La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et VINCI Autoroutes signent un partenariat

 La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et VINCI Autoroutes signent un partenariat pour la promotion de la destination Occitanie / Sud de France et le déploiement de la marque Sud de France

Mercredi 11 juillet 2018 à 14h15
Autoroute A9 - Aire de service Montpellier-Fabrègues (côté sud, sens Narbonne / Montpellier)

CIVINCapture

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Sébastien Morant, directeur général de VINCI Autoroutes signeront demain un partenariat visant à développer la notoriété de la destination Occitanie / Sud de France et lanceront le déploiement de la marque Sud de France, via la mise en place de panneaux d'information et l'implantation d'espaces commerciaux sur le réseau VINCI Autoroutes.

 Le premier volet de ce partenariat porte sur la mise en place de totems d'informations touristiques - mettant à l'honneur la collection Grands Sites Occitanie / Sud de France - et de valorisation de la marque Sud de France, sur les aires de repos et de services du réseau VINCI Autoroutes.

 Composé de 40 sites d'exception, le dispositif régional Grands Sites Occitanie / Sud de France a pour objectif de promouvoir les sites patrimoniaux, culturels, naturels et historiques de la région et de renforcer leur attractivité touristique, en faisant de chaque Grand Site une destination touristique à part entière.

 Ces totems seront visibles sur 24 aires de repos et de service du réseau VINCI Autoroutes. Le premier totem, installé sur l'aire de service de Montpellier-Fabrègues, sera dévoilé à cette occasion.

 Ce partenariat portera également sur l'implantation d'espaces commerciaux dédiés aux produits de la marque Sud de France dans les aires de services du réseau VINCI Autoroutes de la Région. Le premier espace Sud de France au sein de l'aire de service de Montpellier-Fabrègues (A9) sera également inauguré lors de cette journée.

 Créée en 2006, la marque ombrelle Sud de France regroupe sous une même bannière près de 1405 entreprises et 9000 vins et produits agroalimentaires authentiques, issus de la région. Cette marque est née de la volonté de la Région de soutenir les secteurs agricole, viticole et agroalimentaire en pariant sur une stratégie commerciale de promotion collective.

A la veille de la signature de ce partenariat, la présidente Carole Delga a déclaré : « En Occitanie, nous avons depuis longtemps fait le choix de faire de nos spécificités une chance de développement économique. C'est le sens de la signature de cette convention avec VINCI Autoroutes, qui va permettre de renforcer la visibilité des produits de la marque Sud de France et développer la notoriété de la destination Occitanie / Sud de France, en s'appuyant sur le réseau VINCI Autoroutes pour en faire des références tant pour les habitants de notre région que pour les clientèles françaises et internationales »

 Pour Sébastien Morant, Directeur Général de VINCI Autoroutes« les aires d'autoroutes, sont pour de nombreux voyageurs des fenêtres ouvertes sur les territoires. A travers ce partenariat, VINCI Autoroutes va ainsi contribuer à mieux faire connaître les grands sites touristiques et la culture gastronomique de la Région Occitanie. En tant qu'opérateur autoroutier, VINCI Autoroutes est ancré durablement dans les territoires, et est un des acteurs de leur vie économique et sociale : notre volonté est de participer pleinement à la mise en valeur de leurs ressources. »

Le Festival Radio France Occitanie Montpellier se déroule du 9 au 27 juillet 2018

L'édition 2018, intitulée « Douce France » avec ses 175 concerts inondera tout le territoire de la Région Occitanie dans tous les départements. 100 manifestations culturelles à Montpellier, coeur vivant du festival avec France Culture « les rencontres de Pétrarque » notamment. 80% de concerts gratuits comme chaque année pour rendre la musique accessible à tous.

Selon son directeur Jean-Pierre Rousseau qui a concocté la programmation 2018 « Du Gers au Gard, des Pyrénées orientales à la Lozère et l'Hérault, dans la plus grande région de France en matière de surface, avec ses 105 000 spectateurs l'an passé, c'est une programmation riche et variée pour un festival de découvertes, des jeunes artistes, de répertoires et comme chaque année un orchestre de jeunes invités, ce sera Nemanja Radulovic  violon et Cultura Orchestre dans Vents d'Est. Un programme conçu pour satisfaire un public toujours plus large »

Pour suivre le blog de Jean- Pierre Rousseau

Dès le 10 juillet, l'Harmonie de La Garde Républicaine se produira quatre fois en région, au Domaine d'O à Montpellier puis à la Grande Motte le 12 juillet pour les 50 ans de la station balnéaire, le 26 juillet sous la direction de Hervé Niquet, une création à l'Opéra Berlioz de Montpellier avec Les Cris de Paris, grande symphonie humoristique de la capitale depuis le Moyen-âge pour solistes, chœur, orchestre et orchestre militaire, œuvre phénoménale de Kastner, contemporain de Berlioz.

Des nouveautés avec le projet ambitieux Scarlatti 555 pendant lequel l'intégralité des 555 sonates pour clavecin de Scarlatti sera interprétée par 30 instrumentistes en 13 lieux différents. Autrement dit un pari fou avec 35 concerts du 14 au 23 juillet - date de la mort de Scarlatti - vont faire renaître, 30 ans après, l'intégrale des 555 sonates éditées chez Erato par Scott Ross lorsqu'il les jouait au château d'Assas, près de Montpellier.

Parmi les concerts exceptionnels, celui du 12 juillet avec des mélodies en duo Fazil Say pianiste fidèle du festival  et Marianne Crebassa mezzo-soprano brillante élève du Conservatoire de Montpellier et Révélations des Victoires de la Musique Classique  en 2017,  du 17 juillet avec deux pianistes Michel Dalberto, l'un des premiers à venir au festival dès ses débuts  et l'argentin Nelson Goerner, révélé à l'âge de 5 ans, le même soir au Corum de Montpellier.

Dès le 25 juillet, à l'occasion des 20 ans « Des Chemins de Saint Jacques de Compostelle » inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco, seront joués les concerts d'Est en Ouest en Région Occitanie. Six concerts étapes le même jour sont proposés en cinq lieux emblématiques du Chemin français, à St-Gilles, Montpellier (cathédrale Saint-Pierre), Sainte-Foy de Conques, Arles-sur-Tech, Cahors et Villeneuve d'Aveyron avec le Chœur de l'Armée Française.

Le programme complet du Festival est téléchargeable en suivant ce lien.

Le musée de Lodève a rouvert ses portes

Ce 7 juillet 2018, Françoise Nyssen, ministre de la Culture, est arrivée à Lodève en début d'après-midi pour l'inauguration du musée de Lodève, qui a rouvert ses portes après quatre ans de travaux.

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes souriantes, personnes debout et costume

A cette occasion, le Centre National des Arts Plastiques, établissement public du ministère de la Culture, a réalisé un dépôt exceptionnel de 37 œuvres pour la réouverture du musée, qui souhaite compléter ses collections contemporaines.

La ministre a pu découvrir les collections du musée ainsi qu'un espace dédié aux expositions temporaires.

C'est devant le parvis de l'entrée principale du musée que la ministre a tenue un discours en présence de nombreux élus locaux et journalistes.

Elle s'est ensuite rendue à la manufacture nationale de la Savonnerie de Lodève, pour assister à une présentation des différentes étapes du processus de réalisation de tapis. Tout au long de la visite, Françoise Nyssen a échangé avec les tisseurs et l'ensemble des professionnels devant leurs métiers et postes de travail.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, l'Etat et la Caisse des Dépôts

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, l'Etat et la Caisse des Dépôts dressent un 1er bilan du Plan Littoral 21

OCCICapture

Pascal Mailhos, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations, participeront, jeudi 5 juillet, à un comité de pilotage Plan Littoral 21, suivi d'un point presse. L'occasion de dresser un premier bilan de ce Plan à forte ambition, lancé en mars 2017.

 Le Plan littoral 21 vise à accompagner et soutenir la modernisation et le développement équilibré du littoral méditerranéen, via notamment l'aménagement de stations et la structuration d'une offre touristique innovante et d'excellence, le développement des ports (plaisance, pêche, commerce) ou encore la préservation écologique des milieux littoraux et marins.

 A l'occasion de cette rencontre, la Région, l'Etat et la Caisse des Dépôts signeront une convention tripartite.

Le Journal de ma Région n°13 - Juillet 2018

Sommaire de la page

 Carte Jeune, carte de transport scolaire… C’est maintenant qu’il faut les demander car oui, la rentrée se prépare dès aujourd’hui. Ne tardez pas si vous souhaitez profiter des aides auxquelles donne accès la Carte Jeune ou vous déplacer grâce à LiO, le nouveau service public régional des transports collectifs. Pour en savoir plus, rendez-vous dans les pages Actu de ce journal.

Dans ce numéro estival, vous trouverez un décryptage sur un secteur économique à part entière, celui des festivals. Des suggestions de sorties et des idées shopping pour profiter des beaux jours dans les meilleures conditions vous attendent aussi, car l’été c’est aussi et surtout l’occasion de profiter de longues soirées entre amis ou en famille…

Au sommaire également, un point sur des projets significatifs soutenus et portés par la Région dans votre département, et un focus sur 4 projets régionaux majeurs pour lesquels la Région s’est largement engagée.

Et un dossier spécial sur l’alimentation, grande cause régionale 2018, car l’enjeu nous concerne tous. A côté de deux portraits d’acteurs qui s’impliquent avec conviction, retrouvez notamment les dates des prochaines rencontres territoriales.

Bonne lecture et bonnes vacances à tous, en Occitanie bien sûr !

PNG - 1.5 Mo

En savoir plus

Carole Delga participera à l'inauguration du Musée de Lodève

Soutenu à plus de 2M€ par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, le Musée de Lodève ré-ouvre ses portes à l'issue de 4 années de travaux qui ont permis d'améliorer les conditions de conservation et de présentation de ses collections, tout en revalorisant le patrimoine architectural de l'Hôtel de Fleury qui l'accueille.

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, aux côtés de Françoise Nyssen, ministre de la Culture, Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, Kléber Mesquida, président du conseil départemental de l'Hérault, Pierre Leduc, Maire de Lodève et Jean Trinquier, président de la communauté de communes Lodévois & Larzac, participera à l'inauguration du Musée de Lodève ce samedi 7 juillet 2018.

 OCCICapture

 Le musée présente aujourd'hui un projet scientifique et culturel inédit, construit autour d'une question commune, celle de la trace et de l'empreinte, et reposant sur 3 collections portant sur les sciences de la Terre, l'archéologie et les beaux-arts. Disposant d'un fonds de 20 000 œuvres et objets, le musée proposera une approche immersive, axée sur la découverte et accessible à tous grâce notamment à l'utilisation de contenus multimédias interactifs. Un espace de 520m² sera par ailleurs dédié aux expositions temporaires. La toute première, intitulée « Faune, fais-moi peur ! de l'Antiquité à Picasso », sera visible jusqu'au 7 octobre 2018 et fait notamment partie du réseau Picasso-Méditerranée.

 « Je suis particulièrement fière que la Région soit associée à ce magnifique projet qui permet aujourd'hui de mettre en valeur des collections uniques et de rendre au Lodévois - Larzac un de ses atouts majeurs. Aux côtés de richesses naturelles telles que le lac de Salagou et le cirque de Navacelles, le musée de Lodève joue un rôle primordial dans l'attractivité de ce territoire. Car nous le savons, la culture, au-delà de l'émerveillement qu'elle procure, est également un formidable outil de promotion. C'est pourquoi j'ai souhaité que la Région s'engage pour qu'elle soit présente partout, et accessible à tous. C'est tout le sens de la politique culturelle et patrimoniale que je mène pour notre Région. Ce musée en est une belle illustration », a déclaré Carole Delga.

 La Présidente participera par ailleurs à une rencontre avec des acteurs associatifs du territoire à 11h30 à la Salle Barral, 1 Place Francis Morand, à Lodève, aux côtés de Kléber Mesquida, président du conseil départemental de l'Hérault, Pierre Leduc, Maire de Lodève et Jean Trinquier, président de la communauté de communes Lodévois & Larzac.

Littoral et Croissance bleue

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a mis l’accent sur une richesse naturelle de son territoire : le littoral et la mer Méditerranée. La mise en œuvre de la loi NOTRe renforce les compétences de la Région qui est propriétaire de certains ports de plaisance et des espaces portuaires. Avec le Plan Littoral 21, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a donné un nouvel élan à l’économie de la mer et du littoral.

La Région aspire à devenir une nouvelle puissance maritime

Le Plan littoral 21, lancé en juillet 2016, permet la préservation et la modernisation du littoral languedocien, répondant ainsi à la volonté du Contrat de Plan État-Région 2015-2020. Le littoral méditerranéen est un haut lieu d’attractivité et de développement. Les enjeux de développement de la « croissance bleue » s’étendent jusqu’aux frontières européennes.

La Région a créé en 2016 une Direction de la Mer au sein de son administration ; preuve s’il en est de l’importance portée à cette thématique. La Région a également choisi de créer le Parlement de la Mer, une instance consultative située au plus près des acteurs du monde maritime. Elle fédère la communauté et favorise la concertation afin de développer des projets innovants.

La Région s’appuie sur le « Plan Littoral 21 », pour favoriser l’investissement dans les infrastructures et la préservation des côtes.

  • Lancement du Plan Littoral 21 et soutien aux projets d’aménagement durable du littoral
  • Actions en faveur des stations littorales et des ports de plaisance (restructuration de l’offre immobilière, activités multi-saisons)
  • Aides au développement de la pêche, de l’aquaculture ainsi qu’aux filières industrielles liées à la croissance bleue
  • Mise en œuvre du FEAMP (Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche)
  • Poursuite des projets d’aménagement des ports de Sète, de Port-La-Nouvelle et du Grau-du-Roi
  • Cofinancement des opérations sur le Canal du Rhône à Sète portées par les Voies Navigables de France

PNG - 21.1 ko

QUELQUES REPÈRES :

  • 4 départements littoraux dans notre région
  • Près de 220 kilomètres de littoral
  • 2 des 3 sites pilotes d’éolien flottant en Méditerranée sont situés au large des côtes d’Occitanie
  • 66 ports de plaisance
  • 22 stations touristiques
  • 1 Parc Naturel marin, Golfe du Lion

Au rythme des festivals d’été en Occitanie

Plus de 300 festivals recensés en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sur l’année 2018 : arts vivants, musique classique et contemporaine, musiques du monde, électronique, jazz, danse, cultures et langues régionales, spectacles… Il y en a pour tous les goûts ! En marge du festival Radio France qui irrigue de concerts toute la région Occitanie, nous vous avons sélectionné quelques idées de rendez-vous à ne pas manquer cet été.

Découvrir  sur : https://www.laregion.fr/Au-rythme-des-festivals-d-ete-en-Occitanie

Région : 11 M€ en faveur de projets et d'équipements culturels

La Commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie sous la présidence de Carole Delga, ce vendredi 15 juin à Toulouse, a apporté son soutien à des projets et équipements culturels structurants, sur l'ensemble du territoire régional.

delgaCapture

 « En Occitanie, la culture est partout et pour tous ! Ce sont des principes auxquels répond la nouvelle politique culturelle et patrimoniale de la Région. En s'adressant au plus grand nombre et à l'ensemble des générations, j'ai souhaite agir de manière concrète, afin de réduire les inégalités territoriales et culturelles. C'est aussi cela qui contribue à bâtir notre identité, tout comme la cohésion et l'attractivité d'un territoire », a déclaré Carole Delga.

 En 2018, le budget de la Région consacré à la culture et au patrimoine, en augmentation constante depuis 3 ans, représente plus de 3% du budget régional.

Une des missions de la Région est d'assurer un maillage culturel équilibré sur l'ensemble du territoire afin de permettre, à travers des lieux et équipements structurants de proximité, l'accès à toutes les disciplines artistiques. Elle souhaite également inscrire son action en cohérence avec celle des autres partenaires et fédérer autour de projets collectifs de territoires.

A Montpellier et Sète dans l'Hérault :

Il a été adopté un soutien financier, notamment aux projets suivants : plus 650 000€ en faveur du Centre d'Art Contemporain de Montpellier (MOCO), dans les locaux de l'Hôtel Montcalm à Montpellier, dont l'ouverture est prévue l'an prochain et 2,7 M€ pour la construction du Conservatoire de Musique et d'Art Dramatique de Sète et du Bassin de Thau.

 La Région défend également un accès pour tous au patrimoine de son territoire, qu'il soit naturel ou culturel, matériel ou immatériel. 

Afin de favoriser le partage des savoirs, elle vise une amélioration de la médiation et de la diffusion de la connaissance. 100 000€ ont été attribués à l'Agence de Coopération Internationale et Réseau Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle (ACIR), pour son programme annuel de développement ; ainsi que 70 000€ pour le Musée Soulages à Rodez et 50 000€ pour le Musée Hyacinthe-Rigaud à Perpignan, en soutien à des expositions d'envergue, participant au rayonnement de l'Occitanie.

En + : Le dynamisme de la filière audiovisuelle en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Le soutien de la Région à cette filière permet d'accompagner le travail des réalisateurs, auteurs et producteurs installés en Occitanie, mais également d'accroître le nombre de tournages en région, sources d'emplois et de retombées économiques sur l'ensemble du territoire. Dans ce cadre, il a été voté un montant global de 900 000€ portant sur 10 projets. Parmi eux, le futur long-métrage d'André Téchiné « l'Adieu à la nuit » et la série diffusée sur France 2 « Grand Soleil ».

La Région accueille l'Ecole IA Microsoft

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée :

1ère Région de France à accueillir

l'Ecole IA Microsoft

Vendredi 22 juin, 14h30, Salle des mariages du Grand Parc Laporte, 
12 bis avenue des Erables, Castelnau-le-Lez.

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Frédéric Lafforgue, maire de Castelnau-le-Lez, et Laurent Schlosser, directeur Secteur Public et membre du Comité Exécutif de Microsoft, présenteront vendredi 22 juin lors d'une conférence de presse le projet de création de la première Ecole IA Microsoft régionale, pour former des développeurs et développeuses en Intelligence Artificielle.

casCapture

Porté conjointement par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, la commune de Castelnau-le-Lez, et Microsoft, ce projet de création d'Ecole d'Intelligence Artificielle prévoit l'ouverture à l'automne 2018 d'une formation « Développeur / Développeuse Data IA » adressée aux personnes éloignées de l'emploi.

 Expérimentée sur le Campus Microsoft, à Issy-les-Moulineaux, cette formation proposera en collaboration avec l'entreprise sociale et solidaire de formation au numérique Simplon, un cursus de 7 mois en centre, complétée par 12 mois en alternance au sein d'entreprises partenaires. Elle sera financée à parité par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Microsoft.

La Région Occitanie a fait du combat pour l'emploi la première de ses priorités. Pour répondre aux besoins nouveaux d'un marché du travail en pleine mutation, la Région a fondé son action sur l'expérimentation de nouvelles formations et pratiques pédagogiques. Elle a ainsi lancé dès 2016, le déploiement des Ecoles régionales du numérique aujourd'hui présentes sur les 13 départements du territoire. Elles offrent l'opportunité aux personnes peu ou pas diplômées d'accéder à des formations dans ce secteur à fort potentiel d'emplois.

 L'ouverture de cette nouvelle école s'inscrit parfaitement dans le projet de création de la future Cité de l'Economie et des Métiers de demain, portée par la Région afin d'accompagner les mutations économiques et aider les entreprises régionales à gagner en compétitivité en anticipant les métiers de demain. Implantée à Montpellier, cette Cité deviendra un lieu d'anticipation et d'expérimentation de référence au service des entreprises, des laboratoires et des citoyens, avec l'ambition d'attirer en Occitanie de nouveaux talents. De nombreuses entreprises issues de l'écosystème local et qui participent au comité de pilotage de cette Cité seront présentes lors de cette conférence de presse.

 Castelnau-le-Lez, faire le choix de l'avenir

L'ouverture de la seconde école d'intelligence artificielle de France à Castelnau-le-Lez par Microsoft, en partenariat avec la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, est une formidable opportunité en termes de rayonnement et de développement économique de notre territoire.

Cette école est la première pierre du projet de campus numérique « Station d'Oc ».

Cette implantation à Castelnau-le-Lez n'est pas le fruit du hasard, elle couronne plusieurs années d'action en direction du tissu économique et de structuration de son territoire.

Ville fibrée, ville connectée, ville attractive, ville dotée de nombreuses entreprises, nationales et internationales, dédiées aux nouvelles technologies, son territoire se tourne résolument vers les métiers du Numérique et de l'IA.

 Microsoft, un acteur engagé pour faire de l'Intelligence Artificielle une opportunité pour tous

Alors que 85% des emplois qui seront exercés en 2030 n'existent pas encore aujourd'hui [2], le numérique et en particulier l'Intelligence Artificielle, changent profondément les contours de ces futurs métiers. Dans le domaine de l'IA, le besoin en compétences est majeur et ce, dès aujourd'hui. Engagée en matière d'égalité des chances et convaincue que ces opportunités d'emplois ne doivent pas être réservées à une élite, Microsoft poursuit le déploiement de son Ecole IA en région. A travers cette école orientée vers l'emploi et fondée sur l'inclusion, l'entreprise réaffirme son ambition de contribuer à la transformation numérique de la France, source de croissance, aux côtés de son écosystème de partenaires. 

[1] Intelligence Artificielle

[2] Etude Dell / Institut pour le futur

2 Selon une étude Capgemini 2017, 71% des organisations ont initié la formation de leurs employés pour que ces derniers aient de nouvelles compétences afin de pouvoir gérer l'impact de l'IA (exploiter des données pour améliorer un service client, accélérer la R&D, innover).