La nouvelle salle de neurologie du CHU de Montpellier

Pascal Otheguy, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, inaugure la nouvelle salle de neurologie du CHU de Montpellier pour la prise en charge des AVC.

Pascal Otheguy inaugure la nouvelle salle de neurologie du CHU de Montpellier

Le Jeudi 18 avril 2019, Pascal Otheguy, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, a représenté le préfet à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle salle de neurologie biplan de l’Hôpital Gui de Chauliac.

Cette nouvelle salle répond à un besoin croissant de prise en charge des AVC avec un outil de pointe permettant une procédure plus rapide pour re-perfuser le cerveau des patients victimes d’AVC. Avec 36 AVC par jour en Occitanie, et 150 0000 cas par an en France, il s’agit d’une des premières causes de dépendance du pays.

Le coût global de l’opération s’élève à 2,66 Millions d’euros dont 1,6 Millions d’euros pour l’équipement biomédical et 1,060 Millions d’euros pour les travaux.

Le financement est assuré en partie par Métropole (à hauteur de 378 000 €),  et par l’Etat (à hauteur de 702 000 €)  dans le cadre du Pacte Métropolitain d’innovation. L’entreprise Microvention a quant à elle donné 200 000 € pour ce projet.  

Une salle de pointe pour revasculariser le cerveau en urgence

Ce nouvel équipement vient renforcer un parc de deux salles vasculaires permettant la réalisation de presque 2000 procédures intracrâniennes annuelles, embolisation d’anévrisme cérébral ou de malformation artério-veineuse, stenting carotidien, et veineux et prise en charge des vasospasmes cérébraux.

Avec plus de 400 thrombectomies cérébrales réalisées et 400 anévrismes traités chaque année, le CHU de Montpellier développe des techniques innovantes pour l’amélioration de la prise en charge des AVC en collaboration avec les équipes de Neurologie, de Neurochirurgie, d’Anesthésie et de Réanimation, en coordination avec les urgences spécialisées dans la prise en charge des AVC : l’UTEC (Urgences Tête Et Cou) de l’hôpital Gui de Chauliac.

L'Hérault de ferme en ferme - 27 et 28 avril 2019

Entièrement gratuit, cet événement se déroule les 27 et 28 avril 2019 ! 
Les 51 fermes de l'Hérault, engagées dans une démarche d’agriculture durable, ouvrent leurs portes au grand public.

.L’image contient peut-être : personnes debout, plein air et texte

C’est l’occasion de découvrir leur métier, leurs savoir-faire et leurs pratiques agricoles au travers de visites guidées, de dégustations et d'animations !
Objectifs : "De Ferme en Ferme" encourage les liens entre producteurs et consommateurs favorisant ainsi le développement des circuits courts.
Dédié aux rencontres et aux échanges, l'événement permet de sensibiliser un large public à une agriculture et à une alimentation durable.
Nous fêtons nos 10 ans ! Pour l'occasion une TOMBOLA SPÉCIALE 10 ANS ! Sur chaque ferme participez à la tombola : 10 paniers garnies de produits fermiers (de 30 à 80 €) et 3 nuits à la ferme (de 45 à 165 €).

Découvrez les fermes participantes sur le site https://www.defermeenferme.com/
Événement organisé par la Fédération Régionale  des CIVAM d'OCCITANIE : http://civam-occitanie.fr/

Les CIVAM (Centres d'initiatives pour Valoriser l'Agriculture et le Milieu rural)

El Galeon de retour sur l’île singulière

Il avait participé à la dernière édition d’Escale à Sète : El Galeon, réplique d'un galion espagnol du XVII siècle, est de retour sur l’île singulière jusqu’au dimanche 21 avril 2019. Il pourrait partir un peu plus tôt ou plus tard selon les conditions météo mais, dans tous les cas, il est à visiter dès ce mardi 16 avril, et pendant toute la semaine, de 10 h à 19 h quai Général Durand.

Ce lundi, l’équipe d’Escale à Sète est sortie en mer en présence de François Commeinhes, de la SNSM (société nationale de sauvetage en mer) et de nombreux journalistes pour accueillir le navire.

Une bonne centaine de personnes étaient également présentes sur terre pour assister à son amarrage. Il faut rappeler que le galion, long de presque 50 m, avait connu un franc succès en 2018 lors d’Escale à Sète.

Il devrait d’ailleurs être de retour pour les 10 ans de la manifestation en 2020. En attendant, les visiteurs peuvent le découvrir dès maintenant en réservant leur billet en ligne à cette adresse ou directement quai Général Durand (10 € par adulte, 5 € par enfant). C’est à son bord que sera dévoilée, jeudi 18 avril, l’affiche officielle de la prochaine édition d’Escale à Sète.

Visite du 15 au 21 avril 2019 de 10h à 19h, 50 mètres de long et 5 ponts à visiter !

Billetterie sur place quai Général Durand ou en ligne 10€/ adulte, 5€/enfant, 25€/famille (2 adultes + 3 enfants entre 5 et 10 ans), gratuit pour les enfants de moins de 5 ans.

La Grande Motte : grand "projet Ville-Port" dès 2022

Le creusement du bassin, les travaux d’extension du Port et la reconstruction de la nouvelle Zone Technique sur l'esplanade Jean Baumel devraient démarrer en 2022. Suivront les aménagements urbains. Le plan d'actions devrait durer jusqu’en 2025.

A l'issue de trois réunions publiques organisées depuis octobre 2018, près de 800 personnes se sont rendues au Palais des Congrès Jean Balladur à l'occasion de la restitution de la concertation du projet "ville-port" ce lundi 8 avril 2019.

Un projet qui s'inscrit dans le plan Littoral 21

Une soirée en présence de Stéphan Rossignol, maire de la Grande Motte, et de l'architecte François Leclercq, lauréat du concours en juillet dernier, pour l'extension du port, la requalification urbaine des quais et pour la réalisation de 500 nouveaux logements sur les terrains libérés par le déménagement à l'ouest de la ville de la zone technique nautique.

Ce projet d’envergure vise à positionner le port comme une référence en matière de plaisance et de nautisme durable et renforcer son identité urbaine. Il prévoit notamment la création d'un nouveau bassin qui accueillera 400 anneaux supplémentaires, la requalification des espaces publics, le déplacement et la modernisation de la zone technique nautique et l’aménagement de cheminement doux entre les quartiers du Levant et du Couchant. 

Le projet « port-ville » de la Grande-Motte est l’un des projets phare du plan Littoral 21. En vue de le favoriser, l’État avait transféré son domaine public portuaire à la ville le 21 décembre 2017 à la mairie, soit un transfert de 40 hectares de parcelles.

Un projet d'envergure

Le coût total du projet est estimé à 66 millions d’euros, dont 29 millions pour l’extension du Port, 16 millions pour la nouvelle zone technique, 16 millions pour l’opération urbaine et 5 millions pour le pôle nautique.

Pour en savoir plus : http://projetvilleport.fr/

Devenir enquêteur « Intervenant/animateur en prévention (H/F) »

En collaboration avec l’Institut du cancer de Montpellier et Santé publique France :

Enquêteur « Intervenant/animateur en prévention (H/F) »

Implanté dans 89 pays, le groupe Ipsos, créé à Paris en 1975, se situe aujourd’hui au 3ème rang mondial des sociétés d’études. Chez Ipsos, nous sommes passionnément curieux des individus, des marchés, et de la société. Nous aidons nos clients à naviguer plus vite et plus aisément dans un monde en profonde mutation.

Nous leur apportons l’inspiration nécessaire à la prise de décisions stratégiques. Intégrer Ipsos, c’est donc choisir un métier passionnant au coeur des enjeux d’actualités, sur des problématiques très diverses (les études de santé, les études épidémiologiques, le marketing, la publicité, les médias, la politique, l’opinion, le CRM…) et multi-sectorielles.

icmCapture

Avec près de 80 000 nouveaux cas par an en France, les cancers cutanés sont ceux qui ont le plus augmenté ces cinquante dernières années. La forme la plus grave, le mélanome cutané, a vu son incidence fortement augmenter depuis les années 1980. Selon le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), près de 80 % des mélanomes cutanés seraient dus à l’exposition solaire. Tous les effets négatifs du soleil (cancers, brûlures, affaiblissement du système immunitaire, coups de chaleur, photo kératite, photo conjonctivite, vieillissement cutané prématuré…) sont le résultat d’une exposition inadaptée et répétée aux rayonnements solaires, a fortiori durant l’enfance. Il est également retrouvé un risque accru de mélanome suite à des expositions solaires intermittentes brèves et intenses aux UV, telles que celles subies lors de vacances estivales. Ces conséquences négatives sur les populations peuvent être en partie limitées par des actions de prévention simples et faciles à mettre en oeuvre.
La région Occitanie, de par son emplacement dans le sud de la France métropolitaine, ses quatre départements littoraux, et sa bande côtière méditerranéenne de plus de 200 km est une région connaissant un fort rayonnement UV et particulièrement concernée par l’exposition solaire.

Gestion du domaine public maritime

L'État lance une grande consultation du public du 5 avril au 16 mai 2019 

Quel avenir pour nos plages dans l'Hérault ?

Sea, Beach, Stella Beach

Dès à présent et jusqu’au 16 mai 2019, donnez votre avis sur la plage de demain dans l'Hérault. Lancée par les services de l'Etat dans l'Hérault, cette consultation a pour objectif d'associer le grand public à l'élaboration des règles de gestion et de préservation des plages héraultaises de demain.

Doivent-elles être plus équipées, plus naturelles ? Doit-on ou non dédier des zones à des usages spécifiques ? Manque-t-il des services ?.... sont quelques-unes des interrogations. Avec ses côtes sableuses, ses réserves naturelles, ses lidos et ses étangs, mais aussi ses ports et ses stations balnéaires, le littoral Héraultais long de 90 kms de côtes (140 kms avec la bordure des étangs) constitue une zone exceptionnelle et un patrimoine remarquable.

Il concentre de multiples activités économiques liées au tourisme, à la pêche, la conchyliculture, les activités nautiques et une forte activité portuaire. Afin de trouver les points d'équilibre entre tous les usages, citoyens, collectivités, professionnels, associations... sont consultés pour élaborer,avec les services de l'Etat,une vision prospective et partagée de la plage de demain et définir ensemble de nouvelles règles de gestion pour d'aménagement en réponse aux attentes exprimées.

Rappelons que la plage, cette étroite bande de terre appelée le domaine public maritime (DPM) est la propriété de l'Etat, inaliénable et imprescriptible,dont la vocation est d'être un espace de liberté pour les citoyens.

Plusieurs autres consultations seront organisées dans les prochaines semaines avec les autres parties prenantes, acteurs économiques(associations représentant les exploitants de plages, CCI, représentants de l’hôtellerie et la restauration de plein air, fédération des industries du nautisme), associations de riverains ou de protection de la nature.Les propositions retenues seront présentées en juin 2019 en vue d’aboutir, à l’été, à la publication d'une stratégie de gestion durable du domaine public maritime naturel (DPMn) dans l’Hérault. 

40 jours pour donner votre avis en ligne du 5 avril au 16 mai 2019 sur https://monterritoireendebat.fr/

Saperlipopette 2019, de Bianca Li à Alice au pays des merveilles

Les samedi 4 et dimanche 5 mai, pas moins de 15 spectacles au Domaine d'O pendant les vacances de printemps

Le premier des festivals de Montpellier durant la saison 2019, qui pour sa  22ème édition va emmener en voyages horizontal, vertical sous la terre et dans les airs, les plus jeunes - dès 6 mois - à Montpellier puis pendant tout le mois de mai dans de nombreux villages de la métropole et du département.  Suivra Le Printemps des Comédiens du 31 mai  au 30 juin.


4 spectacles gratuits tout public

De la cabane Napo, dans une jauge restreinte pour  les plus petits avec les métamorphoses d’Alice dans un spectacle d'images et de manipulation d'objets, son avancée dans le Pays des Merveilles avec la Compagnie Qui-Bout, aux concerts acoustiques qui se jouent en eau avec la compagnie Aquacoustique, ou les marionnettes à fils Roulette avec la compagnie eLe en passant par les déambulations de Girafes dans la pinède nord, le Domaine d'Ô présentera ses plus beaux atours pour accueillir toute cette jeunesse ces deux jours ! 

11 spectacles à prix doux

Au théâtre Jean-Claude Carrière pour les adolescents avec le spectacle Elektrik de Blanca Li, la chorégraphe andalouse amoureuse de  la musique urbaine électro depuis 2010,  présente Elektrik. À l’électro, se mêlent désormais Jean-Chrétien et Jean-Sébastien Bach ou Domenico Scarlatti et les musiques du monde. Le résultat d'une heure trente au contact de huit virtuoses de la danse électro est sans appel : éblouissant.

Entre représentations théâtrale, spectacle circassien et hip hop,  il y en aura pour tous les goûts. Avec, J'ai trop peur qui aborde la délicate rentrée en sixième,  la Compagnie du Kaïros  répond au thème « grandir » de cette 22e édition.  

Domaine d’O  - 178 rue de la Carriérasse 34090 Montpellier

Renseignements et réservations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tarif : 6€
Tous les spectacles : https://www.domainedo.fr/spectacles/

À partir du jeudi 4 avril sur place ou par téléphone : du lundi au vendredi de 14h à 18h au 0 800 200 165 ou
En ligne : www.domainedo.fr

Conférence de Jean Louis ETIENNE

Ce mardi 9 avril, 500 personnes se pressent dans la salle Pasteur du Corum de Montpellier.
Le groupe de travail  CONECTO de la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Hérault reçoit Jean Louis Etienne, explorateur de renom.

Le thème de cette rencontre: Réchauffement et dérégulation climatique - quelles solutions économiques? 

En ouverture, André DELJARRY , Président de la CCI Hérault et 1er Vice-Président de la CCI Occitanie nous dit sa fierté d'avoir comme invité d'honneur JEAN LOUIS ETIENNE, premier homme à avoir atteint le Pôle Nord en solitaire en 1986 et ayant participé à de nombreuses expéditions dans l'Himalaya, en Patagonie, au Groenland et qui essaiera d'apporter un certain nombre de réponses au défi majeur de notre planète : la préservation de notre patrimoine environnemental en appréhendant mieux et reconsidérant les aspects économiques de nos sociétés.
Il rappelle que cette belle soirée se déroule sous l'initiative du club CONECTO présidé par Dominique Guérin et dont l'objectif est de mettre en relation les grandes entreprises avec l'éco-système des TPE/PME.
Le club CONECTO oeuvre pour l'amélioration du territoire grâce à la transformation, par de nombreuses entreprises, de leur modèle économique. Ainsi, plus de 500 ambassadeurs sont répartis sur le territoire de l'Hérault . 
"Nous sommes tous acteurs des défis de demain. Acteurs de l'économie, soyons les acteurs du changement", martèle André Deljarry qui, pour appuyer ses dires, énonce des chiffres qui ne peuvent laisser personne indifférent :
- 9 milliards de tonnes de plastique accumulées depuis 1950,
- 150 millions de tonnes de déchets plastiques dans les océans,
- 100% de la Méditerranée polluée par les plastiques.
Il faut donc mettre fin aux emballages plastiques...notre planète souffre :
- disparition de deux espèces de vertébrés chaque année,
- 1/4 des mammifères menacés d'extinction,
- disparition progressive des massifs coralliens...
Les entreprises doivent agir en limitant les déplacements, en utilisant les technologies nouvelles.
La CCI Hérault met en place divers moyens comme l'Eco-conception de service numérique, la labellisation ENVOL, la maîtrise de l'énergie.
Dominique GUERIN  souligne à son tour l'importance de telles rencontres, l'importance du travail réalisé afin de laisser aux générations futures une planète en meilleur état et laisse la parole à l'Explorateur.

Jean-Louis ETIENNE
, médecin et explorateur français, retrace alors son parcours quelque peu atypique de jeune adolescent et son enthousiasme pour découvrir notre belle planète.
Docteur en médecine, ancien interne en chirurgie, il s'intéresse très vite à l'aspect médical de la physiologie humaine dans des conditions extrêmes.

Montpellier rejoint le label French Tech national

Montpellier, label Capitale French Tech Méditerranée retenu et validé par l'Etat

Ce mercredi 3 avril 2019, la Mission French Tech nationale vient d'attribuer le label Capitale à la French Tech Méditerranée. Cette labellisation nationale vient confirmer le dynamisme économique du territoire qui ne cesse de croître et l'expertise montpelliéraine en matière d'accompagnement et d'innovation.

Englobant Montpellier et l’Hérault, le Gard et le sud de l’Aveyron, la toute nouvelle association French Tech Méditerranée avait posé le 11 février dernier sa candidature à la labellisation Capitale French Tech. Aujourd'hui, elle succède à la French Tech Montpellier pour une durée de trois ans.

"Je tiens à féliciter l’ensemble des entrepreneurs et acteurs qui ont pris part à cette candidature et je salue le travail conjoint qui a été mené avec tout l'écosystème local pour faire de notre territoire une place incontournable de l'innovation. Ce label, c’est la récompense du travail effectué depuis la première labellisation de 2014. Aujourd'hui, l’obtention du label Capitale French Tech permet à la Métropole de Montpellier et au pôle métropolitain de confirmer sa capacité à favoriser la création de startups, et leur permettre de se développer pour atteindre une envergure internationale.", commente Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Dans le prolongement de la première labellisation en 2014

Depuis quatre ans, Montpellier Méditerranée Métropole a accompagné l’écosystème de la French Tech Montpellier, ancrant ainsi le territoire dans une dynamique reconnue nationalement et internationalement. L'obtention du label en 2014 lui a permis de valoriser son action en faveur de l'innovation technologique et poursuivre ainsi son action auprès des chefs d'entreprises en devenant leur interlocuteur privilégié grâce à sa chaîne de l'innovation, dispositif d'accompagnement sur-mesure unique en France.

Dès novembre 2018, Montpellier Méditerranée Métropole a annoncé son soutien pour la nouvelle candidature au label Capitale French Tech, en accompagnant la création d’une association, centrée sur les entrepreneurs et rayonnant sur le pôle métropolitain.

Montpellier Méditerranée Métropole continuera à apporter son soutien à la Capitale French Tech Méditerranée pour qu’elle puisse réaliser ses missions et contribuer à faire de l’écosystème métropolitain un territoire de réussites. Par ailleurs, elle reste pour l'instant, opérateur du Pass French Tech.

Favoriser la création de startups

L’association French Tech Méditerranée devra répondre aux enjeux d’hypercroissance des entreprises que ce soit sur la question du financement, du recrutement ou encore de l’internationalisation. Elle accompagnera, aux côtés de la Métropole, les startups du territoire pour qu’elles deviennent les géants de l’innovation de demain.

Ainsi, l'ouverture en 2021 de la Halle Cambacérès portée par la Métropole, dédiée à l'innovation et aux startups ambitieuses, portera haut les couleurs de l'innovation technologique sur le territoire.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes