Halles Laissac, élection d'un des plus beaux marchés

2e Concours du plus beau marché de France 2019 : Montpellier se positionne

Les Halles Laissac, "un des plus beaux marchés de France" ont été sélectionnées. Du 11 mars au 9 avril 2019, il faudra départager le plus beau marché régional avant un vote national organisé par TF1 et l'initiateur du concours Jean-Pierre Pernaut.

Ouvertes depuis le samedi 1er décembre 2018 au public, elles représentent un équipement structurant de la ville de Montpellier, le véritable pivot d'un circuit commercial dans un secteur en plein renouveau entre la gare, le futur MoCo – Montpellier Contemporain et l'Écusson au patrimoine architectural emblématique. Elles viennent ainsi compléter le circuit marchand que constituent la rue de la Loge, la Grand'Rue Jean Moulin, le boulevard du Jeu de Paume et la rue Saint-Guilhem.

La sélection régionale pour départager les plus beaux marchés de nos départements

Sont en lice pour défendre les couleurs du Languedoc, les halles de Sète et le marché de Ganges et de Lunel dans l'Hérault, le marché de Nîmes, de Sommières et d'Uzès dans le Gard élu plus beau marché de France pour représenter notre région mais placé 4e lors du scrutin national 2018 remporté par Sanary-sur-Mer dans le Var, les halles de Narbonne et le marché de Carcassonne dans l'Aude, le marché de Florac en Lozère, autant de produits du terroir mis à l'honneur.
Aller plus loin : https://www.facebook.com/TF1/videos/596206587473034/?t=6

Tournée "En route vers la Coupe du monde féminine FIFA France 2019"

Rendez-vous pour le lancement dès le 13 mars place de la Comédie à Montpellier : une tournée ludique et sportive sur le territoire métropolitain

Dans le cadre de la Coupe du Monde Féminine de football organisée par la FIFA du 7 juin au 7 juillet 2019, dont Montpellier sera Ville hôte, la Ville, les communes d'accueil de la tournée et la Métropole organisent en partenariat avec la Ligue de Football Occitanie et le District de football de l'Hérault, une tournée ludique et sportive sur le territoire métropolitain.

La journée de lancement de cette tournée aura lieu de 10h à 17h le mercredi 13 mars avec un temps fort à 14h sur la Place de la Comédie, en présence de Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole. 
La tournée se poursuivra chaque mercredi après-midi jusqu’au 17 avril avec un dispositif d'animation destiné à tous les publics : le mercredi 20 mars à la Mosson, puis dans 4 autres communes de la Métropole.

PROGRAMME DE LA TOURNÉE
13 mars : à Montpellier, Place de la Comédie, de 10h à 17h. 
Le village animation installé proposera au grand public des ateliers footballistiques, des structures gonflables, un photocall, où tous les publics pourront évoluer. Des goodies FWWC 2019 seront distribués aux participants.
La mascotte ETTIE se déplacera spécialement pour être présente ce jour-là.

20 mars : à Montpellier, quartier Mosson, de 14h00 à 17h00
27 mars : à Jacou, de 14h00 à 17h00
3 avril :  à Sussargues de 14h00 à 17h00
10 avril : à Saint-Jean-de-Védas de 14h00 à 17h00
17 avril : à Fabrègues, de 14h00 à 17h00

Ces rendez-vous seront également l'occasion d'informer le public sur la compétition et l'actualité du football féminin en amont de l'accueil des 5 matchs qui se dérouleront au stade de la Mosson à Montpellier les 10, 13, 17, 20 et 25 juin prochains.

Marche planétaire : urgence climatique et sociale

Marche planétaire contre l’inaction

vu l’urgence climatique et sociale.

Appel de l’association : « Témoins au bout du monde »

Montpellier 16 mars 2019, départ de l’Esplanade Charles-de- Gaulle, 14 heures.

"Il est plus tard qu’on ne le pense."

"Tous les rapports scientifiques sur l’environnement depuis 30 ans ont été régulièrement plus alarmants que les précédents. L’imprimé du grand débat ne fait pas le diagnostic global sur les activités humaines en grande partie responsables du changement climatique planétaire, et ne prend pas les mesures de fond nécessaires sans taxation des populations laborieuses et classes moyennes."

"Changeons de mode de développement, de vie, de transport, d’énergie et de consommation à tout va…" 

"Poursuivons la mobilisation planétaire, il est utopique de croire que sur 197 pays interdépendants reconnus par l’ONU, nous pourrions en matière climatique nous en sortir tous seuls par nos actions individuelles". Christian Puech, explorateur-photographe, défenseur des biodiversités.

Des formations et des milliers d’offres d’emplois à saisir sur les salons TAF

Choisir une formation, construire son avenir, trouver un travail. C’est la proposition faite aux jeunes, aux demandeurs d’emploi, aux salariés, sur les salons TAF organisés par la Région, Pôle emploi et les Missions locales. Ils s’enchaînent en mars (à Albi, Toulouse, Montpellier, Carcassonne, Cahors, Perpignan, Nîmes, Mende) puis en avril et mai (à Pamiers, Rodez, Tarbes, Auch et Figeac) et jusqu’à la fin de l’année (Saint-Gaudens et Montauban).

JPEG - 140.6 ko

C’est le moment de se munir d’un stock de CV ! Après une première étape à Lourdes mi-janvier, les salons TAF (Travail-Avenir-Formation) donnent rendez-vous en Occitanie à partir du 13 mars
15 forums ouvriront leurs portes, dont pour la première fois à Cahors, Pamiers et Montauban.

Dates des prochains salons TAF :
  • le 13/03 à Albi et à Toulouse
  • les 13 et 14/03 à Montpellier (avec nocturne le 13 jusqu’à 19h)
  • le 20/03 à Carcassonne et Cahors,
  • le 21/03 à Perpignan,
  • les 26 et 27/03 à Nîmes,
  • le 28/03 à Mende,
  • en avril à Pamiers, Rodez, Tarbes et Auch,
  • en mai à Figeac,
  • et fin 2019 à Saint-Gaudens et Montauban.

Créés par la Région Occitanie, les TAF informent les lycéens, apprentis, étudiants, demandeurs d’emploi et salariés sur les formations, les métiers et la création d’entreprise. C’est le lieu idéal pour rencontrer les spécialistes de l’orientation et de la formation professionnelle, obtenir une information claire, échanger en direct avec des entreprises qui recrutent : 68 seront présentes au TAF à Albi, 419 à Toulouse, 491 à Montpellier, 79 à Carcassonne…

Les salons TAF sont un rendez-vous incontournable pour l’emploi et la formation en Occitanie. Des liens directs s’y créent entre demandeurs d’emploi, jeunes et chefs d’entreprises, à l’image de notre application ANIE qui met en relation directe apprentis et entreprises. Des outils efficaces pour gagner la bataille de l’emploi !, lance Carole Delga.
Répondre aux besoins en compétences des entreprises

Sur chaque TAF, les offres correspondent aux besoins des entreprises du territoire : des zooms seront faits sur le numérique à Montpellier, l’aéronautique, le transport logistique et les travaux publics à Toulouse, l’industrie à Figeac, le secteur maritime à Perpignan. Partout, sont mis en avant les secteurs qui ont de forts besoins et du mal à recruter : les services à la personne, l’hôtellerie-restauration, l’agriculture et l’agroalimentaire, le tourisme… Grâce aux espaces « Démonstrations de métiers », les visiteurs plongeront par le jeu dans la découverte de nombreuses professions : un cube immersif pour le BTP à Toulouse, un casque virtuel d’architecture permettant une visite de chantier, un poste à soudure virtuel, des ateliers d’éco-construction à Montpellier. À Albi, ce sont les apprentis des CFA du Tarn qui présenteront les métiers de la mécanique automobile, de l’agroalimentaire, des travaux paysagers ou encore de fleuriste…

Sur le stand de la Région, le plein d’informations
Sur tous les TAF, la Région présente l’offre régionale de formation, ses dispositifs de formation des demandeurs d’emplois, jeunes, salariés et dirigeants d’entreprise, et l’ensemble des aides régionales. L’espace « Occitanie Orientation » rassemblera les acteurs du Service public régional de l’orientation, les organismes paritaires collecteurs agréés, les fédérations professionnelles. 
Mobilisée, la Région consacre plus de 502 M€ à l’emploi et la formation dans son budget 2019. Coordinatrice de l’orientation et de l’information sur les métiers auprès des jeunes, elle déploie en 2019 un réseau d’accueil dans les deux futures Maisons de l’orientation à Toulouse et Montpellier et dans les Maisons de la Région.

Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, participe à l’inauguration du siège social d’Hérault Habitat

Mardi 05 mars à 11h, au 100 rue de l’Oasis, au cœur du quartier du petit Bard, Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, participait à l’inauguration du nouveau siège social l’Hérault Habitat.

Après 30 ans d’utilisation, le bâtiment, entièrement repensé et livré en seulement 19 mois, rouvre aujourd’hui ses portes aux 127 collaborateurs d’Hérault Habitat.

 Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, participe à l’inauguration du siège social d’Hérault Habitat.

Implantation stratégique, développement de l’offre de services et innovations techniques sont les lignes directrices de ce nouveau siège social. Solidement ancré dans le quartier, dans une proximité avec les locataires souhaitée par le Président départemental et le Président d’Hérault Habitat, le bâtiment se donne des allures de dynamisme et de modernité. La composition architecturale met en scène une association de trois volumes identiques semblant « flotter » au dessus d’un socle massif.

Il s’agit également d’un Bâtiment à Énergies Positives (BEPOS), c'est-à-dire qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme pour son fonctionnement, reposant sur des principes d’habitat passif et de production locale d’énergies renouvelables.

Enfin, c’est un bâtiment qui fait rentrer Hérault Habitat dans l’ère du B.I.M (Building Information Modeling) avec sa maquette numérique en 3D, partagée sur une plateforme collaborative permettant de suivre toutes les phases de la vie d’un bâtiment, de la conception à l’exploitation et la maintenance.

Grand débat national en gare Saint Roch

Un stand de proximité à Montpellier pendant deux jours mis en place par la préfecture de l'Hérault
Rendez-vous les 6 et 7  mars  2019 en gare SNCF Saint-Roch

Dans le cadre du grand débat national, différents dispositifs de recueil de propositions concrètes ont été mis en place afin de récolter la parole citoyenne : plateforme numérique, réunions d’initiatives locales, conférences régionales citoyennes.

Un nouveau dispositif est désormais à la disposition des citoyens : les stands de proximité. Mahamadou Diarra, directeur de cabinet est référent départemental Grand débat national pour l’Hérault.

Itinérants, avec 100 étapes de deux jours chacune pour assurer une présence dans tous les départements, ces stands vont vers le public et permettent à ceux qui ne se seraient pas inscrits spontanément à des réunions d’initiatives locales de pouvoir contribuer et donner leurs avis. En pratique, les animateurs de ces stands diffusent de l’information et disposent de questionnaires identiques à ceux disponibles sur la plateforme numérique www.granddebat.fr permettant également à ceux qui ne sont pas familiers avec les outils numériques de déposer leur parole citoyenne.

Ainsi, le mercredi 6 mars de 11h30 à 19h et jeudi 7 mars de 8h à 19h, chacun pourra au choix : remplir en ligne des questionnaires sur des tablettes numériques ou remplir des questionnaires papier directement sur le stand ou déposer une contribution sous format libre.

A l’initiative du Président de la République, le Gouvernement a engagé un Grand Débat National depuis le 15 janvier permettant à toutes et tous de débattre de questions essentielles pour les Français... Quatre thèmes ont été identifiés par le gouvernement : 

  • la fiscalité et les dépenses publiques
  • l'organisation des services publics
  • la transition écologique
  • la démocratie et la citoyenneté

Bartabas et son théâtre équestre Zingaro sont de retour

Trois ans après sa création On achève bien les Anges, qui avait séduit plus 26 000 spectateurs au Domaine départemental de Bayssan à Béziers, Bartabas, artiste indomptable et imprévisible, présente Ex Anima, la dernière et ultime création du théâtre équestre Zingaro, dans le cadre de la saison culturelle Hérault Culture 2019.

Véritable écrin dédié à la culture et aux loisirs, le Domaine de Bayssan à Béziers retrouve ainsi Zingaro, en majesté, sur une esplanade spécialement créée pour l’occasion, et rayonnera sur le Sud de la France pour 20 représentations exceptionnelles du 23 avril au 19 mai.
 
Dans ce nouveau spectacle, qui est en réalité un hommage de Bartabas aux chevaux, l’animal devient un artiste à part entière. Seuls sur scène, les chevaux réalisent comme d’eux-mêmes une dizaine de scènes, sans que personne ne semble les diriger. Cette prouesse rend chaque représentation unique, et crée une atmosphère mystique et fascinante.
 
Les créations du Théâtre Équestre Zingaro triomphent depuis plus de trente ans sur les scènes du monde entier.  Seules dates dans l’arc méditerranéen, UN EVENEMENT A NE PAS MANQUER !
«  Je suis ravi d’accueillir de nouveau le théâtre équestre Zingaro au Domaine départemental de Bayssan à Béziers. Avec sa dernière création « Ex Anima », Bartabas nous offre un spectacle de grande qualité, unique, émouvant et puissant. Il était important à mon sens de le décentraliser d’Aubervilliers vers l’Hérault, pour faire rayonner notre Département sur tout l’arc méditerranéen, de Barcelone à Arles en passant par Narbonne !  Avec des tarifs accessibles au grand nombre, nous sommes dans l’essence même d’Hérault Culture qui poursuit son objectif majeur : soutenir la création et la diffusion du spectacle vivant, partout et pour tous ». Kléber MESQUIDA, Président du Département de l’Hérault
 

INFORMATIONS PRATIQUES

 

REPRESENTATIONS

Du 23 avril au 19 Mai – 20 représentations Tous les mardis, mercredis, vendredis, samedis à 20h30 et tous les dimanches à 19h Durée 1h30  de spectacle Tout public à partir de 7 ans
 

TARIFS

Tarif réduit : 21 € => scolaires, étudiants, personnes en situation de handicap, bénéficiaires de minima sociaux, demandeurs d’emploi)Tarif spéciaux : 32 € => abonnés Hérault Culture, retraités, professionnels du spectacle Tarif groupes et comité d’entreprise: 35 €Tarif plein : 39 €

Le Salon TAF 2019 de Montpellier : pour trouver un emploi

Les 13 et 14 mars 2019, la Région organise le Salon du Travail Avenir Formation (TAF) dont le but est de permettre à chaque visiteur quel que soit son statut, de pouvoir accéder à toutes les informations sur les aides, de découvrir les offres de formations et de trouver un emploi en rencontrant directement les entreprises qui recrutent, en lien étroit avec Pôle Emploi, et ses partenaires.


A Montpellier, au Parc des Expositions, en 2018, ce sont près de 76 000 visiteurs qui se sont déplacés sur les salons pour rencontrer les 789 organismes de formation et d’orientation ou pour postuler aux 19 000 offres de recrutement proposées par les 2 100 entreprises présentes.

Le but de ces événements est de permettre à chaque visiteur de pouvoir accéder à toutes les informations sur les aides, de découvrir les offres de formation et de trouver un emploi en rencontrant directement les entreprises qui recrutent. Les visiteurs pourront découvrir un métier, définir un projet professionnel ou se réorienter vers des filières porteuses d’emploi grâce à la Région et ses partenaires.

Afin d’optimiser ces rencontres, munissez-vous de plusieurs CV !  Entrée libre.

   Montpellier
    Hérault (34)
  Parc des  expositions
     mercredi 13 et jeudi  14 mars
    9h-19h / 9h-17h
      En savoir plus

Montpellier : tracé définitif de la ligne 5 de tramway

Parc Montcalm préservé, des quartiers populaires desservis 

Jeudi 14 février 2019, Philippe SAUREL, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de la Ville de Montpellier, présente en préambule de la réunion publique le tracé définitif de la ligne 5 de tramway, un tracé établi en concertation avec les montpelliérains et les habitants de la métropole.

RAPPEL DE LA CONCERTATION LIGNE 5

La préservation du Parc Montcalm, souhaitée par Philippe Saurel, nécessitait de modifier le tracé de la Ligne 5 arrêté par la Déclaration d'Utilité Publique de 2013. A cet effet, une concertation a été engagée en 2017 pour définir un tracé préservant le Parc Montcalm et assurant une meilleure desserte des quartiers populaires. A l'issue de 6 réunions publiques où la participation de la population a été forte, un tracé préférentiel co-construit a été retenu. 

De Clapiers à Lavérune

Depuis l'Ouest, le tramway partira de Lavérune, il passera par les ronds-points Gennevaux et Paul-Fajon, les Bouisses, pour rejoindre la Zac Ovalie et le GGL Stadium. Les rames emprunteront ensuite le boulevard Paul-Valéry, la route de Lavérune, la rue des Chasseurs, l'EAI, l'avenue Clemenceau puis le boulevard du Jeu-de-Paume, il partira ensuite vers le quartier Hôpitaux-Facultés, et passera par la route de Mende, pour desservir l'université Paul-Valéry et la faculté de sciences, puis Agropolis et enfin, Clapiers.

Mise en service en 2025

Ainsi, avec cette 5ème ligne, le futur réseau de tramway renforcera le caractère structurant des transports en commun dans le système de déplacements, accroîtra leur rôle en permettant l’accès à un grand nombre de pôles d’activités pour l’ensemble des habitants de la Métropole et préservera l’attractivité du centre de Montpellier tout en assurant sa protection contre la pollution et l’engorgement par la circulation générale.

LA LIGNE 5 EN QUELQUES CHIFFRES

  • 45 minutes de Clapiers à Lavérune
  • 27 stations
  • 1 passage toutes les 6 minutes en heure de pointe
  • 15 à 17 km environ
  • 400 à 450 millions d'euros dont 36 millions d'euros financés par l'Etat et 45millions d'euros par la Région.

Les travaux devraient débuter dès l'automne 2019 sur le secteur Nord de Montpellier, pour une mise en service en 2025.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

L’Hérault, entre vignes et Méditerranée avec le Guide du Routard

Pour feuilleter le guide oenotouristique de l'Hérault :

https://livre.fnac.com/a12580571/Collectif-Guide-du-Routard-Languedoc-Roussillon-Cevennes-2019?

Guide du Routard Languedoc  Roussillon Cévennes 2019

Un œil sur les collines et les vignes, l’autre sur l’eau... Pas de doute, vous êtes bien dans l’Hérault. Au bord de la Méditerranée, ce département est aussi l’un des plus ensoleillés de France. Cap sur Sète, son port, son ambiance méditerranéenne, ses musées aussi intéressants que décoiffants, et son étang de Thau où déguster les bonnes moules de Bouzigues. À quelques kilomètres de là, voici Montpellier, sa vieille ville, son musée Fabre aux riches collections d’art et ses bars animés. Un city break épatant en toute saison.

Mais il faut aussi explorer l’arrière-pays avec le Haut-Languedoc pour son beau parc naturel ou Saint-Guilhem-le-Désert et le cirque de Navacelles, aux portes des Cévennes. Sans oublier les vignobles de cette terre qui produit notamment le saint-chinian ou le pic saint-loup. Et, pour vous guider, le Routard publie cette année un guide de l’œnotourisme dans l’Hérault. C’est donc plus que jamais le moment de se faire du bien !

Plus d'infos sur le Languedoc-Roussillon

Région : éco-chèque mobilité pour soutenir l'achat de voitures et de vélos électriques

A partir du 1er mars :

La Région Occitanie lance son éco-chèque mobilité pour soutenir l'achat de voitures et de vélos électriques.

chqCapture

Après la carte jeune, qui permet aux familles de réaliser 400 € d'économie en moyenne, et l'éco-chèque logement de 1 000 € ou 1 500 € pour la réalisation de travaux d'économies d'énergie dans les foyers, la Région crée l'éco-chèque mobilité pour redonner encore plus de pouvoir d'achat aux citoyens qui font le choix de l'électrique pour leurs déplacements.

 « Parce que la priorité de la Région est d'accompagner une meilleure mobilité et d'agir sur le pouvoir d'achat des habitants d'Occitanie, nous lançons l'éco-chèque mobilité », a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes