Retrait d'une autorisation de Roundup

Saisi par le Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), le tribunal administratif de Lyon a annulé la mise sur le marché du Roundup Pro 360, herbicide à base de glyphosate, commercialisé par la société Monsanto.

"Ce jugement qui a été rendu le 15 janvier au nom du principe de précaution, constitue une magnifique victoire. Elle l'est d'autant plus parce que le juge a pris en compte les données des études universitaires étudiées par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), basé à Lyon." Précise Générations Futures.

Voitures, motos, scooters électriques... : quel bonus écologique en 2019 ?

Ballons, Coloré, Couleur, L'Eau, Pool

Vous voulez acheter ou louer pour une longue durée un véhicule neuf électrique (voiture, scooter ou moto par exemple) ? Avez-vous pensé au bonus écologique ? Dans quels cas s'applique-t-il ?

Pour les voitures et camionnettes

Pour les commandes de voitures et de camionnettes, ce bonus concerne uniquement les véhicules neufs dont le taux d'émission de CO2 est inférieur ou égal à 20 grammes/km (véhicules électriques).

Le montant de l'aide est de 27 % du coût d'acquisition TTC du véhicule (dans la limite de 6 000 €).

  À savoir :

Ce bonus peut se cumuler avec la prime à la conversion dans certaines situations.

Pour les deux roues, trois roues, quadricycles à moteur

Le bonus écologique concerne les deux roues, trois roues et quadricycles électriques neufs n'utilisant pas une batterie au plomb.

Pour les commandes passées en 2019, le montant de l'aide varie en fonction de la puissance maximale nette du moteur (la date d'homologation du véhicule en question étant également prise en compte) :

  • soit 250 € par kWh d'énergie de la batterie plafonné à 27 % du coût du véhicule (dans la limite de 900 €) ;
  • soit 20 % du coût dans la limite de 100 €.

Et pour les vélos à assistance électrique ?

Cette aide de l'État concerne aussi les achats de vélo à assistance électrique n'utilisant pas de batterie au plomb (sous réserve que les personnes intéressées ne soient pas imposables).

Ce bonus complète alors l'aide accordée par certaines collectivités locales pour l'achat de ce type de vélo sans pour autant lui être supérieur. Le cumul de ces deux aides (État et collectivité locale) est au maximum égal à 20 % du coût d'achat du vélo (dans la limite de 200 €).

Et aussi

Montpellier : un programme de baguage couleur sur la Mésange Charbonnière

Dans le cadre d’une étude sur la Mésange charbonnière (Parus major) menée au Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (UMR 5175), un projet de baguage couleur (en collaboration avec le CRBPO) est mis en place depuis le printemps 2018 sur l’agglomération Montpelliéraine. Il vise à contrôler la fidélité des sites de nidification, à documenter les mouvements de dispersion et à connaître l’utilisation d’un gradient de l’espace urbain par cette espèce.

Cette étude est effectuée sur différents secteurs de Montpellier ;
- La mosson
- Le zoo du lunaret
- La croix d’argent
- La Fac de sciences
- Le jardin botanique
- A proximité d’Odysseum
- La martelle
Ainsi que dans la forêt de Montarnaud (34). 

A ce jour, 161 oiseaux ont été équipés d’une bague blanche de type Darvic comportant un code alpha-numérique (voir photo).

De nombreuses mangeoires sont installées chaque hiver en zones urbaines et sont fortement susceptibles d’accueillir l’un de ces oiseaux. Les personnes qui effectuent des observations de Mésange charbonnière sont invitées à porter une attention particulière à la présence de ces bagues colorées et à indiquer leurs lectures par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

A la recherche de la loutre dans l’Hérault

Rejoignez le groupe Jeunes de la LPO Hérault.

Le 2 décembre s’est déroulée la dernière sortie de l’année du Groupe Jeunes de la LPO Hérault. Nous sommes partis sur les traces de la Loutre d’Europe.  Les prospections se sont effectuées sur les abords du fleuve Hérault sur 5 km en suivant aussi bien que possible les berges. L'Hérault était très haut et certaines parties des berges n’étaient pas praticables.

Nous avons commencé à prospecter au niveau du Pont de St-Étienne d’Issensac, au sud de Brissac, non loin de Saint-Bauzille-de-Putois. Nous sommes descendus au bord des berges, et c’est là où nous avons découvert nos premières empreintes de loutre, une belle trainée, nette et reconnaissable !
C’est en parcourant le fleuve que nous avons trouvé plusieurs indices de présence. Notamment avec les épreintes (excréments de la loutre) très reconnaissables également due à l’odeur qui s’en dégage, une odeur de miel et de poisson. Celle-ci était posée sur un caillou, bien visible.
En continuant à descendre l’Hérault nous avons trouvé multiples épreintes. Notamment celle de Vison d’Amérique, très semblable à celles de la Loutre.
Nous sommes descendus jusqu’à l’intersection d’un ruisseau, pour également le prospecter mais celui-ci était à sec. Les berges n’étant plus accessibles et le ruisseau à sec. Nous avons rebroussé chemin et c’est là que nous avons pu trouver un terrier de blaireau et la présence de Renard roux.

La présence de la loutre d’Europe sur l’Hérault est bien avérée. Grâce à ces indices trouvés, des données ont pu être enregistrées grâce à l’application mobile Naturalist et au site Faune-LR.
Nous avons également pu voir, un Héron cendré, des Grands cormorans, un Martin pêcheur d'Europe, des Bergeronnettes grises et un Merle noir. Nous avons pu entendre aussi un Pic épeiche, des Bergeronnettes des ruisseaux et finalement des Rouges-gorges familiers.

Si vous êtes adhérents LPO, entre 18 et 30 ans, rejoignez le groupe Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Justine Lorain, Volontaire en Service Civique à la LPO Hérault 

De nombreux oiseaux menacés d'extinction en France

Un faucon crécerelle vu dans le ciel de Palavas les Flots au-dessus des cabanes de l'arnel, bientôt cette espèce vulnérable ne fréquentera plus les étangs de notre littoral héraultais .

"Les activités humaines ont toujours eu un effet significatif sur beaucoup d'espèces d'oiseaux.  Les extinctions les plus dramatiques se sont produites dans l'Océan Pacifique après que les hommes eurent colonisé les îles de Mélanésie, de Polynésie et de Micronésie provoquant la disparition de 750 à 1 800 espèces. Selon l’institut Worldwatch, beaucoup de populations d’oiseaux déclinent actuellement dans le monde, 1 200 espèces étant menacées d’extinction dans le siècle à venir." (Wikipédia)

heron,héron,flying,animal wildlife

La principale raison évoquée est la destruction de l’habitat. Les autres menaces incluent la chasse excessive, la mortalité accidentelle due à des collisions avec des avions, la prise accidentelle dans des palangres, la pollution, la concurrence et la prédation par des espèces invasives, les marées noires, l’utilisation de pesticides et le changement climatique.

La situation est très variable suivant les espèces. Si une grande majorité ont leur population qui diminue, certaines ont été sauvées de l'extinction, d'autres ont actuellement leur population en voie de stabilisation voire en phase de développement.

Voir le rapport de 2016 de l'UICN et du Muséum National d'histoire naturelle avec la Liste rouge des espèces menacées en France.

Bilan de la situation des oiseaux nicheurs, hivernants et de passage Mené dans le cadre de la Liste rouge nationale, cet état des lieux porte sur l’évaluation du risque de disparition des 568 espèces d’oiseaux recensées en France métropolitaine, incluant l’ensemble des espèces nicheuses, hivernantes et de passage.

 https://inpn.mnhn.fr/docs/LR_FCE/UICN-LR-Oiseaux-diffusion.pdf

www.faune-lr.org 

  

Programme des Journées mondiales des zones humides en Méditerranée 2019

Le Pôle-relais lagunes méditerranéennes vous adresse ses meilleurs vœux pour 2019 !poleCapture

Voici le programme de la Journée mondiale des zones humides en Méditerranée qui se déroulera du 1er au 28 février 2019. Bonne fête des zones humides à tous !

Pour la 15e année consécutive en Méditerranée, tous les acteurs des zones humides se mobilisent pour faire découvrir aux petits comme aux grands les richesses des lagunes, des marais littoraux, des cours d'eau...

Retrouvez les animations 2019 autour du thème "Zones humides et changement climatique" dans notre programme grand public pour la Méditerranée !

Plus de 70 animations sont organisées en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Corse.

Sorties nature, activités culturelles, expositions, conférences débat, projections... mettent en lumière les atouts et les enjeux rencontrés sur les zones humides.

En savoir plus : Toutes les animations sur les zones humides françaises sont en ligne sur le Portail national des zones humides: espace visiteursorganisateurs,presse et application pour mobile baladOmarais.

Cette initiative est coordonnée chaque année au niveau national par l'AFB, les Pôles-relais zones humides, la LPO, le Réseau Ecole et Nature, la Société nationale de protection de la nature et Ramsar France. Les animations sont proposées par tous les acteurs qui œuvrent sur ces milieux, et en particulier les gestionnaires des zones humides, les associations d'éducation à l'environnement, les scientifiques...

En Méditerranée, le Pôle-relais lagunes méditerranéennes bénéficie de l'aide de ses partenaires techniques et financiers.

Projet de 17 000 chênes truffiers plantés près du Pic Saint-Loup

A Ferrières-les-Verreries, près du pic saint-Loup (Hérault), un fond de pension voudrait se lancer dans la trufficulture intensive. Truffel Farms, veut créer une truffière géante sur le domaine des Jasses, au cœur de la garrigue proche du Pic Saint-Loup.

 

jasses_habitats-naturels.jpg

Propriétaire du lieu, la société aurait reçu l'autorisation des services de l'Etat.

Une partie de la population s'insurge contre les aménagements envisagés dans ce lieu touristique.

Les habitants de Ferrières-les-Verreries (Hérault) et des environs, agriculteurs, naturalistes, promeneurs, amoureux de la nature, lancent un appel à la population, aux politiques locaux, aux administrations en charge de la protection des intérêts de notre territoire, pour sauver le domaine des Jasses de la spéculation financière.

"Truffle Farms Europe Ltdsociété d'investissement britannique, rachète le domaine des Jasses (371 hectares) à Ferrières-les-Verreries (Hérault) pour y faire de la trufficulture intensive, au bénéfice exclusif d’investisseurs étrangers.  

Elle compte tirer parti d’une niche fiscale et potentiellement des aides agricoles, sans créer d’emploi localement, et alors que des agriculteurs locaux sont désespérément à la recherche de terres pour des projets plus à même d’assurer la sécurité alimentaire du territoire.

Sur le plan écologique, ce projet de plantation bouleverserait un paysage agricole traditionnel, modelé par le pastoralisme, et porterait atteinte à une biodiversité remarquable, typiquement méditerranéenne. Il participera également à l’épuisement de la ressource en eau, la totalité de la plantation (500 arbres/ha) devant être irriguée. Plusieurs forages profonds sont prévus." précisent ceux qui s'opposent à ce projet."

Et ils rajoutent : "Prix pour investir sur un hectare : 150 000 euros. Bénéfice défiscalisé attendu au bout de 15 ans : 1 000 000 euros. Et pour notre territoire ? STOP AU PROJET TRUFFLE FARMS PRIORITÉ AUX AGRICULTEURS LOCAUX RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT"

Leur site : https://www.petitions24.net/sauvons_les_jasses

 

Une semaine avec le Nouveau Monde à Montpellier

L'association montpelliéraine Le Nouveau Monde vous convie à l'événement " La Semaine État du Monde & Perspective " à Montpellier du 21 au 25 janvier 2019.

Le Nouveau Monde vise à promouvoir les alternatives concrètes et locales, mais aussi créer du lien social en dépassant les clivages traditionnels, et enfin favoriser la réappropriation de la parole politique et de l’espace public par les citoyens.

Cette semaine d’échanges sera consacrée à l’étude de notre civilisation, de ses limites et des différentes perspectives qui s’offrent à nous ! L’occasion de faire un point sur l’état du monde, d’identifier les effondrements à l’œuvre et surtout d’imaginer ensemble comment dépasser ce constat et faire advenir ce Nouveau Monde que chacun souhaite.

Les entrées seront à prix libre, et sur réservation pour la première soirée.

Edgar Morin, philosophe, sociologue, écrivain, directeur de recherche au CNRS


Lundi 21 janvier à 18h30, conférence/débat « vers un effondrement de notre civilisation ? » bâtiment 7, amphi Dumontet de la fac de sciences (Place Eugène Bataillon)

En présence d’Edgar Morin et Pablo Servigne, agronome, collapsologue : échanges autour du déclin de la civilisation industrielle et de l’interconnexion des crises actuelles/collapsologie. Réservation sur https://urlz.fr/8xZk

Mardi 22 janvier à 18h30, atelier « quelles attitudes face aux changements à venir ? » à La Carmagnole (10 Rue Haguenot) : étude avec le public des différentes approches possibles devant l'incertitude qui caractérise notre époque, en présence d'un psychologue social. Suivi d'un repas tiré du sac.

Mercredi 23 janvier à 18h30, rencontre « modes de vie alternatifs & alternatives locales » à The Island (19 Avenue de Toulouse) : Témoignages d'éco-lieux puis d'alternatives déjà existant(es) localement pour donner des pistes à suivre face aux futurs défis communs, avec un point sur les mouvements nationaux. Suivi de discussions autour d'un repas tiré du sac.

Jeudi 24 janvier à 18h30, présentation low-tech à La Ruche (10 Rue Marceau) : démonstration des principales Low Tech afin de démocratiser ces concepts de basse technologie permettant l'autonomie et la résilience. Suivi d'un repas tiré du sac.

Vendredi 25 janvier à 20h, concerts de clôture au bar La Pleine Lune - 28 Rue du Faubourg Figuerolles : musique amérindienne, puis garage reggae suivi d'une Jam Session ouverte à toutes et tous, amenez vos instruments.

La semaine sera suivie de nombreuses rencontres en 2019 autour de ces thématiques. N'hésitez pas à inviter vos amis et diffuser ces événements autour de vous !

"Bien plus que la fin d’un monde, participez à la naissance d’un nouveau."

Un dimanche pour la planète, balade dans l'Hérault

Organisés par la commune de Murviel-lès-Montpellier, à 30 min à l'Est de la capitale héraultaise, ne  manquez pas les deux événements du dimanche 13 janvier 2019


Le matin, une randonnée agro-écologique  aux côtés  de Laurent Cazals, « l’homme qui plantait des arbres dans la garrigue » sur les terres des Blaquières. Une rencontre à ne pas manquer avec celui qui a entrepris - il y aura bientôt 30 ans - de planter des pins sylvestres  sur 150 hectares de garrigue.

Pour aller plus loin, découvrez l'association qu'il a créée Garrigue vivante 

En compagnie de Laurent Cazal, vous parcourrez environ 7 km de garrigue entre le ruisseau de Pignarel et la rivière du Coulazou avec vue sur le Pic Saint-Baudille avec un départ à 9h30 depuis la Brasserie de l’Oppidum.
Gratuit et sans réservation.
Organisée par la municipalité de Murviel-lès-Montpellier

Un repas  champêtre pour le climat

Du champ à l'assiette, un repas  sans viande, composé de produits bio, très locaux et de saison !
10 euros le plat, 13,50 entrée ou dessert
Réservation : 09 51 94 49 76
Organisé par Slowfood et la Brasserie l’Oppidum.

Le sapin de Noël est un déchet vert comme les autres !

Après les fêtes, la Ville de Montpellier et Montpellier Méditerranée Métropole vous proposent deux dispositifs pour recycler votre sapin et rappellent que les sapins naturels ne sont pas des encombrants, ne doivent pas être déposés sur la voie publique et sont à déposer en déchetterie où ils pourront être recyclés.

Sapin, Tannenzweig, Vert Sapin

  • Déposez votre sapin dans l'un des 28 parcs à sapin du centre-ville de Montpellier mis à votre disposition du 28 décembre 2018 au 21 janvier 2019

Les parcs à sapins sont ouverts 7 jours sur 724h sur 24

Allée Pierre Carabasse
Déchetterie Mosson
Déchetterie Cevennes
Avenue Saint Clément
Rue du pont de Lavérune
Place d'Italie
Avenue de l’agriculture

Montpellier : bientôt une nouvelle marche en faveur du climat

L'ensemble des associations qui œuvrent en faveur du climat pour une nouvelle marche le 27 janvier 2019 

L’image contient peut-être : plein air

Ces associations précisent :

"Après avoir sonné l'alarme climatique lors de la marche du samedi 08 décembre 2018 pour alerter nos dirigeants sur l'urgence climatique, le temps est venu pour nous tous de prendre conscience à notre échelle de cette urgence et de faire prendre conscience aux personnes qui nous entourent qu'il est encore temps d'agir.

Au niveau local, dans nos foyers, dans notre ville, notre métropole, notre département et notre région, engageons le dialogue avec nos élus. Invitons-les, le dimanche 27 janvier 2019 à venir entendre nos revendications et remettons-leur nos doléances pour un avenir plus radieux localement et nationalement.

Marchons tous unis mains dans la mains, quartiers populaires, écologistes convaincus, néo-écolos, non écolo, petits, grands, jeunes et moins jeunes et éveillons notre conscience climatique dans un grand rassemblement solidaire, non violent et bienveillant.

Nous sommes tous concernés et responsables devant le réchauffement climatique et par les conséquences désastreuses qu'il aura si aujourd'hui, nous n'inversons pas la tendance.

Nous vous donnons donc rendez-vous le dimanche 27 janvier 2019 à Montpellier, pour une nouvelle marche afin de construire un éveil climatique de masse et pour faire entendre nos voix localement et nationalement.

Des surprises, des invités, des messages forts, des musiciens et bien d'autres choses feront de cette journée, une prise de conscience collective contagieuse en faveur du climat !".