Aide exceptionnelle aux viticulteurs

Carole Delga : « La Région est solidaire des hommes et des femmes qui font vivre le territoire ! »

 Réunis sous la présidence de Carole Delga, vendredi 19 juillet 2019 à Montpellier, les élus de la Commission permanente ont approuvé l'affection d'une enveloppe d'un million d'euro pour venir en aide aux agriculteurs et viticulteurs touchés par les récentes intempéries.

 Lors du premier semestre 2019, la Région Occitanie a de nouveau été touchée par des épisodes climatiques intenses liés au gel, à la grêle ou plus récemment à une période de canicule sans précédent. Episodes qui entraîneront des pertes de récoltes significatives pour les agriculteurs impactés. L'évaluation est encore en cours pour certains départements, mais Aude, Hérault, Gard, Pyrénées-Orientales, Lot, Lozère et Haute-Garonne ont été particulièrement soumis à ces aléas climatiques.

 « Consciente des conséquences dramatiques de la canicule et de la grêle, j'ai fait voter ce matin aux membres de la Commission permanente une aide exceptionnelle d'un million d'euro pour soutenir les viticulteurs et agriculteurs durement touchés. La solidarité est l'affaire de tous et je m'attache à ce que ce soit l'une des qualités premières de la Région ! », a déclaré la présidente de Région, Carole Delga.

 Outre cette aide directe, il sera proposé à la prochaine Assemblée Plénière de novembre une adaptation du dispositif régional de soutien à la trésorerie déjà mobilisé lors de précédentes intempéries en 2017 et 2018, afin d'accompagner les agriculteurs touchés par ces évènements climatiques.

 Accompagner les exploitations pour anticiper l'adaptation au changement climatique

 Compte-tenu de la multiplication des phénomènes climatiques en cours, il est également nécessaire d'agir sur des mesures de long terme afin d'accompagner les exploitations et les structures économiques dans l'adaptation au changement climatique.

 Plusieurs pistes de travail ont été évoquées ce matin : 

-   le développement de l'assurance pour tous les risques assurables dont les phénomènes de canicule. Afin de permettre cette évolution et au regard des difficultés que cela pose pour les arboriculteurs, la Région Occitanie soutient la Fédération Fruits et Légumes qui porte une demande auprès du ministère pour l'accompagner dans cette démarche.
 
-  la poursuite et la mise en place de mesures de prévention pour anticiper l'impact des évènements climatiques. Il sera notamment nécessaire de s'interroger globalement sur les évolutions possibles des modèles de production.
 
La Région souhaite mettre en place début 2020, en lien avec la profession, une stratégie globale pour accompagner l'adaptation au changement climatique des exploitations et des structures économiques. Ce travail se fera en lien avec la Mission d'information et d'Evaluation constituée lors de l'Assemblée plénière du 27 juin dernier.
 
Carole Delga a rappelé, à l'occasion de ce vote, sa position ferme sur le risque de réduction des budgets des Chambres d'agriculture : « Alors que portons sur les territoires des politiques publiques volontaires et ambitieuses en faveur d'une agriculture de qualité ; alors que nous œuvrons à accompagner les agriculteurs vers une production respectueuse de l'environnement ; il est du devoir de l'Etat de maintenir son appui aux Chambres consulaires. Ces budgets ne sont pas que des espèces sonnantes et trébuchantes, ce sont des emplois, des hommes et des femmes qui informent, forment et accompagnent les agriculteurs dans la transition agroécologique et leurs démarches d'amélioration de la qualité des productions. »

Cérémonie de remise des trophées de la biodiversité

La Région a récompensé 11 porteurs de projets éco-responsables

Ce vendredi 19 juillet, Agnès Langevine, vice-présidente en charge de la Transition écologique et énergétique, de la biodiversité, de l'économie circulaire et des déchets, accompagnée d'élus régionaux, de Guillaume Choisy, directeur général de l'Agence de l'eau Adour Garonne, et de représentants de l'Agence Régionale de la Biodiversité ont récompensé 11 porteurs de projets qui intègrent et valorisent la biodiversité dans leurs pratiques. Cette première édition des Trophées de la biodiversité avait recueilli 86 candidatures. Les lauréats ont présenté leurs projets au cours de la cérémonie qui s'est tenue à l'Hôtel de Région de Montpellier.

« Réunissant 4 régions bioclimatiques et accueillant plus de la moitié des espèces françaises de faune et de flore, le territoire régional est un véritable « hot spot » de biodiversité à l'échelle européenne et mondiale. Cette biodiversité constitue une véritable richesse pour notre territoire. Sa préservation et  celle des milieux naturels est indispensable au développement harmonieux et équilibré du territoire régional.

J'ai donc souhaité développer un plan d'actions ambitieux pour la défendre avec notamment la création de l'Agence Régionale de la Biodiversité et la préparation du Schéma régional. Il faut être assuré que nos engagements dans ce domaine contribuent à l'ensemble des secteurs d'activité, que ce soit en matière touristique, par le maintien des paysages et du cadre de vie, en matière économique, par son impact sur l'agriculture et l'industrie, en lien notamment avec le développement de pratiques et technologies innovantes, mais surtout en favorisant la création d'emplois non délocalisables. OEuvrer pour la biodiversité, c'est également garantir l'attractivité et le dynamisme économique de notre territoire.

Je suis fière de l'implication de plus en plus forte de professionnels, associations et particuliers pour préserver cette biodiversité. Les trophées remis aujourd'hui créent un effet levier salvateur auprès du plus grand nombre », a notamment déclaré Carole Delga.

TROPHEECapture

A l'occasion de cette cérémonie, 11 lauréats venus de toute l'Occitanie ont été distingués dans 9 catégories thématiques et se sont vus remettre un trophée ainsi qu'un chèque de 3 000 €. Ils feront également l'objet d'une valorisation menée par la Région.

« Les derniers rapports de l'IPBES et de l'office national de la biodiversité nous rappellent l'inquiétant effondrement de la biodiversité et donc notre vulnérabilité. Il nous faut urgemment sortir de cette trajectoire et changer de modèle de développement pour privilégier une société plus protectrice de nos ressources et engagée pour le climat.

Pour répondre à l'urgence écologique, la préservation de la biodiversité doit être placée au cœur de toutes nos politiques sectorielles : développement économique, transports, agriculture, tourisme, aménagement, innovation...

En Occitanie, cette volonté de préservation existe grâce à la mobilisation de nombreux acteurs qui s'engagent au quotidien. Ces premiers trophées régionaux de la biodiversité viennent récompenser, mettre en lumière les solutions concrètes, innovantes, exemplaires qu'ils portent mais aussi inviter le plus grand nombre à les rejoindre. Merci à elles, à eux ! C'est grâce à cette mobilisation générale, qu'ensemble nous ferons de notre territoire, un territoire du bien vivre », a notamment déclaré, au cours de la cérémonie, Agnès Langevine en charge de la transition énergétique de l'ensemble des territoires de la Région Occitanie. 

Focus sur le palmarès de cette première édition :

- Agriculture : Ferme d'Esbintz en Ariège

La ferme d'Esbintz est une exploitation agricole de type polycultures / élevage pastoral traditionnel, avec des races anciennes et en agriculture biologique. Au-delà d'une production agricole mettant en valeur le territoire, les exploitants transforment eux-mêmes leurs produits et accueillent chez eux les randonneurs sur la route du GR10.

 - Sylviculture : Garrigue vivante dans l'Hérault

Garrigue vivante est un projet porté par un particulier, dont l'objectif est de développer et enrichir une forêt sur un sol de garrigue originellement pauvre. Des aménagements favorables à l'accueil de la biodiversité sont mis en place.

Aides aux commerçants : La Région fait le point

Jeudi 18 juillet à 9h30, à l'Hôtel de Région de Montpellier

 Représentant Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Marie-Thérèse Mercier et Hussein Bourgi, conseillers régionaux, présenteront les dispositifs de soutien aux commerçants lors d'un point presse. 

Dès le 18 janvier, la Région Occitanie a adopté des mesures d'urgence pour aider les commerçants et artisans confrontés à la fermeture forcée ou aux dégradations engendrées par les manifestations se déroulant les samedis depuis novembre 2018 : une aide exceptionnelle pour les travaux et la prise en charge des intérêts des prêts exceptionnels de soutien à la trésorerie et d'investissement. En parallèle, la Région a également abondé 3 outils adaptés par BPI France pour couvrir les besoins de trésorerie, d'investissement ou de garantie bancaire des entreprises impactées. Enfin la Région a conçu, avec les CCI et les représentants de commerçants, une aide portant sur les pertes de chiffre d'affaire de -15%. Depuis janvier dernier près de 2,6M€ ont été mobilisés.

« Les conséquences des mouvements sociaux ont durement touché les commerçants des villes de l'Occitanie. Théâtre de nombreuses tensions, Toulouse, Montpellier, Perpignan, et d'autres villes de la région ont vu leur fréquentation baisser et les commerçants ont subi de très fortes pertes. Cependant, grâce à notre mobilisation collective nous avons pu éviter une crise économique se superposant à la crise sociale. L'Occitanie est ainsi l'une des quatre régions où les commerçants et entrepreneurs ont le mieux résisté et enregistre ce semestre un taux de défaillance inférieur à celui de l'année dernière. Depuis plusieurs mois, la Région a mis en place des mesures fortes à la fois pour préserver le pouvoir d'achat des habitants (aide à la mobilité, éco-chèque, carte jeune...) et pour soutenir les commerçants fragilisés par les manifestations des derniers mois. Le mouvement se prolongeant, nous avons pris la décision en juin dernier, d'ajuster nos aides pour mieux répondre aux difficultés et limiter ainsi les licenciements et cessations d'activité. J'ai rencontré pour cela les représentants des Chambres de Commerce et des associations de commerçants et nous avons travaillé conjointement pour proposer une nouvelle aide directe, au mois de juin dernier », déclare Carole Delga, en amont de ce point presse.

La 24e édition du Festival les Internationales de la Guitare va résonner en Occitanie

Du 14 septembre au 12 octobre, assistez à des concerts (rock, swing, blues, folk, fado...) et des évènements inédits dans 19 villes de la région. 
À cette occasion, découvrez la filière de la lutherie lors du 22e Salon International de la Guitare les 21 et 22 septembre.
Dans l'Hérault, à Montpellier, Saint-Geniès-des Mourgues, Clapiers, Lattes, Prades-le-Lez et Sète, toute la programmation culturelle et musicale à retrouver ici 
www.les-ig.com/

L’Occitanie, première région pour le bio !

Avec plus de 9 400 exploitations engagées en bio fin 2018, et près de 507 000 hectares certifiés bio ou en conversion - soit plus du quart des surfaces bio françaises -, la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la 1re région française en agriculture biologique. Un mouvement auquel la Région apporte un soutien sans faille.

JPEG - 192.7 ko

Cette année encore, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la 1ère région française en agriculture biologique et la 4ème région européenne dans le secteur. Elle compte plus de 9 400 exploitations engagées en bio et près de 507 000 hectares certifiées bio ou en conversion sur son territoire. La Région détient ainsi plus du quart des surfaces bio françaises. Sur son territoire, la part des terres agricoles réservées au bio augmente chaque année (34% d’augmentation en 2015 et plus de 23% en 2016). 
 

L’accompagnement à la filière bio

Avec une augmentation de 40% de la consommation de produits bio au plan national, la Région a décidé de poursuivre et d’amplifier son soutien à ce mouvement, qui contribue à préserver la santé et les milieux. Pour développer la filière bio et accompagner les producteurs, elle a mis en place le plan BiO. Parmi les actions identifiées : la formation et le partage des savoirs, l’installation et la conversion des terres en bio ou encore ce qu’on appelle « le rayonnement des produits bio » c’est-à-dire la publicité autour de ces produits pour favoriser leur distribution. Les exploitations bio bénéficient d’une majoration de 10 % des aides « classiques » accordées par la Région aux agriculteurs. 
La Région a également décidé de pérenniser pour 2019 et 2020, l’aide au maintien (MAB) en agriculture bio que l’État a supprimée ainsi que l’aide à la conversion.
 

Du bio et du local dans les cantines sans surcoût pour les familles

La Région a mis en place un dispositif pour valoriser des produits locaux et bio dans les restaurants scolaires des lycées. Dans ce cadre, elle a lancé un appel à candidature auprès des établissements désireux de s’engager activement dans la démarche. Plus d’un tiers des lycées d’Occitanie Pyrénées-Méditerranée a répondu favorablement. Ces établissements proposent depuis la rentrée dernière davantage de produits de ce type, sans augmentation du prix des repas pour les familles. La Région prend en effet en charge le surcoût éventuel de la mesure. La restauration scolaire représente un formidable potentiel de débouchés pour les producteurs locaux et bio.

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie. Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.

Voir les ports et stations balnéaires

PLAGES

CRIQUES ET SABLE FIN 

Sur la côte vermeille, au contact de l’Espagne, des criques à l'eau turquoise vous attendent : Bernardi, Terrimbo, l’anse de Paulilles,… En toile de fond ? Le cap Béar et les Pyrénées. Ensuite ? Du sable fin : de la plage sauvage du Racou à Argelès-sur-Mer, jusqu’aux dunes de l’Espiguette, en passant par La Franqui, l’une des plus belles plages de France. Ourlée de vignes, la côte d’améthyste vous offre un décor de cinéma, avec en points d’orgue les falaises du cap Leucate, le Mont Saint-Clair et Sète, puis les falaises de lave du Cap d’Agde.  

Argelès-sur-Mer
Argelès-sur-Mer

STATIONS BALNÉAIRES

CHOISISSEZ VOTRE STYLE

Parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde. 

Infos pratiques

Le label Pavillon Bleu, c’est la garantie d’une bonne qualité de l’eau de baignade. L’Occitanie arrive à la 1ère place pour le nombre de plages labellisées, et à la 2ème place pour les ports de plaisance.

En savoir plus 

Kitesurf sur les plages de l'Hérault
Kitesurf sur les plages de l'Hérault

LOISIRS NAUTIQUES

APRÈS LA PLAGE, ENCORE DES PLAISIRS

Retrouvez en Occitanie les meilleurs spots français de funboard, windsurf et kitesurf. Testez aussi le char à voile sur la plage de La Franqui,le paddle sur l’étang de Sigean, le kayak de mer et le jet skiPlongez dans le parc naturel marin du Golfe du Lion, au large de Banyuls-sur-Mer. Randonnez sur le sentier du littoralpédalez dans le Parc naturel régional de la NarbonnaiseGalopez en Camargue, et swinguez sur les golfs de la Grande-Motte et de Saint Cyprien ! 

Vaut le détour

Détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.  

Aigues-Mortes en Camargue
Aigues-Mortes en Camargue

NATURE ET ENVIRONNEMENT

DES SITES PRÉSERVÉS ET AUTHENTIQUES

Protégé, le milieu marin et lagunaire d’Occitanie regorge de biodiversité ! Visitez une manade en Camargue gardoise au milieu des taureaux, chevaux et flamants roses. Contemplez les oiseaux migrateurs dans le Parc naturel régional de la Narbonnaise, ou la réserve naturelle régionale du Scamandre. Admirez le panorama sur le massif du Canigó depuis le site des Dosses (Le Barcarès). Partez en bateau pour observer les dauphins au large de Canet-en- Roussillon. Emotion garantie !

Le saviez-vous ?

 Les "baraquettes" : c’est le joli nom local pour désigner les clubs de plage souvent luxueux et les paillottes qui s’égrènent au long du littoral, où l’on va prendre un verre en regardant la mer. 

Pêcheur d'Argelès-sur-Mer
Pêcheur d'Argelès-sur-Mer

LES PAYSANS DE LA MER

DES TRADITIONS ET UN ART DE VIVRE 

Huîtres et moules de Méditerranée :sur le littoral d’Occitanie, les hommes cultivent des perles gastronomiques. Incontournable : la balade en bateau sur l’étang de Thau, avec visite de mas ostréicole. Rencontrez également les pêcheurs au lamparo à Port-Vendres. Visitez le belvédère de la criée du Grau d’Agde, une conserverie d’anchois à Collioure, les salins qui forment des montagnes roses à Aigues-Mortes et sur l’île Saint-Martin (Gruissan). Inoubliables : les spécialités sétoises comme la tielle, la macaronade et les encornets farcis.

PLUS DE SORTIES EN MER

Tourisme : cap sur l’Occitanie et sur l'Hérault

L’accueil fait partie de l’ADN de l’Occitanie, terre de convivialité et de partage. Le tourisme est un secteur majeur que la Région entend développer plus encore en préservant l’authenticité du patrimoine régional. Avec à la clé des créations d’emplois sur tous les territoires.

Notre région vous ouvre les bras

https://www.laregion.fr/Tourisme-cap-sur-l-Occitanie

L’Occitanie, ce sont treize départements et autant de chances de trouver le programme ou le lieu parfait pour l’été. Découvrez, ci-dessous, les quelques destinations que nous avons décidé de mettre en avant pour vous. Un seul mot d’ordre : profiter.

Mer, plages, montagne, patrimoine historique et bons produits, voilà qui résume l’Hérault. De Montpellier au pic Saint-Loup et de Sète au parc du Haut-Languedoc, c’est les yeux grands ouverts que l’on apprécie ce surprenant territoire.

Sortie nautique au lac de Salagou

Au fil de l’eau. À la base nautique du Salagou, dans le joli cadre de la baie des Vailhès, accompagnés d’un guide, une sortie de deux heures nous emmène sur les flots à la découverte de l’histoire et de l’environnement du lac. À deux en kayak ou debout sur son paddle (longue planche), on profite de l’étendue des lieux, des beaux paysages à la terre rouge et des 750 hectares du lac, plongés dans une nature préservée.

Tarif : 19 € ; sur réservation. 
Plus d’infos : 06-52-71-01-61 et base-nautique-salagou.com


Sur les traces d’"Alice et la fontaine magique" à Béziers

C’est parti ! Le long du canal du Midi, sur le site des 9 écluses de Fonseranes, la chasse au trésor est lancée. En famille, carte à la main, on parcourt le site à la recherche de la fontaine magique dans une ambiance mélangeant l’« Alice au pays des merveilles » de Tim Burton et l’histoire du canal et de son concepteur Pierre-Paul Riquet. Compter 50mn.

Tarif : Accès libre. 3€ le kit d’enquête à retirer à la Maison du Site. À partir de 5 ans. 
Plus d’infos : 04-99-41-36-36 et beziers-in-mediterranee.com


A la rencontre des tortues à la Grande-Motte

Lâcher prise. Depuis 2014, La Grande-Motte possède un centre dédié à la réacclimatation des tortues blessées de Méditerranée. Cet espace en milieu naturel les suit et prend soin d’elles avant de les relâcher en pleine mer. Tous les vendredis et dimanches, le site se visite accompagné de spécialistes ou le temps d’un atelier afin de mieux comprendre cet animal et son rôle. Compter 1h30

Tarif : 7 € ; à partir de 6 ans. Sur réservation.
Plus d’infos : 04-67-56-42-00 et lagrandemotte.com


Atelier Maxime de Simone : l’art de l’orfèvrerie

Maxime de Simone s’inspire des voyages, de la Préhistoire et de l’Antiquité pour créer ses bijoux uniques. Il sculpte le bronze, fond l’argent et marie ces métaux avec précision pour concevoir de légères boucles d’oreilles, des bagues et bracelets esthétiques et modernes. Artiste dans l’âme, son talent s’exprime également par la sculpture et la conception d’émaux d’art.

En savoir plus

Incontournables Grands Sites Occitanie / Sud de France

  • Agde-Pézenas
  • Canal du Midi – Béziers
  • Cirque de Navacelles - Lodève - Pays Viganais
  • Gorges de l’Hérault
  • La Grande Motte
  • Sète

Le positionnement de l’Occitanie. L’Occitalité

Pour faire de l’Occitanie une marque de destination, un nouveau concept a été déterminé : l’Occitalité.

Découvrez les valeurs clés de ce positionnement qui doit  lui permettre de devenir une destination touristique de référence au niveau européen.

 

L’Occitalité, concept unique inspiré du territoire, c’est l’hospitalité à la mode Occitanie. Une hospitalité enrichissante tant pour l’accueilli que pour l’accueillant. Une hospitalité née d’un tourisme porteur de sens et d’équilibre. Un concept qui entraîne, fédère et se décline dans tous les territoires de la région, et dans tous les lieux qui reçoivent visiteurs et vacanciers.

Pour vous permettre de vous référer à l'Occitalité dans votre communication, le CRT met à votre disposition le code de marque de la destination Occitanie Sud de France :

Téléchargez le guide "Occitalité mode d'emploi

UN CONCEPT UNIQUE ET DIFFÉRENCIATEUR

Fondement de la marque de destination, le positionnement se doit d’être le plus près possible des attentes de nos clientèles prioritaires et le plus loin possible par rapport à nos concurrents. A la fois singulier et en phase avec les consommateurs, l’occitalité positionne l’Occitanie comme la marque de destination qui incarne le mieux :

  • L’hospitalité, le sourire.
  • La rencontre avec les autres, l’échange, le partage.
  • Le temps qui passe plus lentement et permet de se ressourcer.
  • Le tourisme du sens, et des sens également.
  • Le Sud qui fait du bien et permet de se retrouver soi-même.

Ces valeurs clés s’appuient sur des faits intrinsèques à l’Occitanie, des atouts concurrentiels qu’elle est seule à pouvoir offrir. Par exemple :

  • La chaleur, la convivialité et le sens de la fête de ses habitants ; avec leur caractère entier et vrai, leur art de vivre unique.
  • Ses 250 produits sous labels de qualité, ses innombrables festivals, ses événements, son art vivant, ses artisans et ses artistes.
  • Ses parcs naturels et ses montagnes, ses plages et ses lacs, sa biodiversité remarquable, des habitants qui aiment et respectent leur environnement, …
Parce qu’on ne trouvera pas un positionnement géo-touristique partagé, nous proposons un positionnement qui traduit notre ambition collective : l’occitalité

Le Festival Radio France 2019, voyage dans les pays baltes

Du 10 au 26 juillet 2019, la 35e édition est consacrée aux musiques des rives de la mer Baltique, sur Montpellier, en métropole et au-delà dans toute l'Occitanie, une édition baptisée" Soleil de Nuit" consacrée donc aux musiques du Nord.

70 lieux répartis dans toute l'Occitanie

Pendant plus de quinze jours, 153 concerts et 11 orchestres interpréteront des opéras, des pages symphoniques, des concerts de musique de chambre dans de nombreuses petites communes de Pignan à Castelnaudary, d'Aigues-Mortes à Conques, et dans les métropoles de Montpellier et Toulouse.

Des soirées jazz et électro

Sans compter les concerts de jazz gratuits et toujours présents au festival dans le cadre arboré du Domaine d'O à Montpellier qui débutera sa programmation le 14 juillet par le « We Love Ella », un hommage à Ella Fitzgerald par le trompettiste David Enhco à la tête de  l’Amazing Keystone Big Band soit 17 musiciens primés aux Victoires du Jazz 2018.

https://www.domainedo.fr/spectacles/radio-france

Le Festival Radio France Occitanie Montpellier, c'est aussi Tohu Bohu, le festival gratuit des musiques électroniques des DJ internationaux qui seront présents sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Montpellier du 22 au 24 juillet dès 19h... Tohu Bohu 2019

De grandes formations, des temps forts à l'Opéra Berlioz de Montpellier 

L'étendue et la diversité du festival ne se dément pas chaque année en Languedoc-Roussillon Occitanie et invite cette année à Montpellier pour la première fois l'Orchestre Symphonique National d'Estonie (le 11), l'Orchestre National Montpellier Occitanie (les 12 et 24), l'Orchestre National du Capitole de Toulouse (le 13), la première venue du Concert de la Loge (le 14), l'Orchestre National de France (le 19), l'Orchestre Philharmonique de Radio France (le 16), Le Concert Spirituel Chœur et Orchestre (le 17), l'Australian Youth Orchestra( le 23), le Chœur de la Radio Lettone (le 24), l’Orchestre Philharmonique de Tampere (les 25 et 26 en clôture).

Une programmation d'inspiration nordique

Sous la baguette de prestigieux chefs d'orchestre tels que Neeme - compositeur estonien aussi - et son fils Kristjan Järvi, Andris Poga, notre chef montpelliérain Michael Schonwandt, Hervé Niquet, et Emmanuel Krivine, les grandes formations se saisiront des pages de Sibélius, Arvo Pärt, Liszt, Prokofiev, Brahms parmi les compositeurs les plus familiers en direct du Corum sur les ondes de France Musique.


le jeune chef d'orchestre finlandais de 34 ans Santtu-Matias Rouvali à la direction de l'orchestre Philharmonique de Tampere  clôturera le festival le 26 juillet

 programme complet du Festival : la programmation, les lieux, les jeunes talents, les thématiques.

Des digues sûres et durables pour protéger les riverains des crues du Rhône

Inaugurée ce jeudi 4 juillet, la nouvelle digue sécurisée du Rhône entre Beaucaire et Fourques, dans le Gard, a été cofinancée par la Région Occitanie. Mené par le Symadrem, ce chantier s’inscrit dans le vaste « Plan Rhône » de prévention et protection contre les inondations, sur lequel la Région se mobilise fortement.

Digue entre Beaucaire et Fourques (30)
Digue entre Beaucaire et Fourques (30)

Deux ans. C’est le temps qui aura été nécessaire pour renforcer 13 kilomètres de digues entre Beaucaire et Fourques dans le Gard. Situé sur la rive droite du Rhône, ce chantier, inauguré le jeudi 4 juillet, est une opération emblématique du « Plan Rhône », vaste programme engagé par l’État et plusieurs Régions à partir de 2007.

« Ces travaux sur les digues du Rhône sont essentiels pour préserver des crues les 45 000 riverains, 65 000 en été », rappelle la présidente de Région Carole Delga.

En décembre 2003, une crue centennale avait en effet ouvert plusieurs brèches dans les digues historiques jalonnant le Rhône. Résultat : plus de 700 M€ de dommages dans le delta du Rhône, 350 M€ dans la plaine de Beaucaire et la Camargue gardoise.

Élaboré pour protéger la population contre les inondations sans entraver le développement des territoires, le « Plan Rhône » est mené par l’opérateur de gestion des digues du Rhône Symadrem. « Des opérations qui constituent aussi une référence mondiale du savoir-faire en matière de construction d’ouvrage de protection contre les crues », souligne encore Carole Delga.Entièrement démontée, la digue entre Beaucaire et Fourques a été reconstruite avec des fondations ancrées en profondeur. Un câble informatique et des palpeurs enterrés, reliés au siège du Symadrem, permettront de la surveiller en permanence. Elle permet de contenir une crue centennale.

Au-delà, un tronçon de 5 km recouvert d’enrochement bétonné permet l’évacuation de l’eau en cas de surverse (débordement). L’eau se déversera en faible quantité de part et d’autre de la digue pour éviter une rupture, même en cas d’inondation millénale. Enfin, la zone impactée sera uniquement agricole et des mesures vont réduire la vulnérabilité des entreprises agricoles.

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie