Le Département cultive le goût des saveurs locales

Du 9 au 13 octobre 2017, le Département de l’Hérault s’associe à l’opération « Au pré de l’assiette » organisée par l’association Agrilocal1. Pendant la durée de l’opération, qui coïncide avec la Semaine du goût, 5 établissements scolaires de l’Hérault dont 3 collèges équipés de cuisines autonomes proposeront un menu 100% local2 - ou au moins un produit agrilocal dans chaque menu de la semaine - aux élèves demi-pensionnaires.

Pour le Département de l’Hérault déjà très impliqué dans l'accès à une alimentation de qualité et de proximité, soutenir la manifestation est une évidence. Cet événement est une nouvelle occasion de promouvoir son patrimoine culinaire local, les producteurs et artisans du territoire mais aussi de valoriser Ie savoir-faire des cuisiniers de restauration collective, qui chaque jour prépare les repas de centaines d’écoliers.

Après le Collège de Capestang, lundi 9 octobre, l’opération se poursuit vendredi 13 octobre, au Collège d’Olargues, en présence de Marie-Pierre Pons, conseillère départementale du canton de St-Pons-de-Thomières et à la Cité Mixte (Lycée + collège) de Pézenas en présence de Vincent Gaudy, conseiller départemental du canton de Pézenas.

L’Hérault fait partie des 30 départements adhérant à Agrilocal. Yvon Pellet, conseiller départemental de l’Hérault délégué à la viticulture et à l’Observatoire viticole est vice-président de l’Association nationale. Les acheteurs sont des collèges dotés de cuisines autonomes, des établissements des restaurations privés, des EHPAD, des collectivités (crèches, écoles...), des centres hospitaliers, des cuisines centrales, des bistrots de pays (label)... En 2016, l’Hérault se positionnait au 9e rang en termes de volume financier consacré à l’achat via la plateforme agrilocal (75 000 €), un volume en nette progression au 1er semestre 2017.

Collèges de l’Hérault : privilégier les producteurs bio, locaux et labellisés dans les restaurants scolaires

Dans tous les collèges, le Département a mis en place une démarche de Haute qualité Alimentaire qui garantit la qualité des produits et l’équilibre nutritionnel. Le Laboratoire départemental assure quant à lui l’hygiène et la sécurité des aliments. Manger des légumes et des fruits frais de saison cultivés dans l’Hérault, est une préoccupation majeure du Département. C’est pourquoi les producteurs locaux sont sélectionnés de façon prioritaire pour approvisionner les repas des classes de 6ème à la 3ème. (près de 20 % de l’approvisionnement sont issus de produits bio, locaux, régionaux ou labellisés).

En Hérault, 25 000 repas sont servis chaque jour dont 19 000 réalisés par les 5 UPC* et livrés dans 55 collèges.
Les 25 collèges restant fonctionnent avec une cuisine autonome.

Inauguration de l'itinéraire CIT'ART


Ce samedi 7 octobre, le département inaugurait l'itinéraire CIT'ART du Belvédère de la Gardiole. 
En novembre 2016, le Département a invité des street artistes à embellir 12 citernes d’eau (capacité 30 000 litres) sur 2 sites forestiers. 
Ainsi, deux parcours de randonnées ont été créés sur plus de 16 km, l’un dans le massif de la Gardiole et l’autre à Ferrals-les-Montagnes, pour les amateurs de sport de nature. Pour la Gardiole, les citernes ont été graffées par  les artistes du collectif Line Up* ( Eackone, Honk, Mye, Momies, Redda, Vania, Zest).


400 randonneurs ont répondu présents appréciant ces sentiers de garrigue.
Avec ses partenaires, la FFR** (Fédération Française de randonnées Hérault) et l'ONF (Office National des Forêts), le Département souhaite sensibiliser le public au rôle des sapeurs forestiers dans la protection de la forêt tout en rendant la culture plus accessible.
Après un pique nique à l'ancienne Bergerie, le public a pu dialoguer avec les artistes, avec les sapeurs forestiers notamment le groupe de Cournonsec  et son chef, Christian Daumas, mais aussi voir les engins utilisés. JN



Ces échanges se sont déroulés en présence de:
- Jacques Rigaud, Vice-président délégué aux bâtiments départementaux et aux moyens opérationnels,
- de Véronique Calueba-Rizzolo conseillère départementale du canton de Sète
- de Sylvie Pradelle, conseillère départementale du canton de Frontignan
- de divers représentants de la FFR (son Président, le Président de Sète escapade...). -
 - de divers élus dont le maire de Fabrègues.

*line up : www.assolineup.com 
FFR: wwwffrandonnee34.fr

pour voir le travail des forestiers sapeurs:  
https://www.youtube.com/watch?v=Gb6aBUG4HBc

 

 

 

Solidarité handicap

Le Président du Département partage l’opération brioche de l’UDAPEAI Hérault

Mercredi 4 octobre 2017, Kleber Mesquida, Président du Département et Gabrielle Henry, vice-présidente déléguée à la solidarité-handicap ont reçu M. Aigueperse, Président de l’Union Départementale des Associations de Parents et amis de personnes handicapées mentales et d’Enfants Inadaptés (UDAPEAI) et M. Combe Président de l’APEI Grand Montpellier et Bassin de Thau lors de la traditionnelle opération brioche.
Cet événement fédérateur est l’occasion pour le Département de l’Hérault d’affirmer sa solidarité envers les personnes handicapées mentales. Une solidarité qui profite à d’autres : le Département a offert 650 brioches à des associations d’aide alimentaire : Croix rouge, Secours catholique, Secours populaire, St Vincent de Paul, Les Restos du Coeur, Solidarité Dom Tom Montpellier, Roule contact à Gignac, Epicerie solidaire d’Agde.

Le Département garant des solidarités à la personne

Au-delà du « coup de projecteur » sur cette opération ponctuelle, le Département soutient les associations de handicap en veillant à l’équilibre, la pluralité et la diversité des modes d’accompagnement pour tous les types de handicap. Elles ont été associées à la réflexion du schéma départemental de l’Autonomie 2017-20211 adopté par l’Assemblée départementale en mars dernier. Le Président du Conseil départemental a annoncé les priorités de ce schéma aux représentants de l’APEI : 70 places destinées à l’accueil des jeunes majeurs handicapés seront créées ainsi que 130 places d’accueil des personnes handicapées vieillissantes. La Maison départementale des personnes handicapées est aujourd’hui la porte d’entrée des personnes et familles en situation de handicap.

Le Département consacre la moitié de son budget à soutenir les plus fragiles, notamment les personnes concernées par un handicap, et coordonner l’ensemble des services sur son territoire.
En 2017, la collectivité départementale a dédié un budget de 142,8 M€ à sa politique en faveur du handicap.

 

Le Département organise :
La Journée Départementale de Sensibilisation au Handicap Sur le Thème “Handicapés et Valides, Vivre et Travailler Ensemble” Jeudi 16 novembre 2017, à l’Hôtel du Département à Montpellier (Alco)

 

Le Département à la Foire internationale de Montpellier

Du 6 au 16 octobre, profitez d’un concentré de nature sur le stand de l’Hérault !

L’Hérault : la terre, de l’air et de l’eau
Situé à seulement 15 minutes de Montpellier, le Domaine départemental de Restinclières sera mis à l’honneur sur le stand de la Foire internationale de Montpellier. Véritable havre pour la faune et la flore, ce magnifique espace est devenu la vitrine de toutes les actions du Département pour préserver l’environnement. Et parmi ces actions, il en est une essentielle : la préservation de l’eau. Irrigation, consommation ou encore loisirs nautiques, l’eau est un bien précieux sur lequel le Département s’engage et agit.
Propriétaire de 8000 hectares d’espaces de nature, le Département s’est engagé pour protéger ses domaines naturels et bâtis afin de permettre à un large public d’en profiter tout en respectant leur fragile équilibre. Sur le stand B20, rendez-vous avec les plus beaux lieux de l’Hérault !

Mardi 10 octobre 2017 à 11h – Hall 2, stand B20 : Le Président du Département Kleber Mesquida invite les maires, les personnalités connues ou moins connues qui se sont engagées pour l’Hérault sur le stand du Département.

Au Programme :
La terre
Protéger les abeilles, construire des nichoirs pour les chauves-souris, concevoir son potager en permaculture, devenir « anti-gaspi »… dans des ateliers, des jeux, des rencontres, chacun trouvera toutes les astuces et les bons conseils pour déclarer sa flamme à dame nature.
Même les chefs cuisiniers des Toques Blanches relèvent le défi de cuisiner, en direct sur les ondes de France Bleu Hérault, de succulentes recettes pour recycler nos restes…

De l’air
Grande respiration en découvrant les Domaines départementaux à 360°. Des films révèleront, tour à tour, de somptueux paysages pour se promener ou pêcher (Lac du Salagou), pratiquer le VTT (Domaine de Bessilles), s’adonner aux activités aquatiques en eaux vives (Base de Réals)… Un survol pour découvrir ces sites préservés parfois méconnus à peine à quelques kilomètres des grandes agglomérations.

De l’eau
Salée ou douce, torrentielle ou calme, l’eau sera la « vedette discrète » du stand sur la foire. De la source à la mer, elle s’écoule dans le département souvent par voies souterraines et nous arrive pour autant toujours au robinet. L’eau, si elle n’a plus de mystère reste une grande richesse à préserver !

Semaine bleue en Hérault

Le Département favorise la proximité et le lien social des seniors

Jusqu’au 8 octobre, l’Hérault fête la Semaine bleue, l’événement national dédié aux retraités et aux personnes âgées. Sur le thème "A tout âge faire société" la Semaine bleue va mettre en lumière le dynamisme des aînés, leurs réalisations et les difficultés qu’ils rencontrent. L’occasion pour le grand public de prendre conscience de la place et du rôle social que jouent les « vieux » dans notre société.

 

Département HéraultGuide seniors 2017-2018 du Département de l'Hérault

Notre société vieillit. C’est un fait. Un Héraultais sur quatre a plus de 60 ans et dans 20 ans, les séniors auront progressé de plus de 48%. Le peintre Henri Matisse disait " On ne peut pas s’empêcher de vieillir, mais on peut s’empêcher de devenir vieux ". Pour beaucoup d’entre nous, " être vieux " est une question d’état d’esprit plutôt qu’une question d’âge. Préserver sa santé, une bonne hygiène de vie et s’entourer restent les meilleures clés pour retarder le vieillissement. Et cela, bien avant de penser à l’allongement de la durée de vie. Alors, autant bien vieillir et construire une société harmonieuse où les anciens puissent avoir leur place et partager le plus longtemps possible leur temps auprès des plus jeunes.
Si la grande nouveauté cette année est la reconnaissance officielle des " proches aidants " avec le soutien du Département pour des périodes de répit ou en cas d’hospitalisation, notre action globale est de mettre en place les solutions pour que chacun puisse vivre le plus longtemps possible chez soi, entouré des siens ou protégés dans des établissements d’accueil, chacun bénéficiant de l’attention et des soins d’un personnel qualifié. Dans la Silver économie, de nouveaux métiers apparaissent pour aider les séniors, et ce secteur est désormais un formidable enjeu pour l’emploi des plus jeunes. Répondre aux besoins des personnes âgées, participer à leur épanouissement, aider leur entourage, apporter des conseils, accompagner les démarches, faciliter les contacts…partout et sur tout. Tel est notre engagement.
» Télécharger le guide seniors 207-2018

 
   

  L’Hérault sera le théâtre de nombreuses manifestations consacrées aux seniors organisées par les lieux d’hébergement, les associations, les collectivités et les centres communaux d’action sociale, le tout coordonnée par les Clics (centre local d’information et de coordination).
Au total ce sont 108 rendez-vous répartis sur le territoire : Ateliers, rencontres, repas intergénérationnels / Goûters musicaux, thés dansants / Débats / Challenge Bleue (épreuves de type scolaire)/ Ateliers de cuisine / Chorale/ Jeux-Mémoire / Parcours Santé, balade / Conférences /Projections films.

Patricia Weber, vice-présidente du Département déléguée aux solidarités à la personne interviendra en clôture de La Journée nationale des aidants, organisée par le Collectif Aidants 34, vendredi 6 octobre 2017, à l’Espace Lattara à Lattes.

Reading with grandmother in wheelchair

 

« Le Département pilote et coordonne l’ensemble des services pour les personnes âgées sur son territoire. La semaine bleue est une parenthèse privilégiée dans l’année, pour informer et sensibiliser l’opinion sur les réalisations des associations, des établissements, des CCAS, et du Département, en direction des personnes âgées, en EHPAD ou à domicile. C’est aussi l’occasion de souligner le rôle des aidants auprès de leurs parents âgés. »

Patricia Weber, vice-présidente du Département déléguée aux solidarités à la personne.

 

Zoom sur 2 actions organisées par le Département :

  • PROJECTION /DEBAT A PIERRESVIVES : « La Sociale », Film de Gilles Perret consacré à l’histoire de la Sécurité Sociale – la projection sera suivie d’un débat, mercredi 4 octobre à 18h30, amphithéâtre, Domaine départemental pierresvives, 907 avenue du Professeur Blayac à Montpellier - entrée gratuite.
  • LES RENDEZ-VOUS SPORT : l’opération de sensibilisation « Bien bouger, Bien manger pour Mieux vieillir dans l’Hérault » organisée conjointement par Hérault Sport et le service Autonomie du Département de l’Hérault fera étape dans les communes de Ganges, Lunel, Lodève et le Cap d’Agde. Le Département de l’Hérault favorise la proximité et le contact humain avec les séniors. C’est son engagement, sa force et sa richesse !

L'Hérault affirme sa politique en faveur du vélo

Le Département traite les discontinuités des voies cyclables entre Villeneuve-lès-Maguelone et Vic la Gardiole.

Sunset Bike

Le Département de l’Hérault travaille de façon active sur la sécurisation du grand itinéraire cyclable du littoral, avec un traitement prioritaire de la jonction entre Villeneuve-lès-Maguelone et les Aresquiers.
A travers son schéma cyclable départemental, le Département de l’Hérault a souhaité se positionner comme un acteur incontournable du vélo, avec la mise en œuvre d’un politique offensive en matière d’aménagements dédiés.
En moins de 10 ans, le nombre de kilomètres de pistes et voies vertes a ainsi triplé sur le territoire, plaçant l’Hérault dans le peloton de tête des départements les mieux équipés en la matière.
Avec un objectif de densification de ce réseau cyclable pour atteindre à terme plus de 800 km de voies, la collectivité départementale a l’ambition de continuer à agir pour la préservation de l’environnement, l’engagement social, mais aussi un développement économique et touristique responsable. A ce titre, le traitement des discontinuités de l’itinéraire EuroVélo 8, une voie cyclable à l’échelle européenne également dénommée « la route de la Méditerranée », constitue une priorité d’actions. Aussi, le secteur de Mireval et Vic la Gardiole a fait l’objet d’études détaillées en partenariat avec les communes, de façon à définir un tracé conciliant au mieux les enjeux techniques, environnementaux et financiers.
Des discussions sont encore en cours avec les services de la SNCF, sur la base de deux options pour le franchissement de la voie ferrée dans les meilleures conditions de sécurité. Le choix de tracé devrait être arrêté en fin d’année, en vue d’une réalisation des travaux d’aménagement d’une piste en site propre au deuxième semestre 2018.
Conscient des enjeux de sécurité pendant cette phase provisoire, le Département mesure et partage les inquiétudes des cyclistes empruntant cette liaison, relayées légitimement par les associations locales.
De ce fait, à la demande des conseillers départementaux du canton de Frontignan, Mme Sylvie Pradelle et M. Pierre Bouldoire, les services routiers départementaux ont étudié la faisabilité d’aménagements de sécurité partagés à caractère provisoire, qui pourraient être mis en oeuvre avant la fin de l’année.
Le Département, conformément à sa pratique en matière de projets routiers, propose aux acteurs institutionnels et associatifs une concertation sur ces aménagements programmés à court terme pour améliorer la pratique du vélo sur cette section de la RD114.

Des entreprises de l'Hérault consacrées à Sète

Hier au soir, au théâtre Molière, se déroulait la soirée de la quatrième édition  des Master de la Lettre M, un hebdomadaire consacré aux entreprises de la région Occitanie.

Cinq conditions étaient requises afin de faire partie des entreprises «masterisables » : - avoir son siège en Occitanie , être rentable, en croissance - employer au moins vingt salariés  et  ne pas avoir été lauréat lors des trois années précédentes.

La soirée prévue à 18h30 ne commença que trois quarts d’heure plus tard dans une mise en scène entre cérémonie des Césars et sortie du dernier James Bond ou  du dernier IPhone.

Nul doute que ce  cérémonial était ce qu'il souhaitait être "branché" , dynamique, à l’image des entreprises qui ont été récompensées . Elles sont douze à avoir décroché le prix remis chaque fois par un partenaire différent.

 

Pour le premier, celui du Master de l’innovation technologique, il s’agissait du nouvellement né Sète agropole méditerranée- archipel de Thau. Son président, François Commeinhes,  ne put échapper  à cette question devenue rituelle ces jours-ci : "qu'est ce que ça veut dire au juste?"  . Mais celui qui a finalement choisi la fonction  de maire plutôt que celle   de sénateur (on n’a jamais su s’il préférait "se couper les bras ou les jambes …" ) fit preuve de patience et répondit aussi clairement que possible avant de remettre le master à Outremer yachting, un fabricant héraultais de catamarans qui vient de racheter l’Américain Gun Boat.

S’ensuivit la remise des onze autres masters,  toujours dans une ambiance mêlant sans complexe , soirée "jet seteuse"  électro, composium de la Sillicone Valley, et Théâtre ( décor oblige ) , avec vidéo des entreprises récompensées , bref discours "punchy"  du partenaire et du lauréat , poignets de mains gaillardes , beaux sourires, flashes. Dans l’ordre furent donc remis le Master de la création d’emploi à l’entreprise Septeo – solutions logicielles métiers et services (PDG Philipe Rivière),

Le Master des ressources humaines à Arkolia énergie- l’électricité verte en croissance - (président   Laurent Bonhomme),

Le Master de l’économie sociale et solidaire aux Compagnons de Magueloneune action sociale diversifiée- (président  Bernard Azéma),

Le Master de la Culture client à Matooma – objets connectés(Président  Frédéric Salles),

Le Master exportation à Smoove – vélo en libre-service(président  Laurent Mercat),

Le Master de la croissance à Osmozis – des campings connectés (dirigeants : PDG   Gérard Tremblay, DG  Yves Boulot DG),

Le Master rentabilité à Web Libre consulting – Solutions digitales pour le commerce, (PDG  Mamadou Diouf),

Le master de l’innovation managériale à EstebanParfumeur d’intérieur- ( PDG Dominique Alison  ),

Le Master entreprise de taille intermédiaire à Sotranasa – Réseaux télécom, énergie et EnR- (Gérant, Jean Pierre Navarro),

Le Master coup de cœur à Ecia - Bureau d’étude dans le nucléaire-  (DG  Pascal Morel).

Enfin le Master régional fut remis pour une deuxième fois à Laurent Mercat qui avec smoove, le V-lib qu’utilise déjà les parisiens, mais également les chicagoans, les moscovites, les marrakchis, vient de conquérir le marché de Barcelone. Preuve s’il en est que ça roule plutôt bien pour les entreprises d’Occitanie !!!

Tambourin : TamSal, le meilleur championnat d’Europe

Le championnat Sport-tambourin en salle de l’Hérault a battu tous les records la saison précédente. Les champions et vice-champion de l’Hérault, respectivement Cournonterral et Cournonsec, ont tout simplement étaient sacrés champions et vice-champions d’Europe raflant au passage, toujours dans le même ordre, les places de champion et vice-champion de France.

Et l’Italie ?

Comme souvent en tambourin l’Italie a été la référence pendant plusieurs années. Mais le championnat en salle italien semble marquer le pas alors que celui de l’Hérault a continué à progresser.
Les italiens restent malgré tout de sacrés compétiteurs. A Madrid, lors de la dernière coupe d’Europe des clubs, les deux clubs italiens se sont facilement débarrassé des représentants des championnats Allemand, Hongrois, Espagnol… mais arrivés en demi-finale les transalpin se sont cassé les dents face aux deux clubs français issues de l’Hérault.
Il faudra se méfier des italiens, qui auront envie de prendre leur revanche, lors de la prochaine Coupe d’Europe des Clubs en janvier prochain.

Les vide greniers dans l'Hérault

Les vide greniers dans l' Hérault, entre flânerie et bonnes affaires.

Photo de l'événement vide grenier à Saint Romain en Gier

L'été s'en est allé et même si la douceur du climat est encore là, c'est bien la rentrée. Avec elle, c'est la période des rangements, des nouvelles résolutions, des envies de changements qui se présente. Et c'est ainsi que dans tout le département fleurissent les Vide Greniers.
Ces rassemblements où chacun expose les objets dont il n'a plus l'utilité permettent à certains de faire un peu le vide et à d'autres d'acquérir à moindre coût un objet qui lui fait plaisir. A l'origine, en 1909, c'est en Picardie et sous le nom de Réderie qu'est apparu ce 1er rassemblement populaire. Les noms varient selon les régions mais que ce soit la Braderie (dont la plus célèbre est celle de Lille), la Foire à Tout en Normandie, le Bric à Brac du Centre Ouest ou le Pucier du Dauphiné, leur succès ne se dément pas et est de plus en plus important.
Les vide greniers sont règlementés et les organisateurs doivent, deux mois avant cette manifestation, déposer une demande à la municipalité ou à la préfecture selon la superficie occupée. Les exposants sont répertoriés, inscrits sur un registre.
Les objets mis en vente sont variés : livres, vêtements, jouets, vaisselle, disques, meubles...

Quelques dates à retenir pour trouver son bonheur:
- Samedi 23 septembre : Palavas les Flots / Béziers / Lunel / Saint Chinian ... 
- Dimanche 24 septembre : Carnon / Clermont l'Hérault / Marseillan / Agde / Frontignan / Le Crès / Ganges / Pignan / Sète / Montpellier....
- Lundi 25 septembre : Bédarieux / Sète...
- Mardi 26 septembre : Béziers / Montpellier...
- Mercredi 27 septembre : Clermont l'Hérault / Marseillan / Agde / Frontignan...
- Jeudi 28 septembre : Sète...
- Vendredi 29 septembre : Marseillan ...
- Samedi 30 septembre : Montpellier / Saint Jean de Védas / Béziers / Lunel / Maurin / Palavas les Flots / Saint Clément de Rivière / Sète...
- Dimanche 1 octobre : Balaruc / Carnon / Besson / Corneilhan / Frontignan / Ganges / Paulhan...
La liste n'est pas exhaustive et pour trouver un vide grenier pès de chez soi il suffit d'interroger les sites de la région.
MTN

Ora maritima, 2èmes assises du territoire de Thau

Les 29 et 30 septembre, à Sète et dans toutes les villes du bassin de Thau et sa bande côtière, une édition spéciale d’Ora maritima mettra en valeur la place qu’occupent les activités traditionnelles de pêche et de conchyliculture au cœur des territoires.

Au programme : tables rondes, portes ouvertes, ateliers, dégustation, visites guidées… Un rendez-vous pour tous les amoureux du monde maritime. Découvrir ou redécouvrir les métiers de la pêche et des cultures marines, souligner la place qu’ils occupent dans les territoires, déguster les produits issus de ces activités traditionnelles, rappeler la contribution de ces filières dans la protection des milieux…

Pour sa 2e édition, Ora maritima, assises du territoire de Thau met les activités halieutiques et conchylicoles à l’honneur.

La journée du vendredi 29 septembre se tiendra à Sète. Elle sera rythmée par des ateliers et tables rondes avec la participation d’autres bassins conchylicoles et de pêche du littoral français métropolitain.

Quelle place occupent les activités pêche et cultures marines au cœur des territoires ?

Comment ceux-ci valorisent ces filières et leurs métiers ?

Comment susciter des vocations ?

Quelles mesures pour la gestion environnementale autour des bassins de production ?

Ces questions seront au cœur des débats. Le grand public ne sera pas oublié.

Le samedi 30 septembre fera place à la fête et aux animations. Portes ouvertes, ateliers pour enfants, conférences, visites de mas conchylicoles, promenades en bateau, exposition… De nombreuses structures s’associent à l’événement et proposent des animations sur le thème de la pêche et des cultures marines.

Toujours le samedi, de 11h à 15h, la place des Tonneliers à Mèze accueillera le temps fort de cette manifestation « Thau, de bouche à oreille ». Au menu : dégustation de recettes de chefs, assiettes gourmandes, atelier ramendage des filets, exposition de maquettes de bateaux, initiation au collage, écaillage des huîtres, découverte des métiers…

Un programme pour tous et pour toutes les envies ! Ora maritima est organisé par le Syndicat mixte du bassin de Thau.

Ces assises sont un espace de réflexion, de partage et d’échanges auquel tous les acteurs y compris la société civile sont associés. Cette édition est spécialement dédiée à la pêche et aux cultures marines dans le cadre de l’animation du programme DLAL FEAMP (fonds européens pour les affaires maritimes et la pêche) Thau et sa bande côtière.

Elle est organisée avec le soutien de l’Europe, de la Région, du Département, du Comité régional conchylicole de Méditerranée, du Comité régional des pêches et la participation de nombreux partenaires dont les Villes de Sète et de Mèze. Plus d’infos sur http://oramaritima.fr

 Pour sa 2e édition, Ora maritima, assises du territoire de Thau met les activités halieutiques et conchylicoles à l’honneur.

La journée du vendredi 29 septembre se tiendra à Sète. Elle sera rythmée par des ateliers et tables rondes avec la participation d’autres bassins conchylicoles et de pêche du littoral français métropolitain.

Quelle place occupent les activités pêche et cultures marines au cœur des territoires ?

Comment ceux-ci valorisent ces filières et leurs métiers ?

Comment susciter des vocations ?

Quelles mesures pour la gestion environnementale autour des bassins de production ?

Ces questions seront au cœur des débats. Le grand public ne sera pas oublié.

Le samedi 30 septembre fera place à la fête et aux animations. Portes ouvertes, ateliers pour enfants, conférences, visites de mas conchylicoles, promenades en bateau, exposition… De nombreuses structures s’associent à l’événement et proposent des animations sur le thème de la pêche et des cultures marines.

Toujours le samedi, de 11h à 15h, la place des Tonneliers à Mèze accueillera le temps fort de cette manifestation « Thau, de bouche à oreille ». Au menu : dégustation de recettes de chefs, assiettes gourmandes, atelier ramendage des filets, exposition de maquettes de bateaux, initiation au collage, écaillage des huîtres, découverte des métiers…

Un programme pour tous et pour toutes les envies ! Ora maritima est organisé par le Syndicat mixte du bassin de Thau.

Ces assises sont un espace de réflexion, de partage et d’échanges auquel tous les acteurs y compris la société civile sont associés. Cette édition est spécialement dédiée à la pêche et aux cultures marines dans le cadre de l’animation du programme DLAL FEAMP (fonds européens pour les affaires maritimes et la pêche) Thau et sa bande côtière.

Elle est organisée avec le soutien de l’Europe, de la Région, du Département, du Comité régional conchylicole de Méditerranée, du Comité régional des pêches et la participation de nombreux partenaires dont les Villes de Sète et de Mèze.  Plus d’infos sur http://oramaritima.fr/ 

oramCapture

 

Le DLAL FEAMP : ce fonds européen a pour objectif prioritaire le maintien et la création d’emplois dans les filières pêche et aquaculture. Il se décline en stratégies de développement local par des acteurs locaux (DLAL) afin de mieux prendre en compte les enjeux des territoires. Le Syndicat mixte a été désigné à la demande des professionnels structure porteuse du GALPA Thau et sa bande côtière de Frontignan à Agde. Il est chargé d’animer et de coordonner la démarche au plan local. En savoir plus : www.dlalbassindethau.fr

 

 

Pluies méditerranéennes

Les pluies méditerranéennes
Trois à six fois par an en moyenne de violentes précipitations s'abattent sur les régions méditerranéennes du Roussillon à la Provence. Ce sont alors 200 litres ou plus par m2 qui peuvent tomber en quelques heures. Il faut savoir que 1 litre par m2 équivaut à 1mm d'eau et que 200 litres par m2 c'est environ l'équivalent de ce qui tombe à Paris en une année...c'est dire l'importance et la densité d'eau reçue en à peine quelques heures. Ces pluies sont abusivement appelées pluies cévenoles. Il est vrai que le massif des Cévennes est réputé pour l'intensité de tels épisodes ; néanmoins ces situations météorologiques affectent tout l'arc méditerranéen. Cela entraîne la plupart du temps une désorganisation totale de la vie courante et devant des phénomènes d'une telle ampleur des règles essentielles et salvatrices sont à respecter.
Le gouvernement a mis en place un tableau rappelant les 8 bons comportements à avoir dans un tel cas de figure ; il est utile de les connaître et de les respecter.

affiche sensibilisation

 MTN