Les Mardis d'Ô accueillent Hélène Monsacré et Pierre Judet de la Combe

Lors de cette rencontre au Théâtre D' O à Montpellier le mardi 03 mars à 20h, ils viendront évoquer leur nouvel essai « Tout Homère » et expliqueront pourquoi Homère est le fondement de notre culture.

Plus d’info  http://bit.ly/2IfIPY1

Une soirée en partenariat avec la librairie La Géosphère

PRATIQUE

- Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
- Ouverture de la billetterie (un billet doit être pris à l’accueil du Théâtre d’Ô à partir de 18h
- Possibilité de garer son véhicule sur le parking du Théâtre d’Ô
- Information 04 67 67 36 22

Les Mardis d’Ô c'est l’un des rendez-vous culturels du Département qui invite des auteurs de référence dans les domaines de la science, des savoirs et de la littérature, à échanger et débattre avec vous.

Emmanuel Todd, les luttes de classes en France au XXIe siècle

Rendez-vous le mardi 18 février à 20h à l’amphithéâtre pierresvives à Montpellier pour un entretien avec Emmanuel Todd à l’occasion de la sortie de son livre "Les luttes de classes en France au XXIe siècle". La soirée en partenariat avec la librairie La Cavale sera suivie d'une dédicace.

Emmanuel Todd (crédit photo Bénédicte Roscot)

RENDEZ-VOUS INÉDITS ET CONVIVIAUX, LES MARDIS D’Ô INVITENT DES AUTEURS DE RÉFÉRENCE DANS LES DOMAINES DE LA SCIENCE, DES SAVOIRS ET DE LA LITTÉRATURE, À ÉCHANGER ET DÉBATTRE AVEC VOUS. LES ENTRETIENS DES MARDIS D’Ô SONT MENÉS PAR RÉGIS PÉNALVA, PROGRAMMATEUR.

Les luttes de classes en France au xxie siècle - Emmanuel Todd

Auteur d’une œuvre originale d’anthropologie historique, Emmanuel Todd est un des intellectuels français les plus brillants et discutés, les plus controversés aussi.

Ses thèses ne passent jamais inaperçues et rencontrent l’intérêt d’un large public.

Dans son nouvel essai, Emmanuel Todd évoque cette page nouvelle de l’histoire de France ouverte par Emmanuel Macron et les gilets jaunes, qui mêle « retour des luttes sociales et apathie politique, sursaut révolutionnaire et résignation devant les dégâts de l’euro, regain démocratique et menace autoritaire. »

Il examine l’évolution de notre société depuis le début des années 1990 : démographie, inégalités, niveau de vie, structure de classe, performance éducative, place des femmes, immigration, religion, suicide…

Et il dresse le tableau d’une France du XXIe siècle paralysée mais vivante, « où se côtoient et s’affrontent des dominés qui se croient dominants, des étatistes qui se croient libéraux, des individus égarés qui célèbrent encore l’individu-roi, avant l’inéluctable retour de la lutte des classes. »

Emmanuel Todd a notamment publié "L’Origine des systèmes familiaux" (Gallimard, 2011) et "Où en sommes-nous ?" (Seuil, 2017).

Jean Ranc, un Montpelliérain à la cour des rois

Conférence autour de l'exposition "Jean Ranc ( 1674-1735), un Montpelliérain à la cour des rois "

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Mercredi 5 février à 18h,  un médiateur du musée vous présentera la première exposition consacrée à Jean Ranc, peintre né à Montpellier en 1674. Une découverte du destin exceptionnel de cet artiste, qui accomplit une carrière de portraitiste internationale, entre Paris et Madrid.

L'exposition est à découvrir du 25 janvier au 26 avril 2020 au musée Fabre à Montpellier.

Lieu de la conférence : : Castries, médiathèque municipale F. Giroud

Gratuit dans la limite des places disponibles.

Les Mardis d'Ô : Jean-Paul Demoule / aux origines, l'archéologie

21 Janvier 2020Jean-Paul Demoule

À quoi sert l’archéologie? L’archéologie fascine, elle fait partie des métiers que voudraient faire les enfants. Les enfants en effet s’interrogent sur l’origine et c’est bien d’origine qu’il s’agit : celle du monde, des humains, de chaque société. L’archéologie s’est substituée aux religions et assure une mission essentielle : elle construit le passé, le territoire et la légitimité historique de chaque nation. Parfois, la frontière entre les deux fonctions de l’archéologie, scientifique d’une part, idéologique de l’autre, tend à se brouiller. En témoignent les débats autour de l’enseignement de l’histoire et de l’« identité nationale », marqués par des manipulations dans les discours politiques et médiatiques.

En témoigne également la contamination croissante de cette discipline par les idéologies ultralibérales de la concurrence généralisée. La convergence des intérêts économiques à court terme, de l’idéologie ultralibérale et des incuries administratives met en danger le sauvetage d’un patrimoine archéologique menacé. Jean-Paul Demoule, ancien président de l’Institut national de recherches archéologiques préventives, est professeur émérite à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a récemment publié Aux origines, l’archéologie. Une science au cœur des grands débats de notre temps (La Découverte, 2020). Une soirée en partenariat avec la librairie Sauramps.
 
PRATIQUE
 
LES MARDIS D’Ô
CONFERENCES ET CONNAISSANCES
 
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Information au 04 67 67 36 22
 
Pierresvives
907 rue du Professeur Blayac, Montpellier
 
Accès
Voiture : parking réservé
Tram : ligne 1, arrêt Halles de la Paillade // ligne 3 arrêt Hôtel du Département
Restauration rapide sur place

Lamoricière, le Titanic de la Méditerranée

Le 9 janvier 1942, un paquebot français sombre en Méditerranée après s’être porté au secours d’un petit cargo qui disparut également… Le bilan, proportionnellement, sera plus lourd que celui de la catastrophe du TITANIC, 30 ans plus tôt.

L’événement fut rapidement estompé par l’actualité terrible de la guerre. Qui a fait sombrer le LAMORICIERE ? La tempête ? D’autres faits restés obscurs ?

Jean-Pierre PAOLI, toujours passionné par les histoires de la mer et des marins vous fera découvrir le déroulement de ce drame, ravivant ainsi, après presque 80 ans, le souvenir de ses victimes.

Non adhérents 5€ gratuit pour Etudiants et chômeurs

Mardi 14 janvier à 18h30

Espace Lattara à Lattes

Jean Pierre Paoli, Ingénieur à la retraite.

Une belle affluence mardi soir pour cette 3e soirée des Mardis d’Ô

Une belle affluence mardi soir pour cette 3e soirée des Mardis d’Ô : en compagnie de la philosophe Carole Talon-Hugon, il fut question d’art et de morale, de censures militantes, de liberté de la création, de transgression, de ce qui est acceptable et de ce qui ne l’est pas…

L’image contient peut-être : 1 personne, assis, nuit et plein air

Prochain rendez-vous le mardi 21 janvier avec Jean-Paul Demoule « Aux origines, l’archéologie »

Les Mardis d’Ô est le nouveau rendez-vous culturel du Département qui invite des auteurs de référence dans les domaines de la science, des savoirs et de la littérature, à échanger et débattre avec vous.

THÉÂTRE D'O, Domaine départemental du Château d’O
Rond-point du Château d’O, avenue des Moulins, Montpellier
ENTRÉE LIBRE et gratuite, dans la limite des places disponibles
INFORMATION 04 67 67 36 22
ACCÈS EN TRAM ligne 1, arrêt Château d’O
Possibilité de garer son véhicule sur le parking du Théâtre d’O 

Conférence : "Genèse médiévale du capitalisme", Dr Vincent Challet, Historien, Montpellier

Normalien, agrégé d'histoire, Vincent Challet est Maître de Conférences à l'Université Paul-Valéry, ses travaux portent sur les rébellions médiévales et la structuration des communautés politiques en Languedoc. Son autre champ de recherches est consacré à l'histoire du Montpellier médiéval. 

Dans le rapport que nos sociétés contemporaines entretiennent à l'argent, le Moyen-Âge constitue incontestablement un tournant décisif en mettant en place des formes très élaborées d'association du capital et en inventant cette forme très novatrice de transfert des capitaux que fut la lettre de change. Ces innovations qui permirent de contourner en partie le problème du change et de l'échange du numéraire furent, à partir du XIIIe siècle, à l'origine d'un essor financier et commercial sans précédent dans l'Occident médiéval. D'une certaine manière et en dépit d'un certain nombre de freins techniques et moraux - dont la condamnation par l'Eglise d'un profit immodéré - il n'est pas exagéré de dire que les marchands et banquiers du Moyen Âge ont été à l'origine du capitalisme.

Il a dirigé l'édition numérique du Petit Thalamus de Montpellier (disponible en ligne: http://thalamus.huma-num.fr) et l'ouvrage collectif "Aysso es lo comessamen : écritures et mémoires du Montpellier médiéval" (PULM, 2017). Il a récemment contribué à l'ouvrage "Histoire de Montpellier" par un article apprécié sur les marchands et banquiers au Moyen-Age.

Mercredi 5 février 2020 de 20h à 22h
Centre Rabelais - Esplanade Charles-de-Gaulle à Montpellier

Les Mardis d'Ô accueille Carole Talon-Hugon au théâtre d’O

A Montpellier, les Mardis d'Ô accueille Carole Talon-Hugon au théâtre d’O le mardi 7 janvier 2020 à 20h

Enseignante en philosophie à la faculté Paul-Valéry de Montpellier en 1991, spécialiste d’esthétique et de philosophie de l’art, professeure à l’Université de Nice-Sophia Antipolis, présidente de la Société française d’esthétique et directrice de la Nouvelle Revue d’esthétique.

L’image contient peut-être : texte qui dit ’Culture PRÉSENTE LES MARDIS D'Ô CONFÉRENCES & CONNAISSANCES CAROLE TALON-HUGON MARDI 7 JANVIER 20H MONTPELLIER ENTRÉE LIBRE’

Un entretien avec la philosophe qui évoquera son nouvel essai “L'art sous contrôle”, nouvel agenda sociétal et censures, paru aux Presses Universitaires de France
 Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Un conseil, arrivez tôt.

Les Mardis d’Ô est le nouveau rendez-vous culturel du Département qui invite des auteurs de référence dans les domaines de la science, des savoirs et de la littérature, à échanger et débattre avec vous.

THÉÂTRE D'O, Domaine départemental du Château d’O

Rond-point du Château d’O, avenue des Moulins, Montpellier

Informations : 04 67 67 36 22
Accès en Tram ligne 1, arrêt Château d’O

Possibilité de garer son véhicule sur le parking du Théâtre d’O.

Pourquoi fêter les 80 ans du CNRS ?

Conférence avec Denis Guthleben, historien et attaché scientifique au Comité pour l’histoire du CNRS pour l’ouvrage "Sciences, la conquête de nouveaux mondes " à l’occasion des 80 ans du CNRS.

Mardi 17 décembre à 18h aura lieu l’un des tous derniers événements célébrant les 80 ans du CNRS : Denis Guthleben, historien spécialiste du CNRS, donnera une conférence sur l’histoire du CNRS, l’aventure de cet organisme qui marque le paysage scientifique national et la partie méditerranéenne de l’Occitanie.

Accueil du public à partir de 17h45

La conférence sera suivie d’un cocktail

Cette conférence, ouverte à tous sur inscription obligatoire, aura lieu à l’amphithéâtre Mousseron de l’Ecole nationale supérieure de chimie de Montpellier, 240 avenue Prof Jeanbrau à Montpellier.

Orateur passionnant, sachant captiver le public, Denis Guthleben racontera comment le CNRS a été créé le 19 octobre 1939 en pleine guerre et comment le plus grand organisme de recherche européen a marqué l’histoire des sciences depuis 80 ans.

Les Saturnales au Musée Soyris

Le musée archéologique Paul Soyris, en partenariat avec l’association Grahm, organise pour la première fois ses Saturnales, le dimanche 15 décembre 2019, à la salle Lamouroux.

Conférence à 15h et goûter antique

Durant l’antiquité romaine, les Saturnales - Saturnalia en latin - étaient des fêtes se déroulant une semaine avant le solstice d’hiver, en l’honneur du dieu Saturne qui se serait réfugié en Italie.
Durant ces fêtes très populaires, l’ordre hiérarchique des hommes et la logique des choses étaient inversés : l’autorité des maîtres sur les esclaves était suspendue et ces derniers avaient le droit de s’exprimer et d’agir librement.
On fabriquait et on s’offrait de petits présents "saturnalia et sigillaricia. Des figurines étaient suspendues au seuil des maisons et aux chapelles des carrefours. Un marché spécial - sigillaria '-avait lieu et de somptueux repas étaient offerts.

Un chantier de fouilles du forum de l'antique Samnaga, qui clôture 19 ans de recherches minutieuses

Pour célébrer cette fête, le musée Paul Soyris propose donc de se retrouver autour d’une conférence sur les derniers résultats de la campagne de fouille du Castellas du mois d’août, puis d’un goûter antique autour de délices sucrés romains.