"Aide la Planète" avec Julio, Lulu, Doudou, Pauline et Rosalie

 

"Aide la Planète" avec Julio, Lulu, Doudou, Pauline et Rosalie.......abcxIMG_20211221_115803

C'est le dernier livre écrit et imaginé par Christophe Morgo, en partenariat avec Franck Cérepes qui a assuré toutes les illustrations puisqu'il s'agit d'une BD qui fera le plaisir des petits et des grands tout en leur permettant de réfléchir sur des actions à entreprendre pour que nous puissions continuer à vivre sur une planète qui depuis quelques décennies et particulièrement maintenant, est en souffrance.

C'est d'ailleurs ce que Lulu a rêvé." Il avait du chocolat plein les mains et la bouche aussi... Il fallait se débarbouiller !!! Plus d'eau, catastrophe. Puis c'est au tour de Doudou de faire un cauchemar : "La terre va mal, elle a de la fièvre, elle est craquelée, toute rouge et boursouflée"... Mais Julio, le lutin, va leur adresser un message : "Renseignez-vous. Informez-vous... Faites des investigations..."  Et Julio va les guider pour que leurs rêves ne deviennent pas réalité."

 abcxIMG_20211221_115926

 

Vous découvrirez cette BD  "Aide la Planète",  un livre édité par Bonniol Impression de Montpellier, Chez Sauramps, au Polygone à Montpellier, ou das de nombreux commerces à Poussan, pour l'instant.

Lulu, Doudou, Pauline et Rosalie vous emmènent dans leurs rêves étranges. Ils espèrent qu'à la lecture de leur histoire vous les accompagnerez dans leur périple afni que la planète "Terre" continue de tourner...

 

Et si Christophe Morgo, passionné d'environnement depuis son plus jeune âge a imaginé cette histoire en s'inspirant d'un rêve, c'est qu'il est conscient que les Jeunes peuvent relever ce défi  pour sauver la Planète en danger.

Quant à Franck Cérepes, architecte paysagiste qui a toujours dessiné depuis qu'il a tenu un crayon, après des expériences sur différents supports depuis près de 20 ans, il permet grâce à sa passion, de donner du plaisir autour de lui.

N'hésitez-pas, partagez-la avec Franck et Christophe...

 

abcxIMG_20211221_115859

Légendes maritimes.

 

 Bateau, Monstres Marins, Dessin Au Trait

Vastes, hostiles, longtemps mystérieuses, les étendues marines ont, au cours des siècles, alimenté l'imaginaire humain. Depuis la plus haute antiquité, deux légendes en particulier ont agité les imaginations, stimulé les rêveries. L'une d'elles peut rendre poétique certains états de l'élément marin, mais la logique et l'observation semblent avoir eu raison de l'autre.

 

En effet, aujourd'hui dans le langage courant, l'expression "serpent de mer" renvoie à un fait souvent annoncé, mais jamais concrétisé. Pourtant, le serpent de mer a tenu une place de choix dans l'imaginaire marin. Dans l'antiquité, il était raconté que le navire des Argonautes voguant vers la Colchide aperçu une jeune fille enchaînée au dessus des flots. Hésione, tel était son nom, était la fille de Laomédon. Celui-ci avait offensé Poséidon, le souverain des étendues marines qui, pour se venger, avait envoyé sur les côtes un énorme serpent dévorant femmes et enfants. Dans la légende grecque, le héros Héracles tua le monstre. Mais le serpent de mer reparut au XVI è siècle sous la plume de l'évêque d'Upsal, métropolite de Suède, Olaus Magnus grand conteur d'histoires merveilleuses. Il situait près de Bergenn l'antre du monstre. Et, pour convaincre les sceptiques, le capitaine du navire britannique Daedalus rend compte à l'Amirauté que le 6 août 1848, à 5 heures de l'après-midi, par 24°44' de latitude sud et 9°22' de longitude est, il a pu observer une créature marine filant à plus de 10 milles à l'heure "coupant la route du navire sans crainte ni peur".

 

Son corps aurait mesuré près de 20 mètres de long pour une circonférence de 20 cm. Le capitaine britannique rêvait-il ? Le Guide de la mer mystérieuse (éd. Tchou, E.M.O.M., 1970) ne souligne pas le fait que les dimensions sont données suivant le système métrique, ce qui jette un doute sur l'authenticité du document. A l'heure de l'exploration des plus profondes abysses, on ne rêve plus d'un gigantesque reptile marin. Mais on peut continuer à être intrigué par la légende de l'alcyon. Pour les poètes et certains savants de l'antiquité, c'est un nom générique d'oiseau de mer qu'il soit mouette, goéland ou pétrel. D'autres lui donnent l'apparence du martin pêcheur ou même du cygne. Mais tous indiquaient que l'alcyon édifiait son nid en mer. Zeus, voyant ce nid sans cesse détruit par les vents et les vagues instaura une période de calme continu, 7 jours avant et 7 jours après le solstice d'hiver, afin que l'alcyon nidifie et élève sa couvée en paix. Le nid de l'alcyon fut un thème mythologique fameux dans la littérature grecque antique, décrit même par Aristote.

 

A l'heure des satellites et du numérique, personne n'a localisé de serpent de mer. Les calmes alcyoniens sont dus, lorsqu'ils ont lieu, aux positions des masses d'air. Mais par un temps peu venté et une mer paisible en janvier, en Méditerranée, on peut rêver à une intervention surnaturelle.

 

Hervé le Blanche

Rendez-vous à Pierresvives pour la nuit de la lecture

Photographie du Département

La médiathèque départementale Pierresvives organise la « Nuit de la lecture », le samedi 22 janvier à partir de 19h30, dans le cadre de l’événement national porté par le Centre National du livre et le Ministère de la Culture.

Sur le thème "Aimons toujours ! Aimons encore !", inspiré des paroles de Victor Hugo, plusieurs animations sont prévues tout au long de la soirée, dont un spectacle de flamenco proposé par la compagnie montpelliéraine MiraCielo. Les danseurs seront accompagnés d’un guitariste et d’un chanteur « dans un hommage à la liberté et à la joie de vivre ».

Spectacle sur réservation, jauge restreinte

Des ateliers pour toute la famille

Également au programme : un atelier dessin pour apprendre à se représenter sous les traits d’un personnage de bande dessinée, et des cadeaux culturels à gagner !

Pour ceux qui ne pourront pas se déplacer en soirée, atelier d’écriture « mots d’amour, mots de rupture » sera programmé dans l’après-midi à la médiathèque.

Les jeux de sociétés et la tente aux histoires présents dans le programme initial sont annulés.

Avec Yves Pignol, des nouvelles du haut-pays : "Berthe doit s'en souvenir"

 aaaaberthCapture

 

Yves Pignol, ancien professeur de lettres au lycée St Joseph de Sète,avait, en 2019, publié un recueil de nouvelles, Les Gens sans histoire, sous-titré : nouvelles de mon haut canton.

aaaabertheidentité yves 00002Yves PIGNOL a été longtemps professeur de lettres au lycée ST JOSEPH de SETE. 

Aujourd'hui à la retraite, l'écriture est son violon d'Ingres.

Il fait paraître ce mois-ci un autre recueil, dans la même veine que le précédent : "Berthe doit s'en souvenir" regroupe de courts récits qui constituent une chronique de mœurs en haut-Languedoc au siècle dernier. C'est aussi une peinture souvent burlesque et  toujours attendrie de personnages pittoresques.

Le recueil s'intitule Berthe doit s'en souvenir. De quoi donc faut-il qu'elle se souvienne ?

- Berthe a la mémoire longue. Elle se rappelle de tout... ou presque. De toutes ces petites gens aujourd'hui disparus qui, dans le « haut-pays »...

 - Le « haut pays », c'est à dire ?

- C'est quand on quitte le littoral, qu'on a traversé la plaine vigneronne. La route se met à monter et on aperçoit le Caroux. Le « haut pays » commence là. Dans la seconde moitié du 20 ème siècle, on y menait une vie de peu, mais une vie pimentée de moments inoubliables, de scènes cocasses, de dialogues savoureux. On y était en vraie société, en dépit des chamailleries ou fourberies ordinaires.

- En somme un art de vivre ensemble, comme on dit aujourd'hui quand ça manque ?

- C'est ça. Ce n'est pas qu'il n' y avait pas de malheur ni de misère, c'est qu'on arrivait tant bien que mal à les conjurer : en se serrant les coudes. Ou alors en se tenant les côtes, de rire, le peuple de ce pays a l'humeur joviale. Il aime la blague.

- La blague, c'est d'ailleurs le titre de l'un des quatorze récits...

- Oui. Cette blague-là donne sa couleur dominante au recueil. Blaguer, chez ces gens du Haut-Languedoc, c'est une sorte de paravent face aux grimaces du destin : la galéjade a un côté plus grave qu'en bord de mer. Comme le disait Musset du comique de Molière : « quelle mâle gaieté, si triste et si profonde que, lorsqu'on vient d'en rire, on devrait en pleurer. » Quand Charles frappe une impotente à coups de tapette à mouches, on devrait s'indigner ; mais d'abord on s'en amuse !

- Dites-moi, « le plus gros crétin » dont vous racontez l'histoire, vous l'avez connu ?

- Par ouï dire, avec l'aide de  Berthe. Mais j'en ai rencontré d'autres depuis, même au « pays bas ». Blaise (c'est son nom), c'est une synthèse...

- Et Berthe, qui c'est ?

- Berthe, c'est quelqu'un ! Toujours là quand il faut en raconter de belles! C'est aussi la Mémoire. La mémoire majuscule. Celle qui fait défaut à l'auteur, hélas. Alors il appelle Berthe  à la rescousse. Et si elle flanche à son tour, alors ils se mettent à romancer de concert, histoire de donner à ces gens obscurs l'éclat éphémère de héros. Berthe, c'est la folle de mon logis.

- Où trouver votre livre ?

- Il est en vente (14 €) à la librairie l'Echappée belle à Sète ou bien sur demande à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

aaaabertCapture

 

 

Rencontre littéraire avec David Diop (Sénégal/France)

 Jeudi 2 Décembre 2021, 18 h 30

Photo Montpellier Métropole

Auditorium de la Médiathèque Emile Zola

Lauréat du Prix Goncourt des Lycéens 2018 et de l’International Booker Prize 2021 avec Frère d’âme, David Diop se lance sur les traces du naturaliste français du siècle des Lumières Michel Adanson, dans La Porte du voyage sans retour.

Ce botaniste qui rêve d’établir une encyclopédie universelle du vivant, est également poète, linguiste, ethnologue.

Cet idéal humaniste se heurte à la réalité de l’esclavage et des millions d’Africains partis de l’île de Gorée.

Au cœur d’un royaume où la parole est reine, le jeune aventurier se lance alors dans la quête éperdue d’une esclave mystérieuse, qui serait parvenue à fuir…

"CINQ ROUNDS A BANGKOK" le livre d'Abbas, un spécialiste des boxes

 

AAAAROUNDCaptureLa Thaïlande, le pays mythique de tous les boxeurs. Là, la boxe y est érigée en sport national, les combats chaque soir, les directs sur les chaînes TV.

C'est dans cet univers que Greg plongea muni d'un papier griffonné par un champion thaï à Paris indiquant l'adresse d'un camp d’entraînement.

Jamais enfilé une paire de gants, jamais pratiqué un sport de combat et jamais vu un ring de sa vie. Juste une intuition qui le pousse à prendre le premier avion pour le pays du Siam.

En 20 ans, il découvrira ce pays, y rencontrera l'amour ou la désillusion, combattra un peu partout dans les salles sordides et les stadium éblouissants .Il y retrouvera  la prostitution mais aussi le sourire sincère des thaïs et la fascination qu'exerce ce pays sur les occidentaux

 ABBAS

Diplômé en kick boxing et Muay-thaï, ex responsable fédéral  pour le Languedoc-Roussillon dans les années 2000, est un spécialiste des boxes qu'il pratique depuis l'age de 14 ans. Il s'est rendu de nombreuses fois en Thaïlande pour s'y entraîner et découvrir le pays.

Il continue à œuvrer pour la boxe en écrivant et en intervenant dans l’Hérault où il vit désormais...

 

EN VENTE dans les librairies et sur internet notamment sur Amazon .. Et sur Budo éditions (site internet) 

 

La Grande Librairie : Concours de lecture à voix haute

 

Qui sera cette année désigné meilleur lecteur ou meilleure lectrice de France par le jury de Si on lisait à voix haute ?

La compétition commence dès maintenant ! Pour la troisième année consécutive, France Télévisions reconduit son grand concours de lecture à voix haute organisé par François Busnel et La Grande Librairie, en partenariat avec Lumni et le Ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports. Et cette saison encore, toutes les classes de collège et de lycée peuvent y participer.

Ces deux dernières années, de nombreux professeurs ont témoigné de l’utilité de ce concours pour ramener à la lecture certains élèves qui avaient renoncé. Beaucoup nous ont aussi dit à quel point la participation d'une classe constitue un projet fédérateur pour le groupe.

Des nouvelles vidéos toute l'année pour améliorer vos lectures à voix haute

Alors cette année encore, inscrivez-vous à Si on lisait à voix haute ! Tout au long de l'année, nous vous accompagnerons pour permettre à vos élèves d'améliorer leur lecture à voix haute mais aussi de redécouvrir le plaisir de lire.  Pour vous aider, vous retrouverez chaque semaine de nouvelles ressources qui viendront enrichir les vidéos déjà disponibles des conseils de comédiens et des visites des auteurs dans les classes.

Comment participer à la troisième édition du concours Si on lisait à voix haute ?

Vous êtes enseignant en collège ou en lycée et vous souhaitez proposer à vos élèves de participer à l'édition 2022 de notre grand concours Si on lisait à voix haute lancé par François Busnel et La Grande Librairie, en partenariat avec Lumni et le Ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports ?

Alors, remplissez le formulaire ci-dessous, pour inscrire une ou plusieurs de vos classes ! Un courriel vous sera ensuite adressé pour confirmation et si vous ne l'avez pas reçu, vérifiez dans vos messages indésirables.

Nouveauté : l'exercice facultatif de la lettre de la classe

Pour cette nouvelle saison, nous avons aussi imaginé une petite nouveauté : la « Lettre d’intention de la classe ». Il s’agit d’un exercice facultatif qui permet aux élèves d’une même classe de rédiger ensemble un courrier d’une page maximum qui décrit la classe et ses motivations à s’inscrire au concours. Vous pourrez nous adresser cette lettre lors de l’inscription dans un champ prévu à cet effet (format Word ou PDF). Il s’agit d’un exercice non obligatoire qui n’aura pas d’influence sur les choix futurs du jury, mais permettra aux élèves d'expliciter les raisons qui les poussent à participer. 

 

 

► Date limite d’inscription : lundi 29 novembre 2021 à 23 heures (heure métropolitaine).

► Pour toute question relative au concours : https://www.lumni.fr/article/comment-participer-au-concours-national-de-lecture-a-voix-haute#containerType=folder&containerSlug=la-grande-librairie

Un débat, samedi 13 novembre 2021 à 18h, à Gazette café, avec José COHEN AKNINE

aaaakhCaptureA l'occasion de la sortie simultanée de ses deux ouvrages, L'automne sur le Yang Tsé, comment la mafia a sauvé la planète, roman d'anticipation (éditions Thot), et Tragiques déséquilibres de nos sociétés, essai (L'Harmatan), Gazette café et José COHEN AKNINE  vous invitent à un débat qui s'annonce passionnant, samedi 13 novembre 18h, à Gazette café, 6 rue Levat à Montpellier (tout près de la gare).

Est-il encore possible de se sauver, sans coercition, du changement climatique mortifère ? De l'écrasante domination des forces brutales du marché ?  Des menaces sur notre intégrité, que font peser réseaux sociaux et médias ? Du recul sans précédent de la mixité sociale ?

En convoquant simultanément deux genres parallèles, le roman et l'essai, il tente de susciter un sursaut et d'explorer les voies pour en sortir.
L'automne sur le Yang Tsé de José COHEN AKNINE
 
aaaautoCaptureL'automne sur le Yang Tsé, à paraître fin octobre, présente la seule solution à ce jour pour sauver la planète du changement climatique mortifère qui s'annonce. La méthode est du reste applicable à d'autres domaines. 
Elle consacre la faillite définitive des Etats, s'étant automutilés en mondialisant l'économie, mais pas la gouvernance.
C'est aussi une invite bien sûr, à un sursaut.
 

Décembre 2029. Faute d’avoir su réagir à temps face à l’urgence climatique, l’humanité se retrouve dans une impasse.

"Seules les forces du marché, dominant le monde de manière écrasante, peuvent encore peut-être nous sauver d'une extinction qui semble inéluctable.
La mafia, la pire de toutes ces forces, est un bon candidat pour faire ce sale boulot, en se servant surtout de la peur, son fonds de commerce. 
Mais pourquoi le ferait-elle ? Parce qu’elle y trouve son compte. Et parce qu’arrive à sa tête un altruiste (si on veut), écologiste (si on veut aussi), Ottavio.
Il contraindra les milliardaires du Net à lui emboiter le pas.
Ottavio est un être par nature totalement seul, il doit construire ses propres valeurs, morales, professionnelles, affectives, et même sexuelles. "
 
 
À mi-chemin entre l’essai et le roman d’anticipation, L’automne sur le Yang Tsé nous questionne sur notre avenir proche : si nous persistons dans nos demi-mesures, que va-t-il se passer dans cinq, dix ou quinze ans ?
Ottavio est un héros aux méthodes expéditives mais attachant, il propose des solutions innovantes et plausibles. Et si, comme il le prédisait, l’hydrogène était le remède principal face à l’urgence climatique ?
 
 
L'automne sur le Yang Tsé vient de paraître aux Editions Thot. 
Vous pouvez le commander
• en librairie 
• auprès des éditions ThoT Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" class="adr black-to-orange contextEntry" href="https://webmail1g.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=180523&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
• auprès de l’auteur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body" class="adr black-to-orange contextEntry" href="https://webmail1g.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=180523&check=&SORTBY=1" target="_blank">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
• via Internet (fnac, amazon, etc.)

En ce lieu culte, branché, et chaleureux, ils auront vraiment plaisir à vous accueillir, sur des sujets majeurs, mais qu'il n'est pas interdit d'aborder avec humour. 

Amélie Nothomb remporte le prix Renaudot 2021 avec "Premier sang"

 

La romancière belge a remporté pour la première fois, mercredi 3 novembre, le prix Renaudot avec son trente-deuxième roman, Premier sang (Albin Michel). Face à elle, trois rivaux étaient en lice : Anne Berest avec La Carte postale (Grasset), Nicolas Chemla avec Murnau des ténèbres (Cherche-Midi) et Abel Quentin avec Le Voyant d'Etampes (Les éditions de l'Observatoire).

L'autrice de best-sellers a été élue au 2e tour, avec 6 voix. Le Renaudot de l'essai a été décerné à Dans ma rue y avait trois boutiques (Presses de la Cité) d'Anthony Palou, a précisé Franz-Olivier Giesbert, un des jurés du Renaudot. 

Faire le deuil

Dans son nouveau roman, l'autrice donne la parole à son père, l'ambassadeur Patrick Nothomb, à travers un récit à la première personne...........

aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/culture/livres/prix-litteraires/amelie-nothomb-remporte-le-prix-renaudot-avec-premier-sang_4831421.html

Goncourt : Mohamed Mbougar Sarr récompensé pour "La Plus Secrète Mémoire des hommes

 

Le Goncourt 2021, le plus prestigieux des prix littéraires français, a été attribué, mercredi 3 novembre, à Mohamed Mbougar Sarr pour son roman "La Plus Secrète Mémoire des hommes" (éd. Philippe Rey/Jimsaan).

Favori en lice pour le prix Goncourt 2021, Mohamed Mbougar Sarr a bien été récompensé de la prestigieuse récompense littéraire, mercredi 3 novembre, pour son roman La Plus Secrète Mémoire des hommes (éd. Philippe Rey/Jimsaan). "Il s’agit de son quatrième roman. L’histoire commence par un jeune écrivain qui découvre un livre paru en 1938, qui le bouleverse. Il décide alors de se renseigner sur l’auteur, mais ce dernier a disparu. C’est le début de son enquête", explique le journaliste Nicolas Lemarignier sur le plateau du 13 Heures. 

Un booster de ventes

Concrètement, que gagne le vainqueur du prix Goncourt ? "Seulement un chèque de dix euros ! Souvent, les écrivains ne l’encaissent pas d’ailleurs, ils le gardent et l’encadrent pour le souvenir", affirme Nicolas Lemarignier...............

Poursuivre sur https://www.francetvinfo.fr/culture/livres/roman/goncourt-mohamed-mbougar-sarr-recompense-pour-la-plus-secrete-

 

Livre, Pages, Chapitres, Ouvert

Le Papillon Rouge, vient de sortir deux volumineux opus sur la période de 39/45.

HÉRAULT DE GUERRE 39/45

 

Un département au cœur du conflit et

Paroles de témoins

La dynamique et talentueuse maison d’édition installée à Villeveyrac, Le Papillon Rouge, vient de sortir deux volumineux opus sur la période de 39/45. Le premier «Un département au cœur du conflit» présente un certain nombre d’archives inédites et précieuses sur cette période.

 aaaaLe département au coeurdu conflit

Les historiens Ghislaine Bouchet, Emmanuel Lion, Elisabeth Perrier, Fanny Reboul, Julien Duvaux, Philippe Secondy et Anne Parmentier ont collecté de nombreuses archives pour retracer l’histoire de la période 39/45 dans notre département. De «l’étrange défaite», ainsi nommée par la publication en 1946 du témoignage de Marc Bloch à la libération, le département de l’Hérault traversa une période bien sombre, même si les événements y furent moins dramatiques, dans l’ensemble, que dans d’autres régions.

D’abord terre d’accueil pour de nombreux réfugiés, 132000 au total, le département s’organise pour recevoir ce surplus de population. Mais le département est à son tour sous le joug allemand dès novembre 42.

 

Viennent alors les pénuries alimentaires, les difficultés de transports, les privatisations de liberté. Illustré par une iconographie passionnante, parfois surprenante, l’ouvrage raconte chronologiquement l’évolution de la situation.
L’histoire subit régulièrement, et particulièrement en cette période actuelle, les assauts de certains faussaires, falsificateurs et parfois négationnistes. Mais les faits sont têtus et les archives rendent comptes avec exactitudes des résistances, souvent héroïques, des collaborations, parfois exercées avec zèle et cruauté, de la solidarité mais aussi des stratégie de survie et de débrouillardise. Entre 40 et 42, la mortalité a augmenté dans le département de 29%, toute une génération a eu à souffrir de ce conflit et les plaies ont été parfois longues à cicatriser.


Cet ouvrage indispensable pour la connaissance de cette période s’accompagne d’un autre opus tout aussi volumineux et passionnant, «Paroles de témoins» qui recueille les paroles d’une centaine de personnalités qui se sont distinguées durant cette période en s’opposant courageusement à l’occupant et à leurs complices.aaaabbbcccvvParoles de témoins

Les historiens Mathilde Bragioli, Christophe Cordier, Julien Duvaux, Anne Parmentier, Carole Renard et Philippe Secondy leur rendent un vibrant hommage en les présentant dans leur contexte familial et social, leur itinéraire, leur parcours, leurs actions.
Dans une mise en page particulièrement élégante, abondamment et parfaitement illustré, dans une écriture claire et efficace, ces deux livres présentent un intérêt tout particulier pour la connaissance de cette période et de notre département.

 

Le Papillon Rouge Éditeur 27 rue du général de Gaulle 34560 Villeveyrac
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Michel Puech