Le 7 novembre, la Région et les radios associatives se mobilisent contre le racisme et l'antisémitisme

Dans le cadre de son Plan régional d'actions contre le racisme et l'antisémitisme et en partenariat avec les fédérations des radios associatives d'Occitanie, l'Association Régionale des Radios Associatives (ARRA) et le Collectif des Radios Libres d'Occitanie (CRLO), ainsi que le Club de la presse, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée organise, le 7 novembre, une journée de sensibilisation et d'information sur les ondes des radios associatives d'Occitanie.

Tout au long de la journée du 7 novembre, des programmes originaux (débats, interviews, et reportages) seront diffusés par 62 radios associatives regroupées au sein des fédérations de l'ARRA et du CRLO. Des personnalités reconnues seront ainsi invitées à intervenir et témoigner, parmi lesquelles Jean-François Mignard de la Ligue des Droits de l'Homme, la Défenseuse des droits Claire Hédon, ou encore la cheffe de mission France à Médecin Sans Frontières, Corinne Torre. Plusieurs émissions ont été enregistrées dans les territoires, en lien avec les publics concernés par l'action, notamment les jeunes en lycées et collèges, afin de les sensibiliser et de les familiariser avec les médias.

Les programmes détaillés, les fréquences des radios mobilisées, ainsi que les podcasts des émissions sont à retrouver en ligne : http://radios-arra.fr/ et https://www.crlo.fr/. Ces émissions pourront ainsi être utilisées par tous les acteurs et actrices de la lutte contre le racisme et de l'antisémitisme.

« Le nombre d'actes racistes et antisémites ne cesse d'augmenter sur le territoire français, il est urgent d'agir pour l'égalité de toutes et de tous, dans le respect de la laïcité et des différences ! Terre d'accueil, l'Occitanie est riche de ses diversités, quelles que soient les religions, quelles que soient les origines de ses habitants, qui ont tant apporté à notre Histoire commune. La sensibilisation et l'éducation, outils clés de cette journée, permettent de lutter contre les discriminations. Les programmes diffusés le 7 novembre mettront en lumière les acteurs publics et associatifs agissant au quotidien pour le vivre-ensemble. Il s'agit aussi de permettre aux personnes concernées de faire entendre leur voix dans les médias dont un des rôles essentiels est de favoriser le dialogue. Notre jeunesse est malheureusement de plus en plus exposée aux préjugés, aux infox, et c'est aujourd'hui encore plus qu'hier, par l'éducation, le débat d'idées et l'information que nous les déconstruirons. Je tiens donc à saluer le travail des radios associatives d'Occitanie qui participent pleinement à ce combat si essentiel. Dans le contexte actuel, il est plus que jamais utile de réaffirmer nos valeurs de liberté et de tolérance » a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Focus sur le Plan régional de lutte contre le racisme et l'antisémitisme

Avec ce Plan d'actions pour la période 2020-2023, adopté en mars dernier, la Région propose une nouvelle contribution mieux concertée et coordonnée. Elle augmente de 50% son intervention financière pour un montant de plus de 12,6 M et propose de nouvelles actions directes et concrètes qui amplifieront celles des secteurs associatifs, publics et privés.

3 objectifs et 10 actions concrètes :

- Déconstruire les préjugés, éduquer à l'antiracisme et valoriser la citoyenneté :

1. Jouer et déjouer les stéréotypes auprès des jeunes, en leur proposant un jeu vidéo pédagogique (serious game - automne 2021) ainsi qu'en produisant des mini-séries contre le racisme.

2. S'engager contre le racisme et l'antisémitisme et développer l'esprit critique en finançant de nouveaux projets éducatifs par le renforcement de l'appel à projets Occit'avenir, la promotion du concours régional de courts-métrages « Discrimétrages », ou encore le lancement de l'opération Esprit'critik portée par le Club de la presse pour s'attaquer aux fakes news et aux thèses racistes et complotistes.

3. Sensibiliser les jeunes à leurs droits et devoirs de citoyens, et élargir leurs horizons. Déploiement du programme JADE (Jeunes Ambassadeurs des Droits pour l'Égalité) en partenariat avec le Défenseur des droits et l'association Unis-cité Occitanie.  Pour 2020-2021, huit jeunes en service civique ont la mission d'intervenir dans les départements du Gard et de la Haute-Garonne, en binôme, auprès de leurs pairs, pour promouvoir les droits de l'enfant, l'égalité et la non-discrimination. L'objectif est d'amener les futurs citoyens et citoyennes à identifier les discriminations pour mieux les prévenir.

- Transmettre l'histoire et les mémoires

4. Connaitre et comprendre les histoires et mémoires croisées en Occitanie en développant de nouveaux moyens et évènements de valorisation du patrimoine mémoriel de l'Occitanie : mise en place d'un label Grands Sites d'Occitanie (GSO) des Mémoires en collaboration avec le Mémorial du camp de Rivesaltes et les associations, création d'un festival des Mémoires, soutien à la production et à la diffusion d'œuvres audiovisuelles, littéraires ou artistiques.

5. Renforcer les coopérations internationales, en participant notamment au réseau européen de lutte contre le racisme et l'antisémitisme et via le développement de partenariats internationaux.

6. Favoriser la transmission et l'explication du principe de laïcité en élargissant l'accès aux formations, en partenariat avec les universités.

- Accompagner les organisations dans la lutte contre le racisme et l'antisémitisme

7. Soutenir l'action des associations, des citoyens, et favoriser l'éducation populaire en donnant aux associations un accès facilité à des moyens logistiques sur tout le territoire et en renforçant l'aide financière régionale. La Région invitera, via un budget participatif en 2021, les citoyens, collectifs et associations à proposer des projets innovants pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme en ciblant notamment les jeunes. Elle accompagne également le mouvement sportif dans ses actions de sensibilisation à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme au sein des clubs et des associations sportives.

8. Accompagner le monde du travail dans les actions contre les discriminations raciales, par le développement d'échanges et d'actions de sensibilisation auprès des équipes Ressources Humaines dans les entreprises dont les organismes de formations et d'orientation.

9. Fédérer les acteurs, faire savoir, contribuer au dialogue, au faire-ensemble, et rendre accessible et visible leurs initiatives, par la création d'un Comité régional de la vie associative permettant de créer des synergies entre les différents intervenants. La Région mènera également une grande campagne d'information, notamment dans les transports régionaux (TER, autocars) et dans les gares, rappelant que le racisme et l'antisémitisme sont des délits, et invitant à porter plainte et/ou à témoigner.

10. Poursuivre dans l'exemplarité et agir au plus près des agents de la Région, par des modules de sensibilisation contre les discriminations et la mise à disposition d'outils de prévention des radicalisations.

 

+ d'informations sur la journée du 7 novembre et sur le plan régional : https://www.laregion.fr/plan-racisme-et-antisemitisme

Carole Delga : « Pour surmonter ce nouveau confinement, la Région est avec vous »

Corona, Covid, Coronavirus, Virus

A la suite des nouvelles annonces du Président de la République, hier soir, la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, entend mobiliser le service public régional pour soutenir au quotidien les habitants, les entreprises et leurs salariés.
 
« Depuis la fin de l'été, la situation sanitaire n'a cessé de se dégrader, aboutissant aujourd'hui, en Occitanie comme sur la totalité du territoire français, à un engorgement des services hospitaliers, inquiétant pour la santé publique. Je tiens tout d'abord à saluer le personnel soignant pour son engagement et l'encourager pour les semaines difficiles auxquelles il va faire face. Comme au printemps, nous étudions des mesures pour soulager nos soignants et l'ensemble de la communauté médicale.
 
Cette nouvelle phase de confinement, lourde de conséquences pour les Français, appelle à un engagement fort de la part des collectivités. La Région Occitanie est d'ores et déjà mobilisée, avec ses agents, pour y prendre tout sa part.
 
Je le redis : nous devons tous être extrêmement vigilants pour endiguer la propagation de l'épidémie. Il en va de la protection de la santé de chacun, de notre personnel soignant et de notre économie. Plus le confinement sera limité dans le temps, mieux nous arriverons à nous en relever socialement et économiquement. Cela doit être notre seule priorité aujourd'hui. » 

La Région soutient les habitants, les entreprises, les associations et leurs salariés :

Au niveau scolaire :

-          Le renouvellement gratuit tous les mois des masques aux lycéens, apprentis et stagiaires en formation professionnelle,

-          L'équipement de tous les élèves de lycées publics en ordinateur portable,

-          La mise à disposition de 5 000 ordinateurs et de 2 000 clés 4G pour les étudiants les plus démunis.

-    Des mesures sanitaires renforcées pour garantir la santé des lycéens dans les établissements et des élèves dans les transports scolaires. Pour cela, Carole Delga remercie tout particulièrement les personnels des lycées qui garantiront le respect de ces règles indispensablesUn travail de concertation est en cours avec les responsables d'établissement et les rectorats pour assurer la rentrée dans de bonnes conditions. La continuité pédagogique est le premier objectif de la présidente de Région. 

Au niveau des entreprises :

Cnouveau confinement est un coup très dur pour les entreprises, les commerçants et leurs salariésLa Région forme un pack avec l'Etat et les Chambres consulaires pour sauvegarder le tissu économique, avec des mesures d'aide concrètes à la trésorerie, à l'investissement, en soutenant la formation des salariés pendant cette période... Toutes les entreprises concernées peuvent contacter le numéro vert unique 0800 31 31 01, afin qu'ils aient l'information des aides existantes mises à leur disposition. 

Associations, sport et culture :

Dès le mois d'avril, la Région a maintenu toutes les subventions aux associations pour un montant de 30 M, ainsi que le fonds Solution Associations qui a permis de soutenir 144 associations pour un montant de 1,9 M.

A la suite des récentes annonces du ministère de la culture, la Région étudie les mesures pour compléter le soutien auprès des acteurs culturels, mais également sportifs et évènementiels. 

Au niveau du pouvoir d'achat :

-          La plateforme digitale « tousOccitariens.fr » de commande de produits en ligne pour soutenir nos agriculteurs et favoriser la livraison à domicile avec 4300 producteurs inscrits à ce jour.

-          Les tarifs de transports les moins chers de France, avec notamment les billets à petit prix, et l'ensemble du réseau de cars liO à 2 , pour soutenir le pouvoir d'achat des habitants.

-          La continuité du service public des transports sera garantie pour permettre aux habitants de se rendre sur leur lieu de travail et d'enseignement. 

Au niveau de la solidarité :

-          Opération « Bien manger pour tous » avec 26 livraisons représentant 300 tonnes de produits frais en novembre et décembre, issus de l'agriculture régionale, aux associations d'aide alimentaire sur tout le territoire afin de soutenir les familles de la région les plus en difficulté. 

Pendant le confinement, la Région est à l'écoute des habitants :

- Standard général : 30 10

- Numéro unique pour les entreprises : 0800 31 31 01

- Numéro unique pour la formation : 0800 00 70 70

- Numéro unique pour les équipements pédagogiques : 05 32 30 00 40

- Numéro unique pour les transports : 0800 31 31 31

La Région Occitanie à la tête de la présidence de l'Eurorégion

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Pere Aragonès, président par intérim de la Généralitat de la Catalogne et Francina Armengol, présidente du Gouvernement des Iles Baléares, se sont réunis en visioconférence, jeudi 22 octobre afin de réaliser la passation de présidence de l'Eurorégion Pyrénées-Méditerranée, allant du Gouvernement des Iles Baléares à la Région Occitanie.

http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2984/presidenceeuroregion.jpg

Désormais présidente de l'Eurorégion Pyrénées-Méditerranée, la Région Occitanie aura pour mission de constituer sa feuille de route décennale.

«  Je tenais tout d'abord à remercier le Gouvernement des Iles Baléares pour le travail de qualité fourni durant ses deux dernières années ainsi que le gouvernement de Catalogne pour sa coopération. La réponse eurorégionale que nous avons su donner à la crise économique et sanitaire est la preuve de notre capacité à travailler ensemble de manière concrète. L'horizon 2030 doit nous pousser à repenser nos modes opératoires pour mener des actions au plus près de nos concitoyens. Je souhaite aussi qu'ils prennent une nouvelle place dans nos réflexions, notamment au sein de notre gouvernance. Nos trois Conseils Économiques, Sociaux et Environnementaux Régionaux (CESER) travaillent d'ores et déjà en ce sens, sous l'impulsion du CESER Occitanie, en préparant un rapport commun sur la pollution en Méditerranée. C'est pourquoi nous devons également réfléchir à un élargissement de notre réseau qui donnerait à l'Eurorégion une dimension évidente pour être un acteur de référence aux yeux des instances européennes et même devenir un territoire d'expérimentations » a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

En parallèle des actions menées par l'Eurorégionun Fonds de soutien de 700 000 a été mis en place pour lutter contre les impacts économiques de la crise sanitaire. Il permettra de financer des projets dans les domaines de l'innovation, de l'environnement et du changement climatique, de l'enseignement supérieur et de la recherche, du tourisme et de la culture. L'appel à projet est ouvert jusqu'au 31 octobre 2020. Pour plus de renseignements : https://www.laregion.fr/Fonds-de-soutien-euroregional-Covid-19-FS-COVID-19.

Liberté d'expression / Laïcité - Carole Delga : « Aucune faiblesse, aucune compromission avec les ennemis de la République »

Lors de l'hommage de la Nation à Samuel Paty qui sera rendu ce mercredi, la présidente de la Région Occitanie a décidé de projeter sur les façades des deux Hôtels de Région les caricatures de Charlie Hebdo.  

« Demain, le pays entier rendra un hommage solennel à Samuel Paty, enseignant de l'école de la République, victime du terrorisme islamiste. 

La Région Occitanie va s'associer à cet hommage de la Nation. J'ai décidé que soient projetées de 17h à 21h, sur les façades des deux Hôtels de Région, à Toulouse et Montpellier, les caricatures des dessinateurs de Charlie Hebdo, dont certains tués lors de l'attentat terroriste du 7 janvier 2015. Un acte fort qui rejoint la décision de Régions de France de publier, avec l'Education nationale, un ouvrage rassemblant les caricatures religieuses et politiques de la presse régionale et nationale. 

Au-delà de cette action symbolique, c'est ma volonté d'exprimer un message à nos concitoyens : dans notre République, il ne peut y avoir d'arrangement avec la laïcité, la liberté d'expression et la liberté de conscience qui sont au cœur de notre modèle républicain. Il ne doit y avoir aucune faiblesse face aux ennemis de la démocratie, face à ceux qui dévoient la religion pour la transformer en arme de guerre, face à ceux qui frayent, par calculs ou renoncements, avec celles et ceux qui ont l'objectif politique de détruire la République. 

Dans les prochaines semaines, la Région Occitanie va renforcer l'action qu'elle mène depuis de nombreuses années en matière de sécurité, de prévention et d'éducation, particulièrement autour et dans les lycées dont nous avons la charge. Car je souhaite protéger la communauté éducative, nos enfants, nos enseignants et nos agents des lycées.  

Huit ans après l'attentat à Toulouse, un acte terroriste vient frapper notre école pour la seconde fois dans notre pays. Si elle est une cible, c'est parce qu'elle enseigne à chacune et chacun les fondements même de la citoyenneté, cette volonté de faire société malgré nos différences, cette valeur universelle qui fait de la diversité une richesse. J'entends, par des actions fortes, mener ce combat qui concerne l'avenir même de notre pays. »

Votation pour l'Occitanie

Du 16 octobre 2020 à 14:00 au 6 novembre 2020

Pour contribuer au plan de transformation et de développement, aussi appelé Green New Deal régional, 100 citoyens tirés au sort se sont réunis pendant 7 jours et ont exprimé leurs attentes et propositions concrètes pour construire un modèle plus durable et plus juste en Occitanie. [en savoir + sur la convention citoyenne pour l’Occitanie]  

Ils ont également préconisé de soumettre au vote de tou·te·s les habitant·e·s d’Occitanie trois grands sujets pour prolonger et compléter leurs travaux de la Convention, au travers du questionnaire ci-dessous.

La votation est ouverte du 16 octobre au 6 novembre. Merci pour votre participation ! 

En cas de difficulté technique

Par téléphone : n°vert 0 800 703 900 - du lundi au samedi de 8h00 à 20h00 (appel gratuit)

Ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Avec son fonds exceptionnel, la Région aide les associations sportives et culturelles à traverser la crise

Réunis en Commission permanente, ce vendredi 16 octobre 2020, les élus régionaux ont voté, sur proposition de la présidente de Région, Carole Delga, l'attribution des aides directes aux associations pour les soutenir dans cette période de crise sanitaire. 

Dans le cadre de son fonds « Solutions Associations Occitanie » adopté en avril dernier, la Région Occitanie a maintenu toutes les subventions 2020 aux associations, même lorsqu'elles ont été contraintes d'annuler leurs actions en raison des conditions sanitaires. Ce sont ainsi près de 2 700 associations qui ont été soutenues pour un montant total de 30 M.

Le fonds prévoyait également un volet pour aider les associations à faire face à des pertes de ressources propresLa Région a ainsi répondu favorablement à 144 demandes pour un montant de 1,9 M. 

« Les associations représentent le poumon de la vie culturelle, sportive, bien souvent sociale et solidaire des communes, qu'il s'agisse des métropoles ou des communes rurales. Leur présence, leurs actions d'ouverture vers l'autre, vers l'art et en faveur de l'épanouissement sont essentielles pour l'équilibre de notre société. Elles ont été durement touchées pendant le confinement mais ont réussi pour la plupart à résister à cette première étape de la crise. Aujourd'hui, avec les nouvelles restrictions, nous devons être extrêmement vigilants pour maintenir leur vitalité et faire que ce ne soit pas un coup de grâce. Je pense particulièrement au secteur culturel, dont je recevrais vendredi prochain les acteurs, pour trouver avec eux des solutions. Le maintien des subventions et le fonds exceptionnel étaient une première réponse d'urgence, nous devons désormais construire ensemble un modèle adapté pour garantir l'avenir de notre tissu associatif, de son action et de ses emplois. » a notamment déclaré Carole Delga. 

La Région a également décidé d'exonérer de loyers les associations hébergées au sein de bâtiments de la Région pour une durée de 6 mois. 

 

Depuis le début de la crise, la Région Occitanie a fait le choix de protéger les plus fragiles, de répondre aux besoins des entreprises tout en préparant la reprise économique en mobilisant un plan d'urgence de 370 M, avec un effet levier de 600 M. La nouvelle phase de restriction des déplacements représente une nouvelle épreuve pour le tissu économique et associatif. La Région Occitanie sera aux côtés de chacun pour aider à traverser la crise.

CARTIGEN : la nouvelle plateforme de recherche du CHU de Montpellier et de l'Université de Montpellier

CARTIGEN : la nouvelle plateforme de recherche du CHU de Montpellier et de l'Université de Montpellier, un projet unique en Europe soutenu par la Région Occitanie

L'Institut de Recherche de Médecine Régénératrice et de Biothérapie (IRMB) localisé sur le site de l'hôpital St Eloi vient d'obtenir une subvention FEDER de 6.4 Millions d'euros accordée par la Région Occitanie pour financer la mise en place de la Plateforme de recherche CARTIGEN. Unique en Europe, cette plateforme est dédiée aux pathologies musculo-squelettiques. Elle permettra le développement des nouvelles techniques diagnostiques et thérapeutiques du futur.

 cartaCapture

« Le projet CARTIGEN est le fruit d'un travail collectif, à la croisée de la recherche de pointe et du soin. Il est au cœur d'enjeux de société : l'allongement de la durée de vie mais surtout le fait de vieillir en bonne santé. Sans équivalent en France, cette plateforme va rendre possible une médecine innovante, personnalisée, pour restaurer la mobilité. De quoi soulager et donner beaucoup d'espoir aux personnes qui souffrent de rhumatisme et de maladies musculo-squelettiques. La Région soutient ce programme ambitieux de recherche montpelliérain en mobilisant 6,4M€ de fonds européens FEDER dont elle a la gestion. Avec le projet INSPIRE à Toulouse que nous soutenons également, la Région est pleinement mobilisée pour faire émerger en Occitanie un grand pôle international de recherche-soins-innovation autour du vieillissement.» a déclaré la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée lors du lancement de la plateforme ce mardi 6 octobre.

L'Institut de Recherche de Médecine Régénératrice et Biothérapie (IRMB) 

L'IRMB, localisé sur le site de l'hôpital St Eloi est un Institut du CHU de Montpellier entièrement consacré à la recherche. 

Il héberge 10 plateformes technologiques de recherche, 1 laboratoire clinique et 2 UMR Inserm/Université de Montpellier. Une grande partie de son activité est consacrée à faciliter le transfert de la recherche sur la biologie des cellules souches vers des applications cliniques en routine avec des spécialistes cliniques des maladies chroniques (polyarthrite rhumatoïde, maladies génétiques rares, troubles auto-inflammatoires, diabète, maladies du foie, troubles musculo-squelettiques).

 L'IRMB a par ailleurs inauguré en novembre 2018 son bio-incubateur Cyborg, projet soutenu par la Métropole de Montpellier et l'Etat dans le cadre du pacte métropolitain d'innovation. Ce dernier accueille 10 start-ups impliquées dans le domaine des biotechnologies et des thérapies innovantes.

Un partenariat CHU de Montpellier et Université de Montpellier 

Afin de développer une médecine de précision personnalisée et réduire le coût sociétal et économique des handicaps induits des pathologies musculo-squelettiques, le CHU de Montpellier, l'Université de Montpellier, et des sociétés privées disposant de compétences complémentaires se sont associés pour élaborer un projet de recherche basé sur :
-l'évaluation du mouvement et des tissus musculo-squelettiques par imagerie dynamique et analyse multimodale alliée à une modélisation du mouvement
- le développement et l'impression de bioprothèses et de matériaux bioactifs par impression 3D assistée sous imagerie.
- le développement de process de régénération tissulaire par ingénierie tissulaire
Des expertises réunies sur une même plateforme à l'IRMB
Cet objectif nécessite la centralisation sur une plateforme interdisciplinaire de personnels qualifiés et d'équipements très spécifiques : système de capture du mouvement, IRM dynamique, stéréo microscope, microscope confocal et électronique,....et des imprimantes 3D pour l'impression des bio prothèses au moyen de bio encres.
 
La mise en place de cette plateforme, appelée CARTIGEN, sur le site de l'IRMB (extension du bâtiment IRMB) a fait l'objet d'une demande de subvention auprès du Programme Opérationnel FEDER-FSE-IEJ Languedoc Roussillon 2014-2020. 6.4M€ ont été attribués par la Région Occitanie pour financer la mise en place de la Plateforme CARTIGEN.
Le projet CARTIGEN 

Cartigen sera constitué d'un plateau technique d'imagerie/mobilité afin :

  • d'intégrer des données anatomiques et de mobilité aux données cliniques et biologiques 
  • de mettre au point des algorithmes utiles au diagnostic précoce et à la stratification des maladies
  • de proposer des techniques de réhabilitation du mouvement par modélisation de rééducation personnalisée
  • d'améliorer les technologies de restauration de la mobilité utilisant des exosquelettes robotiques et des orthèses actives

 et d'un plateau technique d'ingénierie tissulaire qui permettra de caractériser les conditions nécessaires à la mise au point de bioencres pour l'impression 3 D de bio prothèses.

 

La plateforme CARTIGEN sera à terme installée dans D'autres locaux, dès lors qu'ils seront libérés des activités qui y sont implantées actuellement.

 

Après des travaux d'aménagement et de réhabilitation, CARTIGEN ouvrira ses portes en janvier 2022. Quelques équipements seront livrés avant cette date et mis provisoirement en service au sein de l'IRMB afin de pouvoir démarrer les projets de la plateforme au plus tôt.