Prévention inondation avec PAPI

Le Programme d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI) signé le 19 décembre 2018 prévoit la création d'un bassin d'écrêtement de 50 000m3 à Baillargues. Réalisé entre 2019 et 2024 sur le secteur des Moulygous, situé au nord-ouest du centre ancien, entre des quartiers résidentiels récents et l’A9 ; il permettra de protéger 72 habitations.


Signature de la convention PAPI du bassin de l'Or en présence du président du Pays de l'Or Stéphan Rossignol, du président du SYMBO  Claude Barral, du président du SIATEO Bernard GANIBENC, du représentant du Préfet Pascal OTHEGUY, du représentant du président de Montpellier3m, Jean-Marc Lussert et du Président de la CCI, André DELJARRY

Que sont les PAPI ?

Les programmes d'actions de prévention des inondations (PAPI) ont été lancés en 2002. ... Les PAPI ont pour objet de promouvoir une gestion intégrée des risques d'inondation en vue de réduire leurs conséquences dommageables sur la santé humaine, les biens, les activités économiques et l'environnement.

Créés en 2003, les Programmes d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) visent à réduire les conséquences des inondations sur les territoires à travers une approche globale du risque, portée par un partenariat entre les services de l’Etat et les acteurs locaux.

Entre 2003 et 2009, près d’un milliard d’euros a été mobilisé par les pouvoirs publics pour financer la première génération de ces programmes.

Inauguration de la fresque sur la Grande Armée

De gauche à droite, Prince Joachim Murat, Claire Aton,
Jean-Luc Meissonnier

Après de longs mois de travaux, c’était enfin le grand jour pour découvrir la fresque napoléonienne de 94 m de long, réalisée par l’artiste Claire Aton sur les murs longeant le cimetière de Baillargues.

Ce samedi 15 décembre 2018, elle a été révélée au public en présence du Maire de Baillargues, Jean-Luc Meissonnier et du Prince Joachim Murat, descendant de Napoleon Ier, du Souvenir et du Cercle Napoléonien et de nombreux élus.

Plus de 200 personnes étaient présentes à cet événement historique voulu par Jean-Luc Meissonnier, maire de Baillargues et fervent napoléonien, Gérald Mongin, délégué régional du Souvenir Napoléonien, et les membres du Cercle Napoléon de Montpellier.

Cette fresque majestueuse, inaugurée à 11h, représente la Grande Armée de Napoléon en marche avec ses 150 personnages ainsi qu’un bivouac impérial datant des années 1803-1804. 
Elle a été dévoilée à une date symbolique : le 15 décembre étant la date anniversaire du retour des cendres de l’Empereur à Paris.

détail de la fresque

La talentueuse fresquiste Claire Aton

Embellissement du patrimoine de Baillargues par une Héraultaise le 15 décembre

De Sète à l'Open Space en novembre dernier, en passant par Poussan où une fresque dépeint « Poussan et la Guerre de 14-18 », une réalisation de 100m2 et à Frontignan où elle présente ses peintures à l'espace Izzo actuellement, Claire Aton est une spécialiste des peintures murales.

Sa toute dernière œuvre murale sera inaugurée à Baillargues le samedi 15 décembre 2018 à 11h.

A la demande de Jean-Luc Meissonnier, maire de Baillargues, Claire s'est attelée à réfléchir, aidée de Bertrand Leenhardt et du Dr Mongin du Cercle Napoléonien, à une représentation des troupes napoléoniennes sur les murs longeant le cimetière, situés le long de la Route Impériale.

Mais Claire Aton n'en est pas à son premier coup d'essai sur Baillargues, les habitants lui doivent déjà la fresque monumentale de la rue des Remparts et les bornes de collecte des déchets ménagers.

Ici, un marché et ses petits métiers, là, la placette des traditions, un trompe-l'œil sur le mur aveugle de la mairie de Gigean et toujours sa technique qui repose pour les fresques et les peintures murales sur l’usage de la maquette nécessaire avant de reproduire des personnages, des couleurs, des ombres, des objets sur d'énormes pans de mur. 

A Baillargues, Claire a donc imaginé ces troupes remontant vers le Nord sous forme de défilé, avec toute la diversité des personnages - 150 ni plus, ni moins - des régiments et leurs uniformes, en passant par des grenadiers à la Garde Impériale du Général Lepic, du régiment espagnol Joseph-Napoléon - basé un temps à Montpellier - aux hussards de la cavalerie légère. Scindée en 2 parties par le portail de service du cimetière, la fresque de gauche illustrera le défilé des troupes en marche et celle de droite, la vie sur le bivouac, le tout se situant dans les années 1803-1804.

" Claire ATON installée à Gigean, diplômée de l'Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré à Paris, réalise de nombreuses peintures murales tant en extérieur qu'en intérieur.../...Ses peintures sont toujours abouties avec cependant un souci constant de fraîcheur et d'authenticité, le goût du vrai sans artifice ni "effet"."

Centenaire de l’armistice de la 1ère Guerre Mondiale

Dans le cadre du centenaire de l’armistice de la 1ère Guerre Mondiale, une exposition consacrée à 14/18 se déroulera du mardi 6 au dimanche 11 novembre 2018 à l'Espace Vigneron.

De nombreux objets datant de « la Grande Guerre » seront exposés et des cartes postales seront à découvrir. 

Agrémentée d’un diaporama et réunissant une trentaine d’objets, de l’équipement du Poilu aux cartes postales envoyées du front, en passant par des livres et des journaux de l’époque,des uniformes, lampe de tranchée, et médailles, l’exposition mettra en scène ces trésors locaux.

Cette collection appartient à Pierre Bayet, Baillarguois passionné d’Histoire qui animera les visites.

Ouverture au public :
Mercredi : 10h-12h / 16h-18h
Samedi : 10h-12h / 14h-18h
Dimanche : 12h-17h

Entrée libre et gratuite

Fête des associations le 8 septembre

Les associations baillarguoises vous donnent rendez-vous samedi 8 septembre à l’Espace Vigneron et sur la place Sigala, pour découvrir les activités sportives, culturelles, artistiques proposées cette année. 
Venez à leur rencontre et découvrez les démonstrations qui se succèderont toute la matinée.

Baillargues : suppression du passage à niveau

A compter du mercredi 5 septembre 2018, le passage à niveau n°33 situé à Baillargues sera définitivement fermé à la circulation routière. Il sera désormais remplacé par un pont-rail sous lequel, automobilistes, piétons et cyclistes pourront circuler en toute sécurité. 

Inscrit au programme de sécurisation national de SNCF Réseau en raison de son fort trafic ferroviaire et routier et du nombre élevé d’accidents qui s'y sont produits, le chantier de ce passage à niveau a duré un an. Ces travaux ont pu être effectués grâce à l’anticipation de la municipalité qui, dès 2001, a constitué une réserve foncière dans ce périmètre afin de permettre la suppression du passage à niveau et la réalisation du Pôle d’Echanges Multimodal.

La nouvelle route dénommée « Avenue de l’Or » passera dorénavant sous la voie ferrée et reliera directement la zone du golf de Massane et les villes de Mauguio et Mudaison, au rond-point Philippe Lamour.

Célébration de la fête religieuse musulmane de l’Aïd-el-kébir

La fête de l’Aïd-el-kébir  dont la date a été confirmée par le ministère de l’intérieur, débutera le mardi 21 août 2018  dans le département de l'Hérault.

La fête de l’Aïd-el-kébir devrait débuter dans la semaine du lundi 20 août 2018

Cette fête, qui dure traditionnellement 3 jours, donne lieu à des abattages rituels d’animaux.

A Baillargues, réservation des moutons de  Mudaison au 06 75 49 70 75

Les services de l’État rappellent que les abattages clandestins, c'est-à-dire en dehors des abattoirs autorisés, sont passibles de peines allant jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 15000 euros d’amende (article L.237-2 du code rural et de la pêche maritime- CRPM) et qu’il est donc interdit aux particuliers de pratiquer eux-mêmes l’abattage de leur animal.

Ainsi les personnes qui souhaitent célébrer cette fête par le sacrifice d’un animal doivent impérativement prendre contact avec un des abattoirs autorisés.

ABATTOIRS Nombre de jours d’abattage CAPACITE/JOUR COORDONNEES
Pézenas 1 à 2 850 04 67 98 12 32
Montpellier
 (site de Grammont)
3 400 06 61 67 17 08
Baillargues Prise des commandes Abattage à MONTPELLIER 06 75 49 70 75

En effet, les contrôles qui y sont réalisés sont les seuls à assurer la protection de la santé publique, le respect de la protection animale et de l’environnement, en écartant les animaux malades et les viandes impropres à la consommation, et sont également les seuls à assurer une saine gestion des déchets.

Une marque officielle ou estampille (ovale ou pentagonale), apposée sur les carcasses, en garantit la qualité sanitaire.

Les particuliers peuvent également se fournir auprès des abattoirs de la région ouverts pendant la fête.

Les fidèles peuvent aussi acheter les carcasses d’agneaux, abattus pendant l’Aïd, auprès de bouchers et de la grande distribution.

Il est également rappelé que le transport d’animaux, dans des conditions incompatibles avec le bien-être animal, est interdit et passible de 750 euros d’amende (article R. 215-8 du CRPM).

La DDPP rappelle les règles concernant l’achat et le transport d’un animal vivant, expliquées dans la plaquette citée ci-dessus : un particulier ne peut acheter un mouton qu’à un vendeur déclaré auprès de l’établissement de l’élevage (EdE) ou, pour l’Hérault, auprès du Groupement de défense sanitaire (GDS) et il doit conduire l’animal directement à l’abattoir agréé pour le sacrifice. Il doit être muni d’un document de circulation et le transport doit se faire dans des conditions conformes au bien-être animal. Si ces conditions ne peuvent être assurées ou s’il y a plusieurs animaux à transporter, il est nécessaire de recourir à un transporteur autorisé.

Les particuliers doivent respecter l’arrêté préfectoral N° 18 XIX 041 du 20 juillet 2018 relatif à la limitation des mouvements d’animaux :

> 20180720_AP_limitation mouvements - format : PDF