Expo #2 Gilles Daguzan et Serge Lecomte

Du 27 février au 18 mars 2017
Exposition peinture abstraite
Galerie du centre culturel Bérenger de Frédol
Villeneuve-lès-maguelone

D'abord professeur de guitare à Poussan, Gilles Daguzan s'adonne depuis quelques années à la peinture.

Exposition peinture abstraite de Gilles Daguzan et Serge Lecomte. (Acrylique sur toile et papier)
Entrée libre du mardi au samedi 9h-12h / 14h-18h (19h mardi et samedi).
Vernissage (ouvert à tous) le samedi 4 Mars à 11h.

 

Complément d'information

Horaires : Mardi, mercredi et vendredi : 10h/12h – 14h/19h

Jeudi et samedi : 10h/12h et 14h/18h

Tél : 04 67 69 58 00 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous pouvez aussi rencontrer les artistes les vendredis 10 et 17 Mars de 17h à 18h.

“Ma femme me trompe... son amant aussi” au théâtre Jérôme Savary

Vendredi 24 Février à 20H30

Tout public à partir de 10ans

Durée : 1h15

Tarifs : 12€ / 10€ / 5€

Une comédie burlesque
La quarantaine et mariée, Arielle veut changer sa vie et sortir de la routine dans la quelle ellle est entrée : métro, boulot, dodo. Elle décide de chercher un amant "passe temps" sur un site de rencontre sans éveiller les soupçons de son mari Ludo.
Elle pense avoir ferré le bon poisson en la personne de Léo. Quand celui-ci lui propose de passer les fêtes de fin d'année en amoureux dans un chalet de montagne, elle n'hésite pas !

Tel. 04 67 69 58 00

Théâtre Jérôme Savary
Centre Culturel Bérenger de Frédol
235 boulevard des Moures - 34750 Villeneuve-lès-Maguelone

Les Tartines de Bérenger #2

Mercredi 1 février à partir de 19h

La vocation des Tartines de Bérenger est de proposer au public des découvertes spectaculaires et culinaires.
Derrière ce titre énigmatique, se cachent 4 soirées “surprises”. Plus précisément, il s’agit de proposer aux spectateurs des soirées conviviales permettant de découvrir une proposition artistique de qualité (théâtre, lecture, impromptu, concert… ) au tarif modique de 5€.
Le contenu est dévoilé progressivement grâce à des indices disséminés par exemple sur les supports de communication ou au travers des décorations disposées dans le hall du centre culturel Bérenger de Frédol.

Au programme :
19h : accueil du public dans le hall du centre culturel
19h30 : début de la proposition artistique dans le théâtre Jérôme Savary
21h : prolongation de la soirée, en compagnie des artistes, autour de véritables tartines mises en vente par notre partenaire, le traiteur «Mésôtes»
Laissez-vous tenter par l’inconnu et venez succomber à la curiosité artistique !

Spectacle "L'Acteur Nucléaire"

Vendredi 3 février à 20h30
Tout public à partir de 12 ans
Durée : 1h20
Tarifs : 12€/ 10€/ 5€

Il y a dix ans, lors d'une représentation dans un théâtre, un acteur a surpassé les lois de la physique et provoqué une explosion nucléaire en jouant, faisant disparaître un pays et sa population.
En représailles, les survivants exterminèrent les artistes. Un seul représentant de cette espèce a survécu, gardé en captivité, surnommé l'acteur nucléaire. On le libère, ce soir-là, pour qu'il prenne la parole, qu'il s'exécute et fasse revivre sous nos yeux, une dernière fois, le théâtre.

Tel : 04 67 69 58 00
Théâtre Jérôme Savary
235 boulevard des Moures - 34750 Villeneuve-lès-Maguelone

Dans les coulisses des lagunes

Exposition du 10 au 28 janvier 2017
"Vers demain" - deux expositons proposées par le Siel Syndicat Mixte des Etangs Mixtes
Vernissage le vendredi 13 janvier à 18h30
Centre culturel Béranger de Frédol


200 000 euros récoltés par la SPA grâce à l'action de Remi Gaillard

200 000 euros, c'est la somme récoltée par Remi Gaillard. Après 4 jours dans une cage de la SPA à Villeneuve-les-Maguelone, il est sorti au milieu de la nuit de lundi à mardi. Pour la SPA, la somme récoltée est inespérée, de même que les 150 animaux qui ont été adoptés. Des travaux d'isolation thermique vont pouvoir débuter dans les cages, grâce à la somme récoltée.

source : TV Sud, partenaire de Montpellier-infos

Pavillons bleus lancés par Carole Delga

La cérémonie de remise des Pavillons Bleus 2016 s’est déroulée cet après-midi mercredi 15 mai 2016, à Villeneuve-lès-Maguelone, sous la présidence de Carole Delga et en présence notamment de Didier Codorniou, vice-président en charge de l’économie maritime, du littoral et des aéroports, de Thomas Joly, conseiller du Président de l’Office français de la Fondation pour l’Education à l’environnement en Europe, et de l’ensemble des partenaires de l’opération.

La commune de Villeneuve-lès-Maguelone distinguée pour ses critères spécifiques - gestions de l'eau, des déchets par un nettoyage manuel des plages, éducation à l'environnement, accès pour les personnes handicapées - obtient son 29ème Pavillon bleu. Ci-dessus, aux côtés de Carole Delga, Noël Ségura son maire arbore le précieux label.

Le Pavillon Bleu récompense et valorise les ports de plaisance et les communes engagées dans une démarche d’excellence environnementale et répondant à des critères bien spécifiques en matière de gestion des déchets et d’éducation à l’environnement. Il contribue à la stratégie de « croissance bleue » lancée par l’Union européenne.

Sur notre littoral languedocien, parmi les 31 communes labellisées Pavillons Bleus sont citées Palavas-les-Flots (Rive Gauche - Le Grec, Rive droite - Saint-Pierre et L’Albatros, Rive Gauche) - Sète (Castellas, 3 Digues, Plages du Lido, de La Fontaine, Lazaret, La Baleine), Villeneuve-lès-Maguelone (Maguelone Est et Ouest), La Grande Motte (Grand Travers, Plage du Couchant Plage de la Rose des Sables, Point Zéro, Saint-Clair).

Parallèlement, parmi les 21 ports de plaisance labellisés de la Méditerranée dans le Languedoc sont nommés ports vertueux qui vont hisser le drapeau azur : Palavas-les-Flots, La Grande-Motte, Carnon et plus loin, Frontignan, Bouzigues, Marseillan et Cap d'Agde.

Je suis heureuse et fière que la région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées soit sur la 2ème marche du podium avec 52 Pavillons Bleus”, a souligné Carole Delga, présidente de la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées. “Le 21ème siècle sera celui de la croissance bleue. C’est pourquoi j’ai lancé le Plan Littoral 21 en partenariat avec l’Etat, la Caisse des dépôts et tous les acteurs concernés, afin de moderniser les infrastructures portuaires et touristiques, faire monter en gamme l’hébergement, développer la façade maritime, valoriser notre parc naturel marin et préserver la biodiversité”. 

 

Plan littoral 21 pour la mer

La Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées souhaite pleinement inscrire la façade méditerranéenne dans une démarche de « croissance bleue », une croissance bâtie sur le développement durable, les énergies renouvelables et le développement d’activités traditionnelles et innovantes. C’est pourquoi un Plan littoral 21 sera initié pour moderniser les infrastructures portuaires et touristiques, faire monter en gamme l’hébergement, aménager la côte ou encore valoriser le parc naturel marin. Ce plan consistera à élaborer une politique maritime pour la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées en répondant à trois enjeux principaux de développement : économique, environnemental et identitaire.

Pour faire rayonner la destination Languedoc Roussillon Midi Pyrénées à l’international, ce plan est destiné à renforcer l’attractivité du territoire et la compétitivité des entreprises touristiques.

 

©crédits photos: Laurent Boutonnet, Région lrmp

Assemblée Générale de l'Association de Chasse Maritime

Le vendredi 4 mars 2016, à 18 heures 30, s’est déroulée, au centre Bérenger de Frédol à Villeneuve-lès-Maguelone, l’assemblée générale de l’association de chasse maritime éponyme.

C’est en présence de N. Ségura, premier magistrat de la commune, de J.-P. Gaillard, président de la fédération départementale des chasseurs de l’Hérault, et de F. Perez, président de la société de chasse à terre de Villeneuve-lès-Maguelone, que le président de l’ACM,  J.-C. Balsan, a ouvert la séance.

On notait également la présence de :

-         R. André, président du syndicat des chasseurs et des propriétaires de Mireval, invité es-qualité en voisin,

-         du garde du conservatoire d’espaces naturels Languedoc-Roussillon,  R. Julian,

-         de Madame S. Lafont représentant le Siel et de N. Zumbhiel, hydrologue auprès de Montpellier Métropole.

 

Le rapport moral très complet, présenté par J.-C. Balsan et le rapport financier présenté par le trésorier, A. Bosc, ont été votés à l’unanimité. 

Cette année, l’hiver a été doux. Cette douceur n’a pas favorisé les mouvements migratoires qui conditionnent, dans notre région, la réalisation de tableaux de chasse. Force a été de constater que la saison qui vient de se terminer ne restera pas dans les anales. En effet, les anatidés n’ont, semble-t-il, pas été au rendez-vous proposé par les chasseurs et leurs appelants auxiliaires. Malgré cela, des gabions ont été remis en état et des plateformes construites par des bénévoles venus peu nombreux malgré les appels lancés par les membres du bureau de l’association. A cette occasion, le président J.-C. Balsan a rappelé que le 20 février 2016 un gabion a été incendié causant un préjudice de 1 500 €. En marge de son rapport, il a rappelé aussi qu’il avait été victime du vol de son bateau. Deux plaintes ont été déposées et les enquêtes sont en cours.

Des actions en faveur de l’environnement ont été conduites avec le concours de la municipalité, du conservatoire d’espaces naturels Languedoc-Roussillon, des membres de l’association de chasse à terre et des villeneuvoises et villeneuvois responsables. Les rives de l’Arnel ont ainsi été nettoyées et ce sont environ 12 hectares du lieu-dit  « Les Pouzols » qui ont été restitués aux chasseurs. L’association de chasse maritime anime aux côtés de la fédération départementale de l’Hérault une école de chasse dans la réserve de l’Estagnol. Dix nouveaux chasseurs y ont été formés gratuitement.

N. Zumbhiel, hydrologue, a détaillé les opérations conduites par « Montpellier Métropole » pour lutter contre les inondations. Des travaux permettant d’amener une partie de l’eau douce du cours inférieur de la Mosson vers l’Arnel seront réalisés. Une zone humide de plus de 12 hectares verra aussi le jour à proximité du Thot sur la commune de Lattes permettant aux anatidés de s’y développer.

L'assemblée attentive

Après ces interventions, une forte contradiction a été apportée par une très petite minorité de membres présents. Les débats prenant une tournure plus virile, J.-P. Gaillard est intervenu en qualité de président de la fédération départementale des chasseurs de l’Hérault pour ramener la sérénité dans les échanges.

 

Au cours de son allocution, le président a expliqué que, dans toutes les sociétés de chasse, il y avait toujours des mécontents et que ces derniers ne mettaient pas souvent « la main à la patte ». Il a expliqué à l’assistance devenue silencieuse que les présidents de société de chasse faisaient un travail considérable et, qu’à ce titre, ils devaient être respectés. Au cours de son intervention, J.-P. Gaillard a annoncé qu’il allait réunir tous les présidents des sociétés de chasse pour faire voter et signer une charte au sein de laquelle tous les présidents s’engageront désormais à exclure les chasseurs délinquants de leur association empêchant ainsi leur intégration au sein d’autres associations de chasse.

Le calme étant revenu, les opérations de renouvellement des membres du bureau ont pu être réalisées. Les deux frères, Axel et Florian Belugou, démissionnaires, ont été remplacés par C. Fabre et  F. Gasque  qui ont été élus à bulletins secrets. 

Un sympathique vin d’honneur a clôturé l’assemblée générale. 

Le 24 mars, le nouveau conseil d’administration s’est réuni pour sa première séance de travail. Au cours de cette dernière, ont été reconduits dans leurs fonctions respectives J.C Balzan - Président, R. Arce –Vice-président, A. Bosc - Trésorier,  E. Peralta – Secrétaire, A. Bes – conseiller. C. Fabre  et F. Gasque nouvellement élus se sont vus respectivement attribuer les fonctions de trésorier et secrétaire adjoint. 

 R. ANDRÉ