La reprise pour N5 Galerie dès le 3 septembre

Pour la quatrième année consécutive, la galerie N 5 à Sainte-Anne dans l'Ecusson vous propose une rentrée sous le signe du dessin contemporain avec une exposition "EXERCICES DE STYLE #4" des dessinateurs Michèle Mascherpa et d'Yves Helbert
+ invitée : Dominique Lonchampt

Exposition qui sera présentée à la galerie du 3 septembre au 19 octobre 2019.

- Vernissage de l'exposition le mardi 3 septembre 2019, en présence des artistes.
- "5 à 7" avec les artistes le samedi 5 octobre 2019.

Michèle Mascherpa et d'Yves Helbert

Placée sous le signe du dessin contemporain, l'expo de rentrée 2019 présente cette année les œuvres de Michèle Mascherpa et d’Yves Helbert. Les dessins de ces deux artistes sont teintés d’humour, apparemment léger et délicat. Ils laissent pourtant planer le doute, s’affranchissant des clés de lecture habituelles pour qu’en adviennent de nouvelles.

 Dominique Lonchampt

Depuis son exposition présentée à la galerie en 2016, Dominique Lonchampt a poursuivi ses recherches sur l’expression du minéral dans tous ses états, utilisant le papier comme empreinte et emprunt, au sens du prélèvement de forme-matières. Il est question ici du « temps géologique », mais aussi du « temps humain », matérialisé par des volumes simples et légers. Le papier devient « peau » à voir et à penser.

Montpellier, Sarah Thiriet expose à l'espace Saint-Ravy

Derniers jours, dans l'Ecusson jusqu'au dimanche 18 août 2019 

L’artiste montpelliéraine Sarah Thiriet propose une immersion dans un patrimoine imaginaire, réunissant sculptures, dessins et vidéos.

Le titre « Regarde ! La mer monte ! » interpelle le public sur la montée des eaux et les exils liés aux bouleversements climatiques que l’artiste a pu constater aux Seychelles.

Diplômée en mathématiques théoriques,  elle installe son atelier à Montpellier en 2012 dans les locaux de l'association La grande Barge installée à Villeneuve-lès-maguelone puis elle rejoint La Maison de La Gravure Méditerranée à Castelnau-le-Lez.

Exposition « Regarde ! La mer monte ! » du 27 juillet au 18 août 2019
Ouvert de 13h à 19h du mardi au dimanche - entrée libre.

Exposition-vente estivale d'Arts et Photo à Carnon jusqu'au 15 août

Créée en octobre 2017, l’association Arts et photo de Mauguio organise une nouvelle exposition qui réunit des passionnés d'arts et de photographie. C'est dans ce cadre qu'a lieu l'exposition-vente estivale d'Arts et photo sur le port de Carnon  jusqu'au 15 août. 


Salle des Cistes, une exposition à voir du 9 au 15 août à Carnon 

20 passionnés vous proposent leurs réalisations en peintures, sculptures, photos, peintures sur porcelaine et sur verre.

« La passion commune que nous avons pour la photo, surtout sans prétention, de vouloir découvrir ensemble, progresser ensemble, apprendre ensemble. Nous avons souhaité que d'autres liens se joignent au nôtre. Ainsi proposer à d'autres artistes animés par les mêmes envies et mêmes besoins était une évidence ! », révèle Gérard Fonfreide, président d'Arts et Photo.

Du vendredi 9 au jeudi 15 août 2019, 10h à 13h et de 17h30 à 23h30, salle des Cistes, sur le port de Carnon, près de l'Office du Tourisme Mauguio-Carnon.
Entrée gratuite.

Contact: 04 67 29 21 37, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Au bord des paysages, l'art contemporain tutoie le Pic saint-Loup

Tout cet été 2019, à 30 km au Nord de Montpellier, " Aux bords des paysages" - 4e édition entièrement financée par la Communauté de Communes de Grand Pic Saint-Loup et son club de mécènes -  ce sont des œuvres monumentales produites spécifiquement pour l’occasion qui installent un dialogue surprenant avec l'environnement naturel languedocien.

Du 1er juillet au 18 octobre 2019, au détour d'un pont ou au sommet d'un clocher, découvrez les installations de Michel-Marie Bougard, Bruno Peinado, Bruno Persat et monsieur QQ à travers quatre sites remarquables et emblématiques du territoire, en écho aux paysages du Pic Saint-Loup (patrimoine architectural, sentiers…).

Œuvres présentées

OCULUS - Michel-Marie Bougard - Frétillant au vent, les miroirs reflètent par éclats le Yorgues, le pont qui le franchit, le sol et ses roches, la végétation environnante ou le ciel vers lequel il se dresse.
Lieu : Pont de Yorgues 

SANS TITRE, FEUX PÂLES, À GEORGES DEZEUZE - Bruno Peinado 
Redoublant le statut iconique du paysage qui environne le Pic Saint-Loup, deux panneaux 4x3 offrent depuis le bord de la route un espace pictural démesuré .
Lieu : Lac de Jeantou 

MI-NOIR - Bruno Persat / Célia Picard / Hannes Schreckensberger
L’installation permet d’observer le fabuleux point de vue sur le Pic Saint-Loup et l’Hortus à la façon des miroirs de Lorrain utilisés au XVIIIème par les peintres paysagistes pour composer les zones d’ombre et de lumière de leurs tableaux.
Lieu : Col de Fambetou

TUB-CLOCHAE - monsieur QQ 
Prolongement extérieur de Tub - Clochæ  présenté à la Maison des Consuls en 2018, cette structure toute en courbes grimpe et se déploie à travers le clocher rectiligne et médiéval des Matelles pour ressortir en nuée.
Lieu : Tour clocher, Les Matelles 

Pour découvrir les installations  : https://www.facebook.com/auxbordsdespaysagesofficiel/

Commissariat général :  Sabrina Issa, Christine Douylliez et Jean Paul Douylliez pour l’Association Les Vendémiaires avec le concours d’Anna Olszewska, Historienne de l’art, et de Didier Fournials, Directeur Culture & Patrimoine de la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup.

L'univers de Lynne Cohen au Pavillon Populaire

Montpellier : Rétrospective "Lynne Cohen. Double aveugle, 1970-2012", quarante ans de carrière à découvrir, du 27 juin au 22 septembre 2019, une première en France


Au Pavillon Populaire, près d’une centaine de photographies en couleur et noir et blanc pour voyager dans l’univers de Lynne Cohen  (1944 – 2014), artiste canadienne, représentante majeure de la photographie contemporaine.

• Le rez-de-chaussée du Pavillon Populaire met en parallèle les photographies couleur et de grand format des années 2000 et les images de format plus modeste du tout début de sa carrière d’artiste. Les continuités et les avancées du travail de Lynne Cohen au fil du temps sont ainsi révélées à travers la succession de plus de 60 images dont certaines inédites.

• L’étage est consacré aux œuvres des années 1980 aux années 2000, notamment les grandes séries sur les stands de vente ou de démonstration, les salles des fêtes, de sports ou de loisirs, les salles de classe ou de formation, les lieux d’entraînement policier ou militaire, les laboratoires scientifiques ou les espaces de recherche médicale.

Pavillon populaire - Esplanade Charles-de-Gaulle à Montpellier
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 14h à 19h.
Entrée et visite libres

 Visites guidées hebdomadaires

La visite découverte : Tous les vendredis à 16h (durée 45 minutes)
La visite qui prend son temps : Tous les samedis à 11h, 14h30 et 16h (durée 1h30)
La visite dominicale : Tous les dimanches à 11h (durée 1h)

Montpellier « Allégories Urbaines – Les gardiennes » du Sétois Cédric Matet

Espace Dominique Bagouet à Montpellier
Jusqu'au 1er septembre 2019
Entrée libre


La Ville de Montpellier présente l’exposition « Allégories Urbaines – Les gardiennes » de Cédric Matet, du 5 juin au 1er septembre 2019, à l’espace Dominique Bagouet.

Depuis plusieurs années, Cédric Matet développe un projet fleuve autour des villes méditerranéennes, qu’il photographie et illustre de figures allégoriques, de compositions plastiques et graphiques. Après Casablanca, Tétouan, et avant Beyrouth, il propose cet été une installation visuelle et sonore dressant un portrait personnel, sensible et intime de Montpellier. « Allégories urbaines. LES GARDIENNES » est l’aboutissement de son travail d’exploration de la ville, son histoire et son patrimoine, de ses rencontres et son immersion dans le tissu urbain. Entre portraits et perspectives architecturales, ses œuvres personnifient l’espace de la cité tel qu’il l’a ressenti en tant que plasticien, photographe, et urbaniste.

Au cœur d’une scénographie originale investissant la totalité de l’Espace Dominique Bagouet, l’exposition s’organise autour de sept allégories, sept cariatides, inspirées par des femmes rencontrées par l’artiste au gré de ses recherches, et choisies pour leurs actions et leur place respective sur le territoire de la ville. Le point commun entre elles, qu’elles soient avocate, médecin, chercheuse, musicienne, architecte, entrepreneuse ou militante, c’est leur engagement. Elles n'héritent pas seulement d’un lieu mais elles agissent sur leur environnement et fabriquent leur terre.

A travers leur langage respectif, professionnel, culturel et émotionnel, elles fabriquent leur ville, la réinventent et la protègent. Elles sont des citoyennes et les gardiennes de la cité.

Cédric Matet : « Je suis originaire de Sète et une partie de ma famille est de Montpellier. Travailler, représenter ces villes qui me sont si familières est à la fois enthousiasmant et représente un vrai défi. J’ai choisi sept femmes engagées qui m’ont raconté leur ville. J’ai déambulé dans la ville comme si je ne la connaissais pas. Je me suis perdu pour réenvisager la ville, la laisser me raconter son histoire. »

Espace Dominique Bagouet - Esplanade Charles-de-Gaulle à Montpellier
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 14h à 19h.

Exposition Fernando Agostinho à la Halle du verre

A Claret au nord de Montpellier, exposition contemporaine - 30 ans de créations de l'artiste verrier - jusqu'au 30 novembre 2019

La Halle du Verre présente l’exposition "Fernando Agostinho" figure incontournable dans le monde du verre.
Par ses gestes et les techniques l'artiste d'origine portugaise Fernando Agostinho installé dans le Tarn et Garonne donne naissance à des sculptures-objets humoristiques, des saynètes comiques, des personnages ou bestioles burlesques expressives et colorées, exprimant son regard sur le monde.

D'une boule de feu à un objet de lumière avec autant de messages à déceler à l'adresse du public

Les thèmes abordés dans les quatre-vingts œuvres de Fernando Agostinho sont divers, HLM ou transports en commun surchargés, véhicules aux personnages échevelés défiant le temps qui passe, vaches aussi mignonnes que folles, animaux hallucinés, professionnels en tout genre, figures cultes memento mori, bestiaire fantastique et animiste se sont invités au musée du verre qui célèbre cette année ses 10 ans !

Halle du Verre

Du 2 mai au 30 novembre 2019 
50, avenue du Nouveau Monde
34270 Claret
Tél. : 04 67 59 06 39

Juin, septembre, octobre, novembre : du mercredi au dimanche et jours fériés, de 14h à 18h
Juillet-août : tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

Tarif : 6€

Musée Fabre : Les visites guidées des vacances d’été

– Farandole et cotillons 

Les vacances d’été sont bien là et les activités en famille au musée Fabre continuent ! Des visites guidées en famille sont proposées autour de l’exposition « Vincent Bioulès – Chemins de traverse » les mercredis et vendredis à 10h30 pendant tout l’été au musée.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

LE RENDEZ-VOUS DES TOUT-PETITS : FARANDOLE ET COTILLONS (Pour les enfants de 2 à 5 ans accompagnés de leurs parents)
Ces visites sont menées par un guide sensible à l’univers de la petite enfance. Une mascotte accompagne le groupe dans une découverte ludique et adaptée de l’exposition.

Durée : 45 minutes 
Les mercredis et vendredis 10h30
7€ par participant

Les visites guidées en famille ne peuvent pas être réservées, ni par téléphone, ni par Internet

"Aussi, ces visites étant très demandées, nous vous conseillons de vous rendre plusieurs jours à l'avance à la billetterie du musée Fabre.Afin de favoriser le confort de nos petits visiteurs, nous limitons le nombre de places par visite, nous vous remercions de votre compréhension."

Pour plus d'informations sur les activités de l'été au musée : http://museefabre.montpellier3m.fr/Publics/Familles/Les_vacances_d_ete-_Vincent_Bioules

Exposition "Vincent Bioulès – Chemin de traverse"

Exposition "Vincent Bioulès – Chemin de traverse"
15 juin-6 octobre 2019

Pour son exposition d’été, le musée Fabre met en lumière l’œuvre immense de Vincent Bioulès, l’un des plus grands peintres français contemporains. 
A partir du 15 juin, découvrez le parcours étonnant de cet artiste né à Montpellier en 1938, à travers la présentation de 220 œuvres.

Les expos de Jean Denant dans l'Hérault

Cet été, au gré de vos déplacements, retrouvez les dernières pièces de l'artiste plasticien sétois Jean Denant présentées dans le cadre d'expositions d'été. De Marseillan au Musée Fabre de Montpellier dans le cadre du MoCo et de  l'exposition collective"100 Artistes dans la ville" jusqu'au 30 juillet 2019, l'art contemporain de Jean Denant se décline au grand jour.

L'autre Mer - Double peau d'architecture à Marseillan
inox poli miroir , ciel, 18m x 6m
"Collection Françoise et Alain Liedts-Meessen"`
2017
 

"du rocher souriant jusqu'au ciel un continent commence"  sur le parvis du Musée Fabre
Pierre volcanique, inox poli miroir, ciel
2019

MO.CO. Montpellier Contemporain 2019

MOCO (pour Montpellier Contemporain) fonctionne comme un écosystème artistique, allant de la formation des artistes jusqu'à la collection. Un modèle spécifique à Montpellier, qui réunit une école d'art et deux lieux d'exposition : L'ESBA (École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier Méditerranée Métropole), La Panacée, centre d'art contemporain, et à partir du 29 juin 2019, le MOCO – Hôtel des collections, un espace dédié à l'exposition de collections publique ou privées du monde entier.

MOCO - Hôtel des collections

UN ESPACE DÉDIÉ À L'EXPOSITION DE COLLECTIONS DU MONDE ENTIER, PUBLIQUES OU PRIVÉES.

Accès
En voiture : à Montpellier, suivre la direction « Comédie » puis se garer au parking Comédie, 5' à pied.
Tramway : Ligne 1, 2, 3 ou 4 / arrêts Gare Saint Roch

OUVERTURE 29 JUIN 2019
Fort de sa position géographique centrale, le MOCO sera l'entité principale de Montpellier Contemporain. Inauguré en juin 2019 au sein de l'ancien Hôtel Montcalm, il jouera le rôle de plateforme culturelle de la métropole. Cosmopolite et dans l'air du temps, le MOCO offre à tous les publics la possibilité de participer pleinement à l'art de notre temps.
Sans collection permanente, cet espace sera dédié à l'exposition de collections publiques ou privées, provenant du monde entier. Qu'elle soit collective, individuelle, thématique, historique, chacune des expositions aura la particularité de présenter une collection spécifique : celle d'une fondation, d'un collectionneur privé, d'une entreprise, d'un musée ou même d'un artiste. Des collections qui, pour la plupart, seront dévoilées pour la première fois au grand public.

Un lieu de vie et d'émulation pour tous

Cosmopolite et dans l'air du temps, le MOCO entend offrir à tous les publics, du plus exigeant au plus néophyte, la possibilité de participer à l'art de notre temps.
Le MOCO a été pensé comme un véritable lieu de vie où l'ensemble de la population, toutes générations confondues, aura plaisir à se retrouver au-delà du programme d'exposition. En effet, le restaurant, le parc mais aussi l'espace boutique du rez-de-chaussée, (renouvelé de manière saisonnière) seront des espaces conviviaux qui viendront rythmer la vie quotidienne montpelliéraine, de jour comme de nuit.
Un partenariat a été initié avec l'université Paul Valéry à Montpellier et son réseau de chercheurs afin de créer un Centre international de recherche sur la notion de collection, dans ses aspects les plus divers.

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie