Montpellier : Futurapolis Santé Liberté, Santé, Immunité !

FUTURAPOLIS SANTÉ

Liberté,
Santé,
Immunité !

MONTPELLIER | OPÉRA COMÉDIE

09 ET 10 OCTOBRE 2020 

 

Futurapolis Santé 2020

Opéra Comédie - Montpellier : https://www.futurapolis-sante.com/
Pour ce quatrième rendez-vous à l'Opéra Comédie, le Salon de la Santé et de l'Innovation, Futurapolis Santé, vous invite à assister à des conférences et à participer à des démonstrations de produits connectés en lien avec votre corps et votre santé.1

FUTURAPOLIS SANTÉ - LE SALON DE LA SANTÉ ET DE L'INNOVATION ...

montpellier.anoc.fr › Loisirs › Salons
 
 
Date : ven. 9 oct. 2020 – sam. 10 oct. 2020

Lieu : Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie, Montpellier 

Vendredi 9 octobre : 14h30

OUVERTURE DE FUTURAPOLIS SANTÉ

Michaël Delafosse, maire de la Ville de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole, et Etienne Gernelle, directeur du Point. 

14h45

COMMENT L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE PEUT AIDER DANS L’ÉPIDÉMIE DE COVID-19 – KEYNOTE D’INTRODUCTION

Cette épidémie a vu apparaître un certain « IA bashing » qui résulte d’une perception déformée des capacités de l’intelligence artificielle et de son fonctionnement, voire son rejet épidermique. Présentation des tenants et aboutissants des modèles d’IA tant dans la prédiction d’une pandémie comme la COVID-19, de son évolution, de l’évaluation de l’efficacité des scénarios de sortie, que du développement de traitements et d’un vaccin.

Aurélie Jean, docteur en sciences, entrepreneure, CEO de In Silico Veritas et partner chez Altermind

 

15h15

ENVIRONNEMENT, BIODIVERSITÉ ET ÉPIDÉMIES : LA SAGA DU PANGOLIN ET DE LA CHAUVE-SOURIS

Les chauves-souris sont des « réservoirs à virus », dont certains très proches du SARS-CoV-2 responsable de l’épidémie actuelle. Le pangolin, lui, a pu servir d’hôte avant son passage chez l’homme. Mais, sans ce dernier, ces deux espèces n’avaient guère de chances de se côtoyer… Avec notamment le commerce des animaux sauvages et la déforestation, sommes-nous les principaux responsables des épidémies récentes ? Et de celles à venir ?

Aurélie Binot, anthropologue et ingénieur agricole au Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) de Montpellier
Eric Delaporte, professeur de maladies infectieuses et tropicales à l’université et au CHU de Montpellier, chercheur à l’IRD (Institut de recherche pour le développement) de Montpellier
Modération : Etienne Gernelle, directeur du Point

 

15h50

MON ROBOT CHIRURGIEN – KEYNOTE

Le robot a de l’avenir au bloc opératoire, mais il y aura toujours un chirurgien pour le diriger ! Il n’empêche, cet « auxiliaire » est paré de mille qualités. Jamais fatigué, précis grâce à des bras pouvant tourner dans toutes les directions, il a déjà fait ses preuves pour intervenir dans différents organes dont le cerveau. Depuis peu, il permet aussi d’opérer les cancers du foie. Et ce n’est pas fini…

Bertin Nahum, président et fondateur de Quantum Surgical

 

16h35

CES ENTREPRISES QUI ONT TOUT CHANGÉ POUR COMBATTRE L’ÉPIDÉMIE

Ils fabriquaient des sous-vêtements pour hommes, des bougies parfumées, ils étaient spécialisés dans le développement et la production de diagnostics des maladies infectieuses animales ou encore dans l’électricité, le gaz et les services à l’énergie. La Covid-19 est passée par là. Au plus fort de l’épidémie, ils ont transformé leur activité en un temps record pour aider la collectivité.

Guillaume Fourny, directeur commercial d’Esteban
Serge Pina, directeur régional Engie Occitanie Andorre
Philippe Pourquier, directeur d’IDvet-Innovative Diagnostics
Dominique Seau, PDG d’Eminence
Modération : Beatrice Parrino, rédactrice en chef adjointe au Point

 

17h20

HÔPITAL : LES LEÇONS DE L’ÉPIDÉMIE DE COVID-19

L’hôpital d’après-épidémie de coronavirus ne ressemblera sans doute plus à celui de la période qui a précédé cette crise majeure. Certes, cela faisait longtemps que des projets d’amélioration, de transformation des pratiques et de la gouvernance étaient envisagés. Mais les événements du printemps ont clairement montré de nouvelles priorités. Est-ce un changement de paradigme ? Retour sur cette expérience et projection dans l’avenir…

Pr Xavier Capdevila, chef de service du département d’anesthésie et réanimation de l’hôpital Lapeyronie au sein du CHU de Montpellier
Laurence Comte-Arassus, présidente de Medtronic France
Thomas Le Ludec, directeur du CHU de Montpellier
Témoignage d’une étudiante en soins infirmiers
Modération : Géraldine Woessner, journaliste au Point

Semaine bleue : la conférence du professeur Jeandel

 
Semaine bleue du 5 au 11 octobre 2020 - Thématiques Seniors

Quelle distinction faire entre l’avancée en âge et le vieillissement ?

  • Quelles sont les clés d’une avancée en âge réussie ?
  • Comment avancer en âge de manière optimale sans subir certains aléas (tels que des maladies chroniques) qui sont des facteurs de perte d’autonomie ?
  • Quelles peuvent être les conséquences de la COVID sur les personnes vulnérables ?
  • Comment agir pour prévenir ?

Le professeur Jeandel, coordonnateur du département gériatrie au CHU de Montpellier fait le point et répond à ces questions en vidéo. 

Rezo Pouce, des trajets du quotidien entre voisins

 

Alternative à la voiture individuelle, l’autostop renaît et se digitalise. Avec l’aide du Département, un dispositif d’autostop gratuit et sécurisé, Rezo Pouce, se développe dans l’Hérault.

Mathilde Bonini, animatrice Rezo Pouce, est venue présenter les avantages du dispositif à un groupe de jeunes Héraultais, accompagnés par la Mission Locale d’Insertion de Ganges.
« Qui a l’habitude de faire du stop ? », demande-t-elle. Les jeunes habitent à Laroque, Saint-Bauzille ou Saint-Gely. Ils lèvent tous la main. Les réponses aux questions suivantes :
« Attendez-vous longtemps sur le bord de la route ? » ou « Vous sentez-vous en sécurité? » sont plus mitigées. Attente interminable, propositions déplacées... : tout ne se passe pas toujours comme prévu quand on fait du stop n’importe où !

UNE EXPÉRIENCE SEREINE

Le Département aide les intercommunalités à déployer le dispositif, en installant des panneaux "Arrêt sur le Pouce".Le système de Rezo Pouce est simple et va vite les intéresser. Installés par le Département, des « Arrêts sur le Pouce » permettent aux autostoppeurs d’être plus visibles, et de patienter dans des endroits stratégiques, répertoriés sur l’application Rezo Pouce. Temps d’attente moyen sous un panneau, pancarte à la main : 6 minutes. Pour sécuriser le système, conducteurs et passagers doivent s’inscrire sur le site et signer une charte de bonne conduite. Cartes de membre et macarons permettent aux membres de la communauté de se reconnaître.

UNE COMMUNAUTÉ SOLIDAIRE ET ENGAGÉE

« Rezo Pouce permet une grande liberté, dans une zone géographique restreinte et dans un cadre rassurant, explique l’animatrice. Ayez confiance. Les personnes que vous conduirez ou qui vous amèneront ont de grandes chances d’être vos voisins ! » L’application sur smartphone permet de visualiser les arrêts à proximité, mais aussi d’envoyer et recevoir des offres de trajet en temps réel.

LANCEZ-VOUS !

Déploiement du dispositif Rezo Pouce dans l'Hérault - 2 octobre 2020. La réussite de ce dispositif innovant dépend du grand nombre d’utilisateurs et de la zone couverte.

Le Département accompagne déjà 6 intercommunalités pour installer Rézo Pouce ou en faire sa promotion : Cévennes Gangeoises, Grand Orb, Avants Monts, Vallée de l’Hérault, Grand Pic Saint-Loup, Sète Agglopôle…

A terme, l’objectif est de couvrir tout le département.

Chiffres clés
6 minutes = temps d’attente moyen
13 secondes = temps d’attente record
6 intercommunalités accompagnées par le Département...

INSTALLATION DU NOUVEAU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU SDIS 34

Le nouveau conseil d’administration du SDIS de l’Hérault a été installé ce mercredi 30 septembre après-midi par le Président Kléber Mesquida en présence du Préfet de l’Hérault. 

 
En préambule, le Président a tenu à remercier et féliciter les sapeurs-pompiers de l’Hérault et les personnels administratifs et techniques pour leur engagement et le travail réalisé durant la saison, ainsi que les missions particulières réalisées dans le cadre de la crise sanitaire du COVID.
Le préfet s’est également associé à ses propos et surtout a tenu à rappeler la capacité de résilience du SDIS et sa capacité d’innovation et d’organisation face à la crise y compris dernièrement lors des intempéries sur la commune de Laroque.
Par ailleurs, le président a également tenu à saluer l’arrivée des nouveaux élus qui vont désormais siéger au CASDIS ainsi sur les représentants des différents collèges représentatifs suite aux élections professionnelles.
 
 
Au total, 18 délibérations ont été adoptées à l’unanimité dont :
- la désignation des membres aux différentes commissions et instances
- l’augmentation du taux de la prime de feu des sapeurs-pompiers professionnels avec un effet rétroactif au 1er août qui passe de 18 à 25%.
- des réajustements budgétaires
- des autorisations de programme pour le Ceifor et des casernements
Le nouveau Maire de Montpellier, Michael Delafosse a annoncé la mise à disposition d’un terrain au niveau de la restanque pour la couverture du Sud de la Métropole qui sera voté au prochain conseil municipal. Le lancement du programme de réalisation sera fait dès la signature de l’acte chez le notaire.
Un autre terrain sera également prochainement mis à disposition pour la couverture du Nord de Montpellier.
L’ordre du jour étant épuisé, le conseil d’administration a levé la séance avec des dossiers qui vont permettre de renforcer l’organisation du SDIS et son perfectionnement.

13ème édition du Jumping des Pyramides à la Grande-Motte

Depuis le 17 septembre, la 13ème édition du Jumping des Pyramides se tient à la Grande-Motte sur les terrains du centre équestre des Pyramides.
Face au phénomène de mutilation des équidés qui a eu lieu dans certaines régions, la gendarmerie de l’Hérault est présente tout au long de l’évènement. Afin de sensibiliser les propriétaires de chevaux, les gendarmes vont à la rencontre de ces derniers pour leur délivrer des conseils, les inciter à renforcer la surveillance des équidés, et leur rappeler qu’il est important d’alerter rapidement la gendarmerie en cas d’agression ou de suspicion.
Les gendarmes, présents sur l’évènement jusqu’au 20 septembre, rappellent également l’importance du port du masque et le respect des mesures sanitaires.
 

A propos du Salon du littoral

A La Grande Motte, les mardi 29 et mercredi 30 septembre, aura lieu un événement marquant pour la région. Il sera accessible aux seuls professionnels. Elus locaux ou régionaux, universitaires, experts en milieux marins confronteront leurs points de vue sur les grands problèmes maritimes et portuaires. D'ailleurs, le directeur du port de Sète, Olivier Carmes, sera de la partie.

 NAVACapture

Pour l'occasion, Midi Libre a fait paraître (25/09) un supplément spécial qui fait connaître le point de vue de diverses personnalités. La ministre de la mer, Annick Girardin, sera présente pour l'ouverture du salon. Elle a, pour l'activité maritime française, de grandes ambitions. Elle "défend le verdissement des ports et du transport maritime". Car, pour elle, "le défi environnemental est le défi du siècle !" Pour sauvegarder "les réserves de biodiversité" que recèle le milieu maritime, il est nécessaire de remédier aux effets négatifs à l’œuvre dans les ports et les transports maritimes.

L'Organisation Maritime Internationale sera saisie de propositions comme "la réduction de la vitesse des navires et la teneur en soufre des carburants utilisés". Au niveau national, aujourd'hui, les armateurs français ont équipé leurs navires de branchements électriques à quai et de filtres à particules. "D'autres initiatives sont en cours sur l'utilisation de l'hydrogène vert notamment". Et dans l'avenir, la ministre veut positionner la France en tête de la prochaine [révolution], celle des ports "zéro émission". En renforçant par ailleurs la formation et l'attractivité des métiers, il s'agit de faire de la France une des grandes puissances maritimes de demain.

ghghghghCapture

 A Sète, on n'est pas resté les bras croisés. Thiéry Meunier, directeur de projets à EDF, indique que, comme à Monaco ou à Marseille, on utilisera la thalassothermie (ou géothermie) "pour couvrir les besoins de chaud et froid". Une barge multi services utilisera l'hydrogène "propre", distribuée par Hynamics filiale d'EDF. Ce que confirme M. Olivier Carmes avec "le développement d'une solution hydrogène innovante pour la production électrique". Et il évoque ce qui a déjà été réalisé par l'autorité portuaire sétoise : "la couverture photovoltaïque des entrepôts, le développement du transport multimodal, la démarche "zéro plastique". Et c'est en 2021 qu'aura lieu le branchement à quai des navires.

Tout cela rejoint les vœux de la ministre, A. Girardin, qui souhaite, comme pour les ports de plaisance, "un ancrage plus étroit dans son territoire" [du port] et "rétablir le port et ses offres de service comme levier d'attractivité". La ministre évoque aussi l'éolien en mer, cher à Carole Delga, la présidente de la région Occitanie. Celle-ci souhaite développer le projet "Hydrogène littoral", produire de l'hydrogène vert à partir d'éoliennes flottantes en mer qui doivent entrer en service en 2022. Echo du très récent changement de cap de la politique énergétique du gouvernement (Le Monde, 27/09/2020). 

Belle effervescence ! Il est vrai que l'Occitanie est bien placée pour participer ou anticiper les évolutions en cours. Et pourquoi pas, comme l'indique le titre de la brochure "Une relance bleue" ?

Hervé Le Blanche

Exposition GERM’IN NOIR - Domaine du Département Restinclières

 

EXPOSITION : GERM'IN NOIR

Où, Quand, Comment ?

  • Du 29/08/2020 au 11/10/2020
  • Domaine du Département Restinclières
    34730 PRADES-LE-LEZ
  • +33 4 67 67 82 20
  • Entrée libre
4ème salon : Art nature contemporain : GERM’IN NOIR
Du 29 août au 11 octobre
Exposition réalisée par l’association Artothèque

Le domaine du Département Restinclières et Artothèque vous propose pour ce 4ème salon ART NATURE CONTEMPORAIN, un clin d’œil à l’aventure picturale de Soulage : le noir va rayonner!
Le noir sidéral qui brille de mille étoiles, le noir des profondeurs des mers qui abritent milles vies, le noir des entrailles de la terre qui permettent la germination. Le noir berceau de tous les possibles : renversons les valeurs et montrons la lumière qui émane de l’obscur!

Info générale:
Adresse : Domaine du Département Restinclières  à Prades-le-lez
Tel : 04 67 67 82 20
Exposition dans le château
Horaire : Du Lundi au vendredi de 14h à 17h, les week-ends : 14h -18h – fermé les jours fériés

Attention : en raison de la crise sanitaire, des consignes et horaires particuliers sont susceptibles d’être mis en place.

3 communes héraultaises sont reconnues en état de catastrophe naturelle

 
Après les inondations dans l’Hérault le week-end dernier, 3 communes sont reconnues en état de catastrophe naturelle
 Communes de Cazevieille, Laroque, Saint-Mathieu-de-Tréviers
 LE GRAND NETTOYAGE SE POURSUIT
Les agents des routes du Département sont toujours engagés à l’aide de tractopelle, fourgons avec tronçonneuses... pour dégager les routes de la vallée de l’Hérault. A noter également le renfort apporté par les forestiers sapeurs à nos voisins Gardois

DES MENUS DE QUALITE POUR LES COLLEGIENS HERAULTAIS

Le saviez-vous ? Les repas servis aux 21 000 demi-pensionnaires des collèges de l’Hérault sont constitués à hauteur de 40 % de produits issus de l’agriculture biologique et de produits régionaux...
Ces repas équilibrés conçus par des diététiciens permettent une alimentation saine et de soutenir les filières de proximité...
 
L’image contient peut-être : nourriture

STUPEFIANTS : Opération main verte

Résolument engagés dans la lutte contre les stupéfiants, les gendarmes de la brigade de St Georges d’Orques ont découvert et procédé à la saisie de plusieurs kilos d’herbe de cannabis.
Cette mobilisation permet d’obtenir des résultats concrets dans la lutte contre les trafics de stupéfiants.
 

LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX AU PROGRAMME DU SALON DU LITTORAL

 Cet événement autour des challenges techniques, économiques et environnementaux de l’aménagement du littoral se tient à la Grande Motte les 29 et 30 septembre
 Habitat flottant, ports et infrastructures, plaisance, protection du littoral, les principaux sujets d’actualité de l’industrie maritime et littorale seront portés à cette occasion.
 
L’image contient peut-être : plein air, texte qui dit ’Littoral Herault Nevat ZERC OPLASTIQUE pelssons collecteurs Herault POUR TOUS #POISSONSGLOUTONS TOUS POUR L'HÉRAULT AGIR POUR LA PRÉSERVATION DE LA MÉDITERRANÉE’
 
Le Département se mobilise tout au long de l’année pour faire du littoral héraultais un endroit attractif et protégé. Son ambition s’accompagne d’une volonté de sensibiliser les Héraultais et les vacances aux gestes simples qui préservent cet écrin fragile, en portant une attention particulière aux déchets produits et aux économies d’eau réalisables
 Le déploiement de Poissons Gloutons dans les communes du littoral et de l’arrière-pays répond à cette priorité de lutte contre la pollution plastique