Zones agricoles défavorisées : commission Nationale

La commission nationale travaillant sur la révision de la carte des zones agricoles défavorisées se réunira à nouveau, ce vendredi 9 février 2018 à Paris, en présence du Ministre de l'Agriculture Stéphane Travert.

OCCICapture

Engagée depuis plusieurs mois sur ce dossier aux côtés des professionnels et représentants syndicaux agricoles d'Occitanie, la présidente de Région Carole Delga participera à ce rendez-vous décisif avant la présentation de la carte définitive prévue le 15 février prochain :

 « Une délégation d'Occitanie a été reçue hier au ministère de l'agriculture. Des échanges constructifs ont permis de prendre en compte certaines spécificités de notre région. Oui il y a eu des avancées grâce à la mobilisation de toute une région. Si je m'en félicite bien sûr, la gravité de la situation nous impose toutefois de rester vigilants et mobilisés. Les manifestations d'hier à Toulouse, à Montauban, dans plusieurs de nos départements, ont montré à nouveau le désespoir et la colère de nos agriculteurs. C'est pourquoi je tiens à être personnellement présente vendredi aux côtés des professionnels agricoles d'Occitanie pour les soutenir jusqu'au bout dans leur combat et redire ensemble que notre région, comme tout le pays, a besoin d'une agriculture sur tous les territoires, créatrice de valeur ajoutée et d'emplois locaux », a déclaré la présidente de Région à la veille de son déplacement à Paris.

Carole Delga prononce ses vœux aux acteurs de la mer

Jeudi 18 janvier à 11h, Maison régionale de la Mer à Sète

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, participera jeudi à la cérémonie des vœux aux acteurs de la mer, aux côtés de Didier Codorniou, premier vice-président de la Région et Jean-Claude Gayssot, président de l'EPR Port de Sète-Frontignan.

OCCICapture

 Propriétaire des ports de Sète-Frontignan et de Port-la-Nouvelle depuis 10 ans, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée poursuit en 2018 ses investissements sur les ports régionaux avec le financement de nouveaux projets structurants et innovants, au service de l'économie régionale.

 A Port-la-Nouvelle, plusieurs équipements ont été inaugurés en novembre dernier. 210 M€ ont été votés au budget régional pour engager les travaux d'extension portuaire, la création du bassin avec les digues et le quai « éolien ».

1ère Région en potentiel de développement de l'éolien flottant, Port-la-Nouvelle sera la base de lancement de deux fermes pilotes d'éoliennes flottantes sur Gruissan et Leucate-Barcarès en 2021.

 La Région investit également dans la réfection des équipements au quotidien sur le port de Sète-Frontignan et sur le port de pêche du Grau-du-Roi, devenu propriété de la Région en 2017.

 Le trafic sur le port de Sète-Frontignan frôle les 4 millions de tonnage en 2017 et voit son activité augmenter de 20% sur 3 ans ; celui du port de Port-la-Nouvelle est également en hausse avec 1,8 million de tonnage (+ 5 %).

 En s'appuyant sur le Plan Littoral 21, la Région confirme son ambition de devenir une nouvelle puissance maritime. Ce plan devrait mobiliser plus de 1 Md€ jusqu'en 2020 pour des projets de modernisation et de développement des stations littorales portés par les collectivités et les acteurs des territoires. Plus de 30 projets ont déjà été financés : les études du projet « Ville-Port » de La Grande Motte ; l'aménagement des stations du Cap d'Agde, Leucate, Port-Camargue ; la valorisation du front de mer de Banyuls-sur-Mer ; etc.

 La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée maintient son implication aux côtés des pêcheurs pour soutenir la filière. Elle accueillera les 14 et 15 juin prochains à Sète, les Assises de l'Economie de la Pêche et des Produits de la Mer.

Le 25ème salon Millésime Bio

Carole Delga inaugure le 25e salon Millésime Bio, rendez-vous d'affaires incontournable des professionnels de la viticulture bio

Lundi 29 janvier à 12h, Parc des Expositions de Montpellier - Hall B2

OCCICapture

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, inaugurera lundi à 12h le salon international de la qualité et de la promotion des vins biologiques, Millésime Bio, qui se tient à Montpellier du 29 au 31 janvier, et dont la Région est le partenaire exclusif.

 Organisé depuis 1993 par l'association interprofessionnelle Sudvinbio, le salon Millésime Bio a pour objectif de favoriser les échanges et rencontres entre producteurs certifiés bio et acheteurs professionnels. Près de 1 000 exposants venus de 15 pays (Europe, Afrique du Sud, Chili, Australie...) seront présents cette année au Parc des Expositions de Montpellier.

 La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la première Région française en agriculture biologique, avec 7 227 exploitations engagées en bio fin 2016, et plus de 400 000 hectares certifiés bio ou en conversion. L'Occitanie est également la 1ere Région française pour la viticulture bio avec 35% des surfaces viticoles bio françaises et 1 599 producteurs sur 25 142 hectares.

 Pour répondre aux nombreux enjeux et défis auxquels est confrontée l'agriculture régionale, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a notamment décidé de renforcer son action en faveur  de l'agriculture biologique avec le Plan Bi'O 2018-2020 - Produire, Consommer et Vivre Bio en Occitanie. Des actions spécifiques seront mises en œuvre dès 2018, comme le lancement d'un appel à projets pour l'aide à l'expérimentation spécifique en agriculture bio, le développement d'un « Pass Expertise bio » à l'échelle de l'Occitanie pour mieux accompagner la production, ou encore la création d'une association interprofessionnelle bio régionale unique regroupant tous les opérateurs de la filière.

 La Région a également mis en place depuis 2016 un dispositif unique en France d'aide à la plantation de vignes nouvelles et lance, en 2018, deux nouvelles aides à destination des  entreprises du secteur agroalimentaire et viticole : les Pass et Contrat Agro-viti.

 A quelques jours de l'inauguration de Millésime Bio, la présidente de Région Carole Delga a confirmé son engagement  pour une politique agricole nouvelle et ambitieuse autour du « Produit en Occitanie » afin «  que les habitants puissent consommer plus fortement et plus facilement les produits locaux, bio et de qualité, issus de nos terroirs et qui font la fierté et la renommée de notre région ».

 Déroulé prévisionnel : 

12H00 Accueil sur le Stand Sud de France
 
12H05 Coupure de ruban inaugural
 
12h10 Allocutions :
- Nicolas RICHARME, président de la commission « Millésime Bio », Sudvinbio
- Patrick GUIRAUD, président de Sudvinbio
- Denis CARRETIER, président de la Chambre Régionale d'Agriculture d'Occitanie
- Gérard MICHAUT, président de l'Agence Bio 
- Carole DELGA, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
 
12h40 Visite des différents domaines - Hall B2

Commission permanente : de nouvelles aides votées par la Région en faveur de l'Hérault

Lors de la commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie le vendredi 15 décembre à Montpellier, les élus régionaux ont adopté, sur proposition de la présidente Carole Delga, un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire. 259,3 M€ ont été affectés sur l'ensemble d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

delgaCapture

 Zoom non exhaustif sur plusieurs projets bénéficiant du soutien de la Région dans l'Hérault :

 La Région a fait du soutien aux entreprises une de ses priorités pour développer la création de valeur et d'emplois sur ses territoires. Afin d'accompagner les entreprises dans toute leur phase de développement, la Région a mis en place un nouveau panel de dispositifs. Ainsi, dans l'Hérault, plusieurs entreprises viennent de recevoir une aide régionale. Parmi elles, Pradeo Security Systems à Montpellier s'est vue accorder 100 000 € dans le cadre d'un contrat Export pour poursuivre son développement à l'international. Positionnée sur le marché de la sécurité informatique, Pradeo souhaite confirmer son leadership européen, les pays cibles étant l'Allemagne et l'Espagne. La société Bulane, qui conçoit et fabrique des électrolyseurs hydrogène innovants à Fabrègues, a quant à elle bénéficié d'un contrat Innovation de 478 000 €.

 Dans un contexte national morose pour le secteur du logement social, la Région renforce son soutien à tous les acteurs, organismes de l'habitat social et collectivité pour la construction de logements. Ainsi, 3 959 logements (203 opérations) sur l'ensemble du territoire auront bénéficié d'un soutien de la Région en 2017 pour un montant total d'aide de 6,9 M€. Dans l'Hérault, les élus régionaux ont voté une enveloppe de 364 000 € pour la création de 194 nouveaux logements sociaux sur l'ensemble du département, dont 78 à Balaruc-les-Bains (résidence « La Dépensière »), 35 à Marsillargues (ZAC de la Laune) et 24 à Lunel (« Caserne des Pompiers »).

 La Région accompagne par ailleurs à hauteur de 703 500 € : la création d'une résidence de 100 logements étudiants à Montpellier sur le campus de l'Institut Universitaire de Technologie ; la restructuration de 111 logements du bâtiment H à la Cité universitaire Triolet à Montpellier ; et la réalisation d'un Foyer de Jeunes travailleurs de 110 logements, situé dans la ZAC Ode Acte 2 à Pérols.

 Dans le cadre de son Plan de soutien au BTP et à l'emploi, la Région poursuit ses efforts pour renforcer la vitalité du territoire, en accompagnant  les communes et les intercommunalités dans leurs missions quotidiennes d'aménagement et de développement des services au public et de proximité. A ce titre la Région vient notamment de mobiliser 42 000 € pour la réalisation des travaux de mise en accessibilité des bâtiments municipaux sur la commune de Lunel ; et 33 000 € pour la réalisation des travaux de mise en accessibilité des Etablissements Recevant du Public sur la commune de Béziers.

 La Région contribue à réduire les inégalités sociales de santé en finançant des actions pour tous les jeunes de 15 à 25 ans et plus particulièrement auprès des jeunes sortis de la scolarité sans qualification, les jeunes ayant un CAP ou un BEP et les jeunes se dirigeant vers le bac. Dans l'Hérault, la Région octroie notamment près de 180 000 € à l'Association Episode à Montpellier pour le développement d'un point accueil écoute jeunes (PAEJ).

 La Région agit pour favoriser l'émergence de filières énergies renouvelables pérennes et créatrices d'emplois, dans une perspective de développement local des territoires : collectivités et citoyens, parties prenantes de la transition énergétique, se mobilisent pour développer des projets, autant de contributions pour atteindre l'objectif régional « Région à Energie positive ». 37 projets ont été soutenus sur tout le territoire dont une aide à la décision pour la réalisation d'un projet de production d'énergies renouvelables coopératives et citoyennes portée par l'Or Energie à Mauguio, à hauteur de 35 000 €.

 Car la rénovation énergétique représente un gisement d'économies d'énergie important, et permet de soutenir l'activité des entreprises du bâtiment, mais aussi d'améliorer la qualité de vie des usagers, 396 000 € ont été mobilisés afin d'accompagner la rénovation énergétique de deux copropriétés à Montpellier : la résidence Saint Clément et la Résidence l'Orient.

 Dans la même optique, la Région accompagne dans l'Hérault l'éco-construction d'un pôle logistique d'activités portée par l'Association pour Personne en Situation de Handicap à Montpellier, à hauteur de 507 000 €, et l'éco-rénovation d'un ensemble de bâtiments communaux portée par la Commune de Colombières-sur-Orb à hauteur de 89 000 €.

 Dans une volonté de donner un nouvel élan à l'apprentissage et de favoriser cette voie de formation, la Région soutient la rénovation et/ou la construction des CFA afin d'améliorer le cadre de vie et les conditions de formation des apprentis. Dans l'Hérault, les élus régionaux ont notamment accordé 134 000 € aux Transports de l'Agglomération de Montpellier pour la création d'un CFA Transports en Commun comprenant l'acquisition de deux véhicules écoles pour la préparation des apprentis aux épreuves de permis et la réalisation d'une piste école pour bus.

 La Région apporte son soutien aux opérations structurantes en matière de recherche. Dans l'Hérault, 1,2 M€ ont notamment été affectés au projet CELIMER (Centre du Littoral et de la Mer) porté par l'Ifremer à Sète, qui prévoit de développer une politique ambitieuse pour des programmes de recherche et d'innovation dans le domaine marin. Ces fonds permettront la construction d'un nouveau bâtiment de 1 145 m² accueillant deux nouveaux laboratoires (Biologging Lab et Scénario Lab) et un espace d'accueil et de rencontre.

 Le Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs, élaboré en concertation avec les acteurs et partenaires du tourisme, place la qualité et l'innovation au cœur du tourisme régional et a pour objectif de positionner la région dans le Top 10 des destinations européennes. Dans ce cadre, la Région attribue de nombreuses aides aux différents territoires pour améliorer leur attractivité. Dans l'Hérault par exemple, la Région mobilise 680 000 € pour l'aménagement d'espaces publics piétons sur la commune d'Agde dans la continuité des grands travaux menés sur la station du Cap d'Agde pour renforcer son image et son offre.

 EN +...

 Equipements structurants :

 - la Région attribue notamment une enveloppe d'1,4 M€ pour la construction de la 1ère tranche du Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier et soutient à hauteur de 67 700 € la création d'une médiathèque et d'une salle d'animations sur la commune de Poujol-sur-Orb.

 Programme d'opérations d'aménagement de sécurité et de desserte de sites d'intérêt régional sur des axes inscrits au Réseau Routier d'Intérêt Régional : la Région attribue une subvention de 2,4 M€ au département de l'Hérault

 Sport : la Région soutient l'organisation des championnats de France de natation en bassin de 25m à Montpellier et attribue une subvention de 30 000 €.

Permanence des soins : l’ARS poursuit le dialogue

Permanence des soins : l’ARS poursuit le dialogue  avec les médecins régulateurs libéraux 
 
L’ARS Occitanie confirme l’attachement et le soutien financier qu’elle apporte à la permanence des soins exercée par les médecins généralistes libéraux. Ce service permet à tous les patients de la région de trouver une réponse médicale adaptée quand les cabinets médicaux sont fermés.  
 
L’organisation de ces dispositifs de permanence des soins est en cours d’harmonisation dans toute la région. L’ARS poursuit le dialogue avec les représentants des médecins, afin d’accompagner au mieux les missions qu’ils remplissent avec efficacité et professionnalisme depuis des années.  
 
Un comité de pilotage régional le 11 janvier 2018 
 
Les représentants des médecins de la région participent depuis plus d’un an à des travaux d’harmonisation des différents dispositifs de permanence des soins dans la région. En tenant compte des spécificités de chaque territoire, l’ARS Occitanie est attachée à garantir l’accès à un médecin de garde pour tous et à améliorer les conditions de participation des médecins qui se mobilisent dans ce cadre. Pour accélérer ces travaux, l’ARS a proposé d’anticiper la prochaine réunion de ce comité de pilotage régional, qui se tiendra dès le 11 janvier prochain.

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée lauréate grâce à son Plan Littoral+

« Territoire d'innovation de grande ambition » : La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée lauréate grâce à son Plan Littoral +

OCCICapture

La Région, avec le soutien de l'Etat et de la Caisse des Dépôts, vient d'être désignée par le Premier ministre, lauréate de l'Appel à manifestation d'intérêt (AMI) « Territoire d'innovation de grande ambition », lancé par le Secrétariat Général à l'Investissement. Le « Plan Littoral + » présenté par la Région, fait partie des 24 dossiers retenus sur 117 candidatures. Il pourra bénéficier d'un accompagnement et d'un appui financier en ingénierie de développement de projet.

 « En choisissant le littoral comme territoire de référence pour l'Occitanie, nous confirmons notre ambition pour la croissance bleue et pour la mise en œuvre du Plan Littoral 21, lancé l'an dernier."

" Cet AMI accompagne un nombre limité de territoires d'intérêt national, qui portent un projet de transformation ambitieux et fédérateur, et nous en faisons partie, nous pouvons être fiers ! Avec Littoral +, nous voulons aller plus dans le financement de projets collaboratifs et innovants au service de la population. Je tiens à saluer la mobilisation rapide de tous les partenaires économiques et académiques de l'Occitanie qui a permis le succès de cette candidature ! », a souligné Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 Trois territoires d'expérimentation ont été proposés (une cité balnéaire - golfe d'Aigues Mortes ; la lagune - bassin de Thau et le narbonnais ; la mer - parc naturel marin du golfe du Lion) pour construire des démonstrateurs d'espaces littoraux attractifs et pérennes, réplicables en France et à l'international. 3 objectifs :

-          La performance et la diversification de l'économie du littoral,
-          L'économie des ressources naturelles du littoral et la conservation du patrimoine naturel,
-          La résilience du littoral.

 Ce soutien permet, dans un premier temps, d'obtenir jusqu'à 400 000€ d'aide pour affiner ce projet de territoire « Plan Littoral + » et préparer ainsi la réponse de la Région à l'appel à projets du Programme d'investissements d'avenir lancé mi-2018, doté de 450 M€ sur 10 ans, dont 150 M€ de subventions et 300 M€ de fonds propres.

Projets Jeunesse III : soutien au projet de l'Occitanie

Résultats de l’appel à projets Jeunesse III

Soutien financier de plus de 200’000 € pour la Région pour dans le cadre de la mobilité internationale des jeunes.

Annonce des lauréats de l’appel à projets « Jeunesse III » : 19 projets retenus pour 487 jeunes en mobilité dans le cadre de projets de coopération décentralisée.

Pour la troisième année consécutive, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) a lancé un appel à projets en soutien aux projets de coopération décentralisée portant sur la mobilité internationale et la formation professionnelle des jeunes : engagement volontaire, mobilité pendant un cursus de formation professionnelle et coopération autour de la formation professionnelle (structuration des filières, gouvernance, formation des formateurs, etc.), facteur de développement économique, social et durable des territoires.

Télécharger la liste des lauréats de l’appel à projets « Jeunesse III » (PDF)

Télécharger le communiqué (PDF)

19 projets retenus pour 487 jeunes en mobilité

Cette année, 19 projets ont été retenus par le comité de sélection de l’appel à projets « Jeunesse III » pour un cofinancement du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de 645 000 € sur 2017 et 2018, pour un budget total de projets de 2 500 000 €.

Grâce à cet appel à projets, 487 jeunes français ou issus des territoires partenaires, dont des jeunes n’ayant jamais eu d’expérience de mobilité auparavant pourront partir en mobilité en Europe ou à l’international dans le cadre d’un projet de coopération décentralisée, que ce soit en volontariat ou pendant un cursus de formation professionnelle.

Ce sont également 80 formateurs, personnels administratifs d’établissements de formation professionnelle et maîtres de stage qui partiront en mobilité afin de se former et de mieux appréhender l’importance de la mobilité dans un cursus de formation.

Enfin, ce sont plusieurs jumelages entre établissements de formation qui sont encouragés dans le cadre de cet appel à projets afin d’appuyer le renforcement de cursus de formation professionnelle adaptés aux atouts et besoins des territoires pour améliorer les opportunités d’emploi des jeunes et soutenir le développement économique local.

66 collectivités françaises et étrangères engagées pour la jeunesse

66 collectivités territoriales en partenariat de coopération décentralisée offrent, grâce à cet appel à projets, de nouvelles opportunités de mobilité aux jeunes de leur territoire. De nombreux projets sont pluri-acteurs, associant les acteurs locaux (organisations de la société civile, secteur privé, établissements scolaires et de formation, services déconcentrés de l’État, etc.), une dynamique fortement encouragée par le MEAE.

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative du ministère de l’Éducation nationale, France Volontaires et l’Agence du Service Civique sont partenaires de cet appel à projets, également soutenu financièrement par la Fondation Schneider Electric.

Commission permanente : nouvelles aides votées par la Région en faveur de l'Hérault

Lors de la commission permanente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, réunie le vendredi 15 décembre à Montpellier, les élus régionaux ont adopté, sur proposition de la présidente Carole Delga, un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire. 259,3 M€ ont été affectés sur l'ensemble d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

delgaCapture

 Zoom non exhaustif sur plusieurs projets bénéficiant du soutien de la Région dans l'Hérault :

 La Région a fait du soutien aux entreprises une de ses priorités pour développer la création de valeur et d'emplois sur ses territoires. Afin d'accompagner les entreprises dans toute leur phase de développement, la Région a mis en place un nouveau panel de dispositifs. Ainsi, dans l'Hérault, plusieurs entreprises viennent de recevoir une aide régionale. Parmi elles, Pradeo Security Systems à Montpellier s'est vue accorder 100 000 € dans le cadre d'un contrat Export pour poursuivre son développement à l'international. Positionnée sur le marché de la sécurité informatique, Pradeo souhaite confirmer son leadership européen, les pays cibles étant l'Allemagne et l'Espagne. La société Bulane, qui conçoit et fabrique des électrolyseurs hydrogène innovants à Fabrègues, a quant à elle bénéficié d'un contrat Innovation de 478 000 €.

 Dans un contexte national morose pour le secteur du logement social, la Région renforce son soutien à tous les acteurs, organismes de l'habitat social et collectivité pour la construction de logements. Ainsi, 3 959 logements (203 opérations) sur l'ensemble du territoire auront bénéficié d'un soutien de la Région en 2017 pour un montant total d'aide de 6,9 M€. Dans l'Hérault, les élus régionaux ont voté une enveloppe de 364 000 € pour la création de 194 nouveaux logements sociaux sur l'ensemble du département, dont 78 à Balaruc-les-Bains (résidence « La Dépensière »), 35 à Marsillargues (ZAC de la Laune) et 24 à Lunel (« Caserne des Pompiers »).

 La Région accompagne par ailleurs à hauteur de 703 500 € : la création d'une résidence de 100 logements étudiants à Montpellier sur le campus de l'Institut Universitaire de Technologie ; la restructuration de 111 logements du bâtiment H à la Cité universitaire Triolet à Montpellier ; et la réalisation d'un Foyer de Jeunes travailleurs de 110 logements, situé dans la ZAC Ode Acte 2 à Pérols.

 Dans le cadre de son Plan de soutien au BTP et à l'emploi, la Région poursuit ses efforts pour renforcer la vitalité du territoire, en accompagnant  les communes et les intercommunalités dans leurs missions quotidiennes d'aménagement et de développement des services au public et de proximité. A ce titre la Région vient notamment de mobiliser 42 000 € pour la réalisation des travaux de mise en accessibilité des bâtiments municipaux sur la commune de Lunel ; et 33 000 € pour la réalisation des travaux de mise en accessibilité des Etablissements Recevant du Public sur la commune de Béziers.

 La Région contribue à réduire les inégalités sociales de santé en finançant des actions pour tous les jeunes de 15 à 25 ans et plus particulièrement auprès des jeunes sortis de la scolarité sans qualification, les jeunes ayant un CAP ou un BEP et les jeunes se dirigeant vers le bac. Dans l'Hérault, la Région octroie notamment près de 180 000 € à l'Association Episode à Montpellier pour le développement d'un point accueil écoute jeunes (PAEJ).

 La Région agit pour favoriser l'émergence de filières énergies renouvelables pérennes et créatrices d'emplois, dans une perspective de développement local des territoires : collectivités et citoyens, parties prenantes de la transition énergétique, se mobilisent pour développer des projets, autant de contributions pour atteindre l'objectif régional « Région à Energie positive ». 37 projets ont été soutenus sur tout le territoire dont une aide à la décision pour la réalisation d'un projet de production d'énergies renouvelables coopératives et citoyennes portée par l'Or Energie à Mauguio, à hauteur de 35 000 €.

 Car la rénovation énergétique représente un gisement d'économies d'énergie important, et permet de soutenir l'activité des entreprises du bâtiment, mais aussi d'améliorer la qualité de vie des usagers, 396 000 € ont été mobilisés afin d'accompagner la rénovation énergétique de deux copropriétés à Montpellier : la résidence Saint Clément et la Résidence l'Orient.

 Dans la même optique, la Région accompagne dans l'Hérault l'éco-construction d'un pôle logistique d'activités portée par l'Association pour Personne en Situation de Handicap à Montpellier, à hauteur de 507 000 €, et l'éco-rénovation d'un ensemble de bâtiments communaux portée par la Commune de Colombières-sur-Orb à hauteur de 89 000 €.

 Dans une volonté de donner un nouvel élan à l'apprentissage et de favoriser cette voie de formation, la Région soutient la rénovation et/ou la construction des CFA afin d'améliorer le cadre de vie et les conditions de formation des apprentis. Dans l'Hérault, les élus régionaux ont notamment accordé 134 000 € aux Transports de l'Agglomération de Montpellier pour la création d'un CFA Transports en Commun comprenant l'acquisition de deux véhicules écoles pour la préparation des apprentis aux épreuves de permis et la réalisation d'une piste école pour bus.

 La Région apporte son soutien aux opérations structurantes en matière de recherche. Dans l'Hérault, 1,2 M€ ont notamment été affectés au projet CELIMER (Centre du Littoral et de la Mer) porté par l'Ifremer à Sète, qui prévoit de développer une politique ambitieuse pour des programmes de recherche et d'innovation dans le domaine marin. Ces fonds permettront la construction d'un nouveau bâtiment de 1 145 m² accueillant deux nouveaux laboratoires (Biologging Lab et Scénario Lab) et un espace d'accueil et de rencontre.

 Le Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs, élaboré en concertation avec les acteurs et partenaires du tourisme, place la qualité et l'innovation au cœur du tourisme régional et a pour objectif de positionner la région dans le Top 10 des destinations européennes. Dans ce cadre, la Région attribue de nombreuses aides aux différents territoires pour améliorer leur attractivité. Dans l'Hérault par exemple, la Région mobilise 680 000 € pour l'aménagement d'espaces publics piétons sur la commune d'Agde dans la continuité des grands travaux menés sur la station du Cap d'Agde pour renforcer son image et son offre.

 EN +...

 Equipements structurants :

 - la Région attribue notamment une enveloppe d'1,4 M€ pour la construction de la 1ère tranche du Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier et soutient à hauteur de 67 700 € la création d'une médiathèque et d'une salle d'animations sur la commune de Poujol-sur-Orb.

 Programme d'opérations d'aménagement de sécurité et de desserte de sites d'intérêt régional sur des axes inscrits au Réseau Routier d'Intérêt Régional : la Région attribue une subvention de 2,4 M€ au département de l'Hérault

 Sport : la Région soutient l'organisation des championnats de France de natation en bassin de 25m à Montpellier et attribue une subvention de 30 000 €.

60 entreprises de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée au CES à Las Vegas

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée accompagne 60 entreprises régionales  au CES à Las Vegas du 9 au 12 janvier 2018.

OCCICapture

L'enjeu de cette nouvelle participation au CES est, comme le souligne Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, « de promouvoir l'exceptionnel écosystème d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et valoriser le potentiel de la Région et ses entreprises.

Ce déplacement conforte notre ambition de devenir un leader dans l'économie innovante et en particulier dans l'industrie. C'est une formidable vitrine pour nos startups qui leur permet d'accélérer leur développement industriel et commercial. Le cru 2018 s'annonce au moins aussi riche que l'an passé avec une trentaine d'innovations IoT issues de tout le territoire régional et de nombreux domaines d'application. »

Pour la 4ème année consécutive, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée s'est mobilisée autour de son agence de développement économique, d'innovation et d'export pour soutenir cette action collective "CES" avec l'appui de la Maison de la Région à New York. Objectifs de la délégation régionale : visibilité, veille et contacts d'affaires.

Durant un semestre, la Région a préparé l'ensemble des start-ups et entreprises innovantes d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée participant au CES afin qu'elles puissent exploiter au mieux leur talent ou leur immense potentiel. L'objectif de cet accompagnement a été d'améliorer le positionnement et le déploiement marketing et opérationnel de ces entreprises afin d'aborder efficacement cet évènement hors norme. Cet accompagnement est poursuivi une fois sur place.

Parmi les 60 entreprises présentes au CES, 20 ont été retenues par le comité d'organisation américain pour exposer sur l'Eureka Park du CES aux côtés des meilleures innovations mondiales. Elles ont toutes été choisies pour le caractère innovant de leurs produits. Parmi les autres critères de sélection, le produit  doit avoir un profond impact pour le quotidien du consommateur, être non disponible auprès du grand public et avoir participé deux fois maximum à l'Eureka Park (une seule fois si le produit est déjà commercialisé).

Chef de file du développement économique, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée déploie en 2018 de nouveaux dispositifs spécialement dédiés à l'accompagnement des start-ups sur l'ensemble de leur phase de développement :

  • Soutien à l'Emergence (START'OC PROjet), pendant la phase de maturation qui précède la création d'entreprise, pour confronter l'idée au marché et étudier la faisabilité du projet.
  • Soutien à l'Amorçage (START'OC PROcess), pour le lancement commercial en aidant les start-ups à pénétrer au plus vite leur marché et à bâtir un modèle économique viable pour être compétitif face à la concurrence.
  • Soutien à l'Accélération (START'OC PROgrès) pour aider les start-ups à fort potentiel à investir leur marché et à se positionner le plus rapidement possible comme leader.

Forte d'une dynamique entrepreneuriale avérée et dans l'objectif de favoriser et structurer un écosystème autour des startups, la Région a également pour ambition de créer :

  • la Maison de l'économie de Demain à Montpellier dont l'objectif est de préparer les habitants de l'Occitanie aux futurs métiers (80% des métiers à l'horizon 2040 sont actuellement non connus)
  • la Cité des startups à Toulouse visant à favoriser et structurer un écosystème autour des startups en regroupant au sein d'un même ensemble de plus de 10 000 m2 les acteurs et moyens pour créer une dynamique entrepreneuriale dédiée à cette typologie d'entreprises à fort enjeu de croissance et d'emploi.

 A propos du CES 
Le Consumer Electronic Show (CES) Las Vegas est le principal salon mondial des concepteurs et fabricants de nouvelles technologies. Chaque année, il mobilise près de 200 000 visiteurs professionnels autour de 3 600 exposants. Près de 20 000 nouveaux produits y sont lancés à l'échelle mondiale sur chaque édition. Le CES représente une occasion de rencontrer en un temps record les leaders mondiaux, grands groupes et influenceurs, impliqués dans la transformation numérique de l'économie. Par ailleurs, l'événement génère une très large couverture médiatique avec près de 7 500 journalistes.

Lancement du fonds Occitanie-Transmission

 

Le réseau Initiative

Trois grands axes d’intervention :

  • Le prêt d’honneur à 0% et sans garanties personnelles, qui permet le renforcement des fonds propres des futurs entrepreneurs pour faciliter l’accès à un financement bancaire.
  • Une expertise financière du projet : Construire ensemble un plan de financement réaliste et ambitieux en adéquation avec les besoins du projet au démarrage, en évaluant les risques, et identifiant les aides complémentaires potentiellement mobilisables .
  • L’accompagnement des nouveaux entrepreneurs par des pairs, marraines et parrains issus du monde de l’entreprise. Associations loi de 1901, les réseaux régionaux fédèrent des acteurs publics (collectivités locales en tête) et privés (entreprises et banques), des représentants des assemblées consulaires et des réseaux d'experts. Ils s'appuient sur des équipes permanentes et sur des bénévoles qui apportent à la fois leurs compétences et leur engagement.
   

Soutenu par la Région Occitanie, la Caisse des Dépôts et le Crédit Mutuel, le réseau Initiative Occitanie vient de lancer le fonds Occitanie – Transmission, fonds régional de prêts d’honneur destiné à faciliter les reprises d’entreprises à potentiel.

Premier réseau associatif de financement des créateurs, repreneurs, et développeurs d’entreprises, le réseau Initiative Occitanie qui regroupe 21 plateformes en région, initie ainsi sa première mesure depuis la fusion en 2016 des réseaux Initiative Midi-Pyrénées et Initiative Languedoc Roussillon à l’occasion de la réforme territoriale.
L’expérimentation d’un fonds dédié à la reprise d’entreprises ayant été testé avec succès pendant 5 ans par Initiative Languedoc Roussillon, il a été décidé d’étendre le dispositif à la nouvelle grande région et de le faire monter en puissance.

Ensemble pour faciliter la transmission d’entreprises

C’est à l’Hôtel de Région de Toulouse en présence de Madame Nadia Pellefigue pour la Région, Mme David pour la CDC, Mr Bontoux pour le Crédit Mutuel, Mr Worms, Mr Morange et Mr Rouch pour le réseau Initiative, que le fonds Occitanie-Transmission a été officiellement lancé ce 28 novembre. Ce fonds régional de prêts d’honneur a pour vocation de renforcer les fonds propres des repreneurs, facilitant ainsi la transmission d'entreprises "clés" génératrices de richesse, emploi et activité sur l'ensemble de la région Occitanie.

Le Réseau Initiative Occitanie en quelques chiffres clés (2016) :

  • 21 plateformes couvrant 100 % du territoire
  • 57 salariés permanents,1206 bénévoles
  • 1 226 projets financés (dont 35% correspondant à des reprises d’entreprises)
  • Près de 13 millions d’euros de montant de prêts d’honneur
  • 3 561 emplois créés ou sauvegardés

Plan Littoral 21 : la Région et l'Etat poursuivent leur soutien aux projets d'aménagement du littoral

Le littoral méditerranéen de la région constitue un atout formidable d'attractivité et de développement du territoire. Avec 220 kilomètres de rivages, 1,3 millions d'habitants permanents, 20 stations balnéaires, 70 ports de plaisance, 3 ports de commerce, un parc naturel marin de 4 000 km2, la façade méditerranéenne offre de nombreux atouts pour la croissance bleue.

 Dans le cadre du Plan Littoral 21, lancé en mars dernier avec l'Etat et la Caisse des dépôts, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée soutient à hauteur d'1 Md€ des projets structurants sur le littoral, portés par les collectivités et les acteurs des territoires, afin d'accompagner la modernisation et le développement équilibré des stations littorales.

occiCapture

16 projets ont obtenu plus de 5 M€ de soutien de la Région suite au vote des élus en Commission permanente ce vendredi. 

Pour un littoral attractif 

Aménagement de l'avenue de la Méditerranée - Vias (34)

 2e commune française en termes de capacité d'accueil de l'hôtellerie de plein air, Vias cherche à dynamiser et monter en gamme son offre touristique. Le projet d'aménagement de l'avenue de la Méditerranée s'inscrit dans cette démarche de valorisation et de modernisation de l'ensemble de cette station balnéaire. La Région attribue une subvention de plus de 2,6 M€ pour cette requalification.

 Aménagements du cœur de la station du Cap d'Agde (34)

 Dans la continuité des grands travaux menés par la station pour renouveler son image et son offre, la commune reconfigure l'entrée de la station et réaménage son cœur touristique avec la modernisation du Palais des congrès, du Casino, mais aussi des espaces publics (reconfiguration des espaces piétons par exemple). La Région attribue plus de 750 000 € pour la réalisation de ces travaux, aux côtés de l'Etat (près de 600 000 €) et du FEDER (3 M€).

 Aménagement du front de mer - Banyuls-sur-Mer (66)

 La commune réalise un programme de requalification et de valorisation des espaces publics sur le front de mer visant à développer l'activité économique et touristique en renforçant l'attractivité du front de mer : promenade et espace connecté au centre-ville et à ses commerces, réorganisation des terrasses commerciales au profit de circulations douces. La Région et l'Etat financent ce projet, respectivement à hauteur de 500 000€ et 570 000 €.

 Etudes pré-opérationnelles du projet « Ville-Port » - La Grande-Motte (34)

 La Grande-Motte conduit un projet d'envergure « Ville-Port » comprenant la création de 400 anneaux, la requalification des espaces publics, le déplacement et la modernisation de la zone technique nautique et l'aménagement de cheminements doux. La Région attribue une subvention de plus de 400 000 € pour la réalisation des études pré-opérationnelles, également financées par l'Etat à hauteur de 100 000 €.

 Restructuration du camping Les Ayguades - Gruissan (11)

 Le camping Les Ayguades, géré par l'association Loisirs Vacances Languedoc depuis 1974, est classé 4 étoiles et emploie 25 ETP. Afin d'améliorer la qualité de service et les performances écologiques des installations et permettre ainsi une montée en gamme, un projet de restructuration du camping est prévu : extension des bâtiments existants, création d'une salle de sport, d'une éco-gare. La Région attribue 185 000 € pour ce projet.

 Réalisation d'un espace d'accueil individualisé pour les travailleurs saisonniers - Argelès-sur-Mer (66)

 L'emploi saisonnier est important sur le littoral mais compte-tenu du prix des locations estivales, il est difficile pour les employeurs de pourvoir leurs offres d'emplois. La commune d'Argelès-sur-Mer crée un espace d'accueil individualisé pour les travailleurs saisonniers afin qu'ils aient accès à des locations à un coût adapté et sans concurrence sur le marché de la location touristique saisonnière. La Région soutient ce projet à hauteur de 100 000 €. L'Etat (150 000 €), le FEDER (50 000 €) et le Département des Pyrénées-Orientales (100 000 €) participent également au financement.

 Requalification de la station de Gruissan (11)

 La Commune de Gruissan porte un projet de requalification d'ensemble de la station avec pour ambition de recréer une dynamique pour animer le centre du port et le relier aux autres quartiers de la ville : le vieux village, le port rive droite, Mateille. La Région participe à la 1ere tranche du projet relatif à l'aménagement de liaisons douces, pour plus de 70 000 €. 

Pour un littoral respectueux de l'environnement

 Récif'Lab - Agde (34)

 La commune d'Adge met en œuvre un projet innovant et ambitieux « Récif'Lab », projet de récifs artificiels permettant la restauration de différents milieux naturels ainsi que des ressources halieutiques associées. Les récifs immergés vont notamment permettre d'attirer de nombreux plongeurs afin de délester certains sites naturels fragiles et aujourd'hui sur-fréquentés. La Région accompagne ce projet à hauteur de plus de 130 000 €. Il est lauréat du PIA « Biodiversité » et bénéficie d'un soutien de 700 000 € de l'Etat.

 Aménagements environnementaux des ports de plaisance - Leucate (11), Sainte-Marie-la-Mer (66), Agde (34)

 La Région souhaite accompagner les ports de plaisance dans une démarche ambitieuse d'aménagement en faveur de la préservation de l'environnement, de la lutte contre les pollutions, de la restauration de la qualité des eaux et de la biodiversité. Ainsi, elle accompagne les aménagements des communes de :

-         Leucate (11) : déchèterie portuaire, zone de pompage des eaux noires et grises et barrage flottant pour lutter contre les pollutions aux hydrocarbures,

-         Sainte-Marie-la-Mer (66) : aménagement d'une aire de carénage,

-         Agde (34) : suppression de l'ancienne station de carburant pour en faire une zone de pompage des eaux noires et grises.

 La Région accompagne ces aménagements et attribue aux communes concernées une subvention globale de près de 118 000 €.

 Stratégie de gestion des effluents de la plaisance sur le canal du Rhône à Sète

 Le canal du Rhône à Sète est interconnecté avec les étangs palavasiens et de Thau. L'amélioration de la qualité des eaux du canal est indispensable du point de vue environnemental et socio-économique, pour les activités de pêche et la conchyliculture. Les équipements des ports d'Aigues-Mortes, de Beaucaire et de Bellegarde vont être aménagés pour la récupération et le traitement des eaux grises et des eaux noires. La Région attribue plus de 23 000 € pour ces projets, aux côtés de l'Agence de l'Eau (plus 23 000 €) et de l'Etat (plus de 15 000€).

 Pour un littoral innovant

 Création d'une base permanente dédiée à la pratique des bateaux à foils - Centre d'entrainement méditerranéen de la Grande-Motte (34)

 La Fédération française de Voile vient d'intégrer les pratiques de Kitesurf et s'investit dans l'innovation et les pratiques du futur avec les foils (« bateaux volants »). L'objectif de cette base permanente au Centre d'entrainement méditerranéen est à la fois de développer une filière sportive de haut niveau et de promouvoir une image moderne, en organisant cette pratique innovante et en formant les acteurs. La Région accompagne ce projet à hauteur de 110 000 €.

 Construction d'une plage d'exercices aux manœuvres de pont de navires - Lycée de la Mer de Sète (34)

 Le Lycée de la Mer de Sète consolide sa position de référent en matière de formation maritime en Méditerranée et plus largement au niveau national, avec la construction d'une plage d'exercices aux manœuvres de pont de navires, unique en France. La Région attribue une subvention de plus de 117 000 € pour la réalisation de ce projet.