Portraits d'amphibiens aux Salines

Dans les salines de Villeneuve-lès-Maguelone, 300 hectares de zones humides protégées, moins connues que la Camargue et pourtant très riches, une exposition à voir jusqu'au 13 juin 2018.

A l’occasion de l’opération nationale Fréquence Grenouille un événement qui sensibilise le public à la préservation de la biodiversité, le Conservatoire des Espaces Naturels accueille à la Maison du Site Naturel Protégé des Salines, l’exposition photographique « Portraits d'amphibiens » d’Henri Willem.

A l'intérieur de la maison du dernier saunier licencié à la fermeture de l'exploitation des salins de Villeneuve du XIIe siècle à la fin des années 60, vous pouvez admirer ces magnifiques portraits de batraciens dans les mares.

En semaine, du 13 février au 13 juin 2018, de 10h à 12h et de 14h à 16h.

Entrée libre

Plan d'accès du Site naturel protégé des Salines de Villeneuve

Le Corbusier au Musée Soulages

Une exposition réalisée en partenariat avec  la Fondation Le Corbusier du 24 janvier au 20 mai 2018.

bvbvCaptureEn 2005, Pierre Soulages et son épouse Colette font don d’une collection exceptionnelle de 250 œuvres et 250 documents à la communauté d’agglomération du Grand Rodez. Cette donation est alors la plus importante octroyée en France par un artiste vivant. Elle sera labellisée « Musée de France » et, afin de l’accueillir, le Grand Rodez engage les démarches nécessaires pour l’édification d’un nouvel équipement culturel sur le site du Foirail. Commence alors la grande aventure du Musée Soulages et de sa création.

Depuis l’ouverture du musée en mai 2014, les collections sont également enrichies par des dépôts d’œuvres de Pierre Soulages provenant de musées ou de collections. Cette donation constitue le fonds le plus complet sur les 30 premières années de créations de l’artiste et témoigne une volonté des époux de transmettre une expérience d’artiste pour la vision d’une création plus universelle.

Alors que 2017 a marqué la consécration de ses architectes (RCR Arquitectes) à travers la remise du prestigieux prix Pritzker, le musée Soulages met à l’honneur une des grandes figures de l’architecture et de l’urbanisme du vingtième siècle : Le Corbusier.

Proposée en étroite collaboration avec la Fondation Le Corbusier à Paris, l’exposition « L’Atelier de la recherche patiente, un métier » est une création spécifique pour Rodez, qui s’articule autour de l’ouvrage testamentaire éponyme de Le Corbusier. Publié en 1960, ce livre, rédigé, mais également composé par Le Corbusier lui-même, donne à voir l’étendue de son cheminement intellectuel et plastique, souvent réduit à tort à l’architecture seule…

En corrélation avec l’ouvrage, l’exposition propose une sélection de peintures, sculptures, photographies, maquettes, tapisseries et dessins au sein d’une scénographie inédite, pour donner à voir et à comprendre ce fameux concept que Le Corbusier aimait appeler « synthèse des arts ».

Carmelo Zagari à la galerie Chantier BoîteNoire

Exposition du 17 février au 21 avril 2018
Vernissage le vendredi 16 février à partir de 18h30
Exposition monographique à Montpellier dans l'Ecusson

Le succès de son exposition Le Carnaval des yeux - une série de cent toiles - actuellement au MIAM de Sète jusqu'au 11 mars ne se dément pas aux yeux du public. 

Carmello Zagari devant son public au Miam de Sète le 7 février

Le Gardois Carmelo Zagari né en 1957  vit et travaille à Crespian. Il enseigne aux Beaux-arts de Montpellier et de plus est un habitué des galeries de la capitale héraultaise. Pour sa cinquième exposition personnelle intitulée "Sortilèges" à la galerie montpelliéraine, fruit d'une douzaine d'années de figuration de type onirique, l'artiste a choisi de présenter l'aspect intimiste de son travail, un écho sensible et précieuse de son exposition au MIAM de Sète.

Dessins et objets fétiches seront à l'honneur sous les voûtes d'ogive blanches de la galerie.


Galerie Chantier BoîteNoire
Hôtel Baudon de Mauny
1 rue de la Carbonnerie
34000 Montpellier

Pour visiter le site de la Galerie : Chantier BoîteNoire

Exposition : "De pierres et de vents"

de pierres et de vents


                   peintures de Nathalie ALBALADEJO
                      
                   sculptures d'Alain DESPRES
                   

                  vernissage Samedi 17 Février à 18 h

    au Village des Arts et Métiers à OCTON  - Hérault
                                  près du Lac du Salagou

      ouverte tous les Samedis et Dimanches de 14 h à 18 h
                      jusqu'au Dimanche 25 Mars

                   organisée par l'Association P.A.R.C.
( Pôle Artistique , Réseau Culturel )
 
                  
    

Expo dans les Caves du Château de Turenne

3e exposition Peinture et sculpture à Pignan
Du 23 au 25 février 2018
Vernissage samedi 24 février à 18h30

   

2e prix du public au Château de Pignan en février 2016 avec "Chêne magnifique", quand le métal devient vivant, œuvre de l'ArboriSculpteur Sébastien Woznika

 

C'est l'exposition organisée par MONARC - Montarnaud Art et Culture - en collaboration avec Génération Mouvement 34 et la mairie de Pignan qui accueille les participants au Salon Artistique, de nombreux artistes locaux de l'Hérault.

 A l'occasion de cette édition 2018, un peu plus de trente exposants inscrits d'ores et déjà présenteront leur travail venant de Montarnaud, de Sète, de Saint-Georges d'Orques, Lavérune, Lattes, Saint-Brès, Aniane et, au-delà, de Béziers. 

Si vous souhaitez vous joindre à l'exposition MONARC et Génération Mouvement, il est possible de s'inscrire jusqu'au 10 février  auprès de Norodom Phousith Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ou M. Roux 06.75.48.83.46

DUO de bestioles à Agde

Exposition proposée par Les Ateliers Art Terre 
Du 15 janvier au 12 février 2018 
Médiathèque des Savoirs Place du jeu de ballon – 34300 Agde

L’exposition Duo de bestioles c’est partir à la découverte de 2 arts majeurs que sont la sculpture et la photographie. Présentation sous vitrines, de treize paires d'animaux qui ont un lien entre eux (biodiversité, poésie, langue françaises…). Le nom de chaque animal est inscrit en quatre langues sur la colonne. Les sculptures de chaque animal a été réalisée en boîte métallique de boisson, communément appelées canettes.

JUIN A NOVEMBRE 2016 – EXPOSITION DUO DE BESTIOLES À ISSOIRE

Le Prose : très belle soirée vendredi

Ce vendredi soir, à l'occasion du premier anniversaire de l'établissement Le Prose à la Grande Motte, Dysabo et Fabrice Daven (Daven Design) dévoilaient les 4 barriques Daumas Gassac transformées en Mange Debout Connectés.

L’image contient peut-être : intérieur


Et surprise pour tous, Pierre Armengaud, Maitre Ebéniste, était présent ce même soir avec le travail de Dysabo sur ses célèbres ballons de Rugby !
2 beaux partenaires de travail !
Une belle soirée avec une prestation parfaite de toute l'équipe de Guillaume Ruiz à qui bien sûr, nous adressons nos remerciements.

Jean-Michel Meurice au musée Fabre

Figure phare du mouvement Support/Surfaces, Jean-Michel Meurice né en 1938 décline son travail sur les cimaises du Musée Fabre à Montpellier.

Du 27 janvier au 29 avril 2018, l’accrochage mêlant peinture et arts graphiques, sera présenté dans les espaces de la collection contemporaine du musée ,salles voûtées de 49 à 52.

Il rassemblera un ensemble d’œuvres offertes par l’artiste au musée Fabre au cours des dernières années, dont certaines seront accrochées pour la première fois, ainsi que des œuvres spécialement sélectionnées dans l’atelier de l’artiste pour l’occasion.

Le musée Fabre souhaite rendre hommage à Jean-Michel Meurice, personnalité atypique, à la fois réalisateur de films et de documentaires, mais aussi l’un des acteurs majeurs du renouveau de la peinture en France dans les années 1970. Son œuvre colorée et abstraite est nourrie par de nombreuses références empruntées au vocabulaire des arts décoratifs et aussi à la peinture de la première moitié du vingtième siècle. Les couleurs audacieuses qu’il emploie témoignent de son intérêt pour la lumière électrique des téléviseurs ; l’artiste n’hésite pas à peindre avec des matériaux contemporains et sur des supports tout aussi étonnants.

Découvrez l'accrochage lors des visites gratuites: Quoi de neuf au musée? à 14h les dimanches 4 février, 4 mars et 1er avril.

Estelle Contamin à la N°5 Galerie

Avec "Réminiscences", la N°5 Galerie de Montpellier reçoit l'exposition personnelle d'Estelle Contamin du 16 janvier au 24 février 2018.

Les petits fictions d'un monde révé

L'artiste plasticienne qui vit dans le Gard, autrement dit à quelques encablures de Montpellier, a fait ses classes à l'école Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Arts - Olivier de Serres - à  Paris et obtint les félicitations du jury à l'occasion de son diplôme national des Arts plastiques à l'école des Beaux-Arts de Toulouse.

Ses toiles font appel au jeu tout en transparence des différents plans, dans une savante composition aux couleurs apaisantes induites par la craie et l'acrylique tandis que les personnages, le plus souvent des enfants plongés dans leur sphère et bien éloignés des préoccupations, s'émerveillent devant des oiseaux, des plantes volubiles. Une exposition à voir, au charme poétique infini et à visée narrative, ce qui nous projette vers ce qui est familier, et qui prolonge notre propre enfance.

Pour visiter son Site : Estelle Contamin

Vernissage le JEUDI 18 JANVIER 2018 de 17h à 20h30

N°5 GALERIE - 5 rue Sainte Anne Ecusson de Montpellier

Tél : 09 81 05 39 75

Du mardi au samedi de 10H à 13H et de 14H à 18H30

La galerie éphémère 2018 en février

La Galerie éphémère ouvre ses portes le 3 et 4 février, pour une sixième édition riche en découvertes en accueillant une quinzaine d’artistes sur le site protégé des Salines à Villeneuve-Lès-Maguelone, aux portes de Montpellier et de Sète.

http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2018/12/GALERIE-laure-BOUIN.jpg

Cet événement, orchestré par Olivier Scher, Cahuate Milk et l’équipe des Salines s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale des zones humides. Une manifestation hybride qui a pour ambition de provoquer la rencontre des amoureux de la Nature et des amateurs d’Art.

Au programme : de l’illustration, de la photographie, du graff, de la peinture, de la musique et de la danse mais aussi la découverte des Salines, un espace naturel d’exception. Une programmation éclectique dans une ancienne maison de saunier, une galerie au bord des étangs, un site naturel au passé industriel, un événement à découvrir ou redécouvrir le temps d’un week-end... et d’un week-end seulement.

EPHECapture

Etangs, lagunes, marais salants, mares, marais, ruisseaux... Les zones humides ont leur journée mondiale, le 2 février.

C’est en effet un 2 février, en 1971 dans la ville iranienne de Ramsar, que la convention sur les zones humides d’importance internationale, la convention de Ramsar, a été ratifiée. Le site Natura 2000 des étangs palavasiens, qui s’étend sur plus de 5 000 ha entre les étangs de l’Or et de Thau a été labellisé Ramsar, en 2008. Cette reconnaissance mondiale valorise les actions de préservation menées sur ce chapelet de lagunes, paysage unique du littoral méditerranéen…

Salines à Villeneuve-lès-Maguelone  : ancien site industriel salinier qui abrite une zone humide de 300 ha, riche d’une faune et d’une flore remarquables, au coeur d’un paysage de lagunes de toute beauté ! Le Conservatoire d’espaces naturels du Languedoc-Roussillon, en lien avec le Siel, la commune de Villeneuve-lès-Maguelone, Sète Agglopôle Méditerranée et la Métropole de Montpellier Méditerranée, agit au quotidien pour préserver cette zone humide et permettre au public de la découvrir.contaCapture

 Vernissage de la manifestation le samedi 3 février 2018 à 11h aux Salines à Villeneuve-lès-Maguelone

Performance dansée sur les sentiers des Salines, avec la Cie Satellite et le musicien BOLOLIPSUM.

Samedi 3 février : 14h30 Dimanche 4 février : 11h et 14h30 ”Tea time” : des rencontres avec les artistes et les acteurs du territoire pour parler de la préservation de l’environnement, animé par le CPIE du bassin de Thau et l’association Kimiyo.

Samedi 3 février : 15h30 Dimanche 4 février : 15h30 Visite guidée de la réserve naturelle de l’Estagnol ; animée par ONCFS.

Dimanche 4 février de 9h30 à 12h

Sur réservation préalable au 04 67 13 88 57 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Des oiseaux pas comme les autres !

Découvrez l’Aucèl et une drôle de carriole "la Laromobile” et partagez des petits ateliers en famille autour de la biodiversité, animé par le GRAINE LR et les associations ARDAM et LPO 34.

POUR LES PETITS ET LES GRANDS SEUL OU EN FAMILLE

Une sensibilisation à l’art et à l’environnement littoral tout le week-end !

Jean Rouzaud : la magie.

Jusqu'au 31 janvier 2018, la galerie Yves Faurie à Sète -12 quai Suquet - montre une série d'œuvres de Jean Rouzaud qui nous quitta il y a deux ans, après une riche carrière artistique rayonnant aux plans national et international. Et le mot magie, au sens propre du terme, s'impose pour ces œuvres singulières. 

rouflP1010176

André Breton, dans ses Ecrits sur l'Art, parlait de l'opération artistique comme d'une opération magique : l'art, par un processus indéfinissable et mystérieux, ne modifie-t-il pas l'état du spectateur ?

rouvbP1010174

Magique donc l'univers de J. Rouzaud qui interpelle dès l'entrée de la galerie. Un tableau prend, à la lumière naturelle, un relief très particulier : un entrelacs de bandes courbes noires et brunes emprisonne des blancs et verts végétaux.

Et comme l'œuvre respecte les canons picturaux, elle dégage un équilibre et une sérénité étonnants.

Comme pour toutes les œuvres, elle est sans titre, elle laisse ouvertes les portes à la subjectivité du spectateur. Dans le couloir qui suit l'entrée, un meuble rappelle les débuts du peintre avec de petits formats figuratifs où apparaît le clocher de Saint Louis et des paysages où parfois éclatent des couleurs vives.

Tel le rectangle rouge du toit dans une composition sylvestre. Et puis, dès le début des années cinquante, en format moyen, des abstractions très pleines, très colorées.

 En face, une série de toiles aux traits noirs hardis mène à une première salle où de grands tableaux interpellent le visiteur. Sur l'un, à partir d'un centre noir, divergent avec ampleur de grands aplats courbes striés de blanc. Parfois, au sein de courbes brunes, des blancs translucides éclairent des intérieurs. Hardiesse et vigueur des grandes courbes divergentes se retrouvent plus loin et l'élan des traits redressés aux extrémités donne une impression comparable à celle d'une corolle ouverte.

Et s'y ajoute l'ostension d'une vraie splendeur chromatique. Et la magie opère. L'harmonie singulière émeut l'âme du spectateur comme peut le faire un solo de violoncelle ou les musiques planantes de Hans Wessemer. Les couleurs avivées par l'acrylique sont plutôt le domaine de la dernière salle où se déploient de très grands formats où de larges pans de rouges carminés semblent aller au devant du visiteur.

rou

Et comme Jean Rouzaud a été aussi un architecte de talent, il joue sur des plans différents donnant, avec le jeu des couleurs, du relief aux tableaux. Les aplats de rouge surgissent de plans sombres qui se juxtaposent. Ainsi d'un trapèze qui semble appartenir à la troisième dimension par le jeu des lignes et d'une ombre portée. Et la dernière œuvre illustre plus le jeu avec les couleurs qu'avec les formes. Un carré rouge au centre semble avancé par rapport au bleu azur et au noir, de part et d'autre.

 Jean Rouzaud a bénéficié de bien des influences, de Soulages aux fresquistes mexicains qu'il connut dans les années 70. Mais l'équilibre, l'harmonie des œuvres ouvrant la porte à l'émotion, c'est singulier. C'est magique.

 P.S. L'exposition est ponctuée par les verticales des hardies sculptures végétales de Jean Llozeras, sculpteur des P.O.

Hervé Le Blanche