Trophées pour la biodiversité en Occitanie

les candidatures sont ouvertes jusqu'au 30 avril

 À l'occasion des Assises de la biodiversité en octobre dernier, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a lancé la 1ère édition des Trophées pour la biodiversité en Occitanie. Ils encouragent et promeuvent les réalisations d'acteurs locaux intégrant et valorisant la biodiversité dans leurs pratiques. 

Les Trophées visent ainsi à mettre en valeur des pratiques respectueuses de la biodiversité, tant d'un point de vue économique qu'environnemental. Il s'agit également de démontrer, au travers d'exemples concrets, la possibilité de travailler avec et pour la biodiversité, afin d'encourager d'autres acteurs à s'engager et de sensibiliser les citoyens.

 Les « Grands prix » seront décernés dans 9 catégories thématiques : agriculture - alimentation, sylviculture, tourisme, sports de plein air, énergies renouvelables, bâtiment, aménagement urbain, innovation, TPE/PME.

Un prix « Coup de cœur des citoyens d'Occitanie » sera également attribué, suite à l'organisation d'une consultation numérique citoyenne.

Les lauréats se verront remettre un Trophée et un prix doté de 3 000€. Ils feront également l'objet d'une valorisation menée par la Région.

 « La biodiversité constitue une véritable richesse en Occitanie. Sa préservation est indispensable au développement harmonieux et équilibré du territoire régional. Elle appelle de notre part une mobilisation de chaque instant, au regard de l'urgence et des enjeux liés au changement climatique. La Région œuvre pour une prise en compte globale de ces enjeux, afin de soutenir des stratégies en faveur de la biodiversité », a notamment déclaré Carole Delga.

 Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 30 avril 2019, plus d'infos sur : https://www.laregion.fr/trophees-biodiversite

L'Occitanie, un réservoir de biodiversité unique en France

 

L'Occitanie dispose d'un patrimoine naturel unique, qui en fait la 1ère région de France métropolitaine en matière de biodiversité : 

- 144 espèces de la Directive Oiseaux, 71 espèces de la Directive Habitats-Faune-Flore, une centaine d'habitats d'intérêts communautaires dont 8 habitats marins ;

- Plus de 18 % du territoire classés en Natura 2000 ;

- 13 Réserves Naturelles Régionales ;

- 7 parcs naturels régionaux classés et 1 en cours de création couvrant plus de 20 % du territoire régional. 

Enfin, 45 % de l'espace régional sont reconnus Zones naturelles d'intérêt écologique floristique et faunistique (ZNIEFF), dont 20 % en ZNIEFF de type 1, ce qui qualifie les zones d'une richesse particulièrement remarquable.

Carole Delga : "il faut combattre ensemble l'antisémitisme"

"L'antisémitisme continue de se banaliser dans certaines franges de la société : il faut le combattre ensemble".
Et la Présidente de la Région rajoute : "J’ai écrit aujourd'hui aux présidents des délégations de la région du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) Perla Danan et Franck Touboul, pour leur faire part de la détermination sans faille de La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée à combattre l'antisémitisme.
Avec une augmentation de 74% des actes antisémites en 2018, force est de constater ce que nous savions déjà : notre pays ne va pas bien. Oui, il faut le dire afin de prendre conscience des dangers qui nous menacent : l'antisémitisme continue de se banaliser dans certaines franges de la société dans des proportions qui doivent inquiéter tout.e républicain.e.
Parce que cette situation insupportable nécessite une vigilance et une mobilisation de chaque instant, je propose à Perla Danan et Franck Touboul de travailler ensemble pour définir un plan d'actions en Occitanie pour mettre fin à ce fléau."

Conseil Régional des Jeunes - Réunion plénière le 16 février à Narbonne

Samedi 16 février 2019, les membres du Conseil Régional des Jeunes se réuniront au Parc des expositions de Narbonne dans le cadre de la troisième réunion plénière, organisée en présence de Kamel Chibli, Vice-Président délégué à la Jeunesse.

 Pleinement engagés dans l’exercice de leur mandat, les 158 membres du CRJ consacreront cette journée à la poursuite du travail initié lors des deux précédentes plénières et engageront de nouvelles réflexions. Au programme : retour sur les manifestations régionales récentes (EnerGaïa, Rencontres du Sport, Assemblée plénière, Forum Français de la Jeunesse), échanges avec le Conseil départemental des Jeunes de l’Aude, et poursuite des travaux en commissions thématiques. En présence des services de la Région, les jeunes conseillers procéderont notamment à la finalisation de 12 fiches-actions définies en novembre dernier sur plusieurs thématiques centrales telles que l’orientation, l’alimentation, le développement durable ou la citoyenneté.

 Présent lors de chacune des réunions plénières du CRJ, Kamel Chibli interviendra en clôture de la journée pour faire le point sur l’avancement des travaux du Conseil et échanger avec ses membres.

Aux présidents des délégations de la région du Conseil représentatif des institutions juives de France

Carole Delga écrit aux délégations de la région du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF)

OCCICapture

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a écrit aujourd'hui aux présidents des délégations de la région du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) Perla Danan et Franck Touboul, pour leur faire part de la détermination sans faille de la Région à combattre l'antisémitisme. 

« Avec une augmentation de 74% des actes antisémites en 2018, force est de constater ce que nous savions déjà : notre pays ne va pas bien. Oui, il faut le dire afin de prendre conscience des dangers qui nous menacent : l'antisémitisme continue à se banaliser dans certaines franges de la société dans des proportions qui doivent inquiéter tout(e) républicain(e) » alerte ainsi la présidente de Région. 

« Parce que cette situation insupportable nécessite une vigilance et une mobilisation de chaque instant », Carole Delga propose à Perla Danan et Franck Touboul de travailler ensemble pour définir un plan d'actions en Occitanie pour mettre fin à ce fléau.

Sports en Occitanie : plus vite, plus haut, plus fort !

C’est au Creps de Montpellier que le champion du monde de décathlon a officialisé ce jeudi 7 février son arrivée au club d’athlétisme de Montpellier et au sein de la Team Sud de France. La Région, auteur de la démarche « Occitanie Ambition 2024 », a rassemblé le mouvement sportif aux 2e Rencontres Régionales du Sport à la Sud de France Arena.

JPEG - 1.5 Mo

Champion du monde de décathlon, recordman du monde, vainqueur du Trophée des Champions de Midi Libre-La Dépêche du Midi, « Champion des champions » français pour le quotidien L’Equipe… Kevin Meyer cumule victoires, performances et trophées sur ses solides épaules. Ce jeudi 7 février au Creps de Montpellier, il officialise son arrivée au club d’athlétisme de Montpellier et son intégration au sein de la « Team Sud de France ». Une signature en présence de Carole Delga et de la ministre des Sports Roxana Maracineanu.

Ambitieuse, la Région poursuit son engagement pour le sport de haut niveau : elle investit notamment dans les Creps (centres de ressources, expertise et performance sportives) de Toulouse, Montpellier et du centre national d’entraînement en altitude de Font-Romeu. À Montpellier, des travaux de 3 M€ vont créer une salle multisports et améliorer l’hébergement des athlètes.

Après le Creps, direction l’Arena, où la présidente de la Région a participé aux 2e Rencontres Régionales du Sport, qui ont affiché complet avec plus de 500 participants parmi lesquels le président du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 Tony Estanguet, Bernard Lapasset, le délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 et aux grands événements sportifs, les présidents du Comité national olympique français et de la Fédération française de Volley, (organisatrice de l’Euro Volley 2019 en France à Montpellier, Nantes et Paris).

Une journée dense clôturée par la cérémonie des « Trophées des Champions » au Village Sud de France de l’Open de Tennis.

Mon souhait est de fédérer tous les acteurs du monde sportif dans la communauté ‘Occitanie Ambition 2014’, afin de placer l’Occitanie dans les premières régions européennes d’accueil de compétitions internationales et d’entraînement des sportifs de haut niveau, affirme Carole Delga.

Grand terrain de sport, l’Occitanie enregistre 1 350 000 licenciés dans 17 000 clubs, 1 400 sportifs inscrits sur les listes ministérielles, 90 ligues et comités régionaux, 67 pôles d’excellence, 29 clubs élite… En 2019, la Région accentue son effort pour le sport avec un budget de 30,4 M€ (7 M€ de plus qu’en 2018) pour soutenir les sportifs, les clubs, la construction ou la rénovation d’équipements et les manifestations sportives sur tout le territoire. Pour cerner tout le potentiel, elle vient de mener une étude sur les pratiques sportives, les événements, le bénévolat et l’économie du sport. Forte de 41 000 entreprises, l’industrie du sport emploie 17 000 salariés en Occitanie. La Région a annoncé fin 2018 la création d’un réseau d’incubateurs de start-up du sport en Occitanie.

L'avenir des lignes ferroviaires en Occitanie

 Rencontre Carole Delga/François Philizot 

 «  L'Etat doit réinvestir dans les chemins de fer ; la Région est prête à prendre la gestion directe d'une partie du réseau »

 Ce vendredi à Montpellier, la présidente de Région, Carole Delga, a reçu pour une réunion de travail le préfet François Philizot, chargé par la ministre des transports d'une mission sur l'avenir des lignes ferroviaires de desserte fine des territoires.

OCCICapture

 « Alors que la Région se mobilise et investit pour le maintien des lignes ferroviaires en Occitanie, je plaide pour que la mission nationale confiée au préfet François Philizot, avec qui nous avons travaillé en 2016 à sauvegarder les liaisons entre Nîmes et Clermont-Ferrand (le Cévenol), entre Béziers et Neussargues (l'Aubrac) ou encore à rouvrir le train de nuit entre Paris et Cerbère, relance le ferroviaire dans les zones périurbaines et rurales. La mise en place d'une nouvelle stratégie de modernisation de nos 1500 km de lignes dites improprement secondaires est indispensable à un aménagement équilibré des territoires pour réduire les inégalités », a déclaré Carole Delga à l'issue de son échange avec le préfet.

 « En Occitanie, certainement plus qu'ailleurs, ces lignes méritent une attention particulière et des investissements renforcés du fait de leur état et des menaces qui pèsent sur leur pérennité. Elles représentent ici près de 60% du réseau ; 80 M€ de travaux d'urgence doivent être engagés cette année et la Région y prendra toute sa part. J'ai invité le préfet François Philizot, accompagné du vice-président de la Région Jean-Luc Gibelin et de mes équipes, à se rendre dans le Gard cet après-midi, à Alès, à Salindres ou encore à Laudun-l'Ardoise pour constater les potentiels qu'offre le réseau et les besoins et les attentes sur place des populations. 

 Enfin, j'ai fait une proposition : au regard des coûts et des délais exponentiels présentés aujourd'hui par SNCF, la Région Occitanie s'est organisée et est prête à prendre en maitrise d'ouvrage directe une partie du réseau. Cette mission et les débats à venir sur la Loi d'Orientation des Mobilités (LOM) doivent offrir cette possibilité aux Régions. Comme je l'ai dit au président de la République le mois dernier, je refuse que ces lignes d'aménagement du territoire ferment, je me bats contre cela depuis le 1er jour de ma prise de fonction à la tête de la Région ».

 François Philizot a la responsabilité d'identifier les différentes solutions techniques, organisationnelles, financières et contractuelles permettant d'assurer la rénovation et l'exploitation des lignes ferroviaires de desserte fine des territoires, ainsi que les besoins de financement associés. Les conclusions de cette mission devront être remises à la ministre des transports, Elisabeth Borne, d'ici fin avril 2019, intégrant intégralement ou partiellement le projet de loi sur les mobilités qui sera présenté au Parlement dans les prochaines semaines.

Carole Delga, aux côtés de Kévin Mayer

« En Occitanie, nous défendons une politique sportive forte et ambitieuse »

 La présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a participé, cette après-midi, à une visite des installations du CREPS de Montpellier, en compagnie du décathlonien recordman du monde, Kévin Mayer, qui a récemment rejoint le club Montpellier Athletic Méditerranée Métropole et de Kamel Chibli, vice-président en charge de l'éducation, de la jeunesse et des sports.

 meyerCapture

Depuis 2016, la Région Occitanie a mobilisé plus de 24 M€ en faveur des deux Centres de ressources, d'expertise et de performance sportives (CREPS) dont elle est propriétaire, Toulouse et Montpellier auquel est rattaché l'antenne de Font-Romeu. Cette année, la Région va poursuivre ses efforts et mobiliser une enveloppe de 7,5 M€ sur les 3 sites, afin de renforcer la qualité d'accueil des usagers et construire des équipements sportifs attractifs en vue des échéances futures.

 « La réussite du sport français n'est pas le fruit du hasard. Elle est la résultante d'une nation qui a toujours considéré le sport comme une culture. Pourtant, le monde du sport est aujourd'hui en souffrance dans notre pays. Les annonces récentes de l'Etat inquiètent : baisse de 30 millions d'euros sur le budget du Ministère des Sports, suppression de 1 600 postes, nouvelle gouvernance... En Occitanie, nous faisons un autre choix ! La Région consacre un budget volontariste de 30,4 M€ au sport en 2019.

Si l'apport économique du sport est incontestable, il est aussi structurant, à plus d'un titre, pour les territoires que ce soit en termes d'aménagement, de lien social et de citoyenneté. Je pense tout particulièrement aux bénévoles qui s'impliquent quotidiennement dans leur passion, sans compter. Ainsi, le sport nous permet de faire République », a déclaré Carole Delga, présidente de Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Ce rendez-vous a également été l'occasion de faire un point d'étape sur la démarche « Occitanie Ambition 2024 », lancée en février dernier, qui vise à fédérer et accompagner le mouvement sportif en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. L'objectif est de mettre la politique sportive régionale sous la bannière olympique en construisant cette dynamique au plus près des territoires, des habitants d'Occitanie et avec l'ensemble des clubs sportifs et des ligues.

Par ailleurs, la présidente de Région a annoncé le lancement d'une concertation avec le monde sportif, qui sera ensuite élargie l'ensemble des citoyens d'Occitanie.

La journée se poursuit actuellement avec les 2èmes Rencontres Régionales du Sport, réunissant 600 acteurs du monde sportif et la cérémonie de remise des Trophées des Sports, dans le cadre de l'Open Sud de France à l'Arena de Montpellier. Organisée en partenariat avec les rédactions des Sports de Midi Libre et de la Dépêche du Midi, cette manifestation récompense les sportifs régionaux ayant marqué l'année 2018.

Carole Delga au CREPS de Montpellier dans le cadre des 2èmes Rencontres Régionales du Sport

Jeudi 7 février 2019 à partir de 14h, Montpellier

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée participera à une après-midi placée sous le signe du sport ce jeudi à Montpellier.

Au programme : visite des installations du CREPS de Montpellier suivie d'une conférence de presse, intervention en clôture des 2èmes Rencontres Régionales du Sport et remise des Trophées des Sports.

 14h - 15h30 : Visite du Centre de ressources, d'expertise et de performance sportives (CREPS) de Montpellier suivie d'une conférence de presse - CREPS, 2 avenue Charles Flahault, Montpellier

Depuis 2016, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a mobilisé plus de 24M€ en faveur des deux CREPS dont elle est propriétaire, Toulouse et Montpellier auquel est rattaché l'antenne de Font-Romeu. Sur le site de Montpellier, 6.5M€ ont permis de réaliser notamment la 1ère tranche d'un nouveau gymnase multisport ainsi que des améliorations de bâtiments.  En 2019, la Région prévoit de mobiliser une enveloppe de 7.5M€ sur les 3 sites afin de renforcer la qualité d'accueil des usagers, et construire des équipements sportifs attractifs en vue des échéances futures.

16h30 - 18h00 : 2èmes Rencontres Régionales du Sport - Sud de France Arena, Route de la Foire, Pérols

Dans le cadre de l'Open Sud de France qui se déroule actuellement à la Sud de France Arena du 3 au 10 février, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée organise les 2èmes Rencontres Régionales du Sport, réunissant 600 acteurs du monde sportif.

La présidente de la Région Carole Delga interviendra en conclusion de ces rencontres afin de faire un point d'étape sur la démarche « Occitanie Ambition 2024 », lancée en février dernier lors des 1ères Rencontres Régionales du Sport, qui vise à fédérer et accompagner le mouvement sportif en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Dans cette perspective, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a voté pour 2019 un budget volontariste en faveur du sport de 30,4M€, soit une augmentation de 31% par rapport à 2018, avec pour objectif de mettre la politique sportive régionale sous la bannière olympique en construisant cette dynamique au plus près des territoires, des habitants d'Occitanie, et avec les clubs sportifs de tous niveaux.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a par ailleurs fait mener en 2018 par le cabinet Pluricité-Emoha des entretiens avec un panel de 50 acteurs du monde sportif, afin de faire un état des lieux du sport en Occitanie et surtout anticiper les tendances d'évolution de la pratique sportive. Les premiers résultats de cette étude seront présentés de façon dynamique et interactive lors des Rencontres. Ils seront un support pour le lancement en 2019 d'une grande concertation régionale sur le sport.

Déroulé prévisionnel des 2èmes Rencontres Régionales du Sport :

Discours d'introduction par Kamel Chibli, vice-président de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en charge de l'Education, de la Jeunesse et du Sport 

16h35 - 17h25 : Table Ronde 
Kevin Mayer, actuel champion du monde et détenteur du record du monde du décathlon
Claude Onesta, chargé de la haute performance du sport français
Axelle Girard, membre du Conseil Régional des Jeunes (CRJ)
Jean-Marc Oluski, président de Ad'occ Sport
Eric Tanguy, président de la FFVB (Fédération Française de Volley-Ball) 
Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF)
Jean Castex, délégué interministériel aux Jeux Olympiques de Paris 2024 et aux grands événements sportifs
Camille Naude, organisatrice d'un Tournoi International de foot féminin

17h25 - 17h55 : Présentation de l'étude sur le sport en Occitanie par le cabinet Pluricité-Emoha et clôture par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 

Open Sud de France de tennis : qui succèdera à Lucas Pouille ?

Tournoi international de tennis ATP250, l’Open Sud de France revient en force, du 3 au 10 février, à la Sud de France Arena à Montpellier. L’événement sportif parrainé par la Région attire 50 000 spectateurs autour des courts

Après Lucas Pouille, Alexander Zverev, Richard Gasquet (triple vainqueur, forfait cette année sur blessure), Gaël Monfils et Tomas Berdych, quel joueur soulèvera le 10 février prochain le trophée de l’Open Sud de France ?

Brillant au récent Open d’Australie, Lucas Pouille défendra son titre à la Sud de France Arena à Montpellier. A la 9e édition du tournoi de l’ATP World Tour, 28 joueurs seront en compétition dès le 3 février. En double, les frères britanniques Skupski défendront leur trophée, notamment face à la paire française Chardy-Martin. « Depuis 9 ans, l’Open Sud de France s’impose comme une référence du tennis indoor mondial et un événement majeur du paysage sportif français », assure Sébastien Grosjean, directeur du tournoi.

En savoir plus : https://www.laregion.fr/Open-Sud-de-France-de-tennis-qui-succedera-a-Lucas-Pouille

Kamel Chibli en visite dans plusieurs lycées du Gard et de l’Hérault

Kamel Chibli, Vice-Président délégué à l’éducation, la jeunesse et aux sports, se rendra mardi 29 janvier au lycée Mermoz de Montpellier, ainsi qu’aux lycées Hemingway et Raimu de Nîmes, afin d’inaugurer plusieurs projets d’aménagement réalisés par la Région Occitanie.

OCCICapture

A 10h30, à Montpellier, Kamel Chibli effectuera une visite du chantier de restructuration de la demi-pension du lycée Mermoz, pour lequel la Région a investi 6.5 M€.

 A 12h30, il se rendra à Nîmes pour inaugurer la nouvelle demi-pension du lycée Hemingway, et visitera le chantier du nouveau bâtiment d’Art Appliqués du lycée. 10.5 M€ sont mobilisés par la Région sur ces projets. 

 Kamel Chibli inaugurera enfin à 16h la construction du pôle routier du lycée Raimu, financé à hauteur d’1 M€ par la Région.

 L’ensemble de ces aménagements et restructurations s’inscrivent dans le plan d’1,1 Md€ lancé par la Région qui prévoit d’ici 2021 la rénovation ou la construction de lycées, CFA, CREPS et établissements de formation sanitaires et sociales d’Occitanie.

Vœux à la presse du Président de la CCI Occitanie

Alain Di Crescenzo A l’occasion des vœux à la presse ce 22 janvier 2019, le Président Alain Di Crescenzo a dressé un bilan de l’action de la CCI Occitanie menée en 2018 auprès des entreprises puis a détaillé des résultats de conjoncture et souligné la bonne santé de l’économie régionale.

Néanmoins, il précise que cette dynamique n e doit pas occulter les difficultés des entreprises du territoire du fait des mouvements sociaux pénalisant fortement l’économie , et plus particulièrement l es commerçants dont l’activité est paralysée depuis la fin d’année .

« Nos entreprises ont besoin d’un soutien affirmé. Un soutien politique et économique » déclare Alain Di Crescenzo. Sur ce dernier point, il a salué l’initiative du Conseil Régional Occitanie . Toutefois, ces aides financières ne suffiront pas et le Président de la CCI Occitanie propose 3 pistes :

  • • Le reversement de tout ou partie de la taxe sur les enseignes (TL PE)
  • • Le reversement de tout ou partie de la taxe sur les surfaces commerciales (TASCOM)
  • • L’exonération de charges patronales Cette demande sera formalisée par écrit au Ministre de l’Economie et des Finances, au Premier Ministre et au Président de la République. Alain Di Crescenzo souligne aussi une actualité difficile pour le réseau consulaire :
  • • La loi de Finances 2019, adoptée fin décembre 2018, prévoit de façon officielle une baisse de la TFC nationale affectée au réseau des CCI de 100 M€ en 2019 et de 100 M€ en 2020.
  • • Ce qui représente une baisse de 8,5 M€ par an pour les CCI d’Occitanie (soit : - 13,40% en 2019 et - 15,47% en 2020).

« Ce type de fin d’année s’apparente à une double peine pour notre économie et ses entreprises. Car, aux 58 000 personnes e n activité partielle ou au chômage technique, au 0,2 % de PIB de moins que prévu, aux milliards de dégradations de biens matériels privés et publics qu’il faudra bien payer, s’ajoute un préjudice moins quantifiable. Je veux parler du pessimisme et de la défiance généralisée engendrés par ces répliques – comme disent les sismologues — qui, week-end après week-end, menacent de fissurer le pacte social sur lequel notre pays a construit sa prospérité et sa réussite.

Car, si du point de vue comptable, un exercice est clos au 31 décembre, il en va tout autrement en termes de moral des Français ou d’image auprès des investisseurs.

C’est pour cela que, cette année plus que jamais, on ne peut se tourner vers 2019 sans évoquer 2018 » conclut le Président de la CCI Occitanie, 1er Vice - Président de CCI France.