Gaston Couté chanté à Pignan

Concert au château de Pignan
Dimanche 4 juin 2017 à 21h
Entrée libre

Max Boyer, Lise Andréa, Michel Ségarra et Gaston Couté rendent un vibrant hommage au poète libertaire et chansonnier Gaston Couté.

L'association culturelle "SOUS L'AILE DES CHANSONS" se consacre à la promotion et la diffusion des œuvres de Gaston Couté et de ses successeurs dans les domaines de la chanson, de la poésie et des arts plastiques. Elle a produit le nouveau CD consacré aux poèmes de Gaston Couté mis en musique par Max Boyer et chantés par lui-même et par Lise Andréa, accompagnés au piano par Michel Ségarra.

Un premier CD avait présenté quelques textes de ce poète éloquent et généreux malgré sa vie brève puisque né le 23 septembre à Beaugency dans le Loiret, il meurt à Paris le 28 juin 1911 à l’âge de 31 ans. Ecrivain, journaliste, poète et chansonnier précoce, c’est dans les cabarets de Montmartre qu’il connaît quelques succès. Anarchiste militant et pacifiste convaincu, il sera peu à peu écarté des scènes parisiennes par les bellicistes acharnés de ce début du XXème siècle qui finiront par réaliser leur rêve funèbre en 1914.

Jusqu’au bout de sa courte vie il aura lutté sur les scènes qui voulaient bien l’accueillir et dans les journaux et revues telles La barricade et La guerre sociale. Tout en partageant la bohème de Satie, Carco, Mac Orlan, Max Jacob, Dullin, sûrement a-t-il croisé Apollinaire et Picasso. Il meurt dans le dénouement total alors qu’il devait paraître devant les tribunaux , poursuivi pour apologie de faits qualifiés crimes, après avoir écrit suite aux échauffourées du premier mai 1911 lors desquelles quatre policiers furent blessés : «Vous pouvez crever, tas de vaches / On n’ pleur’ pas les brut’s et les lâches !».
Victor Meric (1876-1933) qui fut un ami très proche de Couté, écrivit sur lui : «...Tout au long de cette œuvre vibrante, passionnée, circule la haine des préjugés et des superstitions religieuses, la haine des massacres guerriers, l’amour des misérables et des pauvres, l’amour de la terre… On comprend, quand on relit, aujourd’hui, ces poèmes et ces chansons, les ovations qui accueillaient le petit paysan, demeuré paysan, même à Montmartre. Et on comprend aussi le boycottage savant qui s’organisait autour de ce grand poète, d’ailleurs sans défense et qui cédait ses chefs- d’œuvre pour un louis...».
La poésie de Gaston Couté a été chantée et l’est encore par nombre d’interprètes. MAX BOYER est un de ceux-là, qui le chante avec justesse et sincérité, jusqu’à ses paroles patoisantes qui loin de paraître surannées et insolites, ajoutent à la poésie un imaginaire riche et mélodique. Max Boyer le chante sur des musiques originales de sa propre création, subtiles et élégantes, qui marquent les textes d’une certaine intemporalité, que soulignent encore les arrangements que Max a signés avec Michel Ségarra, et qui sont parfois ponctués de quelques évocations à Satie ou Chopin, mais aussi Brassens, Brel et Ferré. D’une solide discrétion, le piano, sous les doigts diligents de Michel Ségarra, accompagne et enrichit cette poésie ardente et audacieuse. La voix de Lise Andréa vient ponctuer le CD de notes un peu plus douces, même si les textes qu’elle dit ou qu’elle chante avec calme et délicatesse n’en demeurent pas moins implacables.
En 1907,  le maire de Saint Ay, où Couté était à l’école communale, lui demande de revoir les paroles de la Marseillaise, ainsi naîtra le poème la Paysanne qui s’achève ainsi :
 «...Semons nos blés, soignons nos souches !
Que l'or nourricier du soleil
Emplisse pour toutes nos bouches
L'épi blond, le raisin vermeil !...
Et, seule guerre nécessaire
Faisons la guerre au Capital,
Puisque son Or : soleil du mal,
Ne fait germer que la misère.»

Le CD se termine sur les chansons de  Alain Krezt, auteur-interprète grabellois, et de Bernard Dimey, autre probable digne héritier de Couté, tant pour la richesse de ses textes que pour son goût pour les boissons alcoolisées. Le CD est en vente sur le site de l'association Sous l'aile des chansons
Au Vent de Révolte, Max Boyer chante Gaston Couté avec Lise Andréa, accompagnés au piano par Michel Ségarra. Création graphique et maquette de Michel Puech.

Les oeuvres de Couté sont en accès libre sur le site.

M. P.

Valérie Pécresse à Pignan pour soutenir Arnaud Julien

8ème circonscription



 

Valérie Pécresse soutien Arnaud Julien

Après Luc CHATEL, ancien Ministre de l'Education Nationale, à Vic-la-Gardiole, Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ancien Ministre chargé des Affaires Européennes, à Frontignan, c'est au tour de Valérie PECRESSE, Présidente de la Région Ile-de-France, ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, du Budget et de la Réforme de l’Etat, de venir soutenir Arnaud JULIEN et sa suppléante, Marie-France BRITTO, candidats sous la bannière « Majorité Pour la France » aux élections législatives sur la 8éme circonscription de l'Hérault.

Ce 1er Juin 2017, c'est dans les « caves » du château de Pignan qu'Arnaud JULIEN recevait Valérie PECRESSE venue spécialement le soutenir.

La 8ème circonscription Héraultaise, sur laquelle se présente le tandem « JULIEN-BRITTO », s'étend de Montpellier à Frontignan, traverse le cœur du massif de la Gardiole pour rejoindre la mer et l'étang de Thau. A elle seule, elle propose toutes les magnifiques facettes de notre département auquel A. JULIEN et M.-F. BRITTO sont particulièrement attachés.

Après avoir souhaité la bienvenue à son hôte du jour et remercié pour leur présence J.-P-GRAND Sénateur-maire de Castelnau-le-Lez, Alex LARUE Conseiller municipal de Montpellier, Anne AMIEL, Conseillère départementale et adjointe au maire de St-Georges d'Orques, Stéphane GOEPFER, conseiller municipal de Juvignac, Christine PICOU et Robert ANDRÉ, Conseillers municipaux de Mireval, Arnaud JULIEN ouvrira cette réunion publique par ces mots : 
« Je me porte candidat à la députation, avant tout pour servir et oeuvrer pour notre nation, car le député doit être un acteur de proximité à l’écoute de ses électeurs afin d'être leur porte-parole à tous les niveaux. Dans cette perspective, je souhaite tout mettre en œuvre pour que Montpellier, tout comme Toulouse et Aix-Marseille, soit accessible à l'Idex (Initiatives d’excellence) dont les programmes d'investissement d'avenir permettraient de créer en France, et notamment à Montpellier, des ensembles pluridisciplinaires d'enseignement supérieur et de recherche de rang mondial ».

Présentant son programme pour notre territoire, il s'engage à subventionner, via la réserve parlementaire, l'installation dans les communes de la vidéo-protection et agir pour assurer la sécurité de tous en permettant que le commissariat de Frontignan soit ouvert 24h/24h pour faire reculer la délinquance au quotidien.
Il s'engage également pour que chacun puisse trouver un logement adapté à sa situation et à ses projets dans sa commune sans devoir couper les liens familiaux. Il promet de tout mettre en œuvre pour favoriser la création d'emplois en attirant sur notre territoire les entreprises novatrices et respectueuses de l'environnement.
Il accompagnera la création d'un nouveau lycée pour permettre aux jeunes d'étudier sans être pénalisés par un long trajet aller et retour. Il souhaite également optimiser l'accés aux soins et accompagner l'autonomie durable et la qualité de vie des seniors pour redonner un vrai sens à la solidarité française.
Il s'engage :

  • à publier chaque année tous les frais de son activité de député ;
  • à faire connaître toutes les subventions octroyées sur sa réserve parlementaire ;
  • à présenter un bilan de son travail à l'assemblée et publiera la liste complète de ses collaborateurs (aucun proche, ni famille) ;
  • à verser tous les mois 10 % de ses indemnités au profit des associations culturelles, sportives ou caritatives.

Arnaud JULIEN s'engage également à tout faire pour permettre à tous de le rencontrer ou de le contacter par tous moyens dédiés (ligne téléphonique – internet – permanence parlementaire facilement accessible et rencontre mensuelle dans les communes).

En conclusion, Arnaud JULIEN s'exprima en ses termes : « Je souhaite défendre les valeurs de justice, d’équité, de respect de notre patrie, de travail, de responsabilité et de laïcité. J'ai une grande ambition, celle de voir la France renouer avec la réussite, retrouver la place dans le monde qu’elle n’aurait jamais dû perdre, redevenir une terre d’emplois, de promotion sociale, d’égalité des chances. Voilà pourquoi je m’associe à l’ensemble des candidats de la Majorité pour la France en proposant un contrat d’alternance crédible et transparent pour tous les Français.
J’entends la colère de certains d’entre vous, je veux la transformer en force constructive pour agir et surtout réussir ! ».
Puis, ce fut au tour de V. PÉCRESSE de dire à l'assemblée tout le bien qu'elle pense d'Arnaud JULIEN qu'elle côtoie depuis de nombreuses années au cours desquelles, elle a vu grandir, s'affirmer, prendre de l'épaisseur au fil de ses activités et devenir l'homme que l'on connaît aujourd'hui. Elle affirme qu'il est maintenant parfaitement mûr pour accéder aux responsabilités qu'il brigue car il connaît parfaitement les grands enjeux nationnaux et ceux de notre territoire. Après avoir décliné les grandes lignes du programme présenté par la Droite et le Centre, V. PÉCRESSE a déploré, qu'une fois encore, le véritable débat de projet politique soit occulté par « les affaires ». Elle conclura en ces termes : «On ne s'improvise pas député, on le devient à force de courage, de lutte, de travail et de respect de l'adversaire et des autres. Il ne suffit pas de vouloir être député, il faut aussi savoir ce que l'on va faire durant son mandat».
C'est aux environs de 20 heures que cette conférence-débat, débutée à 18 heures 30, s'est conclue par une vibrante Marseillaise entonnée à l'unisson par tous les présents.

De Couté à Ferré, Graines d'Ananar

Graines d'ananar
Par Max Boyer et Lise Andréa accompagnés par Michel Ségarra
Dimanche 4 juin 2017 à 21h
Caves du château de Pignan
Entré libre

Sous les pavés la poésie, pas celle qui rampe, pas celle qui prend ses grands airs, pas celle qui s’emmêle les pieds dans l’emphase et la désespérance, mais celle qui n’hésite pas à lever le poing et défier les convenances et l’ordre établi. Cette poésie a une famille, une lignée dont Gaston Couté et Léo Ferré en sont des maillons, comme tant d’autres à différentes époques. Ce n’est pas non plus la poésie pontifiante. Loin de toute doctrine, Couté et Ferré, avec humour souvent, font de la contestation et la révolte un art de vivre et nous le lègue avec puissance et générosité. C’est cet héritage, ces graines d’ananar, que nous offrent avec talent et conviction Max Boyer et Lise Andréa au chant et Michel Ségarra au piano.

M. P.  

Fête des animaux et des fleurs à Pignan

L'association TogoMilPartages organise la 5ème édition de la FÊTE des ANIMAUX et des FLEURS à PIGNAN le dimanche 21 mai 2017.
TogoMilPartages est une association loi 1901, apolitique et non confessionnelle qui apporte une aide alimentaire, éducative et sanitaire à des orphelins au Togo.
La fête, qui se déroulera dans le Parc du Château de 10h à 19h, se veut festive et familiale.

Au programme :
 - expositions et ventes d'animaux et de végétaux
 - artisanat
 - vide-greniers, brocante
 - animations pour enfants ( maquillage, structure gonflable....)
 - animations musicales (fanfare "le réveil pignanais", groupe musical "swing d'aqui", groupe les deglin'gosses)
  - grande tombola (lots : téléviseur, tablette, appareil photo, plancha, cafetière, appareil à raclette, balades avec un âne.......)
 - restauration sur place, buvette, crêpes

Entrée gratuite
Renseignements : Josette 07 81 56 03 24 - Joëlle 06 31 84 40 47

Carnaval de Pignan

Carnaval de Pignan

Le club des fleurs a confectionné 29 000 fleurs pour la décoration des 10 chars qui vont défiler dimanche 26 mars à partir de 14h30 dans les rues du village accompagnés par les musiques festives des peñas Lou terral, Lou blagaire, Réveil Cournonterralais et Gratta Saca.

Cette année, le carnaval a pour thème les films d’animations.

Les enfants qui souhaitent défiler sur les chars sont invités à se faire connaître auprès du service Festivités au 04 67 47 02 03. Alors, carnavaleux, carnavaleuses, c’est le moment de sortir vos costumes, cotillons, masques et déguisements pour célébrer un nouveau cycle, avec le retour du printemps.

source : www.pignan.fr

Pignan VTT : une asso qui fait du bien

Vous aimez les chemins, les cailloux, la garrigue ? L’association Pignan VTT propose des sorties typées VTT

L’association  a pour vocation de rassembler les amoureux du VTT, de la garrigue, ses drailles et ses innombrables chemins mono-traces pour de belles virées en commun. L’esprit d’équipe et l’humeur sportive et joyeuse restent de mise au sein de l’association. Dans l’association , il y a des fondus de la descente, des riders, des cools, des débutants (à leur arrivée seulement …), des compétiteurs, des barjos... mais quand ils partent ensemble, ils roulent tous ensemble.
L'association organise des randos VTT autour de Pignan ou des spots de la région : Pignan, Cournonterral, Cournonsec, Murviel, Argeliers, St Paul et Valmalle, St Georges d’Orques, Grabels, Montarnaud, Montbazin, Gardiole…. Ponctuellement, les adhérents de Pignan VTT peuvent partir à la journée ou sur un week-end complet pour des randos organisées vers des spots plus lointains (Lozère, Caroux, Auvergne, Pyrénées, …).
Pignan VTT organise aussi , tous les deux ans,  la Pignanaise VTT , et apporte son soutien au Téléthon, ainsi qu’aux opérations de nettoyage de garrigue de Pignan et des villages alentours.

» pour en savoir plus

source : Jean-François Dadoun