Quinze romans dans la première sélection du Goncourt, Despentes absente

 

Selon France Info : Les jurés du Goncourt ont dévoilé mardi après-midi leur première sélection de prétendants au plus prestigieux des prix littéraires français. Le roman de Virginie Despentes est absent de cette première sélection.

Les jurés du Prix Goncourt ont dévoilé le mardi 6 septembre leur première sélection, qui comprend 15 ouvrages. Virginie Despentes, autrice de Cher connard (Grasset), le plus gros succès de la rentrée littéraire, ne fait pas partie de la sélection. Jurée du Goncourt pendant quatre ans, Virgine Despentes avait démissionné en janvier 2020 pour se consacrer à l'écriture. 

Dans cette première sélection figurent certains romans attendus comme La Vie clandestine de Monica Sabolo ou Le coeur ne cède pas de Grégoire Bouillier, et d'autres plus surprenants, tels que Beyrouth-sur-Seine de Sabyl Ghoussoub ou Le Mage du Kremlin de Giuliano da Empoli....

 

En savoir plus : https://www.francetvinfo.fr/culture/livres/roman/quinze-romans-dans-la-premiere-selection-du-goncourt-despentes-absente

José COHEN AKNINE vous invite à la rencontre débat qui se tiendra mardi 6 septembre, 19h, à Gazette café

A l'occasion de la sortie de son nouvel ouvrage,   Les enclaves de conscience(s), José COHEN AKNINE  vous invite à la rencontre débat qui se tiendra mardi 6 septembre, 19h, à Gazette café , 6 rue Levat (Montpellier, près de la gare St Roch).aaaaaarCapture d’écran 2022-08-31 122246

Il précise : "

Cette rencontre débat du 6 septembre, se prolongera par le lancement une réflexion collective à laquelle je serais heureux de vous associer, et qui pourrait prendre deux formes :
Un cycle de rencontres "Enjeux métaphysiques de notre temps", que l'association culturelle Initiatives plurielles, m'a confié, ouvert à tous
La création d'un groupe "Modélisation de la conscience".
Les deux démarches, complémentaires, pourraient n'en faire qu'une, nous verrons ensemble."

Le portrait de la semaine par Philippe Raybaud : Paul Valéry.

 

Le portrait de la semaine par Philippe Raybaud : Paul Valéry.
 
Né à Sète en 1871, il s'éteint en 1945. Poète, écrivain et philosophe, il repose au cimetière marin à Sète. Un père d'origine corse et une mère génoise, c'est en 1876 que le petit garçon entre chez les Dominicains pour débuter sa scolarité, et poursuit ses études au collège de Sète avant de rejoindre le lycée de Montpellier. En 1889, il entame des études de droit. C'est à cette période qu'il publie ses premiers vers dans la Revue maritime de Marseille. Sa poésie de l'époque s'inscrit dans un mouvement symboliste. En 1890, sa rencontre avec Pierre Louÿs est déterminante pour  toute sa vie de poète. C'est ce dernier qui lui présente André Gide et l'introduit dans le cercle restreint de Stéphane Mallarmé. Paul Valéry restera fidèle à Mallarmé jusqu'à sa mort. Ses premiers textes sont publiés dans la revue L'Ermitage.

En 1892, Paul Valéry découvre Gênes et ressent une douleur existentielle le poussant à choisir sa voie, la nommant lui-même " La vie de l'esprit ". Mais il ne renonce pas à la poésie, car selon lui, " « tout poème n'ayant pas la précision exacte de la prose ne vaut rien ». Il s'accorde à énoncer qu'il considère cette nuit passée à Gênes comme sa véritable origine, le début de sa vie mentale. C'est en 1894, alors âgé de 23 ans, que le poète s'installe à Paris.

 


"Il travaille comme rédacteur au ministère de la Guerre, et il se lie avec Paul Léautaud. Il reste à distance de l'écriture poétique pour se consacrer à la connaissance de soi et du monde. De 1900 à 1922, il est le secrétaire particulier d'Édouard Lebey, administrateur de l'agence Havas, il s'affaire chaque jour à rédiger ses " Cahiers ", journal intellectuel et psychologique dont l'essentiel n'est publié qu'après sa mort. Cette période le trouve régulièrement aux côtés de Stéphane Mallarmé dans un de club organisant des rencontres littéraires, il en devient l'un des plus fidèles adhérents.
C'est au cours de l'année 1917, avec le soutien d'André Gide, qu'il revient à la poésie, il compose " la jeune Parque " brisant ainsi ce long silence de sa vie de poète. En 1920, il écrit " le cimetière marin " suivi en 1922 par " Charmes ". Toujours influencé par Stéphane Mallarmé, il privilégie toujours, dans ses poèmes le sens et l'inspiration. Il déclare alors : " Mes vers ont le sens qu'on leur prête "."

" POÉSIE " par Paul Valéry :
https://youtu.be/Fxi0IWraDHI

 

.

 


"Après la Première Guerre mondiale, il devient une sorte de « poète officiel », immensément célèbre. Mais dupe, il s'en amuse malgré les honneurs qui lui sont rendus. Il est élu membre de l'Académie française. Dans le discours de réception qu'il prononce, Paul Valéry fait l’éloge d'Anatole France, son prédécesseur, sans prononcer son nom une seule fois. En effet il ne pardonnait pas à Anatole France de s'être autrefois opposé à la publication de poèmes de Mallarmé.
Son œuvre véritable, pendant ce temps, continue toujours dans l'ombre. La profondeur des réflexions qu'il a émises dans des ouvrages exigeants (Introduction à la méthode de Léonard de Vinci, La Soirée avec monsieur Teste), et sur le devenir de la civilisation (Regards sur le monde actuel) ainsi que sa vive curiosité intellectuelle en ont fait un interlocuteur privilégié de personnalités telles que Henri Poincaré, Louis de Broglie, Henri Bergson, Auguste Perret, et Albert Einstein.
Sous l'Occupation, Paul Valéry, refuse de collaborer, prononce, et, en sa qualité de secrétaire de l'Académie française l'éloge funèbre d' «Henri Bergson ». Cette prise de position lui vaut de perdre ce poste, comme celui d’administrateur du Centre universitaire méditerranéen de Nice. En 1942, il dédicace un de ses livres à Hélène Berr, ce qui décide la jeune femme à tenir son journal. Elle sera considérée comme l' " Anne Frank française"."
"Il meurt le 20 juillet 1945 quelques semaines après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Sont alors organisées des funérailles nationales à la demande du général de Gaulle. il est inhumé à Sète, dans la partie haute de ce cimetière marin qu'il avait célébré dans son poème :
 
" Ce toit tranquille, où marchent des colombes,
entre les pins palpite, entre les tombes…""
 
Il repose dans le caveau de son grand-père, Giulio Grassi. Les quelques vers en guise d’épitaphe proclament :
 
" O récompense après une pensée
Qu’un long regard sur le calme des dieux."
 
Philippe Raybaud.

Fiona Gélin rend hommage à son père Daniel Gélin

 

Fiona Gélin  lira les poèmes de son père dans son spectacle hommage "À mon père" le 29 Juillet 2022 à l'occasion du Festival des Voix Vives.

 

« À mon Père ». Un hommage rendu à son père Daniel Gélin parti il y a déjà 20 ans. fionaCapture d’écran 2022-07-25 121934

 

Rendez-vous le le 29 Juillet à Sète dans le cadre du Festival Voix Vives pour  ce spectacle touchant et plein d’émotions.

Poèmes, histoires, anecdotes…

 

« Spectacle touchant, plein d'émotions et de sensations, à fleur de peau pour les amoureux de la poésie...Fiona et sa voix particulière et suave porte les mots de son père Daniel Gélin sur les mélodies enivrantes de la guitare bleue de ChardRy »

 

VOIX VIVES DE MÉDITERRANÉE EN MÉDITERRANÉE

 

Du vendredi 22 au samedi 30 juillet 2022

voix-vives-8711445

Voix vives de Méditerranée en Méditerranée du 22 au 30 juillet 2022

VOIX VIVES, est une invitation faite au public de découvrir ou mieux connaître la poésie méditerranéenne contemporaine, de s’emparer d’un imaginaire poétique et littéraire attaché à une géographie, à des territoires, d’en découvrir et d’en partager les cultures. 

Rendre la poésie accessible à tous En plein cœur de Sète, ville de Paul Valéry et de Georges Brassens, le Festival se tiendra du 22 au 30 juillet 2022 avec pour volonté de rendre la poésie accessible à tous par la gratuité, par la diversité des manifestations proposées et par son installation dans les lieux du quotidien.
Pendant 9 jours, de nombreux lieux du quotidien sont investis par le Festival (rues, places, jardins – publics et privés –port, bateaux…), pour accueillir de nombreux rendez-vous poétiques et musicaux de 10h à minuit.  

  • Des ateliers d’écriture et des rencontres poétiques en langue des signes

Des ateliers d’écriture pour tous les publics sont proposés par des associations, des artistes, avec la participation des poètes invités. Installés dans des jardins, dans les rues, ils sont d’accès gratuit. Chaque jour, des rencontres poétiques en langues des signes en direction des publics sourds(et de tous les publics) pour lesquels les textes des poètes invités sont traduits grâce à la collaboration des associations Arts Résonances et Des’L.  

  • La Place du Livre

Sur la Place Léon Blum (devant la Mairie)/l Marché de la poésie réunit plus de 100 éditeurs. Lieu d’échanges et de rencontres avec les poètes et les publics, il accueille chaque jour de nombreuses manifestations poétiques et musicales.

  • Des publications en soutien à la poésie contemporaine   

VOIX VIVES soutient la poésie contemporaine avec la publication de plusieurs ouvrages réalisés en 3 collaboration avec deux éditeurs présents sur la Place du Livre : - Anthologie du Festival, avec les éditions Bruno Doucey - Deux recueils consacrés à deux poètes invités par les éditions Al Manar. 

  • Au fil de l’eau 

Chaque jour, des lectures gratuites en bateau (voiles latines, barques à rames...) en collaboration avec des associations sétoises.  

Parmi les poètes invités / Chawki Abdelamir (Irak) Démosthène Agrafiotis (Grèce) Jeanne Benameur (France) Ana Blandiana (Roumanie) Antoine Boulad (Liban) SaafaFahti (Egypte) Alain Freixe(France) Bluma Finkelstein (Israël) Acoyani Guzmán (La Méditerranée dans le monde, Mexique/Espagne) Imasango (La Méditerranée dans le monde, Nouvelle-Calédonie) Abdellatif Laâbi (Maroc) Claudie Lenzi (France) Ibrahima Amadou Niang (La Méditerranée dans le monde, Sénégal) Eric Sarner (France) Maisoun Shukair (Syrie) Yvan Tetelbom (Algérie / France) Nida Younès (Palestine) 
 

  • Les spectacles et concerts

Tous les soirs, des concerts et des spectacles sont à découvrir en accès gratuit (seuls deux sont d’accès payants ci-dessous). Des musiciens, invités en résidence pendant tout le Festival, accompagnent les poètes lors de lectures musicales.
-  SAMEDI 23 JUILLET 2022 - 21H30 - THEATRE DE LA MER - SETE
PACO IBANEZ avec Quico Pi de la Serra et Alicia Ibañez...
MERCREDI 27 JUILLET 2022 : 21H00 - THEATRE DE LA MER - SETE
SAPHO J.A.M. (Jalousie Amour Mort), est le 20e album de Sapho. Il est la synthèse de nombreuses années de travail, un « synthetic world rock »..
 

Rejoignez le théâtre de la Mer en bateau-bus le 23/07/2022 :

  • Départ : Parking du mas Coulet, quai Paul Riquet (entrée est de la ville)
  • Arrivée : Quai de la Consigne (à 3 minutes à pied du théâtre de la Mer)
  • A partir de 18h45, toutes les 20 minutes jusqu'à 21h15.

LIRE A LA MER : DECOUVREZ CE QUI VOUS ATTEND AUX PAILLOTTES DE CARNON ET FRONTIGNAN !

 

lireCapture d’écran 2022-07-19 163559
Les bibliothèques de plage sont revenues pour tout l’été sur les plages de Carnon et de Frontignan ! Profitez d’un moment de lecture et de détente à l’ombre et au rythme des vagues…
Pour les plus petits, des animations sont proposées cette semaine :
 Sur la plage de Carnon, retrouvez ce mardi du Kamishibaï de 10h30 à 14h, et de la lecture jeunesse jeudi à partir de 10h30
 A Frontignan, le Kamishibaï sera également à retrouver le jeudi de 10h30 à 14h, et une animation « Jouer à la mer » a lieu mardi et vendredi !
Retrouvez le programme complet ici : https://bit.ly/3cbfAHO

"Les mystères de Montpellier", un livre à découvrir pendant les grandes vacances d'été

Paru en mai 2022, le tome 13 des « Mystères de Montpellier » contient 13 nouvelles écrites par les élèves de CM1 et CM2 de la ville sur le thème « les femmes et les hommes célèbres de Montpellier".
"Les mystères de Montpellier", un livre à découvrir pendant les grandes vacances d'été Voir l'image en grand

Cet ouvrage a déjà été offert à l'ensemble des jeunes participants de la Fête des CM2 organisée la semaine dernière sur l'esplanade Charles de Gaulle, qui célébraient leur passage au collège à la rentrée prochaine. L'arrivée des grandes vacances d'été est une période idéale pour prendre goût à la lecture, goût que la municipalité de Montpellier, ville de Culture, souhaite favoriser en offrant un livre, chaque année, à chaque élève montpelliérain entrant en classe de 6ème.

 

"Le livre est un puissant levier d'éducation, d'apprentissage, mais également d'émancipation. Offrir un livre à un enfant n'a donc rien d'anodin. La lecture, contrairement au culte de l'immédiateté que prescrivent les réseaux sociaux, est un art de la lenteur et de la patience. Elle contribue à développer cet esprit critique et cet imaginaire nécessaires aux adultes. Elle offre la possibilité de s’immerger dans d’autres mondes, de découvrir d’autres époques, d’autres cultures. C’est avec cette conviction que j'ai souhaité offrir un livre, chaque année, à chaque élève entrant en classe de 6ème. Cette année, les élèves de CM1 recevront également un ouvrage intitulé "Mina et le sceau du temps, une histoire des sciences à Montpellier". J'ai l'espoir que ce livre - qui pour certains enfants sera le premier apporté à la maison - donne à chacune et chacun d’entre eux l’envie d’en découvrir de nombreux autres, dans les médiathèques de la Métropole, les bibliothèques des collèges, les librairies de Montpellier." Michaël DELAFOSSE, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole

"Les mystères de Montpellier"

Le projet « Les Mystères de Montpellier » offre à des écoliers de cycle 3 la possibilité d’écrire un texte d’une vingtaine de pages ayant pour décor Montpellier. Se mettre à la place d’un auteur, écrire pour être édité et participer à la Comédie du Livre comme écrivain, quoi de plus passionnant et enthousiasmant pour des enfants apprenant à maîtriser le langage. Découverte du patrimoine et visites permettent aux élèves de se construire des références culturelles et de nourrir leur récit. Activités d’écriture et de création graphique contribuent à l’acquisition des compétences du socle commun, particulièrement la maîtrise de la langue française. L’ensemble du projet trouve son aboutissement dans une publication éditée à la fois sous la forme d’un beau livre, et en ligne sur internet. Une publication est présentée par les enfants à l’occasion de la Comédie du Livre. Ce projet est issu du partenariat entre la Ville de Montpellier, l’Atelier Canopé de l’Hérault et la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale de l’Hérault.

"Mina et le sceau du temps, une histoire des sciences à Montpellier"

L’ouvrage "Mina et le sceau du temps, une histoire des sciences à Montpellier" est actuellement distribué aux élèves de CM1 de Montpellier pour qu'ils puissent le travailler avec leurs enseignants en CM2, qu’ils sachent que Rabelais était étudiant à Montpellier, et qu’ils s’approprient leur ville et leur histoire. Cette histoire des sciences à Montpellier, impulsée dans le cadre du label Pays d’art et d’histoire, raconte le voyage extraordinaire de la jeune Mina au fil des siècles, à la rencontre des grandes figures qui font l’histoire scientifique de Montpellier. Arnaud de Villeneuve, Richer de Belleval, Henri Pitot et bien d’autres croisent ainsi le chemin de la jeune fille dans les sites emblématiques de la ville.Ce projet s’inscrit dans une dynamique d’éveil à la culture du jeune public : récit, planches illustrées, carnets de note et bandes dessinées emportent le jeune lecteur. Les contenus scientifiques et historiques sont ainsi rendus accessibles, pour une découverte ludique en famille.

Les fourberies de Scapin, un second ouvrage offert aux élevés de CM2 a l'occasion du 400ᵉ anniversaire de la naissance de Molière

Le 400ᵉ anniversaire de la naissance de Jean-Baptiste Poquelin, plus connu sous le nom de Molière, est célébré en cette année 2022.
À cette occasion, tous les élèves de CM2 ont également reçu cette année les Fourberies de Scapin et des scènes les plus célèbres et les plus drôles de ce grand auteur de théâtre, qu'ils retrouveront bientôt au Collège.
Cette comédie a été créée par Molière et jouée pour la première fois le 24 mai 1671 au théâtre du Palais-Royal à Paris. Avant de triompher à Paris et à la Cour du Roi-Soleil, Louis XIV, Molière a sillonné le Languedoc, s’est installé à Pézenas, a séjourné et joué des pièces à Montpellier.

La Comédie du Livre - Dix jours en mai, du 13 au 22 mai 2022

Cette année et les suivantes, La Comédie du Livre – Dix jours en mai change de perspective et s’ouvre désormais à l’ensemble des littératures européennes.
 La Comédie du Livre - Dix jours en mai, du 13 au 22 mai 2022

10joursenmai.fr

La maison d’édition indépendante Liana Levi est invitée et viendra fêter ses quarante ans de passion littéraire. La carte blanche est confiée à Mohamed Mbougar Sarr, Prix Goncourt 2021.
Au total, du 13 au 22 mai, auront lieu dix jours de rencontres, de lectures musicales, de débats, d'ateliers et de grandes soirées. Un week-end dédié à la jeunesse est programmé au Domaine d'O les 14 et 15 mai et le salon des libraires, qui se tiendra du 20 au 22 mai, reste le temps fort de la manifestation.

« Dix jours en mai, c’est la promesse d’une Comédie du Livre qui se réinvente en 2022 avant de nouvelles métamorphoses, et qui propose un nouveau temps fort dédié à la jeunesse et aux familles les 14 et 15 mai au Domaine d’O, ainsi qu’une série de grandes soirées littéraires, poétiques et musicales.
En poursuivant à une autre échelle son exploration des littératures européennes, la manifestation du livre et des libraires emblématique de Montpellier et de sa région s’inscrit pleinement dans la démarche Montpellier capitale européenne de la culture 2028.
Sa programmation éclectique et ambitieuse, qui fait la part belle à l’édition indépendante, réaffirme la place fondamentale du livre et de l’écrit, celle des imaginaires littéraires, poétiques et graphiques, au cœur de notre politique culturelle."
souligne Michaël DELAFOSSE, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole. 

Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée en 2022

Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée en 2022

vv8-3511769

Voix vives de Méditerranée en Méditerranée


Du 23 au 31 juillet 2021

La ville de Sète accueille chaque année en juillet le festival de la poésie voix vives de méditerranée en méditerranée.
Des poètes de toutes les méditerranée dans des lieux du quotidien.
La poésie ouverte à tous (accès gratuit)
Téléchargez le programme complet du festival de poésie

La poésie en musique et spectacles :

Vendredi 23 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Spectacle d’ouverture Poésicales 2021
Création du Festival avec les poètes, les comédiens et les musiciens du Festival


Samedi 24 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Brigitte Fossey rend hommage à Paul Valéry. Création pour le Festival avec Catherine Warnier, violoncelle.


Dimanche 25 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Duo L’Une et l’Autre
Catherine Joyeux-Billy et Simon Menier
J'fais c'que j'veux
Création pour le Festival
Auteur, compositeur, interprète, Catherine Joyeux-Billy écrit des chansons et met en musique les poètes : " La création musicale, c'est comme un petit moteur qui tournerait toujours dans ma tête depuis quarante ans, et qui me donne parfois cette envie irrésistible d'écrire une chanson qui parle à mon coeur,là, tout de suite, ou encore ce besoin d'habiller de sons et de couleurs des poèmes et textes d'hier et d'aujourd'hui qui claquent dans ma tête.Portée par une belle collaboration avec Simon Menier, musicien multiple, cette création musicale en chansons verra le jour sous le signe de la Lune », précise-t-elle, avant de citer Mark Twain : "Chacun de nous est une lune, avec une face cachée que personne ne voit."

Lundi 26 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Hommage à nos amis poètes de l’équipe du Festival, disparus cette année
Salah Stétié
Michel Baglin
Kolja Micevic
Pierre Oster
Création du Festival avec les poètes de l’équipe d’animation des rencontres, les comédiens et les musiciens du Festival.

Mardi 27 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Concert. Un toit d’étoiles
Louloua Rahmoun, chant
Karinn Helbert, Cristal Baschet
Manuel Decocq, violon, guitare, duduk
Saïd Mohamed,textes et lecture
Pendant une heure, poésie et musique intimement liées emmènent les auditeurs vers de territoires de langage et de sensations musicales rares; Le Cristal Baschet prépare à l’écoute de cette poésie puissante et lyrique qui émeut. Les sons purs que dégage le Cristal Baschet renforcent encore cette sensation de vivre un moment de partage intense et unique. tandis que Saïd Mohamed convoque la parole pour donner à entendre un monde qui n’existe que par sa poésie, Karinn Helbert fait appel aux compositions classiques de Bach, Haendel, Satie, ou à ses propres compositions pour nous enchanter. Manuel Decocq en virtuose du violon est un multi instrumentiste aussi à l’aise à la guitare qu’au duduk, tandis que Louloua Rahmoun convoque les chants soufis. Un toit d’étoiles à obtenu le Grand Prix de l’académie Charles Cros en 2018.

Mercredi 28 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Guy Allix chante Georges Brassens
Sobrement Brassens
Il y a 100 ans naissait à « Cette » un certain Georges Brassens. Et quelques années après, un professeur du collège de la ville devenue « Sète », Alphonse Bonnafé, fera lire Villon et... les autres au gamin émerveillé. Le jeune homme devenu grand lecteur se voulut d'abord poète avant de se revendiquer simple auteur-compositeur. Mais rien n'est si simple car Brassens c'est un chanteur qui se lit autant qu'il s'écoute quand, « Vingt fois sur le métier », il savait remettre son ouvrage. Ce récital donne à écouter et lire le poète et l'homme libre tel qu'il s'est présenté chez Patachou en janvier 1952, dans une extrême sobriété - guitare et voix - comme un nouveau troubadour qui continue, 40 ans après sa mort, à nous tenir en éveil. Guy Allix, qui est également poète, a coécrit avec Michel Baglin Je suis... Georges Brassens (Jacques André éditeur, 2019). Il a commencé à écrire et à jouer de la guitare il y a près de 50 ans, déjà en écoutant et en lisant Georges Brassens.

Jeudi 29 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Concert Duo Sans bagage
BARBARA et invités
Martine Bousquet, chant
Alain Aouat, piano, accordéon
Avec l’Amour de la chanson à texte et des mélodies subtiles et sensibles, au plus près de l'esprit de la dame brune, Martine Bousquet choisit de mettre en valeur différentes facettes de cette artiste pionnière: cette «femme qui chante», nous raconte des histoires, s'indigne souvent, nous murmure à l’oreille, nous prend par la main pour nous accompagner dans nos vies.
Barbara dans ses propres compositions, mais aussi Barbara l'interprète comme elle le revendique et ne cessera jamais de l'être: chanter les autres, ceux qu'elle aime, et
en particulier Georges Brassens...
En première partie du concert, une large place est consacrée aux femmes: chansons de Juliette Gréco, Patachou, Edith Piaf, Jeanne Moreau, Catherine Sauvage mais aussi Brassens, Trénet, Brel, Moustaki, Reggiani, dans le contexte et l'esprit des cabarets rive gauche, véritables viviers, laboratoires et fabriques d'artistes. Dans une seconde partie Martine Bousquet chante Barbara.

Jeudi 29 juillet à 20h
Nocturne Marché du Livre
Le bal du beuel
Jean-Michel Lubach
Majosais
Lorsque Paul Valéry désignait Sète, sous la belle expression d’« île singulière » c’est bien d’insularité qu’il parlait.Au commencement, Sète était une île, désormais rattachée au continent par le lido : cordon ombilical que les alluvions du Rhône ont peu à peu dessiné. A ce jour, Sète est une ex-île, peuplée d’exilés et d’ex-îliens. Qu’ils soient venus de la côte amalfitaine dont les noms de villes chantent, du
Golfe de Naples, de Ligurie ou Lombardie, des côtes du Maghreb, de Corse ou Catalogne, ils ont tous quitté une mère patrie, des aimés, des souvenirs et des paysages de coeur.Il n’y a pas plus estrangièrs que les Sétois ! Ils sont arrivés en vagues successives, expat’ réinventant une cité de lumière, riches de cultures autres qu’ils ont additionnées et qu’ils ont partagées sous formes de chansons, de musique ou de galéjades. D’où qu’ils viennent, ils se regroupent pour se souvenir, et ils donnent de la maissa, (de la voix), de l’estrambord (des tripes, de l’enthousiasme), du beuel (blues) : « ils sont nostalgiques, mais pas mélancoliques », dixit le grand ténor sétois Jean Michel Balester. Ecoutons leurs chants, ciment qui les unit et les rend plus solides. 

Vendredi 30 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Jean-Claude Séférian, voix
Christiane Rieger-Séférian, piano
Hommage à Jacques Brel
Jean-Claude Séférian chanteur, pianiste, compositeur, né au Liban, habitant l'Allemagne, est un des protagonistes de la chanson française. Depuis les années 80, il a sillonné le monde entier (de l'Alaska jusqu'en Polynésie française), donnant près de 80 concerts par an, dans philharmonie de Hambourg, dans les grands festivals, comme le Schleswig Musikfestival ou le festival Jacques Brel à Saint Pierre de Chartreuse. Son répertoire s'étend des grands auteurs de la chans Ferré....) à ses propres chansons qu'il écrit avec le parolier français Solamens. Il a aussi mis en musiqueles grands poètes (Villon, Baudelaire, Rimbaud...). Il est magnifiquement accompagné au piano par Christiane

Samedi 31 juillet à 21h30
Parking Médiathèque (Place Joseph Soulet)

Spectacle de clôture
Poésie et musique dans la joie et le partage. Création du Festival avec les poètes, les comédiens et les musiciens du Festival des salles parmi les plus prestigieuses, comme la chanson française (Brassens, Brel, Aznavour, Rieger Séférian. Schleswig-Holsteinon

6ème édition des Nuits de la lecture dans les médiathèques de Pignan et de Castries, samedi 22 janvier 2022 de 18h30 à 23h

Dans le cadre des Nuits de la lecture du 20 au 23 janvier 2022 avec pour thème "Aimons toujours ! Aimons encore !", le Réseau des médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole propose deux soirées dans les médiathèques La Gare (Pignan) et Françoise Giroud (Castries), samedi 22 janvier de 18h30 à 23h.

Les Nuits de la lecture mettent à l’honneur le plaisir et le partage dans la culture. Plusieurs évènements sur le thème de l’amour réaffirmeront la place essentielle de l’imaginaire, du lien et d’autrui dans nos vies : spectacle musical, lectures, ateliers, jeux.

"Aimons toujours ! Aimons encore !"

Créées en 2017 par le ministère de la Culture pour célébrer le plaisir de lire, les Nuits de la lecture ont su conquérir, au fil de ses éditions, un public de plus en plus large. Malgré la crise sanitaire, elles ont ainsi rassemblé, en 2021, plus de 2 000 événements en France et dans une trentaine de pays.

Les prochaines Nuits de la lecture, organisées pour la première fois par le Centre national du livre sur proposition du ministère de la Culture, se tiendront du 20 au 23 janvier 2022, au cours de quatre soirées, avec un temps fort le samedi 22 janvier.

Des milliers d’événements physiques et numériques, permettront au public de se réunir autour du thème de l’amour qui épouse l’injonction de Victor Hugo : "Aimons toujours ! Aimons encore !"

Informations pratiques

6ème édition des Nuits de la lecture du 20 au 23 janvier 2022.
Nuits de la lecture dans les médiathèques de la Métropole La Gare (Pignan) et Françoise Giroud (Castries), samedi 22 janvier 2022 de 18h30 à 23h.

Toute la programmation