Trio Timeless de Gérard Pansanel

Concert jazz à Saint Gély-du-Fesc
Vendredi 24 février 2017 à 20h30
Salle Georges Brassens

Dans le cadre de la saison La Devoiselle 2017, le trio Timeless inauguré en 2013 en Sicile se produira sous la forme guitare, orgue, batterie.

Compagnon de route entre autre d'Archie Shepp, Michel Portal, Bernard Lubat et Michel Marre, le guitariste et compositeur Gérard Pansanel s'entoure du batteur montpelliérain Joël Allouche et du claviériste sétois Remi Ploton. Complices depuis plusieurs années, les musiciens proposent une soirée tournée vers une voie personnelle et originale entre le jazz, les musiques improvisées et sa culture méditerranéenne.

Pour en savoir plus :

Saison de la Devoiselle

Récital Petru Guelfucci

Samedi 25 février l'amicale corse de Montpellier a organisé une belle soirée: elle recevait au JAM de Montpellier Petru Guelfucci, l'une des plus belles voix de Corse.
Cette soirée fut un réel succès: cette salle intimiste qui peut accueillir environ 350 personnes était comble. Le bar, un stand de charcuterie corse conféraient à ce lieu un côté  bon enfant, familial.
De 21h à 23h30 se sont succédées de très belles chansons corses interprétées par Petru Guelfucci accompagné par Christophe McDaniel au piano, Raphaël Pierre au violon, Charles Giafferi à la guitare, et les voix de Jean Marc Bertrand et Petru Santu Guelfucci. Enchaînant des paghjelle traditionnelles, des chants drôles et entraînants, des succès connus de tous, il a su envoûter les spectateurs durant un temps qui a semblé à tous trop court. De Corsica cette si belle chanson qui rend un véritable hommage à l'île de Beauté à i paesoli d'Orezza retraçant l'histoire des villages corses en passant par Catalinetta petite chanson amusante et à tant d'autres succès,le répertoire fut varié et ce fut un enchantement pour tous.

Petru Guelfucci a confirmé que son succès international est bien mérité: homme engagé, simple et sympathique il a enchanté les Corses et non Corses présents au JAM ce samedi soir.
La belle découverte de la soirée, pour beaucoup, même s'il commence à être bien connu et reconnu fut Petru Santu Guelfucci son fils. Une voix puissante, mélodieuse absolument extraordinaire. Le poème de Francis James chanté par Brassens - la prière -magnifiquement interprété en langue corse par Petru Santu fut un instant magique. Cet artiste à part entière a certes un nom déjà connu, un héritage génétique mais surtout et au-delà de tout une personnalité propre et un talent exceptionnel.
Merci à Monsieur Castelli Président de l'association corse de Montpellier d'avoir organisé une telle soirée.
Merci à ces si belles voix de Corse de nous avoir transportés dans cette île magique le temps d'une soirée et de nous avoir permis de rêver.

Marie-Thérèse Nègre

cliquez sur une image pour l'agrandir

>> Pour avoir plus de photos

Lindy Hop

cats-1

Jeudi 23 février à 20h30 Les studios Swing Cat, école montpélliéraine de danses  Lindy Hop, Balboa, Rock, Salsa, Hip Hop, Zumba, Capoiera.....sont l'endroit où il fait bon se rendre pour se divertir.
Ses directeurs-danseurs Cathy et Gilbert  savent avec professionnalisme, disponibilité, simplicité et gentillesse, accueillir tous ceux qui ont envie de danser et ce, quel que soit l'âge. Dynamiques et toujours motivés, ils organisent de nombreuses soirées où chacun est là pour s'amuser et pour apprendre: danseurs chevronnés et novices se côtoient dans de réels moments de partages et de plaisir.
Un nouveau cours est mis en place en cette deuxième partie d'année pour permettre à tous de découvrir ce fameux Lindy Hop qui est en train de se développer partout en France.
Vous avez envie:

  • d'oublier pour quelques heures vos soucis
  • de sortir du marasme environnemental
  • de vous amuser et retrouver un peu votre âme d'enfant
  • de vous retrouver avec des gens sympathiques tous animés de la même envie : faire la fête, rire et profiter de la vie

Alors il ne faut plus hésiter : jeudi 23 février à 20h30, un cours gratuit est ouvert à tous ceux qui souhaitent découvrir cette danse. Venez nombreux. C'est dans une réelle grande salle de danse au plancher en bois et grand mur de glace que vous ferez vos premiers pas et quand vous y aurez goûté vous ne pourrez plus vous en passer.
Ce sera votre soirée, en couple ou célibataire, n'hésitez pas : l'accueil sera chaleureux, l'ambiance agréable et vous êtes assurés de passer un excellent moment...

 Marie-Thérèse Nègre

initiation au Lindy Hop - 1er cours gratuit. Jeudi 23 février à 20h30
Studios Swing Cat - 46 rue Roland Garros
34130 Mauguio   - www.swingcatcie.com     Tél: 04 67 65 47 38
Pour vous inscrire :  Sessions Lindy Hop débutants

Concert trio Zanin

Vendredi 24 février 2017 à 20h30

Domaine départemental Pierresvives
Amphithéâtre - Entrée libre

Dans le cadre du festival « Fleurs de vie, fleurs de jazz », venez écouter à pierresvives le Trio Zanin.
Deux frères et une sœur virtuoses réfugiés de Syrie, interpréteront un répertoire de musique traditionnelle syrienne, kurde et turque. L’occasion de découvrir le Qanun, instrument à cordes pincées d’origine perse.

Fils d’un professeur de musique au conservatoire de Syrie et issu d’une famille de musiciens, Haki Kilic baigne depuis sa tendre enfance dans la musique. Depuis l’âge de 4 ans, il étudie la musique orientale et classique. Il intègre le conservatoire de Damas et à l’âge de 15 ans devient membre du groupe de l’Etat Syrien «ZANNOUBIA». Il part ensuite en Allemagne où il obtient son diplôme au conservatoire de Wolfsburg.

En France, il intègre le conservatoire de Montpellier. Sa formation musicale est complète : Haki Kilic joue et enseigne le piano, la clarinette, l'accordéon et les percussions. Il accompagne régulièrement des danseuses orientales et participe à des stages de formation. Il dirige également un orchestre oriental, composé des membres de sa famille, tous professionnels de la musique orientale (Qanun, oûd, violon, clavier et chant).

Suzdil Ahmad: Qanun
Delchad Ahmad: violon, violoncelle & oud
Haki Kilic: accordéon, percussion et direction musicale
Voir la vidéo

Lieu : Amphithéâtre pierresvives
Public : Tout public
Accès : Entrée libre et gratuite
Transport : Tram Ligne 1 Arrêt Les Halles OU Tram Ligne 3 Arrêt Hôtel du département, puis bus n°19 arrêt Léonard de Vinci.

Petru Guelfucci à Montpellier

Petru Gulefucci au JAM de Montpellier, le 25 février
Réservation : JAM - 100 rue Ferdinand de Lesseps (Montpellier) - Tél: 04 67 58 30 30 - site : www.lejam.com

 

 

L'amicale corse de Montpellier a programmé une belle rencontre : Petru Guelfucci, la voix de la Corse, sera en concert au Jam de Montpellier le 25 février 2017.
Adhérer à cette association, c'est vivre la Corse sur le continent, c'est partager de très bons moments en ayant le sentiment d'être un peu sur l'île de Beauté, c'est pour les non Corses découvrir une belle région, c'est pour les Corses se ressourcer et retrouver leurs racines. Pour découvrir cette association conduite de façon dynamique par son Président, Christian CASTELLI, rendez-vous sur le site: corsedemontpellier.com


 


   

Petru GuelfucciPetru Gulefucci


Né à Sermanu, petit village de Haute Corse, Petru Guelfucci est issu d'une famille de chanteurs et musiciens. A 14 ans il se produit déjà, dans des veillées et des animations, avec le groupe folklorique "A Manella".
A 18 ans, il rencontre un des principaux acteurs du mouvement culturel corse des années 1970 et rejoint un ensemble de jeunes Corses enthousiastes et désirant sauvegarder leur patrimoine; ainsi va naître le groupe Canta u populu corsu qui, dans ses chansons, ravivera la flamme nationaliste.
Petru Guelfucci, figure emblématique du renouveau de la polyphonie corse, quitte, en 1981, le groupe Canta u populu corsu, après s'être produit pendant 6 ans avec lui et se lance en 1987 dans une carrière en solo.

Son 1er disque Isula remporte un très grand succès: de magnifiques textes traduisant son amour pour son île, une voix hors du commun à la modulation unique appelée riucade. D'autres albums suivent qui confirment la qualité de ce chanteur dont Gilbert Bécaud disait en 1999 : "il chante ses montagnes et son beau pays : il chante clair, il chante chaud. Je suis heureux d'avoir rencontré un homme  vrai et un vrai talent ".
Petru Guelfucci va connaître le succès au Québec et entamer une carrière internationale.

 

Son œuvre

Une production importante :

  • 8 albums avec Canta u populu corsu.
  • 6 albums en solo et un 7ème prévu pour le début de l'été 2017.
  • Des chansons avec le groupe Voce di Corsica, les plus grandes polyphonies corses.

Des distinctions nombreuses :

  • Nomination aux Victoires de la Musique avec les Nouvelles Polyphonies corses en 1991. 
  • Grand Prix de la chanson décerné par Radio France en 1991.
  • Disque d'or au Québec avec son album Corsica en 1993.
  • Nomination aux Victoires de la Musique avec Voce di Corsica en 1995.

 

 

 Son engagement culturel

Grand défenseur des valeurs et des traditions corses, il s'est battu pour que le "cantu in paghjella" soit inscrit sur la liste des chefs d'œuvre du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Cette demande approuvée par l'Assemblée de Corse en 2005 a été confirmée par l'inscription de ce chant sur la liste de sauvegarde d'urgence par le comité intergouvernemental de l'UNESCO. La paghjella est un chant polyphonique corse profane et non sacré composé de 6 vers de 8 syllabes qui se chante a capella. Le chanteur de paghjella adopte toujours la même position traditionnelle: debout, la main contre l'oreille forme un creux, cela lui permet d'avoir un retour du son et de pouvoir vérifier que ses harmoniques sont justes.

Ses rencontres avec Renaud, Gilbert Bécaud, Cabrel, Patrick Fiori et bien d'autres sont la preuve de l'ouverture et la diversité du parcours de Petru Guelfucci. Son engagement auprès des enfants dans les écoles pour que chaque petit Corse connaisse les traditions de son île est important. Sa  participation à l'album Corsu Mezu Mezu sorti le 25 septembre 2015, reprenant des chansons corses et réunissant 30 artistes corses et continentaux est un signe incontestable de l'intense implication de Petru Guelfucci pour que partout vive et soit connue l'âme de la Corse.
La soirée du 25 Février à Montpellier promet d'être riche en émotion, en chaleur, en partages.

Marie-Thérèse Nègre

 

Un Stabat Mater de Dvorak très original

Cette semaine, devant une salle quasi-comble, l'Opéra-Comédie a donné le Stabat Mater de Dvorak dans une version scénique. Celle-ci a été initiée par Mme Chevalier, directrice du l'OONM et bien l'en a inspirée car la scènographie créée par Sandra Pocceschi et Giacomo Strada, respecte si bien l'œuvre musicale qu'elle en fait une sorte d'opéra accentuant sa dimension universelle. La musique est aux mains du choeur de chambre Accentus, l'orchestre de l'OONM et les deux choeurs celui de Montpellier et celui d'Accentus sont dirigés par Laurence Equilbey d'Accentus.
Cette œuvre créée au XIXe dans la douleur par Anton Dvorak qui venait de perdre ses trois enfants en deux ans renvoie à la souffrance de la mère du Christ endurant la passion de son fils et invite l'auditeur à vivre en empathie ce drame.

L'évolution de cet oratorio est accompagnée sur scène d'une succession de tableaux très graphiques qui, exploitant les outils du décor, les lumières, les têtes des choristes dans la fosse centrale de la scène, se construisent et se déconstruisent au rythme de la musique et en harmonie avec le livret écrit en latin au XIIIe par Jacopone da Todi.

Résultat d'un travail d'analyse très poussée de la musique et du texte, chaque tableau est d'une très grande richesse esthétique, émotionnelle et philosophique. Ils sont ancrés dans l'art moderne qu'un Mondrian n'aurait pas renié, mais ajoutant des éléments simples qui provoquent l'émotion comme la nudité, la perche, les poupées décapitées ou délaissées, les têtes des choristes, d'abord comme êtres du monde souterrain, puis exposées et traduisant comme dans un choeur antique la foule des humains prisonniers de leur tragique condition. Le livret suggère une réflexion sur les rapports entre les hommes puis les hommes et Dieu à travers la compassion et les metteurs en scène ont très bien su exprimer l'universalité de cette recherche. L'actualité les a bien servis.
La direction de Laurence Aquilbey a été toute de fermeté et de finesse. Les solistes, venus de tous les horizons avaient de très belles voix qui s'équilibraient entre elles et ils ont manifesté de réels talents de comédiens.
Cet oratorio fut une magnifique surprise.

A.K.

Marianne Crebassa primée aux Victoires lyriques

L'élève du Conservatoire de Montpellier a remporté la victoire lyrique de l'année 2017, dans la catégorie meilleure artiste lyrique, le 1er février dans l'Auditorium de Radio France à Paris.

A l'occasion des 24èmes Victoires de la Musique Classique 2017, la mezzo soprano Marianne Crebassa face à Patricia Petibon et Stéphanie d'Oustrac a été sacrée artiste lyrique de l'année au terme d'une cérémonie qui dura plus de trois heures. Elle y chanta l'air "D'Amour l'ardente flamme", extrait d'Orphée et Eurydice de Gluck.

En 2008, à l'âge de 21 ans, elle fut engagée par l'Opéra de Montpellier et fit ses premiers pas dans Manfred de Schumann sous la direction de Hervé Niquet. 

En 2010, pas tout à fait inconnue, elle avait été révélée au public du Festival de Radio France à Montpellier par le directeur du festival René Kœring. Elève des conservatoires d'Agde, de Sète et de Montpellier, elle jouera souvent des rôles de travestis de l'opéra baroque. En 2013, on la revit dans le rôle de la coquette Dorabella du Cosi fan tutte de Mozart qui fut donné à l'Opéra Comédie de Montpellier. Nominée pour les Révélations des Victoires de la Musique Classique en 2016, elle a publié il y a quelques mois chez Erato son premier disque Oh Boy!  dans des rôles en pantalon comme celui de Chérubin qui a reçu un bel accueil auprès de la critique et du public. Une juste récompense donc ! 

Banda Sagana

 

Depuis 1992, ce groupe musical occitan anime fêtes, villages, villes et quartiers. Leur nom est issu de Sagana , la sorcière montpelliéraine qui, une nuit de Saint Jean, condamna la Banda - fanfare ambulatoire qui anime les défilés de rues lors des férias - à jouer à jamais pour elle.

Leur musique tzigale - association des mots Tzigane et Cigale - est une musique du Sud, chaude, énergique, innovante mais se rattachant toujours au Languedoc.
Avec l'ensemble de leurs instruments - sax, hautbois, timba, djembé, percus brésiliennes, africaines - ils allient les airs traditionnels avec l'afro jazz, la salsa. Leur musique à la fois traditionnelle et ouverte sur l'extérieur, entraînante, est une fête à elle seule.

Ce groupe dynamique propose des parades thématiques avec des musiciens de rues, des danseurs de rue, des échassiers, des jongleurs de feu et se produit aussi dans des lieux clos pour animer des soirées.

Marie-Thérèse Nègre

Banda Sagana

Contacts :
So Love Concept - 06 27 85 38 49
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Facebook : facebook.com/Banda-sagana

 

Concert de Celio Silva Quintet au Bar du Théâtre Jean Vilar

Samedi 4 février à 20h

Ces grands musiciens invitent le public à voyager dans l'univers brésilien.
Si la base de leur répertoire est la bossa nova, le groupe travaille également avec divers rythmes brésiliens comme le baiao et le frevo.

Voix, guitare acoustique : Célio Silva
Saxophone : Patrice Coppin
Batterie : Fabio Charvet
Basse électrique/acoustique : Fabio Zarbato
Percussions, voix : Caio Mamberti

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
Théâtre Jean Vilar - 155, Rue De Bologne, 34080 Montpellier
Infos : 09 54 58 74 18

Tour de Carbou et Graham

Une tournée avec Thomas Carbou & Patrick Graham, 2 musiciens de talent viennent de Montréal (Québec).
Invité: Pierre DIAZ
Le temple à Cournonsec - Mercredi 25 janvier à 20 h 30
Le Garage au Pouget - Jeudi 26 janvier à 21h
Le cheval d'or à  Pézenas - Vendredi  27 janvier à 20h30
Le foyer à Palairac - Samedi 28 janvier à 19h30

Plus d'infos : Carbou et Graham

Bruno Fontaine en concert

Domaine d'O de Montpellier - Récital de piano
Jeudi 19 janvier 2017 à 20h

Boulimique de musiques, Bruno Fontaine est un touche-à-tout. Le pianiste a l'habitude d'explorer la musique savante et la musique de variétés, que ce soit en concert Mozart ou la chanson française. Tour à tour, il est arrangeur pour Mylène Farmer ou pour des chorales, compositeur dans le 7e art au côté d'Alain Resnais et doté d'un don de l'improvisation depuis l'enfance. Après les premiers pas au clavier à 8 ans, il ressort bardé de diplômes du conservatoire de Paris. Depuis, l'enfant terrible devenu concertiste montre une vitalité créative qui se partage sans limites.

Pour ce concert unique, Bruno Fontaine a sélectionné une programmation éclectique entre Schumann, Barbara, Sibélius, Gainsbourg et Trénet.

Théâtre Jean-Claude Carrière - Entrée nord
Durée : 1h20
A partir de 12 ans Tarifs : 20 €, 16 €, 12 € selon justificatifs.