Pêcheurs, Maires concernés et Région mobilisés pour le maintien des activités de pêche sur le littoral méditerranéen

L'Europe accélère son calendrier de décision sur le plan de gestion de la Méditerranée (West Med) avec deux réunions importantes avancées au jeudi 10 janvier, le vote de la Commission pêche du Parlement européen, ainsi qu'une réunion préparatoire du Conseil des ministres de l'Union en charge de la pêche.

La Région pourtant confirme son soutien aux professionnels en faveur du maintien des activités de pêche en Occitanie. La Région appelle encore l'Europe à revoir certaines mesures inadaptées proposées dans la Politique Commune de la Pêche (PCP) .

« Au moment où les négociations s'accélèrent concernant le plan de gestion pour les espèces démersales de Méditerranée Occidentale dans le cadre de la Politique Commune des Pêches, la voix de la France doit être forte pour défendre la pêche en Méditerranée. Les orientations de l'Union européenne ne prennent pas en compte la réalité de la pêche en Méditerranée.

Une journée à bord du chalutier " Nathalie Vincent II " Sète

Par Christine Brandani en juin 2015

Il est grand temps de redonner un avenir à toute une filière, la pêche professionnelle en Occitanie, économie vitale pour notre territoire qui fait vivre 1 300 marins et 3 200 emplois induits dans les 5 ports de pêche et les 50 autres points de débarquement du littoral de notre région », affirme Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

La Région, sous l'impulsion de Carole Delga, a mis en place un plan de soutien régional à la pêche en 2018 avec notamment, le 16 novembre dernier, un vote détaillant les amendements indispensables à apporter au plan West Med pour la pérennité des activités de pêche dans le golfe du Lion : réduire l'effort de pêche de la première année de mise en application du plan de gestion à maximum 10% ; porter à 18h la durée de sortie en mer des chalutiers ; supprimer l'interdiction de pêche de 3 mois dans la zone de 0 à 100 m.

Carole Delga a également saisi par courrier le ministre de l'agriculture et de l'alimentation Didier Guillaume, en charge de la négociation de ce texte pour la France en Conseil des ministres. Didier Codorniou, premier vice-président de la Région Occitanie et André Lubrano, conseiller régional en charge de la pêche, ont également conduit une délégation de pêcheurs à Bruxelles le 5 décembre dernier pour exprimer ces évolutions du texte en négociation, indispensable à la pérennité de la filière pêche en région, notamment auprès de la Direction générale chargée des politiques de la Commission en matière d'affaires maritimes et de pêche.

A l'annonce de ces réunions, les pêcheurs se sont mobilisés ce mercredi matin à la Criée de Sète. Didier Codorniou et André Lubrano étaient présents à leurs côtés pour rappeler les enjeux des décisions à venir.

Connaissez-vous l'hortithérapie ?

Préserver la santé des Seniors grâce au jardinage, voici ce que propose l'association montpelliéraine "Mosaïque - Des Hommes et des Jardins". L'association montpelliéraine organise des ateliers jardinage pour tous, adaptés à toutes sortes de fragilités. Une belle initiative financée par le Département, à travers la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie (CFPPA). 

Après la pause estivale, les Ateliers Jardin Adaptés (AJA) proposés par l’association "Mosaïque, des Hommes et des Jardins" ont redémarré le mois dernier. Ces ateliers gratuits de « soin par le jardinage » (hortithérapie) d'1h30, s’organisent tout au long de la semaine, dans les jardins de différents quartiers de Montpellier : Les Aubes, La Pompignane, Hôpitaux-Facultés, Lemasson, et Val de Croze.

L'objectif ? Découvrir ou redécouvrir les plaisirs du jardinage, dans le respect du corps, avec l’objectif de préserver son capital santé.

PRENDRE SOIN DE SOI EN JARDINANT

 Vidéo sur : http://www.herault.fr/actualite/connaissez-vous-lhortitherapie

Ateliers Jardin Adaptés

Réservés en priorité aux personnes de plus de 55 ans, ces ateliers sont également ouverts à des personnes de tous âges fragilisées par la maladie, le handicap ou la précarité, pour jardiner avec une approche socio-thérapeutique. 

Au cours de l'année, les Ateliers Jardin sont ponctués d'activités pluridisciplinaires, adaptées aux envies et capacités du groupe de jardiniers : construction de jardinières surélevées, création de buttes sandwich issue de la permaculture, ateliers nutrition et alimentation saine, gym en plein-air, ateliers intergénérationnels, visites d'autres jardins ou domaines agricoles…

L’HORTITHÉRAPIE, UNE DISCIPLINE NAISSANTE

A l’origine de Mosaïque : Sonia Trinquier, ingénieure agronome passionnée de jardinage, amenée à repenser sa façon de jardiner suite à des lombalgies invalidantes. « Grâce au jardinage, le rapport entre les couples "aidant-aidé" changent. Les binomes oublient les rapports de dépendance et de soins, et partagent tout simplement une activité plaisir, tout en douceur ». L’association pilote un Comité Scientifique, ensemble de médecins, chercheurs et sociologues, pour évaluer scientifiquement les bienfaits de cette discipline naissante qu’est l’hortithérapie.

INFOS PRATIQUES

Ateliers gratuits pour les adhérents de l'association Mosaïque (Adhésion : 15 euros).

Sur inscription. Séance d'essai possible.

Planning des Ateliers Jardin Adaptés :

Lundi 10h – 11h30 : Quartier Pompignane (Jardin de la MPT Mercouri)

Mardi 10h – 11h30 : Quartier Lemasson (Jardin partagé DeMain)

Jeudi 10h – 11h30 : Quartier Val de Croze (Jardin de la MPT Colucci)

Jeudi 14h30 – 16h : Quartier Hôpitaux-Facultés (Square des Brusses)

Vendredi 10h – 11h30 : Quartier des Aubes (Jardin partagé du Parc Rimbaud)

Information/réservation auprès de Mosaïque :

Sonia Trinquier : 06 10 30 85 47 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Anne Retailleau : 06 41 01 96 16 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Au Cap d'Agde, des fleurs sous la mer!

EXCEPTIONNEL AU CAP D’AGDE, DES FLEURS SOUS LA MER !

Ce n’est pas un poisson d’avril du mois de janvier mais nos herbiers de posidonies sont bien en fleurs ! Un phénomène qui n’a pas été observé depuis 30 ans chez nous !

Les eaux assez chaudes de l’été et l’automne 2018 ont permis de donner fleurs et fruits. Certes, de quelques cm, vertes et cachées dans les feuilles elles sont discrètes, mais l’équipe de l’aire marine protégée les a repérées sur les Mattes, les Battuts et le sentier sous-marin, avec une trentaine de « tiges » par m².

 Ces fleurs sont hermaphrodites - à la fois mâles et femelles - et il leur est possible de s’auto-polliniser. Le fruit vert (nommé olive de mer) donne suite à la fleur, met quelques mois à mûrir,  se détache en fin de printemps, part à la dérive, pourrit et laisse tomber son unique graine qui germera et donnera naissance à une nouvelle plante !

Une bonne nouvelle qui confirme le bon état écologique de notre aire marine protégée et permet de rappeler les services essentiels rendus par les posidonies : amortisseurs de houle, protection des plages, production d’oxygène, capture de carbone, réduction d’eaux troubles, zones de reproduction, d’abri et de nourriture pour de nombreuses espèces marines. 

Renaud Dupuy de la Grandrive

Aire Marine Protégée de la côte agathoise

Direction du milieu marin de la ville d’Agde

Philippe Augé, réélu président de l’Université de Montpellier

Président de l’Université de Montpellier depuis sa création en 2015, Philippe Augé a été réélu le 7 janvier à la tête de l’établissement par le Conseil d’administration pour un nouveau mandat de 4 ans, président de l’Université de Montpellier.

Seul candidat à la présidence, il a recueilli 31 voix sur les 36 membres du Conseil d’administration. En novembre dernier, les listes qui le soutenaient avaient obtenu 13 des 16 sièges des collèges enseignants-chercheurs, enseignants et chercheurs.

Agé de 51 ans, Philippe Augé est professeur de droit public spécialiste en droit fiscal, procédures fiscales et finances publiques. Elu président de l’Université de Montpellier en 2015, il était auparavant président de l’Université Montpellier 1 depuis 2009.

Avant d’être élu à la tête de l’UM1 en 2009, Philippe Augé a été directeur du service commun universitaire d’information, d’orientation et d’insertion professionnelle de 2002 à 2009 et vice-président du Conseil d’administration de 2004 à 2009. 

Philippe Augé est Chevalier de la Légion d’Honneur, Chevalier dans l’Ordre national du Mérite et Officier dans l’Ordre des Palmes Académiques.

Crédit photo : © Photo David Richard

Téléchargez le 1er numéro 2019 de la métropole

Téléchargez le  numéro janvier 2019 du magazine du MMMag


Au programme de ce premier numéro de l’année, de nombreux sujets abordés, dont :

  • présentation du pilier de la Métropole, la politique agroécologique et alimentaire. Unique en France, elle a pour ambition d’offrir une alimentation saine, locale et accessible à tous. Une politique co-construite avec les associations, les agriculteurs, la communauté scientifique…
  • « L’Evénement » sur l’Open Sud de France, un tournoi international où est attendu l’ancien numéro un mondial, Andy Murray du 3 au 10 février,
  • les pages « Comm’unes » qui vous mèneront dans les villages de Saint Geniès des Mourgues, Murviel-lès-Montpellier, Villeneuve-lès-Maguelone, Montferrier-sur-Lez…,
  • , « En action » avec le plan vélo de la Métropole, la French Tech…

Version PDF du magazine 

Version E-BOOK Bonne lecture !

Recrutement de sapeurs-pompiers volontaires

Le centre de secours saisonnier de Palavas-les-Flots ouvrira prochainement à l'année.

Des travaux d’agrandissement et d’aménagement ont débuté en fin d’année 2018 pour une livraison des installations avant l’été 2019.

Ce centre ouvrira à l’année pour renforcer la couverture opérationnelle littorale de la métropole de Montpellier.

Le SDIS de l'Hérault recrute environ 50 sapeurs-pompiers volontaires pour le centre de secours de Palavas-les-Flots.

Si vous êtes intéressés, il convient d’adresser une lettre manuscrite de motivation accompagné d’un CV avec photo ainsi qu'un extrait du casier judiciaire numéro 3.

A vos claviers, les candidatures sont à adresser à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sakado : distribution des sacs à Montpellier

Depuis Noël dans l’Hérault et dans plus de 60 villes de France, comme chaque année, jusqu’au 5 janvier, SAKADO a commencé la distribution de plusieurs centaines de sacs. A Sète c'était ce 1er janvier 2019 de 10 h à midi.

A Montpellier, l'opération se déroulera le jeudi 3 janvier à 20h, départ arrêt  Rondelet L2 du Tram.

osmoP1550484

Depuis 2005, l’association SAKADO collecte des sacs à dos à l’occasion des fêtes de fin d’année pour les distribuer aux sans-abri dans la France entière. Grâce à SAKADO, vous n’offrez ni un toit, ni un emploi mais un geste de solidarité sous la forme d’un sac à dos style randonnée de 40 ou 50 litres en bon état contenant 4 kits d’objets usuels et pratiques : 1 kit chaleur, 1 kit hygiène, 1 kit festif et 1 kit culture-communication. Les sacs-à-dos contiennent soit un kit Chaleur ( homme et femme différencié) contenant pull, chaussettes, veste, bonnet, gants, pantalon ou jupe, chaussures, duvet, écharpe, chemise, couverture; un kit hygiène ( homme et femme différencié ) avec trousse de toilette, brosse à dents, dentifrice, savon, gel douche, coton tiges, ciseaux, brosse à cheveux, rasoir, mousse à raser, lingettes, protections féminines, mouchoirs ; soit un kit culture ou bien encore un kit communication.

Les principes de fonctionnement :

  1.  SANS ARGENT : Pas d’argent circulant, pas de comptes bancaires, les bénévoles SAKADO financent eux-mêmes leurs actions.C’est pour vous la certitude de voir votre don aller directement aux sans-abris, sans autres utilisations.
  2. AVEC LES STRUCTURES D’AIDE AUX SANS-ABRI : Ce ne sont pas des professionnels de l’aide aux sans-abri, SAKADO distribue les sacs à dos qui lui sont remis en partenariat avec les structures d’aides aux sans-abri. (SAMU Social, Croix-Rouge, Secours Populaire, Secours Catholique, etc.).
  3. SEULEMENT EN FIN D’ANNEE : SAKADO fonctionne à la période où les donateurs sont plus généreux ; au moment des fêtes de fin d’année et durant la saison où le froid et les intempéries isolent encore plus les sans-abri.
  4. GRACE AUX MEDIAS : La presse écrite, la radio, la télévision et les réseaux sociaux sont les portes voix de SAKADO, ils relaient l’appel à dons mais témoignent aussi de la bonne distribution des sacs à dos qui lui ont été remis.

Renseignements sur sakado.org -  Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’opération Sakado a débuté ce mardi 1er janvier à Sète à partir de 10 h sur la place Aristide Briand. Après avoir partagé un petit déjeuner bien convivial, les bénévoles qui participent à cette opération souvent depuis plusieurs années ont commencé la distribution des sacs qui a débuté depuis Noël dans l’Hérault et dans plus de 60 villes de France. Les Sans Abris sont venus assez nombreux, plus de 80 hommes et 10 dames pour en premier lieu partager aussi cette collation avec des bénévoles de l'ADMR du secteur qui ont rassemblé les dons et préparé l'opération.

osmoP1170818

Chacun a reçu ensuite un sac à dos tout neuf et bien rempli ainsi qu'un panier repas offert par la ville de Sète, accompagné de sachets de croquettes pour ceux ou celles qui avaient des chiens.

 Des moments de bonheur pour tous ces Sans-Abris très dignes et respectueux, remerciant sans compter tous ceux qui ont permis la réalisation de cette opération. A savoir : plus de 700 sacs ont été préparés dans l'Hérault pour les distributions.

A noter que de nombreux sacs ont été offerts par des collégiens et des Lycéens, des scouts , des Sétois ou des donateurs du Bassin de Thau et de nombreuses personnes travaillant dans des structures institutionnelles...

osmoP1550482

La Mairie de Sète a permis par son aide logistique et par sa participation de remplir en partie les paniers repas et d'enrichir ces dons envers tous ceux qui en ont besoin pour que déjà ce 1er janvier sous le soleil soit synonyme de joie pour ceux-ci. Et les sourires qui se lisaient sur les visages en étaient les témoins.

SAKADO PPTT CLUB DE LA PRESSE2 ConvertImage

Jean-Marie Taillade, Adjoint au Maire de Sète Délégué Festivités et Animations ; Bien vivre ensemble avait tenu à être présent pour soutenir l'action des bénévoles de l'ADMR 34  et de l'antenne de Sète qui depuis plusieurs mois préparaient cette belle opération.

 Renseignements sur : http://sakado.org/les-points-de-depot-Écrivez-leur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

sakado : A savoir : ILS ONT FONDE SAKADO

Pascal PARROT et Thierry TEULADE ont créé SAKADO en 2005 à partir de leur expérience personnelle d'accompagnement de sans-abris sur la commune où ils résidaient.
 C'est à l'occasion d'une rencontre avec l'un des ces sans-abris que l'idée de proposer des sacs à dos de 40/50 litres, style sacs à dos de randonnée remplis des 4 kits leur est venue.
Depuis, cette idée a fait son chemin et s'est déployée dans toute la France. (Vidéo : Carcassonne)

Montpellier : bientôt une nouvelle marche en faveur du climat

L'ensemble des associations qui œuvrent en faveur du climat pour une nouvelle marche le 27 janvier 2019 

L’image contient peut-être : plein air

Ces associations précisent :

"Après avoir sonné l'alarme climatique lors de la marche du samedi 08 décembre 2018 pour alerter nos dirigeants sur l'urgence climatique, le temps est venu pour nous tous de prendre conscience à notre échelle de cette urgence et de faire prendre conscience aux personnes qui nous entourent qu'il est encore temps d'agir.

Au niveau local, dans nos foyers, dans notre ville, notre métropole, notre département et notre région, engageons le dialogue avec nos élus. Invitons-les, le dimanche 27 janvier 2019 à venir entendre nos revendications et remettons-leur nos doléances pour un avenir plus radieux localement et nationalement.

Marchons tous unis mains dans la mains, quartiers populaires, écologistes convaincus, néo-écolos, non écolo, petits, grands, jeunes et moins jeunes et éveillons notre conscience climatique dans un grand rassemblement solidaire, non violent et bienveillant.

Nous sommes tous concernés et responsables devant le réchauffement climatique et par les conséquences désastreuses qu'il aura si aujourd'hui, nous n'inversons pas la tendance.

Nous vous donnons donc rendez-vous le dimanche 27 janvier 2019 à Montpellier, pour une nouvelle marche afin de construire un éveil climatique de masse et pour faire entendre nos voix localement et nationalement.

Des surprises, des invités, des messages forts, des musiciens et bien d'autres choses feront de cette journée, une prise de conscience collective contagieuse en faveur du climat !".

7 000 éthylotests distribués dans l'Hérault

A la veille des fêtes de fin d'année 2018, SAM est à la rencontre des clients du centre commercial d'Odysseum pour les sensibiliser aux dangers prendre le volant après avoir consommé de l’alcool. Avec des Intervenants Départementaux de Sécurité Routière et accompagné du directeur de cabinet du préfet de l'Hérault, il distribue des éthylotests.

Organisée par la préfecture de l’Hérault, cette opération se déroulera le vendredi 28 décembre à partir de 14h en présence de Mahamadou Diarra, directeur de cabinet du préfet. Elle a déjà été initiée le 21 décembre au centre commercial Odysseum.

Par ailleurs, la Police Nationale et l’Escadron Départemental de la Sécurité Routière - EDSR - de la gendarmerie nationale procéderont également à des distributions d’éthylotests : Les jeudis 20 et 27 décembre à Montpellier pour la Police Nationale de 14h30 à 15h30 et lundi 24 et samedi 29 décembre 2018 à Juvignac et Clermont l’Hérault pour l’EDSR.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon