Travail : profondes mutations en vue

Dans les prochaines décennies la globalisation de l’économie planétaire aura des conséquences de plus en plus visibles sur le marché du travail.

Les entreprises maintiendront de moins en moins une organisation figée avec des salariés en contrat à durée indéterminée. Elles fonctionneront selon une logique de projets, au niveau local et au niveau international.

Pour un travail donné, une entreprise cherchera les meilleures compétences pour constituer l’équipe qui mènera à bien le projet, pour quelques mois ou pour plusieurs années. 

Pour certains métiers du savoir, les nouveaux outils numériques de communication et de travail collaboratifs permettront d’organiser le travail via l’internet, gommant ainsi les contraintes de fuseaux horaires et de géographie. Les jeunes d’Afrique et d’Asie, de plus en plus nombreux et surtout de mieux en mieux éduqués devraient être en mesure de tirer profit des ces évolutions et de s’insérer dans les équipes travaillant en ligne.

Pour aller plus loin : http://futuroscopie.org/index.php/economie/157-le-marche-du-travail-va-connaitre-de-profondes-mutations

À propos du réseau Les 3 Grâces©

Les 3 Grâces met en réseau les commerçants et artisans indépendants de l’Hérault pour les accompagner et les valoriser auprès de leurs consom’acteurs. Qu’ont-il de plus que les autres ? Les commerçants qui sont accompagnés répondent à une charte qualité qui s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire. Ils travaillent majoritairement en circuit court et en local (ou Made in France) et sélectionnent leurs produits pour leur qualité. Comment les reconnaître ? Tous les commerçants du réseau sont identifiables grâce à ce macaron de porte, gage de qualité de leurs produits, de leur démarche responsable, mais aussi de leur accueil chaleureux. Les retrouver sur la liste de nos bonnes adresses du webzine, ainsi que leurs articles dédiés : http://www.les3graces.fr/webzine/

grac

"Les 3 Grâces est un réseau coopératif, multi-filières (artisanat d’art, production alimentaire, vente au détail), de commerçants indépendants de proximité, dans l’Hérault.  Parce que les problématiques d’isolement nuisent à leur pérennité, les commerçants indépendants ont besoin de solutions socialement innovantes pour répondre à leurs problématiques. Côté consommateurs, nous avons tous besoin de rencontres et il n’est pas dans l’intérêt collectif d’aller vers l’uniformisation des centres-villes."

www.les3graces.fr/webzine/

Les missions : 

● Accompagner les commerçants dans leurs problématiques au quotidien  
● Mutualiser les actions pour valoriser les commerçants auprès de leurs consommateurs

 Finalités :

● Accélérateur de commerce indépendant  
● Créateur de lien durable entre les différents acteurs du commerce indépendant  
● Développeur de proximité humaine et marchande. 

L’homme et la machine deviennent partenaires

Dans la Grèce antique, le prix d’achat moyen d’un esclave était de 150 drachmes, environ 500 € soit le prix d’Alpha 1 S le robot compagnon humanoïde conçu pour l’éducation et le divertissement par UBbtech et que l’on peut acheter chez Amazon.

Il y a beaucoup de fantasmes autour des robots. Un robot n’est qu’une machine conçue pour accomplir automatiquement des tâches en imitant ou reproduisant, dans un domaine précis, des actions humaines.

Les robots ne datent pas d’aujourd’hui. Cela fait déjà longtemps qu’ils travaillent sur les chaînes de montages des constructeurs automobiles, qu’ils remplacent les hommes pour les opérations dans les zones dangereuse des centrales nucléaires ou qu’ils exécutent des tâches répétitives dans de nombreux secteurs industriels.

La nouveauté, ce sont les nouvelles fonctionnalités que ces robots acquièrent avec le numérique et les nouvelles technologiques.

En savoir plus sur : http://futuroscopie.org/index.php/economie

Le consommateur restera roi

Globalement le monde évolue vers davantage de prospérité. Des classes moyennes apparaissent en Chine, en Inde, au Brésil et dans nombre de pays émergents. L’économie du savoir s’impose progressivement partout et prend le relai de l’agriculture et de l’industrie comme moteur du développement.

 

Les consommateurs deviennent davantage demandeurs de services et de produits liés à la santé, à la qualité de vie, à la culture et aux loisirs. Ils attachent davantage d’importance aux facteurs environnementaux, au bien-être animal, etc.

Par ailleurs l’augmentation général de l’instruction, la montée de l’individualisme et le souhait de chacun de participer aux décisions qui le concerne amèneront le client à vouloir toujours davantage personnaliser les produits qu’il achète que ce soit sa voiture, les vacances organisées sur mesure par son agence de voyage, les services de sa banques, etc.

Malgré les évolutions des produits et services demandés, les attentes fondamentales des consommateurs (délais, qualité, fonctionnalités, prix) des produits et des services ne changeront pas de nature mais de degré : les délais exigés pour les livraisons seront de plus en plus courts, le zéro défaut sera la norme absolue et les caractéristiques du produits devront être conformes aux promesses du marketing. Par ailleurs les normes environnementales et sociales s’imposeront également à l’ensemble de la planète d’ici à 2050.

En savoir plus : http://futuroscopie.org/index.php/economie/128-les-citoyens-consommateurs-restent-les-arbitres-du-jeu

Jean-Claude GAYSSOT élu à l’unanimité président de MedLink Ports.

Jean-Claude GAYSSOT, Président de Port de Sète Sud de France a été élu à l’unanimité ce lundi 9 juillet 2018 à la présidence de MedLink Ports.

 Il succède à Mme CABAU WORELL, Présidente du Directoire du Grand Port Maritime de Marseille.  Le port de Sète en tant que second port français du bassin méditerranéen s’engage à développer l’intermodalité et le report modal des transports.

  Avec plus de 300 escales fluviales par an et les travaux d’élargissement du canal du Rhône à Sète en cours de réalisation, le trafic fluvial au port de Sète devient un enjeu majeur de développement. 
Depuis 2015, MedLink est devenue une agence œuvrant au développement du transport multimodal sur l’axe Rhône Saône Méditerranée, avec plus de 100 millions de tonnes de marchandises transportées annuellement.

pmoIMG_0690


Medlink Ports, au service des professionnels (chargeurs, organisateurs de transport, logisticiens, industriels…) veut répondre aux demandes de transport et logistique multi-segments et multifilières.   

Cette démarche volontariste, pour laquelle le Port de Sète investit dans sa plateforme multimodale, est novatrice en Europe. MedLink Ports est aujourd’hui composée de : 

  • 8 ports multimodaux du bassin Rhône Saône : Pagny, Chalon, Mâcon, Villefranche-surSaône, Lyon, Vienne Sud/Salaise-Sablons, Avignon/le Pontet et Arles 
  • 2 ports maritimes : Le Grand port Maritime de Marseille (GPMM) et le port de Sète (Port Sud de France)
  • le gestionnaire d’infrastructures sur le bassin Rhône-Saône : Voies Navigables de France (VNF)
  • l’aménageur de sites industriels et portuaires sur le Rhône : la Compagnie Nationale du Rhône (CNR).

pmoquai I bateau + peniche

Le Président GAYSSOT s’est engagé pour que soient associés tous les acteurs économiques publics et privés dans une croissance durable des transports de marchandises massifiées dans l’axe Nord Sud Méditerranée.

Le monde virtuel et le monde réel s’interpénètrent

La réalité virtuelle (en anglais, virtual reality ou VR) permet de plonger une personne dans un monde artificiel créé numériquement. Avec un casque de vision et éventuellement des accessoires annexes munis de capteurs sensoriels pour simuler le toucher, l’odorat ou encore le goût, la personne peut interagir intuitivement et naturellement avec ce monde.

La réalité augmentée permet quant à elle de superposer au réel une couche d’information ou d’effets digitaux. Bien que différentes ces technologies ont un point commun : elles mélangent le monde digital et le monde physique.

D’abord utilisées pour des applications ludiques ou récréatives, la réalité virtuelle trouve à présent des débouchés dans la sphère professionnelle. On la trouve dans l’ingénierie, la construction immobilière, l’enseignement, la formation professionnelle pour simuler un poste de travail ou de conduite, le marketing pour tester des univers de consommation ou des configuration de linéaires de supermarchés, la publicité pour vendre un produit, une destination de voyage… et même en politique.

» Lire la suite

Le capitalisme s’autodétruit

Tout système économique fini par être remplacé par le suivant. Le système féodal a tenu quelques siècles puis il disparut. La capitalisme qui a vu le jour avec la révolution industrielle du 19ème siècle donne aujourd’hui des signes d’essoufflement avec ses crises à répétition, ses inégalités croissantes et ses impacts négatifs sur l’environnement.

Marx, qui était d’abord un excellent économiste, était convaincu que le capitalisme était voué à l’autodestruction. Il se pourrait fort que sa prédiction se réalise au cours de ce siècle.

» Lire la suite

Clôture de la 14ème édition du Printemps de la Création d'Entreprise

Mardi 26 juin 2018, Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault a participé à la cérémonie de clôture de la 14ème édition du Printemps de la Création d'Entreprise qui s'est déroulée à la Maison pour Tous Léo Lagrange dans le quartier de la Mosson à Montpellier.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes assises

Cette journée de rencontre était l'occasion pour de nombreux entrepreneurs d'échanger entre professionnels. Plusieurs stands, expositions et table rondes ont permis a ces créateurs d'entreprises de présenter leurs activités et de développer leur réseau. Ils ont pu également découvrir les offres d'accompagnement et de financement pour leurs projets.

L'instruction est stratégique

L’éducation et l’instruction sont des paramètres essentiels qui conditionnent les performances économiques et la richesse d’une nation. Il suffit pour s’en convaincre de constater la relation entre le nombre d’années d’étude et le PIB par personne illustrée par le graphique ci-dessous qui donne le PIB par personne selon la durée moyenne de scolarité dans quelques pays représentatifs.

 

PIB per capita
(en parité de pouvoir d’achat exprimés en milliers de dollars US) [1]

 

La qualité de l’instruction est aussi évidemment cruciale pour la compétitivité d’un pays comme le montre le lien entre le PIB par personne et le score obtenu par les élèves en fin de scolarité obligatoire aux tests du Programme international pour le suivi des acquis des élèves, connu sous l’acronyme anglais PISA [2]. Ces évaluations sont réalisées tous les trois ans par l’OCDE dans quelque 70 pays.

 

PIB per capita
(en parité de pouvoir d’achat exprimés en milliers de dollars US) [3]

Tous les pays ont aujourd’hui compris l’importance de l’enseignement pour leur avenir. Selon les Nations-Unies, l’analphabétisme sera éradiqué partout dans le monde d’ici 2050. Tous les enfants de la planète bénéficieront alors au minimum d’un enseignement de niveau primaire et plus de la moitié d’entre eux auront également la possibilité de poursuivre des études de niveau secondaire. Enfin, dès à présent, de très nombreux pays, en particulier en Asie, investissent dans l’enseignement supérieur.

» lire d'autres articles sur l'éducation sur futuroscopie.org , un magazine numérique du réseau OC-INFOS

 __________________________________

[1] Sources des données : Banque mondiale pour les PIB et UNESCO pour les années d’études – dernière année connue en valeurs 2016.
[2] PISA : Programme for International Student Assessment
[3] Sources des données : Banque mondiale pour les PIB et OCDE pour les scores PISA (2015)

CCISTORE un bel outil au service des entreprises

Quand les CCI allient intelligence collective, méthode agile et user experience : ce mercredi 30 mai, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, a officiellement lancé la marketplace CCI Store au service des entreprises, qui préfigure l'ordre de service des CCI à l'avenir.

Face à trois tendances concomittantes, la digitalisation des services, l’évolution des offreurs de logiciel en prestations de service et la digitalisation des services publics, les CCI ont imaginé la Marketplace CCI Store !
CCI Store est un véritable outil qui préfigure l’offre de services des Chambres de Commerce et d’Industrie à l’avenir et des services aux entreprises de manière plus globale.
Première plateforme de solutions digitales et de e-services sélectionnés et testés par les experts CCI, cette marketplace B2B regroupe des solutions publiques ou privées, gratuites ou payantes, internationales, nationales ou locales.
CCI Store propose ainsi des services numériques pour toutes les étapes de la vie des entreprises : entrepreneuriat, financement, développement, management, performance et gestion. Serious game, calculateur, simulateur, Web App, logiciels Saas ou applications mobiles, CCI STORE donne accès en quelques clics aux services les plus appréciés des entrepreneurs. Un service disponible H24 et 7 jours sur 7, de manière parfaitement complémentaire avec les services de proximité de la CCI Hérault. La CCI Hérault fait partie du groupe des 11 CCI innovantes à co-construire ce service, sur les 126 CCI au niveau national. A ce jour, 9 offres régionales sont référencées sur la plate-forme nationale, 7 sont issues de l’ancienne région Languedoc Roussillon, 4 de l’Hérault. Une belle preuve de l’innovation et de l’agilité des entreprises en Occitanie. Les solutions référencées sont préalablement identifiées par les experts CCI, véritables tiers de confiance, qui les font remonter au niveau national. Le Lab CCI Store étudie ensuite les candidatures, teste la pertinence des solutions avant leur intégration.

Deux entreprises locales, Price Comparator Pro et Keetiz, sont venues témoigner de l’intérêt d’être référencées sur CCI Store : les offreurs de solutions ont parfois du mal à distribuer leurs services.
Grâce à CCI Store ils bénéficient d’une visibilité nationale inespérée et d’un référencement naturel plus important.

A ce jour, 150 e-services sont disponibles.

D’ici septembre, ce sont plus de 200 solutions qui composeront le store.
4 solutions locales déjà référencées dans CCI Store
- Price Comparator Pro (Castelnau-le-Lez) : logiciel de veille tarifaire à destination des ecommerçants, des marques et des fabricants. La solution permet de connaître en temps réel les évolutions de prix, l’assortiment et les stocks des produits de vos concurrents et/ou revendeurs.
- Keetiz (Montpellier) : système de fidélisation des clients en rendant le Ticket de caisse interactif :
tout achat ce traduit par un cash back remboursable au client.
- Meet Pro (Béziers) : site de rencontre entrepreneuriale qui met en relation repreneurs, cédants, créateurs et accompagnants afin de permettre à chacun de réaliser son projet
- AXEPTIO (Montpellier) : formulaire sécurisé conforme aux recommandations du RGPD grâce au recueil des consentements des utilisateurs.

Déposez vos candidatures aux Trophées de l'économie numérique 2018

Les Trophées de l'Économie Numérique récompensent les entrepreneurs d'Occitanie, développant des solutions et applications numériques porteuses d'innovation. Déposez vos candidatures avant le 1er juin 2018 !

15ème Trophées de l'économie numérique 2018

Les 15ème Trophées de l'économie numérique mettent à l'honneur le savoir-faire et les initiatives des entreprises d'Occitanie, dans le développement des solutions et applications numériques. Ce concours souhaite mettre en avant les initiatives locales, valoriser la filière numérique, favoriser l'intégration du numérique par le plus grand nombre d'entreprises et ainsi contribuer au financement de projets innovants.

Les entrepreneurs peuvent candidater pour l'une des 5 catégories :

  1. Territoire et citoyenneté : ce trophée vise à valoriser l’initiative des entreprises, collectivités, associations, administrations ou organismes publics dont le projet vise à développer le territoire, favoriser le lien social et qui s’appuie sur le numérique pour développer ce projet.
  2. Transition Numérique et Performance : il récompense les entreprises utilisatrices des technologies numériques, qui assurent le déploiement d’un usage numérique ou qui souhaitent améliorer la performance, la compétitivité, l’organisation interne d’une entreprise, voire d’un secteur d’activité.
  3. Croissance, Rayonnement et potentiel international : ce trophée est ouvert aux entreprises numériques, ayant une croissance, une innovation et une performance qui assurent un rayonnement rapide et même un développement international.
  4. Transition énergétique et technologies vertes : cette catégorie est ouverte aux entreprises utilisatrices de technologies numériques proposant une innovation dans les problématiques de croissance verte via l’usage du numérique.
  5. Start'up : ce trophée récompense jeunes talents et jeunes projets innovants, particulièrement prometteur.

Les Trophées de l'économie numérique sont ouvert à toutes les entreprises dont le siège social se trouve en Occitanie et présentant un projet innovant dans le développement de solutions et applications numériques. Il faut justifier au moins un bilan comptable pour les 4 catégories Territoire et Citoyenneté, Transition numérique et performance, Croissance, rayonnement et potentiel international, Transition énergétique et technologies vertes.

Pour la catégorie Start'up, les candidatures sont ouvertes aux fournisseurs de Numérique, utilisateurs de Numérique, associations, collectivités, groupes d’individus, entreprises du secteur des technologies, dont le projet sera mis en œuvre opérationnellement un an après la date de candidature ou ayant été mis en œuvre opérationnellement un an avant la candidature. De plus, pour cette catégorie, les candidatures sont ouvertes aux structures ayant déposé leurs statuts ET ayant maximum 3 ans d’existence ET moins de 10 salariés.

Chaque gagnant bénéficiera d’une visibilité régionale/nationales et de dotations ou d’accompagnements fournis par les partenaires de l’opération.

Les 4 prix spéciaux des Trophées

Les prix spéciaux du jury récompensent les projets les plus remarquables parmi les catégories des Trophées de l'Économie Numérique.

  • Le Grand Prix de l'Économie Numérique sera décerné par le jury à l'organisme ou à l'initiative qui aura le plus contribué à la Révolution Numérique, toutes catégories confondues. Parrainé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
  • Le Prix Coup de Cœur Christine EMPOCIELLO récompensera quant à lui les candidats présentant des solutions originales. Parrainé par la CCI Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
  • Le Prix Métropole Toulouse récompensera le projet le plus remarquable autour de Toulouse.
  • Le Prix Métropole Montpellier-Méditerranée récompensera le projet le plus remarquable autour de Montpellier.

Réunion du jury à Blagnac, le 11 juin 2018

Les jurys sont composés de différents professionnels spécialisés, de journalistes, des parrains des Trophées de l’Economie Numérique, des représentants des différents départements de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée ainsi que des vainqueurs de l’édition précédente. Tous les jurys se réuniront afin de désigner trois nominés et le lauréat de chaque catégorie.

Remise des prix à Carcassonne, le 26 juin 2018

La Cérémonie de remise des Trophées de L’Economie Numérique se déroulera à Carcassonne lors d’une journée spéciale, en présence de personnalités du monde économique régional et national.