Lutte contre le phénomène de soumission chimique : le CMJ fait don de protections de verres aux associations

 

Les membres du CMJ (Conseil Montpelliérain de la Jeunesse) s'investissent sur des sujets d’actualité traduisant les préoccupations des jeunes. Lutter contre la soumission chimique, fléau indissociable de l’environnement des étudiants et de la majorité des jeunes dans leur sociabilisation, est devenu une de leurs priorités.

Aussi, depuis septembre 2021, des groupes de travail « Egalité Femme-Homme » et « Prévention Santé » ont été constitués et plusieurs rencontres ont déjà eu lieu avec le CLSPD (Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance), les associations Avenir Santé et Nous tous 34, le Service Communal Hygiène et Santé, et avec Laura LESNA, manageuse des bars l’Australian et l’O’Sullivan.

Cette mobilisation du CMJ est vivement soutenue par Véronique BRUNET, Adjointe au Maire de Montpellier, déléguée au quartier Mosson et à la Jeunesse et Elodie BRUN-MANDON, Conseillère municipale, déléguée à la Santé, Prévention et Lutte contre les addictions.

Un don de 2 300 protections de verres aux associations

« Lutte contre la soumission chimique » vise à identifier les associations montpelliéraines partenaires, qui peuvent agir contre ce phénomène par l'information et la prévention, et soutenir le CMJ dans leur démarche.

Pour cela, la Ville de Montpellier a fait l'acquisition de 9000 protections de verre, pour que le CMJ puisse organiser des campagnes de distribution. La semaine dernière, le CMJ s'est ainsi mobilisé à deux reprises :

  • mercredi 21 septembre : don de 300 protections de verres au Bureau Des Etudiants de la Montpellier Business School
  • vendredi 23 septembre : don de 2000 protections de verres à l’association CODES 34

En mai 2022, un premier don de 300 protections de verres avait été attribué au collectif Nous Toutes 34

D'autres campagnes de distribution, de prévention et de sensibilisation à venir

Dans le contexte actuel, marqué par la recrudescence des victimes d’actes malveillants impliquant une soumission chimique, les membres du CMJ poursuivront leurs actions de prévention et de sensibilisation, toujours auprès des associations mais aussi auprès des consommateurs et directement dans les établissements de débit de boissons. Les dates des prochaines campagnes seront communiquées prochainement.

Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture le 29 septembre

 

Sponsored image

 

D'après l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées tous les ans en France. Dans les foyers, c'est 30 kg par personne et par an. À l'occasion de la 3e édition de la Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture du 29 septembre 2022, Service-Public.fr fait le point sur les initiatives et les conseils pratiques pour lutter contre le gaspillage alimentaire au quotidien.

Instaurée en 2020, la Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture a été fixée au 29 septembre par l'Organisation des Nations unies (ONU). On estime que 17 % de la production alimentaire mondiale est gaspillée (11 % dans les ménages, 5 % dans les services de restauration et 2 % chez les détaillants). Réduire les pertes et le gaspillage de nourriture est essentiel pour assurer la sécurité alimentaire de tous, réduire les émissions de gaz à effet de serre, économiser les ressources naturelles (terre, eau, énergie) et améliorer la qualité des aliments.

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire fixe l'objectif de réduire le gaspillage alimentaire à 50 % à l'horizon 2025 en France.

Ressources utiles sur la lutte contre le gaspillage

En France, sur l'ensemble de la chaîne de production, 10 millions de tonnes d'aliments sont gaspillées par an. Chacun de nous gaspille environ 50 kg de nourriture par an lors de repas à la maison, au restaurant ou à la cantine, soit l'équivalent d'une centaine de repas ! En changeant nos comportements, il est possible de réduire ce gaspillage alimentaire et les impacts sur l'environnement.

Informations générales :

Conseils pratiques pour lutter contre le gaspillage au quotidien :

 

METTRE LE CAP VERS LES ECOGESTES EN MEDITERRANEE !

 
Les ambassadeurs de la campagne Écogestes Méditerranée Occitanie sont allés à la rencontre des plaisanciers de l’Hérault tout l’été ! L’objectif ? Discuter avec eux de gestes simples à mettre en place à bord de leur bateau pour limiter l’impact sur l’environnement
« Le littoral héraultais est un véritable hot spot de biodiversité avec une richesse en faune et en flore très importante, et malheureusement très menacée. Nous devons préserver les espèces vivant en mer méditerranée, dont 30% d’espèces endémiques : ce sont des espèces que nous ne retrouvons nulle autre part dans le monde ! » nous explique Thomas Marchal, ambassadeur de la campagne
Plus d’infos : https://bit.ly/3UpHjGl

Semaine européenne de la mobilité

Montpellier Méditerranée Métropole s’engage dans la transition écologique et solidaire et se positionne comme pionnière grâce à des solutions ambitieuses pour lutter contre le changement climatique. Avec un budget de 1,5 milliards d'euros consacré à la mobilité, elle souhaite offrir des alternatives à tous les habitants de la métropole pour se déplacer autrement et limiter l’usage de la voiture individuelle.

 

Actions mises en oeuvre au sein de la Métropole

  • Gratuité des transports

La Métropole de Montpellier est la première en France à mettre en œuvre la gratuité des transports en commun pour ses habitants. Ce dispositif est mis en place pour tous les habitants de la métropole, pour tous, tout le week-end, 7j/7 pour les -18 ans et +65 ans et fin 2023 pour tous les habitants de la métropole, sous réserve d'être en possession du Pass gratuité.

En savoir plus

  • Développement de l'offre de mobilité décarbonée

Création de la ligne 5 de tramway, extension de la ligne 1, création de 5 lignes de bustram et d’un réseau express vélo de 235 km « Vélolignes montpelliéraines ».

En savoir plus

  • Aides à l'achat et à la réparation d'un vélo électrique

Montpellier Méditerranée Métropole met en place plusieurs dispositifs d’aide à destination des particuliers et des professionnels : 500€ pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE) neuf, 200€ pour l’achat d’un VAE d’occasion, 1 000€ pour l’achat d’un VAE cargo pour professionnels, 30€ pour les réparations sur tout type de vélo.

En savoir plus

  • Soutien au covoiturage

Tous les trajets en covoiturage réalisés sur l’application Klaxit ayant pour origine ou destination l’une des 31 communes de la Métropole sont subventionnés par la collectivité. Les passagers voyageront gratuitement alors que les conducteurs seront rémunérés entre 2€ et 4€ pour chaque passager transporté.

En savoir plus

  • Plan mobilités actives de 150 millions d'euros

D'ici 2026, la Métropole engage un plan mobilités inédit, notamment dédié aux aménagements piétons, cyclables et aux déplacements des personnes à mobilité réduite.

En savoir plus

Programme grand public de la semaine européenne de la mobilité 2022

  • A la découverte des coulisses des ateliers de maintenance de TaM

Dimanche 18 septembre – de 10h à 17h30 au dépôt du Centre d'Exploitation et de Maintenance des Hirondelles (rue de l'Agathois - Montpellier)

Accès : tramway ligne 1, station Saint-Paul

TaM propose une immersion au cœur du Centre d’Exploitation et de Maintenance des Hirondelles (CEMH) situé à la Mosson. Réalisé dans le cadre de la ligne 1 de tramway, ce site névralgique à l’activité permanente livrera son « envers du décor » en proposant une découverte des équipements spécifiques à la maintenance et de partir à la rencontre des équipes aux compétences multiples qui œuvrent au quotidien sur le matériel roulant.

Différentes animations proposées au cours de la journée :

  • Visites de l’atelier bus et tramway
  • Stand-up magie : un magicien part à la rencontre des visiteurs pour dispenser ses meilleurs tours et les faire voyager !
  • Animation éco-responsable SmooCycle : mise à disposition de vélos blenders qui permettent de réaliser des jus de fruits ou smoothies à l’aide d’une dynamo connectée à la roue du vélo,
  • Présence de l’association « Animation Création Culture Origami » : confections d’origamis (art traditionnel japonais du papier plié et découpé) en forme de bus, de tramways
  • Positionnement de 2 nez de rames (déjà présents au CEMH) pour un atelier « selfie »,
  • Mise en place d’une bornes photos avec tirage instantané,
  • Stand de ventes d’objets promotionnel aux designs des lignes de tramways.

Inscription en ligne

  • Participez au challenge mobilité Geovelo

Un challenge vélo pour récompenser celles et ceux qui pédalent régulièrement !

Le challenge de la mobilité récompense votre fréquence d' utilisation de votre vélo et se déroule du 16 au 30 septembre 2022. À chaque jour pédalé, vous marquez 100 points + un bonus attribué en fonction du nombre de jours consécutifs d 'utilisation de votre vélo.

Comment ça marche ?

Lʼapplication Geovelo servira de base au challenge, il vous suffira donc d’enregistrer vos trajets avec Geovelo.

Et n'oubliez pas : peu importe la distance parcourue ou votre niveau de pratique, chaque kilomètre compte !

Inscription sur l'application

  • Mob’in Tour 2022 Occitanie : promouvoir la mobilité solidaire

Mercredi 21 septembre de 10h à 17h à la médiathèque Federico Garcia Lorca (162 Avenue de Palavas, Montpellier)

  • Un village associatif thématique ouvert à tout public (reconstitution des parcours mobilité et des accompagnements à la mobilité, essais de trottinettes/ scooters/ vélos électriques etc.)
  • Conférences et tables rondes
  • Échanges de pratiques

Inscription en ligne

  • LABSud / Conciergerie Participative Eurêka : présentation des mobilités douces

Samedi 17 septembre de 10h à 17h (LABSud : 120 allée John Napier, 34000 Montpellier/ Conciergerie participative Eurêka : 2 rue Nicolas Copernic, 34170 Castelnau-le-Lez)

  • Fresques de 10:00 à 12:00 pour le climat à la conciergerie participative & fresque du numérique à LABSud
  • Hackathon triporteur DIY à assistance électrique 10:00 à 17:00 à LABSud
  • Learning by Doing, ateliers numériques avec LABSud ouvert à tous et accessible aux enfants : Ateliers Fashion LAB, Impression 3D, Stickers pour vélo, Découpeuse Laser, Microcontrôleurs , Réparation de vélo par les experts du “Le vieux biclou”, Ateliers accessibilité et Handicap de 14:00 à 17:00 à LABSud
  • Stands et découverte des actions et projets de nos membres.
  • Et pleins d’autres surprises…

Inscription en ligne

Programme à destination des professionnels

  • CHU : Webinaire de présentation de la ZFE

Vendredi 23 septembre de 13h à 13h30
Réservé aux agents du CHU.

  • SNCF : Forum de la mobilité

Lundi 19 septembre de 11h30 à 14h30
Direction Régionale de la SNCF (4 rue catalan, 34000 Montpellier)
Réservé aux agents de la SNCF.

  • INRAE/CIRAD/IRD/SupAgro : animations avec TaM

Mardi 20 septembre de 12h à 14h : campus Agropolis, devant le restaurant d’entreprise du CIRAD
Jeudi 22/09 de 12h à 18h : campus de La Gaillarde (2, Place Pierre Viala)
Réservé aux agents CIRAD.

  • Signature officielle de la convention PDME

Mercredi 21/09 de 14h à 15h dans les locaux de Montpellier Méditerranée Métropole.
Réservé aux entreprises ayant signé une convention PDME cette année.

  • LABSud / Conciergerie Participative : présentation des mobilités douces

Conciergerie Participative (2 rue Nicolas Copernic, 34170 Castelnau-le-Lez)
LABSud (120 allée John Napier, 34000 Montpellier).
Vendredi 16 septembre de 14h à 18h
Réservé aux entreprises du quartier.

Méditerranée : une inquiétante vague de mortalité frappe une espèce de corail

 

Selon France Info :

Sponsored image

Les gorgones, une espèce de corail de Méditerranée, sont frappées depuis le mois d'août par une vague de mortalité inquiétante. Parmi les explications, le réchauffement de la température de l'eau.

Avec leurs couleurs éclatantes, les gorgones sont une signature des fonds marins méditerranéens. Elles sont une espèce de corail, refuge des autres animaux. Depuis un mois, elles dépérissent. En quelques jours, la forêt colorée a disparu. Il ne subsiste que des squelettes blancs. À Marseille (Bouches-du-Rhône), les clubs de plongée ont lancé l'alerte en premier. Fin août, ils ont découvert leur site emblématique dévasté. Face à l'urgence, les scientifiques multiplient les missions d'observation au large des calanques.

L'espèce n'est pas menacée

Tous les jours, les biologistes marins de Septentrion Environnement, un institut de recherche, plongent pour documenter la mortalité des gorgones, concentrées en 10 et 30 mètres de profondeur. Près de l'île de Riou (Bouches-du-Rhône), près de 90% des gorgones sont mortes, nécrosées...

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/biodiversite/mediterranee-une-inquietante-vague-de-mortalite-frappe-une-espece-de-corail_5366860.html

Tous les ménages devront pouvoir trier leurs déchets alimentaires à partir du 1er janvier 2024

 

Tous les ménages devront disposer d’une solution leur permettant de trier leurs déchets biodégradables à partir du 1er janvier 2024. Les collectivités territoriales chargées de la mise en œuvre de cette disposition devront leur proposer des moyens de tri à la source, conjoints ou complémentaires, comme des bacs séparés pour une collecte spécifique, compostage individuel ou collectif…Sponsored image

Dans un peu plus d’un an, à partir du 1er janvier 2024, tous les ménages devront pouvoir trier leurs déchets biodégradables (déchets dégradables naturellement par des micro-organismes vivants) et les séparer du verre, des emballages ou du reste de la poubelle indifférenciée, selon l’article L541-21-1 du code de l’environnement.

La mise en œuvre de cette disposition, introduite par la loi du 10 février 2020 contre le gaspillage et pour l’économie circulaire, repose sur les collectivités territoriales (communes ou communautés de communes), qui devront proposer les solutions vous permettant d’effectuer ce tri à la source, chez vous. Plusieurs dizaines de collectivités ont déjà aménagé cette obligation.

Ces solutions sont multiples, conjointes ou complémentaires, en fonction de la situation des communes (urbaines, rurales) et des ménages concernés (en appartement, en pavillon) : elles peuvent passer par la mise à disposition de composteurs individuels, ou collectifs (pour un immeuble, une rue, un quartier), de poubelles individuelles ou de conteneurs collectifs pour une collecte spécifique en benne à ordures, comme il en existe déjà pour les emballages ou le verre.

L’objectif est de valoriser, sous forme de compost ou de combustible (méthanisation), ces biodéchets constitués pour l’essentiel d’épluchures, produits de cuisine et restes de repas, au lieu de les enfouir ou de les brûler, afin de réduire la production de gaz à effet de serre.

Cette obligation de tri à la source des biodéchets ne concerne pour le moment que les entreprises et les collectivités, dont la production annuelle dépasse 10 tonnes ou 60 litres pour les huiles, volume qui sera abaissé à 5 tonnes au 1er janvier 2023, avant la suppression de ce minimum et l’alignement sur les ménages au 1er janvier 2024.

  À savoir : selon l’article L. 541-1-1 du code de l’environnement, les biodéchets sont « les déchets non dangereux biodégradables de jardin ou de parc, les déchets alimentaires ou de cuisine provenant des ménages, des bureaux, des restaurants, du commerce de gros, des cantines, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, ainsi que les déchets comparables provenant des usines de transformation de denrées alimentaires ».

Intempéries à Gap : un orage de grêle exceptionnel s'est abattu sur la ville

 

Selon Orannge.fr

La ville de Gap (Hautes-Alpes) et sa région ont été frappées par un violent orage qui a provoqué des inondations. La grêle a par endroit bloqué les rues.

Les images sont impressionnantes !
Des rues transformées en torrents en quelques minutes et des quartiers bloqués par la grêle en plein mois de septembre. Les images des violents orages qui ont frappé les Hautes-Alpes, mercredi 14 septembre au soir, sont impressionnantes. Les intempéries ont notamment frappé Gap et sa région. Entre 22h30 et minuit, 60 millimètres de pluie sont tombés, soit l’équivalent d’un mois de précipitations. Des rafales de vent atteignant les 100 km/h ont été enregistrées.

À l’eau a succédé la grêle qui s’est accumulée dans les rues. Par endroits, des couches de plus de quinze centimètres se sont formées, bloquant la circulation dans le centre-ville. Avant même la fin de l’été, les autorités ont donc dû ressortir les déneigeuses et les habitants leurs pelles à neige, relate BFMTV.

Un phénomène très rare.. . Lire et voir sur : https://actu.orange.fr/societe/environnement/intemperies-a-gap-un-orage-de-grele-exceptionnel-s-est-abattu-sur-la-ville-magic-CNT000001SqWsR.html

Le rôle précieux de nos zones humides

Le saviez-vous ? 50 % des zones humides ont disparu en France au cours du XXème siècle. Elles sont pourtant essentielles au bon fonctionnement des territoires.

Feux de forêts : une cellule incendie pour accompagner les sinistrés

 

 Sponsored image

 

À la suite des incendies causés par les importants feux de forêts survenus cet été en France, une « cellule incendie  » a été mise en place par la Direction générale des finances publiques (DGFIP) pour accompagner les sinistrés. Deux numéros de téléphone sont ouverts pour informer et guider les particuliers et les professionnels victimes des incendies de l'été 2022. Un plan d'accompagnement comprenant des mesures fiscales comme des dégrèvements ou des aides est également mis en œuvre.

Depuis le 19 août 2022, les victimes des incendies de l'été peuvent appeler ces numéros de téléphone pour être informées des mesures dont ils peuvent bénéficier, être guidées dans leurs démarches et obtenir conseils et assistance :

  • pour les particuliers : 0809 401 401, appel non surtaxé ;
  • pour les professionnels : 0806 000 245, appel non surtaxé.

Les appels sont pris en charge par des agents de la Direction générale des Finances publiques (DGFIP) et des Urssaf. Ces agents informent les sinistrés des incendies sur les mesures fiscales prévues en cas de difficulté financière, de dégrèvements éventuels en cas de dommages durables des biens, et sur les subventions et aides possibles dont ils peuvent bénéficier.

En fonction de leurs demandes, les usagers seront orientés vers le service de gestion local compétent pour traiter leurs demandes et un rendez-vous pourra leur être proposé en cas de besoin.

  À savoir : pour venir en aide aux indépendants actifs victimes des inondations et des incendies, l'action sociale recouvrement spécifique aux travailleurs indépendants a déclenché son plan « catastrophe et intempéries  » le 13 juillet en Gironde et le 19 août en Corse. Cette aide intervient en complément de l'accompagnement porté par la « Cellule incendies » des Finances publiques et de l'Urssaf pour les indépendants dont l'activité a été affectée par les récents feux de forêts.

L'été 2022 a été marqué par des conditions météorologiques exceptionnelles. Il pourrait être normal après 2050.

 

Selon Météo France :

L'été 2022 a été marqué par des conditions météorologiques exceptionnelles. Il pourrait être normal après 2050.Changement Climatique

Canicule, sécheresse, feux de forêts, orages violents … l’été 2022 a été marqué par des phénomènes météorologiques extrêmes exceptionnels. Il deviendra un été normal en France après 2050 dans un scénario de forte émission. Cet été hors norme aux conséquences importantes sur notre sociétés souligne les conséquences du changement climatique à l’œuvre sur notre territoire. 

Un des étés les plus chauds jamais observé en France

L’été 2022 (juin-juillet-août) est le deuxième été le plus chaud observé en France depuis au moins 1900 avec un écart de +2,3°C par rapport à la moyenne 1991-2020. L’été 2003 reste le plus chaud jamais mesuré en France avec une anomalie de température de +2,7°C.

Un nombre record de jours de vagues de chaleur

Cet été 2022 a subi trois vagues de chaleur : du 15 au 19 juin, du 12 au 25 juillet et du 31 juillet au 13 août pour un total inédit depuis 1947 de 33 jours de vagues de chaleur (contre 22 jours de vagues de chaleur en 2003) même si la sévérité cumulée des épisodes de l’été 2022 reste nettement inférieure à celle de l’été 2003. 

Une chaleur record

La France a connu cet été une chaleur inédite, que peut illustrer de nombreux records battus cet été. 

  • 40 °C les plus précoces jamais mesurés : Dès le 16 juin, on mesurait plus de 40 °C  à Saint-Jean-de-Minervois. Jamais auparavant un telle chaleur n’avait été observée si tôt dans la saison en France continentale.
  • 40 °C atteint dans le Finistère nord. Cet été, les 40 °C ont été atteints en Finistère nord, ce qui n’avait jamais été mesuré dans cette zone depuis le début des mesures.
  • On a également enregistré plus de 30 °C sur l'île de Ouessant.
  • Le seuil des 40 °C a aussi été atteint en juin, en juillet et en août à Nîmes, ce qui constitue une série inédite. 
  • Nuits tropicales sur la Riviera. Influencée par la température élevée de la Méditerranée, les nuits chaudes y deviennent la norme au cœur de l’été. Depuis le 30 juin, Nice a ainsi connu 56 nuits dites tropicales consécutives.
    Qu'est qu'une nuit tropicale ?.........................................

  • Poursuivre et voir infographies sur : https://meteofrance.com/actualites-et-dossiers/actualites/changement-climatique-lete-2022-et-ses-extremes-meteorologiques

Météo : l'été 2022 est le deuxième été le plus chaud après 2003, d'après Météo France

 

Selon France Info et Météo France :

 

Sponsored image

L'été 2022 est le deuxième été le plus chaud après 2003, avec des pics de chaleur "exceptionnels", a appris franceinfo auprès de Météo France. Durant cet été météorologique, qui couvre les mois de juin, juillet et août, il a fait 22,67 degrés en moyenne, contre 23,10 degrés en moyenne lors de l'été 2003.

>> Intensité, durée, mortalité... On a comparé les canicules qui ont frappé la France depuis 1947

La synthèse détaillée des relevés estivaux ne sera dévoilée qu'à 17H00 par Météo France qui confirme toutefois que l'été 2022 a été marqué par plusieurs records de température. Les 42 degrés ont été atteints à Nantes le 18 juillet, un record absolu.

Pas de journées fraîches depuis début juillet

Dans l'ensemble, il a fait chaud partout en France, sans exception, notamment dans la Manche et en Bretagne, où les températures sont d'ordinaire plus fraîches.

Voir précisions sur : https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/info-franceinfo-meteo-l-ete-2022-est-le-deuxieme-ete-le-plus-chaud-apres-2003-d-apres-meteo-france