Soirée Malgache

Destination Madagascar

Samedi 21 avril à 21h

à la Chapelle des Pénitents

Feon’ny Ravinala se spécialise dans la musique traditionnelle de Madagascar - jadona, gadona gasy - à base de musique classique folk et folklore. Partez à la découverte de la culture et de la sagesse malgache à travers les musiques, les chants, les danses traditionnels et les spécialités culinaires malgaches.
Dégustation /Musique d'une extrême douceur 

L'originalité d'une délicieuse soirée. 
Participation aux frais : 10€ dégustation comprise.
Réservation conseillée au : 06 52 79 09 22

Simulation d’accident sur le site industriel SEVESO de GDH

Un exercice de sécurité civile lié au risque technologique, piloté par le préfet de l’Hérault dans le cadre du dispositif départemental ORSEC, se déroulera dans l’enceinte de l’entreprise GDH située à Frontignan la Peyrade le jeudi 5 avril 2018.  Les usagers seront invités à emprunter la D114 en direction du Nord vers Cournonterral.

BP-GDH-PPI Cet exercice qui associe la mairie de Frontignan la Peyrade et l’entreprise GDH aux services de l’État, simulera une situation proche de la réalité au regard des risques et menaces inhérents au fonctionnement d’un établissement industriel soumis à un Plan Particulier d’Intervention (PPI).

Ce test donnera lieu au déclenchement en début et en fin d’exercice, de la sirène d’alerte de l’industriel. Un périmètre de sécurité sera mis en place par les autorités.

L’exercice se déroulera en deux phases :

  • La phase interne à l’industriel : au cours de cette première partie sera testé le Plan d’Opération Interne (POI) par l’industriel, l’engagement de ses propres moyens et la mise en pré-alerte des services de l’État.
  • La phase Plan Particulier d’Intervention (PPI) : le préfet de l’Hérault prendra la Direction des Opérations de Secours (DOS). Un Centre Opérationnel Départemental (COD) est prévu en préfecture et un Poste de Commandement Opérationnel (PCO) aux abords de la mairie de Frontignan.

Cet exercice « grandeur nature » permettra de tester tous les moyens pour alerter la population, la mobilisation des services pour lutter contre le sinistre et assurer la protection de la population.

Le scenario joué permettra notamment aux sapeurs-pompiers de tester leurs moyens d’extinction, à savoir l’utilisation d’un groupe LIF (Feu de Liquide Inflammables).

Respectez les consignes des autorités et les déviations mises en place !

  • Pour les véhicules : Fermeture de la RD612 entre Sète et Frontignan avec une déviation à hauteur de la commune de Vic-la-Gardiole. Les usagers seront invités à emprunter la D114 en direction du Nord vers Cournonterral (cet axe de délestage sera interdit aux convois exceptionnels).
  • Pour les piétons : Points de barrièrage autour de la zone : ils permettent de signaler la zone de danger à la population et d’en interdire l’accès.
  • Pour les bateaux : L’ouverture du pont prévue à 16h00 est susceptible d’être décalée

Davantage d’informations en direct sur France Bleu Hérault (101.1 ou 102.0 FM)

  Le site de GDH est interdit au public

 

Groupe Vocal 1/4 de ton à la Chapelle des Pénitents

Vendredi 24 mars à 21h

à la Chapelle des Pénitents

Groupe vocal 1/4 de ton

Participation libre et consciente.

 

Les 1/4 de ton, groupe vocal montpelliérain garanti sans conservateurs, pratiquent le chant « tout-terrain » depuis 15 ans. Ils ont chanté les musiques du monde, ils ont tâté du Gospel, du sacré, du diaphonique, du pentatonique, du rigolo et du bizarre.

Depuis quelques années, ils nous régalent de chansons swingo-pop en puisant dans l’infini répertoire français et étranger.

Depuis quelques mois, ils sont suivis (de près) par l’excellente Corinne Lecomte, connue (entre-autres) pour pour son quator délirant ‘les Best’yoles’.

La plupart de leurs arrangements sont originaux et tirés du travail de Jean-Pierre Ageorges (Hopeful singers, Melting Notes…) et Christophe Lombard (Les Grandes Gueules, Fac-si-mi-la…).

 

Champions de l'Hérault Masculin en salle 2017-2018

La saison en salle  dans le département de l’Hérault s’est achevée avec la remise des trophées des champions en présence de Patrick Rivas, adjoint aux sports de la ville de Montpellier, et Michaël Delafosse, conseiller départemental de l’Hérault, le samedi 3 mars au gymnase Mireille Bessière à Montpellier.

Champion Hérault 1 Masculin

Cournonterral-Fabrègues a été sacré champion de l’Hérault 1 Masculin pour la seconde année consécutive. Un trophée qui vient s’ajouter au titre de champion d’Europe des clubs dont Cournonterral-Fabrègues était aussi détenteur depuis la saison 2016-2017. 

Finale Hérault 2 Masculin

Le championnat comptait deux poules et la finale à fait s’affronter les deux meilleur de chaque poule Aigues-Vives et Jacou lors d’une finale de championnat.

Aigues-Vives est une équipe d’un club du Gard qui évolue, suite à un accord avec la Fédération Française, en championnats de l’Hérault. Les Aigues-Vivois se sont imposés 13 jeux à 6 sur Jacou.

Hérault 3 Masculin

Comme dans le championnat H2M une finale a décidé du titre de champion.Paulhan s’est imposé 13-3 sur Mèze.

Hérault 4 Masculin

Le club de Gignac remporte le titre de champion H4M et évoluera dans le championnat supérieur la saison prochaine.

Concert "L'ivrogne corrigé"

Concert "L'ivrogne corrigé"

Dimanche 4 Mars 2018 à 17h
 
Opéra de Christoph Willibald Gluck (1714/1788)
par l'Ensemble Instrumental Universitaire de Montpellier

Direction : Quentin Molto

Distribution :
Lucas : Milan Faure
Colette : Audrey Zamboni
Mathurin : Matthias Jacquot
Cléon : Julien Henric
Mathurine : Marilou Rolland
Choeur des ivrognes
Tenancière : Valérie Blanvillain
 
Pour sceller leur amitié, l'ivrogne Mathurin promet de donner sa nièce Colette en mariage au marchand de vin Lucas. Mathurine, pour se venger de son ivrogne de mari, et Colette, pour pouvoir rejoindre son amant, forment un plan diabolique : elles enferment les deux soûlards dans la cave, leur faisant croire qu'ils sont morts.
Parodiant son propre chef-d'œuvre Orphée et Eurydice, Gluck met alors en scène un enfer de pacotille où Mathurine faussement éplorée vient demander la grâce de son mari...

Centre Victor Hugo
(Rue Henri Barbusse - 34660 COURNONTERRAL)

5 € (gratuit – 12 ans)

Jugement des pailhasses le 14 février

De mémoire d’anciens, il ne pleut jamais le Mercredi des Cendres sur Cournonterral. Le ciel peut être menaçant, aucun nuage n’oserait déverser de quoi lessiver la place de l’Hôtel de Ville et son tapis de lie de vin qui dégage d’étranges effluves âpres et frustes.

Cette fête du Mercredi des Cendres étant mobile, la date varie du 3 février au 9 mars selon les années. Cette année, elle est fixée au 14 février, et si, effectivement le temps est sec et ensoleillé, il n’en est pas moins hivernal.

Mais le pailhasse et son opposé, le blanc, s'ils redoutent la pluie, sont prêts à affronter les frimas : leurs courses à travers les rues du village et quelques rasades de carthagène leur permettront de résister aisément.

Fête païenne héritée des carnavals d’antan, la fête des Pailhasses est aussi un rite initiatique à laquelle se prêtent de bonne grâce enfants et adolescents imitant leurs aînés.

C’est à l’issue d’une journée de liesse et de trois heures de débauche que seront brûlées, après jugement sans appel - car en cette journée exceptionnelle, la décision est irrévocable - les effigies du jour et de l’année, « Promessas » et « Parachutaïres », symboles du pouvoir moqué et dénigré.

Pour le public, Mercredi 14 février : Les Pailhasses
13h : Habillage des Pailhasses, à l'Ancienne Distillerie
14h30 : Défilé des Pailhasses, Plan de la Croix
de 15h à 18h : Pailhasses, Pas de Spectateur
21h : Jugement du Pailhasse et crémation des pépettes, Place Viala.

Le carnaval des Paillasses à Cournonterral

 Du 7 au 14 février 2018

Son origine remonte au Moyen-âge, une tradition qui se perpétue à Cournonterral au Sud de Montpellier. Dans l'imaginaire collectif, le carnaval consiste à entacher les intrus, "l'étranger représenté en blanc", de burin et de lie de vin afin que les habitants du village voisin soient effrayés. Les Paillasses ou Pailhasses en occitan qui représentent les Cournonterralais rembourrés de paille ont la mission de les poursuivre. Un rituel qui remonte à 1346 pour une sombre histoire de larcin de fagots sur les terres cournonterralaises avec leurs voisins d'Aumelas lesquels les avaient reçus avec force flèches et frondes.

Le carnaval de Cournonterral perpétue une coutume séculaire et, fidèle à la tradition, il débutera le dimanche de l’Épiphanie avec la pendaison des pépettes et s'achève le soir du Mercredi des Cendres avec leur crémation.

les façades sont bâchées par les habitants pour se prémunir des traces des batailles

Le rituel est immuable, au cœur de l’hiver, dès le dimanche de l’Epiphanie, les deux « pépettes », effigies du blanc et du pailhasse, sont exposées au balcon de l’Hôtel de Ville.

Auparavant le comité les a affublées chacun d’un nom. Le choix de ce nom est en rapport avec certains évènements ayant marqué l’actualité du village et ces évènements ne seront dévoilés que lors du jugement des pailhasses, avant leur crémation et à l’issue des festivités du Mercredi des Cendres.

L'an passé, les pépettes ont été baptisées « vilatje » et « abordit ». Le mystère demeure quant à la raison de ces dénominations qui en français désigne un « village » et le qualifie de « corrompu », ce qui n’est, somme toute pas banal, même si certains peuvent juger que la corruption occupe une bonne place dans notre société. Et les interprétations allant bon train, il nous faudra patienter jusqu’au 1er mars, Mercredi des Cendres pour en savoir un peu plus sur les raisons de ce choix.

Tout le programme : 

rembourrage des Pailhasses avant la chasse aux intrus

Dimanche 7 janvier : Pendaison des pépettes, Place Viala

Samedi 10 février : Marché du Pailhasse
8h : Fougasset du village, départ Place Viala
de 9h à 13h : Marché, Place Viala
10h : Concours Cartagène & Escalettes (06 99 09 51 88)
12h : Danse du Chevalet
12h30 : Repas dans les Halles (sur réservation)

Samedi 10 février - 22h : Bal des Pailhasses, Salle Victor Hugo, entrée gratuite

Dimanche 11 février : Corso à 15h, départ Salle V. Hugo - arrivée Place Viala, et à 17h30 Apéritif, Place Viala 

Mardi 13 février : Bal de l’Échelle à 22h, Salle Victor Hugo, déguisement exigé, entrée gratuite

Mercredi 14 février : Les Pailhasses
13h : Habillage des Pailhasses, à l'Ancienne Distillerie
14h30 : Défilé des Pailhasses, Plan de la Croix
de 15h à 18h : Pailhasses, Pas de Spectateur
21h : Jugement du Pailhasse et crémation des pépettes, Place Viala

Les animaux totémiques ici et là

1er forum de la Fédération des Totems Occitans et Catalans

Il y a un peu plus de 6 mois, le 2 juillet 2017, à Pézenas, naissait la Fédération TOTEMIC à l'occasion de la Ronde européenne des Géants et Totems. Avec actuellement près de 60 adhérents, les 22 membres du conseil d'administration présidés par Jérôme Fuentes (les Amis du Poulain de Pézenas) se sont mis au travail d'arrache-pied. Si se fédérer représente une reconnaissance "politique", c'est aussi et surtout le besoin de se regrouper pour "avancer tous ensemble".

À l'heure actuelle, il existerait ainsi une soixantaine d’animaux totémiques (essentiellement dans l'Hérault) en Occitanie Pyrénées-Méditerranée, peuplant des rassemblements qui fleurissent au printemps et se développent de manière croissante d’années en années, témoignant d’un dynamisme remarquable…

Si on parle ainsi "d’animaux totémiques" pour désigner ces effigies ayant trait à l’origine légendaire, à l’histoire ou à la vie de la cité un phénomène apparaît : la naissance de nouveaux totems. Si les processions d'animaux gigantesques remontent au XVème siècle et ont perdu leur caractère religieux, elles continuent de représenter la mémoire collective, l’identité locale ainsi que l’invention constante des communautés. Elles sont les symboles de la création collective qui prend racine dans l’histoire, les mythes, contes et légendes des contrées, mais s’adaptent aussi aux changements qui interviennent… "On tient compte de l'air du temps…"

Afin de mieux se connaître, il était impératif de se revoir dans un premier forum représentatif. La Ville de Mèze, représentée par Ève Silva, secrétaire adjointe de cette nouvelle fédération, a été candidate quant à l'organisation de cette rencontre. Afin d'illustrer au mieux une après-midi studieuse et instructive, le Bœuf de la Cité, Lo Petet et le Chevalet se sont produits au foyer municipal où l'on notait la présence d'élus locaux.

Les TOTEMS représentés : Le Fouffre (Montagnac), Le Biou (Portiragnes), Le Bœuf, Lo Petet et Le Chevalet (Mèze), Le Poulain (Pézenas et Alignan), Le Pois Chiche (Montaren 30), Lou Veydrac (Villeveyrac), Le Bouc (Paulhan), Le Cochon (Poussan), Le Rat(Gabian), La Baragogne (St Christol 34), Tribus Lupis (Cournonterral), La Chèvre (Montagnac).

 Bien connaître cette nouvelle fédération en cliquant sur le bandeau ci-dessous. 

Concert Debussy

2018, c'est l'année de commémoration du compositeur Claude Debussy.

Vendredi 02/02 à 20h30 :

Autour de la sonate de Debussy

Organisé par le CRR de Montpellier Méditerranée en partenariat avec la municipalité

Concert des professeurs du conservatoire de Montpellier et artiste invité.

Temple (place André Passet)

Entrée libre

Concert à Cournonterral

Dimanche 28 Janvier à 17h : Concert de l’Orchestre d’Harmonie

du Conservatoire et de l’Université Paul Valéry Montpellier III

Direction : Xavier-Romaric SAUMON

Soliste : Nicolas Serrano (trompette)

 

Salle Victor Hugo (rue Henri Barbusse)

Cournonterral

Entrée libre

Programme

 1) "Olympic fanfare et thème" de James Curnow

2) "Mutinerie" d’Emmanuel Martin en Création

3) Manhattan de Philip Sparke pour trompette solo - Nicolas Serrano soliste

4) "Emperor" de Thierry Deleruyelle

5) "African Symphony" de John Mc Coy

6) "The Incredibles" de Michael Giacchino, arr: Takashi Hoshide