Acte V des gilets jaunes dans l'Hérault : contrôles renforcés

Sécurité dans l'Hérault : les 15 et 16 décembre 2018

Les circonstances particulières liées à l’existence de risques de trouble à l’ordre public et à la sécurité publique à l’occasion des manifestations des « gilets jaunes » ont conduit le préfet de l’Hérault à prendre des mesures de police administrative. Ainsi un arrêté préfectoral interdit pour le département de l’Hérault jusqu’à lundi, 7h.

–   l’achat, la vente, et transport d’acide, d’artifices de divertissement, de carburant en jerrican, d’alcool ménager et de tous produits inflammables ou chimiques, sur l’ensemble du département de l’Hérault.

–  le transport, la détention et la consommation de boissons alcoolisées sur les lieux de manifestation revendicative sur la voie publique.

Des mesures de contrôle des personnes aux entrées et dans les parkings des centres commerciaux pour les journées du 15 et 16 décembre ont aussi été prises par arrêté. Les établissements concernés sont les suivants :

–  passage du Polygone à Montpellier,

–  le Polygone de Montpellier,

–  le Centre Commercial et le Pôle ludique Odysseum,

–  Magasin Apple sis Zone Odysseum, à Montpellier,

–  Magasin Darty sis Porte de la Méditerranée à Montpellier,

– le Polygone de Béziers,

– les galeries Lafayette de Béziers,

–   le centre commercial Auchan de Béziers

Pour plus d’informations ces arrêtés préfectoraux sont consultables sur le site internet :

http://www.herault.gouv.fr/Publications/Recueils-des-actes-administratifs/Recueil-des-actes-administratifs-2018


« Les participants aux mouvements sont invités à faire preuve de responsabilité et de prudence pour éviter tout incident », 
prévient la préfecture de l’Hérault. 

Lancement de la 14ème saison de l'opération SAKADO

Avec SAKADO, vous n'offrez pas un toit ou un emploi mais vous faites un geste fort de solidarité, avec un sac à dos de 40/50 litres contenant 4 kits : 1 Kit chaleur + 1 kit hygiène + 1 kit festif + 1 kit culture/communication que vous déposerez au Club de la Presse Occitane ou dans une maison des services de l'ADMR...

Plus d'infos sur www.sakado.org

Depuis 2005, l’association SAKADO collecte des sacs à dos à l’occasion des fêtes de fin d’année pour les distribuer aux sans-abri dans la France entière.

Grâce à SAKADO, vous n’offrez ni un toit, ni un emploi mais un geste de solidarité sous la forme d’un sac à dos style randonnée de 40 ou 50 litres en bon état contenant 4 kits d’objets usuels et pratiques :

1 kit chaleur, 1 kit hygiène, 1 kit festif et 1 kit culture-communication.

kadoCapture

CE SONT 4 PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT :

1°) SANS ARGENT : Pas d'argent circulant, pas de comptes bancaires, les bénévoles SAKADO financent eux-mêmes leurs actions.C'est pour vous la certitude de voir votre don aller directement aux sans-abris, sans autres utilisations.

 2°) AVEC LES STRUCTURES D'AIDE AUX SANS-ABRI : Nous ne sommes pas des professionnels de l’aide aux sans-abri, SAKADO distribue les sacs à dos qui lui sont remis  en partenariat avec les structures d’aides aux sans-abri. (SAMU Social, Croix-Rouge, Secours Populaire, Secours Catholique, etc.).

 3°) SEULEMENT EN FIN D'ANNEE : SAKADO fonctionne à la période où les donateurs sont plus généreux ; au moment des fêtes de fin d’année et durant la saison où le froid et les intempéries isolent encore plus les sans-abri.

4°) GRACE AUX MEDIAS : La presse écrite et numérique, la radio, la télévision et les réseaux sociaux sont les portes voix de SAKADO, ils relaient notre appel à dons mais témoignent aussi de la bonne distribution des sacs à dos qui nous ont été remis.

SAKADO PPTT CLUB DE LA PRESSE2 ConvertImage

Plusieurs points de dépôts dans la métropole de Montpellier : 

MONTPELLIER 

  • 6, Place du Millénaire - 04 67 99 85 65
  • 852, av Villeneuve d'Angoulême - Le Cristalys - 04 67 73 00 80
  • 1, Place du Nombre - 04 67 65 39 09

LE CRES
5, place St Roch
04 67 87 00 94

CASTRIES
5, Place du cartel
04 67 70 43 76

PEROLS
89, Grand rue
04 67 17 0

Autopartage Modulauto, une nouvelle offre

Inauguration de la nouvelle station d'autopartage Modulauto au niveau de Clairval, près de la station de tramway Clairval, en présence du Maire de Castelnau-le-Lez, de Jean-Pierre Rico, Vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole en charge des Transports et de la Mobilité et Olivier de Broissia, Directeur Général de Modulauto ce jeudi 13 décembre 2018.

L'entreprise montpelliéraine Modulauto 

Basé sur le principe de l’autopartage, ce dispositif  permet de disposer d’une voiture uniquement en cas de besoin, à toute heure du jour et de la nuit. Un atout qui peut être incitatif au moment d’investir dans une deuxième automobile !

Une démarche en faveur de l'environnement

Le véhicule mis à disposition est une Renault Zoé 100% électrique et, qu’en plus de  faciliter la vie, il va vous donner la possibilité de faire un petit geste pour l’environnement.

Cette station rejoint celle de Notre-Dame de Sablassou (Parking+Tram) et d'autres stations d'autopartage déjà en place depuis 2015, telles que celles des quartiers : Cévennes, Circé, Estanove, Gare Saint Roch, Les Aubes, Nouvelle Mairie, Mosson, Préfecture, Garcia Lorca (Parking+Tram), la station Pablo Picasso dans le Quartier Port Marianne, station Pierre Galen avenue de Toulouse, Aiguelongue-Montasinos, Le Millénaire - Rue Vauguières, Las Sorbès-Jules Guesde, stations à Pont Juvénal, Boutonnet, avenue de Lodève et aux Arceaux. De plus, cinq véhicules vous attendent dans le parking de Comédie en plein centre ville, et la  station Rabelais à 300 mètres de la gare st Roch et de la station Carnot.

Et dans la métropole de Montpellier, la station Juvignac Place du soleil, à Lattes la station se situe à l'arrêt de Tram Lattes centre sur le parking Aragon ...

Afin de faciliter vos déplacements, les voitures sont en libre-service 24h/24 et 7j/7. Le carburant est compris dans la location : 2,70€ / heure et 0.40€ / Km. 

Plus d'infos : www.modulauto.net
Par téléphone au 04 67 58 06 06

« Villes et villages Fleuris » – édition 2018

Remise des prix du jury départemental « Villes et villages Fleuris » – édition 2018

Jean-Luc Falip, Vice-président du Conseil départemental délégué à l’aménagement rural, à l’agriculture, à la viticulture, à la pêche et à la forêt, Christophe Morgo, Vice-président du Conseil départemental délégué à l’environnement, Claude Barral Vice-président de Conseil départemental délégué au développement économique et au tourisme, Président d’Hérault Tourisme, Marie-Pierre Pons, Vice-présidente déléguée aux relations extérieures, Jacques Rigaud, Vice-président délégué aux bâtiments départementaux et aux moyens opérationnels, ont procédé aujourd’hui à remise des prix du jury départemental Villes et Villages Fleuris – édition 2018.

terre18_12_13_prix_departementaux_VVF

 

 

Jean-Luc Falip, Vice-président du Département de l’Hérault, entouré des lauréats du concours « Plus belle ma commune » 2018 et des villes labellisées Villes et Villages fleuris. 

 

 

41 communes récompensées en 2018 

Depuis 40 ans, le programme « Plus belle ma commune » accompagne les villes héraultaises pour améliorer leur cadre de vie et contribuer ainsi à l’attractivité du territoire. Une démarche qui peut également leur permettre l’obtention du premier niveau du label « Villes et villages fleuris ». Deux nouvelles communes ont ainsi été proposées au label « Une fleur » cette année, les résultats régionaux sont attendus prochainement. Depuis 2003, 53 % des villes héraultaises se sont inscrites au programme « Plus belle ma commune ». 

 Dans ce cadre un concours est organisé chaque année par le Département afin de récompenser les travaux et embellissements réalisés par les villes et villages accompagnés. Un jury d’experts visite les communes et conseille les maires sur des thématiques aussi variées que le paysage, l’horticulture, l’aménagement urbain, la propreté, la gestion de la ressource en eau, la biodiversité et le tourisme. 

41 communes ont reçu ce jeudi un prix départemental sous la forme d’un bon d’achat à valoir chez un professionnel du paysage, ou de livres selon la taille de la commune. Dans un souci de préservation de la biodiversité, les 77 villes engagées dans ce programme ont également reçu un abri à chauves-souris. 

Le Département s’engage pour la qualité de vie dans l’Hérault

En 2018, le Région Occitanie s’est structurée afin d’assumer pleinement sa compétence sur le concours « Villes et villages fleuris ». Dans ce contexte et dans le cadre de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), le Département a décidé de se centrer sur ses compétences obligatoires, notamment les solidarités territoriales et d’accompagner les communes en proposant des dispositifs nouveaux et cohérents avec les projets départementaux. 

« Avec la création d’un comité stratégique dédié aux paysage, le Département continuera plus que jamais à œuvrer avec les Maires pour la qualité de vie dans l’Hérault, tant pour les Héraultais que pour les touristes.», Jean-Luc Falip, Vice-président du Département de l’Hérault, délégué à l’aménagement rural, à l’agriculture, à la viticulture, à la pêche et à la forêt. 

La création d’un comité stratégique dédié aux paysages

Dans le cadre de la mise en œuvre du schéma départemental de développement du tourisme et des loisirs 2018-2021, un comité stratégique va être mis en place dès 2019. Il prendra en compte la dimension paysagère du territoire et aura pour objectif de valoriser les efforts réalisés par les communes en matière de paysages.

En décembre 2018, le MMM magazine



Le MMMMag 44 - décembre 2018
télécharger la version pdf

Les événements du mois de décembre mis à l’honneur sont "I love techno Europe" samedi 15 décembre, l’ouverture des halles Laissac à Montpellier depuis le 1erdécembre, les santons de Noël de La Garriga, le spectacle sur glace à la patinoire Vegapolis, l’exposition Alexandre Hollan au musée Fabre et le spectacle La Fontaine – Brassens à Villeneuve-lès-Maguelone... de plus est annoncé l'événement sportif international : la Coupe du monde féminine de la FIFA France 2019 TM, qui se jouera à Montpellier en juin 2019.

Mobilisation pour le climat le 8 décembre à Montpellier

« Témoins au bout du monde »

Appelle à la mobilisation le 8 décembre à Montpellier, suite à ses deux précédents appels à manifestations en 2018.

 Adressé à

Monsieur le président de la Métropole,

Mme la présidente de la Région

"Poursuivant des recherches dans quarante pays sur les modes de vie alternatifs, nous proposons que soient organisées d’urgence au Corum, et sur France télévision, deux journées de débats publics entre la société civile, la Métropole et la Région.

Cela, en vue de l’établissement d’urgence d’un plan climat régional assorti de propositions adaptées à la hauteur des risques et enjeux humains et économiques. Déjà à Montpellier cet été dans la rue de nombreuses personnes m’ont dit avoir l’impression de passer sous un grill !Il y a le feu.

Lors de ces débats tous les sujets seraient abordés : modes de vie, de productions d’énergies, de développements et de consommations alternatifs ; en remplacement des modes responsables du réchauffement climatique souvent destructeurs, polluants, aliénants, parfois mortels, pour les hommes et la nature. Il serait question entre autres, de qualité de vie, et donc de l’eau, de l’alimentation, de la santé mise en danger prématurément ; de l’agriculture industrielle, de l’élevage intensif, des pesticides, déchets et impacts sur la biodiversité, les plantes et de toutes les formes de vie. Face à de pareils risques environnementaux, un pays où les pouvoirs publics feraient preuve de mépris envers les propositions des membres actifs de la société civile serait sans avenir.

Porté par mes investigations sur trois continents, je ne sais plus depuis combien d’années j’alerte les pouvoirs publics, avant même le dernier rapport du GIEC, Midi-libre du 9 septembre 2018 donnait mon point de vue presque « prémonitoire » : « Il est plus tard qu’on ne le pense ». Ce rapport le confirme.

Par avance merci pour votre soutien et votre mobilisation."

Christian Puech, président de l’association « Témoins au bout du monde ».  

Blog et contact : http://christianpuech.wordpress.com

Le préfet lance aux côtés du maire de Montpellier "la Fabrique à Entreprendre"

"La Fabrique à entreprendre" de la Mosson aide à la création ou à la reprise d'entreprises, à lutter contre le chômage, accompagner l'émergence de projets et mettre en lumière des "pépites" en quartier politique de la ville.


C'est la première Fabrique à Entreprendre en Région Occitanie et constitue un guichet unique sur le quartier de la Mosson à Montpellier. Elle a pour objectif de guider les créateurs /repreneurs d'entreprises de la Mosson, de dynamiser l'initiative économique et de stimuler la culture entrepreneuriale.

C'est la première Fabrique à Entreprendre en Région Occitanie et constitue un guichet unique sur le quartier de la Mosson. Elle a pour objectif de guider les créateurs /repreneurs d'entreprises de la Mosson, de dynamiser l'initiative économique et de stimuler la culture entrepreneuriale. Dans sa phase expérimentale (2018-2020), la « Fabrique à entreprendre » s’adresse prioritairement aux habitants du quartier de la Mosson, porteurs de projet qui souhaitent créer sur le territoire de la Mosson, entrepreneurs déjà installés.

L’ambition est d’augmenter le nombre de porteurs de projets accompagnés, d’entreprises créées et de favoriser leur pérennité. Elle pourra accueillir jusqu’à 350 porteurs de projet par an.

Tél : 07.89.31.97.13

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cœur de ville en lumières : le service tram renforcé

Du Peyrou au Musée Fabre, ce sont 11 scénographies spectaculaires imaginées par des artistes venus du monde entier de 18h30 à 22h. Des balades insolites, inspirantes, enivrantes... à travers des projections et des histoires contées d’une durée moyenne de 6 minutes en boucle toutes les 5 minutes.

Dans ce cadre du jeudi 29 novembre au samedi 1er décembre, TaM renforce le service des lignes de tramway en soirée.

Jeudi 29 novembre

La fréquence de la ligne 4 sera de 10 minutes environ jusqu'à 23h30. 

Vendredi 30 novembre

La fréquence de la ligne 1 sera de 7-15 minutes de 21h à 23h30 environ entre les stations Occitanie et Odysseum.

La fréquence de la ligne 2 sera renforcée à 15 minutes de 21h30 jusqu'à la fin de service entre les stations Notre-Dame de Sablassou et Sabines.

La fréquence de la ligne 3 sera de 15 minutes environ entre Mosson et Boirargues de 21h30 à 0h30 environ ; de 15 à 45 minutes entre Boirargues et Lattes Centre / Pérols - Étang de l'Or.

La fréquence de la ligne 4 sera de 10 minutes environ jusqu'à 23h30.

Nous sommes en vigilance orange Météo

Qualification du phénomène : 
Episode méditerranéen intense nécessitant un suivi particulier du fait des cumuls importants attendus sur les zones de plaine.

Faits nouveaux : 
Début de suivi pour Ardèche (07), Bouches-du-Rhône (13) et Hérault (34)
L'Ardèche, l'Hérault et le Gard passent également en vigilance orange crues.

Situation actuelle : 
Des précipitations faibles à modérées se produisent sur une grande partie du département. Elles sont un peu plus marquées sur le littoral.
On a observé entre 160 et 190 mm dans la région de la Londe, tombés essentiellement en moins de 3 heures avec de la grêle et 60 à 80mm vers St-Tropez.
Sur le Gard, même si l'épisode méditerranéen n'est pas encore en place, quelques foyers orageux circulent selon un axe sud-nord. Ils ont donné ponctuellement 20/30mm dans le sud du département.

teoCapture

Evolution prévue : 
Pour le Gard, l'Ardèche et l'est de l'Hérault :
Les précipitations, parfois orageuses continuent toute la matinée de vendredi. Dès la mi-journée, des organisations de lignes orageuses remontant de Méditerranée vont concerner les plaines du Gard et de l'est de l'Hérault , et remonteront jusqu'aux Cévennes. Plusieurs passages successifs sont possibles sur la même zone sous des axes orageux orientés sud-nord et donnent des quantités de précipitations importantes. Les pluies se renforcent également sur les contreforts cévenols.
Ces orages se décalent vers l'est en fin de soirée de vendredi.

Aux Beaux-arts, la poissonnerie du clapas soutient l'environnement et les produits régionaux

Mais qu'est-ce que le clapas? Pourquoi nomme-t-on les montpelliérains ou montpelliéraines les gens du clapas ?

Pourquoi la poissonnerie des Beaux Arts s'appelle TLMC Toute La Marée du Clapas?

Le clapas en occitan, c'est le caillou ou le tas de cailloux. Le sol héraultais est calcaire. Avant de devenir une ville, Montpellier était.....un tas de cailloux, de ceux dont on fait des capitelles, ces petites cabanes de bergers. Voilà pourquoi on appelle les gens de Montpellier, les gens du clapas.

Et la poissonnerie des beaux arts dans tout ça?

En fait, cette poissonnerie - ex- poissonnerie Cabanes - est une institution montpelliéraine puisqu'elle existe depuis 60 ans, une des plus anciennes de la ville et une des seules poissonneries avec un local commercial autre que celles des marchés.
Elle a été reprise, il y a bientôt cinq ans par Pierre- Louis, un jeune natif du quartier des Beaux Arts qui, tout petit déjà, admirait les poissons de Mr Cabanes.
Pierre-louis est amoureux du poisson mais aussi de sa ville et de sa région. Il a choisi comme nom commercial TOUTE LA MAREE DU CLAPAS ; son logo mêle la croix occitane et l'espadon.

Il a opté pour une démarche environnementale en développant son concept de poisson 100% sauvage. Pour lui c'est un choix écologique, le poisson d'élevage n'étant pas écologique puisqu'il faut 4 à 8 kilos de poissons sauvages pour obtenir 1 kilo de poisson d'élevage à moins de les nourrir avec des farines de provenance parfois douteuses. L'élevage est plutôt un choix économico-politique.
A TLMC, vous ne trouverez donc que du poisson sauvage et de qualité. Les poissons de Méditerranée sont achetés quotidiennement à la criée du Grau du Roi en privilégiant l'achat  de poissons de ligne aux petits métiers. Les dos et filets de poissons d'Atlantique, achetés en criée proviennent également des coopératives françaises. Le saumon peut être d'import selon la saison mais la qualité est toujours privilégiée, ils sont tous pêchés au hameçon.

 

Poissons de ligne, goûtez la différence!

Mais Pierre-Louis défend aussi sa région, l'Occitanie au sein de son rayon traiteur et son rayon épicerie fine. Ainsi vous trouverez à TLMC toute la gamme des Noilly Prat produits à Marseillan, les muscats bio de Mireval, les biscuits (salés et sucrés)de La Belle époque zézetttes de Sète, une des meilleures brandade La Nîmoise, une gamme variée d'anchois de Collioure, du piment d'espelette bio, la fleur de sel de Camargue.
Et si vous êtes curieux, vous  demanderez au poissonnier de vous montrer ou vous faire goûter cette surprenante Moutarde Violette de Brive qui se marie autant avec les poissons que les viandes. C'est une spécialité  du limousin que l'on ne trouve pas ailleurs à Montpellier.

Les tielles de la maison Dassé sont celles qui sont fabriquées dans le vieux Sète, elles sont livrées 2 fois par semaine en direct de Sète et sont encore tièdes lorsqu''elles arrivent. Les produits maison sont aussi à l'honneur à TLMC : poulpes en persillade, maquereau à l'escabèche, rouille de sèche.

 Si vous souhaitez en savoir davantage sur la particularité de Toute La marée du Clapas, allez  donc discuter avec ce poissonnier car......avant de choisir son poisson, il faut choisir son poissonnier.

Collecte de la Banque alimentaire

Les bénévoles de la Banque alimentaire seront sur le terrain les 30 novembre, 1er et 2 décembre 2018.

La grande collecte nationale a lieu chaque année avant l’hiver. En 2017, 364 000 repas ont été distribués par la Banque alimentaire dans l'Hérault, grâce aux dons. Le Département accompagne cet élan de solidarité en mettant à disposition des camions et des chauffeurs pour le transport des produits collectés.

 ba34.banquealimentaire.org

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon