Atelier Garden Party ! pour les enfants de 6 à 11 ans

 
À la suite d'une visite de l'exposition Gauffier, les enfants exploreront quelques notions de dessin académique afin de construire un paysage imaginaire en peinture sur plusieurs plans.
Atelier à la journée de 10h à 12h et de 14h à 16h, tous les jeudis du 28 juillet au 25 août
Plein tarif 12 € | Pass Métropole et tarif réduit 10 €
 
 
Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’MUSÉE FABRE Montpellier 7 mai 4 sept. 2022 voyjage falie de Louis Gauffier’

Prix Occitanie-Médicis Naomi Maury, lauréate de la 5ème édition du Prix Occitanie-Médicis

Pour la cinquième année consécutive, la Région Occitanie organise le Prix Occitanie-Médicis afin de promouvoir les talents régionaux de l’art contemporain sur la scène nationale et internationale. À l’issue des délibérations du jury, Naomi Maury, a été élue lauréate de cette édition.

Créé en 2018 en collaboration avec la prestigieuse Académie de France à Rome, le prix Occitanie – Médicis s’inscrit dans la politique d’aide au rayonnement à l’international des artistes plasticiens de la Région Occitanie. Elaborée par la Région, ce prix d’exception attire une centaine d’artistes plasticiens et visuels, désireux de profiter de l’opportunité unique d’une résidence au sein d’un lieu emblématique de la création artistique.

Les membres du jury ont retenu Naomi Maury comme lauréate de la cinquième édition de ce prestigieux Prix. Elle bénéficiera d’une résidence à la Villa Médicis-Académie de France à Rome pendant une durée de 3 mois, ainsi que d’une bourse de production d’un montant de 10 500 € octroyée par la Région. Au cours de son séjour, l’artiste aura l’opportunité de participer pleinement à la vie de la Villa avec des rencontres avec les autres pensionnaires et de la participation aux « Jeudis de la Villa ». À la suite de son séjour, la Région lui permettra de présenter son travail au travers d’une exposition au Musée Régional d’Art contemporain de Sérignan (MRAC), ou au Centre Régional d’Art Contemporain de Sète (CRAC) ou la publication d’un catalogue.

Naomi Maury est née à Bédarieux en 1991, elle vit et travaille à Sète. Par le biais d’installations, de dessins, de vidéos, elle développe des futurs fictionnels et utopistes, eux-mêmes axés autour des interdépendances entre les éléments et du soin comme valeur globale et ultime.

Naomi Maury a été lauréate du Prix Mezzanine des Abattoirs en 2021, et a exposé à la biennale de Lyon en 2019. Elle a aussi effectué plusieurs résidences (Etats-Unis, Berlin, Mexique, Thaïlande et Islande).
Au sein de la Villa Médicis, elle souhaite étudier les rapports entre gladiateurs et cyborgs et travailler notamment sur le symbole de Valeria Lucunda une des rares femmes gladiatrices.

Cette année, 69 artistes ont candidaté au Prix Occitanie-Médicis. À l’issue des présélections, 9 candidats ont présenté leur projet et leurs œuvres devant un jury composé d’artistes et professionnels du milieu artistique et présidé par les représentants de la Région et de la Villa Médicis.

« L’engouement autour du prix Occitanie – Médicis se confirme d’année en année avec une grande qualité des candidatures présentées. Le renouvellement de ce prix témoigne des liens solides tissés avec l’Académie de France à Rome - Villa Médicis et confirme notre volonté commune de valoriser la création française en arts visuels et plastiques. A la Région nous avons à cœur d’encourager nos artistes et de les accompagner dans leur projet de création, d’expérimentation ou de recherche artistique. Pendant ces 3 mois à la Villa Médicis de Rome, Naomi Maury va vivre une expérience exceptionnelle et va pouvoir faire rayonner son talent sur la scène nationale et internationale. » a déclaré Carole Delga présidente de la Région Occitanie-Pyrénées Méditerranée.

L’Académie de France à Rome - Villa Médicis

Créée en 1666 par Louis XIV, l’Académie de France à Rome - Villa Médicis est un établissement public national. Il a pour mission l’accueil d’artistes et de chercheurs pour leur permettre de poursuivre leurs travaux, études et recherches et acquérir un complément de formation. Elle est aujourd’hui impliquée dans tous les champs de la création artistique, de l’histoire et de la théorie des arts, ainsi que dans la restauration des œuvres d’art et des monuments.

Téléchargements

Télécharger le communiqué de presse (.pdf - 92.8 ko)

En janvier 2022 elle avait exposé à la chapelle du quartier Haut tout en rose lors d'une expo gratuite "Au fond de tes yeux" avec Damien Fragnon et Aske Andersen.

 

aaaabaeCapture

Du 7 mai au 4 septembre, le musée Fabre vous convie à sa nouvelle exposition de printemps et d'été

 

Du 7 mai au 4 septembre, le musée Fabre vous convie à sa nouvelle exposition de printemps et d'été, "Le Voyage en Italie de Louis Gauffier", à la découverte d'un artiste séduisant, sensible et solaire.
 
Cette exposition est la première consacrée au peintre Louis Gauffier (1762-1801), camarade et ami de Fabre, fondateur du musée de Montpellier. Toute la carrière de Louis Gauffier se déroula en Italie, à Rome puis à Florence. Aussi habile dans la peinture d'histoire, le paysage et le portrait, Gauffier est passionné par l'archéologie comme par les beautés de la nature. Néoclassique dans sa formation, il est déjà romantique par sa sensibilité. Sa carrière se déroule à une époque mouvementée, de la fin de la Monarchie jusqu'à la Révolution, et le conduit à rencontrer des voyageurs venus de toute l'Europe à la découverte de l'Italie.
 
 
Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’MUSÉE FABRE Montpellier 7 mai 4 sept. 2022 voyjage falie de Louis Gauffier’
 
 
Ne manquez pas les nocturnes tous les vendredis du mois de juin, accompagnées d'une riche programmation artistique (4, 11, 18, 25 juin).
Un cycle de conférence accompagnant l'exposition sera proposé par le commissaire Pierre Stépanoff (auditorium du musée : 25 mai, 31 mai, 14 juin, 21 juin).
Toute la programmation est à découvrir sur le site internet du musée Fabre.

Rendez-vous demain à 13h pour la visite du conservateur !

Peut être une représentation artistique de texte qui dit ’musée- -.fabre Rendez-vous vous du conservateur VENDREDI 25 MARS 13H MAUD MARRON WOJEW VOUS PRÉSENTE UNE SÉLECTION D'CEUVE DES SALLES JEAN FOURNIER CA PeTa9ae Pass’
Maud Marron-Wojewodzki, conservatrice responsable des collections modernes et contemporaines du musée Fabre vous présentera les trois salles du parcours permanent dédiées aux artistes défendus par le galeriste Jean Fournier.
Rendez-vous dans le hall d'accueil du musée pour cette visite libre sur présentation du billets d'entrée.

Découvrez le programme du mois de mars du Musée Fabre!

Découvrez le programme du mois de mars du Musée Fabre!
Points importants :
le musée Fabre accueille la réunion des ministres des affaires étrangères de l'Union Européenne le lundi 7 mars et sera exceptionnellement fermé du 3 au 8 mars inclus
mais l'exposition "La Beauté en partage" est prolongée jusqu'au dimanche 13 mars et sera entièrement gratuite (ainsi que les collections permanentes) le samedi 12 et le dimanche 13 mars, avec un programme spécial d'activités.
Sans oublier les ateliers d'écriture du 25 et du 26 mars et de nombreuses autres animations proposées tout au long du mois.
Vous pouvez les réserver sur notre billetterie en ligne :
 
 
aaaabanupCapture

Venez vous cultiver du 12 février au 8 mai au musée Paul Valéry, avec l'exposition "4 à 4".

Venez vous cultiver du 12 février au 8 mai au musée Paul Valéry, avec l'exposition "4 à 4".

abacampCapture

Proposé tous les deux ans, l’évènement 4 A 4 réunit à chaque fois quatre expositions individuelles consacrées simultanément à quatre artistes. Cette année, les peintres Alain Campos, Aroldo Governatori, Nissrine Seffar, et Zhang Hong Mei sont à l'honneur.

 

Si les artistes ont tous en partage d’interroger notre monde contemporain, ils empruntent des voies différentes en utilisant des médiums divers.

Dans l’espace consacré àchacun s’exprime en toute clarté la cohérence de leur démarche respective.

ALAIN CAMPOS Né à Casablanca, en 1955. Vit et travaille à Sète depuis 2006 Alain Campos développe un travail sur l'humain qui oscille entre figuration, symbolisme et récit. Les vingt-quatre œuvres présentées sont issues de deux séries réalisées à deux époques différentes, l’une en 2019 et l’autre en 2021. Toutes les deux montrent la figure humaine tantôt incrédule, tantôt angoissée, tantôt impavide. Si les peintures de 2019 sont des références directes aux maîtres anciens, Rembrandt, Manet, Hokusai..., celles de 2021 évoquent la période du confinement durant laquelle le numérique est devenu l’un des modes de la rencontre avec l’autre. Donnant à ses peintures des titres comme Blue Light, Réseau indisponible (momentanément), Saturation, Alain Campos illustre avec habileté nos nouvelles et maladroites habitudes de vie comme le télétravail, les jeux en ligne, la localisation, les connexions difficiles, selfie...

AROLDO GOVERNATORI Né en 1937 à Senigallia (Italie). Vit et travaille à Senigallia depuis 2007 Aroldo Governatori nous invite avec chacune des trois séries de peintures exposées, à entendre la voix persistante du temps primitif où la Terre s’est formée. Par un savant cadrage resserré sur des variations de coloris, d’ajout de veinures ou bien avec l’utilisation plus ou moins dilué du sulfure de cuivre ou de la technique de l’impression numérique, l’artiste réussi à créer des formes qui engendrent des images mentales. Processus proche de celui qu’André Breton rappelait au sujet de Vinci et de ses élèves : « regarder longtemps un vieux mur décrépi », et « remarquer peu à peu des formes, des scènes qui se préciser[aient] de plus en plus » ... Une première série montre des vues du Vésuve en éruption où la couleur rayonne depuis les profondeurs des couches peintes à la détrempe. De la même manière, dans la série des Cinabri, le sulfure de cuivre ou cinabre, utilisé plus ou moins dilué, laisse paraître des fantasmagories proches des créatures d’Odilon Redon.

 

NISSRINE SEFFAR Née en 1983 (Maroc), Vit et travaille en France depuis 2011 Nissrine Seffar a une conscience très vive de la dimension tragique de l’histoire. Profondément marquée par le « Printemps arabe », elle travaille depuis sur les lieux qui conservent la trace du passage du mal comme Guernica, Oradour-sur-Glane, le camp de Rivesaltes... Nissrine Seffar fait plus que rencontrer des lieux, elle enquête, recense et questionne le vécu, l’exil, l’errance, les cicatrices et se sert d’empreintes directement effectuées sur le sol marqué par la douleur. Dans ses œuvres, différentes strates composées parfois de plâtre, de grillage et de peinture, se succèdent à la surface du support. Loin de s’en tenir au lamento de la déploration, Nissrine Seffar cherche à réparer le lien que le passage de l’histoire a pu rompre. Seront montrées entre autres Guernica Huella, 2017, La Vie d'un camp, Rivesaltes, 2019, une série de photographies Les Impacts du temps, 2019 ainsi que les récentes peintures Oradour-sur-Glane, prélèvement d’empreintes, 2021.

 

ZHANG HONG MEI Née en 1973. Vit et travaille à Jinan (Chine) Zhang Hong Mei est encore peu connue en France. Formée en Chine où elle a étudié le dessin décoratif pour les textiles avant de devenir elle-même enseignante à l’université d’art et de design de Shandong, elle développe une pratique personnelle où elle allie la découpe du tissu à la peinture acrylique. Ses recherches sur l’abstraction sont associées aux traces de la tradition réaliste picturale chinoise. Elle participe à diverses expositions en Europe, aux États‐Unis, en Amérique latine ainsi qu’en Amérique du Sud. En 2021, Zhang Hong Mei a participé à la biennale d’architecture de Venise. Réalisées principalement avec des textiles collés sur des supports peints, ses œuvres évoquent la Chine contemporaine sous la forme de paysages imaginaires qui font écho aux dessins à l’encre. Apparemment abstraits, leurs contours ont la capacité de suggérer le monde alentour. De même, l’installation Human Condition qui sera également montrée se réfère à la sculpture chinoise en terre cuite, en particulier à la frontalité de l’armée de Xi’an, sur laquelle Zhang Hong Mei a travaillé : des mannequins occultés sous un tissu rouge, – hommes, femmes, enfants –, symbolisent les peurs primaires présentes en chacun d’entre nous.

 abavvvvvvCapture

Musée Paul Valéry
148, rue François Desnoyer - 34200 Sète

(33) 04 99 04 76 16


Site internet et réseaux sociaux

www.museepaulvalery-sete.fr

Facebook, Twitter @museeValery - YouTube : Musée Paul ValérySète

Instagram : museepaulvalery


Catalogue

Editions Loubatières. Tarif. : 29


Jours et horaires d’ouverture

du 2 novembre au 31 mars

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h

du 1eravril au 31 octobre

Le musée est ouvert tous les jours de 9h30 à 19h, sauf le lundi

Le musée est fermé le 1er mardi du mois