Revenu Écologique Jeunes

 

  • Vous souhaitez vous engager pour l’environnement et développer un projet professionnel qui contribue à la protection de la nature et à la lutte contre le réchauffement climatique ?
  • Vous avez entre 18 et 29 ans et vous envisagez de vous former à un métier vert ?
  • Vous aimeriez créer une activité qui aide à rendre notre économie et nos modes de vie plus écologiques, qui ait un impact positif sur l’environnement ?
  • Rendez-vous sur : https://www.laregion.fr/Revenu-Ecologique-Jeunes?fbclid=

Aide à l’acquisition d’un ordinateur portable : loRdi

 

 

Carte Jeune - La Région Occitanie soutient les jeunes grâce au dispositif Carte Jeune Région qui leur permet notamment de bénéficier d’une aide à l’acquisition d’un ordinateur portable.

Poursuivre si nécessaire sur : https://www.laregion.fr/Aide-a-l-acquisition-d-un-ordinateur-portable-loRdi?fbclid=

5ème édition de la Journée des Ateliers d’Artistes d’Occitanie : la Région valorise les artistes du territoire

 

La Région Occitanie organise pour la 5ème année consécutive la Journée des Ateliers d’Artistes d’Occitanie, qui aura lieu le dimanche 16 octobre dans les 13 départements. Plasticiens, sculpteurs, peintres, dessinateurs, vidéastes, photographes, graffeurs, ouvriront leurs portes pour faire découvrir leurs univers au public.

 

Artiste, Studio, Art, Sculpture, Atelier

 

A l’initiative de la Région Occitanie, cet événement a pour vocation de renforcer la visibilité des artistes du territoire et de soutenir la création contemporaine. En 2021, ce sont 15 000 visiteurs qui sont allés à la rencontre de 558 artistes, répartis sur 280 communes d’Occitanie.

 

Pour cette nouvelle édition, des structures culturelles accueillant des artistes en résidence de recherche ou de création participent également à l’événement. Il s’agit d’une occasion unique de rencontrer les artistes sur leur lieu de travail et de découvrir la variété des lieux de production artistique sur tout le territoire, aussi bien en milieu urbain que rural.

 

Le 16 octobre prochain, avec plus de 500 ateliers – individuels ou collectifs – ouverts au public dans 260 communes d’Occitanie, ce sont 630 artistes qui feront découvrir leur savoir-faire et leur univers aux curieux et amateurs.

 

Découvrir une carte interactive et la liste complète des artistes participants à l’événement par département : https://www.laregion.fr/JAA

 

«Cette Journée des Ateliers d’Artistes est très importante pour nos artistes et la mise en valeur de leurs métiers, parfois méconnus du grand public. C’est l’occasion de promouvoir les talents issus de nos territoires, les artistes autant que les galeristes et professionnels susceptibles de leur proposer des expositions.Durant cette journée, les temps d’échanges entre les artistes et le public sont précieux. Ils permettent de mettre en lumière le métier d’artiste et participent au décloisonnement de l’art et de la culture entre les publics et les disciplines.La création artistique joue un rôle indéniable dans notre société,elle permet à toutes et tous, petits et grands, de s’ouvrir au monde et de le comprendre. C’est pourquoi je tiens, chaque année, à organiser et soutenir des évènements qui permettent de valoriser l’art, et plus largement toutes les actions qui démocratisent la culture»déclare notamment Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

 

 

La Région soutient les artistes d’Occitanie

 

Cette année,ce sont 170 000 € qui sont mobilisés pour soutenir les artistes : aide à la création d’œuvres d’art, aide à la production de livres d’artistes, aide à la mobilité hors Région pour leur participation à des résidences et des foires et salons d’art contemporain, remise de Prix prestigieux sont autant d’aides directes qui contribuent au maintien de l’activité des artistes sur le territoire régional.

 

La Région participe au rayonnement des artistes en France et à l’étranger.Depuis 2018, elle organise le Prix Occitanie-Médicis, dont l’objectif est de découvrir, promouvoir et soutenir les talents émergents d’Occitanie sur la scène internationale. Le lauréat du concours bénéficie d’une résidence de trois mois à la Villa Médicis, d’un prix de la Région Occitanie de 10 500 € et de la prise en charge par la Région de son hébergement à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis.Naomi Maury est la lauréate du Prix Occitanie-Médicis 2022. Elle réalisera sa résidence à Rome à partir du 10 octobre.

En parallèle, les travaux de Noëlle Pujol, lauréate 2020, et Paul Loubet, lauréat 2021, sont exposés à partir de samedi 15 octobre 2022 respectivement au Musée Régional d’Art Contemporain – MRAC à Sérignan et au Centre Régional d’Art Contemporain – CRAC à Sète.

Conférence de lancement d’EDEN : un écosystème partenarial au service de la réussite de Genvia

 

 

 

Vendredi 30 septembre, 14h, plaine Saint-Pierre, avenue Joseph Lazare, Béziers

 

Dans un contexte de crise énergétique sans précédent, Genvia constitue plus que jamais un objectif majeur de souveraineté énergétique, tant nationale que régionale.Conscient de ce potentiel, l’Etat et la Région Occitanie ont souhaité réunir l’ensemble des partenaires impliqués autour d’un comité de coordination commun « EDEN (Ecosystème Durable et Energies Naturelles) », afin de d’œuvrer ensemble au développement de Genvia et de son écosystème. Hugues Moutouh, préfet de l’Hérault, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, en présence de Florence Lambert, présidente de Genvia et de Luc Mas, directeur du site de Cameron Schlumberger, tiendront vendredi 30 septembre prochain une conférence de presse depuis le site de Genvia à Béziers, pour détailler les objectifs et les contours de cette nouvelle organisation.

 

Né d’un partenariat public privé unique, Genvia porte l’industrialisation à grande échelle de la technologie innovante d’électrolyseur permettant la production massive et à des coûts compétitifs d’hydrogène vert décarboné, dans le but notamment de participer aux enjeux de décarbonation de l’industrie et de souveraineté énergétique régionale et nationale.

 

Destiné à devenir un pôle à grande échelle, rassemblant sous-traitants, pôle de formation et d’innovation, entreprises, organismes de recherche, etc, Genvia doit dès aujourd’hui faire l’objet d’une réflexion coordonnée sur l’organisation et l’accompagnement de la montée en puissance de son écosystème.

 

C’est là tout l’objet de la création du comité de création EDEN, véritable task force qui rassemblera l’ensemble des partenaires -Etat, Région, industriels locaux, institutions de recherche françaises, autorités locales, etc- tous les 6 mois, afin de définir conjointement des priorités nécessaires à la mise en œuvre des filières des nouvelles énergies en Occitanie, capables d’accompagner Genvia dans sa croissance.

Aides à ma mobilité

 

Mobilité Électrique, Voiture Électrique 

 

La Région Occitanie a adopté en décembre 2018 un plan d’actions en faveur de la mobilité, de l’environnement et du pouvoir d’achat, dans le prolongement de son engagement pour devenir la première Région à énergie positive. A ce titre, elle s’engage à poursuivre son soutien au développement des modes de déplacements doux : en premier lieu les transports en commun de son réseau liO mais aussi le vélo et l’usage de véhicules propres.

Ainsi des aides sont proposées à l’achat et à l’usage de ces véhicules. Par ailleurs, la Région Occitanie souhaite maintenir des gammes tarifaires attractives en autocars et en train liO pour des transports vraiment en commun.

A quelles aides puis-je prétendre ?

 
 
 

Zoom sur

Les aides à l’achat d’une voiture hybride rechargeable ou électrique

Dispositif "Eco-chèque mobilité" - Achat d’une voiture électrique ou hybride rechargeable d’occasion Dans le cadre du plan d’actions en faveur de la mobilité, de l’environnement et du pouvoir d’achat, la Région Occitanie a institué un dispositif d’aide financière pour inciter ses administrés à acquérir une voiture électrique ou hybride rechargeable. Le montant de (...)

Les aides à l’achat et à l’utilisation d’un vélo

Sommaire de la page Quelles sont les aides pour l’utilisation d’un vélo ? Présentation de l’écochèque mobilité pour l’achat d’un vélo à assistance électrique Présentation du Bonus Forfait Mobilité Durable Présentation d’aide à l’achat d’un vélo pliant - abonnés annuels Train liOQuelles sont les aides pour l’utilisation d’un vélo ? (...)

Souveraineté énergétique : l’Occitanie met les bouchées doubles

 

La Région amplifie son action en faveur de l’autonomie énergétique de l’Occitanie. Elle lance l’acte II de sa stratégie REPOS en stimulant, notamment, le développement des énergies renouvelables. Présentation.

À Targasonne (66), la centrale Thémis est un centre de recherche et de développement consacré à l’énergie solaire

Permettre à l’Occitanie de produire autant d’énergie qu’elle en consomme d’ici 2050, tout en luttant contre le changement climatique : c’est l’objectif de l’acte II de la stratégie REPOS de la Région.
Lancé sous la forme d’un plan en 10 actions doté de 200 M€, il vise à poursuivre et amplifier l’action de la Région, pour que chacun - citoyen, élu local, chef d’entreprise, responsable d’association, agriculteur - participe à la transition énergétique de l’Occitanie.

Nous avons tous un rôle à jouer. Tout l’enjeu est de devenir plus indépendants et de protéger notre environnement et notre pouvoir d’achat.

Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie

Pas d’écologie punitive donc, mais une écologie populaire, avec des solutions concrètes, qui bénéficieront au plus grand nombre.

Libérer le développement des EnR sur les territoiresSponsored image

Si la Région n’a pas attendu pour agir en mettant sur pied, dès 2016, une stratégie pour devenir la 1re région à énergie positive d’Europe, elle met aujourd’hui les bouchées doubles.
À la poursuite ou au renforcement des dispositifs existants, notamment en faveur du bois énergie, des réseaux de chaleur ou de la géothermie, la Région en ajoute de nouveaux.

S’agissant du solaire, outre l’aide à l’autoconsommation totale à partir d’installations solaires photovoltaïques, elle crée « Prête-moi ton toit », une bourse de « mise à disposition de toitures » pour y installer des panneaux.

Pour le biogaz, l’objectif est d’atteindre une production régionale de biométhane égale à 20 % de la consommation régionale de gaz d’ici à 2030. Pour ce faire, le soutien de la Région sera renforcé via la mise en place de nouvelles mesures, en concertation avec les acteurs de la filière.
Depuis 2016, la Région a déjà financé 14 unités de production de biométhane, contribuant à la dynamique régionale de la filière méthanisation qui devrait prochainement représenter l’équivalent de 7% de la consommation régionale de gaz.

 

Pas de souveraineté énergétique sans l’implication des habitants. Le soutien aux projets citoyens d’énergies renouvelables est ainsi renforcé, en vue d’atteindre 500 projets et 100 000 citoyens actionnaires à l’horizon 2030.
Pour y parvenir, la Région a créé un fonds de financement pour les projets inférieurs à 500 kW et portés à 100 % par des citoyens et / ou des collectivités locales. Elle a lancé en complément un Appel à manifestation d’intérêt pour les projets citoyens de plus grande puissance. Ces outils contribueront à accélérer la dynamique enclenchée par la Région : depuis 2014, plus de 25 projets citoyens d’énergies renouvelables ont vu le jour, tandis qu’une soixantaine sont en cours de développement.

En complément, la Région organisera fin 2022 les premières Assises régionales de la jeunesse, point de départ d’une concertation avec les jeunes sur les thèmes de la transition énergétique et du changement climatique en 2023.

Mettre les agriculteurs au centre de la transformation énergétique

 

Agrivoltaïsme, méthanisation : les agriculteurs seront accompagnés par la Région dans leurs projets

Concernant l’agriculture, la Région favorisera le déploiement de projets de méthanisation et d’agrivoltaïsme. Pour les premiers, elle soutiendra la réalisation d’études amont, destinées à faciliter la concertation avec les différentes parties prenantes et à dimensionner l’installation au regard des gisements mobilisables : la souveraineté énergétique au service de la souveraineté alimentaire de l’Occitanie.

Même approche pour l’agrivoltaïsme : la Région accompagnera les projets où la production d’électricité d’origine photovoltaïque servira les productions agricoles et le développement territorial.

La Région organisera des temps de travail avec les professionnels agricoles et elle mobilisera l’Agence Régionale Énergie Climat pour mettre en place une feuille de route Agriculture à Énergie Positive.Sponsored image

La transition énergétique étant une opportunité pour réindustrialiser l’Occitanie, la Région conjugue son action avec les plans développés par Derbi, Cemater et Wind’Occ, trois partenaires reconnus par l’écosystème régional des énergies renouvelables. Objectif : enraciner sur son sol une nouvelle filière industrielle innovante et compétitive.

L’acte II de la stratégie REPOS comprend ainsi la poursuite de la construction d’une filière innovante et compétitive de l’éolien en mer flottant, l’implantation d’une Méga Factory de panneaux solaires photovoltaïques en Occitanie, le lancement du Fonds OCCIGEN pour la transition énergétique, et la poursuite du développement de la filière Hydrogène vert où la Région est déjà leader, avec notamment le Technocampus Hydrogène vert.

Gratuité des trains liO pour les jeunes : je voyage +, je paie 0€ !

 

 

 

Après le lancement de l’expérimentation de la gratuité pour les jeunes de 18 à 26 ans sur son réseau de trains liO, la Région Occitanie confirme la généralisation de ce dispositif inédit sur ses 13 départements. Le principe de ce dispositif s’appuie sur un système de compte mobilité : plus je voyage, moins je paie, jusqu’à voyager totalement gratuitement dès 11 allers-retours par mois.

Un panel de 2000 jeunes entre 18 et 26 ans a été sélectionné pour tester le dispositif du 1er avril au 31 août 2021.
Fort de son succès, depuis septembre cette offre s’adresse maintenant à tous les jeunes de 18 à 26 ans !

Un dispositif né d’une belle idée…

+=0 est, en fait, le résultat d’une belle idée : aider les jeunes à retrouver le chemin de la liberté, à l’issue du premier confinement qui les avait durement affectés.

 
L’objectif de cette mesure unique en France est de proposer aux usagers âgés de 18 à 26 ans de voyager gratuitement dans une logique de contrat de fidélité sans engagement. Nom de code : « + = 0 », je voyage plus, je paie 0. Cela se matérialise par la création d’un « compte mobilité » crédité de chaque voyage effectué.

La gratuité : comment ça fonctionne ?

Plus je voyage, moins je paie…

  • De 0 à 10 trajets : l’usager jeune bénéficie de la tarification à - 50% automatiquement, sans autre engagement nécessaire de sa part ;
  • Du 11 à 20 trajets : l’usager voyage gratuitement  ;
  • De 21 à 30 trajets : l’usager voyage toujours gratuitement et sa « cagnotte » est alimentée pour lui servir à régler ses 10 premiers trajets le mois prochain. Résultat : dès lors que le jeune fait un minimum de 30 trajets par mois, il voyage gratuitement toute l’année.

Voyager avec +=0 : comment ça fonctionne ?

Une application : simple et sans engagement…

Une application dédiée, disponible sur Android et iOS, se charge de comptabiliser les trajets effectués grâce à la géolocalisation obligatoire pour que le système fonctionne.

Dénommée FAIRTIQ Rouge, l’application est ainsi capable de détecter que son utilisateur est dans une gare, qu’il prend une ligne liO Trains et qu’il descend plus loin. Son algorithme, fondé sur l’Intelligence artificielle, prend en compte les itinéraires empruntés et les vitesses de déplacement.

… L’application FAIRTIQ Rouge : comment ça fonctionne ?

Ce dispositif permet de se déplacer partout en Occitanie, sans limitation sur l’origine-destination.

En savoir plus

Les plus belles voies vertes en Occitanie

 

Avec le PlanVélo, la Région intensifie son aide à la réalisation de ces axes de loisirs.

Voie verte du Canal de Garonne, voie verte du Lido en bord de mer, voie verte en pays cathare, … : partez à vélo pour des balades nature sur des itinéraires accessibles à tous (sauf aux voitures !). Un plaisir à associer, bien souvent, à la découverte d’un Grand Site Occitanie.

Dans cette page : près de 30 voies vertes à faire en Occitanie, de 8 à 76 Km, avec liens vers leurs fiches descriptives : elles sont issues des sites Internet des Voies Vertes de France, de France Vélo Tourisme, et des Comité Départementaux du Tourisme de la région Occitanie.
Les voies vertes sont des itinéraires cyclables aménagés en site propre, réservés aux vélos et aux piétons.

 

Fille, Cyclisme, Bicyclette, Vélo, Cycle

La Région part à la rencontre des usagers du territoire

 

Photos gratuites de Hall de gare

 

Du 16 au 22 septembre 2022 aura lieu la Semaine européenne de la mobilité. Son objectif ? Inciter les citoyens à adopter une démarche écocitoyenne en privilégiant les mobilités alternatives et durables. À cette occasion, la Région Occitanie et la SNCF partent à la rencontre des usagers sur l’ensemble du territoire afin d’échanger autour de leurs expériences et des solutions de mobilité existantes (programme détaillé :https://lio.laregion.fr/SEM-2022-liO-vous-donne-rendez-vous).

 

Durant toute la semaine, les équipesliO etla SNCF seront sur le terrain afin de présenter au grand public les offres et solutions de mobilité proposées par la Région via son réseau liO : abonnements pour les lignes de car ou de train, offres adaptées aux activités de loisirs ou encore présentation des tarifications attractives mises en place par la Région Occitanie notamment la gratuité du train pour 18-26 ans, ainsi qu’une tarification avantageuse et dégressive pour les plus de 60 ans.

 

De plus, afin de promouvoir l’usage du train, deux animations spécifiques seront proposées :

- Jeu-concours : du 16 au 22 septembre, un jeu-concours sera mis en place pour tenter de remporter des trajets en train liO, en Occitanie, ainsi que d’autres cadeaux.

 

- Live Tweet : le 22 septembre, de 16h à 19h, les équipes liO Train répondront en live à toutes les questions posées sur le fil Twitter @lio_train_sncf.

 

Lancement du nouveau service Facil’iti

 

Dès le 16 septembre, le nouveau service « Facil'iti », unique en France, permettra aux utilisateurs d’obtenir en quelques clics toutes les informations nécessaires sur l’itinéraire de leur choix : nombre de trains par jour, meilleur temps de trajet, temps moyen d’attente entre deux trains, premier et dernier train. Ce nouveau service a pour objectif de faire changer les habitudes de mobilité.

 

+ d’infos sur le site internet de liO : https://lio.laregion.fr/SEM-2022-liO-vous-donne-rendez-vous

Les élus régionaux de l’Hérault font leur rentrée

 

 

Lundi 19 septembre à 9h30,

Lycée Jean Mermoz de Montpellier, 717 Av. Jean Mermoz, 34000 Montpellier

 

 

Les conseillers régionaux présenteront, lundi 19 septembre 2022 à 9h30, depuis le lycée Jean-Mermoz, les dispositifs de rentrée proposés par la Région Occitanie à destination des lycéennes et des lycéens en matière de pouvoir d’achat, d’orientation, et d’adaptation aux changements climatiques.

 

Un point sera notamment réalisé sur les travaux dans tous les lycées de l’Hérault achevés, en cours et à venir. Une visite des ateliers du lycée Mermoz dont le chantier vient de se terminer récemment sera proposée à l’issue de la conférence de presse.

 

Les élus reviendront également à cette occasion sur l’offre de services territorialisée proposée par la Maison de Ma Région ainsi que les actions portées dans les Ecoles de la seconde chance.

 

Projection débat « Together We Cycle »

Vendredi16Sept.-HallTropismeà Montpellier –19h

 

En ouverture de la semaine Européenne de la mobilité, Vélocité organise une projection-débat autour du film « Together We Cycle ».

Cet évènement est organisé en partenariat avec la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Jean- Luc Gibelin, vice-président de la Région délégué aux transports et aux mobilités, représentant Carole Delga, participera au débat qui suivra la projection.

Selon les derniers chiffres publiés par « Vélo et territoire », la pratique du vélo ne cesse d’augmenter en France, c’est particulièrement vrai en Occitanie et sur la métropole de Montpellier ou l’usage du vélo comme moyen de transport au quotidien se démocratise avec une forte accélération conséquente suite au covid19.

Dans le même temps les politiques publiques cherchent à développer les alternatives à la voiture individuels au profit des transports en commun et des mobilités actives afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre qui engendrent des étés caniculaires ; les scientifiques et acteurs du vélo appellent à un plan Marshall pour son développement en France, tandis que des dynamiques citoyennes et associatives semblables aux mouvements Néerlandais des années 70, rêvent de voir Montpellier se transformer en paradis du vélo ou chacun pourrait choisir de se déplacer à pied ou à vélo en toute sécurité.

Hausse des prix du carburants sur fond de tension énergétique ; 50 ans plus tard, le contexte n’estpas sans rappeler la crise pétrolière des années 70 et le développent du vélo dans les pays du nord. Le film “TogetherWe Cycle”, du réalisateur néerlandais Gertjan Hulster, décrit comment la population néerlandaise a impulsé la transformation de son pays en y faisant émerger une véritable culture du vélo.En effet,les Pays-Bas sont le royaume du vélo,mais peu savent que cela n’a pas toujours été le cas !

TogetherWeCycle-FilmdeArneGielenandGertjanHulster2020PaysBasdurée70 min

Le film “TogetherWe Cycle”, du réalisateur néerlandais GertjanHulster, la population néerlandaise a impulsé la transformation de son pays en y faisant émerger une véritable culture du vélo

Jusque dans les années 1970, l’évolution des mobilités aux Pays-Bas suivait la même direction que partout ailleurs. Le vélo était vu comme dépassé ; l’avenir appartenait à la voiture. Il ne restait alors qu’à adapter la ville à la voiture.Mais dans ce pays,en quelques décennies,le vélo a réussi à résister en faisant un retour triomphant dans l’espace public. Ce retour a été permis par un ensemble complexe de facteurs, dont la pression citoyenne en faveur des rues apaisées et la crise pétrolière en 1973. Dans «Togetherwe cycle», les acteurs de cette révolution racontent le chemin sinueux ayant mené les Pays-Bas à devenir un pays où le vélo est un choix évident pour toutes et tous.