Deux auteurs accueillis en résidence de création littéraire Lattara

La résidence de création littéraire Lattara va recevoir prochainement deux auteurs. Alexandre Lenot sera présent en février et mars 2023 et Paola Pigani sera accueillie en avril et mai 2023. Une présentation de leur travail aura lieu pendant la Comédie du Livre - Dix jours en mai, entre le 5 et le 14 mai 2023.

Alexandre Lenot

En février et mars 2023, sera accueilli le romancier et scénariste Alexandre Lenot, qui a publié en 2018 Écorces vives chez Actes Sud, un roman noir qui impose une voix singulière et des personnages totalement originaux dans le roman français.

Il est également documentariste, coauteur du documentaire Saveur Bitume qui revient sur l’histoire du rap français politique, commissionné par Arte (avril 2019) et développe en ce moment le projet Julius Eastman, One dedicated to Emancipation avec les Films de la Butte. Il mène en parallèle une carrière de scénariste. Il écrit pour le cinéma, la télévision ainsi que des formes radiophoniques. L’une de ses dernières pièces radiophoniques, Les Bisons Ravis.

Il sera présent pendant deux mois pour l’écriture de son prochain roman.

Paola Pigani

L’autrice Paola Pigani sera accueillie en avril et mai 2023.

Née en France de parents Italiens au milieu des années soixante, Paola Pigani a publié une douzaine de livres. Après avoir exercé le métier d'éducatrice elle se consacre exclusivement à l'écriture et aux rencontres littéraires, en particulier en milieu scolaire et carcéral. Elle aime le compagnonnage d'autres poètes dans les anthologies thématiques et les lectures publiques.

Ses origines rurales l'inspirent autant que la ville et ses lisières. Elle revendique une écriture traversière, entre poésie et roman pour explorer d'autres vies, l'infini des langues et de l'aventure humaine, pour rester attentive à ce monde.
Son dernier roman Et ils dansaient le dimanche a été publié en septembre dernier chez Liana Levi. Un roman mettant en valeur la mémoire ouvrière lyonnaise.

Durant cette résidence, Paola Pigani se plongera dans l’écriture de son cinquième roman.

Photo Métropole

Bernard Morin : "MON CHEMIN EN TERRE HÉRAULTAISE ,de l'éducation populaire, aux oenorandos vers le Pacte civique" ...

 

 Bernard Morin vient de publier un livre "MON CHEMIN EN TERRE HÉRAULTAISE ,de l'éducation populaire, aux oenorandos vers le Pacte civique" ..

 morinCapture d’écran 2023-01-21 155148

Bernard Morin,  a travaillé 40 ans dans le développement rural (dans la direction de la culture et celle de l'agriculture du département) :  animateur rural sur 6 cantons autour de Montagnac, puis animateur de Montagnac (Office Montagnacois d'Animation), puis responsable du Festival du Minervois, Directeur de la Base Départementale de Bessilles, en charge des animations de "Primeur d'Automne" dans les caves coopératives, responsable de l'agence culturelle du Biterrois, créateur de la Maison  des Métiers d'Art de Pézenas ... Puis à l'agriculture  gestionnaire du Programme Européen Leader, créateur des "oenorandos (21 à ce jour dont celles de Montagnac, Florensac, Cabrières, Montpeyroux.. voir le site d' Hérault tourisme)... Animateur de la démarche "culture et vin d'Hérault" ... Il a donc été toujours en lien avec la culture et le vin, le terroir et le DÉVELOPPEMENT RURAL.

Depuis sa retraite il s'est engagé dans le comité départemental de la Randonnée pédestre (dynamisation de la marque oenorando en 34, en Occitanie et dans la  France entière..  Il anime et préside l'association Pacte Civique 34 qui développe les valeurs de citoyenneté,de sobriété (voir si nécessaire le site pacte civique national)

Son livre-récit est un Chemin entre des actions clefs allant de l'EDUCATION POPULAIRE, au DÉVELOPPEMENT LOCAL ,avec des valeurs de DEMOCRATIE.

Ce livre est préfacé par André Galan, qui est maire honoraire de Montagnac et conseiller départemental longtemps en charge de l'action culturelle ainsi que de Jo Spiegel , maire Honoraire de Kingersheim en Alsace, "chantre de la Démocratie participative ..

Vous y trouverez de nombreuses entrées, des pistes et des CHEMINS à partager avec Bernard, né à Poussan dans une famille de vignerons .. morinCapture d’écran 2023-01-21 155042

Présentation de son livre et rencontre avec le public durant un temps convivial le samedi 28 Janvier à 14H30 à PierresVives, quartier Mosson à Montpellier... C'est ouvert à tous !

"MON CHEMIN EN TERRE HÉRAULTAISE ,de l'éducation populaire, aux oenorandos vers le Pacte civique" ..

(Montpellier-quartier Mosson -tram 1/arrêt halles de la Paillade ou bus 19-arrêt Lycée Vinci)

Le Prix Goncourt des lycéens

 

Le ministère chargé de l'Éducation nationale organise en partenariat avec la Fnac, l'association Bruit de lire et le Réseau Canopé le Prix Goncourt des lycéens sous le haut patronage de l'Académie Goncourt. L'objectif est de faire découvrir aux lycéens la littérature contemporaine et de susciter l'envie de lire.

Edition 2022

Le Prix Goncourt des Lycéens 2022 est décerné à Sabyl Ghoussoub pour son roman Beyrouth-sur-Seine (Ed. Stock).

Prix Goncourt des Lycéens 2022 - Beyrouth-sur-Seine

"Lorsque le narrateur décide de questionner ses parents sur leur pays d’origine, le Liban, il ne sait pas très bien ce qu’il cherche. La vie de ses parents ? De son père, poète-journaliste tombé amoureux des yeux de sa femme des années auparavant ? Ou bien de la vie de son pays, ravagé par des années de guerre civile ?
Alors qu’en 1975 ses parents décident de vivre à Paris pendant deux ans, le Liban sombre dans un conflit sans fin. Comment vivre au milieu de tout cet inconnu parisien quand tous nos proches connaissent la guerre, les attentats et les voitures piégées ? Déambuler dans la capitale, préparer son doctorat, voler des livres chez Gibert Jeune, semble dérisoire et pourtant ils resteront ici, écrivant frénétiquement des lettres aux frères restés là-bas, accrochés au téléphone pour avoir quelques nouvelles. Très vite la guerre pénètre le tissu parisien : des bombes sont posées, des attentats sont commis, des mots comme "Palestine", "organisation armée", "phalangistes" sont prononcés dans les JT français.
Les années passent, le conflit politique continue éternellement de s’engrener, le Liban et sa capitale deviennent pour le narrateur un ailleurs dans le quotidien, un point de ralliement rêvé familial. Le Liban, c’est la famille désormais.
Incisif, poétique et porté par un humour plein d’émotions, Beyrouth-sur-Seine est une réflexion sur la famille, l’immigration et ce qui nous reste de nos origines".

Qu'est-ce que le Prix Goncourt des lycéens ?

Le Prix Goncourt des lycéens est décerné par les lycéens eux-mêmes. Le Goncourt des lycéens permet à près de 2 000 élèves de lire et d'étudier la sélection de romans de la liste du Goncourt. Ce prix, permet aux élèves d'une cinquantaine de classes de découvrir et lire l'intégralité des romans de la rentrée littéraire figurant dans la sélection de l'Académie Goncourt. Ce prix concerne des élèves de tous les lycées, généraux, technologiques et professionnels, agricoles, les centres pénitentiaires, de la seconde aux classes de  BTS, ainsi que les établissements de l'Agence de l'enseignement du français à l'étranger (AEFE) et ceux de la Mission laïque française (Mlf), notamment ceux les plus éloignés d'une culture littéraire.

Un établissement ne peut participer deux années de suite et doit attendre trois ans avant de poser une nouvelle candidature.

Deux mois pour étudier les livres

Après l'annonce des livres sélectionnés pour le Prix Goncourt par les membres de l’académie Goncourt, la Fnac remet les ouvrages de la liste à chaque classe. Les lycéens ont deux mois pour lire les romans, avec l'aide des enseignants. Pendant cette intense période de lecture, sept rencontres régionales sont organisées entre auteurs et lycéens.

Délibérations régionales et nationales

À l'issue de l'étude des livres, les classes élisent un délégué pour présenter leur tiercé de livres gagnants et défendre leurs choix lors de délibérations régionales. Elles ont lieu dans six villes en simultanée (Lyon, Nantes, Metz, Paris, Marseille, Rennes).

Chaque région choisit ses deux représentants et son tiercé de livres gagnants. Une finale se tient ensuite à Rennes, berceau du Prix. À l’issue des délibérations, le Prix Goncourt des lycéens est proclamé et rendu public.

Le prix se déroule de septembre à novembre.

Les 15 romans sélectionnés pour la 35e édition du Prix Goncourt des Lycéens 

  • Muriel Barbery, Une heure de ferveur (Actes Sud)
  • Grégoire Bouillier, Le coeur ne cède pas (Flammarion)
  • Nathan Devers, Les liens artificiels (Albin Michel)
  • Giuliano da Empoli, Le Mage du Kremlin (Gallimard)
  • Carole Fives, Quelque chose à te dire (Gallimard)
  • Sabyl Ghoussoub, Beyrouth sur Seine (Stock)
  • Brigitte Giraud, Vivre vite (Flammarion)
  • Sarah Jollien-Fardel, Sa préférée (Sabine Wespieser)
  • Cloé Korman, Les Presque Sœurs (Seuil)
  • Makenzy Orcel, Une somme humaine (Rivages)
  • Yves Ravey, Taormine (Éditions de Minuit)
  • Pascale Robert-Diard, La Petite Menteuse (L'Iconoclaste)
  • Emmanuel Ruben, Les Méditerranéennes (Stock)
  • Monica Sabolo, La vie clandestine (Gallimard)
  • Anne Serre, Notre si chère vieille dame auteur (Mercure de France)

Le Prix Goncourt des Lycéens fonctionne exactement comme son aîné et ne peut désigner deux fois le même lauréat.

Les quatre romans finalistes

Les lycéens délégués de chaque région ont délibéré à huis clos le lundi 21 novembre. Les quatre romans finalistes sont :

  • Les liens artificiels, Nathan Devers, éd. Albin Michel
  • Beyrouth-sur Seine, Sabyl Ghoussoub, éd. Stock
  • Sa préférée, Sarah Jollien-Fardel, éd. Sabine Wespieser
  • La Petite Menteuse, Pascale Robert-Diard, Éd. L’Iconoclaste
Couverture des romans finalistes du Goncourt des lycéens 2022

 

1ère édition du Rhony's Festival, festival de bande-dessinée à Montpellier

 

1ère édition du Rhony's Festival, festival de bande-dessinée à Montpellier
 
Vendredi 9 Décembre 2022, 09:00 - Dimanche 11 Décembre 2022, 17:00

 

Montpellier

La Ville de Montpellier et Montpellier Méditerranée Métropole sont heureuses d’accompagner la naissance du Rhony’s Festival, dans le cadre de leur candidature au titre de Capitale européenne de la culture 2028. Rendez-vous du 9 au 11 décembre pour de nombreux rendez-vous.

Du 9 au 11 décembre 2022 se tiendra la 1e édition du Rhony’s Festival, festival de bande dessinée alternative organisé par la librairie Entrée Libre en partenariat avec 6 pieds sous terre.

Ce festival fait partie des projets retenus dans le cadre des appel à projet CEC2022.

Le festival sera organisé à l’hôtel d’Aurès et dans les librairies d’Entrée libre.

Au programme :

20 auteurs invités en dédicace, 15 maisons d’édition, 3 expositions, soirée avec concert, journée interprofessionnelle pour sensibiliser les médiathécaires avec 4 rencontres sur le mode de fonctionnement de ces maisons d’éditions

Ateliers tout public
Gratuit

Tout le programme

Réouverture de la libraire "Le Grain des Mots", au 15 boulevard du Jeu de Paume, samedi 1er octobre 2022

Ouverte il y a presque 20 ans par Aline Huille et Daniel Le Moigne, la librairie Le Grain des Mots s’est imposée comme un des lieux emblématiques du livre et de la vie littéraire de Montpellier et sa région. De très nombreux écrivains s’y sont succédés en rencontre et la librairie est une des actrices importantes de la Comédie du Livre.

Le 14 août 2022, un important dégât des eaux dû aux inondations obligeait les actuels propriétaires, Tristan et Romain Demante, à cesser toute activité et à fermer leurs portes, en pleine rentrée littéraire, moment crucial pour les librairies.

Grâce à la mobilisation exceptionnelle de nombreux bénévoles, fidèles amis de la librairie, et avec le concours des services de la Ville de Montpellier et de la SERM qui ont accompagné les deux libraires dans leurs recherches, le Grain des Mots rouvre ses portes ce samedi 1er octobre, dans un local situé à deux pas de la boutique historique, au 15 boulevard du Jeu de Paume.

La librairie pourra ainsi reprendre son activité dans ce local, le temps que les travaux soient effectués et qu’elle puisse retrouver son emplacement d’origine.

Pour fêter cette réouverture, une petite fête est proposée par les libraires, en fin de journée, à 19 h.

"Les librairies sont des lieux essentiels du commerce des pensées et de la liberté d’expression dans nos villes. Elles sont les garantes de la bibliodiversité, soutiennent l’édition indépendante et contribuent à ouvrir nos imaginaires et à éveiller nos consciences. Je me réjouis que le Grain des Mots ait pu, avec notre concours, reprendre si rapidement son activité.

Déjà réaffirmée lors de la crise sanitaire et des périodes de confinement, notre détermination à être aux côtés des libraires, chaque fois que nécessaire, est entière, pour que vive le livre."

souligne Michaël DELAFOSSE, Maire de la Ville et Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Le prix Goncourt 2022 est attribué à Brigitte Giraud pour son roman "Vivre vite" et le Renaudot revient à Simon Liberati pour "Performance"

Selon France Info :

"Vivre vite" revient sur l'enchaînement des événements qui ont conduit à la mort du compagnon de l'autrice dans un accident de moto, en 1999.

C'est la treizième femme à obtenir ce prix. Brigitte Giraud, 62 ans, remporte le prix Goncourt 2022 pour Vivre vite (Flammarion), jeudi 3 novembre. Son roman intimiste revient sur l'enchaînement des événements qui ont conduit à la mort de son compagnon dans un accident de moto, en 1999.

Elle l'a emporté au 14e tour d'un scrutin très serré face à Giuliano da Empoli, grâce à la voix du président Didier Decoin qui compte double, et succède ainsi au Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr. L'Académie Goncourt a fait le choix d'une autrice peu connue du grand public et pas habituée aux gros chiffres de vente, poursuivant ainsi un certain renouveau.

Un récit sobre et sensible

Lyonnaise, native d'Algérie, Brigitte Giraud a écrit une dizaine de livres, romans, essais ou nouvelles. Elle a obtenu le Goncourt de la nouvelle 2007 pour le recueil L'amour est très surestimé. En 2019, elle a été finaliste du prix Médicis pour Jour de courage...................

 

Poursuivre sur : https://www.francetvinfo.fr/culture/livres/prix-litteraires/le-prix-goncourt-2022-est-attribue-a-brigitte-giraud-pour-son-roman-vivre-vite_5455660.html

 

Course au Goncourt 2022 : entre polémiques et doublons, le suspense reste entier

 

Selon France Info :

L'Académie Goncourt annoncera son choix entre les quatre finalistes Brigitte Giraud, Giuliano da Empoli, Cloé Korman et Makenzy Orcel jeudi 3 novembre au restaurant Drouant à Paris.

Le mage du Kremlin (Gallimard), premier roman d'un italo-suisse sur les arcanes du pouvoir russe, Les presque soeurs (Seuil) de Cloé Korman, une enquête-fiction sur le sort des enfants juifs rendus orphelins par le gouvernement de Vichy pendant le Seconde Guerre mondiale et qui s'accompagne depuis quelques jours d'une polémique, Vivre vite (Flammarion), de Brigitte Giraud, un roman intimiste qui interroge sur le destin, ou encore Une somme humaine (Rivages), un pavé de plus de 600 pages signé Makenzy Orcel qui nous fait la peinture de la société française contemporaine à travers le récit autobiographique d'une jeune morte... Parmi ces quatre romans finalistes, trois sur quatre très ancrés dans la réalité, lequel saura emporter les suffrages des membres de l'Académie Goncourt ? Verdict jeudi 2 novembre au restaurant Drouant à Paris, vers 13 heures.

 

"Le Mage du Kremlin" : possible doublon avec le  Grand Prix du roman de l'Académie française ?

Avant qu'il ne reçoive le Grand Prix du roman de l'Académie française.............. Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/culture/livres/roman/course-au-goncourt-2022-entre-polemiques-et-doublons-le-suspense-reste

Le prix Nobel de littérature décerné à la Française Annie Ernaux, autrice d'une œuvre autobiographique, universelle et politique

 

L'écrivaine Annie Ernaux, 82 ans, figure majeure de la littérature française, dont les romans, largement autobiographiques, font œuvre de sociologie, vient d'être auréolée du prix Nobel de littérature, jeudi.

Selon France Info :

Annie Ernaux, l'une des figures majeures de la scène littéraire contemporaine, a reçu jeudi 6 octobre le prix Nobel de littérature. L'écrivaine de 82 ans est récompensée pour "le courage et l'acuité clinique avec laquelle elle découvre les racines, les éloignements et les contraintes collectives de la mémoire personnelle", a expliqué le jury Nobel.

La romancière est la première femme parmi les 16 écrivains français à obtenir le Nobel de littérature depuis la fondation des célèbres récompenses en 1901. Annie Ernaux devient aussi la 17e femme à décrocher le Nobel de littérature. 

Avec une œuvre qui se nourrit du récit de sa propre vie, d'une émancipation à la fois intime et sociale, la romancière est devenue une "référence intellectuelle "pour toute une génération venue au féminisme dans la foulée du mouvement #MeToo", souligne le journal Courrier international"Dans son oeuvre, elle explore constamment l'expérience d'une vie marquée par de grandes disparités en matière de genre, de langue et de classe", a souligné l'académicien Anders Olsson.........

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/culture/livres/roman/l-ecrivaine-francaise-annie-ernaux-recoit-le-prix-nobel-de

Quinze romans dans la première sélection du Goncourt, Despentes absente

 

Selon France Info : Les jurés du Goncourt ont dévoilé mardi après-midi leur première sélection de prétendants au plus prestigieux des prix littéraires français. Le roman de Virginie Despentes est absent de cette première sélection.

Les jurés du Prix Goncourt ont dévoilé le mardi 6 septembre leur première sélection, qui comprend 15 ouvrages. Virginie Despentes, autrice de Cher connard (Grasset), le plus gros succès de la rentrée littéraire, ne fait pas partie de la sélection. Jurée du Goncourt pendant quatre ans, Virgine Despentes avait démissionné en janvier 2020 pour se consacrer à l'écriture. 

Dans cette première sélection figurent certains romans attendus comme La Vie clandestine de Monica Sabolo ou Le coeur ne cède pas de Grégoire Bouillier, et d'autres plus surprenants, tels que Beyrouth-sur-Seine de Sabyl Ghoussoub ou Le Mage du Kremlin de Giuliano da Empoli....

 

En savoir plus : https://www.francetvinfo.fr/culture/livres/roman/quinze-romans-dans-la-premiere-selection-du-goncourt-despentes-absente

José COHEN AKNINE vous invite à la rencontre débat qui se tiendra mardi 6 septembre, 19h, à Gazette café

A l'occasion de la sortie de son nouvel ouvrage,   Les enclaves de conscience(s), José COHEN AKNINE  vous invite à la rencontre débat qui se tiendra mardi 6 septembre, 19h, à Gazette café , 6 rue Levat (Montpellier, près de la gare St Roch).aaaaaarCapture d’écran 2022-08-31 122246

Il précise : "

Cette rencontre débat du 6 septembre, se prolongera par le lancement une réflexion collective à laquelle je serais heureux de vous associer, et qui pourrait prendre deux formes :
Un cycle de rencontres "Enjeux métaphysiques de notre temps", que l'association culturelle Initiatives plurielles, m'a confié, ouvert à tous
La création d'un groupe "Modélisation de la conscience".
Les deux démarches, complémentaires, pourraient n'en faire qu'une, nous verrons ensemble."

Le portrait de la semaine par Philippe Raybaud : Paul Valéry.

 

Le portrait de la semaine par Philippe Raybaud : Paul Valéry.
 
Né à Sète en 1871, il s'éteint en 1945. Poète, écrivain et philosophe, il repose au cimetière marin à Sète. Un père d'origine corse et une mère génoise, c'est en 1876 que le petit garçon entre chez les Dominicains pour débuter sa scolarité, et poursuit ses études au collège de Sète avant de rejoindre le lycée de Montpellier. En 1889, il entame des études de droit. C'est à cette période qu'il publie ses premiers vers dans la Revue maritime de Marseille. Sa poésie de l'époque s'inscrit dans un mouvement symboliste. En 1890, sa rencontre avec Pierre Louÿs est déterminante pour  toute sa vie de poète. C'est ce dernier qui lui présente André Gide et l'introduit dans le cercle restreint de Stéphane Mallarmé. Paul Valéry restera fidèle à Mallarmé jusqu'à sa mort. Ses premiers textes sont publiés dans la revue L'Ermitage.

En 1892, Paul Valéry découvre Gênes et ressent une douleur existentielle le poussant à choisir sa voie, la nommant lui-même " La vie de l'esprit ". Mais il ne renonce pas à la poésie, car selon lui, " « tout poème n'ayant pas la précision exacte de la prose ne vaut rien ». Il s'accorde à énoncer qu'il considère cette nuit passée à Gênes comme sa véritable origine, le début de sa vie mentale. C'est en 1894, alors âgé de 23 ans, que le poète s'installe à Paris.

 


"Il travaille comme rédacteur au ministère de la Guerre, et il se lie avec Paul Léautaud. Il reste à distance de l'écriture poétique pour se consacrer à la connaissance de soi et du monde. De 1900 à 1922, il est le secrétaire particulier d'Édouard Lebey, administrateur de l'agence Havas, il s'affaire chaque jour à rédiger ses " Cahiers ", journal intellectuel et psychologique dont l'essentiel n'est publié qu'après sa mort. Cette période le trouve régulièrement aux côtés de Stéphane Mallarmé dans un de club organisant des rencontres littéraires, il en devient l'un des plus fidèles adhérents.
C'est au cours de l'année 1917, avec le soutien d'André Gide, qu'il revient à la poésie, il compose " la jeune Parque " brisant ainsi ce long silence de sa vie de poète. En 1920, il écrit " le cimetière marin " suivi en 1922 par " Charmes ". Toujours influencé par Stéphane Mallarmé, il privilégie toujours, dans ses poèmes le sens et l'inspiration. Il déclare alors : " Mes vers ont le sens qu'on leur prête "."

" POÉSIE " par Paul Valéry :
https://youtu.be/Fxi0IWraDHI

 

.

 


"Après la Première Guerre mondiale, il devient une sorte de « poète officiel », immensément célèbre. Mais dupe, il s'en amuse malgré les honneurs qui lui sont rendus. Il est élu membre de l'Académie française. Dans le discours de réception qu'il prononce, Paul Valéry fait l’éloge d'Anatole France, son prédécesseur, sans prononcer son nom une seule fois. En effet il ne pardonnait pas à Anatole France de s'être autrefois opposé à la publication de poèmes de Mallarmé.
Son œuvre véritable, pendant ce temps, continue toujours dans l'ombre. La profondeur des réflexions qu'il a émises dans des ouvrages exigeants (Introduction à la méthode de Léonard de Vinci, La Soirée avec monsieur Teste), et sur le devenir de la civilisation (Regards sur le monde actuel) ainsi que sa vive curiosité intellectuelle en ont fait un interlocuteur privilégié de personnalités telles que Henri Poincaré, Louis de Broglie, Henri Bergson, Auguste Perret, et Albert Einstein.
Sous l'Occupation, Paul Valéry, refuse de collaborer, prononce, et, en sa qualité de secrétaire de l'Académie française l'éloge funèbre d' «Henri Bergson ». Cette prise de position lui vaut de perdre ce poste, comme celui d’administrateur du Centre universitaire méditerranéen de Nice. En 1942, il dédicace un de ses livres à Hélène Berr, ce qui décide la jeune femme à tenir son journal. Elle sera considérée comme l' " Anne Frank française"."
"Il meurt le 20 juillet 1945 quelques semaines après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Sont alors organisées des funérailles nationales à la demande du général de Gaulle. il est inhumé à Sète, dans la partie haute de ce cimetière marin qu'il avait célébré dans son poème :
 
" Ce toit tranquille, où marchent des colombes,
entre les pins palpite, entre les tombes…""
 
Il repose dans le caveau de son grand-père, Giulio Grassi. Les quelques vers en guise d’épitaphe proclament :
 
" O récompense après une pensée
Qu’un long regard sur le calme des dieux."
 
Philippe Raybaud.