Pour co-construire la future Cité de l’économie et des métiers de demain

Marie-Thérèse Mercier, conseillère régionale, représentant Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, ouvrira lundi 5 novembre à 14h à l’espace Capdeville (417 rue Samuel Morse à Montpellier), un forum ouvert dédié aux acteurs économiques de la région, visant à co-construire de manière efficace et adaptée la future Cité de l’économie et des métiers de demain. Seront notamment présents : Pierre Deniset, président du Groupe Kaliop et du cluster numérique FrenchSouth.digital ; Luc Martin, président de l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie ; Xavier Vasques, directeur de la technologie IBM.

OCCICapture

Plus de 120 entreprises régionales ont déjà confirmé leur présence à cet événement collaboratif, aux côtés des membres du comité de pilotage de la Cité, d’acteurs du monde de la recherche, de clusters et incubateurs régionaux...

 L’objectif : réunir l’écosystème pour créer ensemble une dynamique d’accompagnement des mutations économiques, anticiper et implanter en Occitanie les emplois de demain.

 « Basée à Montpellier, cette Cité deviendra un lieu d'anticipation et d'expérimentation de référence au service des entreprises, des laboratoires et des citoyens, avec l'ambition d'attirer en Occitanie de nouveaux talents et générer des emplois », souligne Carole Delga.

MID : jeune photographie régionale, appel aux candidats

4e ÉDITION - CANDIDATURE DU 5 NOVEMBRE 2018 AU 11 JANVIER 2019

La Maison de l'Image Documentaire est un espace unique en Occitanie - ex- Languedoc-Roussillon  - qui a ouvert ses portes en 2011. C'est un lieu d'exposition, de projections, de rencontres, d’échanges, d’information, de réflexion, de ressource, d’éducation, et de pratique autour de la photographie de style documentaire.

La MID a pour principal objectif de favoriser la création photographique, la production, la diffusion de la culture et des savoirs.   La Maison de l'Image Documentaire est un espace unique en Occitanie qui a ouvert ses portes en 2011.

C'est un lieu d'exposition, de projections, de rencontres, d’échanges, d’information, de réflexion, de ressource, d’éducation, et de pratique autour de la photographie de style documentaire. La MID a pour principal objectif de favoriser la création photographique, la production, la diffusion de la culture et des savoirs. 

La Maison de l’Image Documentaire - 17 rue Lacan à Sète - a donc pour volonté, depuis sa création en 2011, de fédérer les énergies autour de la photographie documentaire en région Occitanie. Une soirée de projection le 9 février 2019 répondra au désir de favoriser la création, la diffusion de la photographie et surtout de faire émerger de nouveaux talents.

Pour cette quatrième édition, La MID demande aux jeunes photographes qui vivent et ou travaillent en Occitanie de nous proposer un sujet documentaire libre. Une dizaine de dossiers sera retenu pour constituer le programme de cette soirée.

Avec cet appel à candidature, la MID continue son  état des lieux de la jeune photographie en région et souhaite devenir une structure de référence pour ces jeunes artistes.

L’appel à candidature est ouvert à tous les photographes français ou étrangers vivant et/ou travaillant en région Occitanie, âgés de 18 à 35 ans.

Photographe, Adulte, Femme, Photo, Image

MODALITÉS

Se faire vacciner dans les officines en Occitanie

Sur le plan national, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le 6 octobre. A Montpellier, l'ARS, la CPAM et le CHU de Montpellier ont lancé la campagne ce samedi 30 octobre 2018. En Occitanie, plus d’un million de personnes fragiles sont concernées et doivent se faire vacciner sans attendre. C’est une priorité de santé publique pour l’Assurance Maladie et l’Agence Régionale de Santé.


Montpellier : Claude Humbert, Monique Cavalier, Jacques Reynes lancent la campagne de vaccination en Occitanie

Une nouveauté cette année

Dans la majorité des officines de l'Occitanie, pour les pharmaciens qui en ont fait la demande, toutes les personnes majeures pour qui la vaccination antigrippale est recommandée - personnes de 65 ans et plus, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques tels qu’un diabète, une insuffisance cardiaque ou respiratoire, ainsi que les femmes enceintes, les personnes obèses - peuvent désormais retirer leur vaccin à la pharmacie.

« Avec 13 000 décès attribuables à la grippe en 2017, l'ARS a simplifié le parcours vaccinal cette année et souhaite augmenter la couverture vaccinale sur la population à risques », explique Monique Cavalier, Directrice de l'Agence régionale de Santé Occitanie.

« On est passés à un élargissement du nombre de souches pour répondre à l'épidémiologie, insiste le professeur Jacques Reynes, responsable du département des maladies infectieuses du CHU de Montpellier, car on meurt aujourd'hui de la grippe. La vaccination protège partiellement du virus, mais si on tombe malade, on aura une forme moins grave. »

La mobilisation des professionnels

Le nombre de personnes vaccinées augmente. « A partir de 65 ans, cette population sait qu'elle est eligible à la vaccination. La première année, on atteint seulement 10% de la population ciblée par les recommandations ; plus on monte en âge, plus la démarche est prononcée avec 70% de personnes vaccinées, ajoute Claude Humbert, Directeur de l'Assurance Maladie de l'Hérault. Les professionnels de santé - pharmaciens, médecins traitants, infirmières - sont mobilisés en Occitanie. Pour encourager et faciliter l’adoption de cette habitude, le parcours vaccinal a été simplifié. Ainsi, toutes les personnes majeures pour qui la vaccination antigrippale est recommandée  peuvent désormais retirer leur vaccin à la pharmaciesur simple présentation de leur bon de prise en charge envoyé par l’Assurance Maladie.

En Occitanie : Cartographie des pharmacies autorisées

Liste des pharmaciens autorisés : https://www.occitanie.ars.sante.fr/system/files/2018-10/Listepharmautorises30102018_0.pdf

Mardi 23 octobre, inauguration de la première école IA- Microsoft en Région

La première école régionale Microsoft vient d'être inaugurée près de Montpellier à Castelnau-le-Lez. Chômeur dans le  domaine de l'archéologie ou recalé de la faculté de médecine, les 24 étudiants, éloignés de l'emploi, ont été choisis parmi une centaine de candidatures pour être formés à l'intelligence artificielle pendant 7 mois.

greCapture

Retrouver le chemin de l'emploi

La formation gratuite "Développeur / Développeuse Data IA"  pour la première promotion de l'école héraultaise est entièrement financée par Microsoft et la région Occitanie.

A l'issue de l'apprentissage, les élèves intégreront une entreprise en alternance pendant douze mois.

De droite à gauche, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Frédéric Lafforgue, maire de Castelnau-le-Lez, Laurent Schlosser, directeur Secteur Public et membre du Comité Exécutif de Microsoft, Gérard Sigaud, adjoint au maire de Castelnau-le-Lez délégué au numérique aux cotés des apprenants de cette première promotion de l’École d’Intelligence Artificielle Microsoft en région.

LGV Occitanie ?

Carole Delga Présidente de la Région a pris la tête d’une grande mobilisation pour réclamer la réalisation de la LGV Bordeaux-Toulouse et de la Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan.Bordeaux-Toulouse.

La Région précise :

"La mobilisation de l’ensemble des forces vives de l’Occitanie a payé.

A présent, l’enjeu est leur temporalité et leur réalisation dans des délais qui répondent aux besoins et à l’attente de nos concitoyens.

Les pistes de financements innovants portées par les collectivités auprès du gouvernement sont en grande partie reprises dans les préconisations du COI. Elles nous donnent raison sur le fait que ces deux projets sont parfaitement soutenables dans les années à venir, tout en maitrisant la dépense publique.

Une nouvelle étape de notre mobilisation débute aujourd’hui.

L’équation n’est plus technique ou financière mais bien politique, ce qui renvoie aux choix que devront faire dans les prochaines semaines le gouvernement et les parlementaires dans le cadre de la future loi d’orientation des mobilités.

La ligne LGV Bordeaux-Toulouse comme la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan doivent s’inscrire dans le scénario n°3, le plus volontariste, du rapport.

Alors que le COI appelle à un aménagement du territoire équilibré et à une plus grande équité, nous redemandons que ces choix politiques prennent en compte les grandes difficultés de déplacement des 6 millions d’habitants de l’Occitanie, région la plus dynamique de France en termes d’emplois et d’habitants."

Volet 1 du Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO)

PNG - 8.5 ko

  • Composante du projet Sud Europe Atlantique (SEA) en continuité de la LGV Tours-Bordeaux financée à la hauteur de 223 millions d’euros par les collectivités territoriales d’Occitanie et inaugurée en juillet 2017.
  • Importants Aménagements Ferroviaires prévus au Nord de Toulouse (AFNT) et au Sud de Bordeaux (AFSB) pour désengorger les entrées des deux Métropoles.
  • Projet déclaré d’Utilité Publique depuis 2016.
    • Distance : 253 km
    • 4 départements traversés : Gironde, Lot-et-Garonne, Tarn-et-Garonne, Haute-Garonne
    • Vitesse prévue : 320 km/h (contre 160 km/h aujourd’hui)
    • Coût total : 7 milliards d’euros, AFNT et AFSB compris.

La vaccination contre la grippe avant l'hiver

La vaccination contre la grippe saisonnière a été et reste un progrès incontestable de santé publique",  n'a eu de cesse de marteler Monique Cavalier, Directrice générale de l'Agence Régionale de Santé Occitanie.

La grippe reste une vraie maladie

La grippe aggrave les pathologies surtout à partir de 65 ans, "elle a sauvé et sauvera des millions de vies", rappelle Monique Cavalier. Malgré les réticences des populations, il faut garder à l'esprit que la vaccination réduit les risques, les impacts de la maladie et les complications. En 2016, 14 400 décès ont été attribués à la grippe saisonnière et à ses complications.

Certes, "la vaccination contre la grippe n'est pas obligatoire auprès du personnel médical - hôpitaux et cliniques -, ajoute le professeur Vincent le Moing, infectiologue au CHU de Montpellier, mais elle reste le premier geste pour se protéger et protéger les patients de la grippe. "Chaque cadre de santé de chaque service incite le personnel à se faire vacciner au CHU".

 

La grippe en Occitanie

En 2016, plus d'un million de personnes fragilisées ont été invitées à se faire vacciner par les Caisses d’assurance maladie de l’Occitanie, soit une augmentation de plus de 4% d’invitations envoyées par rapport à 2015. En 2017, 1 044 188 personnes ont reçu un courrier de leur caisse d'assurance maladie les invitant à se faire vacciner. Au cours de l’hiver dernier, près de 3400 personnes sont passées aux urgences pour une grippe ou un syndrome grippal dont plus de 130 cas graves de grippe qui ont été pris en charge par les services de réanimation dans les hôpitaux de la région. 60% d'entre eux touchaient des personnes âgées. 

Sur les 17 régions françaises, l'Occitanie se place à la 9ème place avec un taux de 47.2% de vaccination contre la grippe saisonnière - chiffres issus des travaux publics santé France 2016 -  alors que l’OMS estime que 75% de la population concernée devrait être vaccinée pour assurer une couverture individuelle et collective suffisante. "Les taux les plus favorables se trouvent en Haute garonne et le top est atteint en Ariège", annonce Claude Humbert, directeur de la CPAM de l'Hérault et Directeur Régional Coordinateur de la gestion du Risque Occitanie. "A Montpellier, il faudrait densifier ce taux qui se tient à la moyenne", estime M. Humbert. L’épidémie de grippe en France métropolitaine survient chaque année au cours de l’automne et de l’hiver et touche entre 2 et 6 millions de personnes.

La santé en Occitanie

Avec 13 départements la région Occitanie est la plus grande région française en nombre de départements

La réforme de l'administration territoriale de l'Etat, qui vise à rendre l'Etat plus efficace, a eu pour conséquence la création au 1er janvier 2016 de 7 nouvelles régions métropolitaines et par voie de conséquence de 7 nouvelles Agences Régionales de Santé (ARS).

La région Occitanie est

  • la plus grande région française en nombre de départements (13),
  • la 2ème par sa superficie (72 724 km2),
  • la 5ème région la plus peuplée de la France métropolitaine (près de 5,8 millions d'habitants).

Cette grande région se caractérise notamment par une forte croissance démographique, un vieillissement de la population, un taux de précarité particulièrement élevé en ex Languedoc-Roussillon et dans deux départements de l’ex Midi-Pyrénées et par une offre de soins globalement supérieure aux moyennes nationales mais inégalement répartie sur les territoires.

Dans ce contexte, l’enjeu de la grande ARS Occitanie est d’améliorer l’accessibilité spatiale et d’organiser les parcours de santé pour réduire les inégalités sociales de santé et optimiser les prises en charge.

La politique de prévention et de dépistage s’attache à réduire les inégalités sociales de santé, en privilégiant des mesures en faveur des enfants et des populations en situation de précarité ou de vulnérabilité.

L’allongement de la durée de la vie, avec souvent pour corollaire l’augmentation des maladies chroniques, nécessite de porter une attention particulière aux parcours de santé. Le rôle des soins de premier recours doit être conforté afin d’améliorer la coordination des soins et l’optimisation des parcours.

L’amélioration de l’accessibilité spatiale de la population aux services de santé passe par l’organisation des transports sanitaires, le développement des maisons de santé pluri-professionnelles ou encore le déploiement de la télémédecine.

Le poids de la santé en Occitanie (en 2017)

  • 451 établissements de santé publics et privés
  • 13 069 médecins libéraux
  • 809 établissements pour personnes âgées dépendantes
  • 2 083 pharmacies

Région : les principales aides votées en faveur de l'Hérault

Commission permanente : 

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni le 12 octobre à Montpellier les élus de la Commission permanente, afin de voter un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire.
 
Zoom sur les principaux projets (liste non exhaustive) du territoire héraultais, bénéficiant du soutien de la Région.

OCCICapture

ECONOMIE

 Le dispositif « Contrat Export » accompagne sur 24 mois un programme de développement export mis en œuvre par les TPE/PME du territoire. Exemples de projets soutenus par la Région :

-          100 000€ pour Steam France (Montpellier), 

-          100 000€ pour Visio@Ctivites Sportives Interactives (St Mathieu de Tréviers),

-          100 000€ pour ZIWIT (Montpellier),

-          75 000€ pour BIONATICS (Montpellier),

-          plus de 56 000€ pour CLARELIA (Montpellier).

LE GROUPEMENT RÉGIONAL E-SANTÉ

Le Groupement d’Intérêt Public (GIP) e-santé Occitanie est chargé du développement de l’e-santé dans la région. Ses travaux visent en priorité à accompagner les professionnels dans le développement des usages numériques et mettre en œuvre un environnement urbanisé, interopérable et sécurisé des systèmes d’information de santé.

Cette nouvelle structure, issue de la fusion des deux GCS e-santé Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, compte 106 membres. Le Conseil d’administration est présidé par M. Jérôme Euvrard. Tous les acteurs, membres ou non du groupement, peuvent utiliser ces services pour intégrer le numérique aux pratiques médicales, coordonner les parcours de santé et développer des projets d’innovation.

La mission d’intérêt général constitue une garantie pour que tous les Occitans bénéficient du numérique en santé.

En savoir plus : http://esante-occitanie.fr/

Rentrée universitaire 2018-2019 -

Nadia Pellefigue présentera les ambitions et actions de la Région Occitanie pour l'enseignement supérieur et la recherche


 OCCICapture


247 000 étudiant.es viennent de faire leur rentrée en Occitanie. La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a fait de l'accès à un enseignement supérieur d'excellence et de proximité une priorité. Elle en fait la preuve en consacrant cette année 114 M€ à l'enseignement supérieur, la recherche et la vie étudiante.
 
« En Occitanie, la Région agit pour relever le double défi de l'excellence de l'enseignement supérieur et de la démocratisation de son accès aux jeunes, sur tous les territoires. Nous investissons pour rénover, moderniser, équiper l'ensemble des établissements universitaires mais aussi pour améliorer les conditions de vie des étudiants et renforcer les partenariats avec les entreprises. Nous poursuivrons nos efforts car l'université et la recherche sont des moteurs indispensables à la diffusion de l'innovation et à la création d'emplois sur notre territoire », souligne Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

 Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée déléguée au développement économique, à la recherche, à l'innovation et à l'enseignement supérieur, présentera à la presse les grandes orientations de la rentrée universitaires 2018-2019 et les actions menées par la Région en faveur de tous les étudiant.es et des établissements d'enseignement supérieur et de recherche d'Occitanie :

- A Montpellier, le vendredi 12 octobre à 8h45 (Hôtel de Région de Montpellier) ;

- A Toulouse, le mardi 16 octobre à 10h (Hôtel de Région de Toulouse).

 

Occitanie

1ère région française en matière d'effort pour la recherche et développement (R&D) : 3,7% du PIB régional consacrés à la R&D), soit 5,6 Mds €

3ème Région de France en terme d'effectifs avec 247 000 étudiant.e.s,

30 000 chercheur.se.s dont 12 855 dans la recherche publique

35 universités et grandes écoles 

7 358 Doctorants

420 unités de recherche

Campus européen de l'innovation touristique dédié aux professionnels du tourisme

Les inscriptions sont ouvertes, rendez-vous le 22 novembre à Montpellier

 OCCICapture

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée organise jeudi 22 novembre 2018 au Parc des expositions de Montpellier, la nouvelle édition du Campus de l'innovation touristique, qui devient un événement européen, destiné aux professionnels du tourisme. Grâce à plusieurs formats de rencontres entre acteurs de l'écosystème - rendez-vous d'affaires, espace de rencontres, barcamps (ateliers-événements participatifs), showroom et conférences - et quelques nouveautés, le Campus européen de l'innovation touristique devient un rendez-vous annuel incontournable pour échanger des idées, des solutions innovantes et réfléchir à l'avenir du secteur.

Le Campus européen de l'innovation touristique réunit durant une journée au parc des expositions de Montpellier, acteurs et professionnels du tourisme, entreprises régionales porteuses de solutions ou d'initiatives innovantes. Ce lieu inspire, ouvre aux échanges et innove en proposant différents formats.

Le Campus s'ouvre à l'Europe avec des acteurs et entreprises espagnoles, un atelier-événement participatif en anglais autour du tourisme expérientiel, une vitrine d'innovation touristique régionale de 1000 m², et des rendez-vous d'affaires pour favoriser les partenariats autour de projets collaboratifs. Le tourisme durable avec l'exemple des Iles Baléares, la gouvernance touristique sous forme de partenariat public-privé sur le modèle québécois et l'innovation dans l'hébergement touristique, vue par le groupe hôtelier ACCOR et la Fédération internationale des Logis, sont autant de thèmes qui rythmeront et nourriront les réflexions et les échanges du Campus 2018.

« Ce rendez-vous de grande qualité est le fruit d'un travail ambitieux, porté par la Région, qui répond aux attentes et aux besoins des professionnels du tourisme et de l'innovation. Je veux que sur la carte de l'innovation touristique, l'Occitanie et Montpellier, deviennent un lieu incontournable pour accompagner les professionnels. Pour pouvoir maintenir nos avantages et renforcer nos atouts, nous devons innover. Pour cela, la Région crée les conditions favorables de rencontres entre acteurs. Cette dynamique a du sens et doit infuser partout sur le territoire », souligne Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

Planifiés en amont, plus de 300 rendez-vous d'affaires permettront à plus de 1 000 participants du secteur touristique d'obtenir des avis, conseils ou solutions de la part d'acteurs privés et publics.

L'espace Barcamps (ateliers-événements participatifs) favorise la discussion, le partage d'idées et d'éclairages sur les nouveautés dans le secteur.

L'espace rencontres (lounge), dédié au travail en réseau (networking), permet de faire des rencontres professionnelles informelles.

Le showroom valorise les entreprises régionales qui proposent des produits et solutions innovantes : « lou tiny house » (65) propose des hébergements optimisés et mobiles tout en bois ; « concept évasion » (11) propose aux personnes à mobilité réduite, de visiter un site en live, grâce à un drone ; « leaf for life » (32) a développé un parasol connecté ; « Marianka » (81) propose des surfaces bavardes (surfaces fonctionnelles, sensorielles, interactives, ludiques, éducatives, connectées et intelligentes) pour équiper les hébergements touristiques ; etc.

Des conférences seront organisées autour de grands témoins pour échanger sur l'évolution du secteur et les nouvelles pratiques.

Nouveauté 2018 : les « speed-meeting » de l'innovation vont permettre aux entreprises ayant des projets collaboratifs de rencontrer des partenaires potentiels.

Les inscriptions sont ouvertes pour les professionnels désireux d'assister au Campus européen de l'innovation touristique sur : https://campuseuropinovtouristique.vimeet.events/fr/ 

Quelques personnalités présentes : Serge Trigano, président de Mama Shelter ; Paul Arseneault, directeur du réseau de veille en tourisme et membre du MT Lab du Canada ; Dominique Hummel, président du Directoire et du Futuroscope de 2002 à 2018 et directeur de l'innovation à la Compagnie des Alpes ; Frédéric Fontaine, directeur de l'innovation au Lab d'AccorHotels ; Karim Soleilhavoup, directeur général Hôtels Logis ; Vanguelis Panayotis, dirigeant de MKG Group ; Jaume Alzamora Riera, directeur général de l'Agence du tourisme des Iles Baléares ; Vivian Vidal, fondateur de 4V et d'ID-REZO ; etc.

Programme prévisionnel - Jeudi 22 novembre 2018 - Parc des Expositions de Montpellier

 

9h30 : Ouverture du Campus européen de l'innovation touristique par Carole Delga, présidente de Région Occitanie, et intervention de Serge Trigano, président de Mama Shelter.
 
Dès 10h30 : lancement des rendez-vous d'affaires professionnels, du speed meeting de l'innovation, du showroom et de l'espace rencontres (lounge). 

Barcamps :

10h30-11h30 : Management Entreprise OU Challenge 5 idées
11h30-12h30 : Management Entreprise OU Challenge 5 idées
13h45-14h45 : Atelier européen (en anglais) « XP Tourism : share your innovating experiences »
15h-16h : Partenariats public/privé OU Hébergements : tout est possible ! 
16h-17h : Partenariats public/privé OU Hébergements : tout est possible ! 

Conférences-débats :

10h30-11h30 : Quelles innovations pour les Offices de Tourisme des Grands Sites Occitanie / Sud de France ? Axes, nouveaux enjeux, nouvelles missions
11h30-12h30 : Amérique du Nord, expériences innovantes privées-publiques
14h-15h : Quel avenir et quelles innovations pour l'hébergement touristique ?
15h-16h : Destination, les innovations à ne pas rater (en partenariat avec l'Open Tourism Lab Nîmes Métropole / Région Occitanie)

16h-17h : Comment mettre l'expérience client au cœur des stratégies touristiques de demain ? 

17h : Clôture du Campus européen de l'innovation touristique par Jean-Louis Guilhaumon, vice-président de la Région en charge du tourisme et du thermalisme.