Journal de ma Région n°17 - Mars / Avril 2019

Participation citoyenne : la Région en pointe

Dans ce numéro du journal, la parole vous est donnée, sans langue de bois. Etudiant, assistante maternelle, agriculteur, retraité, demandeuse d’emploi, médecin ou encore chefs d’entreprise… La Région est à l’écoute de chacun et défend une conception élargie de la concertation.

PNG - 1.3 Mo

Pour toujours mieux défendre le pouvoir d’achat, c’est à la mobilité que s’attache cette fois la Région. Aides à l’acquisition d’un véhicule ou d’un vélo électrique, primes aux abonnés TER ou encore promotion du covoiturage : il est possible de mettre en place des solutions concrètes pour se déplacer moins cher et plus écolo.

Chef de file du développement économique, la Région a créé deux nouveaux dispositifs d’aide aux entreprises : le Pass et le Contrat. Zoom sur ces aides dans le dossier central du journal. Mais aussi, à découvrir au fil des pages : les grands projets régionaux, un coup de projecteur sur les investissements de la Région dans votre département, un retour sur la Retirada dont on célèbre cette année les 80 ans, le Plan Montagne qui vient d’être voté ou encore la réduction des biodéchets, sans oublier une recette pour cuisiner le veau comme un chef ou encore le quiz consacré cette fois au 7ème art.

Bonne lecture à tous !

Télécharger l’édition départementalisée du Journal de ma Région

https://www.laregion.fr/IMG/pdf/cr_2017_34_batweb-.pdf

La Région et l'égalité Femmes-Hommes

La Région vous invite à la rencontre « Et si les femmes étaient l'avenir de la Méditerranée ! »

Vendredi 8 mars, 9H30, Hôtel de Région, Montpellier

 femmCapture

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée,  accompagnée de Nadia Bakiri, conseillère régionale et présidente de la Commission Egalité Femmes-Hommes, participera vendredi 8 mars à la rencontre « Et si les femmes étaient l'avenir de la Méditerranée ! », organisée à l'Hôtel de Région de Montpellier à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

 Organisée par la Région Occitanie, la rencontre « Et si les femmes étaient l'avenir de la Méditerranée ! » propose d'aborder la place des femmes dans l'espace méditerranéen à travers plusieurs thématiques centrales telles que la lutte contre les violences faites aux femmes, le respect des droits fondamentaux des femmes ou l'égalité Femmes-Hommes. Caroline Brac, directrice du Fonds pour les femmes en Méditerranée ainsi que Lorenza Bonaccorsi, élue de la Région de Latium en Italie prendront notamment la parole lors de différentes interventions et tables rondes tout au long de la journée.

 Engagée dans la reconnaissance et la promotion des droits des femmes et de l'égalité réelle Femmes-Hommes, la Région a adopté dès 2017 le premier plan d'actions régional transversal pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes. Structuré autour de deux axes majeurs - engagement et exemplarité de la Région - et élaboré selon une méthode participative, ce plan prévoit la mise en œuvre de 15 actions prioritaires sur la période 2017-2021.

 En 2019, la Région reconduit également son appel à projets pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes. Lancé en 2017, il s'adresse aux structures associatives et aux entreprises dont le cœur d'activité s'inscrit dans l'égalité professionnelle et/ ou l'accompagnement à la création d'entreprises menant des projets en Occitanie. 

En 2019, la Région consacre 285 000 € à l'égalité Femmes-Hommes.

Région : éco-chèque mobilité pour soutenir l'achat de voitures et de vélos électriques

A partir du 1er mars :

La Région Occitanie lance son éco-chèque mobilité pour soutenir l'achat de voitures et de vélos électriques.

chqCapture

Après la carte jeune, qui permet aux familles de réaliser 400 € d'économie en moyenne, et l'éco-chèque logement de 1 000 € ou 1 500 € pour la réalisation de travaux d'économies d'énergie dans les foyers, la Région crée l'éco-chèque mobilité pour redonner encore plus de pouvoir d'achat aux citoyens qui font le choix de l'électrique pour leurs déplacements.

 « Parce que la priorité de la Région est d'accompagner une meilleure mobilité et d'agir sur le pouvoir d'achat des habitants d'Occitanie, nous lançons l'éco-chèque mobilité », a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

OCCITANIE : 1 re Région de France à tester le train à hydrogène

 Dans le cadre de sa stratégie pour devenir la 1ère région d’Europe à énergie positive, la Région accompagne l’émergence de modes de déplacement plus économes.

hydroCapture

Elle vient ainsi de rejoindre la SNCF et Alstom pour expérimenter l’hybridation d’une rame de TER. Il s’agit de remplacer la moitié des moteurs diesel de la rame par des batteries alimentées grâce à la récupération de l’énergie de freinage. Cette technologie permettra de réaliser des économies d’énergie estimées à 20 % tout en réduisant les émissions de CO… .

En parallèle, alors qu’elle visitait fin novembre le site d’Alstom à Séméac (65), Carole Delga, présidente de la Région Occitanie a annoncé l’achat de trois rames à hydrogène qui pourraient être testées dans un premier temps sur la ligne Montréjeau-Luchon. Ces rames sont propulsées grâce à de l’hydrogène et ne rejettent pas de gaz polluant mais de la vapeur d’eau.

L'hydrogène, un atout pour la performance énergétique durable de l'Occitanie

L'hydrogène, un atout pour la performance énergétique durable de notre région, selon la CCI Occitanie

 Résolument engagée dans la transition écologique, l'Occitanie mise sur l'hydrogène pour compléter son mix énergétique. Une manière aussi de relancer une filière où notre région a longtemps été en pointe. Et une opportunité pour les entreprises de notre territoire, qu’elles soient utilisatrices ou actrices, ou les deux.

Depuis plusieurs années, l'hydrogène est au centre de plusieurs initiatives régionales, notamment dans le Tarn et l'Aveyron, où plusieurs projets se sont développés. Au milieu des années 2000, l'association pHyrénées a enclenché une dynamique intéressante, relancée en 2015 par la Région. Dans sa volonté de devenir un territoire à énergie positive en 2050, l'Occitanie a en effet réalisé une étude stratégique sur la filière afin de déployer un véritable projet structurant.

 L'objectif est de développer une économie de l'hydrogène à l'échelle régionale qui s'inscrive dans les stratégies nationales et européenne, en fédérant les projets isolés. Parmi eux, Vabhyogaz, première station française de distribution d'hydrogène vert issu du biogaz des déchets dans le Tarn, ou la première station nationale de production et de distribution d'hydrogène par électrolyse installée par la société Braley, dans l'Aveyron. Quatre axes ont été privilégiés par la Région, en cohérence avec ses spécificités : l'écosystème hydrogène aéroportuaire autour de la mobilité, le bio hydrogène, l'écotourisme, le stockage des énergies renouvelables. Le projet HyPort, labellisé en novembre dernier dans le cadre de l'appel à projets "Territoires hydrogène", s'inscrit dans cette ambition, autour des aéroports de Blagnac et de Tarbes et le développement d'une activité de recherche.

Transition numérique et cybersécurité

La Région et ses partenaires déploient un plan d'actions à destination des entreprises régionales.

OCCICapture

Si elle représente un immense vivier d'opportunités pour les entreprises, la digitalisation de l'économie comporte également des risques qu'il s'agit de maîtriser par l'intégration d'outils adaptés mais surtout par la mise en place de process et l'acquisition de bonnes pratiques. Afin de soutenir les entreprises dans cette mutation, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a sélectionné 5 opérateurs mandatés pour mener des actions d'information, de conseil et d'accompagnement sur l'ensemble du territoire régional. 

 
Parce qu'elle impacte l'organisation du travail, les modes de production, la relation aux tiers ou encore les besoins en compétences, la transition numérique des entreprises est un véritable enjeu de développement et de compétitivité. Pourtant, le niveau d'intégration du numérique dans les entreprises régionales reste faible. Face à ces constats, la Région a fait de la transition numérique des entreprises l'une des priorités de son schéma régional dédié au développement économique et à l'innovation. 
 
A ce titre, elle a engagé un appel à projets visant à sélectionner des opérateurs de terrain pour accompagner les entreprises face aux enjeux de la transition numérique. A l'issue du processus de sélection, 5 opérateurs ont été retenus pour sensibiliser et accompagner les entreprises régionales dans la transition numérique et dans une meilleure prise en compte de la cybersécurité : la CCI Occitanie, la Chambre Régionale des Métiers et de l'Artisanat, l'association La Mêlée, le BIC Crescendo et la Fédération Française du Bâtiment
 
« Les mutations numériques impactent nos entreprises à de nombreux niveaux stratégiques pour leur développement. En matière de production, de commercialisation mais aussi de compétences et d'emploi, la question du numérique est désormais cruciale pour la montée en puissance de nos entreprises régionales. Il est donc primordial d'intégrer ces enjeux au cœur du projet d'entreprise. Pour cela, nous avons bâti avec 5 opérateurs de terrain, un plan d'actions adapté aux besoins et attentes des entreprises et acteurs économiques, notamment nos TPE-PME, et ce dans tous les territoires » a déclaré Carole Delga.
 
Dans ce cadre, la Région mobilisera un budget de plus de 900 000 € sur trois ans qui permettra le financement à hauteur de 50% des programmes d'actions déployés par les 5 opérateurs retenus. Les entreprises de la région pourront ainsi participer à des actions d'information et de sensibilisation, bénéficier de conseils et de diagnostics numériques ou encore identifier les prestataires les mieux adaptés à leurs besoins. 
 
 Un agenda en ligne pour tout savoir sur les programmes d'actions proposés
 
Découvrir les applications dédiées à l'artisanat par la CMA 34, apprendre à réagir en cas de cyber-incident avec la CCI d'Albi, mieux connaître les enjeux de l'agriculture connectée avec La Mêlée à Auch...

Les différents programmes ainsi que toutes les informations pratiques à destination des entreprises souhaitant participer sont accessibles directement depuis le site internet de la Région.
 
www.laregion.fr/transition-numerique-et-cybersecurite

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni le 21 février à Toulouse les élus de la Commission permanente, afin de voter un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire. Zoom sur les principaux projets (liste non exhaustive) du territoire héraultais, bénéficiant du soutien de la Région.

210 dossiers ont été examinés par les élus de la commission permanente ce jeudi 21 février

ECONOMIE

Cheffe de file en matière de développement économique, la Région a déployé un nouveau panel d'interventions adaptées aux différentes étapes de développement des entreprises. Dans le cadre du dispositif « START'OC PROcess » qui a pour objectif de soutenir les startups dans leur lancement commercial, 50 000€ ont été accordés à la SAS BROWSE AND GO (Baillargues), la SAS ELIUM TECH (Montpellier), Magic Pallet (Béziers), la SAS ODESYO (Montpellier), la SAS PEPSIA (Pérols), la SAS AGILITATION (Montpellier), la SAS AQUATECH INNOVATION (Montpellier) et TEOOLA PRO (Béziers).

Dans le cadre du « Contrat Expertise », LUNDI MATIN reçoit une aide régionale de 24 000€ pour son programme de développement. D'autre part, le « Contrat Export », qui accompagne sur 24 mois un programme de développement export mis en œuvre par les TPE/PME du territoire, permet à CLOUD IS MINE, ELA INNOVATION et PIKCIO SERVICES de bénéficier de 100 000€ d'aide et à QUALTERA SAS de bénéficier de 41 700€.

Concernant le « Contrat Innovation », la Région attribue une aide de :

-          98 000€ à DEVINNOVA pour le développement du patch MyAngel NeuroSigns pour la détection des troubles neuro-vasculaires et respiratoires,

-          94 500€ à FOCUSSIA pour la réalisation d'un projet d'innovation stratégique,

-          90 700€ à NOVAGRAY pour le développement d'un logiciel d'automatisation,

-          88 000€ à la SAS VOXAYA pour la réalisation d'un projet d'innovation stratégique,

-          50 000€ à CHRYSALIS pour la réalisation du projet 365 METRICS,

-          49 000€ à la SAS NAUTICSPOT pour la réalisation de capteurs dédiés aux ports de plaisance,

-          39 000€ à NAMAE CONCEPT pour la réalisation du projet Namemybusiness. 

D'autre part, la Région soutient la compétitivité des filières et notamment la filière fruits et légumes. Ainsi, la SA COFRUID'OC MEDITERRANEE reçoit 156 300€ d'aide régionale pour trois recrutements et du conseil stratégique. 

Le « Pass Commerce de proximité » permet quant à lui, l'aménagement d'un commerce sur la commune de Puissalicon (aide régionale de 15 500€) et le « Contrat croissance de proximité » permet à TRENQUIER TERRASSEMENT de bénéficier d'une aide de 27 600€ pour l'acquisition d'une pelle mécanique nouvelle génération et à ETS MECABEL de bénéficier d'une aide de 62 700€ pour l'acquisition de matériel. Le « Contrat Transmission-Reprise » soutient à hauteur de 40 000€ la reprise de l'entreprise La boucherie du Lez à Montpellier ; à hauteur de 25 000€ la reprise du garage Couturier à Clermont-l'Hérault ; et à hauteur de 100 000€ (avance remboursable) la reprise de l'entreprise Serrano à Villeneuve-lès-Maguelone.

Carole Delga a lancé l'acte II de la « grande cause régionale alimentation »

Salon International de l'Agriculture 2019
Carole Delga : « 1er Printemps de l'alimentation, 1ères Assises régionales de la distribution, « Zéro plastique en resto'co »... Notre Pacte pour une alimentation durable est en marche »

 En visite ce lundi 25 février au Salon International de l'Agriculture, la présidente de Région Carole Delga a lancé l'acte II de la « grande cause régionale alimentation ». Plusieurs chantiers majeurs, directement issus de la grande concertation citoyenne, seront lancés et réalisés cette année. Au-delà de l'alimentation, la présidente de Région a démontré l'engagement de la Région pour soutenir ses agriculteurs en annonçant de nouvelles mesures en faveur de l'agriculture bio, de la viticulture et du développement des exploitations agricoles.

causeCapture

« Notre Pacte pour une alimentation durable adopté en fin d'année dernière entre aujourd'hui dans une nouvelle phase : nous passons à l'action ! », a déclaré Carole Delga rappelant la grande concertation citoyenne menée en 2018 en Occitanie qui avait recueilli près de 100 000 contributions.

 La présidente de Région a dévoilé les grandes actions prévues en 2019. Aux côtés du restaurateur Xavier Denamur, elle a notamment présenté le 1er Printemps pour une alimentation durable en Occitanie : 

« La 1ère édition se tiendra le 8 juin prochain au lycée agricole de Saint-Affrique. Ce sera le grand rendez-vous des initiatives citoyennes et territoriales autour de l'alimentation avec comme parrain le restaurateur Xavier Denamur. » D'ici l'automne, d'autres grands chantiers seront lancés dont la tenue des 1ères Assises régionales de la distribution alimentaire. 

« A travers ces assises, la Région ouvrira un dialogue avec tous les acteurs de la distribution d'Occitanie : grandes enseignes, commerces de gros, de proximité, spécialisés... Avec un objectif clair : les inciter à augmenter leurs volumes d'approvisionnement en produits locaux tout en garantissant une juste rémunération pour nos producteurs », a précisé la présidente de Région.

 

Sur le volet de l'éducation, l'opération « Zéro plastique en resto'co » sera mise en place dans les cuisines et restaurants scolaires de la Région à la rentrée prochaine. Cette opération s'accompagne de la montée en puissance du dispositif « L'Occitanie dans mon assiette » puisque d'ici fin 2019, 100 lycées, représentant 9 millions de repas, seront dans l'action pour porter à 40 % la part des produits locaux et de qualité dans leurs cantines.  

Tout au long de la journée Carole Delga est allée à la rencontre des producteurs et éleveurs venus des 13 départements de la région. Avec près de 160 agriculteurs et exposants, représentant toute la diversité de l'agriculture et des terroirs régionaux, l'Occitanie est parmi les régions de France les mieux représentées au Salon International de l'Agriculture. 

« A leurs côtés, la Région porte les couleurs du « Produit en Occitanie » avec sa marque Sud de France. Sud de France est notre étendard. C'est le signe de notre volonté de promouvoir les productions locales, de soutenir et développer nos entreprises, de faire partager à nos concitoyens des produits régionaux de qualité. Après avoir passé le cap des 10 000 produits référencés sous la marque il y a quelques jours, nous fixons l'objectif d'atteindre le chiffre de 15 000 d'ici la fin de l'année. » 

A l'occasion de sa visite, Carole Delga a également annoncé plusieurs mesures concrètes que la Région mettra en œuvre pour soutenir le développement de l'activité et de la compétitivité des exploitations agricoles d'Occitanie. Une nouvelle aide directe sera créée pour accompagner les petits projets de transformation à la ferme : le Pass Agri-valorisation. 

Sur l'agriculture bio, la présidente de Région a pris un engagement fort : « Nous allons assumer la poursuite de l'aide au maintien en agriculture bio, pour un effort régional de plusieurs dizaines de millions d'euros. Mais l'Etat devra lui aussi s'engager pour accompagner la dynamique de conversion. » 

Enfin, Carole Delga a annoncé d'ici la fin de l'année, l'adoption d'un contrat de filière régional pour la viticulture : « Tout au long de l'année, nous allons rassembler les professionnels, travailler avec eux pour recueillir leurs besoins et être en mesure de proposer en face des réponses adaptées pour développer la filière. » 

Carole Delga au Salon International de l'Agriculture 2019

Salon International de l'Agriculture 2019
Carole Delga : « Aux côtés de nos agriculteurs, nous défendrons les couleurs du « Produit en Occitanie » »

Lundi 25 février - Paris (Parc des expositions, Porte de Versailles)

 OCCICapture

L'alimentation et la promotion des produits régionaux seront au cœur du programme de la visite de Carole Delga au Salon International de l'Agriculture. Les talents d'Occitanie y seront particulièrement bien représentés avec près de 160 producteurs, éleveurs et exposants régionaux présents à Paris, du 23 février au 3 mars prochains.

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, se rendra au Salon international de l'Agriculture le lundi 25 février, aux côtés notamment de Vincent Labarthe, vice-président de la Région en charge de l'Agriculture et de l'Enseignement agricole, de Jean-Louis Cazaubon, vice-président en charge de l'Agroalimentaire et de la Viticulture, et de Denis Carretier, président de la Chambre régionale d'agriculture. Ensemble, ils iront à la rencontre des exposants, producteurs et éleveurs des 13 départements de la région qui représenteront l'Occitanie pendant toute la durée du salon. La Région les accueillera sur un espace de près de 1800m² où ils pourront faire découvrir aux visiteurs la diversité et l'excellence des productions régionales, et réaffirmer la 1ère place de l'Occitanie sur le podium des régions agricoles européennes avec plus de 260 produits de qualité. La richesse et l'authenticité de l'Occitanie seront également à l'honneur à travers les produits de la marque régionale « Sud de France ».

CCI et Région, mobilisation commune en faveur des commerçants

La CCI Hérault, la Région Occitanie et la CMA Hérault rappellent leur mobilisation commune en faveur des commerçants, artisans et entreprises des centres-villes impactés par les récentes violences

André Deljarry, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Hérault et Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sont allés aujourd'hui à la rencontre de commerçants montpelliérains impactés par les manifestations de ces dernières semaines. Ils ont ensuite tenu une conférence de presse commune afin de rappeler la mobilisation de la CCI Hérault, la Région Occitanie, et la CMA 34.

ccccccccccCapture

 Face à la situation préoccupante des commerces touchés par les manifestations de ces dernières semaines, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a mis en place dès le 18 janvier dernier des aides exceptionnelles aux commerçants, artisans et entreprises impactés. La CCI Hérault, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault ont rappelé lors de cette conférence de presse les 5 dispositifs d'aides proposés aux entreprises et aux commerçants ainsi que les modalités pour en bénéficier : 

La Région met en place une aide exceptionnelle pour les travaux dédiée aux entreprises de moins de 30 salariés ayant subi des dégâts lors des manifestations intervenues depuis novembre 2018. 1,5 M€ sont ainsi débloqués par la Région sous forme de subvention allant jusqu'à 8000€ pour permettre de couvrir des travaux de réparation et de remise en état, ainsi que des frais de gardiennage.

La Région prend également en charge les intérêts des prêts exceptionnels de soutien à la trésorerie et d'investissement grâce à un dispositif spécifique : le dispositif « Intérêts Prêts Exceptionnels ». Avec ce dispositif, la Région prend à sa charge la totalité des intérêts des prêts octroyés et décaissés par BpiFrance, sous la forme d'une subvention d'investissement.

Pour ces deux dispositifs, l'interlocuteur est le Service Economie Locale de la Région : 
04 67 22 93 65

Les démarches simplifiées peuvent être effectuées sur : https://del.laregion.fr/

Occitanie : cadre de vie agréable mais des fragilités économiques et d’infrastructures

Baromètre des Territoires 2019 / Occitanie

Un cadre de vie agréable mais des fragilités économiques et d’infrastructures

Parmi les 10.010 personnes qui ont répondu à l’enquête du Baromètre des Territoires, 800 sont des habitants de la région Occitanie. Ces 800 personnes constituent un échantillon représentatif de la population d’Occitanie constitué à partir de quotas sur les variables de genre, d’âge, de catégorie socio-professionnelle et de taille d’agglomération. 

Note de lecture : le chiffre entre parenthèse indique le décalage de la région par rapport à la moyenne nationale.

BONHEUR PRIVÉ ET PESSIMISME SOCIAL  

  • 71% (-2 points par rapport à la moyenne nationale) se disent heureux, et 60% ont le sentiment d’avoir choisi la vie qu’ils mènent (-1).
     
  • Comme l’ensemble des Français, les habitants d’Occitanie sont divisés sur l’avenir de leur région : 45% sont optimistes (=), 46% pessimistes (+2) et 9% ne se prononcent pas (-2). 
     
  • Ils sont en revanche très majoritairement pessimistes pour l’avenir de la société française, et légèrement plus que la moyenne des Français (72%, +2). 

Tout savoir sur : https://www.institutmontaigne.org/blog/barometre-des-territoires-2019-occitanie