Nuage de sable du Sahara : comment expliquer ce phénomène qui traverse l'Europe de l'ouest


Tempête De Sable, Désert, Sable, Tempête

 

Depuis plusieurs jours, une quantité exceptionnelle de poussières du Sahara est transportée à travers l’Europe, via l’Espagne, le sud et l’est de la France, l'Allemagne et les Pays scandinaves.

Selon France Info : 

Le nuage de poussières du Sahara, qui traverse l'Europe de l'ouest depuis samedi 6 avril, contient des sédiments, des poussières de sable de très petite taille de moins de 10 micromètres essentiellement, donc plus fines qu’un cheveu. Lorsque des vents violents balaient les déserts, ces nuages de poussières peuvent atteindre de très hautes altitudes et être ensuite transportés par des flux d’air dans le monde entier sur des milliers de kilomètres.

Le suivi par satellite montre que ces nuages peuvent atteindre l’Europe mais aussi traverser l’Atlantique vers les Caraïbes ou le golfe du Mexique, comme cela s’est produit en juillet 2020. Depuis trois jours, une quantité exceptionnelle de poussières du Sahara a donc été transportée à travers l’Europe, via l’Espagne, le sud et l’est de la France, l'Allemagne et les Pays scandinaves, indique l’observatoire européen Copernicus. Un phénomène qui a contribué à dégrader la qualité de l’air.

Des épisodes plus fréquents 

Y a-t-il un risque pour la santé ?.................. Lire sur : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-billet-vert/nuage-de-sable-du-sahara-comment-expliquer-ce-phenomene-qui-traverse-l-europe-de-l-ouest_6447181.html

Météo : A quel point les températures sont-elles plus élevées samedi dans l'Hexagone par rapport au siècle dernier ?


Selon France Info : Un pic de chaleur inédit par son intensité et sa précocité traverse la France samedi, avec des températures qui dépassent largement celles mesurées à la même date à la fin du XXe siècle.

Des Lunettes De Soleil, Bassin

Des températures exceptionnellement chaudes pour la saison sont attendues samedi 6 avril sur une grande partie de l'Hexagone. Météo-France annonce des maximales qui frôleront ou atteindront les 30°C dans certains territoires, notamment dans la région Centre-Val de Loire et dans le Sud-Ouest. Ce pic de chaleur, inhabituel pour un début de mois d'avril, s'inscrit dans un contexte de réchauffement climatique provoqué par les émissions de gaz à effet de serre générées par les activités humaines.

La comparaison avec les relevés effectués le 6 avril entre 1971 et 2000 montre des écarts de température (calculée à partir des minimales et des maximales sur la journée entière) particulièrement élevés (voir notre carte ci-dessous). La barre symbolique des dix degrés d'écart est atteinte dans six des trente stations de référence utilisées dans l'Hexagone par Météo-France pour analyser l'évolution des températures dans le temps long. L'écart le plus important est relevé à Pau, dans le Béarn, où il fera, selon les prévisions de Météo-France, 12,1 degrés de plus samedi, par rapport à la moyenne des températures mesurées le même jour à la fin du XXe siècle............

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/meteo/carte-meteo-a-quel-point-les-temperatures-sont-elles-plus-elevees-samedi-dans-l-hexagone-par-rapport-au-siecle-dernier_6468755.html

PFAS : ce que dit la législation européenne sur l'usage de ces "polluants éternels"


Ces substances chimiques, omniprésentes dans notre quotidien et quasiment indestructibles, sont pointées du doigt pour leurs effets nocifs sur l'être humain. La France, et plus largement l'Union européenne, lancent des initiatives pour mieux les encadrer, voire les interdire.

 

Piles, Téléphones Portables, Radio

 

 

Selon France Info

L'Assemblée nationale a adopté jeudi 4 avril une proposition de loi écologiste visant à restreindre les PFAS, ces "polluants éternels" que l'on retrouve notamment dans les ustensiles de cuisine, les vêtements ou les emballages alimentaires. Mais que dit l'Union européenne sur l'usage de ces substances chimiques ? Il n'y a pas une réglementation européenne unique mais plusieurs textes qui encadrent les PFAS. Pas facile de s'y retrouver d'autant qu'ils ne couvrent pas tout à fait les mêmes choses.

Quand on parle de PFAS, on désigne une famille de 10 000 à 14 000 composés chimiques, selon les estimations. Parmi eux, deux sont particulièrement connus car répandus : le PFOA (acide perfluorooctanoïque) et le PFOS (sulfonate de perfluorooctane). L'UE a déjà légiféré sur ces substances.................

Aller plus loin https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/pfas-ce-que-dit-la-legislation-europeenne-sur-l-usage-de-ces-polluants-eternels_6466646.html

Communiqué de Générations Futures : Les lobbies industriels attaquent la loi qui demande l'interdiction des PFAS (connus sous le nom de polluants éternels) !

 

La proposition de loi "visant à protéger la population des risques liés aux PFAS" (aussi appelés "polluants éternels") du député écologiste N. Thierry sera votée à l'Assemblée nationale jeudi 4 avril 2024. Des premiers échanges ont eu lieu en commission du développement durable le 27 mars dernier. 

 

Les députés de la majorité présidentielle (Renaissance, Démocrates, Horizons), du parti Les Républicains et du Rassemblement national ont essayé de réduire l'ambition de ce texte. Pour le moment, ils ont échoué ! C'est une première victoire.

 

Générations Futures a besoin de vous pour interpeller ces députés pour exiger qu'ils soutiennent cette proposition de loi.

En outre, Bruno Lemaire (Ministre de l'Economie et des Finances) et Roland Lescure (Ministre délégué chargé de l'Industrie) ne soutiennent pas cette proposition de loi et vont probablement rencontrer les députés de la majorité mardi prochain avec la volonté certaine d’affaiblir le texte voire de l’enterrer.

 

Soutenus pars des ONG européennes, nous avons envoyé le 29 mars un courrier à Bruno Lemaire pour dénoncer les arguments qu'il avance sous couvert de chantage à l’emploi qui, dans ce dossier, ne vaut pas (courrier à retrouver sur generations-futures.fr).

On recense déjà près de 35 000 interpellations ! 

 

C'est vraiment super (un grand merci!) et on a vu qu'en Commission du développement durable cela avait porté ses fruits ! Ensemble maintenons la pression !

 

Interpellez vos députés et les ministres Bruno Lemaire et Roland Lescure !

STOP PFAS
Je clique et j'interpelle mes députés, Bruno Lemaire et Roland Lescure.

Mission d’information sur le traitement et la valorisation des déchets sur notre territoire 

Profitant du renouvellement indispensable de la Délégation de Service Public (DSP) de l'usine Amétyst, la Métropole de Montpellier lance une mission d'information ce mois de mars 2024 sur le traitement et la valorisation des déchets sur notre territoire. Depuis la fermeture de la décharge de Castries en 2019, notre intercommunalité est contrainte d’exporter ses déchets. Ainsi, 4 500 camions transportent 110 000 tonnes de déchets par an à travers la région Occitanie. Cette réalité constitue une impasse tant sur le plan écologique que budgétaire pour notre Métropole.

PREMIÈRE AUDITION DU 1ER MARS 2024

Poursuivant avec détermination la politique de réduction drastique des déchets initiée en 2020, il est impératif de prendre une décision cruciale pour l'avenir de notre territoire. À cette fin, nous rassemblons les autorités publiques, les experts, etc.

La première audition s'est déroulée le 1er mars 2024 dans la salle du Conseil en présence du cabinet ANTEA, d'Agnès Langevine, Vice-Présidente de la Région Occitanie, et de Pierre Vignaud, expert à l'ADEME. Afin d'assurer la transparence des débats sur un dossier d'une telle importance, vous pouvez retrouver l'intégralité de ces échanges en ligne....................

Poursuivre sur : https://www.montpellier3m.fr/actualite/mission-dinformation-sur-le-traitement-et-la-valorisation-des-dechets-sur-notre-territoire

Inaugurations de 3 nouveaux points de réemploi dans les déchèteries de la métropole

 

 

3 nouveaux points de réemploi sont inaugurés au mois de mars et d'avril 2024 : à la déchèterie de Montferrier-sur-Lez mercredi 27 mars, à la déchèterie de Villeneuve-lès-Maguelone lundi 8 avril et à la déchèterie de Saint-Georges d'Orques vendredi 12 avril. Ces points de réemploi vous permettent de donner vos objets encore en bon état pour favoriser leur réutilisation par des acteurs locaux via la revente ou le don.

Après l'inauguration d'un premier point de réemploi dans la déchèterie de Baillargues/ Castries en mai 2022, 3 nouveaux points de rémploi seront désormais accessibles aux habitants de la Métropole à partir des mois de mars-avril 2024.

À l'occasion de leur inauguration, des animations autour du compostage seront proposées et des sacs de compost seront distribués gratuitement :

Mercredi 27 mars 2024 dès 10h : Inauguration du point de réemploi de Montferrier-sur-Lez

  • Distribution de graines pour chaque objet déposé
  • Animations compostages de 10h à 18h
  • Distribution de composteurs individuels
  • Distribution de big bags avec broyat
  • Distribution de sacs de compost

Lundi 8 avril 2024 dès 14h : inauguration du point de réemploi de Villeneuve-lès-Maguelone

  • Distribution de graines pour chaque objet déposé
  • Animations compostages de 14h à 18h
  • Distribution de composteurs individuels
  • Distribution de big bags avec broyat
  • Distribution de sacs de compost

Vendredi 12 avril dès 14h :  inauguration du point de réemploi de Saint-Georges d’Orques

  • Distribution de graines pour chaque objet déposé
  • Animations compostages de 14h à 18h
  • Distribution de composteurs individuels
  • Distribution de big bags avec broyat
  • Distribution de sacs de compost
  • Construction de composteurs en bois de récupération

Inaugurations de la centrale photovoltaïque de l'école Bertie Albrecht et du Raccordement au Réseau Montpelliérain Chaleur et Froid (RMCF) du groupe scolaire Albrecht-Garibaldi

Dans le cadre de la 2e édition de “Montpellier Change Avec Vous”, la centrale photovoltaïque installée sur la toiture de l’école Bertie Albrecht a été inaugurée ce vendredi 22 mars 2024, ainsi que le raccordement au Réseau Montpelliérain Chaleur et Froid (RMCF) du groupe scolaire Albrecht-Garibaldi, permettant une réduction de plus de 20 tonnes équivalent CO2 par an.

La centrale photovoltaïque de l'école Bertie Albrecht, une installation photovoltaïque de 350 m2 produisant 105 % des besoins en électricité du groupe scolaire

Le groupe scolaire Bertie Albrecht-Garibaldi est situé dans le quartier Mas Drevon, au 1 place
Fontjun à Montpellier. Construit en 1972 par un procédé de béton préfabriqué type Briard Balency (habillage typique des années 70), ce bâtiment convient à l’installation d’une centrale photovoltaïque du fait de sa structure lourde. C’est une des raisons qui a permis à cette école d’être équipée de cette centrale.

Le groupe scolaire Albrecht-Garibaldi a une consommation d’énergie moyenne annuelle de 150 MWh /an dont 37MWh pour l’électricité, ce qui offre un bon potentiel pour autoconsommer une partie importante de la production photovoltaïque.

Début 2023, des études avaient été réalisées pour étudier la faisabilité du projet. Il en était ressorti un potentiel photovoltaïque intéressant sur l’école maternelle de 33kWc environ (ratio entre investissement et production).

En plus d’une production locale d’électricité, la performance du bâtiment a été améliorée grâce au remplacement de l’isolation de la toiture.

Sa production prévisionnelle annuelle représente 41MWh/an, soit 105% des besoins en électricité du groupe scolaire.

45% sera directement consommée par le groupe scolaire. La production restante sera distribuée via le réseau ENEDIS, vers 4 établissements de la collectivité : le stade Sabathé, l’école Churchill, le gymnase Colas, la crèche Blanche Neige, de manière à réduire une partie de la facture d’électricité de ces bâtiments.

Cette installation photovoltaïque est la première installation en autoconsommation collective sur le patrimoine existant de la Ville de Montpellier.

Le raccordement au réseau montpelliérain chaleur et froid (RMCF) du groupe scolaire Albrecht-Garibaldi

Un raccordement permettant une réduction de plus de 20 tonnes équivalent CO2 par an.

La chaufferie du groupe scolaire datait de 2000 et son remplacement était programmé. A l’issue de la saison de chauffage 2022/2023, les travaux de raccordement du groupe scolaire au réseau RMCF Cité Créative / Croix d’Argent ont ainsi été lancés.

Ces travaux ont consisté en :

  • la dépose des deux anciennes chaudières de 200kW chacune,
  • la rénovation du local chaufferie (maçonnerie, faux plafond, peintures et serrurerie),
  • la pose d’un échangeur à plaques de 230 kW (surdimensionné pour chauffer l’extension future
  • des nouvelles classes, en lieu et place des anciens logements de fonction),
  • la rénovation de la GTC (système de télégestion), de la régulation, de la distribution hydraulique ; et mise en conformité.

Les travaux ont duré 3 mois de juin à août 2023. Ces nouveaux équipements sont opérationnels depuis le mois de septembre 2023.

En 2024, 3 autres sites seront raccordés au RMCF Cité créative / Croix d’Argent : l’école Voltaire, l’école Marcel Pagnol, la médiathèque Victor Hugo

Le raccordement à un réseau de chaleur urbain ouvre droit à des CEE (Certificat d’Economie d’Energie), soit près de 320 MWhcumac pour cette opération. Le kWhcumac est une unité pour quantifier l’énergie économisée suite aux travaux.
Sans compter la baisse des factures d’énergie du groupe scolaire, qui en moins de 20 ans, permettra de rembourser les dépenses travaux ainsi que le passage aux énergies renouvelables qui ne permet de ne plus consommer de gaz naturel.

Sobriété énergétique : une métropole qui se veut exemplaire

Déjà très engagée dans la transition écologique, la Métropole a décidé de se saisir du contexte de crise pour accélérer ses efforts en faveur d’une réduction pérenne de ses consommations et pour le développement des énergies renouvelables, en cohérence avec les objectifs de sobriété énergétique et de neutralité carbone à horizon 2050 posés à travers le Plan Climat Air Énergie Territorial solidaire (PCAETs).

Le recours à l’énergie photovoltaïque et plus largement aux énergies renouvelables contribue largement à la transition énergétique et aux objectifs que la Métropole s’est fixés : multiplier par 2 la part d’énergie renouvelable locale dans la consommation d'ici 2026 et d’atteindre 44% de cette part à l’horizon 2050, conformément aux engagements du PCAETs.

Les bâtiments publics équipés de panneaux solaires photovoltaïques

Une politique volontariste et ambitieuse que la Métropole s’applique à elle-même. Chaque projet d’autoconsommation va permettre de réduire la facture énergétique de l’ordre de 20 à 25%. L’objectif est de faire aboutir un maximum de projet d’ici 2026.

La production d’électricité photovoltaïque de ces installations est de 2,5 GWh par an soit 15% de la consommation électrique de tous les bâtiments métropolitains. Avec la production électrique des cogénérations du Thôt, d’Ametyst et Maera (30 GWh par an) la Métropole produit 180% des besoins électriques de ses bâtiments et 62% de ses besoins électriques totaux en ajoutant l’espace public (éclairage public, feux, hydraulique…).

Le RMCF (Réseau Montpelliérain de Chaleur et de Froid) est à énergie renouvelable à plus de 70% grâce au bois énergie et à la récupération de chaleur fatale. Il est donc moins soumis à l’envolée des prix des énergies fossiles et non sujet aux aléas géopolitiques. L’objectif est d’alimenter +60% de logements par ces réseaux de chaleur renouvelable d’ici 2026.

Deux inaugurations inscrites dans le cadre de la 2e édition de Montpellier change avec vous, du 18 mars au 22 juin 2024

Pour la deuxième année consécutive, du 18 mars au 22 juin 2024, Michaël DELAFOSSE, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole et l’ensemble de l’équipe municipale, iront à la rencontre des Montpelliéraines et des Montpelliérains à travers plus de 100 rendez-vous.

Un programme de dialogue ambitieux qui favorise le dialogue autour des grands projets de transformation de la ville, de requalification des quartiers, des modes de déplacement, ainsi qu’autour des enjeux de vitalité commerciale, associative, citoyenne…

Une véritable opportunité pour venir échanger au sujet de la vie du quartier, avec ceux qui le vivent au quotidien, et de partager la vision de l’avenir de la Ville avec ses habitants. Cette deuxième édition “Montpellier Change Avec Vous” démarre dans le quartier Croix d’Argent.

Calendrier 2024

Générations Futures : Interpellez massivement vos députés pour qu'ils soutiennent l'interdiction des PFAS !

 

Générations Futures : Interpellez massivement vos députés pour qu'ils soutiennent l'interdiction des PFAS !

Le député écologiste Nicolas Thierry a déposé une proposition de loi "visant à protéger la population des risques liés aux substances per- et polyfluoroalkylées" (appelées aussi "polluants éternels" ou PFAS). Cette proposition de loi est une opportunité immanquable pour la France d'éliminer progressivement ces "polluants éternels" pour protéger l'environnement et la santé des Français.

­ ­ ­
­

                                                          RAPPEL !

Les PFAS sont des substances ultra résistantes, massivement utilisées par l'industrie pour concevoir notamment des objets de notre quotidien tels que des ustensiles de cuisine antiadhésifs, des emballages alimentaires imperméables, des tissus antitaches. Certains pesticides épandus en France contiennent aussi des PFAS pour les rendre plus résistants. 

Le problème majeur des PFAS est leur quasi impossible disparition, qui entraîne leur accumulation dans notre environnement et la contamination massive de nos eaux, de nos sols ainsi que de notre corps !

Les expositions aux PFAS s'accompagnent d'effets graves sur la santé. Certains PFAS peuvent atteindre les différents organes et perturber les grands systèmes du corps humain (métabolique, cardiovasculaire, reproductif, immunitaire, etc.).

­
­ ­ ­

La proposition de loi va être discutée à l'Assemblée nationale le 27 mars 2024 en commission du développement durable et de l'aménagement du territoire. Elle sera votée en séance plénière le 4 avril 2024

En prévision de ces deux échéances clés, nous sollicitons votre aide pour interpeller les députés pour exiger qu'ils votent en faveur de cette proposition de loi.

STOP PFAS
J'interpelle mes députés

Chaque année, du 20 au 30 mars, découvrez toutes les alternatives aux pesticides à travers un programme d’animations dans toute la France.

 
Coquelicots, Fleurs, Sur Le Terrain
 
Réservation : Non
Prix : Gratuit
Accessibilité Handicapés :
Accessibilité sourds et malentendants : Oui
Aveugles et malvoyants : Non
Personnes à mobilité réduite : Oui
Personnes en situation de handicap mental : Non

Pendant les 10 premiers jours du printemps, période de reprise des épandages de pesticides, la Semaine Pour les Alternatives aux Pesticides (SPAP) met à l’honneur les mille et unes alternatives pour se passer des pesticides chimiques de synthèse dans notre consommation et notre production.

Ce sont plus de 1000 événements en France et à l’étranger qui sont organisés chaque année par les citoyens, les associations, les entreprises ou encore les collectivités territoriales. Au programme : conférences, ciné-débats, portes ouvertes de fermes, de moulins, de jardins, dégustations, ateliers, démonstrations, spectacles…

Cet événement est coordonné au niveau national par l’association Générations Futures et rassemble 50 organisations nationales partenaires, dont la LPO, et de multiples acteurs locaux.

Plus d’informations

Consultez le site dédié

Crise climatique : visualisez la vague de chaleur "exceptionnelle" enregistrée sur le continent africain

 

Le réchauffement climatique dû à l'activité humaine et le phénomène El Niño ont provoqué des anomalies extrêmes de température à la mi-mars.
 
Namibie, Nature, Deadvlei, Désert

Une situation "exceptionnelle", des "milliers de records explosés". Entre le lundi 11 et le dimanche 17 mars, des internautes ont signalé sur le réseau social X des températures particulièrement chaudes sur le continent africain. "Tous les ingrédients sont réunis pour avoir des températures élevées sur le continent en ce printemps", explique le climatologue Benjamin Pohl, chercheur à l'institut Biogéosciences de l'université de Dijon.

Sur les relevés de l'observatoire européen Copernicus, les anomalies positives de températures ont en effet recouvert de nombreuses régions du continent lors de cette semaine, comme le montre l'outil Climate Pulse, qui permet de comparer les températures du jour avec les moyennes entre les années 1991 et 2020. Plus la zone concernée vire au rouge, plus on se rapproche de +8 à +12°C par rapport aux températures des trente dernières années :  voir sur : https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/crise-climatique/crise-climatique-visualisez-la-vague-de-chaleur-exceptionnelle-enregistree-sur-le-continent-africain_6435835.html

Réchauffement climatique : que cache la baisse "record" des émissions de gaz à effet de serre de la France en 2023

Selon France Info

Protection Environnementale

Le ministre Christophe Béchu s'est félicité que les émissions françaises aient baissé de 4,8% en 2023 par rapport à 2022. Un résultat en phase avec l'objectif du gouvernement de réduire les émissions de 55% d'ici 2030.

Une "année historiquement bonne" et une "année record". Le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, n'a pas caché une certaine satisfaction en annonçant, mercredi 20 mars, que la France avait réduit en 2023 ses émissions de gaz à effet de serre 4,8% par rapport à 2022. Pour cette seule année 2023, il s'agit "quasiment de la totalité de la baisse" enregistrée "en France entre 2012 et 2017", a affirmé le ministre sur TF1.

Le réchauffement climatique est lié aux activités humaines et plus particulièrement à nos émissions de gaz à effet de serre causées par le recours aux énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon).................

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/crise-climatique/rechauffement-climatique-que-cache-la-baisse-record-des-emissions-de-gaz-a-effet-de-serre-de-la-france-en-2023_6436093.html