Crebassa Project en concert le 20 octobre

Crébassa Project en concert vendredi 20 octobre à 21h

Scène et Galerie de La Chapelle - Chapelle des pénitents, 22bis rue de La Chapelle Cournonterral
Tarif 10€, et Réduit 8€, enfant gratuit jusqu'à 12 ans
- nombre de places limitées - réservation au +33 6 16 06 51 91 -
 Avec ce nouvel opus, Crébassa Project rend hommage avec poésie et humour à la Nature. En parlant de la Terre, ces compositions originales questionnent la destinée de la race humaine : « Les voies de l’homme » et « Nation » constatent les difficultés à accepter l’autre et ses différences, et « Mars ! » exprime l’antagonisme entre évolution et destruction des sociétés contemporaines. Avec « Ma lave, mon volcan » et « Malistone », nos origines tribales sont questionnées, et « Âmes sonores », « Ombre et lumière » et « Himiko » nous interrogent sur ce qui nous conduit : le cœur ou la raison ? « La danse de l’eau » rend hommage à l’une des principales  sources de vie, qui soigne, apaise ; et annonce une perspective heureuse pour l’homme dans le futur. Enfin, « Chanson pour Hugo » est un doux hommage aux enfants, forces vives et avenir de la race humaine…
Une musique originale, pleine d’énergie, de poésie, où se mêlent accents ethniques, groove, jazz et chanson française.

Les artistes :
Amélise M'Sahel, Bass Dramé , Dimoné : chant ;
Michel Prandi : guitare ;
JPhy Cazenove : basse, contrebasse ;
Eric Durand : percussions ;
Fred Girard : batterie ;
Georges Crébassa : Saxophones, flûte, voix, électronique .
Anne Crébassa : sculptures.

Exposition : peintures de Sylvie Dedet

Scène & Galerie

Chapelle des pénitents 22bis rue de la chapelle

34660 Cournonterral

Sylvie Dedet se consacre exclusivement à la peinture depuis trois décennies. Cette exposition est pour elle l’occasion de faire le point sur son itinéraire pictural et sur l’évolution de son univers et de son expression. Ses sujets privilégiés restent la nature, les paysages, les saisons, les natures mortes... la constance de ces choix ne l’a toutefois pas empêchée d’explorer sans cesse de nouveaux horizons . Particulièrement passionnée par les recherches concernant les résonances chromatiques, sa palette n’a cessé de se transformer, d’évoluer en fonction des nécessités intérieures. Son itinéraire peut ainsi rappeler celui  décrit dans l’art des icones, culture de «l’œil intérieur» et de «l’amour de la beauté», de la technique basée sur le savoir et la patience.  La couleur n’est pas seulement l’effet de la lumière sur une surface et une matière, c’est aussi et peut-être surtout, en tout cas pour Sylvie Dedet, l’expression d’un sentiment, d’une vérité intérieure, d’un état physique et psychologique. Ainsi pour Sylvie, le voyage dans l’univers de la couleur s’est-il effectué au tout début sur le continent du vert, couleur par excellence de la plénitude de la nature en été, symbolise l’immobilité, la disponibilité et donc la période de l’apprentissage. Elle s’est ensuite penchée sur l’univers du jaune qui peut porter en lui une exaspération et pourrait dépasser les limites, mais qui chez Sylvie est apaisé par sa tendance à la dorure, symbole de la spiritualité et de la connaissance. Dans son itinéraire, elle a ensuite confié ses émotions au rouge qui concentre en lui énergie et intensité, qui est force et action. Elle a enfin rencontré le bleu qui représente pour elle l’aérien, le léger, le céleste. Toutes ces couleurs sont, dans le travail de Sylvie Dedet savamment agencée et longuement réfléchies en harmonies et contrastes. En compensation à ce travail méticuleux, Sylvie se livre à ce qu’elle appelle des «presque collages», allusion aux «presque poèmes» de Roberto Juarroz, exercice ludique à la pratique aléatoire et spontanée, comme une récréation parallèlement au travail obstiné. L’exposition présentera entre autre, les deux aspects de cette démarche. Sylvie Dedet a élaboré un univers personnel mi-naïf mi-savant dans lequel chacun peut se projeter à sa guise en toute quiétude pour le plaisir des yeux, du cœur et de l’esprit.

M. P.

 

Cournonterral le livre du GRAC

Samedi 9 septembre a eu lieu le lancement en fanfare de l’ouvrage conçu et édité par l’association Groupe de Recherche dans les Archives de Cournonterral, musique en tête fidèlement à la réputation de «festejaïres» des habitants de Cournonterral, car «indéniablement toutes les occasions leur sont bonnes pour faire la fête» comme il est précisé dans le livre. Ainsi les membres du GRAC nous présentent une somme de quatre cents pages, à l’iconographie riche et variée sur l’histoire du village depuis sa naissance jusqu’à nos jours. Plusieurs réponses ou tentatives de réponses sont apportées à de nombreuses questions relatives à cette histoire. Sur l’origine du nom d’abord, il pourrait être attribué à la famille des Cornon, seigneurs du lieu pendant quatre siècles, «Terral» désignant une terre battue par le vent du nord-ouest. A travers un examen méticuleux de tout ce qui a fait la vie de la commune pendant des siècles, les lieux, l’environnement, les métiers, l’architecture, la viticulture, l’eau, l’éducation, les transports, la culture etc... nous avons dans ce livre un témoignage précieux sur l’histoire locale. On ne respecte bien que ce que l’on connaît, ainsi cet ouvrage pourrait faire oeuvre pédagogique et inciter au respect, à l’intelligence et au bon sens en cette période délétère qui conforte le pouvoir du béton et du bitume.

M. P.

Le livre est en vente au prix de 25 euros, à commander sur le site du GRAC

 

Jazz à Scène & Galerie : L'Affaire Anatole

Scène & Galerie

chapelle des pénitents

22bis rue de la chapelle à Cournonterral

présente L'Affaire Anatole

Samedi 23 septembre à 21h - Entrée 10 euros

L'Affaire Anatole distille avec chaleur et élégance une musique festive et raffinée, dans la grande tradition du Swing et des standards du jazz.

Pour le clin d’œil, l’Anatole est une figure harmonique et rythmique que l’on retrouve très souvent dans le Jazz. Popularisé en particulier par Georges Gershwin dans «I got Rythm», les  américains l’appellent «Rythm Changes».
   

L'Affaire Anatole c'est avant tout une bande de complices musiciens passionnés de jazz, qui vous communiquent leur plaisir à jouer cette musique populaire et savante à la fois.
   L'Affaire Anatole vous invite au voyage, de Broadway à Saint Germain des Prés, du Brésil aux rives du Mississippi à travers les standards de jazz, les bossas-novas, et les chansons françaises jazz qui constituent son large répertoire.

L'affaire Anatole, c'est aussi l'affaire de :

Magali Barcelo, chant et ambiance garantie

Frédéric Geniet, guitare magie des accords

Nicolas Martin, piano, élégant et cool

Patrick Torreglosa le saxophone du "professeur"

 

 

Théâtre "Le crépuscule des Bons Hommes"

Scène & Galerie présente à la chapelle des pénitents

22bis rue de la chapelle à Cournonterral

Théâtre
"Le Crépuscule des Bons Hommes"

Samedi 16 septembre à 21h

Par la compagnie "Excèthéâtre"

Thriller historique médiéval sur le tout dernier Parfait cathare Guilhem Bélibaste, homme tourmenté qui va montrer qu’affronter le monstre des contradictions, des compromissions et de l’amour est parfois plus dur qu’affronter la mort.

San Matéo, Catalogne, automne 1320. Guilhem Bélibaste est un jeune prédicateur cathare, un "Parfait", vivant avec une petite communauté d’exilés ayant fui l’inquisition. Il porte tant bien que mal le fardeau de cette mission, avec une foi tiraillée et hasardeuse. Un étrange cordonnier connu sous le nom d’Arnaud Baille, l’approche et s’invite dans la petite communauté cathare en apportant une nouvelle qui va flatter son besoin pathologique de reconnaissance : il est le tout dernier. Les autres ont été arrêtés et condamnés au bûcher...

Pièce écrite par Bruno Such
Mise en scène : Patrick Sage

Comédiens
Bruno Such, Aurélie Maes, Tinou Lambert, Gérard Lambert, Camille Caumes, Valérie Rinaldi, Marc Perez

Présentation du livre «Cournonterral»

PRESENTATION DU LIVRE "COURNONTERRAL " PAR LE GRAC

Samedi 9 septembre de 10h à 12h à l'Hôtel de Ville

Le GRAC, Groupe de Recherche des Archives de Cournonterral,  étudie le passé historique, culturel et économique de COURNONTERRAL, ses traditions et ses coutumes à partir de ses archives.
Il porte ses travaux à la connaissance du plus grand nombre par le biais de son site Internet, d'articles, de livres ou autres moyens de diffusion.
Aboutissement de plus de 10 ans de recherche dans les archives communales et départementales, d’enquêtes, de témoignages recueillis auprès de la population, de collecte de documents et de photographies, les membres ont écrit et édité  «Cournonterral». Un ouvrage de 400 pages au format 25x18,5 qui retrace 5000 ans de l’histoire de la commune. Du Néolithique au Xe siècle plusieurs civilisations y ont laissé leur empreinte. Du temps des seigneurs au temps des Lumières et de la Révolution Industrielle Cournonterral a connu un essor et un rayonnement remarquable. le village a été le berceau d’hommes et de femmes peu ordinaires, parfois exceptionnels, qui longtemps restés dans l’ombre méritent à présent d’être connus ou reconnus. Le livre aborde également les traditions, les festivités, la gastronomie, les fondements de l’esprit du village.
Le livre sera présenté samdi 9 septembre de 10h à 12h à l’Hôtel de Ville. Les personnes ayant réservé le livre pourront le retirer sur place.

Peintures et sculptures de Christine Busso

Scène & Galerie de la chapelle
présente à la chapelle des pénitents de COURNONTERRAL
22bis rue de la chapelle
l’exposition des peintures et sculptures de Christine BUSSO
du 25 août au 3 septembre 2017
Vernissage vendredi 25 août à 18h30
Ouvert tous les jours de 16h3o à 19h plus le samedi et le dimanche de 10h à 12h

Christine BUSSO n’a jamais exposé de son vivant, exigeante et opiniâtre, elle estimait que son travail n’était pas abouti : « Je continue à travailler et espère pouvoir un jour montrer des résultats enfin aboutis » (mars 1993). Elle continua ainsi à perfectionner sa vision et son art dans la solitude et les difficultés. Mais en décembre 2008, elle succombe suite à cette maladie que l’on dit longue et douloureuse. Sa mère demeurant à Sète découvre alors soigneusement classée, archivée et commentée une oeuvre aboutie, originale et surprenante. Depuis Marie-Claude Busso ne cesse de présenter en divers lieux, de préférence chargés d’histoire et de spiritualité, les peintures et les sculptures, témoignage d’une rare sensibilité et d’un véritable talent : «il me semble que mon devoir ... est de montrer l’oeuvre de ma fille en accompagnant ce dévoilement de ses mots à elle : beauté, consolation, lumière.»
«C’est une œuvre étrange et inédite que celle de Christine Busso, disparue à l’âge de 41 ans... Son œuvre au raffinement initiatique a pris naissance dans le labeur, le silence et la solitude. Loin des modes et des rumeurs du monde, elle travaille sans relâche, acharnée, passionnée et concentrée sur son univers intérieur, onirique et merveilleux. Selon ses propres mots, elle aspire à « voir les images s’alléger, les couleurs atteindre une pureté minérale ». Elle ne vit alors que pour sa peinture. La quête d’une alchimie surréalisante des couleurs et des textures est sa seule nourriture spirituelle.» (Mario Guastoni dans la revue LIGEIA)

 

Huitième Masters Tambourin 3M


 

Inconditionnel ou amateur de culture et de sports traditionnels ou tout simplement curieux de découvrir un sport original 100% Languedoc-Roussillon, rendez-vous à Cournonterral du 1er au 3 août pour les 8ème Masters de Tambourin 3M (Montpellier Méditerranée Métropole). Le sport de tambourin, descendant de la Longue Paume, fait partie avec la course camarguaise et les joutes nautiques, des sports traditionnels de notre belle région ! Cet événement, réunissant les 100 meilleurs joueurs mondiaux de tambourin dans toutes les catégories, permet aux inconditionnels du tambourin de voir de belles rencontres, aux néophytes et touristes de découvrir cette activité dans un cadre familial et festif, avec ambiance conviviale et Apéri-concert !

Au programme des 8ème Masters Tambourin :

MARDI 1er AOÛT

  • 16h30 : Sélection Française moins de 12 ans.
  • 18h : Finale Grand prix 3M féminin.
  • 20h : Apéri-concert avec los Chiquiboum !
  • 21h30 : Match de gala : Finale Grand prix 3M masculin.

MERCREDI 2 AOÛT

  • 16h30 : Sélection Française moins de 14 ans.
  • 18h30 : Sélection Française moins de 18 ans / Sélection Nationale 1.
  • 20h : Apéri-concert avec Ricoune !
  • 21h30 : Selection française moins de 23 ans / Etoiles du Tambourin plus de 35 ans.

JEUDI 3 AOÛT

  • 16h30 : Sélection Catalogne / Sélection Départementale.
  • 18h : Masters Féminin - Sélection Française/Sélection Italienne.
  • 20h : Apéri-concert avec DJ CASSOU ! Apéritif dinatoire & Dégustation de vin (jusqu'à 21h30 - 15 € sur réservation).
  • 21h30 : MASTERS Masculin - Sélection Française/Sélection Italienne. E

Et pendant 3 jour, de 16 à 21h, le village d'animations : jeu gonflable, expo photo, balade à poney (paf : 1 euro), initiation au tambourin, stand de vente de tambourin... Terrain ombragé, buvette et restauration sur place.

Retrouvez le programme complet sur : https://tccournonterralais

Les Masters tambourin se tiendront sur le terrain Max Rouquette de Cournonterral.
En soirée, un grand match est organisé à 21 h 30.
Les équipes italiennes seront présentes en équipes féminine et en masculine.
Toute la journée, le village d’animation est mis en place : initiation au tambourin, expo photos autour du tambourin, balade à poney et structure gonflable pour les enfants.
A noter la présence du seul fabricant français de tambourin qui équipe les équipes de France lors des championnats d'Europe des nations et qui tiendra le stand Condor pendant les Masters.

Festival Les Intimistes

Le festival 2017 sera sous le signe de la douceur.

Douces sonorités de la harpe : harpe classique de Margot Gélie qui animera la soirée « jeunes solistes » vendredi 7 juillet, harpe celtique de Marie-Andrée Tremblay évoquant les folklores celtes et méditerranéens samedi 8 juillet.

Douceur de la voix : celle de Morgane Tréheux inspirée par l’« Awen », souffle d'inspiration poétique, élan créatif palpitant en chacun, courant qui fait vibrer chaque cellule du corps puis s'exprime et se partage ; celle de Corinne Pérez, portée par la poésie transcendante des sages Rûmî et Kabir, chantres de l’amour spirituel (dimanche 9 juillet).

Le duo Awena et le spectacle « les voies de l’Amour » sont deux appels qui nous entraînent dans un espace intérieur, dans un temps suspendu, pour y vivre une expérience profondément ressourçante, au contact d’une sagesse ancestrale qui s’exprime en poésie et en musique.

Morgane Tréheux reviendra à la chapelle des Pénitents pour partager son répertoire dans le cadre d’un stage de musique d’ensemble, du 17 au 23 juillet.

Sougata Roy Chowdhury joueur de sarod musique traditionnelle indienne

Scène & Galerie

Chapelle des Pénitents

22bis rue de la chapelle 34660 Cournonterral

 

Vendredi 30 juin à 21h

Sougata Roy Chowdhury joueur de sarod musique traditionnelle indienne

participation libre et consciente

 

Sougata Roy Chowdhury est considéré comme le plus talentueux joueur de sarod de sa génération. C’est à l’âge de dix ans qu’il a été initié à cet instrument par Ustad Dyanesh Khan fils du grand maître du genre, Ustad Ali Akbar Khan. Instrument lourd et complexe avec ses vingt-cinq cordes métalliques, le sarod rivalise avec le sitar dans l’interprétation des râgâs, tout en étant beaucoup plus sonore. Sougata Roy Chowdhury de passage dans la région et séduit par la chapelle des pénitents, nous propose un récital impromptu, en solo et en acoustique, en toute simplicité dans le cadre sympathique de la chapelle des pénitents qui saura de toute évidence mettre en valeur toute la poésie de cette musique traditionnelle indienne et toute la science et la dextérité de cet artiste rare.

SAMEDI 24 JUIN A 21H : l'ensemble "guitare plus"

Scène & Galerie

22bis rue de la chapelle Cournonterral

Samedi 24 juin à 21h : l'ensemble GUITARE +

Guitares Plus est née en 1999 du désir de produire de la musique pour ensemble de guitares classiques. Devenue association loi 1901 en 2001, elle porte activement un répertoire éclectique allant de la musique baroque et classique aux chansons populaires contemporaines, en passant par le répertoire sud-américain et le jazz. Actuellement, le groupe réunit cinq guitaristes et un violoncelliste; la direction musicale est assurée par Luca Cipelletti et les arrangements sont de la main de Philippe Paviot. Basé sur la commune de Juvignac,

Dans un répertoire varié allant du classique au jazz en passant par la musique populaire, les guitaristes et le violonceliiste partagent leur plaisir dans des arrangements originaux et les livrent généreusement et talentueusement à leur public. De sons et de cordes, de rythmes et d’harmonies, GUITARES + nous proposent un récital tout en grâce et subtilité.

La chapelle des pénitents est au coeur du village ancien, dans la rue principale. Sa façade n'est guère caractéristique, seul un petit clocher en fronton la distingue des autres bâtisses. Mais l'intérieur particulièrement bien restauré offre un écrin intimiste et sympathique à l'acoustique parfaite. Le lieu est aussi aménagé pour les expositions avec une galerie bien équipée au premier étage. Un parking, au château Mallet, permet de stationner à proximité. Elle est gérée bénévolement par les membres de l'association "Les Amis de la Chapelle - Scène & Galerie" qui  aident à la mise en place de concerts variés, de conférences, d'expositions.

Le spectacle est à participation libre et consciente.