Comédie du Livre : rencontres littéraires

Tandis que depuis quelques jours, barnums et chapiteaux sont mis en place pour recevoir La Comédie du Livre du 25 au 27 mai 2018 sur l'esplanade et la place de La Comédie à Montpellier, Montpellier Métropole décentralise l'événement littéraire dans dix communes héraultaises.

Cette année, Vendargues, Cournonterral, Sussargues, Saint-Drézéry, Jacou, Pigan, Villeneuve-lès-Maguelone, Saint-Jean de Védas et Castries auront ainsi la chance d’accueillir des écrivains invités de cette 33e édition.

1. Vendredi 25 mai - 18h30-19h30, Bibliothèque municipale, Vendargues

Rencontre avec David Lopez (Fief, Seuil)

Jonas vit seul avec son père, chômeur et fumeur de shit. Autour de lui ses potes, Lahuis, Miskine, Ixe, Poto… Leur fief, c’est la zone des pavillons qu’ils habitent, entre grands ensembles et centres-villes, ni cailleras, ni petits bourges. Mais c’est aussi la langue qu’ils partagent, composite, inventive, plein d’argot et de verlan. C’est l’ennui enfin, celui qui ronge la jeunesse des petites villes, hors des métropoles. Fief (Seuil), premier roman de David Lopez, a été la révélation de la dernière rentrée littéraire. 

2. 18h30-19h30, Bibliothèque municipale, Cournonterral

Rencontre avec Pascale Kramer (Une famille, Flammarion)

Peut-on empêcher quelqu’un de se détruire ? Cela fait presque trente ans que ses parents comme son frère et ses sœurs ressassent cette question et tentent, chacun à sa façon, de sauver Romain de lui-même. Ce fils, ce frère à la si déconcertante gentillesse s’est patiemment abîmé, bouleversant malgré lui la vie de toute sa famille. Et aujourd’hui, alors que sa sœur vient d’accoucher, tous découvrent que Romain a de nouveau disparu. Dans Une famille (Flammarion), Pascale Kramer met admirablement en scène les relations fraternelles et filiales en offrant tour à tour la parole aux membres d’une famille aux prises avec l’énigme que constitue l’un des leurs. 

3. 18h30-19h30, Bibliothèque Municipale Max Rouquette, Sussargues

Rencontre avec Serguei Dounovetz (Les loups de Belleville, French Pulp)

Avec Les loups de Belleville, Serguei Dounovetz inaugure la série des « Nouvelles enquêtes de Nestor Burma » (French Pulp). Paris, 20e arrondissement : parti assister aux funérailles de son ami journaliste Niki Java, le privé le plus célèbre de la littérature française se retrouve embarqué presque malgré lui dans la lutte qui oppose services secrets turcs, assassins sans scrupule des Loups gris, et combattants kurdes. Nestor Burma est au meilleur de sa forme : gouailleur, sensible aux charmes féminins, révolté par la saloperie des hommes. Serguei Dounovetz évoquera également Les gens sérieux ne se marient pas à Vegas, road movie déjanté et sanglant qui vient de paraître chez French Pulp.

Rencontres pour l'emploi près de Montpellier

Montpellier Méditerranée Métropole organise la prochaine édition des rencontres pour l'emploi qui aura lieu à Castries, le mardi 12 juin 2018 à  Castries. 

En moyenne, chaque année, plus d’une soixantaine d’exposants, environ 1 500 visiteurs, proposent plus de 300 offres d’emploi.

Au programme

•    Un espace stands de recrutement pour une mise en relation directe avec des candidats à l’embauche, mais aussi pour une présentation de votre entreprise et de ses spécificités ; 
•    Un espace animé par Pôle emploi et la Mission Locale, où vous trouverez des informations sur les mesures favorables à l’emploi auxquelles votre entreprise est éligible ;
Mais encore,
•    Un pôle multimédia ; pour faciliter l’identification de vos offres d’emploi et mieux connaitre votre entreprise ; 
•    Un espace d’informations aux visiteurs sur la création et la reprise d'entreprises.

Accès en bus ligne 27 de la TAM ou ligne 112 par Hérault Transport, arrêt Acqueduc.

De 9h30 à 17h au Foyer Communal Hippolyte Paulet - Parking au 35 avenue de Sommières à Castries (34 160).

Pour en savoir plus

Hérault : mieux contrôler les paillotes

L'Etat par l'intermédiaire du Préfet de l'Hérault a réuni, ce vendredi 27 avril 2018, l’ensemble des 13 maires des communes littorales pour s’assurer du bon usage et de la protection des 90 kilomètres de plage du domaine public maritime de l’Hérault durant la saison 2018. 

"En France, l’État est propriétaire du Domaine Public Maritime (DPM) naturel dont il veille à préserver l'usage libre et gratuit pour le public. Pendant les 6 mois hors saison, celui-ci doit être intégralement remis dans son état naturel. 

Chaque année, cet espace, fragile et convoité, fait l’objet, d’une part d’une surveillance particulière, et d’autre part du relevé de nombreuses occupations illégales ou infractions pour lesquelles les services de l’État doivent intervenir pour faire respecter la réglementation. 

Depuis cinq ans, les services de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) ont entrepris une vaste stratégie de reconquête du DPM pour lutter tout au long de l’année contre sa privatisation, les dépassements de surface des établissements de plage, les soirées non-autorisées, les atteintes à l’environnement... 

Durant l’été, dans le cadre de l’Opération Interministérielle Vacances, des opérations de contrôles conjointes mobilisant l’ensemble des différents services (la Direction Départementale de la Protection des Populations, la Police, la Gendarmerie et la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi) viennent renforcer cette action.

► Pour en savoir plus sur la réglementation des concessions de plage :http://www.herault.gouv.fr/Politiques-publiques/Mer-littoral-et-securite-maritime/Reglementation-des-concessions-de-plage

En 2017, le préfet de l’Hérault avait demandé pour la première fois aux communes de mener une campagne de contrôle sur chacun des établissements de plage, afin de veiller au respect de la convention d’exploitation signée entre le maire et l’exploitant. Les communes devaient notamment vérifier les périodes de montage et démontage, le cahier des charges des activités autorisées, l’absence de dépassements de surface, le respect du libre passage sur le rivage de la mer ou encore la mise à disposition au public des sanitaires et des douches.

Le bilan de ces contrôles fait état de 59 établissements contrôlés par les communes sur les 89 présentes dans le département, soit 66 %. 

Les services de l’État, et notamment le service du littoral et de la mer de la DDTM, ciblent leur politique de contrôle sur les établissements de plages les moins vertueux ou les nouveaux exploitants, et sur le respect des termes des concessions de plages passées entre l’État et les communes. En 2017, 38 lots de plages ont ainsi été contrôlés par la DDTM. 

Les dépassements de superficie diminuent d’année en année : 4 544 m² cumulés sur tout le département en 2015, 3 326m² en 2016 et 958 m² en 2017. Les procès-verbaux dressés sont en légère diminution : 20 en 2016 et 17 en 2017. 

Le préfet de l’Hérault se félicite de cette mise en œuvre et demande aux maires de poursuivre ces campagnes de contrôles pour aboutir à 100 % d’établissements contrôlés au moins une fois pendant la saison 2018.

Déclaration des revenus : aide gratuite

Déclaration des revenus perçus en 2017 et à déclarer en 2018

Les avocats du barreau de Montpellier, spécialisés en droit fiscal, donnent, JEUDI 3 MAI 2018 de 9h à 17h des consultations gratuites et de manière confidentielle, sans rendez-vous préalable, à l'Hôtel de ville de Montpellier.

Mairie de Montpellier,  place Georges Frêche 34000 MONTPELLIER.

Arrêts TAM - Lignes 1 et 4 Arrêt Hôtel de Ville Georges Frêche.

Espace Entreprise GaroSud n°1 à Montpellier

Un nouveau parc de location de bureaux et de locaux à destination des artisans et des TPE en 2018

Ce vendredi 27 avril 2018, les nouveaux locaux du Centre d'affaires Espace Entreprise de Montpellier ont été inaugurés devant un parterre d'entrepreneurs sous la férule de son initiateur Nicolas Dulion, Chantal Marion déléguée au développement économique Montpellier 3 M, et Patricia Mirallès députée de l'Hérault.

Proche de l'A9,  l'Espace Entreprise créé sur la Zone industrielle Garosud de 4 000 m2 sur 9 000 de terrain rejoint celui du Millénaire créé en 2008 avec 5 000 m2 sur 10 000 de terrain, ce qui constitue à eux deux "le plus grand centre d'affaires en Occitanie", précise Nicolas Dulion. Ouvert depuis avril 2018, le parc Garosud propose 7 salles de réunion, 100 bureaux équipés, 70 locaux d'activité pour les acteurs économiques, les artisans, les associations.

Une synergie entre les usagers du parc

Un projet lancé il y a plus de dix ans qui réduit les surfaces inutiles avec l'appui logistique du Groupe SERM qui participe à l'attraction du territoire de la Métropole de Montpellier. Parmi les valeurs ajoutées du parc, un service d'accueil des palettes et des colis, un ensemble de gerbeurs-appareils de manutention et transpalettes,  un service informatique et des abonnements à la carte, une micro-crèche qui accueille les enfants de 10 semaines à 3 ans, une salle de sport et un espace nutrition, un restaurant ouvert de 8h30 à 17h non stop, "pour se dégager des tâches annexes et se concentrer à leur cœur de métier, plus qu'un lieu de travail, c'est un lieu de vie convivial", souligne le créateur d'entreprises en Languedoc-Roussillon depuis 2008. 


La deuxième tranche s'est terminée il y a quelques jours, et déjà, 40% des bureaux sont occupés, valorisés par Isabelle Dewasmes alias Dysabo artiste plasticienne et décoratrice d'intérieur montpelliéraine avec à la clé une cuisine commune, un salon aux couleurs vives qui se prolongent dans les couloirs et dans les parties communes mais neutres dans les espaces bureaux pour faciliter la personnalisation des lieux par les occupants.
Enfin, pour marquer le lancement officiel, quelques entrepreneurs présents ont présenté leurs activités respectives : la menuiserie d'art depuis 4 générations du maître ébéniste Pierre Armengaud, la fabrication de savons avec  Bulle et Maille, le mobilier de 3 Millimètres, de la broderie sur cuir et linge Les Secrets d'Alesia, de la livraison de fruits et légumes par Les Paniers d'Elodie ou encore une salle de sport pour la pratique du "MoveNat" ou fitness naturel avec Wolf Movement, sans matériel, basée sur le développement de toutes les capacités de mouvements naturels de l'être humain. 

La satisfaction méritée de Nicolas Dulion se confirme dans le choix des entreprises locales montpelliéraines et héraultaises qui ont contribué au succès de ce centre d'affaires " pour la défense de nos entreprises, leur dynamisme et l'énergie qui reste ici à Montpellier ! , insiste-t-il.

Villeneuve-lès-Maguelone : première patrouille mixte

Avenant à la convention communale de coordination entre la police municipale et les forces de sécurité de l’État

Ce jeudi 26 avril 2018, M. Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault et Monsieur Noël Ségura, maire de Villeneuve-lès-Maguelone et Vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole ont lancé les patrouilles mixtes police municipale - gendarmerie, en présence du général Jean-Valéry Lettermann, commandant adjoint de la région de gendarmerie Occitanie, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l’Hérault.

Il s'agit d'un changement d’armes des policiers municipaux et sur les nouvelles possibilités qu’offre la police de sécurité du quotidien en terme d’organisation de services conjoints avec les gendarmes de Villeneuve-lès-Maguelone.

Ces patrouilles mixtes gendarmes/policiers municipaux s’adapteront aux besoins locaux sur la base d’un diagnostic préalable en vue de renforcer et de renouveler la relation de proximité avec la population.
Elles répondent à une attente du premier magistrat de la ville qui souhaite conforter un service réactif et de qualité. Il se félicite par ailleurs des excellentes relations qu’entretiennent d’ores et déjà ces deux forces de sécurité.

Sur les 110 communes dotées d’une police municipale, 80 communes ont signé à ce jour une convention de coordination avec le groupement de gendarmerie départementale de l’Hérault.

120 nouveaux réservistes pour la gendarmerie

La cérémonie de fin de stage des nouveaux réservistes de la Gendarmerie de l'Hérault a eu lieu ce vendredi 27 avril 2018 au lycée d'enseignement agricole BONNE TERRE à Pézenas (Hérault).

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout, ciel, plein air et nature

Cette cérémonie a été présidée par le colonel Frédéric Laurent, commandant en second le groupement de gendarmerie départementale de l’Hérault, en présence des autorités locales militaires et civiles, des gestionnaires des réserves des groupements et bien sûr des familles et amis des jeunes brevetés.

Le colonel Laurent a félicité les nouvelles recrues pour leur engagement au service de la nation et a remercié les cadres.
Les réservistes ont reçu leurs brevets et insignes après 15 jours intenses au stage d'initiation et de perfectionnement à la défense nationale (PMIPDN). Ils ont acquis les bases du métier de gendarme et découvert les valeurs fondamentales propres à notre institution telles que la cohésion, la solidarité et l’entraide, le dépassement de soi et l’altruisme.

Ces 120 réservistes, 68 hommes et 52 femmes, viendront renforcer principalement les unités territoriales et les structures de commandement.

La France de ferme en ferme 2018

De Ferme en Ferme ® revient les 28 et 29 avril 2018 !  Cette année encore, plus de 600 fermes ouvriront leurs portes au public sur 22 départements.

Résultat de recherche d'images pour "l'hérault de ferme en ferme"

De ferme en ferme ® est un événement porté par le Réseau CIVAM qui se déroule chaque année le dernier week-end d'avril. Les fermes participantes, engagées dans une démarche d’Agriculture Durable, ouvrent leurs portes au grand public. Les agriculteurs-trices vous feront découvrir leurs fermes, leurs activités et déguster leurs produits.

Venez suivre l’épouvantail, cette sympathique mascotte, qui vous amène sans encombre jusqu’aux fermes ouvertes et accueillantes. En savoir +

Cet événement se déroule chaque année le dernier week-end d'avril. Les fermes participantes, engagées dans une démarche d’Agriculture Durable, ouvrent leurs portes au grand public. C’est l’occasion de découvrir leur métier, leurs savoir-faire et leurs pratiques agricoles au travers de visites guidées et de dégustations !

Les paysans participants souhaitent ainsi communiquer, dans un esprit de vérité, sur leur métier et leur passion à des visiteurs souvent extérieurs au monde agricole.

De Ferme en Ferme, c'est une démarche collective tournée vers la qualité, la transparence sur les produits et les prestations agricoles, dans le désir de communiquer et de transmettre une certaine conception de l'agriculture.

L’objectif est de :
- promouvoir les métiers de l’agriculteur sur la base des indicateurs de l’agriculture durable : économiquement viable, socialement vivable et équitable, écologiquement saine
- promouvoir les savoir-faire et les productions dans une démarche de qualité
- favoriser les démarches collectives qui s’inscrivent sur un territoire
- générer des rencontres et des échanges (lien ville-campagne)
- professionnaliser les agriculteurs à l'accueil du public par la formation.

Dans l'Hérault :

7 CIRCUITS

37 PARTICIPANTS

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon