 « CLIC Maill’âge» en tant que tels vont être supprimés et intégrés dans d’autres structures de coordination avec proposition d’un comité technique La vice-présidente du Clic Géronto Sète, Renée Duranton, tient à souligner l’utilité du Clic.

Pour la deuxième partie, la parole fut donnée aux CCAS, où chaque interlocuteur dans un thème particulier propre à son secteur a présenté son forme de bilan l’action menée par son CCAS.

Pour Frontignan, c’est le vice-président du CCAS, Michel Aurroy, qui évoque les commerçants et artisans solidaires.

Une présentation exhaustive réaliste et très remarquée sur l’espace seniors de la part de l’élu de St Christol dans sa ville.

Frontignan la Peyrade, socialement parlant est une ville en pointe sur le département, avec notamment un espace solidaire, une maison des services et la solidarité, une épicerie sociale pour ne citer que ceux-là.

A.Sanfilippo

Pour la plongée des récifs artificiels

C'EST PARTI POUR LE PROJET DE RECIF ARTIFICIEL PAYSAGER SPECIAL PLONGEE AU LARGE DU CAP D'AGDE  

Le premier atelier de concertation sur ce projet, prévu pour 2020, s'est tenu au Centre Nautique du Cap d'Agde avec une quinzaine de participants représentant quasiment tous les clubs de plongée associatifs et professionnels agathois. Une vraie séance de travail sous forme de 3 ateliers, conduite par l'équipe de la direction du milieu marin d'Agde et celle du partenaire, la société montpelliéraine Seaboost.
Une première séance très positive où chacun a pu donner son avis sur le site potentiel dans l'Aire marine protégée de la côte agathoise, le type de récif, le design, les matériaux de la structure, ses fonctions biologiques ou d'usages ciblés sur la plongée...

C'est un vrai défi technologique et d'ingénierie écologique qui attend les concepteurs, pour un projet pionnier en France ! Issu du projet général Recif'lab dont la ville d'Agde est nationalement lauréate et d'un PIA (Programme Investissements d'Avenir), il bénéficie du soutien financier de l'Ademe, de la Région Occitanie et de l'Agence de l'Eau.

Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française

Pascal Otheguy, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, a présidé ce vendredi 08 juin la cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française à la préfecture de l’Hérault.

Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française

Cette cérémonie vise à accueillir de manière solennelle et chaleureuse dans la communauté nationale, les personnes ayant acquis récemment la nationalité française par naturalisation ou réintégration ou par mariage avec un ressortissant français.

Lors de cette manifestation, 50 personnes recevront le décret de naturalisation ou la déclaration de nationalité française par mariage qui matérialise leur acquisition de la nationalité française.

Elles sont originaires de  pays différents : Maroc (23), Algérie (6), Roumanie (3), Sénégal (3), Britannique (2), Madagascar (2), Biélorussie (1), Cameroun (1), Chine (1), Congo (1), Cuba (1), Espagne (1), Guinée (1), Tunisie (1), Turquie (1), Ukraine (1), Syrie (1).

Elles vivent à Montpellier, Castelnau-le-Lez et Jacou.

La plus jeune est âgée de 21 ans, la plus âgée a 71 ans. L’ensemble des catégories socio-professionnelles sont représentées.

Les meilleurs apprentis de France à Montpellier

La cérémonie de remise des prix du concours « Un des meilleurs apprentis de France » s'est déroulée le jeudi 31 mai 2018 au sein de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault à Montpellier.

cliquez sur une image pour l'agrandir

 

Organisée par la Société des meilleurs ouvriers de France, cette réception est parrainée par le Ministère de l'Education nationale, le Ministère des P.M.E., du Commerce et de l'Artisanat et de la C.M.A.34, et récompense les lauréats des concours régionaux et départementaux. Cette année encore, une pluie de médailles d'or, d'argent et de bronze a valorisé le travail de ces apprentis dans tous les métiers proposés dans les centres de formation (LEP, CFA, ICF,…) de l'Hérault et de l'Aude. Une cérémonie émouvante pour les parents et les proches présents ce jour-là mais aussi pour les formateurs et les maîtres d'apprentissage qui ont œuvré auprès des jeunes apprentis. Certes, ces derniers n'étaient pas tous là, retenus au Japon pour l'une d'elles ou dans leur entreprise respective, un autre par contre reçut en décalé son diplôme, une Médaille d'or nationale, qu'il aurait dû obtenir à la Sorbonne s'il n'y avait pas eu la grève de la SNCF ce jour-là.

Ce concours est donc ouvert à tout ceux, qui, âgés de 21 ans au plus, ont le goût de l’épreuve, de l’initiative, du travail bien fait. Tout au long des mois de février, mars, avril, mai 2018, ce sont 21 jurys constitués, avec autant de « Meilleurs Ouvriers de France » comme « président de Jury », et 70 jurés issus des professions concernées qui ont participé aux épreuves et décerné 76 médailles aux 45 candidats récompensés, certains ayant eu deux -27 candidats -, voire trois médailles pour les nationaux - 4 candidats -

Ont été représentés par les lauréats héraultais, les lycées Pierre Mendès-France et Georges Frêche à Montpellier, Compagnons du devoir et du tour de France de Baillargues, le Lycee professionnel Jacques Brel de Saint-Pons de Thomières, le lycée Charles Alliès de Pézénas, le lycee professionnel Charles de Gaulle à Sète, et à Montpellier la Cci sud formation, Btp CFA Hérault et Irfma 34.

 

« Ce concours est important car il permet au jeune en formation d’afficher l’efficacité et la qualité du dispositif d’enseignement qu’il suit et surtout de mettre en évidence ses qualités personnelles, et sa progression dans ce qui sera plus tard, son métier, sa joie de vivre. Il pourra ultérieurement, s’il le souhaite, poursuivre sur la voie de l’excellence, en participant au concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » récompense ultime, qui sera pour lui le plus haut niveau de la perfection, méritant ainsi la reconnaissance de ses pairs.

Pour l’année 2017/2018, avec l’apport du Gard, soixante-seize médailles départementales et régionales sont décernées, dans vingt et un métiers différents, et avec seize finalistes nationaux. Ces derniers se retrouveront au dernier trimestre pour les finales nationales et peut-être, en mars 2019 pour la remise des prix au Sénat, s’ils décrochent une médaille d’or nationale.
Pour tous ces efforts et la réussite à ce concours, nous apportons à ces nouveaux Médaillés, nos plus vifs encouragements pour qu’ils continuent, auprès de leurs formateurs, à progresser tout au long de leur vie ; afin que se poursuive la transmission de ces métiers, qui sont à la base de la construction de la Cité. »,

Serge Yegavian,
Président du groupement Départemental de la Société des Meilleurs Ouvriers de France des départements de l’Hérault et de l’Aude.

 

Une expérimentation d'un autocar GNV du 8 au 22 juin

Un véhicule  sur la ligne départementale 101 du réseau Hérault transport sera testé du 8 au 22 juin 2018 et sera un autocar  - voyage assis uniquement - ayant pour vocation d'opérer sur de plus longues distances.

VBC22Capture

Sur le parvis du Conseil Régional à Montpellier, inauguration du 8 juin 2018.

TRANSDEV, représenté par Thierry DECERLE, directeur Commercial Développement, Zone Sud ;

La Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, représentée par Jean-Luc GIBELIN, vice-président de la Région en charge des transports ;

Hérault Transport, représenté par son président, Hussein BOURGI ;

en partenariat avec GRDF, représenté par André SAUTET, Directeur Territorial Régional Languedoc-Roussillon ;

et le constructeur SCANIA, représenté par Nicola Cruchet, chef de région Autocar Sud-Ouest ;

testent un autocar au GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) du 8 au 22 juin 2018. 

L'autocar Scania Interlink GNV sera expérimenté en service commercial sur la ligne départementale 101 du réseau Hérault transport.

Transdev exploite déjà plusieurs réseaux urbains comprenant des autobus GNV (autobus = possibilité de transport de voyageurs debout). Ces véhicules sont conçus pour les conditions particulières du transport en milieu urbain : distances courtes, passagers debout, etc...

Le véhicule qui sera testé du 8 au 22 juin 2018 sera un autocar (autocar= voyage assis uniquement) qui aura pour vocation d'opérer sur de plus longues distances.

VBCCapture

Plusieurs critères seront mis à l'épreuve durant l'expérimentation :

-          Autonomie en carburant

-          Efficience

-          Confort de conduite conducteur

-          Confort à bord voyageur

Un retour d'expérience sera formalisé, au sein duquel le ressenti des voyageurs aura une place active par la mise en place d'un outil d'enquête de satisfaction dynamique à bord du véhicule : Opinion Box.

Durant cette période de test, des visites de sensibilisation à la transition énergétique seront également organisées avec des classes scolaires de primaire.

Toutes les parties prenantes de cette expérimentation - la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, Hérault Transport, TRANSDEV, SCANIA et GRDF - sont mobilisées pour répondre collectivement aux enjeux de la transition énergétique sur l'ensemble du territoire.

« Pour notre région, étendue sur plus de 72 000 km, et accueillant chaque année 50 000 nouveaux habitants, la question des mobilités est cruciale. Il s'agit d'une part de favoriser les déplacements en tenant compte des nouveaux modes de vie et usages de nos concitoyens, et d'autre part d'intégrer les enjeux environnementaux au cœur de notre modèle de développement. Il convient donc de travailler dès aujourd'hui, et cela collectivement, à imaginer  des modes de déplacements plus respectueux de l'environnement, plus économes en énergie.

Ainsi, dans le cadre de notre trajectoire pour devenir la première Région d'Europe à énergie positive et en tant qu'autorité organisatrice des transports, nous accordons une importance particulière aux projets de mobilités alternatives qui émergent et se développent dans nos territoires. Notre nouveau service public régional de transports, liO (Lignes Intermodales d'Occitanie), intègre ces problématiques stratégiques au travers notamment de plusieurs expérimentations en cours autour du train hybride, du train à hydrogène ou des carburants alternatifs pour les autocars  ».

Carole Delga

Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

La programmation dans l'Hérault de Total Festum

Découvrez la programmation dans l'Hérault de Total Festum, le festival des langues et cultures catalanes et occitanes !

 Evènement-phare en Occitanie, le festival Total Festum revient pour une 13ème édition du 19 mai au 8 juillet. Après son inauguration lors du Forum Eurorégional, en présence de Patric Roux, conseiller régional délégué à l'Occitan et d'Eliane Jarycki, conseillère régionale déléguée à la langue catalane, représentant la présidente de Région, Carole Delga, ce grand rassemblement culturel et festif investit l'ensemble des territoires de la région.

 Créé en 2006, Total Festum est un événement porté par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée afin de faire vivre et de célébrer les langues et cultures régionales. Cette année, 78 partenaires régionaux (associations ou collectivités) ont été retenus pour organiser cette manifestation sur les 13 départements et dans plus de 120 communes. Le festival propose une programmation riche, majoritairement en langues régionales et des activités participatives gratuites : théâtre, musique, danse, littérature, gastronomie, etc. La Région accompagne les projets engagés à hauteur de 340 000 €.

 « Total Festum est devenu, au fil des années, un grand rendez-vous festif qui nous permet de célébrer ensemble la richesse et la diversité de nos cultures régionales. La Région Occitanie / Méditerranée-Pyrénées maintient le cap pour la diffusion et la promotion de nos cultures régionales, ainsi que les échanges intergénérationnels, afin de perpétuer ce qui nous lie et fait le sel de notre territoire. Nous menons également un travail de collaboration fort aux côtés du Centre International de Recherche et de Documentation Occitanes (CIRCDOC) et des offices publics de la Langue Catalane et de la Langue Occitane (OPLC et OPLO) qui mènent des politiques innovantes afin de faire vivre nos deux langues régionales », a notamment déclaré Carole Delga.

 Parmi les événements organisés dans l'Hérault, le Collectif Cop Sec accueille l'assemblée générale annuelle de la FAMDT (Fédération des acteurs de musique et danse traditionnelle) pour une journée professionnelle d'échanges et de découvertes. Profitant de cette opportunité de valorisation de la création occitane, l'association investit l'Abbaye de Vignogoul, à Cournonterral du 22 au 23 juin, à Saussan un concert Balèti avec Arredalh le samedi 16 juin, Festa Fogassa V à Murviel-lès-Montpellier du 15 au 16 juin, Solsticium#3 sur l'esplanade de Montpellier le 23 juin  pour un Total Festum musical ouvert à tous.

 Tous les évènements organisés dans l'Hérault et le détail de la programmation Total Festum sont à découvrir sur le site www.laregion.fr/totalfestum.

Le conseil départemental de l'Hérault reçoit le MHR

Ce lundi 4 juin 2018, les joueurs du MHR, favoris au titre de champions de France et finalistes du Top 14 cette année, ont été reçus par Kléber Mesquida, président du conseil départemental de l'Hérault et par Mohed Altrad, président du Montpellier Hérault rugby, à l'occasion d'une réception pendant laquelle leur ont été remis la médaille du département.

Les rugbymen passés à côté de leur finale face à Castres samedi au Stade de France arboraient la tristesse des mauvais jours. « Avec Marie Passieux vice présidente, Michaël Delafosse président de la commission sports, Andre Lubrano représentant la Région, j’ai remercié les joueurs pour leur saison exceptionnelle avec le record d’essais : 103 !
Même si la finale ne leur a pas réussi, il faut retenir les résultats obtenus qui augurent d’une nouvelle saison prometteuse, en championnat et en coupe d’europe... Allez le MHR ! » Kléber Mesquida.


150 m3 de déchets récoltés sur nos routes

OPERATION STOP AUX DECHETS

herCapture

Pour la deuxième année consécutive, le Département organisait mardi 5 juin 2018 une grande opération Stop aux déchets sur les routes de l’Hérault.

La journée était choisie symboliquement à la même date que la journée mondiale de l’environnement.

350 agents du Département étaient mobilisés ce mardi pour nettoyer 340 km de routes ainsi que 6 hectares d’aire de repos et giratoires.

A l’appel de Kléber MESQUIDA, de nombreuses collectivités ont également répondu présentes pour démultiplier l’action du Département.

150 m3 de déchets épars (papiers, canettes, bouteilles en plastique…) ont été ramassés et les agents ont également trouvé 204 pneus, 13 enjoliveurs, 7 planches, 4 pare-chocs, 1 embrayages PL, 100 kg de ferrailles en tout genre, des bidons usagés de produit de traitement des vignes, 1 translate, 1 pied de parasol, des pieds de salon de jardins et des encombrants en tout genre : matelas, machine à laver, micro-ondes… Preuve du manque de scrupule de certains usagers, les agents sont également confrontés à d’autres trouvailles désagréables : des bouteilles en plastique remplies d’urine.

Pour sensibiliser les usagers contre ces incivilités, de nombreux panneaux ont également été installés sur les différents itinéraires.

Il est précisé : "Ces immondices entachent la beauté des paysages et le confort des usagers sur la route. Mais ils posent surtout un problème environnemental majeur : les fossés qui longent les routes départementales ont pour objet d’évacuer les eaux de ruissellement ; lorsqu’ils sont obstrués, ils ne peuvent plus jouer leur rôle correctement...quand ces déchets ne finissent pas par polluer les rivières, les lagunes et les plages de l’Hérault."

7ème édition du Rallye Moto de la Gendarmerie de l'Hérault

Dimanche 3 juin 2018, Mahamadou Diarra, directeur de cabinet du Préfet de l'Hérault, a participé à la remise des prix de la 7ème édition du Rallye Moto Gendarmerie de l'Hérault organisée par l’Escadron Départemental de Sécurité Routière.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel, moto et plein air

Depuis 2012, cette journée de prévention, basée exclusivement sur la sécurité, permet aux motocyclistes de l'Hérault de partager leur passion commune de la moto avec des conseils précieux de pilotage.
Plusieurs ateliers étaient installés sur le site, à Palavas-les-Flots, et un circuit a permis aux participants de parcourir les routes du département.

C'est parti pour la fibre !

"Avec l’arrivée du Très Haut Débit sur le territoire, c’est tout l’Hérault qui développe ses réseaux de communication et ouvre un formidable potentiel."

"Un meilleur débit numérique permettra de renforcer l’attractivité économique de l’Hérault sur le plan national et international. Villes et campagnes doivent bénéficier des mêmes services." Déclare Kléber Mesquida, Président du Département de l'Hérault.

Pour les entreprises et collectivités :

Avec Hérault Numérique, le Département équipe son territoire - en complément des opérateurs intervenant sur la zone privée -  afin que toutes les entreprises puissent se raccorder au très haut débit, essentiel à leur compétitivité, via le fournisseur d’accès de leur choix.

Pour les particuliers :

La technologie ADSL, autrement dit, le cuivre, est limitée dans sa bande passante. Sa capacité de débit est dépassée, il fallait donc trouver un autre support physique que le cuivre : la solution est venue de la Fibre optique.
Les réseaux de 2ème génération apparus en 2012 ne se contentent plus d’apporter la fibre de point à point, mais ils la transportent vers chaque foyer. Un enjeu de grande importance pour les habitants de l’Hérault et un chantier d’envergure en terme de travaux, de main d’œuvre et d’investissement financier. 
A terme, l’ensemble des réseaux de cuivre aujourd’hui encore propriété d’Orange, vont être remplacés.

Le Département en engageant le plan « La Fibre se déploie », en termine avec la fracture numérique créant des inégalités entre les habitants du territoire. D’ici 2022, l’ensemble des Héraultais auront accès au Très haut débit quelle que soit la commune dans laquelle ils demeurent. En facilitant les échanges, la fibre optique va opérer une véritable transformation dans le quotidien des habitants.

Tout savoir sur : http://numerique.herault.fr/