Reconnaissance de calamité agricole suite à la neige et aux pluies

Reconnaissance de calamité agricole suite à la neige et aux pluies du 28 février au 1er mars 2018

Dépôt des dossiers de demande d’indemnisation avant le 1er octobre 2018

Réuni le 13 juin 2018, le comité national de gestion du risque en agriculture, a donné un avis favorable à la demande de reconnaissance au titre des calamités agricoles, à la suite des phénomènes importants de neige et de pluie du 28 février au 1 er mars 2018 dans l’Hérault.

Les biens reconnus sinistrés sont : les pertes de fonds sur sols, ouvrages privés, palissages, clôtures, cultures pérennes (pépinière horticole), cheptel vif (bovin viande, poule pondeuse). La zone reconnue sinistrée concerne 198 communes (liste et carte ci - après )

Afin de bénéficier d'une indemnisation, les exploitants agricoles concernés peuvent déposer, avant le 1er octobre 2018 (cachet de la poste faisant foi) une demande par formulaire papier auprès de la direction départementale des territoires et de la mer de l'Hérault (DDTM 34)

Le formulaire est disponible sur le site internet des services de l’État : www.herault.gouv.fr/Politiques - publiques/Agriculture - foret - et - developpement - durable/Agriculture/Calamites - Agricoles/ Contacts et renseignements : DDTM 34 / SAF Bâtiment Ozone - 181, place Erne st Granier - CS 60556 - 34064 MONTPELLIER Cedex 2 04 34 46 60 51 ou 60 68 / ddtm - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

tarceCapture

La liste des 196 communes concernées : Abeilhan, Adissan, Agde, Alignan - du - Vent, Aniane, Aspiran, Assas, Aumelas, Aumes, Autignac, Baillargues, Balar uc - les - Bains, Balaruc - le - Vieux, Bassan, Beaufort, Beaulieu, Bélarga, Bessan, Béziers, Boisseron, La Boissière, Boujan - sur - Libron, Bouzigues, Brignac, Buzignargues, Campagnan, Campagne, Candillargues, Canet, Capestang, Castelnau - de - Guers, Castelnau - le - Lez, Castries, Caux, Cazouls - d’Hérault, Cazouls - les - Béziers, Cers, Cessenon - sur - Orb, Ceyras, Clapiers, Claret, Clermont - l’Herault, Colombiers, Combaillaux, Corneilhan, Coulobres, Cournonsec, Cournonterral, Creissan, Le Cres, Espondeilhan, Fabrègues, Florensac, Fontanès, Fontes, Fouzilhon, Frontignan, Gabian, Galargues, Garrigues, Gigean, Gignac, Grabels, Guzargues, Jacou, Jonquières, Juvignac, Lacoste, Lagamas, Lansargues, Lattes, Laurens, Lauret, Laverune, Lespignan, Lezignan - la - Cèbe, Lieuran - les - Béziers, Ligna n - sur - Orb, Loupian, Lunel, Lunel - Viel, Magalas, Maraussan, Margon, Marseillan, Marsillargues, Les Matelles, Mauguio, Maureilhan, Mèze, Mireval, Montady, Montagnac, Montarnaud, Montaud, Montbazin, Montblanc, Montels, Montferrier - sur - Lez, Montpellier, Mudais on, Murles, Murviel - les - Béziers, Murviel - les - Montpellier, Nebian, Neffiès, Nézignan - l’Eveque, Nissan - lez - Enserune, Nizas, Olonzac, Oupia, Pailhes, Palavas - les - Flots, Paulhan, Pérols, Pézenas, Pignan, Pinet, Plaissan, Poilhes, Pomerols, Popian, Portiragnes, Le Pouget, Poussan, Pouzolles, Pouzols, Prades - le - Lez, Puilacher, Puimisson, Puissalicon, Puisserguier, Quarante, Restinclières, Roujan, Saint - André - de - Sangonis, Saint - Aunes, Saint - Bauzille - de - la - Sylve, Saint - Bauzille - de - Montmel, Saint - Brès, Saint - Christo l, Saint - Clément - de - Rivière, Sainte - Croix - de - Quintillargues, Saint - Drézèry, Saint - Felix - de - Lodez, Saint - Gély - du - Fesc, Saint - Geniès - de - Mourgues, Saint - Geniès - de - Fontedit, Saint - Georges - d’Orques, Saint - Guiraud, Saint - Hilaire - de - Beauvoir, Saint - Jean - de - Cornies, Saint - Jean - de - Cuculle, Saint - Jean - de - Fos, Saint - Jean - de - Védas, Saint - Just, Saint - Mathieu - de - Tréviers, Saint - Nazaire - de - Pezan, Saint - Pargoire, Saint - Paul - et - Valmalle, Saint - Pons - de - Mauchiens, Saint - Saturnin - de - Lucian, Saint - Sériès, Saint - Thibéry, Saint - Vincent - de - Barbeyrargues, Saturargues, Saussan, Saussines, Sauteyrargues, Sauvian, Sérignan, Servian, Sète, Siran, Sussargues, Teyran, Thézan - les - Béziers, Tourbes, Tressan, Le Triadou, Usclas - d’Hérault, Vacquières, Vailhauques, Valergues, Valflaunes, Valras - Plage, Valros, Vendargues, Vendemian, Vendres, Verargues, Vias, Vic - la - Gardiole, Villeneuve - les - Béziers, Villeneuve - les - Maguelone, Villetelle, Villeveyrac, La Grande - Motte.

Collèges - Le Département présente sa politique

Collèges - Le Département présente sa politique en faveur des jeunes Héraultais

À la rentrée 2018/2019, plus de 52 000 élèves seront scolarisés dans les 80 collèges publics du Département. Kléber MESQUIDA, Président du Conseil départemental de l’Hérault et Renaud CALVAT, Vice-Président délégué à l’Education et à la Culture, seront à leurs côtés pour présenter la politique du Département en faveur des jeunes Héraultais. Ils visiteront : 

MERCREDI 5 SEPTEMBRE 2018

  • à 9h, le collège Voltaire à Florensac
  • à 11h, le collège Jules Ferry à Cazouls-Les-Béziers 

JEUDI 6 SEPTEMBRE 2018

  • à 9h, le collège Croix d’Argent à Montpellier  
  • à 11h, le collège Simone de Beauvoir à Frontignan 

VENDREDI 7 SEPTEMBRE 2018

  • à 9h, le collège Frédéric Bazille à Castelnau-le-Lez
  • à 11h15, le collège Roger Contrepas à Marsillargues 

Avec 24,3 M€ investis dans les collèges en 2018, auxquels s’ajoutent 22,7 M€ de budget de fonctionnement, le Département s’engage auprès des collégiens pour leur assurer le confort, la sécurité et l’épanouissement nécessaire à la construction de leur avenir.

 Évoluer dans un bâtiment agréable, moderne, et équipé favorise la réussite des élèves. C’est pourquoi le Département modernise les collèges de l’Hérault. Il privilégie des établissements à taille humaine, de 600 à 800 places, qui répondent aux normes de l’écoconstruction, avec des classes adaptées au handicap, des équipements sportifs et du matériel permettant l’apprentissage par le numérique.

Le Département s’implique également dans le parcours du collégien pour former les citoyens en devenir. Voyages scolaires, prix de la littérature, Conseil départemental des jeunes ou encore parcours d’éducation artistique et culturelle … de nombreuses actions sont proposées permettre aux jeunes de s’investir dans un projet et d’appréhender les enjeux de la société.

Enfin pour sécuriser et faciliter leurs déplacements, le Département organise la mobilité des collégiens.

 web-rentree-scolaire.jpg

 

Le dernier week-end de l’été rendez-vous au simple fest

Les 31 août, 1er et 2 septembre 2018, c'est le rendez-vous de la culture ride et des concerts à l’état pur, au Parc Départemental de Bessilles à Montagnac.

Le premier « Simple Fest » de l'Hérault 

La première édition du « Simple Fest », organisée par la Mutuelle des Motards avec le soutien du Départemental Hérault, se déroulera du 31 août au 2 septembre au Parc Départemental de Bessilles à Montagnac. 

Au cœur de la pinède, le Simple Fest combine sans réserve convivialité et passion pour les motards et les autres.  

Au programme 

À partir de 14h00, le vendredi et samedi après-midi  seront dédiés exclusivement aux moments de partage et de découverte.
Il y aura :
- des Expos photos et des Expos motos de légende,
- du Cinéma Plein Air * (*à la Maison des associations de Montagnac) avec programmation de films cultes et rares. Entre autres :
 "BE" une sublimation de l'Art Of Ride tournée à Biarritz durant les Wheels and Waves 2017 et 2018 avec les Son of a Gun qui joueront en live la BO du film sur les images.
"Continental Circus" de Jérôme Laperrousaz (Prix Jean Vigo 1972) une œuvre exceptionnelle et culte tournée sur le Tourist Trophy de 1969 à 1970 ;
- mise à disposition gratuite et Séances d'essais de VTT électriques de motos et de véhicules improbables ;
- des Démos de Dirt Bike (BMX) par des riders aux palmarès international, des démos de Trials électriques ;
- des Ateliers mécaniques avec des préparateurs de bécanes ;
- des Concours de pétanque sérieux sous les pins ;
- DJ et Déambulations excentriques et burlesques du fameux "Cabaret Des Filles de Joie de la Bande à Juliette" ;
- des siestes sous les pins au son des cigales.
Et bien sûr, des surprises, des "guests" à découvrir sur place, à l’ombre des pins et au rythme du chant des cigales, dans le plus pur art de vivre méditerranéen. 
 
affiche_simple_fest_.jpg

 

Au menu des soirées du vendredi 31 août et samedi 1er septembre

Dès 20 heures, une scène live s’emparera de la prairie du Simple Fest avec une programmation idéale pour accompagner les derniers rayons du soleil. 
Le vendredi 31 août une "Programmation Radikal Rock", totale distorsion et sans concession avec entre autres : NASHVILLE PUSSY et TURBONEGRO, deux bandes qui envoient du gros Riff qui tâche, Lemmy s’en retournera dans sa tombe.
Le samedi 1er septembre une "Programmation Radikal Groove" avec des têtes d'affiches exceptionnelles comme:
KONGAS, du Funk no limit, inspiré du groupe culte 70's de Monsieur Cerrone et relancé par Raoul Chichin et ses copains.
MARTHA HIGH, l'immense lead choriste de JAMES BROWN et de MACEO PARKER et sa section de cuivres, avec une Soul Music qui a gravé quelques-uns des plus beaux tubes du Godfather of Soul.
Et pour terminer en beauté, du groove avec : YAROL POUPAUD, l'immense guitariste de Johnny Hallyday et de la FFF fera cracher ses 6 cordes, accompagné des membres du BLACK MINOU.
90 minutes de pure histoire du rock et de compositions originales d’un des meilleurs riffeur du moment.          

Infos pratiques : 

Emplois et Stages avec le Département de l'Hérault

Recrutement

Le Conseil départemental de l'Hérault recrute uniquement des agents fonctionnaires par mutation, détachement ou inscrits sur liste d'aptitude des concours de la fonction publique territoriale. Exceptionnellement, dans le cadre de remplacements temporaires de courte durée (pour des congés maternité, maladie, accident du travail etc…), il peut être amené à recruter des agents «non titulaires» de la fonction publique.

CONSULTEZ LES OFFRES D’EMPLOIS

Vous trouverez ici les emplois statutaires de fonctionnaire actuellement vacants au sein de l’administration départementale. Ils sont classés par filière.

 Voir les offres

Vous n'avez pas trouvé, déposez une candidature spontannée.

DÉPOSEZ UNE CANDIDATURE SPONTANÉE

Vous n'avez pas trouvé d'offre correspondant à votre profil ? Nous vous proposons de saisir précisément votre C.V. qui sera enregistré dans notre base de données. Cela nous permettra de reprendre contact avec vous si votre profil et votre statut correspondent à un nouveau poste vacant.

Si vous déposez votre candidature via ce formulaire, il est inutile de doubler votre demande par courrier. L’enregistrement des candidatures est centralisé aux services ressources humaines. Ne pas adresser vos demandes aux services.

 Proposer ma candidature

Stage 

VOUS SOUHAITEZ FAIRE UN STAGE AU DÉPARTEMENT DE L’HÉRAULT

> Ce formulaire est à votre disposition

 En savoir plus sur l’emploi dans la fonction publique territoriale ou d'Etat

Inforoute 34, c'est pour vous

Inforoute 34

Toutes les informations sur le trafic, l'état des routes et les chantiers sont ici

Bienvenue sur le site d'information routière du département de l'Hérault

Prudence et vigilance au volant
Bonne route

Célébration de la fête religieuse musulmane de l’Aïd-el-kébir

La fête de l’Aïd-el-kébir  dont la date a été confirmée par le ministère de l’intérieur, débutera le mardi 21 août 2018  dans le département de l'Hérault.

La fête de l’Aïd-el-kébir devrait débuter dans la semaine du lundi 20 août 2018

Cet événement, qui dure traditionnellement 3 jours, donne lieu à des abattages rituels d’animaux.

Les services de l’État rappellent que les abattages clandestins, c'est-à-dire en dehors des abattoirs autorisés, sont passibles de peines allant jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 15000 euros d’amende (article L.237-2 du code rural et de la pêche maritime- CRPM) et qu’il est donc interdit aux particuliers de pratiquer eux-mêmes l’abattage de leur animal.

Ainsi les personnes qui souhaitent célébrer cette fête par le sacrifice d’un animal doivent impérativement prendre contact avec un des abattoirs autorisés.

ABATTOIRS Nombre de jours d’abattage CAPACITE/JOUR COORDONNEES
Pézenas 1 à 2 850 04 67 98 12 32
Montpellier
 (site de Grammont)
3 400 06 61 67 17 08
Baillargues Prise des commandes Abattage à MONTPELLIER 06 75 49 70 75

En effet, les contrôles qui y sont réalisés sont les seuls à assurer la protection de la santé publique, le respect de la protection animale et de l’environnement, en écartant les animaux malades et les viandes impropres à la consommation, et sont également les seuls à assurer une saine gestion des déchets.

Une marque officielle ou estampille (ovale ou pentagonale), apposée sur les carcasses, en garantit la qualité sanitaire.

Les particuliers peuvent également se fournir auprès des abattoirs de la région ouverts pendant la fête.

Les fidèles peuvent aussi acheter les carcasses d’agneaux, abattus pendant l’Aïd, auprès de bouchers et de la grande distribution.

Il est également rappelé que le transport d’animaux, dans des conditions incompatibles avec le bien-être animal, est interdit et passible de 750 euros d’amende (article R. 215-8 du CRPM).

La DDPP rappelle les règles concernant l’achat et le transport d’un animal vivant, expliquées dans la plaquette citée ci-dessus : un particulier ne peut acheter un mouton qu’à un vendeur déclaré auprès de l’établissement de l’élevage (EdE) ou, pour l’Hérault, auprès du Groupement de défense sanitaire (GDS) et il doit conduire l’animal directement à l’abattoir agréé pour le sacrifice. Il doit être muni d’un document de circulation et le transport doit se faire dans des conditions conformes au bien-être animal. Si ces conditions ne peuvent être assurées ou s’il y a plusieurs animaux à transporter, il est nécessaire de recourir à un transporteur autorisé.

Les particuliers doivent respecter l’arrêté préfectoral N° 18 XIX 041 du 20 juillet 2018 relatif à la limitation des mouvements d’animaux :

> 20180720_AP_limitation mouvements - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,71 Mb

> affichette_conditions_de_conservation_de_la_viande_ar-2018-v2_0 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter la DDPP, par courriel (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), par téléphone au 04.99.74.31.50 ou dans ses locaux rue Serge Lifar à Montpellier.

Aquarius : Sète se propose

Aquarius en Méditerranée : La France et d'autres pays de l'UE cherchent un port d'accueil, Sète se propose

 AFP

La France discute actuellement avec les autres pays méditerranéens de l'UE pour trouver "rapidement" un port d'accueil au navire Aquarius et ses 141 migrants, que l'Italie et Malte refusent d'accueillir, a indiqué lundi l'Elysée à l'AFP, alors que le port de Sète s'est porté volontaire.

Vendredi, le navire affrété par les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières a secouru au large de la Libye 141 personnes à bord de deux barques en bois, dont une moitié de mineurs et plus d'un tiers de femmes, essentiellement originaires de Somalie et d'Erythrée. Malte et l'Italie ont refusé d'accueillir le navire dans leurs ports, selon SOS Méditerranée qui a appelé lundi les Etats européens à "prendre leurs responsabilités.

L'Espagne, qui avait accueilli l'Aquarius une première fois en juin avec 630 migrants à son bord et est depuis devenue la première porte d'entrée des migrants en Europe, rechigne à se proposer à nouveau.

La suite sur : https://www.afp.com/fr/infos/334/aquarius-la-france-et-dautres-pays-de-lue-cherchent-un-port-daccueil-sete-se-propose-doc-18c7233

L'on apprend aussi que Le gouvernement de Gibraltar a annoncé lundi qu'il allait retirer son pavillon à l'Aquarius après lui avoir demandé de suspendre ses activités de sauvetage pour lesquelles il n'est pas enregistré dans le territoire britannique.

Les secrets de La Monédière à Bessan

Samedi 11 août, c'était "journée portes ouvertes" à Bessan dans ce lieu-dit, devenu un haut lieu de l'archéologie. Au sud du village, après le cimetière neuf, sont menées des fouilles qui ont livré des résultats prometteurs pour l'histoire régionale. Mais La Monédière a-t-elle livré tous ses secrets ?

tpy44IMG_6196 P1020661 (2)

Cette modeste éminence fut soupçonnée, dès 1934, d'abriter les restes d'un habitat ancien. Elle domine la plaine d'une dizaine de mètres et se situe non loin de l'Hérault. Soupçons confirmés dès les années 1970 quand des fouilles ont permis d'évaluer son importance régionale et lors de fouilles préventives en 2014. En 2017, a commencé un programme de fouilles, en principe de 3 ans. Universitaires, chercheurs du CNRS et archéologues des collectivités locales encadrent pendant 3 mois des étudiants bénévoles issus des universités françaises et étrangères.

Tous unissent leurs efforts pour faire parler le sous-sol. L'on sait aujourd'hui qu'au VIème siècle avant notre ère les 4 ha du site étaient entourés d'une puissante fortification : cette muraille à soubassement de pierre et à élévation de briques crues dominait un fossé large de 10m, de 4m de profondeur. Le tracé du système défensif est orthogonal, tout comme le canevas urbain.

Ce "plan d'urbanisme" est totalement original en milieu indigène. Influence extérieure, méditerranéenne ? En tout cas, un schéma d'organisation préétabli et respecté par la communauté structurée. Dos au site, au nord, face à l'emplacement des dernières maisons actuelles, était une porte monumentale permettant le passage des cavaliers et charrois.

tpyIMG_6215 P1020672 (2)

Au-delà, commence une large voie soigneusement ménagée. On ne retrouvera pareil soubassement qu'avec les Romains. A l'est de cette voie, est apparu l'espace d'habitation. En 200 ans, se succèdent 7 phases d'occupation, parfois entrecoupées d'épisodes de destruction par le feu. Or, à La Monédière, si on reconstruit, c'est différemment. Les maisons sont tantôt rectangulaires, tantôt absidiales. Quels étaient les mécanismes sociaux-culturels en cours ? Ils restent secrets. Mais l'on connaît la nourriture grâce aux graines mêlées aux cendres des incendies. Le mobilier domestique (jarres, amphores). Et certaines coutumes. Enfants morts et nouveaux nés enterrés dans des fosses proches. Et l'on sait aussi que les commerçants grecs remontaient l'Hérault depuis la mer (plus proche à cette époque) et déchargeaient à Bessan les amphores de vin. Ce vin que l'on consommait sur place et qui était redistribué dans toute la région, abreuvant ce qu'un historien a appelé "la soif celtique". Agriculteurs, commerçants, grecs et "gaulois", ont occupé le site jusque vers 425. Et l'on sait que Rome a laissé son empreinte sur le site, puisqu'au-delà du mur s'élevait un ensemble thermal. Un fragment de bassin en témoigne. Et une citerne.

La voûte de la citerne est peut-être médiévale car à cette époque, l'homme était à nouveau présent. Un fossé protecteur, profond de 6m, l'atteste. Alors, on a creusé davantage et trouvé, sous le ciment romain, des restes de -2400 av J.-C. (époque Néolithique). Décidément, quand La Monédière parle…

Hervé Le Blanche

Le schéma Culture du Département de l'Hérault 2018-2021

En 2018 : 12,4 millions d’euros sont dédiés aux actions culturelles à destination de tous les Héraultais sur l’ensemble du territoire.

 
   

Avec le Président Kléber Mesquida, le Département s’engage à développer une offre culturelle solidaire et humaniste pour tous.

L’ambition se décline en 4 enjeux : 

LE SOUTIEN À LA CRÉATION ET À LA DIFFUSION ARTISTIQUE

Les trois domaines départementaux Bayssan (Béziers), Pierresvives et le Théâtre d’O (Montpellier) sont les piliers de la politique départementale. La collectivité met également en place une nouvelle offre festivalière en 2018, dont pour le Jeune public « Hérault ! Hérault ! Patapon » et les « Rendez-vous médiévaux ». 

LA VALORISATION DU PATRIMOINE

Centre d’intérêt commun, le patrimoine fait l’objet d’actions innovantes et fortes comme le programme « L’Oenotour de l’Hérault » concept touristique autour de 59 caveaux étapes, « Le symposium international de sculptures sur marbre » au Domaine de Bayssan et le parcours pédagogique du parc du Domaine départemental du Château D’O.

LE PARTAGE DE LA CONNAISSANCE

Pierrevives développe un programme de projets scientifiques, éducatifs et culturels. Depuis début 2018, un partenariat a été signé avec le Musée de l’Homme pour l’organisation d’expositions majeures comme « Nous et les autres. Des préjugés au racisme » (en cours) et « Néandertal ». Les Archives et la Médiathèque départementales favorisent aussi l’accès aux nouvelles technologies et démocratisent le savoir à travers numérisation et mise en ligne.

LA CONSTRUCTION DES PARCOURS D’ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

Le Département joue un rôle clé dans l’accompagnement et la mise en œuvre des projets d’Education Artistique Culturel notamment au profit des collégiens (Théâtre - Arts plastiques - Culture numérique…)

Schéma Culture du Département de l'Hérault 2018-2021.pdf 2.57 Mo

Cérémonie de Roquessels

Le 10 août 2018, hommage au Caporal Jérémy Beier décédé des suites de ses blessures à l'âge de 24 ans lors de ce terrible incendie qui a marqué durablement la mémoire de tous. 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, ciel et plein air

Il y avait beaucoup de monde ce matin au niveau de la stèle de Jeremy Beier et sur les lieux du terrible accident du 10 août 2016.

C'est avec une vive émotion palpable sur de nombreux visages que l'hommage a été rendu à Jeremy en présence de sa maman Brigitte, de son frère Thomas, de la famille et des proches, mais aussi Lucas et Didier ses collègues grièvement brûlés avaient fait le déplacement ainsi que leurs collègues du GIFF.

Après l'honneur au drapeau et le passage en revue les troupes par le Président Kleber Mesquida, le Sous-préfet de Béziers et le contrôleur général Eric Florès en présence des élus locaux et départementaux, une lecture du rappel des faits et l'appel des sapeurs-pompiers de l'Hérault morts en service commandé ont été réalisés avant le traditionnel dépôt de gerbes, au nord de Béziers.

Le Département agit pour les collégiens héraultais

Le Département soutient des activités éducatives, à l'initiative des équipes pédagogiques. L’objectif est de favoriser les acquisitions scolaires et ouvrir les jeunes sur la société et son évolution, renforcer l'action éducative conduite par l'Education nationale.

Du secourisme à la sécurité routière en passant par des actions de prévention de la violence et des conduites à risque, les domaines d'intervention sont nombreux et variés. Proposées sous forme de dispositif particulier (ex : culture - collège au cinéma), d'interventions de professionnels spécialisés (Hérault Sport ou Maison Départementale de l'Environnement) ou de financements d'un projet, ils contribuent à développer des centres d'intérêt nouveaux en lien avec le projet d'établissement.

Depuis 2001, le Département donne la parole aux collégiens et leur permet d’exercer des responsabilités d’élus juniors dans le cadre du Conseil Départemental des Jeunes (CDJ).

Les jeunes élus représentent l’ensemble des collégiens, traduisent leurs aspirations et leurs idées et mènent des actions qui les touchent au plus près. Ils font l’apprentissage des pratiques démocratiques dans un esprit d’écoute, de citoyenneté et de solidarité.

Un bon de 14€ pour la licence UNSS

Dans le cadre de l’action « Bien manger, bien bouger pour bien grandir », le Département encourage la pratique du sport auprès des plus jeunes entrant en 6ème. Il leur permet ainsi d’accéder à la licence UNSS à prix réduit grâce à une prise en charge à hauteur de 14€ sur le coût total de la licence. Un bon est remis chaque année aux élèves de 6e lors de la rentrée des classes ce qui permet de sensibiliser dès le début de l’année scolaire des élèves et leur famille à la pratique d’une activité physique ou sportive et de lutter contre la surcharge pondérale.

En savoir plus sur : http://www.herault-enfants.fr/les-chemins-de-la-culture/

Le CDJ en quelques mots

C'est une assemblée composée de jeunes élus des classes de 5ième ou 4ième de tous les collèges héraultais volontaires. Il permet aux jeunes de s'exprimer, de faire connaître leurs idées et de réaliser des projets avec l'appui du Conseil général. Il fait découvrir aux collégiens ce qu'est le Conseil général, ses missions, son fonctionnement.