Banderoles au lycée Joffre : Carole Delga s'exprime

La Présidente de la Région condamne les agissements  d'un groupuscule d'extrême droite.

OCCICapture

Montpellier/Lycée Joffre

« En recouvrant les grilles du lycée Joffre de banderoles choquantes ce matin, un groupuscule d'extrême droite a souhaité jouer comme à son habitude sur les peurs et stigmatiser les personnes d'origine ou de nationalité étrangère qui vivent sur notre territoire. Je condamne fermement ces agissements qui sont en totale opposition avec les valeurs humanistes que je défends et auxquelles je crois profondément. Les violences intolérables perpétrées sur l'Esplanade Charles de Gaulle vendredi 7 septembre sont de purs actes de délinquance et devront être jugés comme tels.

 La question de la sécurité de nos élèves est primordiale. C'est la raison pour laquelle la Région s'est engagée dès 2015 dans une vaste opération de sécurisation des lycées, répondant aux spécificités de chaque établissement. Au lycée Joffre, une caméra a par exemple été installée afin de surveiller l'entrée de l'établissement.

 Aux actions de communications stériles je préfère l'action concrète : j'ai alerté le Directeur départemental de la sécurité publique ainsi que le Préfet de l'Hérault de la nécessité de mettre fin au climat d'insécurité qui pèse sur les élèves, les équipes pédagogiques et les agents régionaux du lycée. Je ne doute pas que tout sera mis en œuvre pour ramener le calme et la sérénité aux abords du lycée Joffre ».

« loto du patrimoine » en Occitanie

Les projets qui vont bénéficier de la Mission Patrimoine en Occitanie :

L'Hôtel de Polignac à Condom, le Château de Termes (11), Temple protestant de Gallargues-le-Montueux (30), Ancienne tuilerie de Blajan (31) Château de la Salvetat-Saint-Gilles (31) Domaine de Bonrepos-Riquet (31) Église de Saint-Béat (31) Pigeonnier de Grubel à Fourquevaux (31) Platanes du Canal du Midi à Toulouse (31), Chapelle des Pénitents à Mèze (34) Abbaye de Marcilhac à Marcilhac-sur-Célé (46) Château de Castelnau-Bretenoux à Prudhomat (46) Grange-étable de Saint-Michel de Cours à Bellefont-La Rauze (46) Église Saint-Calixte de Cazaux (65) Casino de Vernet-les-Bains (66) Caves Byrrh à Thuir (66).

L’Etat, à la demande du Président de la République, avait confié à Stéphane Bern une mission appelée « Patrimoine en péril ».
Son but : sauvegarder des sites emblématiques du patrimoine français. Près de 2000 sites ont ainsi pu être identifiés : châteaux, églises, moulins, théâtres, fontaines...

FDJ a été choisie pour contribuer au financement de cette mission, et devient ainsi mécène de la Fondation du patrimoine pour 3 ans, et la Fondation d’entreprise FDJ mécène majeur du programme Patrimoine-Emploi.

En plus de ce mécénat, FDJ finance le fonds « Patrimoine en péril » grâce aux mises sur ses jeux "MISSION PATRIMOINE", qui permettront à la Mission Bern de sauvegarder et de rénover 269 projets partout en France.

En savoir plus sur : https://www.missionbern.fr/projets/

A propos des annonces d'Elisabeth Borne sur les LGV

Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Perpignan

Carole Delga : « Notre mobilisation a payé, place maintenant à un calendrier réaliste »

OCCICapture

Mardi 11 septembre, Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, annonçait la programmation des investissements pour la future loi Mobilités qui sera présentée au mois d'octobre à l'Assemblée. Dans la continuité du Rapport Duron rendu en février dernier, la Ministre des Transports a confirmé l'intérêt et la priorité qui sera donnée aux 2 projets de lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Perpignan.

La présidente de Région se félicite de cette annonce qui sera discutée le 25 septembre prochain avec la Ministre pour détailler le calendrier et les modalités de réalisation de ces infrastructures.

 « C'est la première fois que la ministre des Transports Elisabeth Borne annonce officiellement la priorisation de nos 2 LGV alors que, dans le même temps, des dizaines de grands projets en France sont reportées sine die. Aujourd'hui, le Gouvernement reconnaît enfin leur intérêt, leur pertinence et leur faisabilité. C'est donc une très bonne nouvelle pour l'avenir de la région et la dynamique de nos territoires. Notre mobilisation avec l'ensemble des élus et acteurs d'Occitanie a payé !

 Au-delà des engagements, l'augmentation du budget alloué aux infrastructures de transports figure également parmi les orientations présentées par la Ministre. Je rappelle à ce titre que le rapport Duron reprenait pour partie les solutions de financements innovants que nous avions formulées. C'est donc la preuve que c'est la bonne piste ! Il faut maintenant poursuivre le travail pour que la question des financements ne soit plus un frein à la réalisation de ces LGV. A ce titre, j'attends notamment de la future loi Mobilités qu'elle reprenne notre proposition de créer des sociétés de financement regroupant les collectivités locales et l'Etat, condition déterminante pour le montage d'un plan de financement cohérent, partagé et réaliste.

 Le 25 septembre prochain, j'aurai l'occasion de dire une nouvelle fois à la Ministre notre détermination à faire aboutir ces projets dans les meilleurs délais. Nos concitoyens attendent plus que des promesses à l'horizon 2030. Je ne lâcherai pas et me battrai pour un calendrier réaliste, indispensable au développement et à l'attractivité de notre territoire » a notamment déclaré Carole Delga.

La présidente de Région a également souhaité réagir sur le volet « transports du quotidien » :

« L'Etat ne doit pas oublier les territoires, et avec eux, l'ensemble du réseau ferroviaire aujourd'hui en souffrance. Je pense notamment aux lignes d'aménagement du territoire et à nos trains du quotidien. Je retiens l'engagement de la Ministre qui va dans le sens d'un maillage territorial équilibré, et reste vigilante quant au devenir de nos petites lignes.

C'est mon combat depuis 3 ans : agir pour des transports plus propres, plus surs et plus accessibles, avec des investissements sans précédent (1,5 milliard d'euros d'ici 2021) pour une politique de mobilité qui irrigue l'ensemble de notre territoire. »

Montpellier : Lancement du CFA-Sport Occitanie

Au Creps de montpellier, Emmanuelle Gazel, vice-présidente en charge de l'emploi, de la formation professionnelle et de l'apprentissage, représentant la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée Carole Delga, participera vendredi 21 septembre au lancement du CFA Sport-Occitanie.

 Fruit de la fusion du CFA Sport de Toulouse, créé en 1999 et porté par le CREPS de Toulouse, et du CFA Sport Méditerranée, créé en 2008 à l'initiative du CREPS de Montpellier et du monde sportif, le CFA-Sport Occitanie a pour mission de piloter et de rendre plus lisible les plus de 60 formations ouvertes à l'apprentissage pour former aux métiers du sport et de l'animation en Occitanie.

 "Avec près de 140 000 heures de formation dispensées à 450 apprentis, ce nouveau CFA régional se positionne comme le 3ème CFA des métiers du sport et de l'animation de France, qui en compte 19. Proposant plus de 50 cursus sur 20 sites différents, le CFA-Occitanie permettra chaque année de former aux métiers d'animateur, de moniteur, d'entraîneur, de coach sportif, etc."

cfaCapture

 La création de ce CFA s'inscrit dans la politique ambitieuse de développement de l'apprentissage portée par la Région qui vise un double objectif : 

porter à 40 000 le nombre d'apprenti.es en Occitanie d'ici 2021, et renforcer l'excellence de l'apprentissage sur le territoire.

Elle s'inscrit également dans la politique sportive volontariste portée par la Région, qui consacre près de 23 M€ au sport en 2018 afin de permettre à tou.te.s les habitant.e.s de pratiquer un sport sur l'ensemble du territoire, et assurer le rayonnement de l'Occitanie aux niveaux national et international.

« Grâce à la création de ce CFA régional, nous rappelons une nouvelle fois que l'apprentissage est LA voie d'excellence vers l'emploi et vers des métiers d'avenir. Le secteur du sport, qui pèse aujourd'hui 38 milliards d'euros et représente plus de 300 000 postes public-privé confondu, garantit à nos jeunes de nombreux débouchés sur le long terme.

C'est pourquoi j'ai souhaité donner à nos CFA du sport une dimension nouvelle qui permettra de faire rayonner nos savoir-faire au niveau national et développer l'apprentissage dans ce domaine porteur. Grâce à son réseau étendu, cette nouvelle institution permettra également un maillage territorial équilibré, garantissant à chaque jeune un égal accès à la formation, où qu'il se trouve sur le territoire.

 

L'Occitanie est plus que jamais une terre de sport et ce CFA le souligne de la meilleur des façons », a déclaré Carole Delga.

 

Occitanie Ambition 2024

La Présidente de Région a lancé, lors des rencontres régionales du sport en février 2018, la grande démarche régionale « Occitanie Ambition 2024 », visant à positionner l'Occitanie en tant que pourvoyeuse d'athlètes aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2022 et 2024, mais également comme pilote pour l'entrainement olympique et paralympique et l'accueil de grandes compétitions internationales.

Dans une logique d' « héritage », la dynamique amorcée vise à impliquer et fédérer durablement le mouvement sportif en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée bien au-delà des Jeux Olympiques de 2024. La Région envisage cette démarche en lien étroit avec les athlètes, le monde sportif associatif et les territoires.

Cette dynamique collaborative a été présentée le 12 juillet dernier devant 600 acteurs du mouvement sportif régional et national lors des 50 ans du CNEA de Font-Romeu. Le « Cercle des ambassadeurs Occitanie ambition 2024 » rassemblant les « stars » régionales y a notamment été lancé (avec pour marraine et parrains Martin Fourcade, Maxime Valet et Lucie Gautier). Sa mission sera de confirmer le rayonnement national et international de l'Occitanie. Une communauté « Occitanie Ambition 2024 » sera créée courant 2019, rassemblant l'ensemble des acteurs des territoires et du monde sportif régional partageant les valeurs de l'olympisme et désireux de s'engager dans la démarche aux côtés de la Région.

Une démarche de labellisation des bases de préparation olympique et sites de compétitions internationales sera par ailleurs engagée par la Région, en lien avec la démarche qui sera lancée à l'automne par le Comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024. La jeunesse sportive d'Occitanie sera prochainement mise en lumière avec les 16 athlètes régionaux participant aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires en octobre.

L'apprentissage en Occitanie en quelques chiffres clés

- En 2018, la Région consacre 143 M€ pour le développement de l'apprentissage
- Près de 36 500 apprenti.es au 1er janvier 2018 
- Près de de 8% d'apprenti.es supplémentaires en un an, soit la plus forte hausse depuis 10 ans 
- 98 CFA ou sections d'apprentissage 
- Près de 1 800 formations du niveau CAP à Ingénieur proposées, préparant à 720 diplômes différents
- Plus de 150 nouvelles formations pour la rentrée 2018 En 2017, le taux de réussite aux examens des CFA du sport de Toulouse et Montpellier était de 77% et 88% des jeunes diplômés étaient en activité 6 mois après la fin de leur formation.

La Rentrée scolaire 2018 - 2019 avec la Région

Carole Delga : « La Région agit pour faire de la rentrée en Occitanie la moins chère de France »

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a présenté ce matin, au lycée Joffre de Montpellier, l'ensemble des actions menées par la Région en faveur des 530 000 lycéen.nes, apprenti.es et étudiant.es d'Occitanie, aux côtés de Kamel Chibli, vice-président de la Région en charge de l'Education et de la Jeunesse.

La présidente de Région s'est ensuite rendue à Bédarieux et Béziers pour inaugurer d'importants travaux de restructuration menés dans les lycées Fernand Léger et Henri IV.  

http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2984/_ANT6289.JPG

 « Notre objectif est clair : faire en sorte que la rentrée en Occitanie soit la moins chère de France », a réaffirmé ce matin Carole Delga. « Avec l'ensemble des aides rassemblées sur la Carte Jeune Région, nous permettons aux lycéens, apprentis et à leur famille d'économiser 400€ par an. La gratuité des manuels scolaires et du 1er équipement professionnel, l'accès facilité à un ordinateur, les aides spécifiques pour les apprentis, sont autant de mesures concrètes pour alléger le coût de la rentrée. »

 Côté transports scolaires, dont la Région a désormais la compétence, la présidente de Région a souligné les mesures prises par la Région dès cette rentrée pour soutenir là aussi le pouvoir d'achat des familles (plafonnement de l'abonnement à 90€ par an, maintien de la gratuité dans les départements où elle était en vigueur...).

Carole Delga a également rappelé que l'Occitanie est la Région de France qui investit le plus pour sa jeunesse : « Avec un investissement de 1380€ par lycéen.ne chaque année, nous sommes sur la 1ère marche du podium au niveau national. Nous poursuivons notre politique volontariste de construction et de rénovation de nos lycées pour offrir à nos jeunes des établissements innovants, durables et proches de chez eux. En 2 ans nous avons ouvert 5 nouveaux lycées, dont un à cette rentrée, et engagé la construction de 5 autres établissements qui seront achevés d'ici 2022 notamment à Sommières, Gignac et Cournonterral », a rappelé Carole Delga.

 La présidente de Région a poursuivi son déplacement à Bédarieux, pour inaugurer le nouveau bâtiment génie civil et administratif du lycée Fernand Léger et visiter le chantier de rénovation en cours. Au total, la Région aura investi plus de 28 M€ pour restructurer intégralement l'établissement. A l'occasion de sa visite, Carole Delga a annoncé le soutien financier de la Région pour la construction d'un nouveau cinéma en périphérie de la ville, porté par la commune de Bédarieux.

 A Béziers, Carole Delga a ensuite inauguré la restructuration de l'Hôtel Lagarrigue du lycée Henri IV. La Région a mené cette opération emblématique, d'un coût de 6,5 M€, afin d'harmoniser l'organisation de l'établissement qui était initialement implanté sur deux sites.

 Ces deux établissements font partie des 186 lycées publics labellisés « Lycée numérique » par la Région Occitanie. Ce label permet à tous les élèves entrant en 1ère année d'être équipés gratuitement par la Région d'un ordinateur portable - loRdi - pour un usage pédagogique en classe.

 Cette année, la Région Occitanie / Pyrénées consacre près de 1,3 Mds d'€ pour l'éducation, la formation, l'enseignement supérieur et les transports scolaires.

Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan

Réaction de Carole Delga suite à l'actualisation du projet d'intérêt général par la ministre des transports : 

« Encore une étape franchie grâce à notre mobilisation régionale : une excellente nouvelle pour l'avancée de la LNMP »

OCCICapture

 « Depuis plus de deux ans, la Région est à la tête d'une mobilisation citoyenne, économique et politique sans précédent pour la défense et la réalisation des deux projets de lignes à grande vitesse en Occitanie, Montpellier-Perpignan et Bordeaux-Toulouse.  Aujourd'hui, j'ai été informée de la décision de la ministre des transports, Elisabeth Borne, d'actualiser le projet d'intérêt général (PIG) de la Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan (LNMP), préservant ainsi le foncier nécessaire à la réalisation de la future ligne LGV.

 Le tracé est bel et bien sanctuarisé jusqu'à Perpignan, c'est une excellente nouvelle, le résultat d'un travail collectif et sans relâche, justifié par le caractère vital de la LNMP pour nos territoires et notre attractivité. Pour avancer rapidement et efficacement, j'ai réuni le 12 juillet dernier l'ensemble des élus des collectivités partenaires de la LNMP, et ils m'ont confirmé leur volonté de participer au financement des prochaines études et acquisitions foncières, représentant 20 M€. 50% seraient pris en charge par SNCF Réseau et l'Etat et 50% par les collectivités partenaires. J'ai décidé que la Région financera à elle seule 5 M€. L'objectif est d'enclencher au plus vite l'enquête d'utilité publique.

 Nous saurons également dans les prochaines semaines, à l'occasion de la présentation de la Loi d'Orientation sur les Mobilités par le gouvernement, si la proposition que nous avons faite de créer une société de financement de la ligne, regroupant les collectivités locales et l'Etat, et permettant de lever les financements (ressources fiscales dédiées, subventions de l'Etat et des collectivités locales...) nécessaires pour réaliser le projet, est retenue. Le principe est déjà repris dans l'avant-projet de loi.

 La mobilisation continue et je suis aujourd'hui, encore plus qu'hier, prête pour rassembler toutes les énergies volontaires pour faire aboutir la LNMP ».

Rugby et Région

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Sud de France, partenaires officiels des 4 clubs régionaux du TOP 14 et des Dragons Catalans

A quelques heures de la finale de la Challenge Cup à Wembley avec des Dragons Catalans au plus haut niveau, et du coup d'envoi de la saison 2018-2019 du Top 14 ce week-end - le 25 août - avec quatre équipes régionales en lice, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a conclu cet été un partenariat fort avec chaque club via sa marque Sud de France.  

bybyCapture

Sud de France, la marque de la Région Occitanie, est désormais partenaire officiel des 4 clubs du TOP 14 de la Région. Après Montpellier Hérault Rugby et les Dragons Catalans sous contrat depuis plusieurs années, le Castres Olympique, le Stade Toulousain et l'USAP, ont en effet rejoint cet été l'équipe « Sud de France ». Une première dans l'histoire de la marque.

En plus du soutien régional aux clubs et aux centres de formation, la présidente de Région, Carole Delga, a souhaité que les clubs phares de la Région du rugby deviennent les ambassadeurs de la marque, afin de promouvoir les produits régionaux et soutenir les producteurs d'Occitanie.

Ce partenariat offre une visibilité forte sur les maillots de match des joueurs, les tenues d'entraînement et d'échauffement, et les supports de communication des clubs afin de promouvoir les produits régionaux et soutenir les producteurs d'Occitanie, auprès des supporters et du public et d'offrir une visibilité nationale et européenne à Sud de France.

« Avec un budget de près de 23 M€ consacré au sport en 2018, nous nous donnons les moyens de mener une politique sportive ambitieuse afin de permettre à toutes et tous de pratiquer un sport sur l'ensemble du territoire, et assurer le rayonnement de l'Occitanie aux niveaux national et international grâce à ses athlètes et clubs de haut niveau », rappelle Carole Delga

Grâce à un dialogue constructif avec les présidents Mohed Altrad (MHR), Didier Lacroix (Stade Toulousain), Pierre-Yves Revol (Castres Olympique), François Rivière (USAP) et Bernard Guash (Dragons Catalans), la marque régionale qui promeut « le meilleur de l'Occitanie » sera donc présente sur tous les terrains d'Ovalie chaque week-end.

La Carte Jeune Région 2018-2019

Pour les Lycéens et Apprentis, la Carte Jeune Région 2018-2019

L’image contient peut-être : textePensez à demander ou renouveler la Carte Jeune Région mis en place par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Pour bénéficier des avantages
Demandez la carte sur www.cartejeune.laregion.fr

La demande de la Carte Jeune Région s’effectue tout au long de l’année, demandez-là au plus vite afin de pouvoir bénéficier des aides dès la rentrée 2018.

Sont éligibles :
Les lycéens et apprentis inscrits dans un établissement situé dans la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
Les avantages de la Carte :
l’aide à la lecture de loisirs
la gratuité des manuels scolaires et du 1er équipement professionnel
l’aide à l’acquisition de l’oRdi : (ordinateur portable personnel)
les aides au transport, hébergement, restauration (pour les apprenti.e.s seulement)
l’aide au permis de conduire (pour les apprenti.e.s seulement)
l’aide à l’acquisition d’une licence sportive.

Kamel Chibli remet 500 places aux licenciés des clubs de Montpellier.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée souhaite associer les clubs sportifs amateurs impliqués dans la vie locale et contribuant largement à animer les territoires et à assurer un rayonnement local, tout en incitant à la pratique. Ainsi, 500 licenciés des clubs de boxe, taekwondo, karaté, futsal, football, etc., de tous les quartiers de Montpellier sont invités par la Région à assister au match Montpellier Hérault Rugby / Castres Olympique, dimanche 26 août 2018 au GGL Stadium.

Kamel Chibli, vice-président de la Région en charge de l’éducation, de la jeunesse et des sports remettra ces places au club de Montpellier Taekwondo, mercredi 22 août à 18h.

 

La Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée est la seule Région de France à apporter une aide adaptée à tous ses clubs, quel que soit leur niveau de pratique. Avec ses différents dispositifs, c’est l’intégralité du parcours du sportif en club qui est reconnu par la Région : détection dans les clubs de proximité, formation dans les clubs amateurs de bon niveau, accompagnement vers les clubs de très haut niveau, qu’ils soient professionnels ou non.

 A noter :

En 2017, 1 136 clubs ont été accompagnés par la Région pour financer l’acquisition de petits matériels sportifs pour plus d’1 M€.

 Pour la saison 2017/2018, 239 clubs amateurs « Performances » ou « Ambassadeurs » ont été accompagnés par la Région à hauteur de 2 M€.

Les 40 grands sites de l'Occitanie

C’est un numéro exceptionnel en cette période estivale, un numéro à conserver précieusement entièrement consacré à la présentation des 40 Grands Sites Occitanie/ Sud de France !

Journal de la Région n°14 - Juillet / Août 2018

Le site : http://www.laregion.fr/

https://www.laregion.fr/IMG/pdf/bat-cr14-complet-webok.pdf 

L’occasion de découvrir ou de redécouvrir les indéniables atouts touristiques de notre région, une région qui compte plusieurs sites inscrits par l’Unesco au Patrimoine mondial de l’Humanité : Canal du Midi, Pont du Gard, Cité de Carcassonne, Cirque de Gavarnie… mais aussi plusieurs dizaines de sites qui chaque année attirent de nombreux visiteurs tant ils offrent l’occasion de dépaysement et de découvertes.

La présentation de chaque Grand Site est accompagnée d’un zoom sur l’artisanat d’art local.

Bonne lecture et bonnes vacances à tous, en Occitanie bien sûr !

En savoir plus :

La Région attribue près de 30 M€ pour la préservation et la sécurisation de la ressource en eau

Projet Aqua Domitia :

 La Commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie sous la présidence de Carole Delga, ce vendredi 20 juillet à Montpellier, a adopté le soutien à la 3ème et dernière tranche de travaux du programme Aqua Domitia, entre les maillons Nord Gardiole et Biterrois.

 OCCICapture

Cette aide s'inscrit dans la continuité du Plan d'intervention régional pour l'eau, voté en juin dernier, afin de mieux considérer les enjeux actuels liés à la gestion de l'eau.

 « Il s'avère aujoud'hui essentiel de mener une politique ambitieuse concernant la gestion de l'eau. Notre plan d'intervention régional nous permet, face aux riques hydrologiques de plus en plus présents, de contribuer à préserver ce bien commun. Il s'agit également de maintenir la qualité du cadre de vie de nos habitants, de leur environnement, et d'assurer à tous un accès durable.

La Région poursuit un double objetif : la sécurisation de nos besoins en eau, notamment au travers du projet Aqua Domitia ainsi que la la rationalisation de nos ressources en eau, au travers d'aides pour des actions exemplaires d'économie d'eau et de préservation de leur qualité. Toutes ces actions sont complémentaires et visent à apporter des réponses concrètes et immédiates »a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 Décidé par la Région en 2012, le programme Aqua Domitia est un projet d'extension du réseau hydraulique régional, permettant la sécurisation et l'adaptation au changement climatique des territoires littoraux de l'Occitanie, situés entre Montpellier et Narbonne. La société BRL est chargée de leur gestion, dans le cadre de la politique régionale sur l'eau.

Le financement régional réprésente 45% de l'investissement total. Les départements de l'Hérault et de l'Aude, ainsi que plusieurs intercommunalités - Sète, Agde et Béziers - sont égalements associés.

 Aqua Domitia poursuit un objectif multiple :

- Conjuguer la ressource du Rhône avec les ressources locales pour garantir durablement les besoins en eau de ce territoire ;

- Concilier développement économique avec la préservation de l'environnement, en allégeant la pression sur les milieux aquatiques fragiles.

 Aqua Domitia se compose de 6 maillons fonctionnels et indépendants. L'interconnexion des maillons Nord Gardiole et Biterrois permettra de mutualiser la ressource en eau du Rhône avec la ressource issue de l'Orb.

Cette dernière tranche de travaux sera réalisée entre 2018 et 2021. A terme, la longueur totale des maillons sera d'environ 140 km et le projet Aqua Domitia possèdera une capacité maximale de 2,5 m3/s.

 Cette délibération a été adoptée à l'unanimité par les élus de la Commission permanente, excepté le groupe Rassemblement National qui a voté contre.