Occitanie Esports : LE rendez-vous des gamers du Sud de la France

 Le tournoi Occitanie Esports, dont la 1ère édition a été un événement majeur en 2018, va drainer du 21 au 23 juin la communauté des gamers à Montpellier. C’est un événement vitrine de la place du jeu vidéo en Occitanie, qui abrite une centaine d’entreprises, des laboratoires et des formations. La Région mise sur cette filière créative en plein boom, encourage sa structuration, l’essor des entreprises et de de l’emploi.

JPEG - 1.4 Mo

Avec la 2e édition d’Occitanie Esports du 21 au 23 juin, la Sud de France Arena à Montpellier s’affiche comme LE rendez-vous des inconditionnels des jeux Fortnite, Hearthstone, Dragon Ball Fighter Z, League of Legends, Super Smash Bros. Ultimate… Au sein du jeu vidéo, l’esport (sport électronique) désigne la pratique d’un jeu vidéo multi-joueurs sur ordinateurs et consoles. Monté par le premier promoteur mondial ESL, l’association FuturoLAN, la Région et Occitanie Events, Occitanie Esports sera le plus grand rassemblement des gamers au sud de la France. Il héberge aussi les finales de l’ « ESL Pro League 2019 ». La compétition mondiale se déroulera en France pour la première fois et réunira les 16 meilleures équipes CS:GO* au monde.

JPEG - 1.6 MoEn parallèle, le salon ESL Expo fera découvrir les multiples nouveautés ; sur le stand de la Région seront présents des organismes de formation comme Objectif 3D, l’association ECDC, l’Ecole Régionale du Numérique, des entreprises innovantes et un espace de compétition avec différents jeux vidéo.

"L’Occitanie Esports doit être une référence pour les gamers et pour les professionnels, lance Carole Delga. Je veux faire de l’Occitanie une grande terre de esport. Cette filière doit devenir demain un secteur économique de poids en région".

Au-delà d’Occitanie Esports, la Région appuie le développement de l’esport : elle était partenaire en avril de la première édition du tournoi « La Catalane » à Perpignan, et le sera en octobre de Cap Gaming au Barcarès et Occitanie Games Day à Toulouse. L’incubateur régional Ad’Occ Sports intègre des projets esport, comme BlackMice. Plus largement, la Région accompagne la filière du jeu vidéo, dont l’Occitanie concentre une centaine d’entreprises, tel le poids lourd Ubisoft Montpellier et des studios et éditeurs à Toulouse, Labège, Nîmes, Carcassonne… La Région s’attache à soutenir les entreprises, via ses aides à la croissance, l’innovation et l’export, et à former les jeunes à ces métiers d’avenir. Elle a bâti le réseau de l’Ecole Régionale du Numérique et finance d’autres formations pour répondre aux besoins des acteurs du jeu vidéo. Elle interviendra aussi pour cet écosystème avec la Cité de l’économie et des métiers de demain à Montpellier et la Cité des startups à Toulouse.

Le marché du jeu vidéo enregistre une croissance de 15 % l’an dernier et atteint 4,9 milliards d’euros en France et 137 milliards dans le monde. Il emploie 11 000 personnes dans l’Hexagone - plus de 600 en Occitanie - et offre le plein d’opportunités : 1 300 emplois devraient être créés en France en 2019.

* Counter-Strike : Global Offensive

En savoir plus

Journal de ma Région n°18 - Mai / Juin 2019 - Édition départementalisée

PNG - 385.6 ko

Vous êtes 92% à le penser en Occitanie : le train est un mode de transport d’avenir ! Pour répondre à ce véritable plébiscite en faveur du développement du rail, la Région investit massivement et s’investit tout autant pour que la SNCF soit à la hauteur de ses engagements. Rappel des enjeux et de l’implication de la Région dans les pages L’Evénement de ce journal.

Retour également sur les aides mises en place afin d’inciter les aides-soignants à s’installer en zones rurales et sur deux mesures qui donnent le sourire au pouvoir d’achat et à l’environnement : l’éco-chèque Mobilité et l’éco-chèque Logement. Pouvoir d’achat encore avec la Carte Jeune : n’attendez pas pour la demander et bénéficier des aides auxquelles elle donne droit !

Retrouvez aussi dans ce numéro un zoom sur l’engagement de la Région pour réduire l’usage des perturbateurs endocriniens et une présentation de quelques-unes des pépites régionales qui font de l’Occitanie une région en pointe en matière d’énergies renouvelables.

Et avec l’arrivée des beaux jours, pour bien préparer l’été et les longues soirées entre amis ou en famille, découvrez ou redécouvrez la marque Sud de France et ses producteurs, car ce sont eux qui finalement en parlent le mieux. A feuilleter enfin, deux pages sur une sélection de suggestions 100% Occitanie dédiés à la cuisine.

Bon appétit et bonne lecture ! https://www.laregion.fr/IMG/pdf/cr_2018_20-_20mai_202019-batweb-34.pdf

Une journée de coaching et de simulation d’entretien pour les élèves des E2CR d’Occitanie

Nathalie Mader, conseillère régionale déléguée aux Ecoles de la Deuxième Chance, participera mercredi 22 mai, à l’espace Capdeville à Montpellier, à l’édition 2019 des « Simul’Dating », une journée de coaching et de simulations d’entretiens d’embauche dédiée aux élèves des Ecoles de la 2ème Chance Régionale. 

 Organisée par les Ecoles de la Deuxième Chance de Lunel et de Montpellier Clémenceau, avec le soutien de la Région Occitanie, cette nouvelle journée de « Simul’Dating » permettra à plus d’une centaine d’élèves de rencontrer des entreprises et de participer à des simulations d’entretiens. Entre les simulations, les élèves auront l’opportunité de prendre part à des ateliers de coachings professionnels. 

Les Ecoles de la 2ème chance régionale

Garante de la labellisation des Ecoles de la 2ème chance régionale, la Région Occitanie souhaite offrir aux jeunes les plus éloignés de l’emploi, l’opportunité d’une insertion sociale et professionnelle durable. Les E2CR accueillent des jeunes de 18 à 25 ans, sortis du système scolaire depuis au moins 6 mois, sans diplôme, ni qualification et ayant de réelles difficultés d’insertion. Elles sont fondées sur une pédagogie innovante et individualisée, différentes des schémas scolaires classiques.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée compte au total 11 E2CR sur son territoire qui ont accueilli plus de 1300 élèves en 2017 avec près de 65% de sorties positives vers l’emploi.

La Région : principales aides votées en faveur de l'Hérault

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

 Réunis sous la présidence de Carole Delga, le 19 avril dernier à Montpellier, les élus de la Commission permanente ont adopté un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire.

 Zoom sur les principaux projets héraultais (liste non exhaustive) bénéficiant du soutien de la Région.

JPEG - 157.1 ko

 ECONOMIE

 Cheffe de file en matière de développement économique, la Région a déployé un nouveau panel d'interventions adaptées aux différentes étapes de développement des entreprises. Dans le cadre de son « Contrat Export », qui accompagne sur 24 mois un programme de développement export mis en œuvre par les TPE/PME du territoire, la Région finance la réalisation d'un programme de développement de la société ARCITA à Montpellier à hauteur de 87 000 €.

Dans le cadre du dispositif « START'OC PROcess » qui a pour objectif de soutenir les startups dans leur lancement commercial, la Région mobilise plus de 250 K€ pour soutenir 6 projets dans l'Hérault, dont le lancement commercial de la société HAND OVER à Béziers (50K€), ou encore celui de la société INSITIO à Montpellier (50 K€).

 Dans le cadre du « Contrat Expertise », la SAS ENKI à Montpellier reçoit une aide régionale de près de 50 000 € pour son programme de développement et de fabrication d'un circuit de karting nautique (ENAUTIC KART). Et le « Contrat Croissance Entreprise » permet notamment à SCALEO MEDICAL à Vailhauques de bénéficier d'une avance remboursable de plus d'1 M€, tout comme SOFI Groupe à Saint-Mathieu-de-Tréviers, pour la réalisation de programmes de développement.

 Concernant le « Contrat Innovation », la Région attribue plusieurs aides pour la réalisation de projets d'innovation stratégique :

-          100 K€ à la société AFFINITIME

-          100 K€ à la société KOOVEA

-          96 K€ à la société BAZIMO

 A travers son « Contrat Economie de proximité » qui permet de soutenir les projets d'investissement matériel et immobilier s'inscrivant dans une stratégie de développement des PME, la Région mobilise une avance remboursable de 300 K€ à la SAS KIT AERO à Montpellier pour le déploiement de l'offre monde Kit-Aéro.

Ça va décoiffer à Montpellier avec le FISE !

Du 29 mai au 2 juin, Montpellier devrait accueillir plus d’un demi-million d’amateurs d’émotions fortes et de performances pour le festival FISE. 2000 riders vont investir les parks des berges du Lez pour afficher leurs prouesses en BMX, roller, skateboard et wakeboard, trottinette, parkour, trial et breaking. Des « sports d’action » qui font le spectacle, et seront pour certains olympiques.


Du 29 mai au 2 juin, le FISE attire chaque année les foules. Ils étaient 600 000 festivaliers en 2018.

Du 29 mai au 2 juin, le FISE attire chaque année les foules. Ils étaient 600 000 festivaliers en 2018.

En 22 ans, le festival international FISE a réussi à monter sur le podium des événements sportifs français gratuits les plus fréquentés, après le Tour de France et le Vendée Globe. 
L’édition 2019 devrait à nouveau attirer les foules du 29 mai au 2 juin à Montpellier - ils étaient 600 000 festivaliers en 2018. Le FISE mobilisera 2 000 riders pros et amateurs, suivis par 400 journalistes. Les champions et championnes (comme Aurélie Godet, jeune Montpelliéraine grand espoir mondial du wakeboard) s’affronteront sur les parks dans des compétitions survoltées de « sports d’action », dont certains entrent dans l’olympisme (BMX freestyle et skateboard à Tokyo 2020 et le breaking est en lice pour Paris 2024).

Le FISE met au programme BMX, roller, skateboard et wakeboard, trottinette, parkour, breaking et leurs variantes (freestyle, street, spine ramp, dirt) et pour la première fois le trial. Autres nouveautés : l’installation d’un FISE Family Park à Pérols et l’accueil d’une étape du festival de rap urbain Tremplin Radar. Le FISE, c’est aussi de multiples démonstrations et initiations, et le street art y a aussi sa place…

Un grand événement sportif comme le FISE contribue à l’image de l’Occitanie, donne envie de pratiquer et a des retombées positives pour l’économie, assure Carole Delga. Il répond à l’ambition de la Région de permettre à tous les habitants de pratiquer un sport et d’assurer le rayonnement de l’Occitanie. J’ai engagé la démarche "Occitanie Ambition 2024’ pour que notre Région joue un rôle majeur lors des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, opportunité sportive et économique.

À l’image du FISE, la Région soutient plus de 250 manifestations sportives d’envergure chaque année, sur toute l’Occitanie. Via son budget 2019 qui dédie plus de 30 M€ au sportelle accompagne des centaines d’athlètes - comme le décathlonien montpelliérain Kevin Mayer, la skieuse ariégeoise Perrine Laffont et le biathlète catalan Martin Fourcade -, de la phase de détection aux Jeux Olympiques, les acteurs du monde sportif (clubs, ligues, fédérations…) et contribue à bâtir les équipements sportifs nécessaires pour les 1,350 million de licenciés d’Occitanie.

Coup de pouce de la Région pour assister au FISE
Du 29 mai au 2 juin, profitez d’une offre de 50% de réduction sur les aller-retour en TER au départ de toutes les gares en Occitanie (dans la limite des places disponibles).

En savoir plus
  • Pour ceux qui ne pourraient assister au FISE, il reste le web et les réseaux sociaux. Rendez-vous sur fise.tv et YoutubeFacebookTwitter. #FISEWorld, #FISEMontpellier. Snapchat : @fiseworldseries.

Prix d’écriture Claude Nougaro : les lauréats 2019

La Région a remis jeudi 23 mai, les prix du concours d’écriture Claude Nougaro. Dix-sept lauréats de 15 à 25 ans ont été récompensés pour cette 13e édition, dans les catégories BD, chanson, nouvelle et scénario.

JPEG - 380.7 ko

Beau cru pour cette 13e édition ! Le Prix d’écriture Claude Nougaro organisé chaque année par la Région met en lumière les jeunes talents d’Occitanie, dans les catégories BD, chanson, nouvelle et scénario. 
Cette année, dix-sept lauréats entre 15 et 25 ans ont été récompensés. Un prix leur a été remis jeudi 23 mai, en soirée.

JPEG - 355.9 ko

Les « Prix découverte », destinés aux 15-18 ans, permet aux lauréats de remporter un voyage culturel à Barcelone. 
Les « Prix tremplin », pour les 18-25 ans, proposent un accompagnement artistique par des professionnels (ateliers d’écriture, parrainage / tutorat) pour faciliter les « premiers pas » dans le milieu professionnel, et l’édition (ou l’enregistrement pour la musique), des lauréats.

Tous les lauréats se verront par ailleurs remettre une tablette numérique (liste des lauréats à télécharger en fin d’article).

« Grâce à la reconnaissance dont bénéficie le Prix Claude Nougaro auprès des professionnels, il constitue aujourd’hui une réelle opportunité pour ces jeunes de faire leurs débuts dans un secteur culturel et artistique bien souvent difficile à approcher. Une culture ouverte, accessible, riche et diverse : cette vision c’est celle que je porte pour notre Région et que je prends plaisir à retrouver chaque année au travers de ce prix. », a déclaré Carole Delga.

Transition énergétique : la Région accélère avec un plan « Hydrogène Vert » à 150 M€

Mobilisée par l’urgence climatique, la Région Occitanie a annoncé ce mercredi 22 mai à Paris un plan de 150 M€ pour produire et déployer à grande échelle l’hydrogène vert jusqu’en 2030. Une ambition qui pourrait générer 1 milliard d’euros d’investissements en Occitanie et sera un atout majeur de la trajectoire Région à énergie positive.

Train Régiolis à hydrogène

Train Régiolis à hydrogène

Sur la filière innovante de l’hydrogène-énergie, l’Occitanie a un coup d’avance : la Région a été la 1ère région française à bâtir une stratégie globale et à décliner le plan opérationnel HyDéO, validé avec l’Ademe et piloté par l’agence Ad’Occ. Elle participe à une série de projets innovantsComme HyPort, qui fera de Toulouse-Blagnac le premier aéroport au monde doté d’une station de production et distribution d’hydrogène vert début 2020, l’expérimentation du train à hydrogène d’Alstom à Tarbes, le centre d’essais pour véhicules et équipements à hydrogène Eveer’Hy’Pôle à Albi, le corridor hydrogène transpyrénéen H2Pyr, le projet H2 vert Littoral à Port La Nouvelle…

C’est cette stratégie pionnière que la présidente de la Région a présenté à Paris ce mercredi 22 mai au siège de Régions de France, tout en dévoilant la prochaine étape : le plan « Hydrogène Vert ».

« Notre plan Hydrogène Vert, qui sera proposé au vote des élus régionaux fin juin, va accélérer le déploiement à grande échelle des solutions hydrogène pour assurer le leadership de l’Occitanie au niveau national comme européen. Doté de 150 M€, il permettra de développer la production et les nouveaux usages, et de promouvoir des écosystèmes territoriaux », lance Carole Delga.

L’ambition est à la hauteur des enjeux 

Avec 150 M€ mobilisés par la Région de 2019 à 2030, le Plan Hydrogène Vert pourrait générer 1 milliard d’euros d’investissements.

TER : la Région demande à la Sncf de tenir ses engagements

La Région croit au train et a fait le choix du service public : elle demande ce mercredi 15 mai à Sncf Mobilités d’honorer ses engagements de qualité de service, et d’améliorer l’information des voyageurs. Un an après la signature de la convention d’exploitation TER 2018-2025, la Région juge les résultats « insuffisants ».

JPEG - 141.3 ko

Plus sûr, plus confortable, moins cher, moins polluant, le train est la meilleure alternative à la voiture individuelle
La présidente de Région a dressé ce mercredi 15 mai, en duplex des sites de l’Hôtel de Région de Toulouse et Montpellier, le premier bilan de la convention d’exploitation 2018-2025 avec SNCF Mobilités, signée le 9 avril 2018. Une convention financée par la Région pour 2,5 milliards d’euros, soit plus de 300 M€ par an (hors investissements). Pour améliorer l’attractivité du train, la Région a notamment fixé des objectifs élevés de fiabilité, ponctualité et qualité d’information du public. Mais en 2018, seulement 82% des trains ont été maintenus (96,6% hors grèves) et 85,8% des trains en circulation sont arrivés à l’heure, trois points de moins que les 89 % fixés par la convention. Cela signifie 46 trains en retard par jour et 16 trains supprimés (hors grèves). Des résultats insuffisants, d’autant que seulement 34,5% des usagers sont satisfaits de l’information en gares.

« Je crois au train, mais il doit être un mode de transport emprunté en confiance, souligne Carole Delga. En Occitanie, nous avons fait le choix du service public. Aujourd’hui, nous ne remettons pas en cause cette confiance, mais nous alertons la direction de la Sncf. Les mauvais résultats de 2018 ne doivent pas se reproduire. Si nous souhaitons ramener les usagers vers le train, le service doit être à la hauteur des engagements pris. »

La Région Occitanie veut développer l’offre ferroviaire 

Cap croissance pour l’aéroport Montpellier Méditerranée

Les nouveaux équipements de l’aéroport Montpellier-Méditerranée, agrandi et modernisé pour plus de 15 M€, ont été inaugurés ce mardi 7 mai. Actionnaire et soutien de l’aéroport, la Région favorise une stratégie aéroportuaire concertée à l’échelle de l’Occitanie, forte de 10 aéroports.

JPEG - 1 Mo

Les équipements inaugurés ce 7 mai, en compagnie de la présidente de la Région et de plusieurs centaines d’invités, constituent une étape cruciale dans la vie de l’aéroport Montpellier-Méditerranée, l’aérogare historique datant de 1977 et son agrandissement de 1990. En échange de travaux de 15,5 M€, l’aéroport a gagné aujourd’hui 5500 m² : le nouveau hall 2 accueille au rez-de chaussée les opérations d’enregistrement et à l’étage des salles de pré-embarquement, travail et détente. Sa construction a permis d’installer un traitement de pointe des bagages en soute.

Autres nouveautés  : une zone commerciale de plus de 1000 m2, un espace duty free déplacé, agrandi et embelli, l’installation de l’enseigne Bread & Co. Originalités : un show-room de 70 m2 diffuse en avant-première l’épisode du jour de la série Un si grand Soleil de France 2, tournée à Montpellier et alentours, et un kiosque fait visionner des films en réalité virtuelle sur la richesse des sites d’Occitanie.

Les retombées de l’’aéroport Montpellier Méditerranée sont importantes : il génère 3 300 emplois, réalise 597 M€ de chiffre d’affaires annuel et 332 M€ de valeur ajoutée, félicite Carole Delga. Les touristes qui le fréquentent dépensent 266 M€ dans l’économie locale. Nos 10 aéroports sont une force : ils produisent 2,745 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel en Occitanie, contribuent pour 1,477 milliards au PIB régional et font travailler près de 18 800 personnes en Occitanie.

Après deux années de forte croissance, l’aéroport Montpellier Méditerranée a consolidé son trafic passagers en 2018 : son tarmac a été foulé par près de 1,879 million de passagers, nouveau record historique.

JPEG - 420.7 ko

Actionnaire de l’aéroport, la Région Occitanie appuie le développement du trafic aérien, pour lequel elle a versé plus de 4,6 M€ de subventions depuis 2010. Membre du conseil de surveillance, elle a approuvé le plan stratégique « Destination 2020 » de 70 M€ d’investissement, qui permettra à terme de traiter jusqu’à 2,5 millions de passagers annuels. La Région va aussi engager 25% du coût de réalisation de la liaison entre les RD 189 et RD 172, qui sera mise en service fin 2021 pour favoriser le développement de la zone de fret de l’aéroport.

Développons l'économie circulaire

Jusqu’au 5 juillet 2019 déposez vos projets en faveur du développement de l’économie circulaire et de la lutte contre le gaspillage alimentaire sur la Région citoyenne. Et sélectionnez les projets qui vous plaisent le plus du 11 septembre au 9 octobre 2019.

La démarche

Depuis avril 2016, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée élabore son Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) conformément à une nouvelle compétence confiée aux Régions par la loi NOTRe. Ce projet se fixe pour ambition d’atteindre en valeur et en calendrier les objectifs de la Loi pour la Transition Energétique et la Croissance Verte (LTECV).

Par ailleurs, la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF) anime en Occitanie depuis 2010 le Plan Régional de l’Alimentation (PRA), déclinaison régionale de Programme National de l’Alimentation (PNA). La lutte contre le gaspillage alimentaire est un des axes majeurs de ce programme. 

Patrimoine maritime d’Occitanie

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et le Parlement de la Mer ouvrent leur patrimoine maritime au public.

Cette action s’effectue grâce au Groupe de Travail Patrimoine Maritime d’Occitanie sur le support data.laregion.fr.

Ce Groupe de Travail collecte des documents qui illustrent le patrimoine ; historique, sociétal, corporatif, sportif, vivant et immatériel du littoral et du monde maritime de la région Occitanie.

La collecte de ces documents s’effectue grâce à vos contributions.

L'agenda maritime en 2019

En savoir plus

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes