Les réservistes de la gendarmerie décorés pour leur engagement !

Dix-neuf réservistes opérationnels du Languedoc Roussillon dont huit de l’Hérault ont été décorés de la médaille des services militaires volontaires à titre exceptionnel, par le général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale le mercredi 10 octobre.

En tout, ce sont près de 145 réservistes opérationnels, issus de deux compagnies de réserve territoriale qui avaient été déployés en urgence, en renfort des gendarmes mobiles et départementaux, en septembre dernier lorsque l’ouragan Irma avait frappé l’île de St Martin. Quittant famille et travail pendant près de trois mois, ces femmes et ces hommes exemplaires ont du effectuer leurs missions de sécurisation et de secours dans des conditions de vie très dégradées, faisant preuve d’un immense courage.

Encore un grand merci à tous ces personnels de tout horizon pour leur engagement au service de la population !

Quelques conseils avant de prendre la route

Alcool, drogue et médicamentsCalifornie, Route, Autoroute, Collines

La consommation d'alcool, de drogue et de médicaments entraîne des conséquences importantes :
  • le champ visuel est rétréci ;
  • la perception du relief, de la profondeur et des distances est modifiée ;
  • le temps de réaction visuelle augmente ;
  • la sensibilité à l'éblouissement est accrue ;
  • la vigilance et la résistance à la fatigue diminuent ;
  • l'effet inhibiteur de l'alcool amène le conducteur à sous évaluer les risques et à transgresser les interdits.
CANNABIS et ALCOOL, c'est 15 fois plus de risque d'accident mortel.

Sur la route, les effets du cannabis et de l'alcool se cumulent : les risques sont importants, même si les deux produits sont consommés à faible dose. La capacité du conducteur à maintenir sa trajectoire et le temps de réaction face aux manœuvres des autres véhicules sont particulièrement perturbés.

Pour le respect de soi-même et des autres, mais aussi pour éviter tout phénomène d’addiction, la consommation de produits psychotropes est interdite lorsqu’on prend la route.

Ceinture 

En voiture, une place = 1 ceinture 

Chacun doit veiller à ce que tous les passagers (y compris le conducteur) soient attachés, à l'avant comme à l'arrière. Il est impératif de faire voyager un enfant dans un siège adapté à son âge, son poids et sa morphologie.

Plus de 500 vies seraient épargnées chaque année si tous respectaient ces consignes.

Vitesse

RESPECTONS TOUJOURS LES LIMITATIONS DE VITESSE, CAR ROULER VITE C'EST :

  • réduire son champ de vision ;
  • augmenter la distance d'arrêt ;
  • provoquer fatigue et perte de vigilance ;
  • augmenter le risque de perte de contrôle du véhicule ;
  • accroître la probabilité d'être tué.

Rencontres de la sécurité 2018 : plus de 50 000 visiteurs !

Grand rendez-vous annuel donné à l'ensemble des français par ceux qui veillent sur leur sécurité, les rencontres de la sécurité dans l'Hérault ont remporté un franc succès pour cette édition 2018.

Ce sont plus de 50 000 visiteurs qui se sont rendus au centre commercial Odysséum à Montpellier et ont pu rencontrer policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, représentants de la sécurité routière, personnels des préfecture... tous ceux qui répondent présents pour la sécurité de la population. Ils sont allés au-devant du plus grand nombre et ont mis en lumière leurs actions du quotidien. Les rencontres de la sécurité associent également les nombreux partenaires de l’État, en matière de sécurité comme les collectivités territoriales ou les associations de protections civiles.

Dans le département de l’Hérault, elles ont eu lieu samedi 13 octobre 2018 au centre commercial Odysséum de Montpellier.

Tout au long de la journée, les nombreux visiteurs du centres ont pu entrer en contact direct avec les femmes et les hommes qui œuvrent au quotidien pour notre sécurité et découvrir les stands et animations :

Illustration de Police de Sécurité du Quotidien (PSQ) : avec une présentation (police nationale/municipale et gendarmerie) des dispositifs opérationnels, conseil pour se prémunir de la délinquance, présentation de la brigade numérique.

 PSQ - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier

Sensibilisation à la cyber-menace : informations, conseils, hacking, escroqueries, haine sur internet...

Initiation aux premiers secours, les gestes qui sauvent proposées par les sapeurs-pompiers, la croix-rouge, l'association départementale de protection civile 34 ,association départementale d'enseignement et de développement du secourisme 34, Ufolep 34 et la fédération française de sauvetage aquatique.

Sensibilisation aux feux de forêts avec l'association départementale des comité communaux feux de forêts et des réserves communales se sécurité civile de l'Hérault.

Information sur les recrutements de la police, de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers.

Ateliers de prévention de la sécurité routière avec les intervenants départementaux de la sécurité routière, la gendarmerie et la police municipale (danger de l'alcool au volant, du téléphone en conduisant, circuit vélo pour les enfants, jeux interactifs...).

 

croix rouge 1
croix roue 2
feux1
FFSS
ddsp1
ddsp3
ufolep34
gendarmerie3
gendarmerie1
gendarmerie2
pompier2
pompier1
PM1
PM2
securout
securout2
 
pref1
psq
 
 
 
 
 

CD 34 : session publique du 15 octobre

 Lundi 15 octobre 2018, les conseillers départementaux se sont réunis à l’Hôtel du Département, à Montpellier, en session publique. Chambres de commerce et d’industrie, réaction concernant le pacte de confiance et littoral : l’Assemblée a débattu sur de nombreux sujets.


Réactions concernant le #pacte de confiance

En début de séance, le Président Kléber Mesquida a souhaité réagir suite aux récentes décisions du gouvernement concernant le pacte de confiance. Les collectivités doivent limiter leur hausse de dépenses de fonctionnement. Pour le Département de l’Hérault, cette limite a été fixée à 1,25% par an. En cas de dépassement, l’Etat ponctionnera 100% de la somme dépassée sur les dotations versées au Département. Cette année, le Département de l’Hérault aura entre 4 et 5M€ de surplus de dépenses de fonctionnement et devra donc payer une 2ème fois cette somme : « du jamais vu ! » pour Kléber Mesquida.

Le Président rappelle : « Dans cette somme, il y a des dépenses qui ne sont pas le choix du Conseil départemental mais des obligations fléchées par l’Etat, notamment : RSA, Prestation de compensation du handicap, Allocation personnalisée d’autonomie, maintenance informatique dans les collèges… Ces dépenses ont augmenté de près de 14 M€ entre 2017 et 2018, or l’Etat nous oblige à les financer sans les compenser complètement s’agissant des dépenses sociales, voire sans les compenser du tout comme la maintenance informatique des collèges.» Cette dernière, auparavant compétence de l’Education nationale, coûtera ainsi au Département de l’Hérault 1,3 M€ en 2019.

« Ce n’est pas une tutelle des collectivités, c’est une marche forcée vers la reprise en main des collectivités ! »

 Soutien aux #CCI

L’Assemblée a voté une motion présentée par le Groupe Majoritaire Gauche Républicaine, pour le soutien à l’action des chambres de commerce et d’industrie, suite aux récentes décisions du gouvernement et notamment la réduction de 400 M€ de ressources. Cette politique impactera fortement l’action des CCI et causera de nombreux licenciements : 30 à 40% des postes seront menacés à la CCI de l’Hérault.

Selon Mickael DELAFOSSE, conseiller départemental du canton Montpellier 2, les CCI sont « des partenaires précieux des collectivités territoriales pour le développement économique. Elles sont aux côtés des très petites entreprises et des PME. »

 Modification du volet #Littoral dans la loi ELAN

Les conseillers départementaux ont également approuvé la motion relative à la modification du volet littoral du projet de loi ELAN (Evolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique), qui permettra à des zones littorales jusqu’ici protégées d’être constructibles.

Pour l’Assemblée, cette décision entraîne des risques : d’altération de paysages remarquables et une nouvelle bétonisation des côtes françaises, retrait de côte en cas de possible submersion marine, inflation et pression foncière contre l’intérêt des habitants et de la biodiversité…

Pour le Département qui mène actuellement une politique dédiée à la préservation et à la valorisation de sa côte avec Hérault Littoral, ces décisions vont dans le sens contraire de l’adaptation au réchauffement climatique.

Parmi les dossiers à l’ordre du jour, voici des sujets qui ont reçu un vote favorable.

Semaine bleue au Département

 

 SEMAINE BLEUE

Le Département favorise la proximité et le lien social des seniors

 Du 8 au 14 Octobre 2018, l’Hérault fête la Semaine bleue, l’événement national dédié aux retraités et aux personnes âgées. Le thème « Pour une société plus respectueuse de la planète : ensemble agissons » nous invite tous à nous sentir concernés par le devenir de notre planète et à tous nous sensibiliser au vieillissement et aux liens entre les générations.

L’Hérault sera le théâtre de nombreuses manifestations consacrées aux seniors organisées par les lieux d’hébergement, les associations, les collectivités et les centres communaux d’action sociale, le tout coordonné par des animateurs du Département. 

Au total plus de 100 rendez-vous répartis sur le territoire : ateliers, rencontres, repas intergénérationnels / goûters musicaux, thés dansants / débats / challenge bleue (épreuves de type scolaire)/ ateliers de cuisine / chorale/ jeux-mémoire / parcours santé, balade / conférences /projections films. 

 -       Une conférence sur le thème « L’innovation au service de la prévention et de l’accompagnement du vieillissement » aura lieu le vendredi 12 octobre à partir de 9h30, au salon Jean Bene, à l’Hôtel du Département de Montpellier.

 Le programme :

 10h00             Prise de parole de  Kléber MESQUIDA, Président du Conseil Départemental de l’Hérault

 10h15            Présentation de la journée par Karine NOGER (animatrice), Psychologue du sport et ingénieur de prévention sanitaire et social, Directrice de l’Institut de Ressources en Psychologie du Sport – IREPS Montpellier

10h20             « Gouvernance et outils »

Pierre RAYNAUD Directeur du pôle Maison de l’Autonomie, Conseil Départemental de l’Hérault      

10h35             « Réalités démographiques des Séniors »

Maks BANENS Socio démographe-enseignant chercheur université Lyon2 centre Max Weber

11h15              « Un accompagnement numérique innovant pour les séniors, vecteur de solidarité intergénérationnelle »

Catherine BARRIERE  Anthropologue Médiatrice interculturelle, association  PACIM Montpellier

11h55             Synthèse de la table ronde Karine NOGER (animatrice) Psychologue du sport et ingénieur de prévention sanitaire et social Directrice de l’Institut de Ressources en Psychologie du Sport – IREPS Montpellier

14h00             « Mieux manger, pour mieux vieillir »

Ariane SULTAN, Professeur Equipe Nutrition Diabète CHU Montpellier        

14h40              "INCLUSilver, un réseau européen pour stimuler l'innovation dans le champ de la nutrition personnalisée pour les séniors"

Sabrina DEFORGE LAGIER Chargée de missions Innovation Agropolis International Montpellier

15h15             « Nouvelles technologies et personnes âgées : entre mythe et réalité »

Margot DE BATTISTA Psychologue Docteur en psychologie sociale institut méditerranéen des métiers de la longévité  (Fondation I2ML) Nîmes

Matthieu FAURE Ingénieur des Mines Docteur en Informatique institut méditerranéen des métiers de la longévité  (Fondation I2ML) Nîmes

16h00             Prise de parole de Patricia WEBER Vice-présidente déléguée aux solidarités à la personne, du Département de l’Hérault

Un guide seniors

Le Département de l’Hérault édite le guide seniors : retrouvez toutes les informations utiles, pour bien vivre son quotidien et améliorer celui de ses parents : des conseils santé et loisirs, des renseignements sur ses droits, l’offre de logement adapté, le transport. Tout pour vivre une retraite épanouissante. Disponible dans les Maisons des Solidarités, la Maison Départementale de l’Autonomie sur demande, sur www.herault.fr et sur demande au 04 67 67 75 75

Hérault littoral

Le Président Mesquida présentait ce mardi 9 octobre l'action du département en faveur du Littoral, en présence de Christian  Bilhac, Président de l'AMF34 et de nombreux élus, sur le stand B20 Hall A2 du parc expositions, où se tient du 5 au 15 octobre 2018 la FOIRE de Montpellier.

Kléber Mesquida a rappelé que ces 10 dernières années, le Département avait investi 230 M€ sur les 90 km de littoral.

Il a annoncé la création de la Maison du Littoral à Vic la Gardiole, puis rappelé la création en juin d'Hérault Ingénierie - dont le président sera  Jean-François Soto -  un nouvel outil mis à la disposition des maires.

L'Hérault, terre d'accueil des seniors

Le département de l’Hérault vieillit plus fortement qu’ailleurs. Un quart de sa population a plus de 60 ans. Maximilian Banens, socio-démographe maître de conférence à l’Université Lyon 2 fait un état des lieux.

 L'Hérault, terre d'accueil des Seniors - Fabrègues

L’HÉRAULT EST-IL UN DÉPARTEMENT VIEILLISSANT ?

Le vieillissement de la société est en effet plus appuyé dans l’Hérault qu’ailleurs car les migrations observées dans la région, se font principalement ici, ainsi que dans la Haute-Garonne. Les plus de 75 ans représentent aujourd’hui 9,7 % de la population héraultaise contre 6 % au nouveau national, et les 60-74 ans, 16,8 %.On vieillit peut-être mieux dans le sud mais la majorité des retraités restent attachés à leur région d’origine, quitte à y retourner après avoir passé quelques années ici.

 Comment anticiper ce vieillissement ?

A partir de 75 ans, près de la moitié de ces personnes se retrouvent en maison de retraite ou dans un établissement d’hébergement de personnes  âgées dépendantes (EHPAD). L’autre moitié continue de vivre à son domicile et bénéficie d’une aide familiale. C’est là que les collectivités peuvent agir, notamment dans l’organisation de cette aide,  et de ses financements et dans l’information qui peut être donnée aux familles pour faciliter ce maintien à domicile. Avoir accès à un intervenant, pour manger par exemple ou pour la toilette du matin, permet à ces aînés entrés dans le 4e âge, de rester plus longtemps possible dans sa maison.

 Est-ce une demande des personnes âgées, elles-mêmes ?

Oui, ces personnes sont de plus en plus demandeuses d’un maintien à domicile et elles veulent pouvoir disposer de l’aide matérielle et professionnelle qui va les y aider. Mais en terme d’accès à l’information, toutes ne sont pas logées à la même enseigne et ne savent pas obligatoirement qu’elles peuvent être accompagnés dans leur quotidien. Il faut que les familles puissent se renseigner. Les maisons départementales de l’autonomie ont, dans ce domaine, un rôle clé à jouer, puisque nous ne sommes pas au bout de cette évolution.

Une conférence sur le thème « Innovation au service de la prévention et de l’accompagnement du vieillissement » est organisée au salon Jean Bène situé à l’Hôtel du Département de Montpellier,

le 12 octobre à 10h
, dans le cadre de la Semaine Bleue. En savoir plus : bit.ly/Semainebleue

Le Département de l’Hérault, lauréat pour sa politique de covoiturage

Lancé par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), la démarche « French Mobility - Territoires d’expérimentation de nouvelles mobilités durables » soutient la mise en œuvre de projets qui participent au développement d’une mobilité durable pour tous les habitants sur les territoires.

semaine_mobilite_pierresvives_45.jpg

Parmi les candidatures, 26 ont été retenues parmi lesquelles le Pack Mobility Inclusive du Département de l’Hérault.

Ce projet a l’ambition d’organiser et améliorer une offre de mobilité complémentaire aux réseaux de transports collectifs, particulièrement sur les territoires ruraux où les habitants ont souvent des problèmes d’accès aux services (commerces, services publics, soins et santé, culture...). Il prévoit de s’appuyer sur des parkings existants publics et privés pour créer des aires de covoiturage qui maillent au mieux le territoire, de développer une application de mobilité rurale regroupant les solutions de mobilité présentes dans l’Hérault et d’organiser l’autostop via un partenariat signé avec Rézo Pouce.

Ce système d'autostop innovant, gratuit et sécurisé permet de mettre en relation auto-stoppeurs et conducteurs. Après avoir téléchargé l’application gratuite sur son portable, il suffit de s'inscrire, en présentant une pièce d'identité pour obtenir sa carte d'adhérent. L'auto-stoppeur fait ensuite une demande pour un trajet et attend qu'un conducteur le contacte pour le prendre à l'arrêt signalisé. 20 000 € sont affectés en 2018 par le Département pour supporter les frais d’entrée des intercommunalités dans le dispositif.

 Ces projets s’inscrivent dans une politique très complète en termes de mobilité.

 Développement et entretien des aménagements cyclables, organisation d’ateliers réparation, sécurité routière, gravage antivol, mise en place de parcs à vélos et de stations de gonflage : le Département met tout en œuvre pour encourager les Héraultais à privilégier le vélo dans tous leurs trajets.

Pour favoriser l’autopartage, le Département a également créé 8 parkings et aires de covoiture sur tout le territoire : un neuvième espace est en cours de construction à Laroque. Il finance des projets de pôles d’échanges multimodaux pour gérer au mieux la coordination et les interconnexions entre les transports ferroviaires (TGV, trains intercités, trains régionaux), les transports routiers (autobus, autocars, voitures, covoiturages) et les modes actifs (vélos, vélos électriques, marche à pied).

Les actions menées pour une mobilité durable s’adressent également aux agents du Département : prêts de vélos électriques pour les trajets professionnels ou personnels, création de places dédiées aux covoitureurs, plateforme inédite de covoiturage interentreprises sur le site de l’Hôtel du Département à Montpellier, développement du télétravail…

 Du 16 au 22 septembre, pendant la semaine européenne de la mobilité, le Département a organisé de nombreuses animations pour sensibiliser le public et ses agents sur ces bonnes pratiques en matière de transport qui participent à réduire les émissions de gaz à effet de serre des Français.

C'est parti pour le 25ème Eurobirdwatch dans l'Hérault !

Sur le pavillon du département de l'Hérault dans son espace dédié au Littoral - Hall A2,  vous serez incollables sur les oiseaux migrateurs du bord de mer avec la LPO à l'occasion des journées européennes de la migration les 6 et 7 octobre 2018 !

 Foire internationale de Montpellier  du 5 au 15 octobre 2018 à Pérols. 

Aucun texte alternatif disponible.

Foire internationale de Montpellier, parc des expositions de Pérols : Tout le programme sur http://www.foire-montpellier.com/

Salon des Maires, des Élus et des Décideurs publics de l’Hérault

Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, a assisté à la première édition du Salon des Maires, des Élus et des Décideurs publics de l’Hérault au Parc des Expositions de Béziers.

Ce jeudi 4 octobre 2018, plus de 60 exposants et un millier de visiteurs se sont retrouvés à ce rendez-vous organisé par l’AFM 34 - Association des Maires du Département de l'Hérault - et son président Christian Bilhac, ce qui a permis aux élus et aux décideurs publics d’échanger et de découvrir les dernières innovations mises en place pour les collectivités.

L'écho du millésime 2018

Soutien infaillible de la filière viticole héraultaise, le Président du Département Kléber MESQUIDA a visité une quarantaine de caves coopératives pendant les vendanges. Chaque année, c’est un rendez-vous attendu pour parler de l’état de la récolte et échanger sur les attentes, les besoins, les difficultés que les caves rencontrent.

Après une année de gel et de sécheresse en 2017, ce qui avait entraîné une vendange d’un niveau historiquement bas, 2018 est un millésime humide, touché par le mildiou, mais dont la récolte estimée à 5 millions d’hectolitres se place au-dessus de la moyenne décennale.

 En 2018, le Département consacre un budget de près de 17M€ aux filières agricole et viticole dont 11M€ fléchés pour l’irrigation. Il accompagne aussi les viticulteurs dans l’accès au foncier agricole, leur propose des solutions innovantes et agri-environnementales pour lutter contre le ver de la grappe et les soutient suite aux aléas climatiques survenus en 2017 (2M€ ont été votés lors de la session de septembre).

En créant l’Œnotour cette année, le Département s’investit fortement dans le développement de l’œnotourisme, en capitalisant sur tous ses points forts : la viticulture, les paysages, les traditions, les activités culturelles et de pleine nature… Ces atouts sont valorisés dans 59 caveaux-étapes situé sur les 515kms de route de l’Œnotour, à retrouver dans le guide et sur le site internet dédié. 

A lire pour aller plus loin