Deux ministres sur les bancs de la fac à Montpellier

Dans le cadre de la rentrée universitaire 2019, Philippe Saurel recevait ce matin Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et Sibeth Ndiaye, Secrétaire d'État auprès du Premier Ministre et porte-parole du Gouvernement, à l’Hôtel de Ville de Montpellier. 
L’occasion d’échanger autour des services et dispositifs de la ville à destination des étudiants et de présenter l’Espace Logement Étudiant.

au micro, Philippe Augé s'adressant aux deux membres du gouvernement au côté de Béatrice Gille,  rectrice de la région académique Occitanie, chancelière des universités

Alors que la rentrée universitaire aura lieu dans quelques semaines, Frédérique Vidal et Sibeth Ndiaye se sont rendues à Montpellier le 20 août 2019. 
En début d'après-midi, en présence de M. Philippe Augé, président de l’Université de Montpellier, elles ont échangé avec des étudiants de la Faculté de Pharmacie de l’Université de Montpellier au sujet des dispositifs d’aide à la rentrée et d’amélioration de la vie étudiante mis en place dans le cadre du Plan Étudiant, lancé par le Gouvernement en 2017. 

Par la suite, les ministres ont participé à une réunion dans la salle des actes où les étudiants  ont exposé leurs actions dans le cadre du service vie étudiante. Leurs initiatives associatives sont majoritairement à l’image de la jeunesse actuelle, organisées autour d’engagement solidaires et écologiques. Une des associations a reçu la médaille d’or du MIT en 2018 pour une découverte sur la contraception féminine intra utérine, sans chimie.

- déjeuner ensuite avec les étudiants avant de participer à la séance de pré-rentrée des étudiants de PACES, première année commune aux études de santé

- une visite des services centraux du CROUS a suivi, avec la présentation du dispositif de caution locative gratuite Visale et de l'utilisation de la Cotisation Étudiante et vie de Campus.

- puis une visite sur le chantier de la Bibliothèque universitaire de Richter dans le cadre du projet "des BU aux Learning Center"

- et rencontre de l'association Line-up, qui aide au développement du street-art à Montpellier.

Ce qu'il faut retenir

- A la rentrée prochaine, Montpellier comptera 70 000 étudiants soit 25% de la population

- La Ministre a annoncé la livraison de 170 nouveaux logements  Crous à Montpellier

- Sur le plan national, ce sont 46 millions d'euros supplémentaires pour les boursiers, une revalorisation des bourses étudiantes pour les étudiants les plus modestes, soit une hausse de 1,1% qui concerne près de 720 000 étudiants dont 37 000 boursiers dans l'Académie de  Montpellier (Perpignan, Nîmes, Montpellier).

Allocation de rentrée scolaire 2019 et pour quels montants ?

À quelle date sera versée l'allocation de rentrée scolaire (ARS) 2019 et pour quels montants ?

La question : « Je commence à organiser la rentrée scolaire de mes enfants, connaît-on la date de versement de l'ARS et quels sont les montants prévus cette année ? »

La réponse de Service-public : « L'allocation rentrée scolaire (ARS) sera versée le mardi 20 août 2019 en métropole et dans les départements d'outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique). Elle sera versée le jeudi 1er août 2019 dans les départements de Mayotte et de la Réunion. Le plafond de ressources des familles varie en fonction du nombre d'enfants à charge au 31 juillet 2019 et de l'âge des enfants »

L'ARS est une aide destinée aux parents qui ont de faibles revenus pour leur permettre de faire face aux dépenses de la rentrée scolaire (fournitures scolaires, matériel, vêtements). Elle bénéficiera cette année à 3 millions de familles.

Gilles-Marie Dupuy signe l’affiche de cette 277e édition de la Saint Louis

L’été sétois est historiquement celui des traditions. Ouvert par la Saint-Pierre, la saison estivale se clôturera par les fêtes de la Saint-Louis du jeudi 22 au mardi 27 août.

Cette année, c’est Gilles-Marie Dupuy qui signe l’affiche de cette 277e édition, plus de 20 ans après sa dernière réalisation. L’été sétois est historiquement celui des traditions.

cof presse affiche saint louis2019H56A0852

Ouvert par la Saint-Pierre, la saison estivale se clôturera par les fêtes de la Saint-Louis du jeudi 22 au mardi 27 août. Cette année, c’est Gilles-Marie Dupuy qui signe l’affiche de cette 277e édition, plus de 20 ans après sa dernière réalisation. Gilles-Marie Dupuy signe l’affiche de la Saint-Louis 2019

Ils se comptent sur les doigts d’une main. 

Ces artistes ayant réalisé plusieurs fois l’affiche de la Saint-Louis depuis que la Ville a mis en place cette tradition en 1985.

Gilles-Marie Dupuy est de ceux-là. Pour la Saint- Louis 2019, il a été choisi par le maire François Commeinhes. Il reprend donc du service et signe sa neuvième affiche de la fête patronale. Un record mais aussi un come-back plus de 20 ans après sa dernière réalisation. Egalement une surprise pour le Sétois désormais installé en Bretagne.

Ça m’a touché que le maire me redemande de réaliser une affiche plus de 20 ans après”, réagit Gilles-Marie Dupuy. 27 pour être précis. C’est en effet en 1992 qu’il signait sa dernière affiche de Saint-Louis après en avoir façonné pas moins de sept dans les années 1980. Artiste depuis l’enfance mais professionnellement depuis une vingtaine d’années, Gilles-Marie Dupuy a exercé plusieurs métiers qui l’ont successivement influencé dans la réalisation de ses oeuvres. Architecte de profession au début de sa carrière, il se reconvertit ensuite comme ostréiculteur sur l’étang de Thau dans les années 1990 puis comme restaurateur sur le port de Sète tout en restant artiste à part entière.

cofghCapture

Son style ? D’abord figuratif, il évolue vers la construction picturale et le graphisme pour former une peinture abstraite avec désormais la répétition et la multitude comme fil rouge. A l’image des formes rondes qui essaiment partout dans ces réalisations.

La peinture pour Gilles-Marie Dupuy passe par la recherche et l’audace afin de “rester créatif” et ne pas tomber dans les belles images. Il y a quelques années, Gilles-Marie Dupuy a emmené son inspiration à plus de 1 000 km de l’île singulière. A Tréguier dans les Côtes-d’Armor.

Un départ sans vraiment en être un mais une manière d’aller chercher l’inspiration ailleurs. “Un peu comme Brassens qui était aussi allé en Bretagne ou Gauguin qui avait peint ici donc c’est un choix en partie artistique. Le vent, la tempête, les marées, l’architecture des maisons… la Bretagne offre un environnement propice à l’art” confie-t-il. Sans l’effervescence de l’île singulière. Celle que l’on retrouve à Sète à chaque fin de mois d’août pour la Saint-Louis et qu’il a voulu reproduire dans l’affiche de cette 277e édition.

Si l’affiche de la Saint-Louis 2018, réalisée par Jean-Jacques François, proposait une image plus large de Sète avec son port, son phare et ses symboles comme la baleine, celle de Gilles-Marie Dupuy s’attache à retranscrire l’ambiance des joutes au plus près des chevaliers de la tintaine. Son passé y est bien pour quelque chose. “Je peins en connaissance de cause car j’ai été jouteur moyen pendant plusieurs années et j’ai participé à la Saint-Louis donc j’ai vécu l’ambiance des joutes.

C’est ce que j’ai essayé de retranscrire dans mon affiche”, détaille-t-il. A travers les motifs, les ronds notamment, qui rappellent la lumière, celle du soleil et des spots, qui éclaire les passes de jour comme de nuit. Le mélange des couleurs aussi.

Le jaune pour symboliser la lumière, le rouge et le bleu que l’on retrouve traditionnellement dans chaque camp mais aussi le blanc, presque immaculé, qui rend hommage à la splendeur et à la force du jouteur.

“C’est rare de ne pas avoir peur quand on monte sur la tintaine, donc j’avais aussi envie de faire part de ce combat et de cette violence” continue l’artiste. Le visage fermé du jouteur au premier plan, son pavois imposant et sa lance massive semblent traduire la même idée. “ Un peu comme un torero qui rentre dans l’arène” ajoute-t-il. La Saint- Louis, c’est une bataille qui s’annonce. 

Gilles Marie-Dupuy : un riche passé de Saint-Louis

Ils ne sont que deux, avec Gilles-Marie Dupuy, à faire partie du cercle très fermé des artistes sétois ayant réalisé plusieurs affiches de Saint-Louis. Il s’agit de Christophe Cosentino et de Jean-Pierre Le Bail, deux affiches chacun. Mais l’auteur de l’affiche de la Saint-Louis 2019 a une belle longueur d’avance sur ses confrères. Avec cette dernière production, il totalise neuf affiches de Saint-Louis. C’est Gilles-Marie Dupuy qui avait ainsi ouvert la tradition en 1985 avec une affiche plus douce et plus figurative représentant les barques sur le canal.

Il avait continué en 1986 avec une représentation du défilé des jouteurs. En 1987, ce sont les musiciens et rameurs qui sont mis en valeur dans des tons qui se rapprochent de la version actuelle. A partir de 1990, les motifs la représentation évolue. Presque 30 ans plus tard, l’affiche 2019 résume-t-elle le style Gilles Dupuy ?

C’est un amalgame. Une réunion de ce que j’ai pour habitude de faire même si ça reste moins abstrait que mes peintures car une affiche n’est pas un tableau. Elle doit parler aux gens, fédérer et porter un message clair” précise l’artiste. A savoir si cette affiche sera la dernière signée de son nom, il laisse planer le doute. “Je ne peux pas prévoir. Si on me prête vie pourquoi pas mais cette occasion était spéciale après toutes ces années”. 

 Une tradition vivante au coeur de Sète

Les Sétois(es) attendent toute l’année ce moment où les fêtes de la Saint-Louis vont embraser le Cadre Royal et faire vibrer le cœur de ville au son des tambours et des hautbois. Forte de plus de 350 ans d’existence, cette fête traditionnelle à la gloire de Louis XIV, fondateur de la ville, et des joutes nautiques languedociennes, rassemble des dizaines de milliers de spectateurs autour du Cadre Royal. Fidèles au même protocole depuis des siècles – valse des barques, défilés, habits traditionnels – toutes les générations s’affrontent sur le canal jusqu’au point d’orgue du lundi : le tournoi des lourds où est couronné le vainqueur suprême de la Saint-Louis. Concerts, défilés des jouteurs, spectacles, tournois des boules carrées, traversée de Sète à la nage… animent cette grande fête. 

Succès des fêtes de la Saint Roch

Ce 16 août 2019, tout un pan de l'histoire de Montpellier s'est joué dans les rues de l'Ecusson. A l'occasion  des fêtes du saint patron de la capitale héraultaise, Montpelliérains et touristes ont pu profiter du spectacle traditionnel de la Saint Roch que leur a offert le traditionnel cortège haut en couleurs et en rigueur.


Grand'rue Jean Moulin récemment rénovée, une des principales artères marchandes du centre-ville de Montpellier

Grand défilé - cortège avec les reliques de Saint Roch,  patron de tous les pèlerins du monde chrétien

A l'initiative de l'Association internationale Saint-Roch de Montpellier et de sa fondatrice Anne-Marie Conte-Privat, le cortège s'est élancé depuis la Maison des Relations Internationales avant de rejoindre les Estivales sur l'esplanade Charles-de-Gaulle.

Derrière la bannière de l'association historique Saint Roch, la procession s'est déroulée dans les rues de la ville avec les Autorités civiles, les délégations étrangères, l’Association Internationale Saint-Roch de Montpellier, la baronnie de Caravètes, la confrérie Bacchus de Cambacérès, les confréries corporatives, l’association Cettarames de Sète, les Chevaliers de l’Ordre des 4 Vents, il gruppo musici e sbandieratori de San Lorenzo d’Alba, le groupe Bandùra... Un public familial a pu redécouvrir les fameux sbandieratori de San Lorenzo d’Alba qui ne laissent jamais choir leur drapeau en hommage aux porteurs de drapeaux italiens qui durant les conflits armés des XIVe et XVe siècles lançaient leur drapeau en l'air lorsqu'ils étaient blessés avant de s'effondrer afin que le suivant puisse l'intercepter.

Le culte de Saint Roch, un élément culturel important pour la ville

"Je suis heureux de constater l’engouement toujours renouvelé pour les fêtes de la Saint-Roch, un des personnages illustres qui ont fait l’Histoire de notre ville. Cette année encore, je suis fier d’œuvrer à perpétuer la tradition et à célébrer notre patrimoine !" a déclaré l'édile Philippe Saurel.


Saint Roch naquit à Montpellier, entre 1346 et 1350, en pleine guerre de Cent Ans,pendant la grande peste noire, qui dura deux ans, et décima un tiers de la population occidentale. C’est l’époque des grandes famines et des ravages perpétrés par les grandes compagnies (troupes de mercenaires).

Montpellier, rattachée à la couronne de France depuis 1349, était une république marchande, une grande ville du Midi, cosmopolite et tolérante, très réputée pour ses universités. C’est une ville étape importante de pèlerinage sur la via Tolosana, bénéficiant de plus de la proximité d’Avignon, siège de la papauté depuis plus de quarante ans.

Bien que Roch fût un prénom très courant en France et en Italie, il semble plutôt que notre saint était de la famille des Roch de La Croix, lignée devenue importante au XVIe siècle, sous le nom de Castries. Son père, Jean Roch de La Croix, dignitaire de la ville, en fut le premier consul, en 1363. Sa mère, Dame Libéria, était originaire de Lombardie. Fils désiré, et longtemps attendu, il passa une enfance dans un milieu profondément chrétien. Il fut baptisé au sanctuaire Notre Dame des Tables, qui était aussi le centre de la vie spirituelle, intellectuelle, administrative et sociale de Montpellier (on peut visiter de nos jours sa crypte sous l’actuelle place Jean-Jaurès).

Pour en savoir plus et poursuivre votre lecture :

http://www.st-roch.com/montpellier-association-saint-roch/

L'Université de Montpellier dans le Top 200 du classement de Shanghai

A nouveau leader mondial en écologie selon le classement de Shanghai par discipline, l’Université de Montpellier réalise une autre progression en figurant dans le top 200 du classement général de l’Université Jiao Tong publié le 15 août 2019.


Palmarès de Shanghai : LA référence dans le monde universitaire

L’Université de Montpellier qui compte près de 48 000 étudiants et 4 800 personnels est l'héritière de la Faculté de médecine de Montpellier créée en 1220 et dont on fêtera prochainement les huit cents ans de sa création officielle.

Après une première place en écologie à nouveau décrochée fin juin dans le classement thématique de Shanghai, l’UM se voit cette fois couronnée par le classement général publié par l’Université Jiao Tong. Dans ce palmarès qui constitue LA référence dans le monde universitaire, elle obtient une place enviée en figurant dans le top 200 des meilleures universités au monde et est l’université la mieux classée de la Région. Parmi les 6 critères examinés, la renommée des anciens élèves et des professeurs (nombre de prix Nobel et de médailles Fields) et le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline. Au-delà de la centième place, le classement de Shanghai hiérarchise les universités par « tranche » de 100.

L'UM à nouveau leader mondial en écologie selon le très renommé classement de Shanghai

 http://www.shanghairanking.com

Comme pour la précédente édition, le palmarès classe au total 1 000 établissements.

Un résultat qui couronne ceux déjà obtenus dans les autres palmarès et s’inscrivant dans la dynamique de l’I-SITE MUSE

MUSE « Montpellier Université d’Excellence » mobilise les forces de 19 institutions vers une ambition commune : faire émerger à Montpellier une université thématique de recherche intensive, internationalement reconnue pour son impact dans les domaines liés à l’agriculture, l’environnement et la santé.

« Ce résultat conforte ceux déjà obtenus dans les autres palmarès publiés cette année et confirme la force de frappe de l’UM et de ses partenaires réunis autour du projet ISITE MUSE » se réjouit le président de l’Université de Montpellier Philippe Augé.

https://muse.edu.umontpellier.fr/li-site-muse/

Pour rappel, l’Université de Montpellier est la 2e université française la plus innovante selon le classement Reuters, elle est au 3e rang national du palmarès du Times Higher Education « University impact rankings » - qui mesure l’impact social, environnemental et économique des établissements - et au 7e du NTU Ranking. L’UM tire aussi son épingle du jeu dans le classement européen du Times Higher Education « Europe Teaching ranking » dont les critères sont axés sur le vécu des étudiants et leur réussite aux examens ».

Christian Puech, président de l’Association « Témoins au bout du monde » accrédité par l’ONU

puechDSC_2355

Christian Puech, président de l’Association «  Témoins au bout du monde » a été accrédité par l’ONU pour apporter sa contribution à la 12ème Session du « HRC/ Expert mechanism on the rights of indigenous peoples » qui s’est tenue à Genève du 15 au 19 juillet 2019.

A cette Session participaient deux cents représentants des peuples autochtones ainsi qu’une centaine d’ambassadeurs ou représentants des Etats concernés. Chez certains de ces peuples, l’explorateur-photographe-écologiste a vécu un temps. Avec le chef indien Ladio Veron des Guarani Kaiowa victimes d’exactions et spoliations des terres au Brésil, il a organisé en 2017 à l’Université Paul Valéry de Montpellier deux conférences débats.

puechDSC_2358

La contribution publique du Montpelliérain C. Puech à cette Session concerne deux questions, d’une part, la réconciliation, la réparation, la reconnaissance hypothétiques avec et envers ces peuples du fait de la poursuite des atteintes aux Droits Humains élémentaires, et d’autre part, les Droits des femmes autochtones  qui revendiquent avec l’énergie du désespoir la restitution d’au moins une partie de leurs terres ancestrales sans lesquelles leur communauté a peu de chance de survie.

Il lui a été confié la couverture photographique et vidéo des entretiens, entre la Fondation partenaire des Nations Unies et certains peuples indigènes des Grands Lacs d’Afrique : Ruanda , Congo , Burundi, où survivent les pygmées semi nomades, Bantou-Zoulou Nick… ainsi que le reportage photographique de la soirée organisée en l’honneur de ces peuples. Cette reconnaissance est basée sur sa connaissance anthropologique de ces peuples, écologique de ces parties du monde, et sur son travail de photographe.

Saint-Louis 2019 : Tout le programme et les temps forts à ne pas rater

"La 277e édition de la Saint-Louis atteindra cette année son apogée le 26 août, lors du tournoi des lourds. Et comme chaque année, les aficionados seront nombreux à envahir le Cadre- Royal, notre arène à nous, pour assister aux plus belles passes et ovationner les chevaliers blancs. Mais qui sait ce qu'il faut d'obstination, d'effort et de courage pour ajouter son nom à la liste déjà longue des gagnants de ce tournoi mythique? Car avant de jouter pour le Grand prix du lundi de la Saint- Louis, le chemin est long."

"Certains entrent dans la carrière dès l'âge de 3 ans. Puis il faut gravir les catégories : légers, pupilles, minimes, cadets, avant d'être junior à 16 ans et de choisir sa société de joutes. Plus tard, déjà, aguerris, ils seront séniors, mi-moyens, et enfin moyen-lourds. Honneur à vous, messieurs les jouteurs, qui faites vivre cette tradition, patrimoine vivant de Sète à part entière. Honneur à vous qui enflammez le cœur des Sétois et faites vibrer le public venu de toute part vous applaudir."

Elyane Sarda Conseillère municipale déléguée à l’organisation des joutes

"A tous les amoureux des joutes et à vous tous, cher public, bonne Saint-Louis"

 pachoCapture

Si la Saint-Louis met à l’honneur les joutes, cette fête fait aussi la part belle aux spectacles et à la musique. Qu’ils soient reconnus sur la scène française ou régionale, nombreux sont les artistes qui viendront animer cette semaine festive. Spectacles de rue et concerts au théâtre de la Mer, (sans compter les bars à quais qui chaque année attirent des milliers de personnes) il y en aura pour tous les goûts pour cette 277ème édition de la Saint-Louis.

 Les quartiers sétois participent aux célébrations de la Saint-Louis.
Ils porteront haut leurs couleurs lors du défilé d'ouverture du jeudi et du grand défilé du dimanche matin. Cette année, 14 quartiers,
avec chacun son étendard, seront représentés.

TIERSCapture

Jeudi 22 août : Concert de Corine

A 17h30, après l’ouverture officielle de cette 277ème Saint-Louis, la compagnie Transe Express traversera la ville en musique afin de donner le départ de la fête. Cet opéra urbain déambulera dans la ville au son des tambours et, par son originalité, enchantera les petits comme les grands.

Sur la place Léon-Blum à 21h30, le groupe Endless Soul, composé d’artistes sétois viendra faire danser le public grâce à des chansons de variétés internationales de soul music et funk.

PLACC1Capture

A partir de 20h25 : Concert de Corine

Un concert gratuit au théâtre de la Mer. Tenues colorées et rythme vintage, revivez la grande époque des stroboscopes et de l’insouciance des années 70-80 grâce à cette nouvelle égérie du disco-pop. En première partie c’est un enfant de Sète qui montera sur scène. Dab Rozer, de son vrai nom Nicolas Ruiz est un rappeur à la belle plume et aux textes envoûtants. De plus, des jeunes adhérents du Club Ados de la ville accompagneront le rappeur sur scène et leur interprétation sera le fruit d’un atelier d’écriture animé par Dab Rozer. Le DJ originaire d’Estonie « Noep » sera aussi présent pour rythmer cette soirée musicale et énergique. 

Vendredi 23 août : Spectacle féérique des Plasticiens-Volants

Dès 21h30, un spectacle haut en couleur viendra éblouir le public, intitulé « Joutes dans le ciel Sétois ». Une imprudente bestiole volante réveille un serpent géant endormi. Il va s’ensuivre alors une course-poursuite au rythme d’une musique endiablée. Des personnages massifs déambuleront dans le ciel. Cette création originale de la Compagnie « les plasticiens volants » promet un spectacle unique autour du Cadre Royal avec en guise de clôture, un final pyrotechnique.

PLACC2CapturePLACC3Capture

 

Samedi 24 août : Romanza et Fiesta la Rouge

A 19h, concert de « Romanza », place Léon Blum. Le ténor Pascal Marin ainsi que le baryton Jean-Michel Balester rendront hommage aux grands noms de la musique classique. Accompagnés d’une formation de musiciens professionnels, des airs italiens et des mélodies napolitaines seront interprétés devant un public qui reprendra sans aucun doute et en chœur le célèbre « Funiculi Funicula » de Luigi Denza.

A 21h30, soirée « Fiesta la Rouge » sur le quai Maximin Licciardi. Musique rock, disco et jeux de lumières, cette soirée intergénérationnelle et interactive ravira le public grâce à son décor scénique et son ambiance festive. Le groupe What-Else Trio, sera sur scène en première partie de cette soirée musicale.

PLACC44CapturePLACC55Capture

 

Dimanche 25 août : le son des Hautbois

A 11h sur la Place Léon-Blum, les tambours et hautbois joueront leurs aubades traditionnelles.

Place au rock des années 60-70 à 20h30 sur la place Aristide-Briand avec le concert des « Sticky Fingers ».

A 21h,  concert- bal des Hauboïstes « Chiviraseta », sur la place Léon-Blum

Pour renouer avec une belle tradition du patrimoine des joutes languedociennes. Répertoire populaire varié, chansons de baraquette, chanson française, répertoire de Georges Brassens accompagné de danses traditionnelles.

PLACC666CapturePLACC7777Capture

 

Lundi 26 août : Concert lyrique

En cette journée tant attendue, celle du tournoi des lourds sur le Cadre Royal, un concert lyrique sera proposé à 20h30 au parc Simone Veil, organisé par les amis du Bel Canto.

PLACC888CapturePLACC99999Capture

 

Mardi 27 août : Feu d’artifice

A 20h30, la troupe Sabia Batucada déambulera dans les rues de Sète (Départ du Pont de la savonnerie) De 21h à 22h l’orchestre Paul Selmer présentera 20 artistes sur scène et laissera la place au feu d’artifice de clôture de la Saint Louis, tiré du brise-lames et présenté par la société Mille et une Etoiles.

PLACCBBBBBBBBBCapturePLACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCapture

Nouveau réseau d'autobus à partir du 2 septembre

Pour être toujours plus proche des Métropolitains, le réseau de bus s’adapte aux besoins de mobilité dès le 2 septembre 2019. Le réseau se renouvelle pour être, plus tôt, plus tard, plus fréquent.

La ligne 27 change d’itinéraire

Depuis Castelnau-le-Lez au départ du lycée Georges Pompidou <> Teyran, Saint-Drézéry, Montaud, Sussargues, Castries <> Gare de Baillargues

Son nouvel itinéraire assurera une correspondance avec le tramway Ligne 2 à Georges Pompidou ainsi qu’avec les services de la Gare de Baillargues : un gain de temps pour rejoindre Montpellier.

secteur Cadoule et Brange

Pour en savoir plus

Cliquez sur l’image ci-contre pour l’agrandir.

Vous pouvez également consulter la nouvelle cartographie du réseau en cliquant sur le lien ci-dessous.

Nouvelle cartographie du réseau TAM

Se garer sur une place réservée aux véhicules électriques attention amende !

Résultat de recherche d'images pour "photo stationnement interdit pour voitures électriques"

Avec la multiplication des véhicules électriques, les villes ont mis en place des bornes de recharges publiques sur le domaine public. De nombreux automobilistes profitent des places réservées aux véhicules électriques pour stationner. Mais attention, même pour un court instant, vous risquez de vous faire verbaliser ! Ce ne sont pas des stationnements mais des espaces de recharge dans lesquels une voiture peut être laissée le temps d'utilisation de la borne...

Avec la saison estivale qui démarre, le problème de l’accès aux bornes de recharge du Réseau régional REVEO, créé par 9 syndicats d’électricité de la région Occitanie et les métropoles de Montpellier et Toulouse, s’intensifie en particulier pour les bornes situées en zone touristique.

Stop au stationnement abusif : des comportements à changer... Imaginez-vous squatter la pompe d’une station essence ? De la même façon, une place réservée à la recharge des véhicules électriques ne doit pas être considérée comme une place de stationnement ! Un conducteur de véhicule électrique peut se retrouver bloqué pendant des heures à cause d’une place occupée, ne pouvant faire le plein de sa batterie comme on le ferait d’un réservoir avec du carburant. De plus en plus de professionnels roulent à l’électrique ; le manque de place peut impacter leur activité et la qualité de leur service.

Quelle sanction si vous n'êtes pas autorisé à stationner ? La police municipale est en droit de verbaliser : Les voitures thermiques qui stationnent sur une place pour véhicule électrique ainsi que les véhicules électriques qui stationnent sur ces places mais qui ne sont pas en train de se recharger !

Les propriétaires de ces véhicules sont passibles d'une amende pour stationnement gênant, soit 35 euros, et, de plus, comme pour un stationnement sur une place réservée aux personnes handicapées, vous vous exposez à un enlèvement par la fourrière...

Renforcement des restrictions pour le bassin versant de l’Hérault et du Vidourle

Le département de l’Hérault connaît des conditions particulièrement sèches depuis le début de l’année. Avec les fortes chaleurs estivales, l’étiage précoce des cours d’eau se renforce et se confirme. Les orages de juillet n’ont donné lieu qu’à des pluies rarement abondantes et très localisées ne pouvant compenser le déficit pluviométrique accumulé.

La tendance à la baisse des eaux souterraines concerne encore 80% des nappes avec des niveaux globalement bas.Les étiages très sévères des cours d’eau des bassins versants de l’Hérault, des affluents de l'Orb et de la Lergue atteignent pour certains des records de niveaux bas en ce milieu d’été. Pour faire suite aux propositions du comité de suivi de la sécheresse, qui se réunissait le 5 août pour la 5ème fois en 2019, le préfet de l’Hérault décide du renforcement des limitations d’usages de l’eau sur le bassin versant de l’Hérault et la partie héraultaise du Vidourle, en cohérence avec les mesures prises par le préfet du Gard le 30 juillet sur ce bassin versant.

Les principales mesures sont:

Pour les 1ères restrictions pour les prélèvements sur le Canal du Midi
Interdiction 24h/24h : le remplissage des piscines privées, le lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles, le fonctionnement des bornes et fontaines en circuit ouvert.
interdiction de 8h à 20h: l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins potagers ou d’agrément)
Strictement réglementé par les dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation: le fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), des stations d’épuration, des plans d’eau, des activités économiques, commerciales et industrielles, associations hydrauliques agricoles (ASA), ...... /

...Pour les limitations renforcées sur les bassins versants du Vidourle,de l’Hérault, la Lergue et sur les affluents de l'Orb (la Mare, le Gravezon, le Jaur et le Vernazobres):

Interdiction 24h/24h : l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, le lavage des voiries, le fonctionnement des douches de plage, le remplissage des étangs et plans d’eau de loisir à usage personnel, la vidange des plans d’eau de toute nature dans les cours d’eau, certains travaux sur station d’épuration

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes