Plus de 800 personnes au Festival de la Biodiversité !

Malgré une météo capricieuse, vous avez été plus de 800 à participer aux visites et animations du Festival de la Biodiversité. Faune, flore, paysages et lieux culturels du Territoire de Thau et des Palavasiens n'ont maintenant plus de secrets pour vous.

Rendez-vous l'année prochaine pour de nouvelles aventures.

De nombreux acteurs locaux ont soutenu le festival : l’Agence française pour la biodiversité, l’Agence de l’eau RMC, la Région Occitanie, le département de l’Hérault, le Siel, le SMBT, les communes du territoire et le Domaine de Roquemale ainsi que des partenaires privés avec Edf Energies Nouvelles et la Fondation TOTAL.

Le festival s'est joint également cette année à Coopère 34, au Conservatoire d’espaces naturels Languedoc-Roussillon, Project Seahorse, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage et l'association Label Bleu.

"Merci à tous nos partenaires et aux membres du CPIE BT (LPO Hérault, ardam, Atelier des recycleuses, Compagnie de l’empreinte, Adena, Abeille en jeux, Peau Bleu) pour le succès de cette 2ème édition."

Le plastique asphyxie la Méditerranée

D'après le Monde.fr :

La Méditerranée menace de se transformer en « mer de plastique », met en garde, vendredi 8 juin, le WWF, qui propose une série de mesures pour la sauver des déchets plastiques, qui l’asphyxient comme aucune autre mer.

trash on the beach

L’association compile une série de données scientifiques alarmantes, dans un rapport publié vendredi : la mer Méditerranée concentre un niveau record de « microplastiques », ces miettes de moins de 5 millimètres, qui empoisonnent toute la chaîne alimentaire jusqu’à menacer la santé humaine. Au total, « la concentration de microplastiques est presque quatre fois plus élevée » dans cette mer quasi fermée que dans les « continents » de déchets plastiques repérés dans les océans, souligne le WWF.

Lire :   Dix chiffres pour résumer les enjeux et les risques pour les océans

Continuer sur : https://www.lemonde.fr/planete/article/2018/06/08/mobilisation-pour-sauver-la-mediterranee-du-niveau-record-de-plastique-qui-l-envahit_5311596_3244.html

Planet Océan à Montpellier du 7 au 10 juin

La journée Mondiale de l’Océan a lieu chaque année le 8 juin. Célébrée dans le monde entier par des milliers d’organisations dans plus de 70 pays, cette journée a pour but de rendre hommage à la beauté, à la richesse de l’Océan et de sensibiliser le public au rôle important joué par ce dernier.

Deux thématiques seront abordées cette année à Planet Ocean Montpellier : la pollution plastique et les méduses de Méditerranée.
Du 7 au 10 juin 2018, les visiteurs de Planet Ocean Montpellier pourront assister à des conférences et des animations. Des scientifiques et des associations de protection de l’environnement seront également présents pour informer le grand public de leurs actions en faveur de l’Océan !

La conférence d’ouverture gratuite « Les méduses, beaucoup plus que des organismes piquants » aura lieu Jeudi 07 juin à 19h30,

la projection-conférence gratuite du film "la pollution invisible" de l’association Seaplastics sera suivie d’une explication commentée de Charlotte Lefebvre du Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive de Montpellier le vendredi 08 juin à 19h30,

l’association montpelliéraine Ailerons qui milite en faveur de la protection des requins et des raies de Méditerranée sera présente afin de présenter ses missions au public. 

Le réseau CPIE Bassin de Thau présentera ses différents projets et outils pédagogiques sur le monde marin le samedi 09 juin. Ils effectueront des mini-conférences sur leurs missions toutes les 15 minutes, toutes les heures. Le programme Sentinelles de la mer Occitanie, initié et porté par le CPIE Bassin de Thau, vise à relayer des projets de sciences participatives en mer, lagunes et littoral dans la région Occitanie.

Planet Ocean -  direction « Odysseum », Tramway Ligne 1 arrêt station « Place de France » à Montpellier

Retrouvez le programme de la Journée Mondiale de l'Océan sur : https://www.planetoceanworld.fr/journee-mondiale-de-locean/

Un Circaète Jean-le-Blanc retrouvera la liberté

Un Circaète Jean-le-Blanc braconné retrouvera la liberté le 6 juin 2018 dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Environnement avec la LPO.

Dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Environnement, la LPO Hérault vous invite au relâcher d’un Circaète Jean-le-Blanc.

Blessé par du plomb de chasse dans l’Aude, avant ou pendant son départ en migration, ce rapace pourtant protégé est arrivé au Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage de Villeveyrac avec une fracture de l’aile.

En soins depuis octobre 2017, il est aujourd’hui prêt à reprendre son envol. Il n’aura malheureusement pas pu se reproduire cette année et contribuer à produire un unique jeune (seulement 2400 à 2900 couples en France).

Pour en apprendre davantage sur cet oiseau (http://rapaces.lpo.fr/circaete), sur son séjour au sein de l’unité de soins et sur nos actions, rendez-vous au Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage mercredi 6 juin à 15h (sans inscription) et ainsi assister à la remise en liberté de ce magnifique « mangeur de serpents ».

Nous pourrons également échanger avec vous sur la situation financière de notre structure dans le cadre de notre appel aux dons et répondre à vos questions.

 [en soins le circaète Jean-le-Blanc braconné ]

Bienvenue dans mon jardin au naturel le 2 juin 2018

Vous aimez jardiner en respectant la nature, sans pesticides et sans engrais chimiques : ce samedi 2 juin 2018, Bienvenue dans mon jardin au naturel fait son grand retour pour l’année 2018 ! 

Le CPIE APIEU - Territoires de Montpellier participe à ce grand événement dont le but est de sensibiliser le grand public aux pratiques du jardinage sans pesticides et promouvoir les différentes techniques adaptées aux jardins amateurs. 

Au programme : 

l'équipe vous attend nombreux pour découvrir auprès de jardiniers passionnés des conseils, astuces et informations sur le jardinage au naturel. Vous seront proposés jeux et ateliers pour tous. 

Vos sens seront en éveil à l’occasion de ces rendez-vous conviviaux dans trois jardins de la ville de Montpellier : 

- De 10h à 12h aux jardins familiaux du Grand Grès, parcelle 68, rue de la Plauchude. Pour s'inscrire c'est ICI 

- De 14h à 16h au jardin partagé Voltaire, situé à la Maison pour Tous Voltaire, 3, square Jean Monnet (Tram 3/ arrêt Voltaire ou Tram 1/ arrêt Rives du Lez). Pour s'inscrire, c'est ICI

- De 14h à 16h, au jardin partagé Mélina Mercouri à l'occasion de la fête du jardin. 

Tout public, entrée libre

Pour toutes informations complémentaires n'hésitez pas à vous rendre sur le site national de l'opération : http://mon-jardin-naturel.cpie.fr/

Une ruche au CHU de Montpellier

A l’occasion de la semaine européenne du développement durable, du 30 mai au 5 juin 2018, le CHU de Montpellier diffusera chaque jour sur Facebook un geste éco-citoyen.


Pour 1000 j’aime ou partages sur le site du CHU de Montpellier, une ruche sera installée au sein du CHU de Montpellier.

Le @CHU_Montpellier s’engage dans la démarche « Développement Durable » et incite ses professionnels et ses followers à devenir Eco-agents en adoptant tous les jours des Eco-gestes simples, peu contraignants et plein de bon sens. « Si nous bougeons tous ensemble, nous pouvons faire changer les choses ! Dès maintenant, chaque geste compte ! ».

Tous acteurs de la préservation des espaces marins, lagunaires et littoraux

Sentinelles de la mer Occitanie

Le programme Sentinelles de la mer Occitanie, initié et porté par le CPIE Bassin de Thau, vise à relayer des projets de sciences participatives en mer, lagunes et littoral dans la région Occitanie. Véritable vitrine et espace d’échanges pour les porteurs de projets et gestionnaires, le programme souhaite mobiliser les observateurs citoyens pour contribuer à la science.

hippocampe mouchete_SDLM_A.Rybnikow

Après une phase test en 2015 pour relayer trois projets coordonné par le CPIE Bassin de Thau ( Hippo-THAU, BioLit et MedObs-Sub), le programme Sentinelles de la mer Occitanie relaie aujourd’hui 20 projets en sciences participatives portés par 16 structures. Ce travail, mené en concertation avec le réseau national Vigie-Mer vise à  donner une meilleure visibilité aux programmes existants et faciliter l’accès à la science participative pour tous les usagers de la mer par un calendrier des événements, une newsletter, un stand commun et un site vitrine www.sentinellesdelamer-occitanie.fr. Sentinelles de la mer Occitanie permet ainsi de sensibiliser le public à la protection et à la valorisation du patrimoine naturel marin, tout en faisant découvrir leur territoire aux sentinelles.Comment participer

Vous êtes observateur ? Que vous soyez pêcheur, plaisancier, plongeur, promeneur ou un autre usager de la mer et du littoral vous pouvez participer au programme en vous rendant sur le site internet.

Vous êtes porteur de projet en sciences participatives ? Contactez l’équipe du programme (coordonnées ci-contre) pour intégrer la dynamique
⇒ 09.72.54.67.01 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le réseau Sentinelles de la Mer Occitanie a organisé son premier festival en octobre 2017. 3 jours de rencontres, échanges, et sorties nature. Plus de 500 personnes ont répondu présents, un succès pour cette première édition.
En savoir plus

Petites sentinelles de la mer

Ce volet du programme Sentinelles de la mer Occitanie s’adresse aux enfants. L’objectif est de mieux connaître son territoire, la biodiversité, les acteurs, les usages et les métiers de la mer et des lagunes à travers des observations (laisses de mer, macro-déchets, …), des rencontres avec des gestionnaires, des professionnels, des sportifs, dégustation des produits locaux, présentation des techniques de pêches traditionnelles… Les élèves deviennent ainsi des observateurs, mais aussi des ambassadeurs actifs de leur environnement en sensibilisant les usagers rencontrés à la préservation des milieux.

Où va flotter le Pavillon Bleu cette année ?

Le palmarès national 2018 du précieux label vient d'être dévoilé à Montréjeau en Haute-Garonne ce jeudi 24 mai 2018

L'annonce du label Pavillon Bleu 2018 fait état de 399 sites sur 186 communes vertueuses qui s'engagent pour une préservation des eaux de baignades françaises. En Occitanie, ce sont 35 communes récompensées et labellisées Pavillon Bleu en ce qui concerne les lacs, les plages et les rivières, et 20 ports de plaisance distingués pour cet été.

Parmi les communes héraultaises, Villeneuve-lès-Maguelone est cette année une fois de plus mise à l'honneur pour ses actions en faveur du développement durable, de la plage du Pilou à celle du Prévost pour la 31e édition.

L'association qui développe le Pavillon Bleu depuis 1985 (office français de la Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe) change de nom et devient Teragir. Le Pavillon Bleu ancre son action dans l'Année Internationale du Tourisme Durable pour le Développement, proclamée par les Nations Unies. Le Blue Flag fête ses 30 ans d'existence au niveau international.

L'obtention du Pavillon Bleu est basée sur l'examen de deux types de critères : 

- les critères essentiels : ils constituent le minimum exigé pour obtenir le Pavillon Bleu (sauf demande de dérogation motivée devant être validée par le jury national et approuvée par le jury international, souverain en la matière),
- les critères optionnels ou guides (pouvant devenir à terme impératifs).

Ces critères sont répartis en quatre catégories :

- les critères liés à l'éducation à l'environnement 
- les critères liés à l'environnement général ou la gestion du site
- les critères liés à la gestion des déchets
- les critères liés à la gestion de l'eau et du milieu 

Télécharger la présentation des critères

Commune/Plage

Port de plaisance

Pour connaître le palmarès : http://www.pavillonbleu.org/table/palmares-2018/

Hérault Agde Grau d'Agde, La Tamarissière, Le Môle, Les Battuts, Plage Naturiste, Richelieu, Rochelongue, Saint Vincent, La Roquille, La Plagette
Hérault Clermont-l'Hérault Plage de Clermont-l'Hérault Lac du Salagou
Hérault Frontignan La Peyrade Entrée, Port Rive Ouest, Plaisanciers, Les Aresquiers, Port Rive Est
Hérault La Grande Motte Grand Travers, Plage du Couchant, Plage de la Rose des Sables, Saint Clair / Point Zéro
Hérault Marseillan Plage d'honneur, Robinson
Hérault Mauguio Carnon Carnon les Dunes (secteur grand travers), Carnon l'Avranche (De Grasse/Suffren), Carnon /Degrasse, Carnon Centre
Hérault Palavas les Flots Rive Gauche - Le Grec, Rive Droite - Saint Pierre, Rive Gauche - St Maurice, Rive Gauche - St Roch, Rive Droite - L'Albatros
Hérault Portiragnes La Redoute (Blockhaus), Le Bosquet
Hérault Sérignan Sérignan Plage
Hérault Sète Castellas, 3 Digues, Plage du Lido, Plage de la Fontaine, Lazaret, Plage de la Baleine
Hérault Valras Plage Les Mouettes, Casino, Poste de secours central, De Gaulle
Hérault Vias Farinette
Hérault Villeneuve les Maguelone Maguelone Est, Maguelone Ouest

Le Festival de la Biodiversité, jusqu'au 27 mai

Le Festival de la Biodiversité, du 23 au 27 mai 2018
Sympathiques petites bêtes :  dimanche 27 mai 2018 de 14h à 17h, à Villeneuve-lès-Maguelone, au Domaine de Pouzol

De Villeneuve-lès-Maguelone à Mèze, tous sentinelles de Thau !

Animations, sorties, ateliers pédagogiques, expositions, rencontres… 5 jours pour découvrir et s’impliquer dans des programmes de sciences participatives !

Organisé par le réseau CPIE du Bassin de Thau en partenariat avec le service Patrimoine de Sète Agglopôle Méditerranée, le Festival de la Biodiversité c’est une semaine d’animations, balades, expositions, ateliers et jeux pour mieux connaître la biodiversité et les milieux naturels du Bassin de Thau et des étangs palavasiens.
Devenez acteurs de la biodiversité en découvrant des programmes de sciences participatives lors de sorties organisées près de chez vous : plantes médicinales et aromatiques, oiseaux, abeilles, paysages, faune et flore sous-marine,… Profitez des différents événements pour tout connaître de la biodiversité du territoire et la préserver en devenant Sentinelles de Thau !
Apprenez à voir l’invisible et ainsi découvrir les merveilles que nous offre la nature…

5 jours, 28 animations

Téléchargez la programmation du festival

Sympathiques petites bêtes :  dimanche 27 mai 2018 de 14h à 17h, à Villeneuve-lès-Maguelone, au Domaine de Pouzol

Papillons, libellules, oiseaux… chacun a son rôle à jouer ! Retrouvez les liens avec les plantes qui les accueillent. Labélisé « HéRAULT NATURE ». Partenariat Département de l’Hérault et COOPERE 34 - Animée par la LPO Hérault, LabelBleu – Réservation 06.42.89.73.65 - Gratuit

(certaines animations sont sur réservation. Inscrivez-vous au plus vite !)

Le 2 juin : la Journée Poisson au Grau-du-Roi

La Journée Poisson se déroulera le samedi 2 juin au Seaquarium du Grau-du-Roi. 

Au programme :

9h30-11H30 : Animation sur la plage ou à l’aquarium sur la diversité du monde marin - tarif matin : 4 euros par personnes, réservation Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. -

14h-16h : Conférences Sentinelles de la Mer Occitanie: Les Sciences participatives du littoral Occitanie animé par l’Institut Marin Seaquarium, relais du CPIE pour le réseau Sentinelles, et illustration des programmes Hippo-Thau et Fish Watch Forum animé par Patrick Louisy de Peau-Bleue.

16h-17h30 : Atelier de reconnaissance des poissons de Méditerranée et application dans l’aquarium, par P. Louisy

17h30- 18h30 : Pause gourmande - coquillages et hippocampes en chocolat Guylian de Belgique.

- Tarif après-midi : 6 euros par personnes avec possibilité d’accès à l’aquarium. Réservation : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. -

18h30- 20h : Conférence « Que savons-nous sur les hippocampes ? Qu’est-ce qu’ils nous apprennent ? » avec Amanda Vincent, spécialiste mondiale des hippocampes et Patrick Louisy de Peau-Bleue. Suivi d’un apéritif. Gratuite, ouvert à tous dans l'aquarium.

Séminaire police de la nature du 24 mai 2018

Signature d'un protocole d'accord entre Procureurs, Préfet et établissements publics pour apporter une réponse adaptée aux atteintes à l’environnement.

 Séminaire police de la nature du 24 mai 2018

 UNIS POUR PROTÉGER LA NATURE

Dans le cadre de la fête de la nature qui a lieu du 21 au 27 mai 2018, la direction départementale des territoires et de la mer de l’Hérault réunit l’ensemble des services impliqués dans des missions de police de la nature.

Il est aujourd’hui plus que jamais nécessaire d’agir pour faire face :

- à la dégradation des milieux et des habitats, conséquence d’une consommation des ressources naturelles supérieure à ce que la planète est capable de produire
- et à la disparition d’espèces, dans le contexte d’une sixième extinction de masse et le recule des espèces de vertébrés sur Terre, à la fois en nombre d’animaux et en étendue.

La réponse à ces défis nationaux et mondiaux passe par une prise de conscience locale et une action collective des acteurs du territoire. L’État s’engage dans l’Hérault pour la préservation de la biodiversité.

bani3Capture

Direction départementale des territoires et de la mer de l'Hérault 3 /9 L’Hérault, 3ème département français en terme de biodiversité Le département de l’Hérault se caractérise par une biodiversité riche et variée avec des espaces naturels regorgeant d’espèces végétales et animales rares et protégées qui lui confère une responsabilité départementale, nationale et européenne importante quant à la préservation et la sauvegarde de bon nombre d’habitats et d’espèces.

Un département exceptionnel de par la richesse de son environnement et de sa biodiversité Plus de 700 espèces animales au niveau régionale et une flore sensible

 L’Hérault, 3ème département français en terme de biodiversité Le département de l’Hérault se caractérise par une biodiversité riche et variée avec des espaces naturels regorgeant d’espèces végétales et animales rares et protégées qui lui confère une responsabilité départementale, nationale et européenne importante quant à la préservation et la sauvegarde de bon nombre d’habitats et d’espèces.

Un département exceptionnel de par la richesse de son environnement et de sa biodiversité Plus de 700 espèces animales au niveau régionale et une flore sensible Des milieux naturels variés avec plus de 30 % du territoire (soit 195 000 ha) couvert par le réseau Natura 2000, l’Hérault se place au 3ème rang national.

Un environnement exceptionnel qui suscite en contrepartie un intérêt important et une attractivité forte, source d'atteinte à la biodiversité Dépôts sauvages de déchets, circulation motorisée dans les espaces naturels, braconnage et destruction d’espèces et d'habitats protégés sont autant de menaces qui s’exercent sur ces milieux liées à une pression démographique importante (+ 15 000 habitants/an) et une population saisonnière estivale avec de fortes attentes récréatives (environ 600 000 touristes/an). Faire coexister et rendre compatible les besoins des populations avec les enjeux environnementaux constitue un défi à relever collectivement

La réduction des atteintes à l’environnement constitue ainsi un enjeu majeur dans le département et la structuration d'une activité de police est essentielle.

 bani2Capture

 Des enjeux importants qui imposent une politique d e contrôle efficace, pilotée pour le compte du Préfet par la Direction départementale des territoires et de la mer Services de l’État et établissements publics unissent leurs forces au travers d’un plan de contrôle départemental unique pour constater et fa ire cesser les atteintes à l’environnement, sur terre comme en mer.

L’organisation de ce séminaire doit permettre d’associer les collectivités territoriales à cette coordination au sein du département pour permettre de mobiliser l’ensemble des moyens et d’ utiliser tous les leviers d’actions disponibles.

Plus de 50 agents assermentés et commissionnés pouvant intervenir sur le territoire, dans le cadre de missions variées :

  • - sur les milieux et habitats sensibles : eau, mer et littoral, aires marines protégées, réserves naturelles, Natura 2000, etc.
  • - sur la faune et la flore : destruction et dérangement d’espèces protégées, détention et commercialisation d’espèces sauvages ;
  • - sur le contrôle de certaines activités : pêche, chasse, gestion des déchets, circulation dans les espaces naturels, travaux, etc.

 Un plan de contrôle départemental fixant les orientations du département et permettant une meilleure coordination et complémentarité des services Le Préfet et les parquets de Béziers et Montpellier signent un plan de contrôle pour la période 2018 - 2020 fixant les priorités du territoire, les objectifs opérationnels de contrôle et modalités de travail et de collaboration inter - services. Les priorités du département de l’Hérault Priorités dans le doma ine de l’eau :

le contrôle des prélèvements en nappes ou en cours d’eau compte tenu de la raréfaction des ressources ;

la lutte contre les pollutions, en cause pour 47 % des masses d'eau dégradées dans le département. Priorités dans le domaine de la nature :  le contrôle des espaces protégés et sensibles avec une vigilance particulière sur la circulation des véhicules motorisés en espaces naturels ;

  le contrôle de la détention des espèces protégées ;

 la pratique du nourrissage des sangliers qui prolifèrent s ur le département 

le contrôle des dépôts de déchets sauvages en zone naturelle et agricole. Priorités transversales : La protection des milieux lagunaires avec l’organisation de contrôles inter - services visant à couvrir l’ensemble des champs concerné.