Invitation aux ultramarins à Montpellier

En déplacement dans l'Hérault, Mme Annick Girardin, Ministre des Outre-Mers et M. Jean-Marc Mormerck de la Délégation Interministérielle pour l'égalité des chances des Français d'Outre-Mer ont le plaisir de vous convier à une réunion d'échanges et de débats le dimanche 17 février à 18h dans l'Amphithéâtre du Domaine Départemental Pierresvives.

Grand débat national : déplacement de Madame Annick GIRARDIN, ministre des Outre-mer à Montpellier 

du dimanche 17 au lundi 18 février 2019

Annick Girardin, ministre des Outre-mer, accompagnée de Jean-Marc Mormeck, délégué interministériel à l'égalité des chances des français d’outre-mer, se rendra à Montpellier du dimanche 17 février au lundi 18 février 2019.

Dans le cadre du grand débat national, Annick Girardin et Jean-Marc Mormeck rencontreront des ultramarins installés dans l'Hérault. Ils échangeront également avec les acteurs du monde de la recherche, de l’agriculture, de l’alimentation, de la biodiversité et de l’environnement de Montpellier et clôtureront leur déplacement par une rencontre avec les membres d’une association ultramarine et une visite de leur épicerie solidaire.

DIMANCHE 17 FÉVRIER 2019

17h45 Réunion d’échanges et débat avec les ultramarins de l’Hérault

Domaine départemental Pierresvives

907 avenue du Professeur Blayac - Montpellier

LUNDI 18 FÉVRIER 2019

- 8h35 Échanges avec des membres du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement CIRAD) et de l'Institut de Recherche et de Développement (IRD) et présentation des activités en matière d’agroécologie, d’expertise en matière des déterminants de l’état nutritionnel dans les Outre-mer et de la commission des sciences biologiques et médicales.

CIRAD Avenue Agropolis - Montpellier 

- 10h00 Visite du Vectopôle et présentation du projet « Technique de l’Insecte Stérile »

IRD Avenue Agropolis - Montpellier

- 11h00 Rencontre avec l’association « Solidarité Dom Tom Hérault » et visite de son épicerie solidaire

216 avenue de Louisville - Montpellier

Élections européennes 2019 : toutes les informations pratiques à connaître

Inscription sur les listes électorales, vote par procuration, carte d'électeur, déroulement des élections, Français à l'étranger, citoyens de l'Union européenne (UE) en France... Retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur les élections européennes qui se déroulent en France le dimanche 26 mai 2019 afin d'élire pour 5 ans les 79 représentants de la France au Parlement européen.

Inscription sur les listes électorales

Pour pouvoir voter en 2019, il faut être inscrit sur les listes électorales. Cette démarche est désormais possible :

  • jusqu'au 31 mars 2019 ;
  • en ligne quelle que soit votre commune de résidence.

Inscriptions sur les listes électorales : vous pouvez désormais vous inscrire après le 31 décembre !

Votre inscription en ligne sur les listes électorales : possible pour toutes les communes

Peut-on s'inscrire sur les listes électorales en 2019 et voter aux européennes ?

Vote par procuration

Vacances, obligations professionnelles, formation, problème de santé... Vous êtes absent de votre domicile le jour des élections ? Vous pouvez toujours voter par procuration !

Vote par procuration

Carte d'électeur

La carte d'électeur est présentée au bureau de vote le jour du scrutin. Néanmoins, il est possible de voter en présentant uniquement une pièce d'identité.

Carte électorale

Pièces d'identité à présenter pour voter

Dans les communes de 1 000 habitants ou plus, il est nécessaire de présenter une pièce d'identité.

Élections : papiers d'identité à présenter pour voter

Le Moco ouvrira ses portes le 29 juin 2019

Philippe Saurel, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole présentait hier, les avancées du projet de l'Hôtel des collections le MOCO accompagné de Vanessa Bruno Présidente du MOCO, de Nicolas Bourrriaud, Directeur Général du MOCO, de Sébastien Truchot, Directeur de projet MOCO - Agence PCA Stream ainsi que de Bernard Lavier artiste, paysagiste en charge de l'aménagement du parc.

Une institution, trois lieux :

Montpellier Contemporain (MOCO) fonctionne comme un éco-système artistique, allant de la formation des artistes jusqu’à la
collection. Un modèle spécifique à Montpellier, qui réunit une école d’art et deux lieux d’exposition : L’ESBA (École Supérieure
des Beaux-Arts), La Panacée Centre d’Art Contemporain et à partir du 29 juin 2019 : Le MOCO Hôtel des collections.

En bref : 

Montcalm abritera des collections du monde entier. Le but est de soutenir le monde des arts et les artistes.
Les expos seront alternativement public/privé.
Le premier exposant sera un artiste japonais !!!
Dans le projet, le parc Roblès abritera un restaurant, un café, une librairie.

https://www.moco.art/


"La culture prend à Montpellier une nouveau virage, moins classique, moins conventionnel, en adéquation avec les grandes capitales mondiales". Philippe Saurel  

Tsonga vainqueur du 9e Open Sud de France

Ce dimanche 10 février, le public montpelliérain gagné par la ferveur.

Jo Wilfried Tsonga a remporté l’Open Sud de France 2019 face à Pierre-Hugues Herbert, (6-4,6-2) en 1h14 de jeu, une finale 100% française. « Je félicite Jo Wilfried Tsonga pour son parcours. Je me réjouis de voir le public de plus en plus nombreux chaque année et de la pérennisation du tournoi jusqu’en 2023 ! », Philippe Saurel.

En effet, 51 000 spectateurs sont venus tout au long de la semaine pour soutenir les joueurs dans une Arena pleine.

Montpellier confirme, 1re Ville sportive de France !

Avec ses 4 lauriers, Montpellier se voit attribuer la plus haute distinction du label « Ville active et sportive 2019-2021 » par le Conseil national des villes actives et sportives (CNVAS), représenté par le ministère des Sports, l’ANDES et l’UNION sport & cycle.  Une belle distinction reçue des mains de Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, deux jours auparavant.

Département : Budget 2019

Du 12 au 13 février, le budget du Département sera voté à Montpellier et à Béziers. Les grandes lignes de l'exercice 2019.

Carole Delga, aux côtés de Kévin Mayer

« En Occitanie, nous défendons une politique sportive forte et ambitieuse »

 La présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a participé, cette après-midi, à une visite des installations du CREPS de Montpellier, en compagnie du décathlonien recordman du monde, Kévin Mayer, qui a récemment rejoint le club Montpellier Athletic Méditerranée Métropole et de Kamel Chibli, vice-président en charge de l'éducation, de la jeunesse et des sports.

 meyerCapture

Depuis 2016, la Région Occitanie a mobilisé plus de 24 M€ en faveur des deux Centres de ressources, d'expertise et de performance sportives (CREPS) dont elle est propriétaire, Toulouse et Montpellier auquel est rattaché l'antenne de Font-Romeu. Cette année, la Région va poursuivre ses efforts et mobiliser une enveloppe de 7,5 M€ sur les 3 sites, afin de renforcer la qualité d'accueil des usagers et construire des équipements sportifs attractifs en vue des échéances futures.

 « La réussite du sport français n'est pas le fruit du hasard. Elle est la résultante d'une nation qui a toujours considéré le sport comme une culture. Pourtant, le monde du sport est aujourd'hui en souffrance dans notre pays. Les annonces récentes de l'Etat inquiètent : baisse de 30 millions d'euros sur le budget du Ministère des Sports, suppression de 1 600 postes, nouvelle gouvernance... En Occitanie, nous faisons un autre choix ! La Région consacre un budget volontariste de 30,4 M€ au sport en 2019.

Si l'apport économique du sport est incontestable, il est aussi structurant, à plus d'un titre, pour les territoires que ce soit en termes d'aménagement, de lien social et de citoyenneté. Je pense tout particulièrement aux bénévoles qui s'impliquent quotidiennement dans leur passion, sans compter. Ainsi, le sport nous permet de faire République », a déclaré Carole Delga, présidente de Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Ce rendez-vous a également été l'occasion de faire un point d'étape sur la démarche « Occitanie Ambition 2024 », lancée en février dernier, qui vise à fédérer et accompagner le mouvement sportif en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. L'objectif est de mettre la politique sportive régionale sous la bannière olympique en construisant cette dynamique au plus près des territoires, des habitants d'Occitanie et avec l'ensemble des clubs sportifs et des ligues.

Par ailleurs, la présidente de Région a annoncé le lancement d'une concertation avec le monde sportif, qui sera ensuite élargie l'ensemble des citoyens d'Occitanie.

La journée se poursuit actuellement avec les 2èmes Rencontres Régionales du Sport, réunissant 600 acteurs du monde sportif et la cérémonie de remise des Trophées des Sports, dans le cadre de l'Open Sud de France à l'Arena de Montpellier. Organisée en partenariat avec les rédactions des Sports de Midi Libre et de la Dépêche du Midi, cette manifestation récompense les sportifs régionaux ayant marqué l'année 2018.

En février, c'est la rentrée aux Thermes de Balaruc-les-Bains

Thermes de Balaruc-les-Bains

Ouverture depuis lundi 4 février 2019 - Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi à partir de 08h30 et jusqu'à 18 h.00. Le service des réservations est ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 18 h.

 

La première station thermale de France a reçu ce matin ses premiers curistes de 2019. Un début de saison également marqué par le lancement d'une nouvelle gamme de cosmétiques. 

Après moins de deux mois de fermeture, les thermes de Balaruc-les-Bains accueillent donc ce lundi les premiers curistes de la saison 2019.

Pour cette première semaine, ils seront un peu plus d’un millier à venir se soigner grâce aux vertus reconnues de l’eau thermale balarucoise et profiter des nombreux secteurs de soins, ils vont découvrir, en rhumatologie, le lit d’application de boue thermale unique en France, et, en phlébologie, le couloir de marche et ses différents ateliers.

 

 « Les nouveaux Thermes de Balaruc-les-Bains », ont ouvert leurs portes en mars 2015. Une révolution qui s'inscrivait dans les perspectives de la médecine thermale du 21ème siècle liée à l'évolution en matière de soins. Les nouveaux Thermes regroupent sur 16 000 m², cinq bassins de soins collectifs en rhumatologie et phlébologie, des secteurs de soins d'hydrothérapie indépendants dont 4 dédiés à l'application de boue thermale, soin réputé de la station thermale.

Le bâtiment est également doté d'un espace santé dédié à l'éducation thérapeutique et à la promotion de la santé. L'évolution de l'offre de soins permet également de diversifier la prise en charge autour de la lombalgie chronique, l'insuffisance veineuse chronique et les pathologies veineuses, ainsi que les soins à destination des sportifs de haut niveau et les cures libres.

  

Les thermes accueillent les curistes dans un environnement exceptionnel, innovant, évolutif, et adapté aux nouvelles exigences et aux nouveaux défis de la santé.

Reconnue scientifiquement pour la qualité de son eau thermale depuis le XVIème siècle et sa double orientation thérapeutique en rhumatologie et phlébologie, la station thermale et climatique de Balaruc-les-Bains, première station thermale de France et du bassin méditerranéen, accueille plus de 50 000 curistes médicalisés par an ; ils étaient 53 433 en 2018 !

>Les Thermes de Balaruc-les-Bains sont implantés sur un site exceptionnel de la presqu’île de Balaruc face à l’étang de Thau et au Mont Saint-Clair de Sète. Le plateau de soins comprend un espace lumineux de cinq bassins de soins collectifs en rhumatologie et phlébologie, et 7 secteurs de soins d’hydrothérapie en cabines individuelles.

Tout savoir sur les thermes : http://www.balaruc-les-bains.com/les-thermes-de-balaruc-les-bains.html#.XFVjedKNyM8

Annick Pratlong

Montpellier : portes ouvertes dans les Universités

Comme chaque année au printemps, les Universités de Montpellier ouvrent grand leurs portes pour informer sur les filières, les métiers de l'éducation, sur la vie dans les campus, des rencontres avec les enseignants, des permanences d'information concernant les Masters.


Samedi 16 février 2019 : Universités de Montpellier Ici

Mercredi 20 février 2019 : Université Paul-Valéry Montpellier 3 Ici

L’Université Paul-Valéry Montpellier 3 vous ouvre ses portes le mercredi 20 Février 2019 de 9h à 17h.
Une journée dédiée pour découvrir l’ensemble de nos formations, rencontrer les enseignants, personnels et étudiants, mais surtout l’occasion de vivre une journée en immersion sur le campus ! Vous pourrez ainsi vous renseigner sur les bourses, les logements universitaires, les programmes d'études à l'international ou encore profiter de visites guidées du campus et des logements de la cité universitaire Vert-bois.

https://www.umontpellier.fr/articles/journee-portes-ouvertes-de-lum

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon