Le dispositif de surveillance des plages et la prévention des noyades

Dans l'Hérault, depuis la saison estivale 2018, quatre personnes sont mortes par noyade dans le département. A ce titre, la préfecture dévoile ses mesures anti-noyade et appelle à la plus grande prudence.

Mahamadou Diarra, directeur de cabinet du préfet de l'Hérault, a présenté ce mardi 24 juillet 2018 le dispositif de surveillance des plages et la prévention des noyades dans l'Hérault, à Sérignan plage.

L’image contient peut-être : 1 personne, enfant, plage, ciel, chaussures, plein air et nature

La journée de sensibilisation était organisée à l'initiative des services de l’État en collaboration avec le Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS de l'Hérault), ainsi qu'avec les différents partenaires impliqués dans la surveillance des plages et le secours en mer : SNSM, Police nationale, Gendarmerie nautique, FFSS, etc.

Une démonstration pratique des techniques et moyens de sauvetage aquatique ainsi qu'une présentation du dispositif de surveillance des baignades et activités nautiques, étaient organisés au poste de secours central.

Les nageurs sauveteurs de l'Héraut et l'équipe spécialisée de sauvetage aquatique des sapeur-pompiers de l'Hérault ont ainsi pu mettre en avant les différentes manœuvres de sauvetage et les équipements utilisés par les 76 postes de secours de l'Hérault répartis sur les 22 communes concernées (littoral, étang de Thau et communes en eaux intérieures).

La Région attibue près de 30 M€ pour la préservation et la sécurisation de la ressource en eau

Projet Aqua Domitia :

 La Commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie sous la présidence de Carole Delga, ce vendredi 20 juillet à Montpellier, a adopté le soutien à la 3ème et dernière tranche de travaux du programme Aqua Domitia, entre les maillons Nord Gardiole et Biterrois.

 OCCICapture

Cette aide s'inscrit dans la continuité du Plan d'intervention régional pour l'eau, voté en juin dernier, afin de mieux considérer les enjeux actuels liés à la gestion de l'eau.

 « Il s'avère aujoud'hui essentiel de mener une politique ambitieuse concernant la gestion de l'eau. Notre plan d'intervention régional nous permet, face aux riques hydrologiques de plus en plus présents, de contribuer à préserver ce bien commun. Il s'agit également de maintenir la qualité du cadre de vie de nos habitants, de leur environnement, et d'assurer à tous un accès durable.

La Région poursuit un double objetif : la sécurisation de nos besoins en eau, notamment au travers du projet Aqua Domitia ainsi que la la rationalisation de nos ressources en eau, au travers d'aides pour des actions exemplaires d'économie d'eau et de préservation de leur qualité. Toutes ces actions sont complémentaires et visent à apporter des réponses concrètes et immédiates »a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 Décidé par la Région en 2012, le programme Aqua Domitia est un projet d'extension du réseau hydraulique régional, permettant la sécurisation et l'adaptation au changement climatique des territoires littoraux de l'Occitanie, situés entre Montpellier et Narbonne. La société BRL est chargée de leur gestion, dans le cadre de la politique régionale sur l'eau.

Le financement régional réprésente 45% de l'investissement total. Les départements de l'Hérault et de l'Aude, ainsi que plusieurs intercommunalités - Sète, Agde et Béziers - sont égalements associés.

 Aqua Domitia poursuit un objectif multiple :

- Conjuguer la ressource du Rhône avec les ressources locales pour garantir durablement les besoins en eau de ce territoire ;

- Concilier développement économique avec la préservation de l'environnement, en allégeant la pression sur les milieux aquatiques fragiles.

 Aqua Domitia se compose de 6 maillons fonctionnels et indépendants. L'interconnexion des maillons Nord Gardiole et Biterrois permettra de mutualiser la ressource en eau du Rhône avec la ressource issue de l'Orb.

Cette dernière tranche de travaux sera réalisée entre 2018 et 2021. A terme, la longueur totale des maillons sera d'environ 140 km et le projet Aqua Domitia possèdera une capacité maximale de 2,5 m3/s.

 Cette délibération a été adoptée à l'unanimité par les élus de la Commission permanente, excepté le groupe Rassemblement National qui a voté contre.

Excellente qualité des eaux de baignade héraultaises

L’Hérault accueille, chaque année, de plus en plus de visiteurs. La baignade en milieu naturel - mer, rivière - est notamment une activité très appréciée en période estivale et concerne une population importante, notamment de nombreux touristes.

Coquillage_Mer_Plage-in.jpg

Selon le Département, Aussi bien sur les plages qu’en eau douce, la qualité des eaux de baignade est suivie par le Département en lien avec l’Agence Régionale de Santé.

L’excellente qualité des eaux héraultaises est à mettre en exergue : en 2017, 65 sites de baignades en mer - soit 97% - et 45 sites de baignade en eau douce apparaissent en haut du classement. 

Effectué chaque année, le contrôle sanitaire des eaux du département a pour objectif d’identifier d’éventuelles sources de pollution et trouver les actions prioritaires à engager pour en améliorer la qualité. 

Les résultats, transmis par l’ARS, sont affichés sur les lieux de baignade. Ils sont également consultables en temps réel sur baignades.sante.gouv.fr

Héraultais et touristes peuvent se baigner en toute sécurité dans une eau fraîche et de qualité. 

Le musée de Lodève a rouvert ses portes

Ce 7 juillet 2018, Françoise Nyssen, ministre de la Culture, est arrivée à Lodève en début d'après-midi pour l'inauguration du musée de Lodève, qui a rouvert ses portes après quatre ans de travaux.

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes souriantes, personnes debout et costume

A cette occasion, le Centre National des Arts Plastiques, établissement public du ministère de la Culture, a réalisé un dépôt exceptionnel de 37 œuvres pour la réouverture du musée, qui souhaite compléter ses collections contemporaines.

La ministre a pu découvrir les collections du musée ainsi qu'un espace dédié aux expositions temporaires.

C'est devant le parvis de l'entrée principale du musée que la ministre a tenue un discours en présence de nombreux élus locaux et journalistes.

Elle s'est ensuite rendue à la manufacture nationale de la Savonnerie de Lodève, pour assister à une présentation des différentes étapes du processus de réalisation de tapis. Tout au long de la visite, Françoise Nyssen a échangé avec les tisseurs et l'ensemble des professionnels devant leurs métiers et postes de travail.

Présentation du dispositif de prévention des feux de forêts

Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, au côté de Kléber Mesquida, président du Conseil Départemental de l'Hérault, a présenté le dispositif de prévention des feux de forêts mis en place pour la saison estivale 2018.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, enfant, ciel et plein air

La cérémonie s'est déroulée dans le massif de la Gardiole ce lundi 9 juillet en présence des autorités départementales venues présenter l'ensemble des moyens qui seront mobilisés durant la saison dans le cadre de la prévention et de la lutte contre les incendies de forêts.

Les services de l’État, le Conseil départemental de l'Hérault, le Service départemental d'incendie et de secours et les comités communaux feux de forêt se mobilisent pour assurer la surveillance des zones sensibles et lutter contre les incendies de végétation sur le département.

La lutte contre les incendie des végétaux et les feux de forêt s'articule autour de 3 volets principaux que sont la prévention, l'organisation et la lutte.

La gestion des risques avec le Département, l'été

Le Département de l’Hérault est mobilisé dans la lutte contre les risques qui menacent les biens et les personnes

pompiers - cg34

De part ses compétences et les politiques volontaristes qu’il a développées, il est particulièrement actif dans la lutte contre les pénuries en eau, les incendies, les inondations et les mouvements de terrain. La géologie héraultaise, le contexte méditerranéen et les évolutions prévisibles liées au changement climatique rendent ces risques particulièrement présents dans notre département.

Pénurie d’eau

Le risque de pénurie d'eau est un des risques auquel l'Hérault est le plus confronté. Les besoins en eau augmentent de façon importante an raison de l’accroissement démographique, accentué épisodiquement par la fréquentation touristique surtout en période estivale. Or, en saison chaude, on sait que les besoins d’irrigation sont plus forts. Enfin, l’un des effets du changement climatique est la multiplication des périodes de sécheresse. L’ensemble de ces facteurs conjugués risquent d’amplifier les tensions sur la ressource.

Depuis de nombreuses années, le Département anticipe les besoins sur son territoire grâce à un Schéma départemental d'alimentation en eau potable, régulièrement actualisé. Pour les collectivités locales qui en ont besoin, il conduit des opérations de recherche en eau afin de pallier les déficits quantitatifs et les ressources non protégeables.

Les zones les plus tendues se situent dans la zone littorale. Les ressources locales sont soumises aux risques de salinisation, en particulier la nappe de l'Astien fortement mobilisée par de nombreux forages publics et privés.

Afin de résoudre pleinement ces difficultés, le projet Aqua Domitia (amenée d'eau en provenance du Rhône jusqu'à l'Orb) est en cours de développement. Destiné à apporter au territoire une sécurité d'approvisionnement et une capacité d'irrigation raisonnée de la vigne, ce projet est confié à la société d'aménagement du Bas Rhône Languedoc.

Pour le piémont, en plus des nombreuses sources à protéger, la source des Cent fonts prospectée et analysée par le Département est mobilisable pour la zone Est qui connaîtra un développement soutenu et un déficit en eau prochainement.

Ces perspectives ne limitent pas les efforts entrepris qui doivent encore s'intensifier pour lutter contre les fuites et les gaspillages. La réduction des risques de pénurie d'eau passe d’abord par la maîtrise des prélèvements et  la consommation à laquelle chaque collectivité responsable est appelée à contribuer.

Incendie

 Le saviez-vous ?

L'été, 3000 sapeurs-pompiers professionnels et volontaires sont mobilisés pour intervenir

Les forêts héraultaises constituent des espaces naturels fragiles. Les feux de forêt ravagent chaque année de nouvelles parcelles qui mettent du temps à se reconstituer. Pour limiter ce fléau, enrayer sa progression et en atténuer les effets, le Département se mobilise avec des partenaires pour la prévention des incendies de forêt.

Ainsi les services départementaux, SDIS et Forestiers Sapeurs, protègent les 310 000 hectares de forêts, landes et garrigues qui sont classées parmi les plus sensibles de France.

L'hiver, la mission des 105 forestiers-sapeurs encadrés par l'Office National des Forêts consiste à débroussailler 2 000 hectares et à entretenir et 2000 km de pistes de défense contre les incendies, mais aussi 17 tours de guêt et 330 citernes d’eau qui  complètent ce dispositif préventif.

 Adoptez les bons gestes pour éviter des provoquer des incendies !

L'Entente pour la forêt Méditerranéenne 
réunit 29 collectivités, 14 départements de la zone sud (incluant le Département de l’Hérault), les 14 services départementaux d'incendie et de secours, ainsi que la collectivité territoriale de Corse.
Pour la 8è année, l'Entente et ses partenaires sensibilisent les touristes et les résidents en forêt, aux bons gestes pour éviter des provoquer des incendies. 

En savoir plus : http://www.prevention-incendie-foret.com

Le Festival Radio France Occitanie Montpellier se déroule du 9 au 27 juillet

L'édition 2018, intitulée « Douce France » avec ses 175 concerts inondera tout le territoire de la Région Occitanie dans tous les départements. 100 manifestations culturelles à Montpellier, coeur vivant du festival avec France Culture « les rencontres de Pétrarque » notamment. 80% de concerts gratuits comme chaque année pour rendre la musique accessible à tous.

Selon son directeur Jean-Pierre Rousseau qui a concocté la programmation 2018 « Du Gers au Gard, des Pyrénées orientales à la Lozère et l'Hérault, dans la plus grande région de France en matière de surface, avec ses 105 000 spectateurs l'an passé, c'est une programmation riche et variée pour un festival de découvertes, des jeunes artistes, de répertoires et comme chaque année un orchestre de jeunes invités, ce sera Nemanja Radulovic  violon et Cultura Orchestre dans Vents d'Est. Un programme conçu pour satisfaire un public toujours plus large »

Pour suivre le blog de Jean- Pierre Rousseau

Dès le 10 juillet, l'Harmonie de La Garde Républicaine se produira quatre fois en région, au Domaine d'O à Montpellier puis à la Grande Motte le 12 juillet pour les 50 ans de la station balnéaire, le 26 juillet sous la direction de Hervé Niquet, une création à l'Opéra Berlioz de Montpellier avec Les Cris de Paris, grande symphonie humoristique de la capitale depuis le Moyen-âge pour solistes, chœur, orchestre et orchestre militaire, œuvre phénoménale de Kastner, contemporain de Berlioz.

Des nouveautés avec le projet ambitieux Scarlatti 555 pendant lequel l'intégralité des 555 sonates pour clavecin de Scarlatti sera interprétée par 30 instrumentistes en 13 lieux différents. Autrement dit un pari fou avec 35 concerts du 14 au 23 juillet - date de la mort de Scarlatti - vont faire renaître, 30 ans après, l'intégrale des 555 sonates éditées chez Erato par Scott Ross lorsqu'il les jouait au château d'Assas, près de Montpellier.

Parmi les concerts exceptionnels, celui du 12 juillet avec des mélodies en duo Fazil Say pianiste fidèle du festival  et Marianne Crebassa mezzo-soprano brillante élève du Conservatoire de Montpellier et Révélations des Victoires de la Musique Classique  en 2017,  du 17 juillet avec deux pianistes Michel Dalberto, l'un des premiers à venir au festival dès ses débuts  et l'argentin Nelson Goerner, révélé à l'âge de 5 ans, le même soir au Corum de Montpellier.

Dès le 25 juillet, à l'occasion des 20 ans « Des Chemins de Saint Jacques de Compostelle » inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco, seront joués les concerts d'Est en Ouest en Région Occitanie. Six concerts étapes le même jour sont proposés en cinq lieux emblématiques du Chemin français, à St-Gilles, Montpellier (cathédrale Saint-Pierre), Sainte-Foy de Conques, Arles-sur-Tech, Cahors et Villeneuve d'Aveyron avec le Chœur de l'Armée Française.

Le programme complet du Festival est téléchargeable en suivant ce lien.

L'association des Maires du département de l'Hérault

Christian Bilhac, Maire de Perret, élu en janvier 2018 Président de l'AMF34 en remplacement de Kleber Mesquida, tenait ce 29 juin une conférence de Presse pour présenter les grandes lignes de son action, Horizon 2020, une nouvelle dynamique.

Une Directrice à temps plein est recrutée, de nouveaux outils apparaissent pour permettre la mise en œuvre de nouvelles actions et préparer les élections municipales de 2020: 

 La communication:
- un nouveau site internet  http://www.assomaires34.fr/
- l'utilisation de nouveaux supports de communication (la lettre de l'AMF34) et des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google +).

Le développement de Partenariats, la poste, Enedis, Caisse d'épargne, Sdis, Orange, vient compléter les partenariats déjà en place avec l'état, la Région Occitanie, le Département de l'Hérault, FRTP, Pôle emploi, CDG34, CFMEL.

Le 1er salon des Maires, des élus locaux et des décideurs publics de l'Hérault, qui se tiendra ce 4 octobre au Parc des expositions de Béziers avec 70 stands et un millier de visiteurs attendus.

Maire d'une commune rurale de presque 900 habitants, Christian Bilhac n'oublie pas la force de cette ruralité. Son premier rôle est d'être à l'écoute de tous les Maires de l'Hérault qu'il soit élu du littoral, de la montagne, d'une commune rurale ou d'une grande ville, un Maire expérimenté ou un nouvel élu et ce quelle que soit sa sensibilité politique, il bénéficiera de la même écoute et de la même considération.
L'AMF34 s'est doté d'un centre de formation très utilisé - 50 réunions par an - et très apprécié par les Maires du département.

 Vice Président de l'AMF, Christian Bilhac n'oublie pas le rôle de l'AMF dans notre nouvelle Assemblée Nationale qui compte, contrairement aux précédentes, peu de Maires: il faut expliquer sans cesse...

Budget Supplémentaire: le Département en bonne santé financière

Le lundi 25 juin 2018, l’Assemblée départementale s'est réunie à l’Hôtel du Département de Montpellier. Les 50 conseillers départementaux ont abordé de nombreux sujets.

Retrouvez la session sur Youtube en cliquant sur l'image :

 Parmi les dossiers à l’ordre du jour : 

PRÉSENTATION DU BUDGET SUPPLÉMENTAIRE ET VOTE DU COMPTE ADMINISTRATIF : LE DÉPARTEMENT EN BONNE SANTÉ FINANCIÈRE

Étape budgétaire importante, le Budget Supplémentaire est voté en milieu d’exercice pour permettre d’ajuster les dépenses de la collectivité à engager sur la fin de l’année civile. Il s’agit d’une Décision Modificative.

Pour l’année 2018, le Budget Supplémentaire attribue 14,9 M€ à l’investissement et 8,2 M€ au fonctionnement :

  • 14,9 M€ d’investissement qui sont principalement fléchés dans des travaux liés au patrimoine ou à la voirie dont :

- 1,1 M€ pour les sinistres causés par la neige au Collège de la Croix d’Argent à Montpellier ;

- 4,5 M€ pour l’aménagement du Domaine départemental de Bayssan ;

- 1,6 M€ pour les travaux de la RD61 dans le canton de Lunel ;

- 500 000 € pour l’aménagement de la RD612 ;

- 1,2 M€ fléchés suite aux intempéries sur les routes ;

- 4,03 M€ pour la réorganisation des solidarités sur tout le territoire avec la création des Maisons départementales de la solidarité et de l’autonomie.

  • 8,2 M€ pour le fonctionnement dont :

- 3 M€ pour le RSA ;

- 2,5 M€ pour la protection de l’enfance ;

- 0,4 M€ de subventions pour la culture et le sport.

Pour l’année 2018, le Budget Supplémentaire va porter les investissements du Département à 215,7 M€.

Le Compte Administratif, voté avant le 30 juin de l’année, présente les résultats comptables de l’exercice budgétaire de l’année civile écoulée.

La Fête de l’OEnotour célèbre le terroir et le savoir-faire héraultais !

Trophées Vincoeurs et saveurs 2018

Jeudi 28 juin, la Fête de l’OEnotour a rassemblé de nombreux amateurs de vin et de gastronomie dans les jardins de l’Hôtel du Département à Montpellier. Les Trophées Vincoeurs et saveurs qui récompensent des professionnels innovants de la viticulture, de l’agriculture, de la pêche, de la conchyliculture et les artisans de bouche, ont également été remis aux 5 lauréats.


L’ensemble du Jury, les nominés, les lauréats et Kléber MESQUIDA réunis sur la scène dans les jardins de l’Hôtel du Département.    

Les 5 lauréats ont reçu une oeuvre originale en marbre de Saint-Pons-de-Thomières. Le Jury, présidé par Audrey Imbert, Conseillère Départementale en charge de la Conchyliculture et de la pêche, a également remis une médaille à chaque nominé de cette 8ème édition des Trophées Vincoeurs et saveurs.

5 LAURÉATS VINCOEURS ET SAVEURS

Pour cette nouvelle édition des Trophées vincoeurs et saveurs, 13 nominés avaient été sélectionnés pour leur audace et leur créativité. Les 5 prix ont été décernés à :

Bernard Morin, du Comité départemental de la randonnée pédestre de l’Hérault, a reçu le trophée Agritourisme pour les oeno-randos, ces 15 itinéraires à la découverte des paysages viticoles héraultais.

Un trophée remis par Claude Barral, Vice-président au développement économique et au tourisme.

Jean-Luc Falip, Vice-Président délégué à l’aménagement rural, viticulture, agriculture, pêche et forêt, décerne à Robert Rumeau de Valdora le Trophée Audace, pour le projet de mise en vivier des dorades, afin de valoriser ce produit de pêche artisanale. Un projet sétois unique en France et en Europe, soutenu par André Lubrano du Cépralmar.

Remis par Jean-Luc Malicorne, Président du CIVAM Bio 34, le Trophée Marketing a récompensé Jean-Luc Mazas du Domaine de Belle Dame à Mireval pour sa démarche Oenotourisme pour tous, pour laquelle il a aménagé sa boutique pour qu’elle puisse accueillir les personnes en situation de handicap, mais aussi créer des étiquettes en braille.

Yvon Pellet, Conseiller départemental en charge de la viticulture et de l’Observatoire viticole, remet un prix spécial du Jury à Victor Combes pour les Buffets fermiers 34, des repas made in Hérault élaborés pour des événements !

Un autre prix spécial du Jury a été attribué à Christophe Prodel et Clément Avias de la boulangerie Des rêves et du pain à Montpellier. Meuniers et boulangers, ils fabriquent des pains traditionnels à base de farine 100% naturelle. Un trophée remis par Catherine Valgalier, Présidente de la Confédération générale de l’Alimentation en détail de l’Hérault.

LA FÊTE DE L’OENOTOUR

Caveaux-étapes de l’OEnotour, producteurs locaux ou encore offices de tourisme étaient réunis sur un marché représentant les 6 grandes destinations de l’Hérault.

Vincoeurs_Saveurs_534.jpg

Haut-Languedoc & Vignobles, Béziers Canal du Midi, Pays Coeur d’Hérault, Pays de Thau & Pays de Pézenas, Pic Saint-Loup Cévennes et Montpellier Petite Camargue : environ 3000 visiteurs ont pu se régaler avec les meilleurs produits et vins du terroir héraultais.

Une dégustation dans une ambiance conviviale et swing : l’Hippocampus Jass Gang et les formations de danse Montpeul’swing et Swing Jammerz ont su créer l’ambiance !

La Fête départementale de l’Oenotour

Le 28 juin prochain, le Département organise la Fête départementale de l’Oenotour à l’Hôtel du Département à Montpellier. Cette fête comprend plusieurs événements :

- remise des Trophées 2018,
- marché Vincoeurs et saveurs d’Hérault,
- concert et bal.

Crées en 2011 par le Conseil départemental de l'Hérault, les trophées vincoeurs et saveurs d'Hérault encouragent la viticulture mais aussi la pêche, la conchyliculture et l'artisanat de bouche pour accompagner ces filières vers la qualité des produits dans une démarche pérenne et compétitive.

Aucun texte alternatif disponible.