Concertation Ligne 5 de tramway

"La ligne 5 doit desservir un maximum de quartiers tout en préservant le parc Montcalm !"

C'est en ces termes que s'est adressé Philippe Saurel aux 400 Montpelliérains présents à la 2e réunion publique qui se tenait à l'Hôtel de la Métropole de Montpellier ce mercredi 4 avril 2018.

Lors de la dernière réunion publique en novembre 2017, 5 variantes ont été proposées afin de modifier le tracé initial de la Ligne 5 avec pour objectif la préservation du parc Montcalm et la desserte d’un maximum de quartiers populaires.
Suite à cette dernière réunion publique, Philippe Saurel a demandé l’étude de 2 tracés en intégrant les remarques d’une habitante « Sophie », sur la desserte du quartier Ovalie  qui seront présentées lors de cette 2ème réunion publique, ce mercredi 4 avril :
- le tracé entre les secteurs Lavandin – EAI – Lepic,
- le tracé entre les secteurs Chasseurs – EAI – Lepic.

En effet, Philippe Saurel a intégré la variante « Sophie » dans ces 2 tracés jugeant la desserte du quartier Ovalie comme nécessaire. Lors de cette réunion publique, les habitants seront amenés à se prononcer sur le passage de la Ligne 5 soit par la rue des Lavandins ou bien par la rue des Chasseurs.

Par ailleurs, le maire soumettra à la concertation la variante dite « PS ». Ainsi, ce nouveau tracé présenté ce jour en réunion publique a pour objectif de préserver le parc Montcalm tout en desservant les quartiers classés “Politique de la ville” à savoir “le haut de la cité Gély, Paul-Valéry, le Pas-du-Loup, les résidences côté Estanove”, en complément de Bagatelle, Val-de-Croze et Ovalie assurant ainsi une maximum de dessertes. Le tracé sera défini avant la fin de l'année 2018. La ligne 5 sera mise en service en 2025.

" La ligne 5 doit desservir un maximum de quartiers. C’est pourquoi, la variante dite « PS » qui en venant de Clapiers, à partir de l'avenue Lepic, en contournant le parc Montcalm en passant au milieu de l'EAI, sortirait par la rue des Chasseurs, puis, partirait sur la route de Lavérune, le boulevard Paul-Valéry et remonterait l'avenue de Vanières. Elle contournerait le stade Yves du Manoir par la rue de Bugarel, afin d'aller chercher tout le quartier Ovalie, ainsi que Bagatelle et Val-de-Croze desservant ainsi un maximum de quartiers populaires et assurant une plus grande mixité sociale. La DUP initiale ne bouge pas car nous conservons les 3 points cruciaux de la ligne à savoir Lepic, avenue de Vanières et Paul Fajon. Nous suivons les recommandations des commissaires enquêteurs qui notamment prônaient la desserte des quartiers populaires et la préservation du parc Montcalm." souligne Philippe Saurel.


tracé en jaune dela future Ligne 5 du tramway abandonné par Philippe Saurel

Jours de grève à venir à la SNCF : les dates concernées

 L'intersyndicale des cheminots annonce une grève SNCF du 3 avril au 28 juin 2018, au rythme de « deux jours sur cinq », pour un total de 36 jours.

Train rapide

Quelles dates ?

  • En avril
    Les mardi 3 et mercredi 4 ; les dimanche 8 et lundi 9 ; les vendredi 13 et samedi 14 ; les mercredi 18 et jeudi 19 ; les lundi 23 et mardi 24 et les samedi 28 et dimanche 29.
  • En mai
    Les jeudi 3 et vendredi 4 ; les mardi 8 et mercredi 9 ; les dimanche 13 et lundi 14 ; les vendredi 18 et samedi 19 ; les mercredi 23 et jeudi 24 et les lundi 28 et mardi 29.
  • En juin
    Les samedi 2 et dimanche 3 ; les jeudi 7 et vendredi 8 ; les mardi 12 et mercredi 13 ; les dimanche 17 et lundi 18 ; les vendredi 22 samedi 23 et les mercredi 27 et jeudi 28.
    Attention : certains jours de grève sont programmés pendant les épreuves du brevet (28 et 29 juin) et du bac (du 18 au 25 juin).

Il est annoncé que la grève suivra un rythme de « deux jours sur cinq », mais que les perturbations pourraient être plus longues car les préavis courant de la veille 20h au lendemain 8h du jour de grève, les trains doivent être repositionnés et la révision des matériels effectuée avant leur remise en circulation.

  À noter :

Les discussions devant se poursuivre dans les semaines à venir, les parties peuvent trouver un accord avant le 28 juin.

Quels trains ?

L'ensemble des liaisons intérieures est concerné. Les voyages vers l'Allemagne, la Suisse, l'Italie et l'Espagne seront également impactés, notamment si le mouvement touche les postes d'aiguillage, mais les employés de ces trains ne feront pas grève.

La vente des billets pour les TGV et Intercités (mais pas les TER) est suspendue pour les 12 jours de grève prévus en avril. Les billets déjà achetés seront échangeables ou remboursables sans frais, y compris pour les tarifs non échangeables et non remboursables. Pour les billets OUIGO, l'échange sera possible et le remboursement se fera en bons d'achat. Pour les TER, ce sont les centres de relations clients des régions qui décideront des modalités.

Les réservations sont en revanche toujours ouvertes pour les mois de mai et juin aux conditions habituelles, mais il est trop tôt pour connaître les conséquences sur les circulations et les conditions d'après-vente.

L'information des usagers

La SNCF a assuré qu'elle communiquerait sur son site internet ou son application mobile un horaire complet des trains devant circuler le lendemain tous les jours à 17 h.

Circulation des trains, calendrier, conditions d'échange et de remboursement, services, compensations en cas de retard, propositions d'alternatives... vous trouverez tous les renseignements utiles sur la page Info perturbations du site de la SNCF .

  À savoir :

Peut-on prendre n'importe quel train pendant une grève ? Oui, à condition d'avoir un billet valide ce jour-là pour la destination, mais sans garantie de place assise. La SNCF déconseille cependant cette pratique pour le confort et la sécurité des voyageurs.

l'OMEM devient la "FONDATION SAINT-PIERRE"

Pour ses 100 ans, l'œuvre Montpellièraine des Enfants de la Mer (OMEM), devient la "FONDATION SAINT-PIERRE", fondation reconnue d'utilité publique et ABRITANTE par décret publié au journal officiel du 28 février 2018.


Lors de cette conférence de Presse, le 03 avril, à la Mairie de Palavas, en présence de son Maire Christian Jeanjean et du député de l'Hérault Patrick Vignal, le Président de la Fondation, Hervé Durand, souligne que cette transformation va permettre de donner une impulsion encore plus forte à toutes ses actions et accompagner les grandes évolutions de la société dans le domaine de la santé infantile.
Devenir une Fondation Abritante - la 67 ème sur 600 fondations - permet de fédérer toutes les initiatives sur la santé de l'enfant, de promouvoir une syndication de moyens et de projets.
Ainsi les donateurs, les philanthropes et les entreprises disposeront de plus de moyens pour soutenir autrement la cause de la santé de l'enfant.

Quelles seront les réalisations en 2018 ?
- Prévenir et sensibiliser aux grandes causes de l'enfance :
          - lutte contre l'obésité avec le premier festival de la gastronomie pour les enfants en première européenne les 19 et 20 mai 2018 à l'Institut Saint-Pierre sur la plage de Palavas les Flots.
          - Promotion de l'activité physique avec les 24h Saint Pierre en collaboration avec le FISE le 31 août et 01 septembre 2018 en présence du Ministre des Sports, assure le Député .
- Soutenir et financer la Recherche  en partenariat avec Montpellier Méditerranée Métropole et la French Tech.
- Accompagner les aidants.



Pour soutenir la Fondation Saint-Pierre de Palavas - Occitanie

Pour prendre connaissance des différentes pathologies traitées



Escale à Sète 2018 : un engouement populaire exceptionnel

La 5e édition d’Escale à Sète, qui s’est déroulée du 27 mars au 2 avril, restera sans doute dans les annales pour l’engouement populaire exceptionnel que ce festival dédié aux traditions maritimes sous toutes leurs formes a suscité.

pygP1020708

Avec cette année en invitée d’honneur l’Hermione qui a focalisé toutes les attentions. Le public a également pu admirer les autres grands voiliers, vieux gréements, bateaux pirates et autres navires qui s’étaient donné rendez-vous à Sète pour cette Escale Centenaire. C’est dans une grande ferveur, sur terre ou sur mer, que le public était déjà au rendez-vous, mardi, pour accueillir l’arrivée de l’armada, accompagnée de toute une flottille dans son sillage.

escalP1030218

Après le passage et l’amarrage du Kruzenshtern au quai d’Alger, l’Hermione, majestueuse, a fait son entrée en rade de Sète en faisant tonner ses canons.

Une belle entrée en matière qui a donné le feu vert à une fréquentation record. Et le samedi, le grand défilé des équipages, emmené cette année par le prestigieux Bagad de Lann-Biouhé, a marqué l’ouverture officielle des festivités.

François Commeinhes, Maire de Sète, était entouré entre autres de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, de Jean-Claude Gayssot, président d’EPR Sud de France, de Wolfgang Idiri, directeur d’Escale à Sète et d’Annick Artaud, présidente de l’association.

Et c’est un public de connaisseurs ou de novices qui a envahi les quais, très souvent en famille, pour vivre de près les conditions de vie des marins. Et pour poursuivre l’aventure, le soir, place aux chants de marins, aux groupes musicaux ou à la dégustation de poisson fraîchement fumé au bois de hêtre.

Placée sous le signe de la commémoration du centenaire de la fin de la Grande Guerre, cette édition d’Escale à Sète a rendu hommage, dimanche 1er avril, aux marins et aux sous-mariniers disparus en mer entre 1914 et 1918. Un moment chargé d’émotion auquel a assisté une foule dense et compacte. Durant tout ce week-end Pascal, les quais de l’Île Singulière ont accueilli un nombre record de visiteurs et il arrivait parfois de croiser sur les canaux de curieux équipages et de drôles de rafiots.

Le lundi, en raison de très mauvaises conditions météo, qui n’ ont pas empêché des milliers de visiteurs de se serrer le long des quais, sur le môle ou sur l’eau à bord de leur bateau, seul le Kruzenshtern a pu prendre la mer, les autres navires, dont l’Hermione, devant rester à quai. Mais cela n’en a pas pour autant terni la fête qui a su plus que jamais démontrer l’attachement d’un public à la recherche d’authenticité.

kriP1030541

6 avril : cérémonie de naturalisation en préfecture

Préfecture de l'Hérault à Montpellier

flag frenchVendredi 6 avril 2018, à 15 h, Pascal Otheguy, le secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, présidera une cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française. 

En effet, les étrangers peuvent demander la naturalisation et la réintégration dans la nationalité française, ou acquérir la nationalité française par mariage ou en qualité d'ascendant ou de frère ou sœur de Français.

Contrôle alcoolémie de sorties de boîtes de nuit

Mahamadou Diarra, directeur de cabinet du préfet de l'Hérault, a participé à un contrôle alcoolémie des sorties de boîtes de nuit dans la nuit de samedi 31 mars à dimanche 1er avril 2018, à Saint-Jean-de-Vedas aux côtés de l'escadron départemental de sécurité routière (EDSR)  : 8 délits (+0.8 g alcool/litre de sang) et 11 contraventions (entre 0.5 et 0.8) ont été constatés.

Contrôle alcoolémie de sorties de boites de nuit avec le directeur de cabinet du préfet de l'Hérault

Simulation d’accident sur le site industriel SEVESO de GDH

Un exercice de sécurité civile lié au risque technologique, piloté par le préfet de l’Hérault dans le cadre du dispositif départemental ORSEC, se déroulera dans l’enceinte de l’entreprise GDH située à Frontignan la Peyrade le jeudi 5 avril 2018.  Les usagers seront invités à emprunter la D114 en direction du Nord vers Cournonterral.

BP-GDH-PPI Cet exercice qui associe la mairie de Frontignan la Peyrade et l’entreprise GDH aux services de l’État, simulera une situation proche de la réalité au regard des risques et menaces inhérents au fonctionnement d’un établissement industriel soumis à un Plan Particulier d’Intervention (PPI).

Ce test donnera lieu au déclenchement en début et en fin d’exercice, de la sirène d’alerte de l’industriel. Un périmètre de sécurité sera mis en place par les autorités.

L’exercice se déroulera en deux phases :

  • La phase interne à l’industriel : au cours de cette première partie sera testé le Plan d’Opération Interne (POI) par l’industriel, l’engagement de ses propres moyens et la mise en pré-alerte des services de l’État.
  • La phase Plan Particulier d’Intervention (PPI) : le préfet de l’Hérault prendra la Direction des Opérations de Secours (DOS). Un Centre Opérationnel Départemental (COD) est prévu en préfecture et un Poste de Commandement Opérationnel (PCO) aux abords de la mairie de Frontignan.

Cet exercice « grandeur nature » permettra de tester tous les moyens pour alerter la population, la mobilisation des services pour lutter contre le sinistre et assurer la protection de la population.

Le scenario joué permettra notamment aux sapeurs-pompiers de tester leurs moyens d’extinction, à savoir l’utilisation d’un groupe LIF (Feu de Liquide Inflammables).

Respectez les consignes des autorités et les déviations mises en place !

  • Pour les véhicules : Fermeture de la RD612 entre Sète et Frontignan avec une déviation à hauteur de la commune de Vic-la-Gardiole. Les usagers seront invités à emprunter la D114 en direction du Nord vers Cournonterral (cet axe de délestage sera interdit aux convois exceptionnels).
  • Pour les piétons : Points de barrièrage autour de la zone : ils permettent de signaler la zone de danger à la population et d’en interdire l’accès.
  • Pour les bateaux : L’ouverture du pont prévue à 16h00 est susceptible d’être décalée

Davantage d’informations en direct sur France Bleu Hérault (101.1 ou 102.0 FM)

  Le site de GDH est interdit au public

 

Chantier à Baillargues : suppression du passage à niveau

Le chantier concernant l'ouvrage d'art qui remplacera le passage à niveau n° 33 connu pour être extrêmement dangereux, a connu une phase particulièrement délicate ce dimanche 1er avril 2018. Les travaux lancés en septembre dernier consistent à remplacer ce passage à niveau par un ouvrage dénivelé dit en pont-rail et à rétablir les voiries routières comprenant notamment la création d’un nouveau barreau routier.

Le passage à niveau n°33 de Baillargues est inscrit au programme de sécurisation national de SNCF Réseau en raison de son fort trafic ferroviaire et routier et du nombre élevé d’accidents qui s’y sont produits. Le projet de suppression est considéré comme prioritaire pour SNCF Réseau et à terme  la route passera sous la voie ferrée. Une phase majeure de la suppression du passage à niveau numéro 33 de Baillargues vient de s’achever avec le ripage du pont ferroviaire.
Désormais, les équipes vont remblayer et reposer les voies.

Les travaux engagés en septembre 2017, d’un montant de près de 10 millions d’euros, sont sous maitrise d’ouvrage SNCF Réseau. Ils sont réalisés dans le même temps que les travaux de la phase 2 du pôle d’échange multimodal, sous maitrise d'ouvrage de la Région Occitanie. 

Pont ferroviaire installé par les équipes du réseau SNCF au croisement de la ligne Nîmes-Montpellier et de la route départementale 26 reliant Baillargues à Maurin

Calendrier prévisionnel du chantier :

- Octobre 2017 à mars 2018 : préfabrication du pont-rail au nord de la voie ferrée.

- Du 31 mars au 2 avril 2018 : mise en place du pont-rail. Dépose de la voie ferrée, creusement à cinq mètres de profondeur, installation de l’ouvrage d’art et repose de la voie ferrée. Attention, cette phase entrainera une coupure des circulations routières et ferroviaires durant 48h.

- Avril à août 2018 : réalisation de la nouvelle route passant sous le pont-rail. Tronçon nord vers le rond-point Philippe-Lamour et tronçon sud vers le nouveau rond-point créé au sud.

- Septembre 2018 : Mise en service.

Journée nationale “Mon poids un indicateur de taille”

Jeudi 5 avril 2018 -- Sensibilisation à l’importance de la pesée dans 15 CHU partenaires

À l’initiative de l’UTN  du CHU de Montpellier -  Unité Transversale de Nutrition - chargée de former et d'accompagner les équipes soignantes  

L’Unité Transversale de Nutrition du CHU de Montpellier a décidé de créer une journée de sensibilisation nationale à l’importance du poids. Des  stands seront présents dans les halls des Hôpitaux pour sensibiliser le personnel et les soignants à l'importance de la pesée, et ce de façon coordonnée dans 15 CHU de France. 

Pour Montpellier, les stands seront le matin jusqu’en début d’après-midi dans les Hall du CHU Lapeyronie et Gui de Chauliac. 

La dénutrition touche 2 millions de personnes en France dont 20% à 40% en milieu hospitalier. Les conséquences sont graves que ce soit sur le plan médical (complications, mortalité, comorbidités) ou médico-économique. 

Or, il est assez simple de diagnostiquer une dénutrition : la perte de poids est un très bon indicateur ! La Haute Autorité de Santé retient : Une perte de poids de 5% en 1 mois ou une perte de poids de 10% en 6 mois.

Exemples de situation de dénutrition : une personne âgée qui n’a plus la force de faire les courses et la cuisine, un malade traité pour un cancer qui ne mange pas assez à cause des nausées, un patient atteint de la maladie d’Alzheimer qui ne s’alimente plus...

L’Unité Transversale de Nutrition de Montpellier (UTN) a pour objectif d’améliorer le dépistage et la prise en charge de la dénutrition au CHU de Montpellier. Créée en 2009, elle est maintenant composée de médecins, diététiciens, et d’un infirmier diplômé d’état. Elle a déjà accompagné plus de 20 unités de soins sur les différents sites. Fort de cette expérience, l’UTN a fait un constat : la mesure du poids doit être systématiquement réalisée régulièrement dans les unités de soins car c’est un indicateur majeur dans la prise en charge des patients hospitalisés. La pesée, c’est un geste simple, rapide, fiable, reproductible, qui ne coûte pas cher. 

C’est pour cela que l’UTN de Montpellier a décidé de créer une journée de sensibilisation nationale à l’importance du poids. 

L’objectif principal est de sensibiliser les soignants et les patients à l’importance d’avoir un poids réel dans le dossier médical afin de mieux dépister la dénutrition.

Cette initiative est une première nationale et a su regrouper de nombreux établissements de santé en France et s’ouvrira l’année prochaine à d’autres centre hospitaliers. Cette année le focus sera fait sur les adultes, et dès 2019 cette journée élargira son champs d’action à la Pédiatrie. 

Cette journée s’est organisée avec le soutien du Comité de Lutte Contre la Dénutrition, lancé le Pr Eric Fontaine, du CHU de Grenoble et de la Société Francophone de Nutrition Clinique et métabolisme (SFNEP). 

Afin d’avoir une résonnance nationale, l’UTN de Montpellier a décidé de créer un Hashtag #QuandJeMePese, incitant les personnes à parler de leur poids sur les réseaux sociaux.

Visite de Jacques Mézard à Montpellier

Ce vendredi 30 mars 2018, Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier et Président de Montpellier Métropole a accueilli à l'Hôtel de Ville, Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des territoires dans le cadre du lancement du "Plan Logement d'abord" pour lequel Montpellier Méditerranée Métropole a candidaté et a été retenue par le Gouvernement. 

Mise en œuvre du plan " Logement d'Abord"

Une réunion de travail a eu lieu où les thèmes suivants ont été abordés :
- la mise en place du dispositif "Plan Logement d'abord"
- le zonage concernant le logement social
- les financements liés à l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat)
- les évolutions de la loi SRU ( Loi relative à la Solidarité et au renouvellement urbains)

Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier et Président de Montpellier Métropole souligne "Nous connaissons au sein de la Métropole de Montpellier, une croissance démographique importante avec plus de 8000 habitants par an, et par conséquent nous faisons face à un marché de l’immobilier particulièrement tendu. Nous menons depuis 2014 avec les acteurs du secteur, une réflexion conjointe pour pourvoir à l’ensemble de la population des logements accessibles quelle que soit leur situation. C’est dans cette logique que nous avons lancé le dispositif de logement abordable, pour contrer le constat que seuls 30% des ménages peuvent accéder au marché libre. Aujourd’hui, je me vois satisfait du choix du gouvernement de faire de Montpellier Méditerranée Métropole un territoire de mise en oeuvre accéléré du Logement d’abord, afin de poursuivre notre volonté de fournir un toit pour tous."

État de catastrophe naturelle pour 69 nouvelles communes

69 nouvelles communes font l'objet d'une constatation d'état de catastrophe naturelle à la suite notamment d'inondations et de coulées de boue survenues en 2017 ou 2018 ou de mouvements de terrain en 2016. Deux arrêtés ont été publiés en ce sens au Journal officiel du samedi 24 mars 2018.

Les victimes disposent de 10 jours après la parution au Journal officiel pour faire la déclaration à leur assureur en vue d'une prise en charge du règlement du sinistre. Les communes concernées sont situées dans l'un des 14 départements suivants :

  • Aude ;
  • Bouches-du-Rhône ;
  • Calvados ;
  • Cantal ;
  • Haute-Garonne ;
  • Hérault ;
  • Isère ;
  • Loiret ;
  • Pas-de-Calais ;
  • Vosges ;
  • Yonne ;
  • Essonne ;
  • Guadeloupe ;
  • Réunion.

  Rappel :

L'état de catastrophe naturelle est une garantie mise en place par l'État depuis 1982 afin d'indemniser les victimes d'épisodes naturels rares (sécheresse, orages violents, inondations, coulées de boue, avalanches, séismes...).

C'est un arrêté qui détermine ensuite les zones et les périodes où s'est située la catastrophe et la nature des dommages causés. À compter de sa parution au Journal officiel, les victimes disposent de 10 jours pour déclarer le sinistre à leur assureur. Il faut ensuite compter 2 mois pour le versement de la première somme d'argent.

Textes de référence

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon