Tous acteurs de la préservation des espaces marins, lagunaires et littoraux

Sentinelles de la mer Occitanie

Le programme Sentinelles de la mer Occitanie, initié et porté par le CPIE Bassin de Thau, vise à relayer des projets de sciences participatives en mer, lagunes et littoral dans la région Occitanie. Véritable vitrine et espace d’échanges pour les porteurs de projets et gestionnaires, le programme souhaite mobiliser les observateurs citoyens pour contribuer à la science.

hippocampe mouchete_SDLM_A.Rybnikow

Après une phase test en 2015 pour relayer trois projets coordonné par le CPIE Bassin de Thau ( Hippo-THAU, BioLit et MedObs-Sub), le programme Sentinelles de la mer Occitanie relaie aujourd’hui 20 projets en sciences participatives portés par 16 structures. Ce travail, mené en concertation avec le réseau national Vigie-Mer vise à  donner une meilleure visibilité aux programmes existants et faciliter l’accès à la science participative pour tous les usagers de la mer par un calendrier des événements, une newsletter, un stand commun et un site vitrine www.sentinellesdelamer-occitanie.fr. Sentinelles de la mer Occitanie permet ainsi de sensibiliser le public à la protection et à la valorisation du patrimoine naturel marin, tout en faisant découvrir leur territoire aux sentinelles.Comment participer

Vous êtes observateur ? Que vous soyez pêcheur, plaisancier, plongeur, promeneur ou un autre usager de la mer et du littoral vous pouvez participer au programme en vous rendant sur le site internet.

Vous êtes porteur de projet en sciences participatives ? Contactez l’équipe du programme (coordonnées ci-contre) pour intégrer la dynamique
⇒ 09.72.54.67.01 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le réseau Sentinelles de la Mer Occitanie a organisé son premier festival en octobre 2017. 3 jours de rencontres, échanges, et sorties nature. Plus de 500 personnes ont répondu présents, un succès pour cette première édition.
En savoir plus

Petites sentinelles de la mer

Ce volet du programme Sentinelles de la mer Occitanie s’adresse aux enfants. L’objectif est de mieux connaître son territoire, la biodiversité, les acteurs, les usages et les métiers de la mer et des lagunes à travers des observations (laisses de mer, macro-déchets, …), des rencontres avec des gestionnaires, des professionnels, des sportifs, dégustation des produits locaux, présentation des techniques de pêches traditionnelles… Les élèves deviennent ainsi des observateurs, mais aussi des ambassadeurs actifs de leur environnement en sensibilisant les usagers rencontrés à la préservation des milieux.

Le schéma culturel du département de l'Hérault 2018-2021

En 2018 : 12,4 millions d’euros sont dédiés aux actions culturelles à destination de tous les Héraultais sur l’ensemble du territoire.

Département Hérault

Avec le Président Kléber Mesquida, le Département s’engage à développer une offre culturelle solidaire et humaniste pour tous. L’ambition se décline en 4 enjeux : 

LE SOUTIEN À LA CRÉATION ET À LA DIFFUSION ARTISTIQUE

Les trois domaines départementaux Bayssan à Béziers, Pierresvives et le Théâtre d’O à Montpellier sont les piliers de la politique départementale. La collectivité met également en place une nouvelle offre festivalière en 2018, dont pour le Jeune public « Hérault ! Hérault ! Patapon » et les « Rendez-vous médiévaux ». 

LA VALORISATION DU PATRIMOINE

Centre d’intérêt commun, le patrimoine fait l’objet d’actions innovantes et fortes comme le programme « L’Oenotour de l’Hérault » concept touristique autour de 59 caveaux étapes, « Le symposium international de sculptures sur marbre » et le parcours pédagogique du parc du Domaine départemental du Château D’O.

LE PARTAGE DE LA CONNAISSANCE

Pierrevives développe un programme de projets scientifiques, éducatifs et culturels. Depuis début 2018 un partenariat a été signé avec le Musée de l’Homme pour l’organisation d’expositions majeures comme « Nous et les autres. Des préjugés au racisme » - en cours - et « Néandertal ». Les Archives et la Médiathèque départementales favorisent aussi l’accès aux nouvelles technologies et démocratisent le savoir à travers numérisation et mise en ligne.

LA CONSTRUCTION DES PARCOURS D’ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

Le Département joue un rôle clé dans l’accompagnement et la mise en oeuvre des projets d’Education Artistique Culturel notamment au profit des collégiens (Théâtre - Arts plastiques - Culture numérique…)

Télécharger le schéma culture

Le 22 mai 2018, l’Assemblée départementale s'est réunie à l’Hôtel du Département de Montpellier. Les 50 conseillers départementaux ont débattu sur de nombreux sujets. 

A noter pour la Culture, éducation, jeunesse :

- Adoption du Schéma culturel départemental 2018-2021 : Lors du vote du budget primitif 2018, le Président Kléber MESQUIDA et les conseillers départementaux ont réaffirmé leur engagement et leur soutien au secteur culturel en votant un budget de 12,4 M€ destiné à favoriser la diffusion de la culture auprès de tous les publics sur tout le territoire. Pour cela, le Département peut s’appuyer sur ses 3 domaines départementaux de Bayssan, Pierresvives et du Château d’O, piliers de la politique culturelle mais aussi sur les 235 bibliothèques du réseau départemental, les écoles de musique, les théâtres et autres lieux de spectacles partenaires, les sites patrimoniaux, autant que les traditions ou les circuits culturels d’art et oenotouristiques. L’EPIC Hérault Culture en sera un levier important, notamment en tant qu’outil au service du rayonnement et de l’animation culturelle dans le département. 

A travers ce schéma culturel, le Département redéfinit l’orientation de sa politique culturelle afin d’adapter et expérimenter ses dispositifs et s’ouvrir à d‘autres enjeux. Le Département s’engage à porter haut ses valeurs, pour développer une offre culturelle humaniste et solidaire qui s’adresse à tous les Héraultais. 

Le nouveau schéma s’articule autour de trois grands axes :

1/ « Vivre la culture dans l’Hérault » proposer une offre qui s’adresse à tous les Héraultais et favorise le lien social ;

2/ « Hérault Culture » concevoir des animations qui rayonnent sur tout le Département et contribuent à l’attractivité du territoire ;

3/ « Une culture en mouvement » les nouvelles trajectoires pour irriguer tout le territoire héraultais. 

- Médiathèque départementale : demande de subventions auprès du Ministère de la Culture pour renouveler l’opération « Premières pages » et la réalisation d’un « livre-manteau » avec l’auteure-illustratrice Emmanuelle Houdart et candidater au label « Bibliothèques Numérique de Référence » qui aide les grandes collectivités à se doter de bibliothèques numériques de haut niveau.

Où va flotter le Pavillon Bleu cette année ?

Le palmarès national 2018 du précieux label vient d'être dévoilé à Montréjeau en Haute-Garonne ce jeudi 24 mai 2018

L'annonce du label Pavillon Bleu 2018 fait état de 399 sites sur 186 communes vertueuses qui s'engagent pour une préservation des eaux de baignades françaises. En Occitanie, ce sont 35 communes récompensées et labellisées Pavillon Bleu en ce qui concerne les lacs, les plages et les rivières, et 20 ports de plaisance distingués pour cet été.

Parmi les communes héraultaises, Villeneuve-lès-Maguelone est cette année une fois de plus mise à l'honneur pour ses actions en faveur du développement durable, de la plage du Pilou à celle du Prévost pour la 31e édition.

L'association qui développe le Pavillon Bleu depuis 1985 (office français de la Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe) change de nom et devient Teragir. Le Pavillon Bleu ancre son action dans l'Année Internationale du Tourisme Durable pour le Développement, proclamée par les Nations Unies. Le Blue Flag fête ses 30 ans d'existence au niveau international.

L'obtention du Pavillon Bleu est basée sur l'examen de deux types de critères : 

- les critères essentiels : ils constituent le minimum exigé pour obtenir le Pavillon Bleu (sauf demande de dérogation motivée devant être validée par le jury national et approuvée par le jury international, souverain en la matière),
- les critères optionnels ou guides (pouvant devenir à terme impératifs).

Ces critères sont répartis en quatre catégories :

- les critères liés à l'éducation à l'environnement 
- les critères liés à l'environnement général ou la gestion du site
- les critères liés à la gestion des déchets
- les critères liés à la gestion de l'eau et du milieu 

Télécharger la présentation des critères

Commune/Plage

Port de plaisance

Pour connaître le palmarès : http://www.pavillonbleu.org/table/palmares-2018/

Hérault Agde Grau d'Agde, La Tamarissière, Le Môle, Les Battuts, Plage Naturiste, Richelieu, Rochelongue, Saint Vincent, La Roquille, La Plagette
Hérault Clermont-l'Hérault Plage de Clermont-l'Hérault Lac du Salagou
Hérault Frontignan La Peyrade Entrée, Port Rive Ouest, Plaisanciers, Les Aresquiers, Port Rive Est
Hérault La Grande Motte Grand Travers, Plage du Couchant, Plage de la Rose des Sables, Saint Clair / Point Zéro
Hérault Marseillan Plage d'honneur, Robinson
Hérault Mauguio Carnon Carnon les Dunes (secteur grand travers), Carnon l'Avranche (De Grasse/Suffren), Carnon /Degrasse, Carnon Centre
Hérault Palavas les Flots Rive Gauche - Le Grec, Rive Droite - Saint Pierre, Rive Gauche - St Maurice, Rive Gauche - St Roch, Rive Droite - L'Albatros
Hérault Portiragnes La Redoute (Blockhaus), Le Bosquet
Hérault Sérignan Sérignan Plage
Hérault Sète Castellas, 3 Digues, Plage du Lido, Plage de la Fontaine, Lazaret, Plage de la Baleine
Hérault Valras Plage Les Mouettes, Casino, Poste de secours central, De Gaulle
Hérault Vias Farinette
Hérault Villeneuve les Maguelone Maguelone Est, Maguelone Ouest

La fibre se déploie dans l'Hérault

La fibre se déploie : le calendrier disponible sur heraultnumerique.fr

Le Département déploie la fibre dans 286 communes à compter de fin mai 2018. Comme annoncé, un site dédié est lancé pour permettre à chaque foyer ou entreprise de connaître la date de son éligibilité à la fibre optique. Une information sera également adressée dès le 28 mai à tous les habitants des communes concernées par ce grand projet.

Mis en ligne par le Département le 23 mai, heraultnumerique.fr permet à chaque domicile et entreprise de tester l’éligibilité de sa commune au Très Haut-Débit. Il est ainsi possible de connaître la date du raccordement à partir de son adresse postale (les habitants n’ayant pas de numéro dans leur adresse postale sont invités à se rapprocher de leur mairie). En 5 ans, jusqu’en 2022, date à laquelle les 286 communes seront connectées, ce réseau fibre va équiper environ 15000 foyers pour 2018, puis 60 000 par an de 2019 à 2022.
Les visiteurs découvrent également sur ce site toutes les informations sur l’installation de la fibre dans l’Hérault : les objectifs du Département pour réduire la fracture numérique, l’ampleur et le déroulement du chantier qui sera réalisé par l’entreprise Hérault THD, filiale de Covage, les avantages de la fibre pour favoriser l’essor économique et permettre de développer des activités : télétravail, e-administration, e-santé, e-tourisme, services aux entreprises, e-commerce… Une foire aux questions (FAQ) a également été conçue pour répondre aux demandes des Héraultais.
En parallèle de la mise en ligne d’heraultnumerique.fr, dès le 28 mai, les Héraultais concernés recevront dans leur boîte aux lettres une plaquette informative.

Passerelles et Compétences à Montpellier

L'association "Passerelles et Compétences" crée une nouvelle antenne régionale à Montpellier

Passerelles et Compétences, une association d’intérêt général régie par la loi 1901, exerce depuis plus de 15 ans. Elle s’étend progressivement sur tout le territoire national à partir de son siège Parisien. Après la création de 22 antennes régionales, c’est Montpellier qui accueille aujourd’hui l’association sous la responsabilité de Christian FINAUD, cadre retraité, qui œuvre depuis plusieurs années sur la Région dans le bénévolat de compétences.

Passerelles et Compétences mène des actions de sensibilisation du Grand Public et des acteurs de la solidarité (associations, fondations, institutionnels, écoles, …) sur l’intérêt du bénévolat de compétences et met en situation ses bénévoles, actifs ou retraités, hommes ou femmes, demandeurs d’emploi ou salariés, jeunes diplômés ou en insertion professionnelle, leur permettant de s’engager via leurs talents ou leurs compétences en fonction de leurs envies et de leurs possibilités,

  •  Directement, au travers de missions ponctuelles compatibles avec une activité professionnelle et au bénéfice de projets de solidarité, par exemple : refonte d’un site Web, aide au recrutement, audit financiers, sécurité, environnement, organisation d’évènements, conseil en organisation, …
  • Via le développement de partenariats, pour favoriser la mise en situation rapide ou développer de nouvelles opportunités d’engagement.

L’équipe "passerelles et compétences" de Montpellier

 

Le bénévolat de compétences, une pratique simple, efficace et solidaire. 

Pour tous renseignements en vue de devenir association adhérente, partenaire, bénévole ou pour simplement mieux connaitre l’association vous pouvez,

  • consulter le site http://passerellesetcompetences.org
  • contacter par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • appeler Christian FINAUD au 06 04 05 63 96 ou Hervé DELPIERRE au 06 64 67 51 33
 

 

 

Laura Flessel, ministre des sports, était en déplacement dans le Département

Laura Flessel, ministre des sports, était en déplacement à Montpellier ce dimanche 13 mai 2018.

La ministre est venue à la rencontre des acteurs de la vie sportive locale à l'occasion d'une journée placée sous le signe du partage et de la convivialité.

Après être allée saluer Monsieur le maire de Montpellier, Philippe Saurel, c'est à la salle de boxe du quartier de Croix d'argent qu'a débuté la journée de visite.
Laura Flessel a pu rencontrer et échanger avec de jeunes boxeurs et boxeuses et avec des sportifs professionnels de Monpellier, avant de dévoiler la plaque "Mohamed Ali", nouvelle dénomination de la salle de boxe.

L’image contient peut-être : 15 personnes, personnes souriantes, personnes debout et intérieur

Arrivée au quartier de la Mosson, la ministre était attendue au centre nautique Neptune pour une visite des locaux et une présentation des projets d'aménagements et des activités de formation. Ce fut aussi l'occasion de rencontrer les nageurs professionnels et les membres de l'association "le Grand plongeon" qui œuvrent au quotidien pour l'apprentissage de la natation pour tous.

La ministre fut ensuite accueillie dans les locaux du Montpellier Basket Mosson où elle a pu échanger avec des jeunes membres de l'association venus nombreux.
La visite s'est clôturée par une rencontre avec les sections U15 et le coup d'envoi du match, donné par Laura Flessel.

Enfin, la ministre des sports est arrivée au FISE, le Festival Internationale des Sports Extrêmes, sur les rives du lez en début d'après-midi.
Après une visite des installations, la ministre s'est entretenue avec les organisateurs de cet événement de renommée internationale, et a assisté à une démonstration de flat BMX.


Cette venue au FISE a clôturé le déplacement héraultais de la ministre des sports à Montpellier ; Montpellier qui, comme l'a indiqué Laura Flessel, pourrait être une base arrière pour les JO de 2024.

Hérault : mieux contrôler les paillotes

L'Etat par l'intermédiaire du Préfet de l'Hérault a réuni, ce vendredi 27 avril 2018, l’ensemble des 13 maires des communes littorales pour s’assurer du bon usage et de la protection des 90 kilomètres de plage du domaine public maritime de l’Hérault durant la saison 2018. 

"En France, l’État est propriétaire du Domaine Public Maritime (DPM) naturel dont il veille à préserver l'usage libre et gratuit pour le public. Pendant les 6 mois hors saison, celui-ci doit être intégralement remis dans son état naturel. 

Chaque année, cet espace, fragile et convoité, fait l’objet, d’une part d’une surveillance particulière, et d’autre part du relevé de nombreuses occupations illégales ou infractions pour lesquelles les services de l’État doivent intervenir pour faire respecter la réglementation. 

Depuis cinq ans, les services de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) ont entrepris une vaste stratégie de reconquête du DPM pour lutter tout au long de l’année contre sa privatisation, les dépassements de surface des établissements de plage, les soirées non-autorisées, les atteintes à l’environnement... 

Durant l’été, dans le cadre de l’Opération Interministérielle Vacances, des opérations de contrôles conjointes mobilisant l’ensemble des différents services (la Direction Départementale de la Protection des Populations, la Police, la Gendarmerie et la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi) viennent renforcer cette action.

► Pour en savoir plus sur la réglementation des concessions de plage :http://www.herault.gouv.fr/Politiques-publiques/Mer-littoral-et-securite-maritime/Reglementation-des-concessions-de-plage

En 2017, le préfet de l’Hérault avait demandé pour la première fois aux communes de mener une campagne de contrôle sur chacun des établissements de plage, afin de veiller au respect de la convention d’exploitation signée entre le maire et l’exploitant. Les communes devaient notamment vérifier les périodes de montage et démontage, le cahier des charges des activités autorisées, l’absence de dépassements de surface, le respect du libre passage sur le rivage de la mer ou encore la mise à disposition au public des sanitaires et des douches.

Le bilan de ces contrôles fait état de 59 établissements contrôlés par les communes sur les 89 présentes dans le département, soit 66 %. 

Les services de l’État, et notamment le service du littoral et de la mer de la DDTM, ciblent leur politique de contrôle sur les établissements de plages les moins vertueux ou les nouveaux exploitants, et sur le respect des termes des concessions de plages passées entre l’État et les communes. En 2017, 38 lots de plages ont ainsi été contrôlés par la DDTM. 

Les dépassements de superficie diminuent d’année en année : 4 544 m² cumulés sur tout le département en 2015, 3 326m² en 2016 et 958 m² en 2017. Les procès-verbaux dressés sont en légère diminution : 20 en 2016 et 17 en 2017. 

Le préfet de l’Hérault se félicite de cette mise en œuvre et demande aux maires de poursuivre ces campagnes de contrôles pour aboutir à 100 % d’établissements contrôlés au moins une fois pendant la saison 2018.

120 nouveaux réservistes pour la gendarmerie

La cérémonie de fin de stage des nouveaux réservistes de la Gendarmerie de l'Hérault a eu lieu ce vendredi 27 avril 2018 au lycée d'enseignement agricole BONNE TERRE à Pézenas (Hérault).

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout, ciel, plein air et nature

Cette cérémonie a été présidée par le colonel Frédéric Laurent, commandant en second le groupement de gendarmerie départementale de l’Hérault, en présence des autorités locales militaires et civiles, des gestionnaires des réserves des groupements et bien sûr des familles et amis des jeunes brevetés.

Le colonel Laurent a félicité les nouvelles recrues pour leur engagement au service de la nation et a remercié les cadres.
Les réservistes ont reçu leurs brevets et insignes après 15 jours intenses au stage d'initiation et de perfectionnement à la défense nationale (PMIPDN). Ils ont acquis les bases du métier de gendarme et découvert les valeurs fondamentales propres à notre institution telles que la cohésion, la solidarité et l’entraide, le dépassement de soi et l’altruisme.

Ces 120 réservistes, 68 hommes et 52 femmes, viendront renforcer principalement les unités territoriales et les structures de commandement.

Sentiers et itinéraires de randonnée

Avis aux randonneurs : les rando-pisteurs de l’Hérault ont préparé la saison !

Soucieux de préserver un réseau d’itinéraires de randonnées unique et reconnu, le Département prend soin de ces parcours tout au long de l’année pour accueillir les promeneurs dans les conditions les plus belles et les plus sûres.

Valoriser les itinéraires de randonnées : une mission du Département

Dans le cadre du Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnées (PDIPR), le Département de l’Hérault et le Comité Départemental de la Randonnée Pédestre (CDRP) travaillent en étroite collaboration pour sélectionner des sentiers de qualité (paysages variés et présence de curiosités naturelles ou historiques). Ils satisfont aux conditions de pérennité, de sécurité et de respect des milieux traversés. Le balisage, l’aménagement et l’entretien du vaste réseau de randonnées héraultais sont réalisés par le Département. Il comprend le Réseau Vert (traversée d’est en ouest), de nombreux chemins de Promenades et Randonnées (PR) et la voie verte Passa Païs, présentés dans différents guides (comme le Topo-guide « l’Hérault à pied ».

Le travail remarquable des rando-pisteurs

Pour cela le Département s’appuie tout au long de l’année sur une équipe de 29 rando-pisteurs qui entretiennent les itinéraires de randonnées, débroussaillent, élaguent, reconstruisent les murets en pierre sèches, réalisent des caladages, assurent le balisage, posent les panneaux et flèches directionnelles, etc… Par leurs actions au quotidien, ils participent à la valorisation du patrimoine et au maintien de la biodiversité sur l’ensemble du territoire héraultais.

Zoom sur le Sentier des Gardes dans le Massif du Caroux

Après 6 ans de travaux initiés par le Département, le Sentier des Gardes continue à être remis en état. Ce chemin historique qui fait partie du PR 41 de Saint-Martin-de-l’Arçon, permet d’atteindre, après une ascension de 800 m dans la forêt, le col du Bartouyre au sommet du Caroux, massif emblématique de l’Hérault. Le paysage est sauvage, la vue sur les Gorges de l’Héric incomparable.

Dans les années 1860, il est créé lorsque l’Etat engage une politique de reboisement intensif pour limiter les phénomènes d’érosion et d’inondations qui atteignent alors un niveau élevé. Pour accéder aux sites, les gardes des Eaux et Forêt créent des dizaines de chemins le long de pentes escarpées avec l’aide des paysans locaux. L’ouvrage est impressionnant : caladages, terrasses et murets en pierres sèches… le Sentier des Gardes est né !

Le but de la réhabilitation menée par le Département consiste à gérer l’écoulement des eaux, de réparer les murs existants et d’en recréer, de remettre la plateforme en état afin de préserver les habitants de crues et de glissements de terrain. Pour restaurer ce sentier dans les règles de l’art, les rando-pisteurs ont suivi une formation en « pierres sèches ».

Pour consulter la page Présentation du topo-guide été 

L'Hérault premier département touristique de la région

Le budget consacré au tourisme par le Département de l'Hérault est de 6,34 millions d'€ dont 3,6 millions d'€ à Hérault Tourisme, organisme associé. Aujourd'hui, l’Hérault est le 1er département touristique d’Occitanie et le 4ème département touristique de l'Hexagone : 1,7 milliard d'€ de chiffre d’affaires et 41.000 emplois directs ou indirects.

L’AMBITION DU NOUVEAU SCHÉMA POUR LE DÉPARTEMENT EST CONSTRUITE AUTOUR DE TROIS ENJEUX MAJEURS :

  • Poursuivre l’attractivité touristique de l’Hérault, 1er département touristique de la Région, pour plus de retombées économiques : gagner 1 rang en terme de fréquentation et augmenter les dépenses de consommation qui y sont liées,
  • Anticiper les mutations numériques et créer les conditions favorables à l’investissement touristique,
  • Favoriser l’équilibre entre littoral et espace rural / Solidarité Territoriale / Tourisme durable.

A partir de thématiques comme celles de l’oenotourisme, de la culture, des loisirs de nature, des grands sites et du patrimoine, un certain nombre de constats et de priorités ont été retenues.

Selon les professionnels du tourisme interrogés, si le territoire est déjà bien équipé, le Département doit s’organiser pour relever deux grands défis pour l’avenir :
  • L’itinérance européenne, dans un cadre paysager préservé, avec la volonté de devenir leader de l’itinérance douce en Occitanie,
  • La digitalisation, avec la nécessité d’accompagner celle de l’ensemble de l’économie touristique et de favoriser l’innovation.

     le Département peut vous aider si vous êtes Porteurs de projets touristiques,

    COMMENT ?

    • informations sur les aides financières ;
    • analyse de faisabilité, du marché, des cibles ;
    • orientation vers les partenaires institutionnels et techniques (fédérations, structures de développement touristiques…) ;
    • contact avec des partenaires financiers ou des exploitants ;
    • recherche du site le plus approprié.

    Le dialogue avec les professionnels du tourisme est constant. Lors de l’actualisation du Schéma Départemental de Développement du Tourisme et des Loisirs, trois principes qui guident l’action du Département sont ressortis :  

    • l’efficacité des aides, au plus près des besoins des professionnels ;
    • la qualité, en exigeant l’adhésion aux labels de qualité (Qualité Tourisme, Qualité Hérault, Qualité Sud de France) ;
    • le développement durable, en exigeant ou en incitant des labels d’accessibilité (Tourisme Handicap) ou de qualité environnementale (Ecogîtes, Clé verte,…).

    MONTÉE EN QUALITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS

    Quand il investit dans la qualité, un professionnel bénéficie d’aides financières directes qui peuvent aller jusqu’à 80 000 €. Ces aides peuvent désormais être étendues aux travaux de mise aux normes (sécurité, accessibilité,...).

    RÉNOVATION DES MEUBLÉS DU LITTORAL

    Les opérations groupées de rénovation de l’immobilier sur le littoral tardent à voir le jour. Si rien n’est fait l’offre risque de se dégrader. C’est pourquoi, le Département a décidé d’aider les propriétaires de meublés des stations à rénover et à moderniser leur site, dans le respect de critères de qualité et de mise en marché. C’est la seule collectivité à agir dans ce secteur.

    GÎTES RURAUX

    Le Département soutient les gîtes ruraux pour les travaux de construction et de rénovation.

    ENVIRONNEMENT ET CAMPINGS

    L’offre des campings est globalement de grande qualité en Hérault. Toutefois, en partenariat avec les professionnels, une priorité a été ciblée, soit le développement du caractère paysager et environnemental des sites. Un guide pratique a été réalisé et les dépenses liées à ces travaux font dorénavant partie des dépenses admissibles aux aides.

    REPOSITIONNEMENT DES VILLAGES DE VACANCES

    L’évolution du tourisme social est complexe. Le Département, précurseur en la matière, a lancé un appel d’offres afin de soutenir plusieurs projets exemplaires de rénovation, restructuration et repositionnement commercial. Trois grands projets (un à Sète, un à Saint-Bauzille-de-Putois et un autre à Palavas) ont été conduits et sont aujourd’hui opérationnels. 3 M€ ont été consacrés à ces opérations exemplaires, constituant des références en la matière. Aujourd'hui, les projets sont étudiés sur les mêmes principes, au cas par cas. 

    Pour plus de renseignements sur l'Hérault et ses destinations, consultez les brochures.

    http://www.herault-tourisme.com/brochures/~/offrestouristiques-34-1.html

Réouverture de l'étang de Thau

Fermé depuis le 14 mars pour cause d'incident sanitaire à Marseillan par les services d'Ifremer, les conchyliculteurs du Bassin de Thau peuvent à nouveau récolter et commercialiser les coquillages.

Image

Ce jeudi 22 mars 2018 au soir, Monsieur le sous-préfet a signé un arrêté de réouverture du Bassin de Thau.nucho2Capture