Le Département offre des solutions hydro-alcooliques dans toutes les classes

Pour permettre une rentrée la plus sereine possible et le respect des précautions sanitaires, le Département offre des solutions hydro-alcooliques à toutes les classes de l’Hérault.
Chaque classe recevra un bidon d’un litre de cette solution. Au total, 9000 litres ont été fabriqués par l’équipe de pharmaciens et de médecins du SDIS de l’Hérault, au travail depuis plusieurs semaines.

Plus d’info https://bit.ly/2SAqSc7

 “Notre priorité, c’est de protéger le personnel des écoles, les enseignants et les enfants. En offrant ces solutions hydroalcooliques à toutes les classes de l’Hérault, nous aidons les communes et les écoles face à une reprise des cours qui suscite beaucoup de questionnements.
Cette opération est unique en France par son ampleur. Je remercie les viticulteurs pour leur don d’alcool distillé et félicite les sapeurs-pompiers du SDIS 34, qui ont fourni un travail colossal pour fabriquer ces 9 000 litres. Pompiers, viticulteurs, élus, nous sommes tous unis pour l’intérêt général" ,  Kleber Mesquida Président du Département de l’Hérault.

 Protégez-vous, restez chez vous

L'appel aux dons du Secours Populaire Hérault

Le Secours Populaire Hérault vient en aide à beaucoup de monde en ce moment en fournissant de la nourriture et des produits d'hygiène. Il lance un appel aux dons pour regonfler ses stocks.

L’APPEL AUX DONS DU SECOURS POPULAIRE HERAULT

LE COVID-19 AGGRAVE LA GRANDE PAUVRETÉ ENDÉMIQUE DANS L'HÉRAULT ET ACCROÎT LES BESOINS DE SOLIDARITÉ

Présentation du projet

Le Secours populaire français et les « Médecins du SPF » sont mobilisés depuis le début de la pandémie Covid-19 pour venir en aide aux victimes de la pauvreté et des exclusions. La pandémie aggrave le nombre des personnes en situation de précarité déjà très nombreuses dans l’Hérault et rend plus difficile encore leur accès aux droits, à la santé, à l’hygiène et à l’alimentation.

Grâce à ses équipes et au renfort de bénévoles de plus en plus nombreux, dont beaucoup de jeunes, le Secours populaire de l’Hérault a réorganisé ses activités pour maintenir le lien social et apporter en urgence du soutien et de l’aide à ceux qui en ont le plus grand besoin. Les familles sont reçues individuellement dans les locaux de l’association ou par des équipes allant à leur rencontre. Plusieurs Solidaribus ravitaillent des squats, des bidonvilles, des foyers d’accueil, des universités, des publics précaires hébergés dans des hôtels, des familles isolées…

Participer : https://www.helloasso.com/associations/secours-populaire-de-l-herault/collectes/secours-populaire-urgence-herault-covid-

Résumé des mesures prises dans notre région

Ce Vendredi 24 avril, Kléber Mesquida convoqué l’Assemblée Départementale. Au programme, la présentation et l’adoption de mesures exceptionnelles face au Covid-19 en Hérault.

Vous trouverez ci-joint l’ensemble des mesures mises en places par le Département de l’Hérault.

« Notre priorité, ce sont les Héraultais(es) ! Que personne dans le besoin ne soit abandonné. Il faut aussi préparer l’avenir. Nous le construirons ensemble avec les Héraultais(es) et les communes. Notre mode de vie doit et va changer, en renforçant les solidarités, en utilisant la proximité : approvisionnement local, “consommer” l’Hérault, ses paysages, son patrimoine, ses trésors, sa vie sociétale et associative… Nous avons besoin d’unité, de proximité, de générosité pour consolider la société de demain. »

 

Kléber MESQUIDA

Président du Département de l’Hérault

LE DEPARTEMENT SE MOBILISE

2 masques par Héraultais Kléber Mesquida, Président du Département, a fédéré les communes du Département pour fournir à chaque Héraultais, qu’il soit urbain ou rural, dans une grande agglomération ou un petit village, deux masques textiles de catégorie 1 (plus haut niveau de performance) lavables et réutilisables. 2,5 millions de masques sont commandés. Premières livraisons dès début mai jusqu’à mi-juin. Coût total estimé : 10 millions d’euros, pris en charge à hauteur de 5 millions par le Département. La Région apporte une contribution de 30%. Il reste donc 20% de participation pour les communes. Le Département assure la livraison dans les communes y compris dans les toutes petites. Les intercommunalités et les maires informent les Héraultais. Ces masques s’ajoutent aux 1,2 million fournis gratuitement aux services d’aide à domicile et aux agents du Département.

Une plateforme solidaire pour tous les Héraultais Le Département a lancé une plateforme herault.fr/solidaires34 pour recenser et partager toutes les idées, les services, les aides disponibles sur tout le territoire, dans toutes les communes. Accessible facilement sur, la plateforme compte déjà des dizaines de propositions de service, de livraison... Producteurs, conseils informatiques, formations culinaires, soutien psychologique, il y en a pour tous les besoins.

Des solutions pour la santé Le Sdis produit, pour le compte du Département, du gel hydroalcoolique grâce au don (1000 litres) de la fédération des distilleries coopératives. Le Département a rouvert 29 collèges pour les enfants des professionnels de santé mobilisés pendant la crise. 30 vélos électriques mis à disposition des professionnels de santé.

Retour sur le chemin de l’école Le Département organise la rentrée des collégiens : restauration scolaire, organisation des classes, respect des gestes de précaution dans les espaces de circulation et de récréations. Pour les 2095 classes des collèges, le Département fournira du gel hydroalcoolique. Il en fournira également pour les 4561 classes de maternelle et de primaire ainsi que pour les 1700 classes des lycées.

LE DEPARTEMENT AIDE LES FAMILLES

Cantines : augmentation de l’aide et soutien des producteurs Solidaire avec les Héraultais, le Département va prendre une mesure forte pour la restauration scolaire. Pour tenir compte de la situation financière dans laquelle pourraient se trouver de nombreuses familles à cause de la crise économique, le Département augmentera l’aide aux repas sous conditions de ressources. Tarifs 1€, 2€, 3,20€, 3,80€. A noter : le coût de fabrication d’un repas est de 8 €. Dans les cantines des collèges, l’achat de produits locaux sera amplifié pour soutenir l’agriculture héraultaise.

Des ordis pour tous Le Département a prêté 1400 ordinateurs portables aux collégiens qui n’en disposaient pas chez eux pour qu’ils puissent continuer à étudier pendant le confinement. Gratuitement.

Une prime aux assistants familiaux Le Département verse une prime de 600€ pour les 3 mois de crise, aux 720 assistants familiaux pour leur engagement exemplaire pendant la pandémie.

Séniors, personnes handicapées Le Département avait 80 000 masques en stock et en a commandé 800 000, dès le début de la crise, pour les fournir aux personnes travaillant dans les services d’aide à domicile des personnes âgées. Les versements des prestations de l’Allocation Personnalisée de l’Autonomie (APA), de la Compensation du Handicap (PCH), du Revenu de Solidarité Active (RSA) sont maintenus. Pendant la crise sanitaire, aucune prestation ne sera suspendue et les procédures administratives seront facilitées.

Le fonds de solidarité logement assoupli Pour tenir compte de la précarité que certaines familles risquent de subir, le Département assouplit les règles d’attribution du fonds de solidarité logement.

Le RSA assoupli pour aider les plus vulnérables Ouverture automatique des droits, reconduction automatique, versement immédiat, le Département a tout mis en œuvre pour ne laisser personne au bord de la route;

SOUTENIR L'EMPLOI ET L'ACTIVITE ECONOMIQUE

L’impact financier de la crise Le Département crée un fonds de soutien d’un montant de 1 million d’euros qui pourra être abondé pour le tourisme et les filières agricoles : maraîchage, élevage, horticulture, viticulture...

Pêche et conchyliculture 495 000€ d’aides Le Département décide en faveur des professionnels de la pêche et la conchyliculture, l’exonération de taxes et redevances, des aides financières ponctuelles et exceptionnelles. L’objectif : maintenir le niveau de ressources des professionnels durement touchés et préparer « l’après ». Tourisme Avec Hérault

Tourisme, le Département prépare la sortie du confinement pour soutenir les professionnels du tourisme. Lancement du jeu #Besoin d’Hérault, campagne de promotion touristique… autour de l’œnotourisme, des loisirs de plein air…

Vie associative Pour la culture et le sport De nombreux festivals ont été annulés. Le Département poursuit son soutien aux festivals, aux associations sportives et culturelles. Le Département accompagne l’ensemble des associations. Les subventions annuelles sont versées. 50% des aides pour les événements annulés seront versés au cas par cas en fonction des dépenses réelles.

FISE Montpellier 2020 : RDV pour une 24e édition du festival 100% digitale

Le Festival International des Sports Extrêmes de Montpellier - 24e  édition - qui devait se dérouler du 20 au 24 mai  puis avait été reporté au mois d'août aura bien lieu sous la forme d'un programme virtuel le 20 mai 2020.

Depuis quelque temps vous êtes nombreux à vous inquiéter de la situation actuelle et de son impact sur le FISE. Ils ont travaillé et réfléchi à toutes les éventualités et ont pris la décision de vous proposer une édition entièrement digitale du World FISE Montpellier 2020.

Voilà bientôt plus de 20 ans que le FISE célèbre les sports urbains, en réunissant plus de 600 000 spectateurs pour soutenir les 2000 riders,

"nous n'imaginons pas le fait de ne pas garder le contact avec vous !"

Cette année, le FISE prendra une autre forme pour profiter d’une édition inédite, planétaire et toujours multidisciplinaire du FISE Montpellier. Les vainqueur(e)s seront récompensé(e)s par des prize money d’un montant identique par discipline à ceux de l’édition 2019.

Rendez-vous le 20 mai sur les réseaux sociaux pour vous dévoiler le concept et les modalités. 

En attendant, prenez soin de vous et respectez les consignes sanitaires !

Les sapeurs-pompiers de l’Hérault et Eminence

L'entreprise gardoise Eminence s'engage auprès du SDIS 34.

C’est une histoire parmi tant d’autres qui est née d’une collaboration avant la crise sanitaire dans le cadre d’un partenariat de conseil médical et qui fort d’une priorité de santé publique a débouché sur un partenariat efficace.

En effet, les docteurs Christian Poirel et Pierre Tur travaillaient sur un autre projet avant le confinement avec la société Éminence, dont l’usine est à Aimargues et qui est spécialisée dans le textile.

L’image contient peut-être : 4 personnes

C’est une histoire parmi tant d’autres qui est née d’une collaboration avant la crise sanitaire dans le cadre d’un partenariat de conseil médical et qui fort d’une priorité de santé publique a débouché sur un partenariat efficace.

En effet, les docteurs Christian Poirel et Pierre Tur travaillaient sur un autre projet avant le confinement avec la société Éminence, dont l’usine est à Aimargues et qui est spécialisée dans le textile.

Très vite, la pénurie nationale des masques a accéléré la réflexion sur un nouveau produit de masque barrière réutilisable destiné à protéger dans le cadre des relations sociales et notamment lors de la vie en caserne.

Le CHU de Grenoble ayant emboîté le pas dans ce domaine avec la réalisation d’un masque tissu pour son personnel, les sapeurs-pompiers de l’Hérault ont donc proposé à Éminence de développer un masque tissu.

En moins d’une semaine, le premier prototype sortait d’usine avec des essais concluants, qui ont désormais abouti à la création de 2 types de masques certifiés par la direction générale de l’armement et validés également par l’AFNOR.

Éminence après avoir équipé les sapeurs-pompiers de l’Hérault et de nombreux autres SDIS, a été retenu par le département de l’Hérault pour équiper chaque Héraultais d’un masque barrière avec la commande de 2 millions de masques.

Aujourd’hui, c’est une autre collaboration qui vient d’être mise en œuvre avec la conception d’une nouvelle cagoule de feu.

Même si les tentations sont grandes...

Ce dimanche 26 avril, , en coordination avec le sémaphore de Sète, la brigade nautique de Marseillan a procédé aux contrôles de deux voiliers au large entre Sète et Marseillan Plage.

Plusieurs infractions ont été relevées pour un des deux voiliers plaisanciers contrôlés.

En plus de ne pas être en possession d’autorisation de déplacement hors du domicile et de ne pas respecter un arrêté préfectoral maritime, le matériel de sécurité présent sur l’embarcation n’était pas conforme. Un défaut de veille VHF a aussi été relevé. Ce skipper est convoqué la semaine prochaine pour une audition.

Le second voilier, aperçu par le détachement aérien de gendarmerie de Fréjorgues au large de Portiragnes, était autorisé à effectuer un convoyage entre le port de Valras Plage et le chantier Naval LALLEMANT localisée au Grau d’agde.

Pour rappel, l’arrêté Préfectoral N°054/2020 du 24 avril 2020 réglemente la navigation des navires et les activités maritimes dans les eaux intérieures et territoriales Française de la méditerranée.
Il autorise entre autres le convoyage de bateau de plaisance réalisé par des professionnels, à condition d'avoir effectué une déclaration, avec un préavis de 72 heures avant leur mouvement au Cross MED.
Adresse Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Echanger et assurer la sécurité des routiers

Présence des gendarmes sur l’autoroute au profit des routiers

Les gendarmes de l’Escadron de Sécurité Routière de l’Hérault étaient présents ce jeudi soir pour échanger et assurer la sécurité des routiers sur l’aire de Mèze sens Montpellier/Béziers où une nouvelle distribution de repas chaud étaient offerts aux routiers par VINCI Autoroutes.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, enfant et plein air

Ces repas ont été préparés par le Traiteur Genibrel Anthony de Marsillargues.

Des kits d’hygiène comprenant du gel hydroalcoolique, du gel douche et une serviette ont également été donnés aux routiers.

SESSION PUBLIQUE DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL : LES ACTIONS DU DÉPARTEMENT FACE À LA CRISE COVID-19

Ce Vendredi 24 avril 2020 à 10h, le Conseil départemental se réunit à l’Hôtel du Département de Montpellier. Vous pouvez suivre la session en live sur cette page.

AU PROGRAMME, LA PRÉSENTATION ET L'ADOPTION DE MESURES EXCEPTIONNELLES FACE AU COVID-19 EN HÉRAULT

Cette session publique est organisée conformément aux recommandations sanitaires et à l’ordonnance du 1er avril 2020 sur le fonctionnement des institutions locales. 18 élus sont présents, représentant au prorata l’ensemble des groupes (Groupe majoritaire de la gauche républicaine : 10 élus ; groupe Union de la Droite et du Centre : 3 élus ; groupe Hérault Citoyens : 3 élus ; groupe Défendre l’Hérault : 2 élus).

Accueil

Sur cette page https://youtu.be/yzaY7WMlnFI et sur la page facebook du Département : https://www.facebook.com/departementdelherault

Collèges 34 : lutter contre la fracture numérique

Un geste de solidarité de la part du Conseil départemental de l'Hérault

Home Office, Workstation, Office
Le Département poursuit sa distribution de 1400 ordinateurs portables prêtés aux familles de collégiens en difficulté ne disposant pas d'équipement informatique pendant cette crise du Covid-19.

Poursuivre à tout prix la continuité pédagogique avec les professeurs de l'Education nationale

"L'écran était trop petit. Mais je n'avais pas le choix. À la maison, nous n'étions pas équipés”.
"Ça me change la vie. Je vais bien plus vite. J'ai même le temps de faire autre chose”.
 "C'est une très bonne initiative, rajoute la maman de Salim. Nous n'avions pas les moyens d'acheter un ordinateur”.

"Malgré le confinement, chaque élève doit pouvoir continuer à s'instruire à son domicile quelles que soient les ressources de sa famille. C'est pourquoi, j'ai décidé d'équiper les familles dans le besoin’', précise Kléber Mesquida, président du Conseil départemental de l'Hérault.

Retour de ressortissants français

Dans la nuit du lundi 20 avril, 110 français présents à bord du Costa Deliziosa qui accosté à Barcelone dimanche, ont pu retourner dans leur domicile en France après avoir été contrôlés négatifs au coronavirus.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, nuit et plein air

110 croisiéristes transités par Montpellier avec les services de l'Etat

"Partis de Savone en Italie pour un tour du monde depuis le 10 janvier, 110 passagers du Costa Déliziosa, confinés depuis plus d'un mois sur leur paquebot en raison de la fermeture des ports suite à la pandémie de Covid-19, ont été accueillis ce lundi 20 avril au Corum de Montpellier. Après une série de tests, une cinquantaine de passagers ont décidé de partir dès hier soir à Mâcon d'où ils sont originaires. Le reste accueilli dans différents hôtels Ibis de la ville est reparti ce mardi par TGV vers leurs villes et départements d’origine.", précise Philippe Saurel, maire de Montpellier.

Huit autocars de la compagnie espagnole de transport de voyageurs Julia ont été mis à disposition pour les déposer au Corum à Montpellier.

L’escadron de sécurité routière de l’Hérault a escorté ces autocars de Narbonne jusqu’à leur destination.

Pour précision, aucun cas de coronavirus n’a été signalé à bord et leur transfert s’est déroulé dans le respect des gestes barrières et de distances, d’où le nombre élevé d’autocars.