Le Journal de ma Région n°13 - Juillet 2018

Sommaire de la page

 Carte Jeune, carte de transport scolaire… C’est maintenant qu’il faut les demander car oui, la rentrée se prépare dès aujourd’hui. Ne tardez pas si vous souhaitez profiter des aides auxquelles donne accès la Carte Jeune ou vous déplacer grâce à LiO, le nouveau service public régional des transports collectifs. Pour en savoir plus, rendez-vous dans les pages Actu de ce journal.

Dans ce numéro estival, vous trouverez un décryptage sur un secteur économique à part entière, celui des festivals. Des suggestions de sorties et des idées shopping pour profiter des beaux jours dans les meilleures conditions vous attendent aussi, car l’été c’est aussi et surtout l’occasion de profiter de longues soirées entre amis ou en famille…

Au sommaire également, un point sur des projets significatifs soutenus et portés par la Région dans votre département, et un focus sur 4 projets régionaux majeurs pour lesquels la Région s’est largement engagée.

Et un dossier spécial sur l’alimentation, grande cause régionale 2018, car l’enjeu nous concerne tous. A côté de deux portraits d’acteurs qui s’impliquent avec conviction, retrouvez notamment les dates des prochaines rencontres territoriales.

Bonne lecture et bonnes vacances à tous, en Occitanie bien sûr !

PNG - 1.5 Mo

En savoir plus

La Fête de l’OEnotour célèbre le terroir et le savoir-faire héraultais !

Trophées Vincoeurs et saveurs 2018

Jeudi 28 juin, la Fête de l’OEnotour a rassemblé de nombreux amateurs de vin et de gastronomie dans les jardins de l’Hôtel du Département à Montpellier. Les Trophées Vincoeurs et saveurs qui récompensent des professionnels innovants de la viticulture, de l’agriculture, de la pêche, de la conchyliculture et les artisans de bouche, ont également été remis aux 5 lauréats.


L’ensemble du Jury, les nominés, les lauréats et Kléber MESQUIDA réunis sur la scène dans les jardins de l’Hôtel du Département.    

Les 5 lauréats ont reçu une oeuvre originale en marbre de Saint-Pons-de-Thomières. Le Jury, présidé par Audrey Imbert, Conseillère Départementale en charge de la Conchyliculture et de la pêche, a également remis une médaille à chaque nominé de cette 8ème édition des Trophées Vincoeurs et saveurs.

5 LAURÉATS VINCOEURS ET SAVEURS

Pour cette nouvelle édition des Trophées vincoeurs et saveurs, 13 nominés avaient été sélectionnés pour leur audace et leur créativité. Les 5 prix ont été décernés à :

Bernard Morin, du Comité départemental de la randonnée pédestre de l’Hérault, a reçu le trophée Agritourisme pour les oeno-randos, ces 15 itinéraires à la découverte des paysages viticoles héraultais.

Un trophée remis par Claude Barral, Vice-président au développement économique et au tourisme.

Jean-Luc Falip, Vice-Président délégué à l’aménagement rural, viticulture, agriculture, pêche et forêt, décerne à Robert Rumeau de Valdora le Trophée Audace, pour le projet de mise en vivier des dorades, afin de valoriser ce produit de pêche artisanale. Un projet sétois unique en France et en Europe, soutenu par André Lubrano du Cépralmar.

Remis par Jean-Luc Malicorne, Président du CIVAM Bio 34, le Trophée Marketing a récompensé Jean-Luc Mazas du Domaine de Belle Dame à Mireval pour sa démarche Oenotourisme pour tous, pour laquelle il a aménagé sa boutique pour qu’elle puisse accueillir les personnes en situation de handicap, mais aussi créer des étiquettes en braille.

Yvon Pellet, Conseiller départemental en charge de la viticulture et de l’Observatoire viticole, remet un prix spécial du Jury à Victor Combes pour les Buffets fermiers 34, des repas made in Hérault élaborés pour des événements !

Un autre prix spécial du Jury a été attribué à Christophe Prodel et Clément Avias de la boulangerie Des rêves et du pain à Montpellier. Meuniers et boulangers, ils fabriquent des pains traditionnels à base de farine 100% naturelle. Un trophée remis par Catherine Valgalier, Présidente de la Confédération générale de l’Alimentation en détail de l’Hérault.

LA FÊTE DE L’OENOTOUR

Caveaux-étapes de l’OEnotour, producteurs locaux ou encore offices de tourisme étaient réunis sur un marché représentant les 6 grandes destinations de l’Hérault.

Vincoeurs_Saveurs_534.jpg

Haut-Languedoc & Vignobles, Béziers Canal du Midi, Pays Coeur d’Hérault, Pays de Thau & Pays de Pézenas, Pic Saint-Loup Cévennes et Montpellier Petite Camargue : environ 3000 visiteurs ont pu se régaler avec les meilleurs produits et vins du terroir héraultais.

Une dégustation dans une ambiance conviviale et swing : l’Hippocampus Jass Gang et les formations de danse Montpeul’swing et Swing Jammerz ont su créer l’ambiance !

Exercice de Plan de Gestion du trafic A9/A709

Jeudi 28 juin 2018 : les services de l’Etat - Gendarmerie nationale, Direction Départementale des Territoires et de la Mer, Préfecture - et VINCI Autoroutes ont testé les procédures de mise en place de déviations sur l’autoroute A9, à partir de 22 heures.

En raison de la configuration particulière des 2 autoroutes parallèles ( A9 et A709) les différents services s’exercent à améliorer les interventions nécessaires pour réguler le trafic routier en cas d’accident sur la portion de l’A9 au droit de l’A709.

Aucun blocage de véhicule n'a été effectué durant l’exercice. Toutes les sorties d’autoroutes sont restées ouvertes. Comme prévu par le Plan de Gestion du Trafic (PGT) les véhicules circulant dans le sens Narbonne - Nîmes ont été déviés sur l’A709.

Objectifs :

La mise en œuvre des mesures de bascule du trafic de l’A9 vers l’A709 

L’activation des dispositifs d’évacuation des véhicules.

L'Ecole IA Microsoft s'installe en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Frédéric Lafforgue, maire de Castelnau-le-Lez, et Laurent Schlosser, directeur Secteur Public et membre du Comité Exécutif de Microsoft, ont présenté cet après-midi lors d'une conférence de presse, le projet de création de la première Ecole IA Microsoft en région.

pkCapture

 «  Avec la création de cette école nous faisons le pari de l'innovation pour relever le défi de la transformation des compétences et de l'emploi  Nous le savons bien, les métiers d'aujourd'hui ne seront pas ceux de demain. Face à ce constat, la Région s'est employée, dès 2016, à adapter son offre de formation et à développer des solutions nouvelles pour répondre aux défis posés par le numérique. A travers le développement de notre Ecole Régionale du Numérique sur l'ensemble du territoire, le projet de création de la Cité de l'Economie et des Métiers de demain, ou la création de cette nouvelle école axée sur le secteur porteur de l'Intelligence Artificielle, nous faisons résolument le choix de l'avenir. Anticiper les besoins de demain, expérimenter, encourager l'innovation, voilà la clef qui nous permettra de réponde aux attentes de nos entreprise et garantir le développement d'une économie pérenne sur notre territoire », a déclaré Carole Delga à l'issue de la conférence.

 « Après Ubisoft, CGI et ATOS, l'installation de l'école d'intelligence artificielle de Microsoft prouve la capacité de Castelnau-le-Lez à accueillir des grands acteurs du numérique sur son territoire. La création de cette école marque le lancement du campus numérique Station d'Oc et ouvre la voie à un développement économique majeur pour nos concitoyens. » a affirmé Frédéric Lafforgue, maire de Castelnau-le-Lez.

 « Alors que 85% des emplois qui seront exercés en 2030 n'existent pas encore aujourd'hui, le numérique et en particulier l'Intelligence Artificielle, changent profondément les contours de ces futurs métiers. Dans le domaine de l'IA, le besoin en compétences est majeur et ce, dès aujourd'hui. Parce que nous sommes fermement engagés en matière d'égalité des chances et convaincus que ces opportunités d'emplois ne doivent pas être réservées à une élite, nous poursuivons aujourd'hui le déploiement de l'Ecole IA Microsoft en région. A travers cette école orientée vers l'emploi et fondée sur l'inclusion, nous réaffirmons notre ambition de contribuer à la transformation numérique de la France, source de croissance, aux côtés des institutions et de notre écosystème de partenaires », a commenté Laurent Schlosser, directeur Secteur Public et membre du Comité Exécutif, Microsoft France.

 Porté conjointement par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, la commune de Castelnau-le-Lez, et Microsoft, ce projet de création d'Ecole d'Intelligence Artificielle prévoit l'ouverture à l'automne 2018 d'une formation « Développeur / Développeuse Data IA » adressée aux personnes éloignées de l'emploi. 

Cette formation proposera en collaboration avec l'entreprise sociale et solidaire de formation au numérique Simplon, un cursus de 7 mois en centre, complétée par 12 mois en alternance au sein d'entreprises partenaires. Elle sera financée à parité par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Microsoft.

La Région adopte un Plan d'intervention pour l'eau

Réunie en Assemblée plénière sous la présidence de Carole Delga, le 22 juin 2018, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a adopté son Plan d'intervention pour l'eau. Présenté par la vice-présidente Agnès Langevine, il poursuit l'ambition régionale de mener une action exemplaire et innovante en matière de gestion intégrée de l'eau.

OCCICapture

« Nous avons en Occitanie un patrimoine lié à l'eau d'une grande richesse. Afin de préserver cette ressource vitale, il s'avère indispensable que la Région apporte sa contribution pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés.. Les épisodes de sécheresses et d'inondations impactent fortement notre territoire et nous ne pouvons plus ignorer les effets du changement climatique. Se préparer face à ces risques hydrologiques, c'est préserver ce bien commun qu'est l'eau, maintenir la qualité du cadre de vie de nos habitants, de leur environnement, et assurer à tous un accès durable. C'est pourquoi je souhaite que la Région assume son rôle dans la mise en œuvre d'une politique ambitieuse de gestion de l'eau » a notamment annoncé Carole Delga.

 Le Plan d'intervention adopté se compose d'un programme d'actions et de trois dispositifs d'interventions financières pour une gestion intégrée de l'eau, sous tous ses aspects : de la gestion durable de la ressource, à la préservation et la restauration des milieux aquatiques et la prévention et la réduction des risques d'inondation. Il s'inscrit également dans une collaboration étroite avec les autres politiques régionales en matière de transition écologique et énergétique, mais aussi d'agriculture, de tourisme, de développement économique, de formation, etc.

 La Région souhaite également favoriser les aménagements économes en eau, adaptés au climat (notamment pour les espaces verts), peu vulnérables aux inondations et optimiser le patrimoine naturel que constituent les milieux aquatiques régionaux. En matière d'innovation, elle soutient des projets de recherche et la mise en œuvre d'opérations pilotes, notamment sur les ressources alternatives, comme la réutilisation des eaux usées ou la recharge artificielle des nappes.

 De ce fait, la Région s'engage à promouvoir de bonnes pratiques, sur tous les territoires d'Occitanie. Le Plan d'intervention prévoit, par ailleurs, une utilisation des concessions hydrauliques du territoire comme « zones d'expérimentation » afin d'apporter des solutions et des modes de gestion plus vertueux. 

La Région adopte les statuts de l'Agence Régionale de la Biodiversité Occitanie 

L'Agence Régionale de la Biodiversité se présente comme un outil opérationnel, afin de permettre à la Région de démultiplier son action au sein de son territoire. Parmi les missions qui lui sont confiées, voici 3 axes structurants : 

- La valorisation de la connaissance et la mobilisation citoyenne autour d'un Observatoire régional de la biodiversité Occitanie ;

-La mise en relation des différents acteurs avec la création d'un réseau des gestionnaires et d'un forum des acteurs de la biodiversité ;

- L'accompagnement des porteurs de projets à travers notamment un appui technique et administratif. 

 

 L'Occitanie poursuit et amplifie sa démarche Région à énergie positive (REPOS) 

Afin d'agir concrètement sur la transition énergétique, la Région souhaite diviser par deux la consommation d'énergie par habitant et multiplier par trois la production d'énergies renouvelables d'ici 2050.

Dans cette dynamique, la Région a voté le lancement d'un nouvel appel à projets pour le développement des projets d'énergies renouvelables territoriaux et la reconduction de 3 appels à projets relatifs au photovoltaïque en autoconsommation, aux énergies renouvelables coopératives et citoyennes et à la réalisation de « bâtiments NoWatt », sobres et économes en énergie.

Printemps des Réseaux : LE PROGRAMME

Le 2 juillet prochain, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, et Gregory Blanvillain, Président de la Commission « Réseaux » lancent un événement inédit pour réunir l’ensemble des réseaux économiques :

ateli22Capture

« Le Printemps des Réseaux » qui aura lieu à l’Hôtel du Département, c'est l'occasion pour les entrepreneurs, cadres dirigeants ou encore porteurs de projet de trouver le réseau qui leur correspond.

  • 13h30 : Inauguration
  • 14h30-17h30 : (gratuit sur inscription) Village des réseaux Ateliers participatifs (détails page suivante)
  • 18h : (payant sur inscription) Conférence d’Alain Bosetti, animée par Florian Mantione : Agilité relationnelle, le secret de la réussite
  • 20h : Remise des Trophées « Booste ton réseau » Cocktail dînatoire
  • > INFOS ET INSCRIPTIONS : www.herault.cci.fr ou www.weezevent.com/printemps-des-reseaux-avec-la-cci-herault

Pour cette première édition, Le Printemps des Réseaux bénéficie d’un parrain de choix : Alain Bosetti. Auteur de l’ouvrage « Comment développer votre activité avec votre réseau relationnel » et créateur de « Place des Réseaux » (webmagazine des entrepreneurs en réseaux), Alain Bosetti a été coach d’entrepreneurs à la BFM Académie durant 7 ans sur BFM Business.

Le Printemps des réseaux est organisé avec le soutien du Département de l’Hérault, la Région Occitanie, Montpellier Business School, La Lettre M, l’Hérault Juridique et Economique et Métropolitain.

ateliCapture

Le bus MICI fait étape au CHU de Montpellier

Pour la première fois, le vendredi 22 juin 2018, le tour de France du bus MICI&Moi fait escale au CHU de Montpellier.

Après le succès de sa 1ère édition et plus de 250 personnes rencontrées en 2017 - patients, proches de patients, professionnels de santé, grand public - MICI&Moi est de retour pour une nouvelle tournée 2018 dans 10 villes de France pour permettre aux patients de mieux comprendre et gérer leur maladie de crohn ou leur rectocolite hémorragique (RCH).

Ce bus propose notamment des espaces dédiés pour favoriser les échanges et aborder des sujets liés à l’alimentation, qui joue un rôle clé dans la prise en charge de ces pathologies. Selon les résultats de l’enquête menée par l’afa Crohn RCH en 2017  en partenariat avec Janssen, 70% des patients ont dû opérer des changements importants dans leurs comportements alimentaires en raison de leur maladie. 

Ateliers non-stop toute la journée de 9h à 17h sur le site de l'hôpital St Eloi devant le pavillon Digestif :

Atelier « Mieux comprendre la maladie »
Atelier « Droits sociaux »
Atelier « Nutrition »
Atelier « Bien-être ». 

Le bus MICI&Moi est dédié à la maladie de Crohn et à la rectocolite hémorragique (RCH). Ces Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) se caractérisent par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif liée à une hyperactivité du système immunitaire digestif. Deux pathologies qui affectent aujourd’hui plus de 2 millions de personnes en Europe. 

En pratique, le bus accueille le public sur 2 étages comprenant des espaces d’accueil, d’information, d’ateliers, de détente mais également une zone confidentielle pour des échanges plus privés. Tout au long de la journée, des interventions d’experts et des vidéos permettront de mieux comprendre la maladie. 

Où va flotter le pavillon bleu cette année ?

L'annonce du label Pavillon Bleu 2018 fait état de 399 sites sur 186 communes vertueuses qui s'engagent pour une préservation des eaux de baignades françaises. En Occitanie, ce sont 35 communes récompensées et labellisées Pavillon Bleu en ce qui concerne les lacs, les plages et les rivières, et 20 ports de plaisance distingués pour cet été.

L'association qui développe le Pavillon Bleu depuis 1985 (office français de la Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe) change de nom et devient Teragir. Le Pavillon Bleu ancre son action dans l'Année Internationale du Tourisme Durable pour le Développement, proclamée par les Nations Unies. Le Blue Flag fête ses 30 ans d'existence au niveau international.

L'obtention du Pavillon Bleu est basée sur l'examen de deux types de critères : 

- les critères essentiels : ils constituent le minimum exigé pour obtenir le Pavillon Bleu (sauf demande de dérogation motivée devant être validée par le jury national et approuvée par le jury international, souverain en la matière),
- les critères optionnels ou guides (pouvant devenir à terme impératifs).

Ces critères sont répartis en quatre catégories :

- les critères liés à l'éducation à l'environnement 
- les critères liés à l'environnement général ou la gestion du site
- les critères liés à la gestion des déchets
- les critères liés à la gestion de l'eau et du milieu 

Télécharger la présentation des critères

Commune/Plage

Port de plaisance

Pour connaître le palmarès : http://www.pavillonbleu.org/table/palmares-2018/

Hérault Agde Grau d'Agde, La Tamarissière, Le Môle, Les Battuts, Plage Naturiste, Richelieu, Rochelongue, Saint Vincent, La Roquille, La Plagette
Hérault Clermont-l'Hérault Plage de Clermont-l'Hérault Lac du Salagou
Hérault Frontignan La Peyrade Entrée, Port Rive Ouest, Plaisanciers, Les Aresquiers, Port Rive Est
Hérault La Grande Motte Grand Travers, Plage du Couchant, Plage de la Rose des Sables, Saint Clair / Point Zéro
Hérault Marseillan Plage d'honneur, Robinson
Hérault Mauguio Carnon Carnon les Dunes (secteur grand travers), Carnon l'Avranche (De Grasse/Suffren), Carnon /Degrasse, Carnon Centre
Hérault Palavas les Flots Rive Gauche - Le Grec, Rive Droite - Saint Pierre, Rive Gauche - St Maurice, Rive Gauche - St Roch, Rive Droite - L'Albatros
Hérault Portiragnes La Redoute (Blockhaus), Le Bosquet
Hérault Sérignan Sérignan Plage
Hérault Sète Castellas, 3 Digues, Plage du Lido, Plage de la Fontaine, Lazaret, Plage de la Baleine
Hérault Valras Plage Les Mouettes, Casino, Poste de secours central, De Gaulle
Hérault Vias Farinette
Hérault Villeneuve les Maguelone Maguelone Est, Maguelone Ouest

Concertation citoyenne sur l'alimentation avec La Région

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée donne la parole aux habitants de la région à travers une concertation citoyenne inédite sur l'alimentation, grande cause régionale 2018. L'enquête ne vous prendra que quelques minutes.

OCCICapture

Afin de dresser un état des lieux des pratiques et attentes des consommateurs d'Occitanie sur les problématiques liées à l'alimentation, la Région a souhaité leur permettre de s'exprimer via un questionnaire.

Vous pouvez participer en répondant au questionnaire accessible en ligne, sur le site de la Région :
http://www.laregion.fr/alimentation

Pour les Lycéens et Apprentis, la Carte Jeune Région

L’image contient peut-être : textePensez à demander ou renouveler la Carte Jeune Région mis en place par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Pour bénéficier des avantages
Demandez la carte sur www.cartejeune.laregion.fr

La demande de la Carte Jeune Région s’effectue tout au long de l’année, demandez-là au plus vite afin de pouvoir bénéficier des aides dès la rentrée.

Sont éligibles :
Les lycéens et apprentis inscrits dans un établissement situé dans la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
Les avantages de la Carte :
- l’aide à la lecture de loisirs
- la gratuité des manuels scolaires et du 1er équipement professionnel
- l’aide à l’acquisition de l’oRdi : (ordinateur portable personnel)
- les aides au transport, hébergement, restauration (pour les apprenti.e.s seulement)
- l’aide au permis de conduire (pour les apprenti.e.s seulement)
- l’aide à l’acquisition d’une licence sportive.

Deux journées tournées vers l'avenir et l'environnement

Deux journées tournées vers l'avenir et l'environnement durant la 9édition des Assises de la pêche et des produits de la mer

La 9e édition des Assises de la pêche et des produits de la mer vient de se clôturer après deux jours au Théâtre Molière de Sète, les 14 et 15 juin 2018. Les discours de Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie ont ouvert ce rendez-vous annuel de la filière où 450 participants se sont réunis pour la première fois en Méditerranée. La date et le lieu de l’édition 2019 seront bientôt annoncés.

Une première en Méditerranée

La Région Occitanie a accueilli ces 14 et 15 juin la 9e édition des Assises de la pêche et des produits de la mer. Pour la première fois, ce rendez-vous annuel majeur de la filière s’est tenu en Méditerranée, avec pour cadre le Théâtre Molière de la ville de Sète. Notons que les participants ont pu découvrir la Maison régionale de la mer lors des cocktails déjeunatoires qui furent particulièrement appréciés.

58 intervenants ont captivé l’attention des 450 participants en échangeant sur l’avenir et l’attractivité de la filière ainsi que sur les enjeux environnementaux. Les innovations et recherches en termes de pêche et d’aquaculture sont également souvent revenues au cœur des débats.

Carole Delga, Ancienne ministre, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée : « Ces assises organisées à Sète pour la 1ère fois en Méditerranée ont été un véritable succès, tant par la fréquentation que par la qualité des débats. Les congressistes ont apprécié de découvrir le port de pêche de Sète et l’étang de Thau. Ce temps fort des acteurs de la pêche et des produits de la mer se prolonge ce samedi avec la fête des pêcheurs dans neuf ports de l’Occitanie (Bouzigues, le Grau du Roi, Gruissan, Le Grau d’Agde, Marseillan, Mèze, Port La Nouvelle, Port Leucate et Sète) ; c’est bien l’un des objectifs premiers des Assises que de faire découvrir les métiers et les produits de la mer au grand public. » 

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, est venu aux Assises pour réaffirmer sa mobilisation en faveur de la filière et de ses métiers. Une partie de sa visite fut consacrée aux représentants des différents comités de pêche. Il est également allé à la rencontre de tous les participants des Assises en partageant un déjeuner avec eux à la Maison régionale de la mer. 

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, 14 juin 2018 :

« Je crois en la responsabilité de chacune et de chacun pour prendre en main les destinées de cette filière. Je crois aux métiers de la mer, je crois aux filières de la mer et de la pêche. […] Vous pouvez compter sur mon engagement, ma mobilisation, pour faire en sorte que demain nos filières pêches soient portées en exemple et qu’elles soient défendues comme elles le méritent. » 

Toutes les tables rondes pourront être visionnées dans les prochains jours en replay sur le site des Assises.

Assises de l’économie de la mer 

Les 27 et 28 novembre prochain à Brest se déroulera le prochain événement organisé par le Groupe Ouest-France : les Assises de l’économie de la mer. Avec plus de 1 900 participants en 2017, les Assises ont confirmé leur statut de principal rendez-vous annuel de la communauté maritime française. Cette reconnaissance et ce succès se sont affirmés progressivement depuis 2005, année de naissance des « Assises ».

Au fil des douze premières éditions de ce grand rendez-vous maritime, un Président de la République, quatre Premier-ministres, un Président de l’Assemblée nationale et une vingtaine de Ministres en exercice sont venus exposer leur vision de l’économie de la mer devant les décideurs français de la filière, issus du public ou du privé.

Pour plus de renseignements : www.economiedelamer.com

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon