Cent ans après ! Une œuvre pour la paix ! Un concert exceptionnel !

Dans le cadre du centenaire de l’armistice de la 1ère guerre mondiale, plus de 200 musiciens issus des écoles et conservatoires de musique, des harmonies et fanfares de l’Hérault seront réunis au sein d’un orchestre pour jouer deux œuvres d’envergure.

Le projet

Imaginé dès le printemps 2016 par l’école de musique intercommunale de la Vallée de l’Hérault, l’appel à projet auprès des écoles et conservatoire de musique, des harmonies et fanfares de l’Hérault a été réalisé en novembre 2017. Ce projet a été labellisé par la Mission centenaire 14-18.

Les responsables de chacune des structures participantes ont souhaité que le concert associe à la fois une œuvre du répertoire, pour marquer l’attachement au patrimoine musical mais aussi une création originale composée par l’un des plus grands compositeurs actuels, commandée spécialement pour cet évènement. Le choix s’est porté sur :

  • Hector Berlioz, la Symphonie Funèbre et Triomphale
  • Karol Beffa, Mémorial
 

 Les 10 écoles de musique et harmonies de l’Hérault associées au projet :

➢         Castries : École municipale de musique

➢         Clermont-l'Hérault : École municipale de musique

➢         Lunel : École municipale de musique

➢         Mèze : École municipale de musique

➢         Montpellier-Jacou : Orchestre d’harmonie

➢         Montpellier Méditerranée Métropole : Conservatoire à Rayonnement Régional 

➢         Harmonie des 2 rives : Saint-André-de-Sangonis et Saint-Pargoire

➢         Saint-Jean-de-Védas : École municipale de musique

➢         Vallée de l’Hérault : École de musique intercommunale

➢         Vendres :  École municipale de musique

 

Les œuvres et les compositeurs

La Symphonie Funèbre et Triomphale de Hector Berlioz

Composée en 1840 dans l’idée d'une grande Fête musicale funèbre à la mémoire des hommes illustres de la France, cette œuvre avait pour objectif de renouer avec l'esprit des grandes fêtes patriotiques de la Révolution. Richard Wagner en a fait ainsi le commentaire : « elle est noble et grande de la première à la dernière note… Un sublime enthousiasme patriotique, qui s’élève du ton de la déploration aux plus hauts sommets de l’apothéose ».

Nécessitant idéalement un effectif d’environ 200 musiciens, elle est écrite en trois mouvements : Marche funèbre, Oraison funèbre et Apothéose, les deux derniers s’enchaînant sans interruption.

Les sites archéologiques du Département

Le département de l'Hérault compte un nombre considérable de sites archéologiques particulièrement riches et bien conservés, couvrant toutes les périodes : Ambrussum, Cambous, Ensérune, Lattes, Loupian, Murviel-lès-Montpellier.

La recherche archéologie dans l’Hérault est une des plus actives au niveau national et la première au niveau régional. Chaque année le Département apporte son soutien à la réalisation de fouilles programmées, sur plus d’une quinzaine de sites répartis dans l'Hérault.

Archéologie

Cette aide permet de faire avancer la connaissance, notamment dans les secteurs géographiques d’arrière-pays moins concernés par les fouilles préventives liées aux grands travaux d’aménagement. 

Des conférences, des visites de sites et des expositions permettent de restituer les résultats au public héraultais.

Depuis 2007, le Département organise également, avec le Service régional de l’archéologie (DRAC Languedoc-Roussillon), les Rencontres départementales de l’archéologie. Cette manifestation professionnelle a pour objectif de porter à la connaissance de la communauté scientifique le résultat des recherches archéologiques menées dans l’Hérault au cours de l’année précédente. Elle permet d’entretenir des liens entre les différentes disciplines et les institutions qui œuvrent dans ce domaine. Environ 200 personnes de tous horizons professionnels (SRA, INRAP, CNRS, Universités, associations, privés, collectivités territoriales) se retrouvent pour s’informer et échanger, faisant de ces rencontres un rendez-vous majeur de l'archéologie pour le Midi méditerranéen.

DÉCOUVRIR LES DIFFÉRENTS SITES ARCHÉOLOGIQUES

Expo : Laurent Ballesta - Odyssée d'un enfant d'ici

Exposition à Pierresvives du 26 octobre 2018 au 9 février 2019 à Montpellier.

Le goût pour l’inconnu et l’exploration des fonds marins ne l’a jamais quitté. Le parcours époustouflant de cet enfant d’ici est exposé à pierresvives, du 27 octobre 2018 au 9 février 2019. Vernissage le 26 octobre.

L'Héraultais Laurent Ballesta, photographe, biologiste et scientifique mondialement reconnu, n’a cessé de chercher à percer les mystères des fonds marins. Cet explorateur des abysses accumule les records : de l’Antarctique à la Polynésie, il a sondé les océans et révélé par d’extraordinaires photos les mystères de la vie sous-marine.

Il revient toujours et inlassablement à sa terre natale héraultaise dont il a déjà sublimé les richesses. Des hippocampes de l’étang de Thau aux trésors marins de la côte en passant par les merveilles des rivières de l’arrière-pays, il a su garder un œil aiguisé pour en saisir toutes les beautés. 
Plus de cinquante photographies, de l’Antarctique, de la Polynésie et de la Méditerranée, restituent les recherches de cet Héraultais hors du commun, explorateur sous-marin et photographe.

Polynésie : le plus grand rassemblement connu de requins gris | Crédits : Laurent Ballesta - Andromède Océanologie

Polynésie : le plus grand rassemblement connu de requins gris | Crédits : Laurent Ballesta - Andromède Océanologie.

Du mardi au samedi de 10h à 19h. Entrée libre et gratuite.

Vernissage le 26 octobre à 18h30 en présence de Laurent Ballesta et de son équipe.

Le budget du Département

Avec un budget de 1,490 Milliards €, le Département de l'Hérault affirme son ambition pour un développement équilibré du territoire et sa volonté de renforcer les solidarités aux personnes, sans augmentation du taux de la taxe foncière.

 

Premier indicateur de cette volonté politique : un budget solidarité consacré à soutenir les plus fragiles (les personnes âgées, les personnes handicapées, les publics en difficultés sociales, l’enfance en danger) de 758 M€. Il progresse plus modérément que les années précédentes en raison principalement de la stabilisation du nombre d’allocataires RSA. Pour autant, le reste à charge du Département concernant les 3 allocations individuelles de solidarité, Allocation personnalisée d’Autonomie - APA -, Revenu de solidarité active - RSA - et Prime de compensation du handicap, augmente de 17,5M€ en 2018, soit 192,9 M€ non compensés par l’Etat.

Le Département de l’Hérault parvient à équilibrer son budget grâce à l’optimisation des moyens de fonctionnement (les dépenses de fonctionnement sont stabilisées grâce à la maîtrise de la masse salariale, à la rationalisation de ses dépenses, à l’optimisation de sa gestion de la dette, …) mais aussi grâce à son dynamisme démographique qui renforce le produit des droits de mutation que le Département perçoit.

En 2018, le Président du Département Kleber MESQUIDA a décidé de maintenir un haut niveau d’investissement, 206 millions d’euros (+7M€/2017), destinés à soutenir l’activité et l’emploi ainsi que les communes et intercommunalités. Cet investissement conséquent doit aussi permettre au Conseil départemental de mettre en oeuvre les orientations fixées en début de mandat dont les réalisations seront lancées en 2018 : le Très haut débit, l’irrigation en viticulture, l’Oenotour de l’Hérault, et les équipements culturels majeurs.

Année 2018

A lui seul le budget de la solidarité départementale (action sociale) s'élève à 749 M€, soit  65% du budget.

En savoir beaucoup plus : http://www.herault.fr/un-budget

Les Rencontres du Numérique Solidaire

A l'occasion du mois de l'économie sociale et solidaire, le Département organise une après-midi de rencontres sur le numérique solidaire et les "makers" (acteurs) du numérique, le mercredi 28 novembre, à partir de 13h30, à l'Hôtel du Département de Montpellier. Ouvert à tous, cet événement vise à mettre en valeur les acteurs de l'ESS qui œuvrent dans le domaine du numérique solidaire.

Au programme : « Quelles solutions pour un numérique qui protège, émancipe et fait grandir ? »

• Présentation de la carte départementale des points d’accès numérique.

• Table ronde sur l’inclusion numérique et l’accès aux droits.

• Stands et animations.

• Les « Makers du numérique » (organisé par Montpel’libre), événement proposant des animations autour des logiciels libres, des biens communs et d’une utilisation citoyenne des services numériques.

Renseignements et inscription : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

IMMERSION PAR LE NUMÉRIQUE

 

Réunion de travail Blabl'Apajeurs - Centre APAJ

Le Centre APAJ de Montpellier est un acteur essentiel de la lutte contre l'illectronisme. Son Espace Public Numérique (EPN) propose aux bénéficiaires du RSA de s'initier... au journalisme !

Les reportages sur le terrain permettent de reprendre confiance en soi et de rencontrer de potentiels employeurs, la rédaction et la mise en ligne des articles, de se familiariser avec l'outil informatique.

« Nous sortons de la posture dévalorisante du demandeur d'emploi pour endosser celle du contributeur à un site web, Blabl’APAJ », se félicite Malek, l'un des stagiaires.

Le site Internet Blabl'APAJ recense les CVs des Blabl'Apajeurs, leur permet de raconter leur quotidien et échanger des bons plans : se déplacer, s'alimenter, sortir, prendre soin de soi, ou réparer sa voiture à moindre coût. 

« En arrivant au centre il y a deux ans, nous étions tous novices en informatique, et plus ou moins introvertis ou démotivés dans nos recherches d'emploi. Depuis, nos démarches ont pris une toute autre tournure », explique Sylvie, une autre stagiaire. « Nous sollicitons les entreprises avec plaisir et n'avons plus peur des refus. En parallèle d'un chantier d'insertion, je me suis formée ici à de nombreux logiciels informatiques comme Photoshop et Illustrator et j'ai réalisé un petit film, avec l'association Les Ziconofages de Montpellier. Aujourd'hui, je me sens bien plus à l'aise, aussi bien devant un ordinateur, que devant un groupe ! ».

UN ATELIER D'INSERTION PROFESSIONNELLE ATYPIQUE ET INNOVANT

Emmanuelle Chapelier-Laget est responsable de l'Espace Public Numérique (EPN) porté par l'association. « L'objectif de ce média en ligne est d'aider nos stagiaires à reprendre confiance en eux et en leurs capacités à s'adapter au monde numérique. Car le numérique peut à la fois être source d'exclusion, mais aussi d'inclusion, si on s'en sert comme un outil collaboratif. Les stagiaires l'alimentent au gré de leurs idées et de leurs rencontres sur le terrain. Cela provoque en eux l'envie de partager l'information et de s'entraider. Le maître-mot de nos échanges : la bienveillance.

MAMIE WEB 2.0

L'Espace Public Numérique accueille toutes les personnes du quartier, sans distinction. « Nous organisons des ateliers pour tous publics, dont un spécifique pour les seniors, le mardi après-midi, de 13h30 à 16h30 », explique Emmanuelle Chapelier-Laget

« Plusieurs retraitées ont ainsi créé un espace collaboratif sur le web, "Mamie Web 2.0" pour y partager des recettes de cuisine ». Un bel exemple de partage et de joie de vivre en mode 2.0 !

Yoann Bonato vainqueur du 60e Critérium des Cévennes

Yoann Bonato, vainqueur et champion de France 2018. Un doublé  avec une météo difficile

Sur sa Citroën C3, le Champion de France 2017 s’impose pour la deuxième fois dans les Cévennes après sa victoire acquise en 2015 et conserve son titre de Champion de France.

Quentin Giordano et Quentin Gilbert complète le podium

C’est finalement Quentin Giordano sur Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorsport qui monte sur la deuxième marche du podium en devançant Quentin Gilbert à bord de Skoda Fabia R5, Team 2C Compétition.

Classement final 

1. Bonato/Boulloud (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto) en 2h08m05s9 

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

Montpellier, le 23 octobre 2018

Fleur, La Vie, Crack, Désert

L’arrêté interministériel du 18 septembre 2018, publié au journal officiel du 20 octobre 2018, a reconnu l'état de catastrophe naturelle pour les communes suivantes de l'Hérault :

- au titre de « mouvements de terrain différentiels consécutifs la sécheresse» du 1 er juillet 2016 au 30 septembre 2016 la commune de PAILHES.

- au titre de « mouvements de terrain différentiels consécutifs la sécheresse» du 1 er janvier 2017 au 31 décembre 2017 les communes d’AIGUES - VIVES, CRUZY et MONTELS.

- au titre de « mouvements de terrain différentiels consécutifs la sécheresse » du 1er juillet 2017 au 30 septembre 2017 les communes D'ABEILHAN, AGONES, ARBORAS, ASSAS, AUMELAS, BAILLARGUES, BEAULIEU, BEDARIEUX, BOISSERON, BOISSIERE (LA), BRISSAC, BUZIGNARGUES, CAMPAGNE, CLAPIERS, COMBAILLAUX, FOUZILHON, GALARGUES, GANGES, GRABELS, JACOU, JUVIGNAC, LAURET, LAVERUNE, LIAUSSON, LUNEL - VIEL, MAGALAS, MARGON, MARSILLARGUES, MATELLES (LES), MONTARNAUD, MONTAUD, MONTBAZIN, MONTFERRIER - SUR - LEZ, MONTOULIEU, MONTPELLIER, MONTPEYROUX, MURLES, MURVIEL - LES - BEZIERS, MURVIEL - LES - MONTPELLIER, PERET, POUJOLS, POUSSAN, POUZOLLES, PRADAL, PRADES - LE - LEZ, PUECH (LE), PUISSALICON, RESTINCLIERES, ROUJAN, SAINT - BAUZILLE - DE - M ONTMEL, SAINT - CHRISTOL, SAINT - CLEMENT - DE - RIVIERE, SAINTE - CROIX - DE - QUINTILLARGUES, SAINT - DREZERY, SAINT - GELY - DU - FESC, SAINT - GENIES - DES - MOURGUES, SAINT - GEORGES - D’ORQUES, SAINT - HILAIRE - DE - BEAUVOIR, SAINT - JEAN - DE - CORNIES, SAINT - JEAN - DE - CUCULLES, SAINT - JUST, SA INT - MATHIEU - DE - TREVIERS, SAINT - PARGOIRE, SAINT - PRIVAT, SAINT - SERIES, SATURARGUES, SAUSSINES, SAUTEYRARGUES, SUSSARGUES, TEYRAN, TOU - SUR - ORB (LA), USCLAS - DU - BOSC, VAILHAUQUES, VALFLAUNES, VERARGUES, VILLEVEYRAC .

Aude : 100 jeunes sapeurs-pompiers se mobilisent

SOLIDARITÉ AVEC LES SINISTRÉS DE L'AUDE

Ils étaient plus de 100 ce dimanche matin à avoir regagné le groupement Ouest pour rejoindre les JSP du 04 et du 84 sur la commune de Mirepeisset limite Aude et Hérault.

sdisCapture

Au programme, remise en état d'un restaurant, nettoyage d'un terrain de tennis et du camping municipal ravagés par la crue de la Cesse.

Accueillis par le capitaine Rieux, chef de centre du CIS de Bize Minervois, les 170 jeunes ont ensuite débuté les travaux de nettoyage.

Faisant preuve d'ingéniosité et d'improvisation ils ont œuvré toute la journée pour remettre en état le restaurant, les 3 terrains de tennis et le camping sous les yeux émerveillés de Madame le Maire et du propriétaire du restaurant.

Cette opération initiée par l'union régionale des sapeurs-pompiers Sud-Méditerranée et localement par l' UDSP34 à aussi pu se dérouler avec le concours précieux des personnels d'encadrement des sections de Mèze, Montpellier, Sète, Gigean, Florensac, Servian, Cazouls, Cruzy et Puisserguier...

sdis34Capture

Un bel élan de générosité et une action solidaire exemplaire où le SDIS de l'Hérault à mis à disposition les moyens de transport et la logistique pour venir en aide aux victimes et sinistrés des intempéries de l'Aude.

Bref, les sapeurs-pompiers de l'Hérault et nos Jeunes Sapeurs-Pompiers Héraultais sont toujourS-Présents, toujourS-Proches et toujourS-Partants.

Source : Sapeurs-Pompiers de l'Hérault - SDIS 34- Dimanche 21 octobre 2018

Les réservistes de la gendarmerie décorés pour leur engagement !

Dix-neuf réservistes opérationnels du Languedoc Roussillon dont huit de l’Hérault ont été décorés de la médaille des services militaires volontaires à titre exceptionnel, par le général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale le mercredi 10 octobre.

En tout, ce sont près de 145 réservistes opérationnels, issus de deux compagnies de réserve territoriale qui avaient été déployés en urgence, en renfort des gendarmes mobiles et départementaux, en septembre dernier lorsque l’ouragan Irma avait frappé l’île de St Martin. Quittant famille et travail pendant près de trois mois, ces femmes et ces hommes exemplaires ont du effectuer leurs missions de sécurisation et de secours dans des conditions de vie très dégradées, faisant preuve d’un immense courage.

Encore un grand merci à tous ces personnels de tout horizon pour leur engagement au service de la population !

200 musiciens pour célébrer le centenaire de l'armistice

200 musiciens des écoles de musique de l’Hérault seront en concert pour commémorer le centenaire de l’armistice le 9 novembre à Cournonterral, le 10 à Mèze et le 11 à Saint-André-de-Sangonis.
 
Répétition pour le concert pour le centenaire de l'armistice de 1918 -  Photo : Communauté de communes de la Vallée de l’Hérault

100 ans après, une œuvre pour la paix est un évènement musical unique pour célébrer et commémorer le centenaire de l’armistice de la 1ère guerre mondiale. 

« C’est une expérience inédite, un  bel élan solidaire qui unit et fédère les écoles de musiques héraultaises » observe Jean-Luc Héro, directeur de l’école de musique intercommunale de la Vallée de l’Hérault. Un projet ambitieux porté par cette école de musique située à Gignac, et qui met à l’honneur près de 200 musiciens amateurs. « Ce grand rassemblement  de musiciens issus d’une dizaine d’écoles de musique et d’harmonies montre l’extraordinaire ressource de musiciens de tous âges dans notre département » poursuit Jean-Luc. Ce concert pour la paix associe une grande œuvre patriote avec la Symphonie Funèbre et Triomphale de Berlioz et une œuvre de création plus pacifique et porteuse d’espoir, Mémorial du compositeur Karol Beffa, élu «meilleur compositeur» aux Victoires de la musique en 2013 et 2018. L’ensemble sera dirigé par Jordan Gudefin, chef d’orchestre de renommée internationale. « C’est un grand moment très exaltant pour tous les participants à cet évènement qui va rayonner en trois lieux et temps différents sur notre territoire héraultais ». 

 Trois concerts dans le département de l'Hérault

  • Vendredi 9 novembre, 20h30 : Complexe Sportif Victor Hugo, Cournonterral
  • Samedi 10 novembre, 20h30 : Gymnase Bernard Jeu, Mèze
  • Dimanche 11 novembre, 16h : Complexe sportif Raymond Boisset, Saint André de Sangonis 

Un ensemble de plus de 200 musiciens

composé d’élèves des écoles et conservatoires de musique, de musiciens amateurs et des harmonies de l’Hérault. 

Répétition pour le concert pour le centenaire de l'armistice de 1918 -  Photo : Communauté de communes de la Vallée de l’Hérault

 Un chef d’orchestre invité : Jordan Gudefin 

Jordan Gudefin est chef d’orchestre assistant de l’Orchestre Français des Jeunes, co-directeur musical de l’ensemble La Cordée et directeur musical de l’Ensemble à Vents Français

 Un programme musical
 
associant la Symphonie Funèbre et Triomphale d’Hector Berlioz et Mémorial une création commandée pour l’occasion au compositeur Karol Beffa (élu compositeur de l’année aux victoires de la musique 2018). 
 
Un projet labellisé

Quelques conseils avant de prendre la route

Alcool, drogue et médicamentsCalifornie, Route, Autoroute, Collines

La consommation d'alcool, de drogue et de médicaments entraîne des conséquences importantes :
  • le champ visuel est rétréci ;
  • la perception du relief, de la profondeur et des distances est modifiée ;
  • le temps de réaction visuelle augmente ;
  • la sensibilité à l'éblouissement est accrue ;
  • la vigilance et la résistance à la fatigue diminuent ;
  • l'effet inhibiteur de l'alcool amène le conducteur à sous évaluer les risques et à transgresser les interdits.
CANNABIS et ALCOOL, c'est 15 fois plus de risque d'accident mortel.

Sur la route, les effets du cannabis et de l'alcool se cumulent : les risques sont importants, même si les deux produits sont consommés à faible dose. La capacité du conducteur à maintenir sa trajectoire et le temps de réaction face aux manœuvres des autres véhicules sont particulièrement perturbés.

Pour le respect de soi-même et des autres, mais aussi pour éviter tout phénomène d’addiction, la consommation de produits psychotropes est interdite lorsqu’on prend la route.

Ceinture 

En voiture, une place = 1 ceinture 

Chacun doit veiller à ce que tous les passagers (y compris le conducteur) soient attachés, à l'avant comme à l'arrière. Il est impératif de faire voyager un enfant dans un siège adapté à son âge, son poids et sa morphologie.

Plus de 500 vies seraient épargnées chaque année si tous respectaient ces consignes.

Vitesse

RESPECTONS TOUJOURS LES LIMITATIONS DE VITESSE, CAR ROULER VITE C'EST :

  • réduire son champ de vision ;
  • augmenter la distance d'arrêt ;
  • provoquer fatigue et perte de vigilance ;
  • augmenter le risque de perte de contrôle du véhicule ;
  • accroître la probabilité d'être tué.