Jeunesse et solidarité : la Région renouvelle son engagement dans l’opération « 1ers départs en vacances »

 

Voilier, Enfants, Garçon, Fille, Voile

Réunis en Commission permanente sous la présidence de Carole Delga, vendredi 15 avril, les élus de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée ont validé une aide de 625 000 pour l’opération « 1ers départs en vacances ». Cette édition 2022-2023permettra à 2 400 jeunes issus de milieux modestes de partir en vacances.

 

« Ces deux années ont été particulièrement éprouvantes, notamment pour les jeunes pour qui les conséquences de cette crise sanitaire sont d’autant plus dures. Dans ce contexte, il est plus que jamais nécessaire de poursuive notre mobilisation pour l’égalité d’accès aux loisirs et aux vacances pour toutes et tous.Soutenir cette formidable initiative de l’UNAT, c’est permettre à des enfants souvent privés de vacances de grandir, de s’épanouir et de se créer des souvenirs uniques dans notre belle région. Nous sommes engagés et déterminés pour encourager le tourisme social et solidaire en Occitanie, favoriser le vivre ensemble et faire de notre région un territoire toujours plus inclusif et solidaire»a notamment déclaré la présidente de Région, Carole Delga.

 

La Région est engagée, aux côtés des CAF (Caisses d’Allocations Familiales), des MSA (Mutualité Sociale Agricole) et de la SNCF dans l’opération « Premiers départs en vacances ». Coordonnée par l’UNAT(Union Nationale des Associations de Tourisme de Plein Air),cette opération partenariale permet à des enfants issus de milieux modestes de partir en vacances, de découvrir de nouveaux horizons, de profiter de loisirs ou encore de pratiquer de nouvelles activités.

 

Cette édition 2022-2023, qui réunit de nouveau l’ensemble des CAF et MSA d’Occitanie,compte au total 17 partenaires et structures associatives du domaine social. Cette mobilisation collective permet de prendre en charge les frais de séjour(hébergement, restauration, activités, encadrement), l’accompagnement des jeunes, les transports et les navettes, la logistique et les frais généraux.2400 jeunes seront concernés par l’opération cette année, parmi lesquels 120 enfants en situation de handicap qui pourront bénéficier de vacances et de loisirs adaptés.

 

Près de 50 000 jeunes âgés de 6 à 17 ans ont bénéficié de cette opération solidaire depuis sa création en 1996.

 

+ d’infos: https://www.unat-occitanie.fr/aides-au-depart/operation-1er-depart-en-vacances

Départ du second convoi des territoires à destination de l’Ukraine

 

aaaababiCapture d’écran 2022-04-19 180844

 

Grâce à une nouvelle mobilisation des territoires et des citoyens d’Occitanie, un second convoi humanitaire est parti de Narbonne ce lundi 19 avril au matin.Il doit être acheminé, en partenariat avec la Protection Civile, à Tulcea, en Roumanie, dans une base administrée par l’Association des Communes de Roumanie. Les denrées transportées seront par la suite dirigées vers la ville d’Ismaïl, située à la frontière avec l’Ukraine puis prises en charge par la Défense civile ukrainienne.

 

Le 12 mars dernier au matin, Carole Delga saluait devant l’Hôtel de Région de Toulouse, les 44 participants du grand convoi humanitaire des territoires avant leur départ pour la Pologne. Une semaine après, plus de 400 m³ de dons avaient pu être distribués aux associations œuvrant en Pologne pour venir en aide aux habitants ukrainiens.

 

Aujourd’hui, mardi 19 avril, un second convoi composé de plusieurs véhicules est parti de Narbonne avec à son bord plus de 200 m³ de biens de première nécessité, nourriture, matériel médical et d’hygiène, soit près de 45 tonnes au total.

 

« Ce premier convoi a été une formidable aventure humaine pour la dizaine d’élèves des lycées Gallieni de Toulouse et Ernest Ferroul de Lézignan-Corbières, ainsi que pour tous les agents de la Région, de la Ville de Montpellier ou des Départements de l’Hérault et de la Haute-Garonne qui y ont pris part. Cet élan de solidarité, nourri en grande partie par les dons réalisés par nos habitants, a permis de venir en aide à des centaines de personnes. Malheureusement la guerre ne s’est pas arrêtée depuis, et des familles, femmes, enfants, et hommes, continuent de subir ses ravages. C’est pourquoi, je remercie les habitants, collectivités associations et entreprises qui une nouvelle fois ont répondu à l’appel de la solidarité pour permettre l’envoi de ce second convoi », a déclaré Carole Delga à quelques jours du départ du convoi.

 

 

 crédit photo : Antoine Darnaud – Région Occitanie

 

Dynamique économique et solidarité au cœur des votes des élus régionaux

 

Lors de sa Commission permanente du 15 avril 2022, la Région a décliné ses priorités entre dynamique économique vertueuse, développement durable et solidarité.

Permettre à tous les jeunes de changer d’air pendant leurs vacances. La Région se mobilise chaque année, pour que des enfants et des ados, âgé.e.s de 6 à 17 ans et issu∙e∙s de familles aux revenus modestes, puissent partir pour la première fois en vacances, en découvrant les atouts de l’Occitanie. La Région soutient ainsi financièrement, depuis sa création en 1996, l’opération 1ers départs en vacances qu’organise l’UNAT Occitanie (l’Union Nationale des Associations de Tourisme de Plein Air), en partenariat avec les Caisses d’allocations familiales et les caisses du réseau MSA en Occitanie, ainsi que des Départements. Depuis la mise en place de cette opération, plus de 47 000 jeunes en ont déjà bénéficié. Pour l’édition 2022-2023, la Région prend à sa charge près d’un tiers du financement de l’opération, soit près de 650 000 €.

 

Champ De Maïs, Cultiver, Des Nuages

Pour une agriculture et une alimentation de qualité

La Région ancre son engagement en faveur d’une agriculture et d’une alimentation de qualité, conformément au Pacte vert pour l’Occitanie et au Pacte régional pour une alimentation durable en Occitanie. D’une part, elle a décidé d’accompagner la nouvelle phase de structuration de FILEG. Cette filière légumineuse, regroupée depuis 2017 autour de Terres Inovia, constitue un axe central du Plan Protéines Végétales qu’a engagé la Région en novembre 2020. D’autre part, la Région a également décidé de maintenir un niveau de financement élevé pour la dix-huitième édition du Salon REGAL Sud de France - REncontres Gustatives Agricoles et Ludiques. Ce salon qui se tiendra pour la première fois au MEETT, le nouveau parc des expositions de Toulouse Métropole, du 8 au 11 décembre 2022, accueillera de nouveau des écoliers. Et, compte tenu du succès qu’elle a rencontré en 2020 et 2021, la tournée pédagogique dans les écoles sera reconduite en amont. Enfin, s’ajoutera REGAL Pro qui s’articulera autour d’un temps de rencontres et débats, dédié sur une journée aux professionnels et aux étudiants, et de conférences et tables rondes sur l’alimentation, un thème qui sera également intégré sur les différents espaces du salon.

Soutien à la candidature de Montpellier Capitale Européenne de la Culture

 

Montpellier vient d’officialiser sa candidature au titre de Ville européenne de la Culture 2028. Son dossier sera construit avec la volonté d’y associer le plus grand nombre de citoyen.ne.s autour des arts, de la culture et du patrimoine et de créer des liens durables entre les acteurs culturels, éducatifs, économiques et sociaux. Dans cet objectif, la Métropole de Montpellier a choisi de mener sa candidature en partenariat avec la communauté d’agglomération de Sète, la communauté de communes du Pays de Lunel et celles du Grand Pic-Saint-Loup, de la Vallée de l’Hérault et Hérault Méditerranée. Le Département de l’Hérault est également impliqué, ainsi que la Région Occitanie, la démarche inclusive de Montpellier s’inscrivant totalement dans la nouvelle stratégie régionale 2022-2028 pour une culture partout et pour tous, adoptée en décembre 2021. Ainsi, la Région adhère à l’association Montpellier 2028 – Capitale Européenne de la Culture.

Dynamiser la création d’emplois

Entretien D'Embauche, Travailler

La crise sanitaire ayant accru les difficultés à recruter, la Région mobilise son offre de services Compétences et ressources humaines, pour répondre aux besoins des entreprises et lever les freins à l’emploi. Cette offre se décline en une dizaine de dispositifs, dont le Contrat RH/Contrat Recrutement que la Région active pour sept dossiers, dont celui de la Capeb Hérault. Avec l’ambition de porter de 1 024 à 2 000 le nombre de ses adhérents d’ici 2024, ce syndicat professionnel a sollicité la Région pour l’aider à structurer ses services et mieux gérer ses compétences internes. Autre dispositif mis en œuvre : Objectif Compétences, dédié notamment aux besoins de formation des salariés et des chefs d’entreprises. Le cluster Mecanic Vallée fait appel à lui, pour aider ses entreprises adhérentes à solutionner leurs difficultés de recrutements.

Limiter l’impact environnemental de l’éolien offshore

 

L’éolien flottant étant un des piliers de l’ambition visant à faire de l’Occitanie la première région à énergie positive d’Europe en 2050, la Région soutient à hauteur de 410 000 € le projet DuMaCoBio (Coût total : 1 119 050 €). Porté par l’INSA Toulouse, il a pour but de progresser dans la compréhension des mécanismes d’interaction entre le milieu marin et les matériaux de construction, afin d’améliorer les performances et l’efficacité des moyens de protection contre la corrosion des ouvrages en mer. Objectif : limiter l’impact environnemental des éoliennes offshore. Ce projet associe quatre laboratoires d’Occitanie : le LMDC, le LGC, le LMGC et le LBBM. L’Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-Mer est également impliqué, via sa plateforme REMIMED, ainsi qu’une PME toulousaine. En parallèle, la Région scelle un accord-cadre avec France Énergies Marines (FEM), l’Institut de la transition énergétique, dédié aux énergies marines renouvelables. Un partenariat qui lui permet de financer des programmes de recherche et développement qui impliquent des acteurs de son territoire régional.

Préparer l’Occitanie à l’accueil d’athlètes des JO 2024

 

Engagée dans la démarche Occitanie ambition 2024, la Région se met en capacité d’accueillir les préparations d’athlètes en vue des Jeux Olympiques de Paris. Elle vote ainsi 11,6 M€ pour enclencher des travaux dans ses trois Creps. Cette enveloppe est, en particulier, dédiée au démarrage du projet de nouveau Centre de préparation à la Haute Performance (CPHP) sur le site de Centre national d’Entraînement en Altitude de Font-Romeu (CNEA) où le nombre d’athlètes accueillis est passé de 1 644 à 3 207 entre 2011 et 2019. La Région continue donc de moderniser et d’agrandir le CNEA, en se conformant au cahier des charges du label Centre de Préparation aux Jeux.

Deux chantiers sont en cours : la reconstruction et l’extension de l’internat (14 M€) et la rénovation énergétique des installations (5 M€). Composé de quatre unités, le CPHP (coût total estimé à 45 M€) sera livré en deux phases. La première, prévue pour l’été 2023, comporte la création d’une unité d’accompagnement à la performance sportive et d’un bassin nordique ; le second, pour l’été 2024, la création d’un accueil, de locaux supports et d’un complexe sport de combat et sports collectifs.

Conflit en Ukraine, gel : la Région adopte des mesures d’urgence

Drapeau, Ukraine, Nation, De Campagne

Suite au vote d’une aide financière exceptionnelle lors de l’assemblée plénière du 24 mars, la Région apporte son soutien financier (30 000 €) à l’association Alliance Occitanie Ukraine pour l’envoi de matériels médicaux, destinés à équiper des hôpitaux de campagne, ainsi qu’à l’association Occitalien (8 000 €) pour l’envoi de dons collectés en Occitanie. En outre, les entreprises régionales impactées par le conflit en Ukraine bénéficieront des dispositifs régionaux (prêt Relance Occitanie, Garantie Relance FOSTER TPE-PME…) pour leur permettre de faire face aux conséquences économiques qu’elles subissent. Un dispositif particulier est dédié aux chalutiers et petits métiers fragilisés par la flambée des carburants. Enfin, concernant le gel du mois d’avril, la Région met en place une cellule de crise régionale associant les représentants professionnels et l’État pour mettre en place des soutiens aux entreprises touchées.

La Région Occitanie accueille l’exposition « Le rire de Cabu »

 

La Région Occitanie accueille l’exposition « Le rire de Cabu » au sein de l’Hôtel de Région de Toulouse et sur le parvis de l’Hôtel de Région de Montpellier

Lundi 2 mai et mardi 3 mai 2022

 

La Région Occitanie va accueillir au sein de l’Hôtel de Région de Toulouse et sur le parvis de l’Hôtel de Région de Montpellier l’exposition « Le rire de Cabu » à partir du
3 mai, journée internationale de la liberté de presse.

 

https://www.datapressepremium.com/rmdiff/2984/Affiche_Expo_Le_Rire_de_Cabu.jpgA l’occasion de son inauguration,nous vous invitons le lundi 2 mai prochain à Toulouse, pour découvrir en avant-première l’exposition mettant à l’honneur 400 œuvres de Cabu.Comme un immense hommage populaire au dessinateur de presse, à son talent, à son humour, à la liberté de conscience et d’expression. A cette occasion, la présidente de Région, Carole Delga, et Véronique Cabut, son épouse, reviendront sur la genèse de cette première exposition unique en région.

 

Le mardi 3 mai à Montpellier, nous vous convions au vernissage de l’exposition en présence de Claire Fita, vice-présidente en charge de la culture et des langues régionales, de Véronique Cabut et de Richard Malka. 24photos inédites et dessins grand format sur le thème « Cabu, dessinateur tout-terrain »seront dévoilés sur le parvis de l’Hôtel de Région de Montpellier.

 

Programme :

 

Lundi 2 mai à Toulouse :

14h30 : Inauguration de l’exposition « Le rire de Cabu » en présence de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, et de Véronique Cabut, son épouse.

22 boulevard du Maréchal Juin- 31 406 Toulouse

 

Mardi 3 mai à Montpellier :

17h00 : Vernissage de l’exposition « Le rire de Cabu » en présence de Claire Fita, vice-présidente en charge de la culture et des langues régionales, de Véronique Cabut et de Richard Malka.

201 avenue de la Pompignane- 34064 Montpellier

Revenu Écologique Jeunes

 

  • Vous souhaitez vous engager pour l’environnement et développer un projet professionnel qui contribue à la protection de la nature et à la lutte contre le réchauffement climatique ?
  • Vous avez moins de 29 ans et vous envisagez de vous former à un métier vert ?
  • Vous aimeriez créer une activité qui aide à rendre notre économie et nos modes de vie plus écologiques, qui ait un impact positif sur l’environnement ?
  • Poursuivre sur : https://www.laregion.fr/Revenu-Ecologique-Jeunes?fbclid=IwAR2SWgDLHGq1qIUSs3AlAUu_LHnHA0-

Carte Jeune Région / Gratuité des manuels scolaires et des premiers équipements / Recrutement de correspondants d’établissements

 

Une Bibliothèque, Électronique, Ebook

Recrutement de correspondants d’établissements au sein des établissements d’enseignement de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

CDD 35 h hebdomadaire
Du 1er juin au 10 juillet 2022
Du 22 août au 02 octobre 2022

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée recrute 550 correspondants d’établissements sur l’ensemble de son territoire pour l’opération Carte Jeune Région / Opération Gratuité des manuels scolaires et des premiers équipements.

Les correspondants d’établissements sont responsables du bon déroulement des opérations de la restitution et de la distribution des manuels scolaires et des premiers équipements (01 juin au 10 juillet 2022 ou du 22 août au 02 octobre 2022 ) sur un ou plusieurs établissements de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.
Ils assurent également la saisie des données informatiques liées aux opérations de restitution et de distribution. Ils doivent savoir rendre compte à leurs supérieurs hiérarchiques.

Missions

Au sein de la Direction de l’Éducation, de la Jeunesse et de l’Orientation Scolaire, sous l’autorité du Responsable de l’opération, le correspondant d’établissement sera notamment chargé – au sein de un ou plusieurs établissements – de :

  • Assurer la restitution des manuels scolaires,
  • Réceptionner, déballer et contrôler les livraisons conformément aux bons de commande passés par les services de la Région,
  • Préparer la distribution des premiers équipements : essayage des tenues,
  • Assurer la distribution des manuels scolaires et premiers équipements,
  • Assurer des déplacements dans les établissements de son secteur (moins de 30 min),
  • Organiser le local dédié (rangement, manutention…),
  • Suivre le stock et réaliser les inventaires sur le logiciel dédié,
  • Assister les élèves dans le cadre de leur inscription à la Carte Jeune Région,
  • Réaliser la mise en cartons des retours aux fournisseurs,
  • Garantir un suivi relationnel de qualité avec le.a chef.fe d’établissement et l’ensemble des interlocuteurs concernés au sein de l’établissement (documentaliste, professeurs…),

Profil recherché

  • Aptitudes au travail en équipe,
  • Maîtrise de l’outil informatique,
  • Aptitudes à la manutention manuelle et au port de charges,
  • Sens du service public,
  • Adaptabilité – Disponibilité – Réactivité – Autonomie – Rigueur – Esprit d’initiative,
  • Mobilité (permis B et véhicule indispensables dans les zones non desservies par les transports en commun),
  • Aptitude à une communication directe et facile avec les usagers et les partenaires (chefs d’établissements, enseignants…)

Modalités pratiques

Les contrats sont des CDD de 35 heures hebdomadaire. Les horaires de travail sont en fonction de ceux des établissements et sont donc susceptibles de varier.

Le dépôt des candidatures est à réaliser avant le 22 avril 2022 via le formulaire ci-dessous.

Déposez votre candidature en ligne

 
 

Tous les champs sont obligatoires sauf mention contraire

 

Étape 1 / 5 : État civil du candidat

Postulez avant le 22/04 http://www.laregion.fr/Carte-Jeune-Region-Gratuite-des...

L’éolien en mer, maillon essentiel de la transition énergétique en Occitanie, pour la REGION

 

Moulin À Vent, Éoliennes, Turbines

La Région s’engage pour le développement de l’éolien en mer en Méditerranée, avec deux fermes pilotes au large de Leucate et de Gruissan, et l’extension du port de Port-La Nouvelle. Cette stratégie contribue à lutter contre le changement climatique, tout en développant des emplois et une nouvelle filière industrielle.

Les futures éoliennes en mer tireront profit des atouts naturels de l’Occitanie pour produire de l’électricité propre

Depuis la plage, elles sembleront minuscules. Mais les futures éoliennes en mer qui vont être installées en Méditerranée s’élèveront en réalité à plusieurs dizaines (voire centaines !) de mètres au-dessus des flots. Avec une fonction bien précise : tirer profit du formidable gisement de vent pour produire une électricité propre, en grande quantité, en phase avec la Stratégie Région à énergie POSitive (REPOS).

Soutenues dès 2015 par Carole Delga, présidente de la Région, et Didier Codorniou, président du Parlement de la Mer et vice-président de la Région délégué à la Méditerranée, les deux fermes pilotes ont été confiées à des consortiums : Eolmed au large de Gruissan et EFGL (Éoliennes flottantes du Golfe du Lion), au large de Leucate. La ferme pilote EFGL couvrira les besoins annuels en électricité de plus de 50 000 habitants du littoral, soit l’équivalent de la ville de Narbonne. On parle d’éolienne en mer flottante : chaque unité sera posée sur d’immenses flotteurs, plus grands pour le projet EFGL (95 mètres sur 80 m) que sur celui d’Eolmed (43 m sur 43). « Le Parlement de la Mer a permis de faire mieux connaître la technologie de l’éolien flottant, et de dégager un consensus sur les zones finalement choisies, rappelle Didier Codorniou. Il faut rappeler qu’en 2014-2015, cette technologie était très peu connue, et suscitait de nombreuses interrogations.

 

Retour en 2022. Le port de Port-La Nouvelle, propriété de la Région, est aujourd’hui en cours d’agrandissement (234 millions d’euros investis) pour amorcer avec succès cette nouvelle filière industrielle régionale. Il va falloir en effet assembler les éléments des éoliennes, puis les déployer en mer, les installer, les exploiter et assurer leur maintenance. Avec une ambition économique forte, celle de « faire de Port-La Nouvelle le hub de l’éolien en mer en Méditerranée », affirme Carole Delga. En clair, l’économie bleue du 21e siècle va prendre corps sous nos yeux !

 Parc Éolien De, Mer, Des Nuages, Chéri
 

Bon à savoir

La Région a été avisée d’anticiper la création d’une infrastructure dédiée pour les industriels du secteur. Jean Castex, Premier ministre, a en effet annoncé, le 14 mars, à Port-La Nouvelle, l’implantation de deux nouveaux parcs éoliens offshore en Méditerranée. Il s’agira de champs d’éoliennes bien plus conséquents que les projets pilotes. Chaque futur parc commercial, prévu pour l’horizon 2030, sera situé à environ 22 km des côtes, et d’une capacité de 250 MW chacun. Ils seront complétés ultérieurement par deux extensions de 500 MW chacun. L’un des deux parcs sera situé au large de la Narbonnaise, l’autre en région Paca. Ces géants des mers afficheront des dimensions XXL. En incluant les pales, certaines éoliennes seront presque aussi hautes que la Tour Eiffel, soit plus de 300 mètres !

Une opportunité écologique et économique

Lors du débat public portant, l’an dernier (12 juillet-31 octobre), sur les parcs commerciaux d’éoliennes en mer flottantes sur le plateau continental du Golfe du Lion et leur raccordement, la Région a rappelé son engagement pour ce projet. « Il va contribuer à lutter contre le changement climatique tout en développant des emplois ».

Outre le fait que les éoliennes en mer vont produire en grande quantité une énergie propre et renouvelable, une nouvelle filière industrielle va naître en Occitanie. Des centaines d’emplois se profilent, sur des métiers d’avenir : ingénierie, assemblage des turbines et des mâts, construction des flotteurs, remorquage en mer des ensembles éolienne-flotteur sur les sites d’exploitation, entretien et maintenance. « Nous avons ici les meilleurs bureaux d’études environnementaux, des entreprises spécialisées dans l’exploitation et la maintenance de parcs éoliens terrestres, des acteurs logistiques…, explique Christophe Manas, conseiller régional et président de la commission Méditerranée à la Région. Schlumberger, Donecle, Novawell en sont des exemples. Des académiques et laboratoires se mobilisent aussi. » Boostées par les deux fermes pilotes dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, les pépites régionales « voient dans l’éolien en mer une opportunité de diversification », assure l’élu. C’est le cas de l’industrie aéronautique, qui pourra offrir un riche champ de compétences : usinage, logistique, process industriel, inspections, modélisations, matériaux, monitoring… Pour jouer groupés, une filière régionale se structure, à travers Wind’Occ, qui regroupe à ce jour 170 entreprises, académiques et laboratoires régionaux.Moulins À Vent, Des Nuages, Brouillard

Escale à Sète 2022 : tous sur le pont !

 

Du 12 au 18 avril, célébrez les traditions maritimes à l’occasion d’« Escale à Sète », le plus grand rendez-vous du genre en Méditerranée. Comme à chaque édition, le riche patrimoine d’Occitanie y sera mis à l’honneur.

 

Avis aux curieux et amoureux de la mer ! Grâce à « Escale à Sète », du 12 au 18 avril, l’« Île singulière » le sera à plus d’un titre. Durant ces quelques jours, une vague d’animations et d’événements va déferler sur Sète, afin d’y célébrer le patrimoine maritime et fluvial du monde entier. Depuis sa création en 2010, « Escale à Sète » rencontre un grand succès populaire. Cette année 300 000 visiteurs y sont attendus !

 

Ateliers, musique, spécialités culinaires sont au rendez-vous d’Escale à Sète

Figures de proue de l’événement, plus de 120 bateaux seront rassemblés dont les plus grands voiliers du monde, des voiles latines, des répliques historiques… Les visiteurs pourront également participer à de nombreux ateliers gratuits, plus de 900 au total, tels que l’apprentissage des nœuds de base, la découverte des techniques de pêche, l’initiation aux gestes qui sauvent, la prévention des déchets marins et littoraux… Enfin, la ville vibrera aux sons des musiques et chants marins et le public se régalera des spécialités culinaires locales. Car, rappelons-le, Sète est le 1er port de pêche de la Méditerranée !escale 9997Capture d’écran 2022-03-30 165250

 
 

Bon à savoir

Allez-y avec liO !

Bénéficiez d’une réduction de 50% sur votre billet liO Train au départ de toutes les gares d’Occitanie et à destination de Sète. Et sur présentation de votre billet, profitez d’un prix réduit pour la visite des grands voiliers !

En exclusivité, du 15 au 18 avril (de 9h à 22h), une navette maritime vous permettra de rejoindre l’événement en 10 minutes au départ du parking du Mas Coulet (à 10 minutes de marche de la gare de Sète).

Consulter l’offre liO

A Sète, un patrimoine maritime bien vivant !

 

La ville de Sète a été créée en 1666 par Louis XIV afin de relier le Canal du Midi à la Méditerranée. Mais on a pu retrouver des traces de vie portuaire dès l’antiquité. Le port de Sète est donc au cœur d’une tradition maritime forte. Celle-ci est encore bien vivante, notamment grâce à ses nombreux pêcheurs et conchyliculteurs [3]. On y compte 15 thoniers senneurs, 14 chalutiers, 75 navires petits métiers et plus de 230 criées.
 

Particulièrement attachés au patrimoine maritime d’Occitanie et à la valorisation des gens de mer, la Région et le Port de Sète soutiennent « Escale à Sète » depuis de nombreuses années. En complément de leur soutien financier, le savoir-faire et les moyens opérationnels des équipes du Port de Sète Sud France sont mis à disposition. Les 1 900 mètres linéaires de quais et terre-pleins du port sont également libérés à titre gracieux pour les navires et stands de la manifestation.

Propriétaire du Port de Sète Sud de France depuis 2007, la Région souhaite en faire un port européen de référence. D’importants investissements ont donc été mobilisés afin de restructurer le port, acteur clé de l’emploi local. Et ce n’est pas fini ! Pour devenir un "smart & green port", de nombreux projets sont en cours : branchement électrique des navires à quai, création d’ombrières photovoltaïques, développement des liaisons avec le fret ferroviaire…

Affaire McKinsey : quatre questions sur l'enquête du Parquet national financier sur les pratiques fiscales du cabinet de conseil

 

Le parquet national financier a entamé des investigations pour "blanchiment aggravé de fraude fiscale" après la publication du rapport de la commission d'enquête du Sénat.

 

Selon France Info :

L'affaire McKinsey prend une tournure judiciaire. A quelques jours du premier tour de la présidentielle, le Parquet national financier (PNF) a annoncé, mercredi 6 avril, qu'il avait ouvert une enquête sur les pratiques d'"optimisation fiscale" du cabinet de conseil, révélées par la commission d'enquête du Sénat et dénoncées par l'opposition.

>> Présidentielle 2022 : l'article à lire pour comprendre la polémique sur le cabinet McKinsey

Les investigations, entamées le 31 mars, portent sur des faits de "blanchiment aggravé de fraude fiscale" reprochés à branche française du cabinet américain McKinsey, entre 2011 et 2020. Franceinfo répond à cinq questions sur cette enquête.

1Pourquoi le PNF a-t-il ouvert une enquête ?

Le procureur de la République financier, Jean-François Bohnert, a expliqué, dans un communiqué publié le 6 avril, avoir ouvert cette enquête après avoir pris connaissance du rapport de la commission d'enquête du Sénat sur l'influence des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques......

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/societe/justice/affaire-mckinsey-quatre-questions-sur-l-enquete-du-parquet-national-financier-sur-les-pratiques-fiscales-du-cabinet-de-conseil

Top 10 des jardins en Occitanie

Mettez-vous au vert dans les couleurs et les parfums des jardins d'Occitanie. La Bambouseraie en Cévennes, les Jardins de la Berbie à Albi, la Palmeraie du Sarthou dans le Gers, ... : dans ce top 10 fleurissent quelques uns des plus beaux d'entre eux. La plupart ont décroché le label national Jardin Remarquable, et tous sont des pépites qui scintillent au soleil de l'Occitanie.

Lire sur : www.tourisme-occitanie.com/loisirs/top-10/jardins/

 

Bambouseraie, Anduze, Cévennes, Séquoias

Déplacement dans l’Hérault : Carole Delga s’engage pour une culture de proximité et créatrice d’emploi

 

En déplacement à Saint-Gély-du-Fesc dans l’Hérault ce vendredi 8 avril, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée vient mettre au jour les actions menées par la Région sur ce territoire, pour proposer une offre culturelle de qualité, accessible à tous. Aux côtés d’Alain Barbe, président de la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup et de Michèle Lernout, maire de Saint-Gély-du-Fesc, la présidente de Région visitera le futur site d’implantation des « Studios Pic-Saint-Loup ». Son déplacement se poursuivra ensuite par la visite du chantier de rénovation de la salle culturelle de l’espace Georges Brassens. 

 

En amont de son déplacement, Carole Delga a déclaré : « Dans l’Hérault, comme partout en Occitanie, la Région agit pour rendre accessible à tous les habitants une offre culturelle de qualité, comme ici à Saint-Gély-du-Fesc, où nous soutenons les travaux de rénovation de la salle culturelle. Soutenir la culture sur un territoire, c’est aussi agir pour l’emploi : l’accueil de nouveaux studios de cinéma sur la commune, témoigne de la place majeure de l’Occitanie dans le secteur audiovisuel. Ces nouveaux équipements rendront encore plus attractif notre territoire pour l’accueil de tournages. »

 

 

 

Programme du déplacement:

 

15h30 : Visite des futurs terrains des « studios Pic Saint-Loup », en présence des porteurs de projet

1175-1393 Rue des Vautes, 34980 Saint-Gély-du-Fesc (coordonnées GPS : 43,67879° N, 3,82262° E.)

 

16h10 : Visite des travaux de reconfiguration de la salle culturelle de l’espace Georges Brassens,

Avenue Pic Saint Loup, 34980 Saint-Gély-du-Fesc