Où va flotter le Pavillon Bleu cette année ?

Le palmarès national 2018 du précieux label vient d'être dévoilé à Montréjeau en Haute-Garonne ce jeudi 24 mai 2018

L'annonce du label Pavillon Bleu 2018 fait état de 399 sites sur 186 communes vertueuses qui s'engagent pour une préservation des eaux de baignades françaises. En Occitanie, ce sont 35 communes récompensées et labellisées Pavillon Bleu en ce qui concerne les lacs, les plages et les rivières, et 20 ports de plaisance distingués pour cet été.

Parmi les communes héraultaises, Villeneuve-lès-Maguelone est cette année une fois de plus mise à l'honneur pour ses actions en faveur du développement durable, de la plage du Pilou à celle du Prévost pour la 31e édition.

L'association qui développe le Pavillon Bleu depuis 1985 (office français de la Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe) change de nom et devient Teragir. Le Pavillon Bleu ancre son action dans l'Année Internationale du Tourisme Durable pour le Développement, proclamée par les Nations Unies. Le Blue Flag fête ses 30 ans d'existence au niveau international.

L'obtention du Pavillon Bleu est basée sur l'examen de deux types de critères : 

- les critères essentiels : ils constituent le minimum exigé pour obtenir le Pavillon Bleu (sauf demande de dérogation motivée devant être validée par le jury national et approuvée par le jury international, souverain en la matière),
- les critères optionnels ou guides (pouvant devenir à terme impératifs).

Ces critères sont répartis en quatre catégories :

- les critères liés à l'éducation à l'environnement 
- les critères liés à l'environnement général ou la gestion du site
- les critères liés à la gestion des déchets
- les critères liés à la gestion de l'eau et du milieu 

Télécharger la présentation des critères

Commune/Plage

Port de plaisance

Pour connaître le palmarès : http://www.pavillonbleu.org/table/palmares-2018/

Hérault Agde Grau d'Agde, La Tamarissière, Le Môle, Les Battuts, Plage Naturiste, Richelieu, Rochelongue, Saint Vincent, La Roquille, La Plagette
Hérault Clermont-l'Hérault Plage de Clermont-l'Hérault Lac du Salagou
Hérault Frontignan La Peyrade Entrée, Port Rive Ouest, Plaisanciers, Les Aresquiers, Port Rive Est
Hérault La Grande Motte Grand Travers, Plage du Couchant, Plage de la Rose des Sables, Saint Clair / Point Zéro
Hérault Marseillan Plage d'honneur, Robinson
Hérault Mauguio Carnon Carnon les Dunes (secteur grand travers), Carnon l'Avranche (De Grasse/Suffren), Carnon /Degrasse, Carnon Centre
Hérault Palavas les Flots Rive Gauche - Le Grec, Rive Droite - Saint Pierre, Rive Gauche - St Maurice, Rive Gauche - St Roch, Rive Droite - L'Albatros
Hérault Portiragnes La Redoute (Blockhaus), Le Bosquet
Hérault Sérignan Sérignan Plage
Hérault Sète Castellas, 3 Digues, Plage du Lido, Plage de la Fontaine, Lazaret, Plage de la Baleine
Hérault Valras Plage Les Mouettes, Casino, Poste de secours central, De Gaulle
Hérault Vias Farinette
Hérault Villeneuve les Maguelone Maguelone Est, Maguelone Ouest

Le Festival de la Biodiversité, jusqu'au 27 mai

Le Festival de la Biodiversité, du 23 au 27 mai 2018
Sympathiques petites bêtes :  dimanche 27 mai 2018 de 14h à 17h, à Villeneuve-lès-Maguelone, au Domaine de Pouzol

De Villeneuve-lès-Maguelone à Mèze, tous sentinelles de Thau !

Animations, sorties, ateliers pédagogiques, expositions, rencontres… 5 jours pour découvrir et s’impliquer dans des programmes de sciences participatives !

Organisé par le réseau CPIE du Bassin de Thau en partenariat avec le service Patrimoine de Sète Agglopôle Méditerranée, le Festival de la Biodiversité c’est une semaine d’animations, balades, expositions, ateliers et jeux pour mieux connaître la biodiversité et les milieux naturels du Bassin de Thau et des étangs palavasiens.
Devenez acteurs de la biodiversité en découvrant des programmes de sciences participatives lors de sorties organisées près de chez vous : plantes médicinales et aromatiques, oiseaux, abeilles, paysages, faune et flore sous-marine,… Profitez des différents événements pour tout connaître de la biodiversité du territoire et la préserver en devenant Sentinelles de Thau !
Apprenez à voir l’invisible et ainsi découvrir les merveilles que nous offre la nature…

5 jours, 28 animations

Téléchargez la programmation du festival

Sympathiques petites bêtes :  dimanche 27 mai 2018 de 14h à 17h, à Villeneuve-lès-Maguelone, au Domaine de Pouzol

Papillons, libellules, oiseaux… chacun a son rôle à jouer ! Retrouvez les liens avec les plantes qui les accueillent. Labélisé « HéRAULT NATURE ». Partenariat Département de l’Hérault et COOPERE 34 - Animée par la LPO Hérault, LabelBleu – Réservation 06.42.89.73.65 - Gratuit

(certaines animations sont sur réservation. Inscrivez-vous au plus vite !)

Le 2 juin : la Journée Poisson au Grau-du-Roi

La Journée Poisson se déroulera le samedi 2 juin au Seaquarium du Grau-du-Roi. 

Au programme :

9h30-11H30 : Animation sur la plage ou à l’aquarium sur la diversité du monde marin - tarif matin : 4 euros par personnes, réservation Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. -

14h-16h : Conférences Sentinelles de la Mer Occitanie: Les Sciences participatives du littoral Occitanie animé par l’Institut Marin Seaquarium, relais du CPIE pour le réseau Sentinelles, et illustration des programmes Hippo-Thau et Fish Watch Forum animé par Patrick Louisy de Peau-Bleue.

16h-17h30 : Atelier de reconnaissance des poissons de Méditerranée et application dans l’aquarium, par P. Louisy

17h30- 18h30 : Pause gourmande - coquillages et hippocampes en chocolat Guylian de Belgique.

- Tarif après-midi : 6 euros par personnes avec possibilité d’accès à l’aquarium. Réservation : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. -

18h30- 20h : Conférence « Que savons-nous sur les hippocampes ? Qu’est-ce qu’ils nous apprennent ? » avec Amanda Vincent, spécialiste mondiale des hippocampes et Patrick Louisy de Peau-Bleue. Suivi d’un apéritif. Gratuite, ouvert à tous dans l'aquarium.

Séminaire police de la nature du 24 mai 2018

Signature d'un protocole d'accord entre Procureurs, Préfet et établissements publics pour apporter une réponse adaptée aux atteintes à l’environnement.

 Séminaire police de la nature du 24 mai 2018

 UNIS POUR PROTÉGER LA NATURE

Dans le cadre de la fête de la nature qui a lieu du 21 au 27 mai 2018, la direction départementale des territoires et de la mer de l’Hérault réunit l’ensemble des services impliqués dans des missions de police de la nature.

Il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire d’agir pour faire face :

- à la dégradation des milieux et des habitats, conséquence d’une consommation des ressources naturelles supérieure à ce que la planète est capable de produire
- et à la disparition d’espèces, dans le contexte d’une sixième extinction de masse et le recule des espèces de vertébrés sur Terre, à la fois en nombre d’animaux et en étendue.

La réponse à ces défis nationaux et mondiaux passe par une prise de conscience locale et une action collective des acteurs du territoire. L’État s’engage dans l’Hérault pour la préservation de la biodiversité.

bani3Capture

Direction départementale des territoires et de la mer de l'Hérault 3 /9 L’Hérault, 3ème département français en terme de biodiversité Le département de l’Hérault se caractérise par une biodiversité riche et variée avec des espaces naturels regorgeant d’espèces végétales et animales rares et protégées qui lui confère une responsabilité départementale, nationale et européenne importante quant à la préservation et la sauvegarde de bon nombre d’habitats et d’espèces.

Un département exceptionnel de par la richesse de son environnement et de sa biodiversité Plus de 700 espèces animales au niveau régionale et une flore sensible

 L’Hérault, 3ème département français en terme de biodiversité Le département de l’Hérault se caractérise par une biodiversité riche et variée avec des espaces naturels regorgeant d’espèces végétales et animales rares et protégées qui lui confère une responsabilité départementale, nationale et européenne importante quant à la préservation et la sauvegarde de bon nombre d’habitats et d’espèces.

Un département exceptionnel de par la richesse de son environnement et de sa biodiversité Plus de 700 espèces animales au niveau régionale et une flore sensible Des milieux naturels variés avec plus de 30 % du territoire (soit 195 000 ha) couvert par le réseau Natura 2000, l’Hérault se place au 3ème rang national.

Un environnement exceptionnel qui suscite en contrepartie un intérêt important et une attractivité forte, source d'atteinte à la biodiversité Dépôts sauvages de déchets, circulation motorisée dans les espaces naturels, braconnage et destruction d’espèces et d'habitats protégés sont autant de menaces qui s’exercent sur ces milieux liées à une pression démographique importante (+ 15 000 habitants/an) et une population saisonnière estivale avec de fortes attentes récréatives (environ 600 000 touristes/an). Faire coexister et rendre compatible les besoins des populations avec les enjeux environnementaux constitue un défi à relever collectivement

La réduction des atteintes à l’environnement constitue ainsi un enjeu majeur dans le département et la structuration d'une activité de police est essentielle.

 bani2Capture

 Des enjeux importants qui imposent une politique d e contrôle efficace, pilotée pour le compte du Préfet par la Direction départementale des territoires et de la mer Services de l’État et établissements publics unissent leurs forces au travers d’un plan de contrôle départemental unique pour constater et fa ire cesser les atteintes à l’environnement, sur terre comme en mer.

L’organisation de ce séminaire doit permettre d’associer les collectivités territoriales à cette coordination au sein du département pour permettre de mobiliser l’ensemble des moyens et d’ utiliser tous les leviers d’actions disponibles.

Plus de 50 agents assermentés et commissionnés pouvant intervenir sur le territoire, dans le cadre de missions variées :

  • - sur les milieux et habitats sensibles : eau, mer et littoral, aires marines protégées, réserves naturelles, Natura 2000, etc.
  • - sur la faune et la flore : destruction et dérangement d’espèces protégées, détention et commercialisation d’espèces sauvages ;
  • - sur le contrôle de certaines activités : pêche, chasse, gestion des déchets, circulation dans les espaces naturels, travaux, etc.

 Un plan de contrôle départemental fixant les orientations du département et permettant une meilleure coordination et complémentarité des services Le Préfet et les parquets de Béziers et Montpellier signent un plan de contrôle pour la période 2018 - 2020 fixant les priorités du territoire, les objectifs opérationnels de contrôle et modalités de travail et de collaboration inter - services. Les priorités du département de l’Hérault Priorités dans le doma ine de l’eau :

le contrôle des prélèvements en nappes ou en cours d’eau compte tenu de la raréfaction des ressources ;

la lutte contre les pollutions, en cause pour 47 % des masses d'eau dégradées dans le département. Priorités dans le domaine de la nature :  le contrôle des espaces protégés et sensibles avec une vigilance particulière sur la circulation des véhicules motorisés en espaces naturels ;

  le contrôle de la détention des espèces protégées ;

 la pratique du nourrissage des sangliers qui prolifèrent s ur le département 

le contrôle des dépôts de déchets sauvages en zone naturelle et agricole. Priorités transversales : La protection des milieux lagunaires avec l’organisation de contrôles inter - services visant à couvrir l’ensemble des champs concerné.

Le Centre de soins de la faune sauvage en difficulté financière

Le centre héraultais réalise une mission importante de médiation sur la faune sauvage. Il répond ainsi à plus de 5 000 appels par an, afin d'apporter à tous publics les informations relatives à la cohabitation avec la faune sauvage, la gestion des désagréments, de la salubrité et des nuisances éventuelles. Il s'inscrit comme un acteur de premier ordre dans la formation des professionnels à la gestion de la faune sauvage et dans le suivi des risques sanitaires.

Depuis son ouverture en juin 2012, le centre de soins a accueilli plus de 12 500 animaux sauvages en détresse dont 90% d'oiseaux (environ 120 espèces allant du Roitelet pesant 5 grammes à l'imposant Vautour fauve de 2,70 mètres d'envergure) et 10% de petits mammifères ce qui le classe parmi les centres les plus importants de France. 

Les causes d'arrivées sont assez diverses (dénichage, choc avec véhicule automobile, collision sur des vitres, botulisme, détention, prédation, chasse, braconnage, etc.).
Après avoir reçu les soins le temps nécessaire (parfois plusieurs semaines, voire plusieurs mois), une grande partie des pensionnaires est relâchée en milieu naturel et sans dépendance à l'homme.

Ces missions d'intérêt général sont réalisées à 91% sur fonds propres, grâce au soutien de bénévoles, de donateurs, de la LPO Hérault. Les subventions ne représentent actuellement que 12 000€ sur les 130 000€ de budget de fonctionnement annuel du centre de soins.

C'est pourquoi ses responsables envisagent la suspension des accueils si la somme de 60 000€ n’était pas réunie rapidement dans le cadre d’une campagne d’appel à générosité : http://herault.lpo.fr/nous-aider.

Les fonds recueillis permettront de continuer à financer le personnel, l'achat de nourriture, de médicaments, l'entretien des infrastructures et le transport des animaux.
Compte tenu de son statut d'association à but non lucratif et du caractère d'intérêt général de son activité, les dons reçus par la LPO Hérault, de particuliers ou d'entreprises peuvent faire l'objet de la délivrance d'un reçu fiscal.
Ce reçu vous permettra de bénéficier d’une déduction de vos impôts de 66% du montant du don.

Si vous souhaitez avoir plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter :
- par téléphone (04.67.78.76.24)
- par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
- ou à venir nous rencontrer au centre de sauvegarde de la faune sauvage à Villeveyrac, par exemple ce samedi 26 mai de 13h à 19h pour la manifestation que nous organisons dans le cadre de la fête de la nature au sein du jardin pédagogique (stands d'animations, visites du jardin, conférences, jeux, contes,...)

Recensements d'espèces avec les habitants du Pic Saint Loup

En mai 2018, les inventaires naturalistes botaniques et amphibiens sont lancés par l'association Les Ecologistes de l'Euzière basée à Prades-le-Lez qui promeut la biodiversité, les comportements vertueux et la solidarité en milieux urbains et ruraux.

Huit inventaires participatifs sur les communes de St Martin de Londres et Valflaunès soit 4 sorties sur chaque village qui permettront de faire participer les habitants du Pic Saint-loup gratuitement à la connaissance de la biodiversité sur notre territoire héraultais.

"Il s'agit de mener à bien avec les habitants des communes de St Martin de Londres et de Valflaunès, accompagnés sur place par des experts-animateurs naturalistes de l'association, des recensements d'espèces de la faune et de la flore, des habitats naturels, des éléments du paysage  dans le cadre d'étude sur le site Natura 2000".

A ce titre, 8 sorties pour inventorier les espèces sont prévues : les 4, 16 mai et 1er et 20 juin à Valflaunès, les 13, 18, 25 et 30 mai à Saint-Martin-de- Londres
La restitution des données fera l'objet d'une réunion publique en juin dans les deux communes.

Pour en savoir plus

Journée des Jardins à Lavérune

Cette nouvelle « Journée des Jardins », rendez-vous incontournable de la région, dont le succès ne se dément pas au fil des années, aura lieu le dimanche 13 Mai 2018 de 10h à 18h, sous les futaies des platanes du parc du château des évêques.

Comme chaque année, cette journée réunira des exposants spécialisés, pépiniéristes, horticulteurs, artisans et des particuliers amateurs dans une manifestation dont la philosophie est restée la même au fil des ans : la transmission des passions et des savoirs.
Des expositions et autres animations viendront étoffer le programme de cette journée.

Rénovation du Pont des Soupirs

Longtemps privés de son accès depuis novembre 2016 par arrêté municipal, les Pradéens peuvent s'adonner dorénavant à leur promenade en franchissant l'ouvrage en pierre de taille  du XIXe  siècle et son ouvrage annexe permettant au chemin vicinal dit du « Triadou » de traverser le petit fleuve Le Lez.

les maires de Saint-Clément-de-Rivière, de Prades-le-Lez, de Montferrier-sur-Lez présents à la visite de la première tranche de chantier

A eux deux, ils assurent la desserte au domaine départemental de Restinclières et de la source du Lez, chers aux promeneurs et aux cyclistes, depuis Prades-le-Lez ou Saint Clément de Rivière, via la liaison voie verte de l’allée des platanes.

Ce samedi 5 mai 2018, Philippe Saurel, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole et Jean-Marc LUSSERT, Maire de Prades-le-Lez, Vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole, délégué à la prévention des risques majeurs et à la gestion des milieux aquatiques ont visité les travaux de rénovation du Pont des Soupirs. Ces travaux, d’un montant de 183 0000 € sont financés par Montpellier Méditerranée Métropole.

Le lez, un refuge pour la population endémique du Chabot

Pour préserver l’environnement et le petit fleuve Le Lez, classé site protégé par l'Etat en 2001, les travaux du Pont des Soupirs et de l’ouvrage annexe devaient impérativement être réalisés avant la période de reproduction du poisson le Chabot du Lez - espèce menacée qui survit sous les cailloux, de Prades-le-Lez à Saint-Clément-de-Rivière, sur deux kilomètres - et après le réveil des chauves-souris. Des abris à pipistrelles ont été réalisés dans l’ouvrage annexe par la constitution de 14 cavités dans le béton de confortement de la voûte. A noter que ces populations de chiroptères qui sortent d'hibernation à la fin de l'hiver sont friandes d'insectes et de papillons nocturnes, dont certains sont nuisibles aux cultures, sans compter les terribles moustiques qui peuvent gâcher nos soirées.


Les Journées Mondiales des Oiseaux Migrateurs avec la LPO en région Occitanie

La LPO célèbre cette année encore en région Occitanie la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs dont le slogan 2018 est "unifions nos voix pour la conservation des oiseaux".

La LPO célèbre cette année encore en région Occitanie la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs dont le slogan 2018 est "unifions nos voix pour la conservation des oiseaux".

Cette campagne de sensibilisation annuelle et mondiale permet d'informer le public sur la nécessité de protéger les oiseaux migrateurs et leurs habitats. Elle est organisée conjointement par les secrétariats de la convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS) et de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA), deux traités internationaux administrés par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Dans ce cadre, la LPO  proposera 5 animations de découverte des oiseaux migrateurs :

Le retour des oiseaux chanteurs dans l'Escandorgue, sortie de terrain, le 6 mai à Vernazoubres (34)
Les oiseaux migrateurs du littoral héraultais, sortie à vélo, le 7 mai à Vias (34)
Les oiseaux migrateurs de la réserve Naturelle Régionale de Cambounet sur le Sor, point d'observation, le 9 mai à Saix (81)
Les oiseaux migrateurs de l'Aude, conférence, le 10 mai à Gruissan (11)
Energies renouvelables et biodiversité, conférence, le 14 mai à Béziers (34)

 

Biodiversité des jardins avec les Écologistes de l’Euzière

Le projet "Découvrons la biodiversité qui passe par mon jardin" de l'association montpelliéraine a été pré-sélectionné parmi + de 1700 candidats à titre national. 400 projets retenus sont en lice. Ceux qui obtiendront le plus de votes seront financés, la campagne est ouverte jusqu'au 11 mai 2018 !

Grâce à un simple vote en faveur des Ecologistes de l’Euzière adhérents de FNE Languedoc-Roussillon - France Nature Environnement est la fédération française des associations de protection de la nature et de l'environnement, ce projet pourra se réaliser !

Les objectifs sont nombreux :

- Améliorer la biodiversité de ma ville,
- Favoriser l’entraide et le lien social dans son quartier : à partir d’animation directement chez les habitants et en invitant ses voisins,
- Comprendre la contribution des jardins privés à la biodiversité urbaine : les données récoltées seront agrégées pour contribuer à une étude scientifique.

En collaboration avec les habitants de Montpellier, l'association les Écologistes de l’Euzière propose d’étudier le rôle de ces jardins privés au sein de la biodiversité urbaine.

 Ce projet sera réalisé avec les habitants de la ville de Montpellier pour établir un diagnostic de leur jardin - seul, avec leurs voisins et/ou accompagné d’un écologue - et faire évoluer leurs pratiques et l’aménagement de leur jardin. Par l’implication des habitants, des scolaires et des entreprises, ce projet permettra de mobiliser de nombreux acteurs de la ville, de les sensibiliser et de les impliquer dans un projet de protection de la nature ordinaire. enter et découvrir leur ouvrage "Invitez la nature dans votre jardin" : des fiches surprises chaque semaine !

https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr/…/decouvrons-la-…

Il permet non seulement de sensibiliser aux enjeux de protection de la nature mais aussi de rendre les citoyens acteurs : en améliorant l'aménagement de leur jardin, ils participent à un objectif plus vaste d’amélioration de la biodiversité de la ville et de la connectivité des milieux. Ce projet participera à une étude pour comprendre la contribution des jardins privés aux trames vertes et bleus.

Semaine de l'environnement à Montpellier

L’association Ouvre Tête organise la douzième édition de la Semaine de l’Environnement à Montpellier du 23 au 29 avril 2018!


Cette année, forts et fortes de leurs expériences le collectif constitué du Réseau des Semeurs de Jardins et Alternatiba Montpellier vous propose une semaine de rencontres, d’ateliers pratiques autour du jardin en permaculture, de repas partagés et de fêtes ! 

Sont déjà au programme de nombreux événements, ateliers, conférences, projections-débats, expositions, spectacles, concerts… L’évènement majeur de l’Ouvre-Tête, relayé au niveau national par le réseau GRAPPE, se déroule dans le centre-ville de Montpellier et dans les nombreux jardins partagés de la ville, sur le thème l’écologie est-elle un privilège ?

Au programme dès lundi 23 avril, en ouverture de la Semaine de l'environnement, la conférence gesticulée de Marc Pion au théâtre de la Plume !
"Du tracteur à l'âne, c'est le parcours politique d'un paysan qui, à l'âge de 12 ans découvre et déteste le tracteur, et qui, aujourd'hui, travaille la terre avec des ânes. C'est aussi l'évocation de l'exode rural, de la PAC et des politiques publiques agricoles. 

Du samedi 21 avril au dimanche 29 avril l’exposition collective « I’M THE QUEEN ! » propose entre le Peyrou et le jardin botanique des installations, performances et moments musicaux en résonance avec ce véritable refuge naturel, préservé grâce à l’action de l’association « Sauvons le jardin de la Reine » avec la présence de 9 artistes et leurs œuvres éphémères. 

La Semaine de l’Environnement fait suite aux 48 heures de l'agriculture urbaine avec l'association Oasis citadine qui s'investit sur le territoire montpelliérain tout ce week-end. Entre autre, visites de jardins, bourse d'échange de graines, atelier de jardinage le long du Lez, la première ferme urbaine collaborative Oasis Citadine à Montpellier : l’Oasis de Flaugergues ... dimanche 22 avril.

Le programme complet de la Semaine de l'Environnement à Montpellier est téléchargeable en suivant ce lien.