Journée Mondiale du Climat le 8 décembre

Aux côtés de l'Agence Locale de l'Énergie et du Climat Montpellier Métropole, du CEFE CNRS - Observatoire des Saisons - de l'Écolothèque de Montpellier Méditerranée Métropole,... les bénévoles du Groupe Local LPO Grand Montpellier proposeront un stand d'informations sur l'impact des changements climatiques sur la faune le samedi 8 décembre 2018.


https://www.lpo.fr/images/dev-durable/expo_climat.pdf

 et l'oiseau comme indicateur de ces changements par le biais des sciences participatives

https://www.eurobirdportal.org.
Zoo Lunaret de Montpellier

Un Traquet du désert en visite dans l’Hérault

C’est le 10 Novembre qu'un Traquet du désert (Oenanthe deserti) a été observé dans l’Hérault sur la commune de Montarnaud, par Stéphan Tillo, alors que celui-ci était à la recherche de Moineaux soulcies bagués (Petronia petronia).

A quinze minutes à l'ouest de Montpellier, il a ainsi pu observer ce Traquet du désert mâle peu farouche en train de se nourrir. Pour parler un peu biologie, ce traquet se nourrit majoritairement d’insectes comme les fourmis ou encore des coléoptères. C’est un oiseau solitaire ne se regroupant que lors des périodes de reproduction, il est aussi migrateur, hivernant au Sahara et au Sahel (zone de transition entre le désert du Sahara et les plaines).

Le Traquet du désert est donc un oiseau originaire des zones arides/désertiques d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et d’Asie centrale, son apparition est donc très occasionnelle. [Traquet du désert ©Gérard Picotin] [Traquet du désert ©Gérard Picotin] En France, sur les 10 dernières années, l’oiseau est apparu en moyenne trois fois par an, majoritairement sur le pourtour Méditerranéen et en Bretagne.

Quant à l’Europe son apparition se concentre sur les îles Canaries et aux Pays-Bas. Ces oiseaux ayant souvent été vus dans des zones rappelant leur milieu d’origine telles que des zones sablonneuses ou caillouteuses. La probabilité de le voir dans le sud de la France est rendue plus favorable du fait de sa progression vers le nord-ouest de l’Afrique due aux sécheresses.

La photo a été prise par Gérard Picotin le 13 novembre à Saint-Paul-et-Valmalle. Certains passionnés comme Gérard ont pu observer le traquet pendant ces quelques jours de présence dans l’Hérault et ont transmis leurs observations via l'application mobile Naturalist ou site d'inventaire participatif www.faune-lr.org.

LPO : le tournesol est arrivé

Le tournesol est arrivé !

A l'entrée de l'hiver, préparez vos mangeoires. La Ligue pour la Protection des Oiseaux de l'Hérault vous propose des sacs de tournesol (du Tarn et Garonne, issu de l'agriculture raisonnée) de 5kg ou 15kg au prix de 2€/kg au profit du Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage de la LPO Hérault.

Points relais à Villeveyrac, Montpellier, Bédarieux, Sète, Frontignan. Renseignements au 04.67.78.76.24 (choix 1 au standard)

Retrouvez nos conseils pour nourrir les oiseaux en hiver.

Pour du tournesol certifié BIO, pas de points de ventes locaux, possibilité de commandes en ligne (3,10€/kg, 8€ de frais de port, au profit de la LPO France).

 

Agenda de la LPO : décembre 2018

Voici un rappel des informations qui figurent sur l'agenda en ligne du site internet pour le mois à venir :

- Samedi 1 : "Relâcher d'un Aigle botté", au Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage, à Villeveyrac

- Dimanche 2 :
> "Initiation à la reconnaissance des chants d'oiseaux", sortie de terrain à Saint-André-de-Sangonis
> "A la recherche de la Loutre d'Europe", prospection du groupe jeunes naturalistes à Brissac

- Vendredi 7 :
> "Restauration des populations des vautours en France", conférence dans le cadre des rencontres du Groupe Local LPO "Grand Montpellier" - Maison Pour Tous Frédéric Chopin - , 1 rue Marché aux Bestiaux

- Samedi 8 :
> "Les oiseaux rupestres", sortie de terrain réservée aux adhérents, à Saint-Félix-de-l'Héras
> "Les enquêtes participatives de la LPO", formation, à Villeveyrac
> "Journée Mondiale du Climat"
, stand LPO au zoo de Lunaret à Montpellier

- Jeudi 13 : "Voyage vers les oiseaux d'Equateur", conférence dans le cadre des rencontres du Groupe Local LPO "Haute vallée de l'Orb", à Bédarieux

- Samedi 15 :
> "Avifaune hivernante", inventaire dans le cadre de l'Atlas de la Biodiversité Communale de Cazouls d'Hérault
> "Les oiseaux rupestres", sortie de terrain, à Minerve

 

Retrouvez le détail de ces actions et l'agenda complet sur:  herault.lpo.fr/agenda

Mobilisation pour le climat le 8 décembre à Montpellier

« Témoins au bout du monde »

Appelle à la mobilisation le 8 décembre à Montpellier, suite à ses deux précédents appels à manifestations en 2018.

 Adressé à

Monsieur le président de la Métropole,

Mme la présidente de la Région

"Poursuivant des recherches dans quarante pays sur les modes de vie alternatifs, nous proposons que soient organisées d’urgence au Corum, et sur France télévision, deux journées de débats publics entre la société civile, la Métropole et la Région.

Cela, en vue de l’établissement d’urgence d’un plan climat régional assorti de propositions adaptées à la hauteur des risques et enjeux humains et économiques. Déjà à Montpellier cet été dans la rue de nombreuses personnes m’ont dit avoir l’impression de passer sous un grill !Il y a le feu.

Lors de ces débats tous les sujets seraient abordés : modes de vie, de productions d’énergies, de développements et de consommations alternatifs ; en remplacement des modes responsables du réchauffement climatique souvent destructeurs, polluants, aliénants, parfois mortels, pour les hommes et la nature. Il serait question entre autres, de qualité de vie, et donc de l’eau, de l’alimentation, de la santé mise en danger prématurément ; de l’agriculture industrielle, de l’élevage intensif, des pesticides, déchets et impacts sur la biodiversité, les plantes et de toutes les formes de vie. Face à de pareils risques environnementaux, un pays où les pouvoirs publics feraient preuve de mépris envers les propositions des membres actifs de la société civile serait sans avenir.

Porté par mes investigations sur trois continents, je ne sais plus depuis combien d’années j’alerte les pouvoirs publics, avant même le dernier rapport du GIEC, Midi-libre du 9 septembre 2018 donnait mon point de vue presque « prémonitoire » : « Il est plus tard qu’on ne le pense ». Ce rapport le confirme.

Par avance merci pour votre soutien et votre mobilisation."

Christian Puech, président de l’association « Témoins au bout du monde ».  

Blog et contact : http://christianpuech.wordpress.com

L'électrique va impacter l'emploi

 

La voiture électrique va générer de nouveaux emplois mais elle va aussi en modifier et en supprimer d’autres.
Le moteur électrique est beaucoup plus simple et plus facile d’entretien qu’un moteur thermique avec ses systèmes annexes d’échappement et de transmission. Dans la voiture électrique la motorisation n’est plus la source principale de la valeur ajoutée. Comme pour le reste de l’économie, les composantes immatérielles liées à la voiture électrique deviennent centrales.


Avec la voiture électrique, plus de vidange, plus de pot d’échappement ou de filtres à air à remplacer : les garagistes et les professionnels de la maintenance seront de moins en moins des mécaniciens et de plus en plus des techniciens formés aux nouvelles technologies, à l’usage de logiciels pointus, à l’électronique ou à l’électrochimie des accumulateurs. Interrogé par Jean Botela pour la magazine « Capital », Eric Feunteun, directeur du programme "véhicule électrique" chez Renault illustre avec humour le nouveau paradigme technologique : "Voyez les acousticiens. Depuis que l’industrie automobile existe, on leur demandait de supprimer les bruits. A présent, avec le silence des voitures électriques, ils doivent inventer des buzzers pour alerter les passants !"

» Lire la suite

Un exemple de Territoire à énergie positive, le Grand Orb

Lancé en septembre 2014 par le ministère de l’écologie, le label « Territoires à énergie positive »  (TEPos) vise à encourager les collectivités engagées dans une démarche de transition énergétique. Dans le cadre de sa politique de développement durable, la Communauté de communes du Grand Orb dans l'Hérault envisage de se lancer dans la démarche TEPos et d’obtenir sa labellisation.

Territoire à énergie positive

Pour y parvenir, des actions devront être portées dans les domaines de la réduction de la consommation d’énergie, la diminution des émissions de gaz à effet de serre dans les transports, la gestion durable des déchets, ou encore la production d’énergies renouvelables locales, la préservation de la biodiversité et le développement à l’écocitoyenneté.

A la clé, la Communauté de communes en Pays Haut Languedoc pourrait ainsi contribuer aux engagements de la France dans la COP 21 et au-delà; et la grande majorité des actions, notamment celles concernant la consommation d’énergie, permettrait à l’intercommunalité de réduire les coûts des services. Les territoires retenus peuvent obtenir une aide financière qui permet de financer rapidement leurs projets.

GRAND ORB, L'ÉNERGIE POSITIVE

Ici, les énergies renouvelables couvrent 100% des besoins en électricité

Le territoire est particulièrement propice au développement des énergies renouvelables : éoliennes, barrages hydroélectriques, centrales photovoltaïques… nombreuses sont les installations en activité ou bientôt en fonctionnement. Sur le territoire, les installations couvrent les besoins de 100% de ses habitants, soit 22 000 personnes, alors qu’elles ne couvrent que 20% de la consommation sur le plan mondial.

UNE VOLONTÉ D’ACCOMPAGNEMENT

Compétente en matière d’aménagement du territoire, l’intercommunalité dispose d’un levier d’intervention dans la planification de la gestion du foncier, tout en préservant les zones à vocation agricole.

Une mesure incitative a également été prise en faveur des communes : Grand Orb reverse aux communes une partie des taxes qu’elle perçoit sur les installations.

Les unités de production :

  • Énergie photovoltaïque 2 parcs photovoltaïques : un parc à Bédarieux et un parc à La Tour-sur-Orb. Un 3ème est en création sur le Carreau de la Mine au Bousquet d'Orb. Plusieurs bâtiments d’entreprises sont aussi équipés en panneaux photovoltaïques, comme le Service Environnement de la Communauté de commune au Fraïsse (La Tour-sur-Orb), la Salle Polyvalente du Pradal, équipement de la Communauté de communes, ainsi que l’entreprise KP1.
  • Énergie hydraulique 3 centrales hydroélectriques sur l’Orb : deux centrales à Avène, une microcentrale au Bousquet d’Orb.
  • Énergie éolienne 2 sites éoliens : un parc éolien à Dio-et-Valquières et un parc à Camplong.

Des résidus d'hydrocarbures sur le littoral héraultais

Surveillance active du littoral héraultais suite à la suspicion de résidus d'hydrocarbures épars sur quelques plages du littoral est de l'Hérault

Quelques éléments de petites tailles qui pourraient être des résidus d'hydrocarbure ont été signalées sur les plages de Carnon et de Villeneuve - lès - Maguelone .

Jeudi 8 novembre, la direction départementale des territoires et de la mer de l'Hérault ( DDTM 34) et la gendarmerie maritime se sont rendues sur place : le phénomène apparaît modéré et peu étendu. Il ne nécessite pas le déclenchement du plan POLMAR Terre.

Pour éviter toute méprise avec d’autres phénomènes, la gendarmerie a procédé à des prélèvements en vue d'analyses pour déterminer la nature des résidus et savoir si elles sont liées à l'accident maritime qui s'est produit le 7 octobre dernier au large du Cap Corse. Le navire porte - conteneurs Virginia avait été percuté par un navire roulier et du carburant s'était échappé de ses soutes et avait réussi à gagner le littoral du Var et des Bouches - du - Rhône.

Les collectivités littorales avaient été informées en milieu de semaine de la possibilité de l'arrivée de la fin de la nappe polluante et les avait appelées à la vigilance. Dans tous les cas, les produits de cette fin de nappe sont maintenant fragmentés, solidifiés et agglomérés avec des végétaux.

Leur impact est désormais de faible ampleur. A cette occasion les précautions d’usage en cas de pollution sont rappelées : en cas de constat en mer ou sur terre de la présence d’une pollution sous la forme de boulettes d’hydrocarbures ou d’irisation, il convient de ne pas la toucher et d’en informer immédiatement les services de secours compétents :

- Pour la mer, le CROSS Méditerranée sur VHF 16 ou au 196

- Pour la terre, le 112 et la commune concernée.

Nettoyons la nature à Saint Geniès-des-Mourgues

Une matinée organisée par les associations de St Geniès - dont le Sel de Bérange  - pour le « Nettoyage de la campagne St Geniéroise » aura lieu le Samedi 10 Novembre 2018 : collecte des dépôts sauvages de matériaux, papiers, cartons, plastiques, verres, déchets en tous genres.

Suite à la journée internationale en faveur de l'environnement du 15 septembre 2018,

Le rendez-vous est fixé à 8h45 devant la Maison pour tous.

Départ vers 09h00 sur les différents sites de la commune. La distribution des sites se fera le matin même.

Retour vers 11h/11h30
Dépôt à la déchèterie de St Brès.

Apéro et repas tirés du sac à l’issue de la matinée.

Tout le monde peut y participer, même les enfants !

Le S.E.L. du Bérange est le « Système d’Echange Local » de Sussargues, St Geniès des Mourgues, Beaulieu et des villages environnants de la métropole de Montpellier.

Renseignements : 04 67 86 52 86