Grâce au Plan Littoral 21, Banyuls-sur-Mer est reconnectée à la Méditerranée

 

 

 

A Banyuls-sur-Mer, les aménagements du Plan Littoral 21 ont rendu la ville plus attractive et ouverte sur la mer

A Banyuls-sur-Mer, les aménagements du Plan Littoral 21 ont rendu la ville plus attractive et ouverte sur la mer
Crédits : Mairie de Banyuls-sur-Mer

Rouvrir la ville sur la mer. Une évidence pour Jean-Michel Solé quand il est élu maire de Banyuls-sur-Mer en 2014. « Aussi fou que cela puisse paraître, on ne voyait pas la Méditerranée ! » Vitrine et véritable colonne vertébrale de la ville, le front de mer banuylenc n’a désormais plus rien à envier à la Costa Brava voisine : une grande esplanade en pierre naturelle ouverte sur la mer et surtout, ouverte à tous. « C’est une vraie rambla, un lieu de promenade et de rencontres où toutes les générations se retrouvent. Il y a toujours du monde ! Nous voulions rendre la ville plus attractive et cultiver le bien-vivre ensemble : nous avons atteint notre objectif. »

Au cœur du projet de territoire de la commune, l’aménagement du front de mer s’inscrit naturellement dans les orientations du Plan Littoral 21 dès 2016 : sécuriser et apaiser la voirie urbaine, réorganiser les terrasses au profit des circulations douces, développer l’activité économique et touristique en renforçant l’attractivité… « Nous avons rencontré la Région avec un vrai projet, mais financièrement, sans son impulsion, nous n’aurions pas pu le mener à bien », admet Jean-Michel Solé. Le montant des travaux s’élève à 3 M€, dont une partie financée dans le cadre du Plan Littoral 21 par la Région Occitanie (697 000 €) et l’État (570 000 €)............... Poursuivre sur : https://www.laregion.fr/Grace-au-Plan-Littoral-21-Banyuls-sur-Mer-est-reconnectee-a-la-Mediterranee?fbclid=IwAR1rF14Nn1Oyrwqant5-

La Région solidaire : 80 citoyens ukrainiens accueillis au lycée de Gignac

 

Face à la situation de crise et d’urgence qui perdure en Ukraine, la Région Occitanie poursuit sa mobilisation pour venir en aide au peuple ukrainien, notamment via la mise à disposition de logements de fonction et d’internats au sein de ses lycées en vue d’accueillir les populations déplacées. C’est dans ce cadre que 80 citoyens ukrainiens seront accueillis le 27 juin prochain par Fadilha Benammar-Koly, conseillère régionale,au sein de l’internat du lycée de Gignac mis à disposition par la Région.

Engagée depuis le début du conflit ukrainien, la Région a par deux fois acheminé des denrées humanitaires via l’organisation de convois humanitaires à destination de la Pologne. Au total ce sont ainsi plus de 600 de biens et de produits de première nécessité qui ont pu être acheminés aux populations sur place. Parallèlement, la Région a également engagé 100 000€ au sein du fonds d’action extérieure des collectivités territoriales (FACECO) géré par le ministère des affaires étrangères, ainsi que 200 000pour soutenir les initiatives locales.

 

Afin de faciliter l’accueil des personnes déplacées, la Région a également mis à disposition des logements de fonction ainsi que des internats au sein des lycées d’Occitanie. A ce jour, 24 personnes ont ainsi déjà pu être hébergées, dont une famille le 22 juin dernier au lycée Louise Michel de Narbonne.

 

C’est dans cet esprit quà partir du lundi 27 juin prochain, 80 ukrainiens jusqu’ici hébergés dans un centre de vacances, seront accueillis au sein du lycée Simone Veil de Gignac. La Région a en effet proposé de mettre à leur disposition l’intégralité de l’internat du lycée de Gignac d’une capacité de 80 places, devant l’indisponibilité du centre de vacances sur la période estivale. Ouvert en 2020, l’établissement construit par la Région permettra également d’offrir aux nouveaux résidents un service de lingerie, des salles d’activité et de restauration, des équipements sportifs et récréatifs ainsi que des bureaux pour les encadrants de la Croix rouge.

« Face à ce conflit qui perdure, nous devons plus que jamais poursuivre notre soutien au peuple ukrainien. Car le temps passe mais la guerre, elle, est toujours là, entrainant chaque jour son lot de déplacés supplémentaires. Habitants, institutions, associations, entreprises, hôpitaux,universitéstous se sont jusqu’ici mobilisés de manière exemplaire en Occitanie. En lien avec les associations, les autorités académiques et les préfectures, nous poursuivons cette mobilisons pour proposer des solutions d’hébergements de qualité et adaptées aux besoins des familles. C’est le cas ici à Gignac, grâce à cet internat flambant neuf que je suis heureuse de mettre à disposition de ces familles. »a déclaré la présidente Carole Delga.

Carole Delga : « Grâce à la mobilisation de tous les partenaires, nous faisons de Port-La Nouvelle le port de référence en matière de transition et de souveraineté énergétiques »

 

 

Ce jeudi 23 juin, les partenaires du port étaient réunis pour lancer officiellement la SEMOP Port-La Nouvelle (Société d’Economie Mixte à Opération unique) qui assure l’aménagement, l’exploitation, la gestion et le développement du port de commerce depuis mai 2021. Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Yann Wickers, directeur général de la SEMOP, Steven Bouckaert, président du consortium Nou Vela,Annabelle Violet, directrice régionale Occitanie de la Banque des Territoires, et Rémi Recio, sous-préfet de Narbonne ont dressé un point d’étape des grands projets engagés et à venir, tels que la poursuite de l’extension du port, la structuration de hubs autour de l’éolien en mer flottant et de l’hydrogène vert, le développement des trafics (biocarburants notamment) ou encore sa connexion ferroviaire. A cette occasion, ils ont également procédé à l’inauguration du premier quai éolien construit par la Région dans la perspective d’accueillir 2 fermes pilotes à l’horizon 2023. Plus de 200 personnes, acteurs et élus locaux, professionnels et industriels régionaux et internationaux, étaient réunis pour l’occasion.

 

Vous trouverez ci-joints, via le lien de téléchargement suivant, le dossier  de présentation du projet de Port-La Nouvelle, la note de presse portant sur la SEMOP

Lien de téléchargement : https://we.tl/t-lke2oi7sPv

 

Faites escapade sur le chemin de St-Jacques-de-Compostelle avec liO

 

Bénéficiez d’un trajet en train liO à -50% et d’un séjour itinérant à pied sur le chemin de St-Jacques-de-Compostelle !

VOYAGEZ EN liO TRAIN À PRIX RÉDUIT POUR FAIRE ROUTE SUR LE CHEMIN DE ST-JACQUES-DE-COMPOSTELLE

Logo Allez-y avec liO

Offre EvasiO’ Culture avec liO Train

Profitez de l’offre combinée EvasiO’ culture liO Train + Escapade Saint-Jacques-de-Compostelle qui comprend :

  • 50% de réduction sur l’aller-retour en liO Train , à l’aller au départ de toutes les gares en Occitanie et à destination de Salles-Courbatiers et le retour depuis Najac et à destination de toutes gares d’Occitanie ;
  • Un séjour itinérant à pied sur le chemin vers Saint-Jacques-de-Compostelle, de Salles-Courbatiers à Najac en passant par Villeneuve d’Aveyron et Villefranche de Rouergue.

Les Natural Games, festival des sports nature à gorges déployées

 

Escalade, kayak, VTT freestyle et enduro, parapente, base jump, wingsuit… Depuis 2008 à Millau, le festival des Natural Games mixe compétitions et shows de sports extrêmes de pleine nature. Au rythme aussi enlevé que les concerts qu’il propose entre causses et gorges spectaculaires.

Du 23 au 26 juin, le festival Natural Games sera à nouveau le rendez-vous des amateurs de musique et de sports de pleine nature

Une ode à la nature, aux grands espaces et aux sports qui s’y déploient. Depuis 2008, le festival des Natural Games trace sa voie en Aveyron dans les reliefs des grands causses à Millau. Entre falaises abruptes, gorges, plateaux et chaos rocheux, il associe dans un savant mélange sports de pleine nature et musique, en mixant démonstrations, compétitions de haut vol et concerts.

Découvrir sur : https://www.laregion.fr/Les-Natural-Games-festival-des-sports-nature-a-gorges-deployees

La Région Occitanie lance une grande campagne de promotion des festivals en Occitanie

 

Avec 1 001 manifestations recensées en 2021, l’Occitanie est une région riche en festivals. Ils sont portés par des acteurs culturels mais aussi par des milliers de bénévoles pour défendre le dynamisme culturel du territoire. Parce qu’ils diffusent la culture aux quatre coins de l’Occitanie et participent activement à son développement économique et touristique, la Région soutient ses festivals et lance une vaste campagne de communication nationale et locale "Occitanie 1001 festivals : 1000 et 1 raisons de vous émerveiller". Elle soutient aussi près de 150 festivals du spectacle vivant pour un montant de 4 M€.aabCapture d’écran 2022-06-21 182405

Lancée aujourd’hui, cette campagne (TV, radio, affichage,digital) sera déployée pendant toute la durée de la saison estivale. Elle a pour ambition de renforcer l’attractivité de la région en mettant en avant ses atouts : la convivialité, le bien-vivre et une terre de prédilection grâce au climat, au décor naturel et à ses atouts touristiques. De nombreux sites exceptionnels sont notamment valorisés comme les Arènes de Nîmes, Gavarnie, le Canal du Midi… et bien d’autres encore.

« En Occitanie, nous bénéficions d’une offre culturelle extrêmement riche avec notamment plus 1 001 festivals. Ces manifestations, synonymes d’excellence artistique,sont le reflet de la diversité de l’offre culturelle et de la création sur tout le territoire. C’est grâce au travail des acteurs culturels et des bénévoles mais aussi à l’implication des acteurs économiques et touristiques que tant d’événements peuvent voir le jour partout en Occitanie.La culture est l’un de nos nombreux atouts, et les festivals portent haut nos valeurs telles que la convivialité ou le bien vivre ensemble. Après deux années marquées par la crise sanitaire, la Région a souhaité mettre en lumière ces 1 001 festivals qui vont particulièrement rythmer notre été », Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

 

 

SEMOP Port-La Nouvelle : après une année d’activité, point d’étape avec les partenaires du port de la transition énergétique en Occitanie

 

Depuis le 1er mai 2021, la SEMOP Port-La Nouvelle (Société d’Economie Mixte à Opération unique) assure l’aménagement, l’exploitation, la gestion et le développement du port de commerce. Cette organisation unique en France pour un port de commerce constitue un outil innovant permettant à la Région Occitanie et à ses partenaires d’accélérer le développement et la transformation de l’infrastructure portuaire autour des enjeux de transition énergétique, notamment via les énergies marines renouvelables, et de développement des activités portuaires. Après une année d’exploitation et à l’occasion de l’inauguration officielle de la SEMOP PLN, les partenaires visiteront le port, le nouveau terminal éolien ainsi que le chantier des digues en cours de construction par la Région. Ils dresseront alors un point d’étape des grands projets engagés et à venir, tels que la poursuite de l’extension du port, la structuration de hubs autour de l’éolien en mer flottant et de l’hydrogène vert, le développement des trafics (biocarburants notamment) ou encore sa connexion ferroviaire. 

 

« Il y un an, nous franchissions collectivement une étape majeure dans le développement du port avec la mise en place d’une SEMOP. Unique en France pour un port de commerce, cette forme de gouvernance innovante porte déjà ses fruits : les projets avancent et le port de Port-La Nouvelle est résolument engagé sur la voie de la transition énergétique. Un projet d’envergure qui fait figure d’exemple, initié par la Région dès 2016 et pour lequel nous mobilisons 234 M€ sur la 1ère tranche de travaux. Aujourd’hui, le partenariat noué autour de la SEMOP PLN avec des acteurs et industriels de premier plan nous permet d’accélérer sur le front des énergies vertes et des filières d’avenir, avec à la clé des emplois pérennes et non délocalisables. Ce temps d’échange et cette visite de terrain seront l’occasion pour l’ensemble des partenaires de dresser un premier point d’étape de ce projet d’avenir pour notre littoral et toute l’Occitanie » a notamment souligné la présidente de Région Carole Delga à quelques jours de l’événement.

 

 

Jeudi 23 juin à partir de 15h (accueil dès 14h30)

 

SEMOP Port-La Nouvelle, 115 avenue Adolphe Turrel, 11210 Port-La Nouvelle.

 

 

 

 

Seront notamment présents : Carole Delga, présidente de la Région Occitanie,Didier Codorniou, vice-président de la Région Occitanie, président du conseil d’administration de la SEMOP, Steven Bouckaert, président du consortium Nou Vela, Yann Wickers,directeur général de la SEMOP,Annabelle Viollet, directrice régionale Occitanie de la Banque des Territoires, Thierry Bonnier, préfet de l’Aude, et Etienne Guyot, préfet de région.

 

Programme détaillé

 

- 14h30 :accueil des participants ;

- 15h : prises de parole des partenaires de la SEMOP ;

- 16h : départ pour la visite des installations et du chantier d’extension du port, suivie de l’inauguration du premier quai éolien livré en 2021 ;

- 17h : fin de la visite.

La Région Occitanie lance Cyber'Occ, un centre d'expertise régional dédié à la cybersécurité

 

 La Cyber-Sécurité

Afin de répondre aux nouveaux enjeux liés à la cybersécurité, la Région Occitanie a décidé d’aller plus loin en créant l’association Cyber’Occ avec l’agence AD’OCC et l’association Ekitia qui en sont les membres fondateurs. Marc Sztulman, conseiller régional délégué au numérique a été élu Président deCyber’Occ.

 

Cyber’Occ a vocation de répondre aux besoins de la filière cybersécurité en Occitanie et participer à la diffusion de ce savoir-faire régional auprès des diverses instances nationales du domaine. Il apportera aussi des solutions aux acteurs économiques locaux afin qu’ils puissent mieux se prémunir des risques de sécurité sur leurs systèmes d'information.

 

Le centre propose à ses adhérents une offre de services autour de 5 thèmes :

-          La sécurisation des systèmes d’information et la réponse à incident

-          La sécurisation produit ou SecureBydesign

-          La formation et le recrutement

-          L’innovation et la recherche

-          La filière cybersécurité en Occitanie

 

Animé par Caroline de Rubiana, chargée de mission cybersécurité chez AD’OCC, il s’appuie sur un écosystème régional en pleine croissance, dynamique et innovant. Il bénéficie d’une implication forte de tous les acteurs institutionnels, collectivités, académiques, associatives et privés.

 

A partir de janvier 2023, dans le cadre du Plan France Relance, Cyber’Occ, accompagné par l’ANSSI, ouvrira un service de réponse à incident régional ou CSIRT (Computer Security Incident Response Team) pour porter assistance aux entreprises et aux collectivités locales en cas d’attaque.  En attendant la page « en cas d’attaque » donne des premières pistes pour faire face à un cyberincident.

 

Plus d’informations sur :https://www.cyberocc.com/

 

« Les questions de transition numérique et de lutte contre les cyber menaces demeurent cruciales pour nos entreprises régionales mais aussi pour les collectivités. Les attaques informatiques sont de plus en plus nombreuses et peuvent mettre en péril le fonctionnement et la viabilité d’une entreprise. La Région s’est engagée depuis plusieurs années pour accompagner cette mutation et sensibiliser les entreprises, notamment les TPE/PME, sur l’importance de protéger leur système d’informations. Le centre Cyber’Occ est un de ses outils créé par la Région pour les entreprises et les collectivités régionales », Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 

« La question de la cybersécurité est en passe de devenir la question centrale pour l’ensemble des acteurs économiques. Cyber’Occ est la réponse que la Région, sous l’impulsion de sa Présidente Carole Delga, propose à l’écosystème », Marc Sztulman, conseiller régional délégué au numérique de la Région Occitanie.

Résultats élections législatives 2022 second tour elections législatives :Tous les résultats près de chez vous avec France Info

Scrutin, Élection, Vote, Boîte, VertRésultats élections législatives 2022 second tour elections législatives :Tous les résultats près de chez vous avec France Info

Résultats élections législatives 2022

second tour élections législatives 2dtour élections législatives

Élections législatives 2022 : quels sont les premiers résultats  du second tour ?

Tous les résultats près de chez vous avec France Info : https://www.francetvinfo.fr/elections/resultats/

Carole Delga : « Nous concrétisons aujourd’hui notre engagement pour la santé du quart d’heure en Occitanie »

 

 

Carole Delga,aux côtés de Vincent Bounes,vice-président régional en charge de la santé, et en présence des 17 partenaires de la Région, a lancé à l’occasion d’une conférence de presse organisée ce jour, le nouveau service public régional « Ma santé Ma région », destiné à lutter contre les déserts médicaux.

 

Lors de l’Assemblée plénière de juillet 2021, la Région Occitanie s’était engagée à développer la santé de proximité en lançant le projet d’un service public chargé de recruter 200 médecins, infirmiers et maïeuticiens et de créer des centres de santé dans les territoires en tension.

 

Vendredi 17 juin 2022, cet engagement a définitivement été acté à l’occasion de l’organisation de la toute première Assemblée générale constitutive réunissant les17premiers partenaires de la Région.  

 

« La santé figure parmi les premières préoccupations des Français. Ils constatent que notre système de santé traverse une crise et sont inquiets quant à leur accès aux soins. C’est pourquoi je défends une gestion de proximité, adaptée aux besoins de chaque territoire. En construisant la santé du quart d’heure, la Région Occitanie tient son engagement : 200 professionnels de santé, notamment des médecins généralistes, seront recrutés par le groupement « Ma santé, Ma Région », véritable outil pour lutter contre les déserts médicaux. Je remercie d’ores et déjà nos premiers partenaires avec qui nous travaillons déjà pour mettre en place des centres de santé permettant à tous les habitants d’Occitanie d’avoir accès aux soins dont il sont besoin»a déclaré Carole Delga.

 

 

lien de téléchargement https://we.tl/t-RBGyibcmRI pour le dossier associé

 

A Gruissan, des hébergements flottants écologiques et uniques en France

 

Dans le cadre du Plan Littoral 21, destiné à embellir nos côtes, 34 « lodgeBoats » ont vu le jour à Gruissan (Aude). En moins d’un an, ces « cabines bateaux », originales et dépaysantes, ont déjà séduit de nombreux touristes.

A Gruissan, dans l’Aude, ces 34 bungalows sur pilotis intitulés « lodgeBoats » ont déjà séduit de nombreux touristes

Ce sont des images que l’on a plutôt l’habitude de voir sur les lagons de Bora-bora : des bungalows sur pilotis où, les pieds au-dessus de l’eau, les touristes se prélassent devant un coucher de soleil. Et pourtant, l’expérience n’est pas à vivre à l’autre bout de la terre en Polynésie, mais bien au bord de la Méditerranée : à Gruissan, ce port immortalisé par le film « 37,2° le matin », de Jean-Jacques Beinnex. Ces nouveaux hébergements flottants en bois s’appellent officiellement des « lodgeBoats » car ils sont homologués comme des bateaux. 34 sont désormais amarrés dans l’Aude, formant un village de vacances inédit.

L’avenir des ports de plaisance............... A lire sur  : https://www.laregion.fr/A-Gruissan-des-hebergements-flottants-ecologiques-et-uniques-en-France

 

Port, Gruissan, Bateaux, Voiliers