Les jardins partagés et familiaux de Sussargues

Il est maintenant possible de passer la nuit bien à l'abri dans les Jardins de Marcel ! Et les jardiniers espèrent accueillir de nombreux habitants avec leur nouvel hôtel et leur nouvel abri en rondins, d'autant plus que le gîte est gratuit.

Une précision cependant, seuls sont autorisés les coccinelles, osmies, chrysopes ou encore coléoptères dans l'hôtel tandis que les hérissons pourront installer leur nid douillet au milieu de bûchettes et de feuilles mortes.

Transport des hérissons jusqu'à leur gîte

Le 13 mai dernier, l'hôtel et l'abri à hérissons ont été aménagés avec beaucoup de soin et d'enthousiasme par une quinzaine de jeunes sussarguois, encouragés par leurs parents et par de nombreux spectateurs. La matinée « biodiversité » des Jardins de Marcel et de la commune a commencé avec une conférence de Mahé Claude, en service civique au Symbo (SYndicat Mixte du Bassin de l'Or) qui a présenté autour d'une exposition, tous les inconvénients des pesticides et les bénéfices pour les jardins à faciliter l'installation de certains insectes. Patricia Joud, de la Commission environnement a ensuite présenté le PAPPH (Plan d'Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles) mené sur la commune auprès des agriculteurs et des habitants de Sussargues.

Puis les enfants ont rempli les différentes chambres de l'hôtel avec des matériaux soigneusement récoltés : briquettes en terre, bûchettes de bois décomposé, morceaux de tuiles avec paille, tiges creuses de sureau ou de buddleia, planchettes installées en mille-feuilles, pommes de pin, …

Catherine Audic, de l'association Goupil Connexion, a ensuite fait un court exposé sur les hérissons, sur ce qu'ils apprécient ou n'apprécient pas, sur leurs habitudes, avant que les enfants installent bûchettes et feuilles dans un endroit soigneusement choisi. Un petit tunnel à hérissons recouvert d'une tuile a été aménagé sous la clôture pour leur permettre d'explorer l'extérieur des jardins s'ils le souhaitent. Enfin le relâcher de trois hérissons a émerveillé tous les participants qui leur ont souhaité de vivre heureux et d'avoir beaucoup
d'enfants. Ce trio est maintenant placé sous la responsabilité de tous.

Chacun a pu aussi écouter les conseils du jardinier Benoît sur la fabrication et l'utilisation de nombreux purins ou décoctions (ortie, consoude, pissenlit, prêle, fougère et même gourmand de tomates), bien utiles pour lutter naturellement contre les ravageurs du jardin potager.
Un apéro offert par la mairie et complété par quelques spécialités culinaires de jardiniers a permis aux participants de commenter les évènements de la matinée de façon conviviale et joyeuse.

Les Printanières du Chai d'Emilien

Journée portes ouvertes le 2 avril au chai d'Emilien de 10h à 19h afin de déguster des nouveaux millésimes, mises en bouches offertes et créées par D'oc en Bouche, visiter le chai, vente ouverte ... à Sussargues.

Le petit plus de cette année sera la présence du food truck d’Oc en Bouche, avec son chef Christophe Valotto qui s’est mis en quatre pour créer des mises en bouches personnalisées pour leurs cuvées…

De quoi régaler vos papilles !

La famille Fournel a son vignoble à Sussargues depuis de nombreuses années. Les vignes situées entre Castries et Sussargues sont sur un terroir de qualité. Elles ont pour la plupart l’appellation AOP Languedoc et Grès de Montpellier.

Au fil du temps, chaque génération a su faire vivre et grandir le domaine, toujours en s’adaptant avec passion et talent à son environnement.

Dans les années 50 c’est Edmond qui reprend le domaine familial, qui se composait alors d’une quinzaine d’hectares sur lesquels les machines n’existaient pas encore. Avec beaucoup de patience et de persévérance, il a commencé a transmettre son savoir à la future génération.

Ellen prendra la suite des années plus tard. Son ambition sera de développer le domaine, alors trop restreint pour être viable. Il passera en 20 ans de la quinzaine d’hectares d’Edmond à un peu plus de 30 aujourd’hui.

Émilien, la génération actuelle apporte sa pierre à l’édifice en devenant vigneron récoltant : c’est la naissance du Chai d’Émilien. Avec l’aide de sa femme Ophélie qui s’occupe de la commercialisation, Émilien met en valeur le produit de ces vignes qui ont pour certaines plus de 20 ans. Les cuvées élaborées au domaine sont le reflet de ce terroir familial entretenu depuis tant d’années.

06.99.50.45.38
06.30.21.43.07

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Conférence-diaporama de Paul Nicolas

L'association Les Jardins de Marcel propose une conférence,  « De la connaissance des arbres à l’arbre de la connaissance » animée par Paul Nicolas, le samedi 13 février à 18h à Sussargues.

La conférence - diaporama prévue dans la salle d’exposition de la Bibliothèque « le Mas des Mots », de 18h à 21h, sera suivie d’un buffet convivial.

Entrée : 3€ pour une personne ou 5€ pour deux personnes.

Jardins partagés du village de Sussargues

L'association Les Jardins de Marcel, créée en 2012 à Sussargues, met à disposition des jardins partagés, cultivés à titre personnel ou collectifs. Depuis 4 ans, l'association a l'usage d'un terrain mis à disposition et à titre gracieux par la mairie de Sussargues, dans le cadre d'une convention signée par les 2 parties.

Il incombe à l'ensemble des jardiniers de participer aux tâches collectives pour la bonne maintenance des jardins, tel que l'entretien des allées intérieures, de la parcelle commune et des abords extérieurs tout au long de la clôture.

A part cette contrainte qui n'est pas négligeable du tout, l'histoire des jardins collectifs est un moyen formidable de se retrouver sur un terrain commun et surtout de partager des idées et des projets collectifs, sur le modèle des jardins ouvriers.

De plus, régulièrement, les jardiniers de l'association s'enrichissent des formations gratuites dispensées par les Écologistes de l'Euzière au domaine de Restinclière à Prades le Lez, non loin de Sussargues.

Au lendemain du conseil d'administration du 20 janvier 2016, il reste 4 parcelles disponibles soit 250 m². Voilà une belle expérience qui perdure depuis le Moyen-âge et qui se poursuivit par les jardins ouvriers pendant la révolution industrielle pour d'autres raisons, des raisons de survie. L'histoire du jardin en partage n'est pas prête de s'éteindre. 

Collecte solidaire avec la métropole

Il n'est pas trop tard pour préparer la prochaine collecte solidaire organisée par Montpellier Métropole Méditerranée, en partenariat avec Emmaüs, mercredi 17 février 2016 de 8h30 à 14h30.

En effet, plutôt que de jeter des objets pouvant avoir une "seconde vie", il sera possible ici de "jeter utile" : mobilier, matériel informatique, vêtements, électroménager, bibelots, jouets, livres... en bon état et réutilisables.

En 2014, 78 tonnes d'objets, appareils et vêtements ont été collectées. Un peu plus de la moitié de ces dépôts (54%) a pu être réemployée. Ce geste permet à de nombreuses personnes en difficulté économique d'avoir accès à des produits nécessaires à la vie quotidienne et d'autre part de sensibiliser les citoyens aux gestes de réduction des déchets, et notamment le ré-emploi des objets du quotidien..

Deux modes de participation sont mis en place : 

  • En cas de gros volume, prévenir Emmaüs avec un numéro vert, gratuit, au 0 800 88 11 77 pour prendre rendez-vous à une date ultérieure. Pour les petits volumes, les camions d'Emmaüs circuleront dans la commune de 8h30 à 14h30. Les dépôts de dons doivent être effectués sur le pas des portes, avant 8h30, ou par collecte à domicile en accrochant le flyer reçu sur les boîtes aux lettres. Les représentants d'Emmaüs seront munis d'un badge.
  • Un point d'accueil fixe sera également proposé de 8h30 à 14h30, place de la Liberté à Castries, afin de déposer les dons. Les ambassadeurs de la prévention et du tri de Montpellier Méditerranée Métropole répondront aux questions sur la réduction des déchets.

Myriam Courty

30 ans de peinture dans le domaine artistique, cela se fête ! Côté Drouot depuis 2011, Myriam Courty, installée à Sussargues, expose ses peintures à l'huile ou acrylique sur toile à la bibliothèque Max Rouquette de Sussargues du 1er au 26 février 2016. Ses thèmes de prédilection font la part belle aux fleurs, au cosmos,  aux marines aux couleurs flamboyantes. A voir aux horaires habituels de la bibliothèque.

Brico Café à Sussargues

L'association Sel du Bérange, à l'est de Montpellier rassemble une fois par mois les bricoleurs afin de réparer les objets de nature diverse. Chaque deuxième samedi du mois, le Sel du Bérange organise un Brico-Café. Ce sont des réparateurs bénévoles au contact des gens qui souhaiteraient réparer leurs objets, mais qui ne savent pas comment ni par où commencer. Réparer ensemble, c'est l'objectif fondamental de ce Café.

Toutes les réparations possibles et imaginables : vêtements, meubles, appareils électriques, vélos, vaisselle, jouets, ordinateurs, etc…

Facile : on apporte les objets en mauvais état et on se met à l’ouvrage avec des gens qui connaissent le métier.

Brico Café -  Ancienne bibliothèque, 1 chemin des Prés - Sussargues