Pour tester les métiers, direction les salons TAF

S’informer, découvrir les métiers et rencontrer les entreprises qui recrutent. Ce sont les objectifs des salons TAF (Travail - Avenir-Formation) qui sont déployés dès janvier sur l’ensemble de l’Occitanie. Organisés par la Région et ses partenaires, ces salons s’adressent aux demandeurs d’emploi, aux salariés et aux jeunes, pour booster l’accès à la formation et à l’emploi.

Les salons TAF sont aussi l'occasion de découvrir des métiers et de tester des gestes professionnels
Les salons TAF sont aussi l’occasion de découvrir des métiers et de tester des gestes professionnels

Depuis 2016, la Région organise les salons TAF pour permettre à tous (lycéens, apprentis, étudiants, demandeurs d’emploi et salariés) de s’informer sur les formations, les métiers, la création d’entreprise, et de rencontrer les entreprises locales qui recrutent. Ils rassemblent en un lieu unique les acteurs de l’emploi, de l’orientation, de la formation professionnelle, de l’apprentissage.
Cette année, la découverte des métiers est renforcée de manière ludique, par des démonstrations en live et des circuits de découverte fidèles à la réalité des métiers de différentes filières (aéronautique, agroalimentaire…).

DES SALONS AU PLUS PRÈS DES TERRITOIRES

En 2019, 85% des offres d'emploi proposées aux TAF par des entreprises régionales ont été pourvues
En 2019, 85% des offres d’emploi proposées aux TAF par des entreprises régionales ont été pourvues

Pour sa treizième édition, les salons TAF continuent à être déployées au plus près des habitants. Trois nouveaux rendez-vous ont été proposés, portant à 16 le nombre de salons TAF organisés par la Région et ses partenaires (Pôle emploi, Missions locales). La vague des salons débutera le 16 janvier à Lourdes, et se poursuivra toute l’année 2020, et fera notamment étape à Perpignan et Cahors en février, Montpellier, Toulouse, Carcassonne, Auch, Mende et Nîmes en mars.
En 2019, ce sont plus de 80 000 visiteurs qui se sont déplacés sur les salons pour rencontrer les 1 230 organismes de formation ou pour postuler aux 21 000 offres d’emploi proposées par les 2 400 entreprises présentes.

Les salons TAF sont un rendez-vous incontournable pour l’emploi et la formation en Occitanie. Des liens directs s’y créent entre demandeurs d’emploi, jeunes et chefs d’entreprises, à l’image de notre application ANIE qui met en contact apprentis et entreprises. Des outils efficaces pour gagner la bataille de l’emploi ! a déclaré Carole Delga.

DES OUTILS INNOVANTS POUR FACILITER L’ACCÈS À L’EMPLOI

Lancée au salon TAF de Toulouse en 2018, l’application ANIE fait "matcher" les candidats à l’apprentissage et les entreprises recherchant des apprentis. Disponible en version mobile et en application web, ANIE propose un parcours complet, de la création du profil au test des attitudes, pour accompagner le recruteur et le candidat jusqu’à la conclusion du contrat.
Pour donner à tous les mêmes chances d’accéder à l’emploi, la Région renforce également ses actions en faveur de l’orientation. Elle a lancé le site web interactif MeFormerEnRégion, en complément des Maisons de l’Orientation situées à Toulouse et Montpellier, pour informer le public sur les métiers et la formation.

En savoir plus

Région Occitanie : un budget 2020 offensif et utile pour tous

 Le budget primitif 2020 de la Région s’affiche à 3,53 milliards d’euros, et comprend 1,24 milliard d’investissements. Tourné vers un aménagement équilibré du territoire et la qualité de vie des habitants d’Occitanie, il assure l’amélioration du quotidien et prépare l’avenir.

Un budget 2020 pour un développement plus juste et un modèle durable de développement
Un budget 2020 pour un développement plus juste et un modèle durable de développement

À plus de 3,530 milliards d’euros en 2020, le budget de la Région Occitanie adopté le 19 décembre « permettra de réaliser un maximum d’actions utiles pour la population, lance la présidente Carole Delga. La Région est aux côtés de ses habitants, de ses territoires, pour les accompagner et les rassembler autour de valeurs et d’objectifs communs. »

Une gestion saine

JPEG - 632 ko« Nous avons une gestion maîtrisée, sans augmentation des taxes malgré les contraintes que l’Etat fait peser sur les finances de la Région » affirme Carole Delga. L’augmentation des dépenses de fonctionnement est limitée à 1,1%, moins que l’inflation. En outre, la Région devrait réaliser 35 M€ d’économies liées à la fusion, plus 1,2 M€ grâce au gel et à l’indexation sur l’assiduité des indemnités des élus. Elle a confié au Ceser l’organisation d’un audit citoyen sur sa gestion.

 Près de 1,24 milliard d’investissements

La Région investira 1,239 milliard d’euros en 2020, autant qu’en 2019. « Nous parvenons à maintenir les investissements à leur plus haut niveau, tout en préservant notre capacité d’autofinancement », commente Carole Delga. Le recours à l’emprunt est maîtrisé : la capacité de désendettement de 4 ans reste inférieure à la moyenne des Régions (4,8 ans).

 
  La mobilité avanceLes mobilités et infrastructures de transports auront 822 M€ en 2020. Outre les 321 M€ de la convention annuelle d’exploitation des trains liO, près de 81 M€ vont à l’achat de matériel roulant et 42 M€ à la modernisation des lignes ferroviaires. La Région ouvrira 37 000 places par jour de plus dans les trains liO, +40% par rapport à 2019.

310 M€ alimentent les transports collectifs routiers. La Région réduira le coût des transports scolaires à la rentrée 2020 de 90 à 45 € par enfant pour 108 000 familles, avant la gratuité totale en septembre 2021. Elle soutient aussi le covoiturage et prépare un plan Vélo…

En savoir plus

En première ligne pour l’emploi et la formationL’emploi et la formation professionnelle seront dotés de 450 M€. La Région financera les formations de 80 000 demandeurs d’emploi, ouvrira des Maisons de l’orientation à Toulouse et Montpellier… Malgré la perte du pilotage de l’apprentissage au 1er janvier, la Région aidera les CFA les plus fragiles et maintient ses aides aux apprentis jusqu’en juin 2020.

Les actions Education-Jeunesse bénéficient de 413 M€, dont 152 M€ pour la rénovation de lycées et 43 M€ pour la construction de quatre lycées à énergie positive, dont ceux de Gignac et Cazères qui ouvriront à la rentrée 2020. L’enseignement supérieur et la recherche sont crédités de 69 M€.

Economie : de nouveaux programmes d’aides aux entreprises

L’emploi passe par le développement des entreprises, auquel la Région consacrera 160 M€ en 2020. « Nous aidons particulièrement les entreprises de moins de 50 salariés », lance Carole Delga. Depuis 2016, la Région a accompagné plus de 8 200 entreprises. Elle lance de nouveaux outils, comme le Plan Industrie du futur de 6,8 M€ et un « accélérateur Petite Entreprise » avec Bpifrance pour accompagner vers la transition énergétique et digitale.
Plus de 82 M€ vont à l’économie bleue, aux infrastructures portuaires et à la poursuite du Plan Littoral 21. Fort contributeur à l’économie, le tourisme bénéficiera de 67 M€. Premier secteur d’Occitanie, l’univers « agriculture, viticulture et agroalimentaire » aura 51 M€ pour assurer la promotion des produits régionaux, de l’agriculture biologique, et la compétitivité des exploitations.

Aménagement du territoire et transition écologique vont de pair

Chaque année, 231 000 arbres seront plantés en Occitanie
Chaque année, 231 000 arbres seront plantés en Occitanie

La Région engagera 110 M€ pour l’aménagement et la vitalité des territoires. Elle poursuit le déploiement des contrats territoriaux et bourgs-centres, du plan Très Haut Débit. Elle vient aussi d’adopter le projet « Occitanie 2040 », soumis aux habitants d’Occitanie en 2020.
Côté transition écologique, la Région mise 108 M€ sur ses stratégies de Région à énergie positive (RéPOS), de préservation de la biodiversité et de gestion de la ressource en eau. Seront lancés le Plan Hydrogène, le plan Bâtiment durable et les premiers projets citoyens du budget participatif « Ma solution pour le climat ». Enfin, 2020 est déclarée « Année de l’arbre en Occitanie » : le plan « Arbre et carbone vivant » assurera la plantation de 231 000 arbres chaque année.

En savoir plus

Forger le lien social

La Région met 116 M€ sur les « solidarités » en 2020, dont 67 M€ pour l’inclusion des personnes en situation de handicap et plus de 30 M€ de soutien aux associations. Vecteurs de qualité de vie, d’identité et de dynamisme, la culture et les sports bénéficieront de 82 M€. L’automne verra notamment l’ouverture du musée régional Narbo Via. Enfin, la Région dote les budgets participatifs de 14 M€, afin d’élaborer avec les habitants l’avenir de l’Occitanie.

En savoir plus

En Occitanie, la laine locale tisse son avenir !

Une nouvelle ère pour une filière historique en Occitanie ! Pour faire face aux difficultés rencontrées par la filière française, des éleveurs régionaux s’organisent et planchent sur la structuration de la laine locale. La Région proposera dès 2020 un plan d’actions pour accompagner la production lainière.

La laine, une filière à revaloriser en Occitanie !
La laine, une filière à revaloriser en Occitanie !

En France, la filière lainière connaît un réel paradoxe. Alors que la majorité de la laine produite dans l’hexagone est exportée vers l’Asie, l’industrie textile française importe d’Afrique du Sud, Australie et Nouvelle-Zélande. Délaissée un temps au profit des textiles synthétiques et du coton, la filière est en plein renouveau. Pour revaloriser ce produit intimement lié à l’histoire de l’Occitanie, nos producteurs entendent bien profiter du regain d’intérêt pour le made in France et s’organisent pour remettre la laine au goût du jour.

De la tonte à la conception de tissu, il est possible d’exploiter toute la filière lainière en Occitanie. Le collectif RaïoLaine réunit une trentaine d’éleveurs de brebis Raïoles, une race des Cévennes encore présente en Lozère, dans le Gard, l’Hérault et l’Aveyron. Les professionnels mettent en place des chantiers de tonte et de tri pour faire filer la laine et la commercialiser dans leur propre réseau sous forme de couettes, oreillers, chaussures…. En Ariège, l’association "Laines Paysannes" aide les éleveurs de races locales à récolter, trier, valoriser et commercialiser leur laine en circuit court.

Labellisé "Entreprise du Patrimoine Vivant", l'atelier Tuffery est en partenariat avec des éleveurs régionaux
 
Labellisé "Entreprise du Patrimoine Vivant", l’atelier Tuffery est en partenariat avec des éleveurs régionaux

Autre piste explorée pour dynamiser la filière : les partenariats avec les entreprises locales. En Aveyron, les producteurs de laine de Lacaune travaillent avec le tailleur lozérien Tuffery pour la confection de jeans et de vestes en laine. Dans l’Aveyron, la ganterie millavoise Fabre produit un modèle de gant à partir de cuir de race lacaune, tanné localement et travaillée par les tisserands de l’atelier du Passe-Trame à Graulhet, dans le Tarn. Ce département a d’ailleurs longtemps été marqué par le travail du textile, de la laine et du cuir. Des entreprises artisanales ont hérité de ce savoir-faire. La société DHD fabrique à la main des articles en peau lainée à partir de peaux de moutons Mérinos, sélectionnées et tannées dans les ateliers de la tannerie Rial (non loin de Graulhet).

LA RÉGION FAIT LA PROMOTION DU PRODUIT EN OCCITANIE

De la Lozère aux Hautes-Pyrénées, le "Produit en Occitanie" est capable de répondre à la quasi-totalité de nos besoins. Alimentaires bien sûr, avec 10 000 produits référencés Sud de France et issus des territoires régionaux, mais pas uniquement. Céramique, maroquinerie, les savoir-faire régionaux sont nombreux ! Pour Carole Delga « acheter local, c’est aussi agir pour la sauvegarde de nos emplois. Derrière chacun de ces produits, il y a une entreprise d’Occitanie qui porte en elle l’énergie de faire vivre des hommes et des femmes au cœur de nos territoires. »

En savoir plus

La Région : des décisions en faveur d’un développement juste et durable

JPEG - 222.6 ko
Crédits : Antoine Darnaud

Voté ce 19 décembre, le budget primitif 2020 de plus de 3,5 milliards d’euros traduit la mobilisation de la Région pour la qualité de vie des habitants d’Occitanie, et une gestion très maîtrisée : il a été bâti sans augmentation des taxes, malgré la diminution des dotations de l’Etat. La Région y affirme sa volonté d’aménagement équilibré et durable du territoire et apporte des réponses aux défis de l’emploi et de la formation (l’Occitanie doit trouver 2 000 emplois chaque mois pour accueillir ses nouveaux habitants).

"Ce budget traduit notre engagement sans faille pour que l’Occitanie soit une terre de réussite et de projets pour tous. Il comprend un maximum d’actions utiles à la population", affirme Carole Delga.

Un budget 2020 fort en investissements

JPEG - 720.8 ko

Au sein du budget 2020, l’investissement atteint 1,239 milliard d’euros. "Nous sommes toujours la Région qui investit le plus en France par habitant, affirme Carole Delga. C’est un effort historique." L’investissement est autofinancé à 70%, ce qui permet de maîtriser l’emprunt. Les grandes priorités de la Région s’affichent dans les grands « blocs » du budget : mobilités et infrastructures de transportsemploi et formation professionnelle (80 000 demandeurs d’emploi seront accompagnés), éducation et jeunesse avec la rénovation et la construction des lycées… Carole Delga a vivement regretté le retrait de la compétence apprentissage à la Région, dont la mobilisation a permis d’atteindre l’objectif de 40 000 apprentis avec un an d’avance. La Région continuera d’aider les CFA les plus fragiles…

La Région porte une attention particulière aux entreprises pour mener la bataille de l’emploi

Pour mener la bataille de l’emploi, la Région exerce à plein sa compétence "développement économique et aides aux entreprises". "Nous aidons particulièrement les PME de moins de 50 salariés", affirme Carole Delga. La Région a notamment accordé près de 7,2 M€ aux commerçants des centres-villes en difficulté (au 1er décembre). En 2020, elle mettra de nouveaux crédits pour soutenir la croissance, l’innovation, l’export, l’économie sociale et solidaire… Elle lancera l’accompagnement des entreprises vers l’Industrie du Futur, un "accélérateur Petite Entreprise" pour la transition énergétique et digitale, et des contrats de filière. "Nous voulons anticiper à 5 ans sur les compétences et la digitalisation…", argumente Carole Delga.

En savoir plus

Suivez en direct l’assemblée plénière du 19 décembre

Les 158 conseillers régionaux de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée se réunissent en Assemblée plénière sous la présidence de Carole Delga, ce jeudi 19 décembre, au Parc des expositions de Montpellier, à Pérols. Suivez en direct les échanges à partir de 9h30.

JPEG - 88.3 ko

Ce jeudi 19 décembre, les 158 conseillers régionaux d’Occitanie / Pyrénées-Méditerranée se réunissent à partir de 9h30 en Assemblée plénière, sous la présidence de Carole Delga, au Parc des expositions de Montpellier, à Pérols (34).

Parmi les dossiers soumis à l’ordre du jour :

  • Adoption du budget 2020
  • Validation du rapport "Occitanie 2040"
  • Lancement du Pack Mobilité III
  • - Approbation du plan régional d’actions « Arbre et carbone vivant » et du plan « Bâtiment durable » pour soutenir la stratégie régionale Région à énergie positive
  • - Adoption du plan d’actions régional pour un territoire « sans perturbateurs endocriniens »

Suivez l’Assemblée plénière en direct : https://www.laregion.fr/Suivez-en-direct-l-assemblee-pleniere-du-19-decembre

Port-la-Nouvelle : le port de la transition écologique

En projet depuis des années, les travaux d’extension du port de Port-La Nouvelle ont été lancés cet automne. La Région Occitanie investit pour le développement maritime et se mobilise pour faire de Port-la-Nouvelle un port attractif et une référence dans la transition énergétique.

La première tranche de travaux du port de Port-la-Nouvelle débute dès 2020

La première tranche de travaux du port de Port-la-Nouvelle débute dès 2020

Le nouveau port de Port-la-Nouvelle est en cours de construction. Objectif principal : élargir l’entrée du port - condition sine qua non pour que le projet d’installation d’éoliennes flottantes au large des côtes d’Occitanie ne soit pas remis en cause. L’Occitanie mise sur ces éoliennes pour développer le potentiel énergétique exploité en mer et produire de l’électricité à un coup très compétitif. Pour faire passer les tronçons de ces futures éoliennes, il est nécessaire d’élargir l’entrée du port et de démonter notamment la digue nord actuelle. L’ensemble des digues sera en outre renforcé pour limiter les effets de la houle.
Ces travaux - qui devraient s’achever en 2023 - permettront également de recevoir de plus grands navires et d’agrandir les zones de manutention et de stockage. Cette nouvelle capacité doit favoriser le développement des échanges internationaux et augmenter les exportations, notamment de blé dur. Une solution plus économique et plus respectueuse de l’environnement pour les producteurs régionaux qui acheminent actuellement leur production par camion jusqu’au port de la Rochelle.

Le projet d’extension du port de Port-La-Nouvelle est cohérent avec les ambitions que je porte pour tous les territoires de la région, affirme Carole Delga. Il s’agit pour la Région de créer de l’emploi, permettre aux territoires de rester attractifs tout en prenant en compte les défis environnementaux de notre siècle.

Au total, pas moins de 3 000 emplois (directs , indirects et induits) seront créés grâce aux activités qui s’implanteront sur le port audois. La première étape de l’agrandissement du port, lancée en septembre dernier, représente déjà 200 emplois équivalents temps plein. Dix entreprises locales ont été retenues pour mener ce projet, et cinq autres entreprises locales sont sous-traitantes.

UNE CONCERTATION UNIQUE POUR UN PORT EXEMPLAIRE

Pour que l’agrandissement du port soit exemplaire du point de vue environnemental, la Région a mis en place plusieurs instances, notamment un comité scientifique composé d’experts ainsi qu’un comité de suivi environnemental, regroupant collectivités, associations, pêcheurs. Elle a aussi mobilisé plus de 12 M€ au titre des compensations environnementales. Les citoyens ont également été invités à s’exprimer sur les travaux menés lors d’une enquête publique. La Région agit ainsi en lien étroit avec toutes les parties prenantes de ce projet : les usagers du port, les scientifiques, les collectivités et associations locales.

En savoir plus

Assemblée plénière de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Les 158 conseillers régionaux se réuniront en assemblée plénière sous la présidence de Carole Delga, le jeudi 19 décembre à partir de 9h30 au Parc des expositions de Montpellier, à Pérols.

 Parmi les dossiers à l'ordre du jour de cette Assemblée plénière, seront notamment soumis à l'approbation des élus : 

-      Adoption du Budget 2020 ;
-    Validation du rapport « Occitanie 2040 » et du projet de Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Egalité des Territoires (SRADDET) qui sera soumis à enquête publique en 2020 ;
-      Lancement du Pack Mobilité III : reconduction et extension des dispositifs éco-chèques mobilités ;
-    Approbation du plan régional d'actions « Arbre et carbone vivant » et du plan  « Bâtiment durable » pour soutenir la stratégie régionale Région à énergie positive ;
-      Adoption du plan d'actions régional pour un territoire « sans perturbateurs endocriniens » ;
-      Fixation des indemnités des élus du conseil régional...

La Région s’engage pour l’avenir des jeunes, la mobilité et la transition écologique

 Près de 275 dossiers ont été votés par la commission permanente de la Région ce vendredi 13 décembre. La Région investit pour les jeunes en soutenant les centres de formation d’apprentis et les formations dans les villes universitaires d’équilibre. Elle se mobilise fortement pour la mobilité des habitants d’Occitanie, ainsi que pour la transition écologique via l’économie circulaire et la biodiversité. Enfin, elle déploie sa démarche « Occitanie Ambition 2024 ».

Près de 275 dossiers ont été examinés par les élus de la commission permanente ce vendredi 13 décembre

Près de 275 dossiers ont été examinés par les élus de la commission permanente ce vendredi 13 décembre

Avec l’adoption de 273 dossiers proposés par les 20 commissions, les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi 13 décembre de multiples actions et investissements pour améliorer la vie des habitants d’Occitanie. Beaucoup accompagnent l’avenir et la formation des jeunes, ou favorisent la performance des entreprises, donc le développement économique et l’emploi. D’autres vont améliorer la mobilité sur les routes et la qualité du réseau ferroviaire. La Région s’attache aussi à la préservation de l’environnement et à faire rayonner l’Occitanie sportive.

Le Conseil Régional des Jeunes d’Occitanie

Le Conseil Régional des Jeunes valorise les actions d’autres jeunes s’impliquant pour un monde plus solidaire, avec le concours « Jeunes d’OR », qui sera ouvert du 15 décembre 2019 au 29 février 2020. Chaque lauréat des catégories « Bénévole », « Association » et « Projet » recevra une dotation de 3 000 € de la Région. L’action des associations d’OR doit porter sur le développement durable et la transition énergétique, les projets d’OR sur l’alimentation. La remise des prix aura lieu lors du Jour J à l’Arena de Montpellier le 14 mai 2020.

   Près de 6 M€ pour les centres de formation d’apprentis

Région à Energie Positive : l’ambition et les actions s’affichent au forum EnerGaïa

La Région a présenté au forum EnerGaïa, ces 11 et 12 décembre à Montpellier, son nouveau Service public intégré de la rénovation énergétique (SPIRE). Avec l’éco-chèque logement, le Plan Hydrogène de 150 M€, les appels à projets ENR et le soutien à l’éolien en mer, il ancre fermement l’Occitanie sur sa trajectoire de « Région à énergie positive ».

Les actions et dispositifs régionaux pour la trajectoire de « Région à énergie positive » seront présentés aux professionnels lors du salon Energaïa
 
Les actions et dispositifs régionaux pour la trajectoire de « Région à énergie positive » seront présentés aux professionnels lors du salon Energaïa
Crédits : Laurent Boutonnet - Région Occitanie

La Région partage l’ambition, les actions et les premiers résultats de sa trajectoire « Région à énergie positive » d’ici à 2050 au forum EnerGaïa. Celui-ci reçoit les 11 et 12 décembre au Parc des Expositions de Montpellier 7 000 professionnels français et internationaux des énergies. Après avoir lancé en 2018 l’Agence Régionale Energie Climat (AREC) et en 2019 son Plan Hydrogène, la Région crée au 1er janvier 2020 le Service public intégré de la rénovation énergétique (SPIRE). Mis en œuvre par l’agence AREC, il accompagnera les Occitans dans tout le parcours de rénovation énergétique des logements : conseil, financement, réalisation des travaux. Avec des moyens : 82 M€ de 2020 à 2024, qui s’ajouteront aux 52 M€ prévus pour l’aide régionale Eco-chèque logement. Soit 134 M€ qui contribueront à la performance énergétique de 45 000 logements.

Pour réussir la Région à Energie Positive, le bâtiment est un enjeu majeur, rappelle Carole Delga. Notre scénario implique de diviser par deux la consommation d’énergie par habitant et de multiplier par trois la production d’énergies renouvelables. C’est ambitieux, mais atteignable si nous nous mobilisons tous !
Objectif : multiplier par trois la production d'énergies renouvelables en Occitanie
Objectif : multiplier par trois la production d’énergies renouvelables en Occitanie

Chef de file du climat, de l’air et de l’énergie, la Région soutient la production, la distribution et les usages des énergies renouvelables en Occitanie, via une série d’aides et appels à projets (cf. encadré). Très innovant, le Plan régional Hydrogène vert de 150 M€ vise la création de nombreux sites de production en Occitanie et un déploiement à grande échelle des solutions hydrogène dans les transports (véhicules, bus, trains…) d’ici à 2030. La Région croit aussi à l’éolien flottant en mer, dont deux des quatre fermes pilotes françaises verront le jour en 2022 en Occitanie, au large de Gruissan et de Leucate-Le Barcarès. Elle investit fortement pour faire de Port-la-Nouvelle le port d’attache de cette filière qui a un immense potentiel en Occitanie.

DES ACTIONS « VERTES » QUI PORTENT LEURS FRUITS

  1. Pour favoriser l’efficacité énergétique des bâtiments, la Région a émis près de 32 000 éco-chèques logement depuis 2016, contribué à 800 projets de rénovation énergétique de bâtiments publics (17 M€ de subventions) et 117 opérations de rénovation de logements sociaux (23 M€). Elle construit des lycées à énergie positive et a soutenu 35 « Bâtiments No Watt » (20 M€).
  2. Pour stimuler la production d’énergies renouvelables, la Région a appuyé 147 chaufferies bois et réseaux de chaleur (10 M€ de subventions), 46 projets « coopératifs et citoyens », 45 d’autoconsommation photovoltaïque, 24 de production de biogaz par méthanisation (25 M€ d’aides)…
En savoir plus

Campus de l’Innovation Touristique : rendez-vous avec le tourisme durable et innovant

Avec la Méditerranée, les Pyrénées et ses terroirs authentiques, l’Occitanie est un haut lieu touristique. La Région investit pour un développement innovant, durable et équilibré. Le Campus de l’innovation touristique, où sera présenté le Fonds Tourisme Occitanie de plus de 100 M€, en fera la preuve mardi 10 et mercredi 11 décembre au Palais des Congrès du Cap d’Agde.

Avec 30 millions de visiteurs par an entre Méditerranée et Pyrénées, l'Occitanie se place comme la 1ère région d'accueil des touristes français
Avec 30 millions de visiteurs par an entre Méditerranée et Pyrénées, l’Occitanie se place comme la 1ère région d’accueil des touristes français

Dans le nouveau Palais des Congrès du Cap d’Agde, la Région orchestre la 3e édition du « Campus de l’Innovation Touristique », qui abordera les 10 et 11 décembre les nouvelles tendances de consommation, l’impact climatique et la tendance environnementale, les évolutions technologiques… Ce rendez-vous incontournable, nourri par 50 exposants, 45 intervenants et 30 ateliers, attend 1 200 professionnels. En recevant 30 millions de visiteurs par an entre Méditerranée et Pyrénées, l’Occitanie se place comme la 1ère région d’accueil des touristes français et la 4e région touristique française. Vrai levier de développement économique, le tourisme apporte 10,3 % du PIB d’Occitanie (15, 9 milliards d’euros) et près de 100 000 emploisLa Région s’engage pour un tourisme durable, responsable, équilibré et innovant, en veillant au mariage de l’hospitalité occitane, « l’Occitalité », et des nouvelles technologies.

« Le développement touristique ne vaut que s’il est partagé par tous, habitants et visiteurs, affirme Carole Delga. Notre vision du tourisme concilie développement des territoires, qualité de vie et bien-être des habitants
Plus de 300 projets ont été accompagnés par la Région depuis 2016
 
Plus de 300 projets ont été accompagnés par la Région depuis 2016

La Région mène d’importants investissements, notamment avec le Plan Littoral 21 (plus de 300 projets accompagnés depuis 2016, comme le nouveau Palais des Congrès du Cap d’Agde), le Plan Montagnes d’Occitanie et le Fonds Tourisme Occitanie (cf. encadré). Elle a créé la collection des Grands Sites Occitanie Sud de France, riche de 40 destinations d’excellence. Via ses aides aux acteurs du tourisme, elle soutient de multiples actions pour faire monter en gamme l’hébergement, allonger la durée des séjours et offrir des expériences authentiques aux visiteurs et habitants. Pour encourager l’innovation, elle a misé dans l’accélérateur de startups Open Tourisme Lab avec Nîmes Métropole. Exposant du « Campus de l’Innovation Touristique », ce dernier a déjà accompagné 25 startups.

FONDS TOURISME OCCITANIE : 101 M€ POUR DÉCLENCHER DES PROJETS À VALEUR AJOUTÉE

La Région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée est la première en Europe à lancer un fonds d’intervention touristique de 101 M€, avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI). Ce « Fonds Tourisme Occitanie » va dynamiser les investissements durables, publics comme privés. Géré par MCapital Partners, il doit permettre de soutenir 130 projets à haute valeur ajoutée et de mener 300 à 400 M€ d’investissements touristiques d’ici à 2022. Depuis novembre, il est présenté dans toutes les Maisons de la Région et il reste encore 9 dates pour le découvrir, d’Albi le 17 décembre à Figeac le 6 février.

En savoir plus