L’artiste Daniel MOURRE sélectionné au salon d’Automne les Vendemiaires à Saint Mathieu de Tréviers du 2 au 9 octobre

 

Sélectionné au salon d’Automne les Vendemiaires à Saint Mathieu de Tréviers du 2 au 9 octobre, l’artiste Daniel MOURRE
vous invite au  vernissage qui aura lieu le 2 octobre 2021 à 19h. Il se tient à votre disposition.

ainvitation vendermiaire Daniel MOURRE 2021

Si vous devez aller sur Lyon, l’artiste expose en ce moment dans 3 lieux prestigieux de  la capitale gastronomique.
Exposition au Palais de Bondy salon Regain ’Art jusqu’au 2 octobre ,  à Biennale Hors norme (BHN) de Lyon Université Catholique de Lyon (UCL) Campus Carnot, 23 place Carnot Lyon jusqu’au 19 octobre et à Exposition à la galerie des Terreaux Place des Terreaux jusqu’au 16 octobre.

ainvitphoto programme vendermiaire Sanit Mathieu de trévier 2021
 Et bientôt au Salon Smart ’Aix  du 14 au 18 octobre  stand personnel de 16m² n°133.
https://www.danielmourre.com

Exposition « Traces » Centre d’art IZZO  Frontignan du 25 mai au 26 juin 2021 :

Lancement de l'exposition "Vieux et beaux" chez les commerçants de Montpellier

André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie,

Jean Lambert Gaillard, Président de l’association « Comité Plein Centre »

Jaques Finielz, Directeur de la Maison de retraite protestante

La mairie de Montpellier

et  William Moureaux, Photographe

 

 

aaaexCapture

 

Lancent ce mardi 28 septembre 2021 à 17h

l’Exposition "Vieux et beaux"

à l’Hôtel St Côme

32 Grand Rue Jean Moulin

 

Les portraits de résidents de la Maison de retraite Protestante, photographiés par William Moureaux, prendront leur quartier chez 60 commerçants du centre-ville de Montpellier.

Visible jusqu’au 12 octobre, cette exposition pleine de tendresse permettra de redécouvrir le centre-ville de façon originale grâce à un parcours dédié.

 

A l’issue des prises de paroles, les portraits seront visibles chez les commerçants participants, tous référencés dans l’application Destination Hérault

 A propos de l’application Destination Hérault

Lancée en juillet 2019, l’application est un véritable outil au service de l’attractivité des commerçants. Destination Hérault propose une expérience tourisme et shopping inédite au travers de parcours découverte inédits, en dehors des sentiers battus.

A propos du Comité Plein Centre

Association regroupant des commerçants indépendants du centre-ville de Montpellier, le Comité Plein Centre a élu en mars dernier un nouveau bureau qui entend redynamiser le cœur de ville en accompagnant la relance de l’activité commerciale, en centralisant les attentes des commerçants ou encore en portant des animations de redynamisation.

A propos de William Moureaux

Photographe montpelliérain, William Moureaux remporte en 2019 le concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » dans la catégorie « Photographie d’Art », seul photographe montpelliérain à avoir décroché le titre. Très attaché à la transmission du patrimoine familial, William Moureaux signe avec ces portraits une collection empreinte d’émotion et d’humanité

 

Le rendez-vous de la conservatrice du Musée Fabre

Peut être une image de texte qui dit ’musée fabre Montpelier3m Le rendez- vous du conservateur BLOCH ARNAL BORDARIER VENDREDI 24 SEPTEMBRE 13H Rendez-vous àl'accue billetterie avec Maud Marron-Wojewodzki dans la limite de 25 places disponibles pour chaque visite’
Tous les derniers vendredis du mois, un conservateur du musée Fabre vous propose une visite "point de vue" des collections permanentes ou expositions temporaires. Comment imaginent-ils l'accrochage des œuvres? Quelles thématiques ont-ils choisies pour les salles? Quel est leur rôle et leurs choix dans la réalisation d'une exposition temporaire?
Ce mois-ci, c'est Maud Marron-Wojewodzki, conservatrice responsable des collections modernes et contemporaines, qui vous parlera de la Saison contemporaine 2021, prolongée jusqu'au 7 novembre.
Entrée gratuite dans la limite de 25 places disponibles pour chaque visite.

Exposition "Prismes du nouveau monde" du 4 au 26 septembre 2021 à l'Espace Saint-Ravy

Pour sa nouvelle saison artistique, l’Espace Saint-Ravy ouvre ses portes à l’artiste Lucie Martin-Granel. Diplômée des Beaux-Arts de Paris après avoir fait un cursus en illustration à l’école Corvisart (Paris), elle a développé une pratique de pliage aux formes géométriques design, que la lumière vient habiter soulignant leur dimension sculpturale.
Exposition "Prismes du nouveau monde" du 4 au 26 septembre 2021 à l'Espace Saint-Ravy

Ces recherches de formes et les jeux optiques nés de l’esprit en sont également la métaphore. L’artiste touche ici à la multidimensionnalité et questionne sur les changements d’états au sein même de notre pensée moderne.

Vernissage le vendredi 3 septembre à partir de 18h30

L'artiste explique sa démarche où, dit-elle : "La matière est au cœur de l'expérience. Le papier m'offre une très grande liberté et j'explore quelques possibilités de ce matériau délicat et malléable. Les apparences anciennes et contemporaines cohabitent et se juxtaposent formant un relief hors du temps. Les images se jouent de la symbolique des objets découverts au fil du « hasard ». Les structures graphiques des cadres sont autant de fenêtres s'ouvrant sur de multiples dimensions. Les différentes perceptions passent de l'extérieur à l'intérieur comme autant de facettes de notre réalité.

Les prismes, peintures aux reflets changeants, évoquent tantôt l'aspect factice et illusoire de la société contemporaine basée sur l'image souveraine, tantôt suggèrent, tous comme les effets lumineux, une évolution de notre conscience du monde. La lumière au sens figuré, c'est la clarté d'esprit. Les représentations des spectres et des rayons lumineux évoquent cette vision allégorique.

La pensée de l'homme moderne arrive parfois à saturation, fragmentée par la profusion d'informations et d'images la traversant de toutes parts. Les jeux d'optique et de cinétique produisent un mouvement graphique visant à propager une sensation d'apesanteur. L'esprit se déploie et se replie en un centre infini, dévoilant l'horizon de nos paysages intérieurs. »

Hypothèse

« Même dans un champ de ruines, la nature plus puissante encore que la folie humaine reprendra peu à peu ses droits, elle mutera et s'adaptera au nouveau climat et à l'atmosphère changeante. Les oiseaux multicolores des zones tropicales envahiront nos villes.
Les hypothèses graphiques aux teintes et aux formes étranges évoquent les possibles mutations du vivant. J'aime à penser que les catastrophes sociales et climatiques présentes et à venir, agiront comme un électrochoc, vers de nouvelles formes de pensée. Pourrions-nous vivre une nouvelle étape de la civilisation ? Comme si l'humanité ayant touché les abîmes ne pouvait que rebondir vers de nouveaux cieux et une nouvelle forme de conscience du monde. »

Biographie :

Originaire de Paris, Lucie Martin-Granel vit depuis 2 ans à côté de Montpellier dont la lumière méditerranéenne est devenue une source d'inspiration.
Après un cursus en Arts Appliqués à Paris, elle fait une formation d'illustration à l'école Corvisart. En parallèle, elle donne des cours d'arts plastiques aux enfants. En 2013, elle intègre l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris où elle obtiendra en 2018, le DNSAP (diplôme Nationale Supérieur d'Arts Plastique). En 2015, lors d'un stage chez l'artiste Bettina Kreamer, elle découvre la presse à gravure. S'ouvre alors un nouveau champ d'expé­rimentions avec l'impression et le gaufrage. En 2016, elle part en Inde six mois afin d'écrire un mémoire sur le sacré dans l'art : les relations entre l'art brut et l'iconographie mystique, « La clef des mondes ». Captivée par l'histoire et la symbolique des objets, elle les récupère et les collec­tionne (cadres et boites anciennes, clefs, affiche de métro etc.) afin de les détourner et de leur redonner un nouveau sens. Animée par l'envie d'entre-lier les matières et les techniques, elle pratique aussi la danse : où le geste et le travail graphique se reflètent en synergie. Elle réalise plusieurs performances dansées sous l'enseignement de la chorégraphe oriental-contempo­raine, Lamia Saffiedine.

Contact de l'artiste :

Espace Saint-Ravy

Place Saint-Ravy – 34000 MONTPELLIER
www.montpellier.fr
Page Facebook : Espace Saint-Ravy

 

Photo Ville Montpellier

L'exposition "La Libération de Montpellier, août 1944", à découvrir du 26 août au 16 septembre 2021 sur l'Esplanade Charles-de-Gaulle

À l'occasion du 77ème anniversaire de la Libération de Montpellier, la Ville de Montpellier, Montpellier Méditerranée Métropole, le service départemental de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de guerre de l’Hérault et le Centre Régional d’Histoire de la Résistance et de la Déportation à Castelnau-le-Lez, présentent l'exposition "La Libération de Montpellier, août 1944", du 26 août au 16 septembre 2021, à découvrir sur l'Esplanade Charles-de-Gaulle.

L'exposition "La Libération de Montpellier, août 1944", à découvrir du 26 août au 16 septembre 2021 sur l'Esplanade Charles-de-Gaulle

Cette exposition commémore la Libération de Montpellier en août 1944, à travers 15 panneaux mettant en avant pour cette année 2021 quelques acteurs et événements marquants de cette période.

Inauguration de l'exposition le samedi 28 août 2021 à 17h30 sur l'Esplanade Charles-de-Gaulle.
En présence de Michaël DELAFOSSE, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole et Sébastien COTE, Adjoint au Maire de Montpellier, délégué aux Affaires militaires, à la Protection de la population et de la Tranquillité publique.

"LA LIBÉRATION DE MONTPELLIER, AOÛT 1944"

Au cours du mois d'août 1944, la France était progressivement libérée de l'occupation nazie. Le 29 août 1944, les troupes du général Jean de Lattre de Tassigny, commandant de la 1ère Armée Française, arrivaient à Montpellier, libérées de l'occupation allemande le 23 août.
77 ans après, sur l'allée portant le nom du général (Jean de Lattre de Tassigny), l'exposition "La Libération de Montpellier, août 1944" propose au public de revivre les faits essentiels de cette libération, qui se concentrent entre le 15 août 1944, date du débarquement de Provence et le 2 septembre 1944, date du défilé de l'Armée française de libération, commandée par le général de Lattre de Tassigny, dans les rues de Montpellier.

INFORMATIONS PRATIQUES

Exposition "La Libération de Montpellier, août 1944", visible du 26 août au 16 septembre 2021 sur l'Esplanade Charles-de-Gaulle.

Inauguration de l'exposition le 28 août 2021 à 17h30 sur l'Esplanade Charles-de-Gaulle,
Allée Jean de Lattre de Tassigny, 34000 Montpellier

 

En raison des conditions sanitaires et afin de respecter les gestes barrières, le port du masque sera obligatoire. Nous vous remercions de bien vouloir vous inscrire à ce vernissage avant le vendredi 27 août 2021 à 12h à l'adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Récits d'exposition, avec Maud Marron-Wojewodzki

 
Plongez au cœur de "United States of Abstraction" avec Maud Marron-Wojewodzki, conservatrice, responsable du département milieu 19e-21e au Musée Fabre et co-commissaire de l’exposition.
Au sein de la première section de l'exposition, elle nous parle de l'influence du critique d'art Michel Tapié sur ces artistes américains venus créer dans la France d'après-guerre.
Cette exposition est organisée en collaboration avec le Musée d'arts de Nantes, qui l’a accueillie du 19 mai au 18 juillet 2021.

Montpellier célèbre la journée mondiale des sourds avec l’exposition "tes yeux sur mes oreilles" jusqu’au 30 septembre

Cette année encore, la ville de Montpellier participe à la Journée Mondiale des Sourds, célébrée le 18 septembre 2021. A cette occasion, la Ville de Montpellier en partenariat avec l’association Droit Pluriel propose une exposition intitulée "Tes yeux sur mes oreilles" sur le parvis Georges Frêche, du 15 au 30 septembre 2021.

À travers 22 panneaux de photos et des textes, cette exposition a pour objectif de sensibiliser le public à la vie quotidienne des personnes sourdes appareillées, qui revendiquent le port d’un appareil auditif et ne souhaitent plus le cacher. Le panneau introductif comporte un QR code permettant d’avoir accès à des témoignages de personnes appareillées qui parlent de leur handicap et du regard porté sur celui-ci par les « entendants ».

Des engagements forts en faveur de l’accessibilité des citoyens sourds

La municipalité a fait de l’accessibilité universelle des espaces publics et des services publics une priorité forte de ce mandat. La Ville répond aux besoins des Montpelliérains, par le soutien qu’elle apporte aux associations, par les événements qu’elle organise ou dont elle est partenaire et par des mesures sociales en faveur de plus d’équité.

La ville s’investit au quotidien pour rendre la cité plus solidaire et plus accessible à tous et décline sa politique dans de nombreux domaines tels que l’éducation, la sécurité, les transports, la citoyenneté... L’objectif est de créer toutes les conditions favorables à une insertion urbaine et sociale des personnes confrontées au handicap.

Une large programmation à l’occasion de la journée mondiale des sourds

En complément de l’exposition présentée sur le Parvis de l’Hôtel de ville, la Ville de Montpellier propose deux jours durant une série de rendez-vous et de visites en langue des signes française, à l’occasion de la Journée mondiale des sourds. 

Samedi 18 septembre - Journée Mondiale des sourds

Visites guidée de Montpellier en LSF avec Françoise Casas

  • 10h30 - Visite guidée du Mikvé
  • 11h30 - Visite guidée de l'Arc de Triomphe
  • 12h15 - - Dévoilement de la plaque commémorative "Hommage aux fondateurs de l'AGSMR » (Association Générale des Sourds de Montpellier et sa Région) - 2 rue Cauzit
  • 13h30 - Départ de la Marche - Place du nombre d'Or
  • 15h - Vernissage de l'exposition « Tes Yeux sur mes oreilles » suivi de la levée du drapeau des Sourds « Sign Union Flag » - Hôtel de Ville - Place Georges Frêche
  • 18h - Exposition - Espace Jacques 1er d'Aragon - 117 rue des Etats Généraux

Dimanche 19 septembre - Journée Mondiale des sourds

Visites guidée de Montpellier en LSF avec Françoise Casas (Guide sourde de l’Office de Tourisme)

  • 10h30 - Visite guidée du Mikvé
  • 10h30 - Visite guidée du musée Fabre avec un interprète en LSF (société DES'L)
  • 11h30 - Visite guidée de l'Arc de Triomphe
  • 13h30 - Visite guidée de la Chapelle Saint-Charles
  • 15h30 - Visite guidée de la Tour de la Babote

Exposition "Félins" - Laurent Baheux

Laurent Baheux parcourt les plaines d'Afrique depuis près de 20 ans pour photographier sa faune, libre et sauvage dans son environnement. Chacun de ses voyages est une quête, celle de l'animal parcourant des territoires immenses et celle de l'esthétisme avec une recherche constante de surprise et de singularité.
Les grands félins d’Afrique – lion, léopard et guépard – sont parmi ses sujets de prédilection. Avec une approche qui bouscule les codes de la photographie animalière, Laurent souligne leurs postures et leurs traits de caractère grâce à un style monochrome aux noirs profonds, denses et contrastés. L’exposition FELINS présente une sélection de photographies de ce trio emblématique de la savane entre portraits charismatiques et scènes simples et tendres du quotidien.
 
Depuis près de 20 ans, Laurent observe les soubresauts du monde sauvage à travers son objectif. Une vocation qui lui est venue « en réaction à la folie des hommes ».
UNE EXPO DE LAURENT BAHEUX
 
 
Peut être une image de 1 personne, fauve et texte qui dit ’WHAT TRIP VAL FES HIΞYME FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE VOVAGE ET D'AVENTURE #5 métropole M MontgeEier cewe EXPOSITION FELINS LAURENT BAHEUX 24 26.09 2021 Jardin de l'office de tourisme de Montpellier’
 
Du vendredi 24 au dimanche 26 septembre
Entrée Libre
Jardin de l'Office de tourisme de Montpellier
30 Allée Jean de Lattre de Tassigny, 34000 Montpellier (à droite de l’entrée du village du voyage)
Horaires :
Vendredi : 10h à 18h
Samedi : 10h à 18h
Dimanche : de 10h à 16h

Exposition "L'humain dans son jardin", du 10 juillet au 10 octobre, au Jardin des plantes

Du 10 juillet au 10 octobre, du mardi au samedi de 12h à 20h et les dimanches de 12h à 18h, le Jardin des plantes s'animera autour de l'exposition photographique "L'humain dans son jardin". Proposée dans le cadre des célébrations des 800 ans de la Faculté de médecine, cette exposition a été réalisée en partenariat avec la Ville de Montpellier et Montpellier Méditerranée Métropole.

Exposition "L'humain dans son jardin", du 10 juillet au 10 octobre, au Jardin des plantesVille de Montpellier

UNE DERNIÈRE CÉLÉBRATION DES 800 ANS DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE

Réalisée par le renommé photographe Cédric MATET, cette exposition est une dernière célébration des 800 ans de la Faculté de médecine. Le  photographe plasticien travaille autour des problématiques liées au patrimoine et à l’humain, et c'est pour donner vie à un projet artistique illustrant l'esprit de l'école médicale montpelliéraine qu'il a intégré le Comité d’organisation des commémorations des 800 ans de la Faculté. Le projet présenté ici mêle des pièces emblématiques du conservatoire d’anatomie et le jardin botanique de la faculté, l’un des lieux préférés des montpelliéraines et des montpelliérains.

LA COMBINAISON DE L'HUMAIN, DU VÉGÉTAL, DE LA MÉDECINE ET DE L'ART

La combinaison de l’humain et du végétal, de la médecine et de l’art est très prégnante dans l’histoire de l’université médicale depuis le Moyen-âge, la Renaissance et les Lumières : les maîtres montpelliérains ont clairement montré leur intention d’étudier l’humain dans sa globalité et dans toutes ses dimensions, incluant son milieu naturel et les arts. L'artiste, en collaboration avec les équipes de la Faculté de médecine, du Musée de l’anatomie et du Jardin des plantes, ont préparé une série de chimères mêlant végétaux et pièces anatomiques.
Cette exposition sera complétée par des vidéos des artistes numériques Jane KLEIS et Luc PARAT qui ont mis en lumière les patrimoines uniques du conservatoire d’anatomie et du jardin. Chaque objet, végétal, lieu est mis en scène et animé de volontés et de désirs qui leur sont propres. Ces brèves histoires constituées d’images, de sons, de voix et de symboles inspirés par ces trésors, créeront une continuité digitale en repoussant les frontières du jardin et du musée.

L'EXPOSITION EN QUELQUES CLICS

Les informations concernant les vidéos et les recherches du collectif d’artistes sont à retrouver sur ce site.

Plus d'informations sur le Jardin des plantes

10 août : atelier Résonances (réservé aux enfants à partir de 7 ans)

Billets
musee-fabre.tickeasy.com/fr-FR/accueil
 
 

Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’UNITED STATES OF 2021 DU 6 AOUT AU 31 OCT. ABSTRACTION ARTISȚES AMÉRICAINS EN FRANCE 01946-1964) Résonances Ateliers de pratiques artistiques dans le cadre de l'exposition United States of Abstraction Pour enfants partir ans jeudis u1 Août 31 Août Fabre musée -fabre montpellier3M’MARDI 10 AOÛT 2021 DE 10 h à  12 h

Atelier Résonances (réservé aux enfants à partir de 7 ans)

 
Une histoire d'accords. Il y a deux règles fondamentales coexistant dans le jazz : le cadre et la liberté. Il existe dans le jazz un espace totalement libre : le jeu "out" qui n'obéit à aucune règle mais se positionne par rapport à elle. Cet atelier propose aux enfants d'expérimenter une équivalence dans les arts plastiques. Tarif plein 12€/Pass'métropole 10€.

Exposition "United states of abstraction - Artistes américains en France (1946-1964)"

  • Du 05 août 2021 au 31 octobre 2021 

Exposition du 05 août au 31 octobre 2021 au Musée Fabre.
Exposition "United states of abstraction - Artistes américains en France (1946-1964)"Voir l'image en grand

En collaboration avec le Musée d'arts de Nantes, le musée Fabre proposera à Montpellier, du 5 août au 31 octobre 2021, une ambitieuse exposition consacrée à un ensemble d’artistes américains qui, installés en France, ont contribué à la redéfinition de l’art abstrait sur le continent européen.

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, alors que la Ville lumière perd progressivement sa prééminence de capitale mondiale de l’art occidental au profit de New York,  plusieurs centaines d’artistes, musiciens et écrivains américains, hommes et femmes, s’installent en France. Plus de 400 artistes, grâce notamment à leur bourse d’ancien GI, ont choisi de faire de Paris le lieu de leur création, attiré par les musées et les maîtres français, la recherche d’une plus grande liberté, ou tout simplement par choix personnels ou politiques. Certains, dans le sillage de leurs compatriotes, comme Joan Mitchell, en 1955, se sont installés en France définitivement. D’autres, comme Ellsworth Kelly, arrivé en France en 1948, étudiaient à l’École des beaux-arts, tandis que d’autres encore fréquentaient avec plus ou moins d’assiduité les ateliers de la Grande Chaumière auprès de Fernand Léger ou d’Ossip Zadkine.

S’intéressant plus particulièrement à trois constellations d’artistes américains à Paris, l’exposition explore cette intense présence. Organisée en trois chapitres et constituée d’une centaines d’œuvres, l’exposition souligne tant le rôle précurseur de Michel Tapié dans la découverte et la promotion de l’art américain en France, le renouveau de l’abstraction géométrique promu par des artistes comme Robert Breer, Ralph Coburn, Ellsworth Kelly ou Jack Youngerman, que l’individualité de grands coloristes abstraits (Joan Mitchell, Sam Francis), qui semblent vivre à Paris comme sur une île.

Cette exposition a reçu le soutien de la Terra Foundation for American Art et du réseau FRAME.

Plus d'informations

Musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole

39 boulevard Bonne Nouvelle
34000 Montpellier

Téléphone : 04 67 14 83 00

Fax : 04 67 66 09 20

Site web : museefabre.montpellier3m.fr/