Pour la rentrée, le GIHP visite le musée de Tautavel

gihpCapture

La Vie Associative du GIHP-LR - Groupement pour l'Insertion des personnes Handicapées Physiques  Languedoc-Roussillon - organise une visite du musée de Tautavel : le jeudi 13 septembre 2018 à partir de 12h.
Sur place, les participants prendront un déjeuner au restaurant L’Os à la Bouche.
Ils profiteront ensuite d’une visite guidée du Musée de Tautavel.


Vingt-quatre participants sont attendus sur cette sortie.


Les sorties de la Vie Associative sont notamment subventionnées par le Département de l’Hérault, la Région Occitanie, les villes de Montpellier, Castelnau-le-Lez, et la Mutualité Sociale Agricole.


Chiffres clés :
- 1 800 adhérents en 2016
- 5 300 bénéficiaires
- 420 salariés
- 13,2 M € de budget

Le préfet de l'Hérault lance le "Service Civique Dating #3"

Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault a participé, ce mardi 11 septembre, au lancement de l'opération "Service Civique Dating #3".

A l'initiative du CRIJ (Centre Régional d'Information Jeunesse) et de la Mission Locale Jeunes Montpellier Méditerranée Métropole, cet événement s'est tenu de 14h à 17h dans les locaux de l'ancienne mairie de Montpellier.

Ce forum avait pour objectif de favoriser la mise en relation des structures proposant des missions de Service Civique et des jeunes souhaitant s'engager dans une missions d'intérêt général.

Ce sont plus de 40 structures qui ont répondu présentes, proposant ainsi une grande diversité de missions : éducation, solidarité, environnement, culture, sport, etc.

Le préfet de l'Hérault a rencontré et échangé avec les jeunes volontaires en quête d'une mission et les représentants des différentes structures. 

DSC_0001
DSC_0005
DSC_0009
DSC_0018
DSC_0022
DSC_0031

Le port de Sète : de cornes et de laine

Cornu ou à toison, le bétail transitera à Sète dans de bonnes conditions : celles qu'offrira le nouveau hangar inauguré le vendredi 7 septembre. Les responsables de tous les secteurs concernés par cette activité si importante pour le port de Sète assistaient à cette cérémonie marquant l'évènement : le port de Sète poursuit son expansion.

gayssP1030066 (2)

Une petite foule -près de 200 personnes - témoignait par sa présence de l'importance de cette inauguration. Certes, la présidente de la Région, la municipalité, le département se sont fait représenter. Mais le port avait mobilisé l'ancien président de l'EPR Sud de France, Marc Chevallier, le directeur du port, O. Charmes et l'actuel président de l'Etablissement public, J.C. Gayssot. M. le ministre en pantalon de velours, chemise à rayures et grosses bretelles style far-west était en tenue bohème. En revanche, M. Lubrano, complet sombre, cravate grise, était d'un strict classicisme. Vestes, chemises, robes sages et chemisiers discrets ont envahi le parvis.

On distinguait même l'uniforme marin du Délégué au littoral. Mais rien de frivole dans cette assemblée qui regroupait aussi la représentante de la délégation à l'alimentation, la représentante de Kléber Mesquida, des Affaires maritimes et un transporteur routier allemand au rayonnement européen et sa femme. En vacances ? Bref, comme disait J.C. Gayssot, tous ceux concernés par le trafic portuaire. Trafic en hausse (4% de mieux pointés au mois de juillet) dans lequel le transit des animaux contribue à animer le secteur "commerce", suscitant 95 escales annuelles.

Le port s'est doté d'un nouvel outil bien propre à conforter la position de leader de l'exportation de bétail en Europe. Le hangar de 4 400 m2 (au lieu de 3 300) pourra accueillir plus de pensionnaires. On a veillé au bien être animal (place, lumière, aération).

gayssP1030071

Et l'emplacement de l'ancien hangar sera voué à une nouvelle gare maritime. Il a fallu investir 2,3 M d'euros de Port Sud de France et 600 000 € pour la SEPAB, cette SARL au rayonnement européen qui achemine vers l'Algérie, Libye, Tunisie, Turquie, Maroc le bétail en particulier du Massif Central (Aveyron, Cantal, Lozère). Bétail, si l'on peut dire, à haute valeur ajoutée : chaque cargaison représente 2 M d'euros, en moyenne, de valeur marchande.

Les bovins sont des animaux reproducteurs ou d'engraissement, des pièces de choix.

Une ombre au tableau : la concurrence espagnole déloyale. Le président Gayssot tonne contre ces convois qui passent devant Sète, franchissent les Pyrénées et vont approvisionner en particulier le port de Tarragone. Là, ils sont exportés sans aucun respect des règles et directives de la CEE. Cela représente tout de même 100 000 têtes de bétail par an. Alors, à défaut d'être reçu par les leaders de l'exécutif, M. le président de l'EPR écrira aux ministres : Affaires étrangères et européennes, Ecologie, Transport, Agriculture.

Au nom de toute la communauté portuaire, M. Gayssot sonne l'alarme. Car il y a un fort enjeu pour Sète et la Région : une activité qui doit assurer développement et environnement.

H. Le Blanche

Pour les tortues marines

Le centre de soins des tortues marines au Grau du Roi

centre de soin tortue

Dernièrement, une tortue luth en état de décomposition avancée a été trouvée à Frontignan. Si vous trouvez une tortue marine vivante ou morte, blessée ou ayant besoin d'aide, n'hésitez pas :

téléphonez au : 06 24 47 51 55  ou au 06 64 79 54 23

En général elles sont recueillies au centre de soins des tortues marines du CESTMed qui est hébergé par le Seaquarium, au Grau du Roi.

Les tortues marines blessées ou malades trouvées sur la plage, ou dans les filets par les pêcheurs, sont prises en charge par le RTMMF - Réseau Tortues Marines de Méditerranée Française-  puis accueillies au CESTMed. Unique sur le littoral méditerranéen français, le centre de soins a pour but de soigner, d’étudier et de garder en observation les tortues marines en difficulté avant de les relâcher dans leur milieu naturel.

LES TORTUES MARINES DU CENTRE DE SOINS

Depuis 2002, plus de 250 tortues marines ont été accueillies par le CESTMed, principalement des tortues Caouannes - Caretta caretta -  à l’exception de deux tortues vertes - Chelonia mydas -  récupérées en septembre 2014.

Au cours de ces années, une relation de confiance s’est instaurée entre les pêcheurs et le centre de soins. En contactant le CESTMed en cas de capture accidentelle de tortue marine dans leurs engins de pêche, les pêcheurs sont aujourd’hui de véritables acteurs de la conservation et contribuent à une meilleure connaissance de ces animaux.

La majorité des animaux (75%) reçus par le centre de soins ont été capturés accidentellement par des engins de pêche et plus de 8 % d’entre eux présentent des signes de collision avec des navires (coup d’hélice).

Il est à noter que le centre de soins n’est pas dédié à recevoir des tortues terrestres ou d’eau douce.

CONTACT

Centre d’étude et de Sauvegarde des Tortues Marines de Méditerranée
Avenue du Palais de la Mer,
30240 Le Grau-du-Roi

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Facebook : https://www.facebook.com/cestmed

Logement social : un formulaire de demande universel

Les demandeurs de logement social doivent remplir formulaire. Ce document est commun à tous les offices HLM de France. Le gouvernement avait décidé de l’instaurer pour simplifier les démarches des demandeurs de logements.

A Hérault Habitat, ce dossier se présente sous forme de deux feuillets recto-verso, un feuillet complémentaire pour une demande de logement adapté aux handicaps et une notice explicative. 

Logement social : un formulaire de demande universel

Au niveau des informations à donner, rien ne change, comme pour  les conditions d'attribution qui restent identiques. Ce nouveau formulaire est disponible au siège, 100 rue de l'Oasis à Montpellier, à l'accueil des agences de Montpellier au 803 rue d'Alco, Frontignan au 12, impasse des Merles et à Clermont-l'Hérault au 11, rue Jean-Moulin. Les demandeurs peuvent se renseigner au 04 67 84 75 34, du lundi au vendredi de 9 h à 11 h 30.

Des rendez-vous sont possibles les mardis et jeudis. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire en cliquant ici.

Logement social : un formulaire de demande universel

Les demandeurs de logement social doivent remplir formulaire. Ce document est commun à tous les offices HLM de France. Le gouvernement avait décidé de l’instaurer pour simplifier les démarches des demandeurs de logements.

A Hérault Habitat, ce dossier se présente sous forme de deux feuillets recto-verso, un feuillet complémentaire pour une demande de logement adapté aux handicaps et une notice explicative. 

Logement social : un formulaire de demande universel

Au niveau des informations à donner, rien ne change, comme pour  les conditions d'attribution qui restent identiques. Ce nouveau formulaire est disponible au siège, 100 rue de l'Oasis à Montpellier, à l'accueil des agences de Montpellier au 803 rue d'Alco, Frontignan au 12, impasse des Merles et à Clermont-l'Hérault au 11, rue Jean-Moulin. Les demandeurs peuvent se renseigner au 04 67 84 75 34, du lundi au vendredi de 9 h à 11 h 30.

Des rendez-vous sont possibles les mardis et jeudis. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire en cliquant ici.

Avec le Département : cap sur la sécurité et la découverte

Aménagements sécurisés

La réduction des accidents de motos et de scooters est un enjeu fort dans l’Hérault. Au-delà des actions de prévention qu’il soutient, le Département développe des itinéraires sécurisés pour les deux-roues motorisés.

Il s’agit de traiter des itinéraires en supprimant les obstacles aux conséquences dangereuses pour les motards, en offrant des occasions de balades pour une découverte du Département en sécurité.

Le Conseil départemental analyse les raisons de cette accidentologie pour la réduire en posant notamment des glissières avec écran moto et en veillant à la qualité des voiries. Mais, la prévention n’est efficace que si chacun adopte une conduite citoyenne. Ainsi, le Département soutient aussi des opérations d’initiation à la maîtrise du 2 roues pour les collégiens.

Des aménagements qui « sauvent la vie »

3 QUESTIONS DES MOTARDS AU DÉPARTEMENT DE L’HÉRAULT

LORS DES ACCIDENTS, IL ARRIVE QUE LES MOTARDS SE FASSENT COUPER EN DEUX PAR LES GLISSIÈRES LORS D’UNE CHUTE. QUELLES SOLUTIONS PROPOSEZ-VOUS ?

« On limite l’emploi de glissières, mais lorsque c’est nécessaire un écran inférieur de protection est posé pour limiter la gravité des blessures. »

QUELS AMÉNAGEMENTS POUR RÉDUIRE LES OBSTACLES AU BORD DES ROUTES ?

« Toutes les extrémités des murets qui bordent la route sont créées en biseau. Les buses d’évacuation des eaux sont équipées d’une tête de sécurité inclinée pour permettre à une moto de glisser dessus en cas de sortie de route. Les gestionnaires de réseaux tels que France Télécom et EDF sont associés à la démarche pour installer les poteaux en retrait ou pour enfouir les lignes. Le Département utilise aussi des mâts directionnels qui se plient à la base lors d’un accident. »

EN MOTO, LES « NIDS DE POULE » ET LES GRAVILLONS SONT SOUVENT DIFFICILES À ÉVITER ET PROVOQUENT DES CHUTES. QU’EST-CE QUE VOUS PRÉVOYEZ POUR LES CHAUSSÉES ?

« La plus grande vigilance est apportée à l’entretien de l’enrobé des voiries pour qu’il ne comporte pas d’embûches pour les motards. Nous utilisons aussi un revêtement spécifique pour les peintures au sol afin d’éviter les pertes d’adhérence. Des patrouilles hebdomadaires relèvent les désordres éventuels pour y apporter des réponses et programmer des interventions. »

Un monsieur moto dans l’Hérault

Le Département vient de créer un poste de référent moto dans l’Hérault. Il marque ainsi son engagement pour renforcer la sécurité des 2 roues motorisés et la concertation avec les usagers sur le territoire départemental. 

Quel est votre rôle ?

Eric Desrichard « Je suis l’interlocuteur privilégié des motards pour le Département. Mon rôle est de recueillir les propositions des fédérations de motards mais aussi des mutuelles spécialisées. Elles me contactent pour me signaler des aménagements routiers dangereux.

Lorsqu’il s’agit de routes départementales, je sollicite les agences départementales concernées pour trouver des solutions.

Lorsque les voiries appartiennent à une autre collectivité, je fais l’interface. Je suis aussi en relation avec les particuliers en direct.

Je participe également à la réflexion sur la prévention et la formation à la pratique du deux roues. Un projet de circuit d’apprentissage, et de perfectionnement est actuellement à l’étude avec les services de l’Etat. » 

Contacter Monsieur Moto

Rentrée 2018 : un esprit sain dans un corps sain

En 6ème, tous les élèves bénéficient d’un « coupon sport » de 14€ pour financer leurs licences UNSS. 

sport de pleine nature dans le Caroux 

Elève en 6ème A au Collège les Aiguerelles à Montpellier, Meryl pratique les arts du cirque, la voltige et l’escalade. « Ici, notre spécialité, c’est l’escalade ! Ca nous apprend le goût de l’effort  On grimpe en salle les lundis et mardis soirs, et sur falaise le mercredi après-midi. ». Au printemps, Meryl s’est rendue en classe verte dans le Caroux, ce massif qui a accueilli les plus grands alpinistes comme Demaison, Charlet et Terray. Le Département y a équipé 500 voies d’escalade : des rochers écoles, des voies sportives et des grandes voies en terrain d’aventure dont beaucoup dépassent les 300 mètres : « On n’a pas vu de mouflons mais on s’est régalé ! »

Son professeur d’EPS, Yves Cardin, se dit exigeant sur les règles de sécurité : « L’escalade, c’est un peu l’école de la vie. Pour avancer en toute sécurité, il faut être vigilant et respecter les règles. C’est ce qui permet, ensuite, de prendre du plaisir. Notre objectif : amener tout le monde au sommet ! ».

« En 2018, nous avons consacré 11 M d’€ pour construire des nouvelles salles de sport, subventionner les licences UNSS, et accompagner les projets portés par les enseignants, comme les rencontres sportives ou les classes vertes. » 

Marie Passieux, Vice-présidente à la jeunesse, aux sports et aux loisirs, Présidente d’Hérault Sport

Pas moins de 34 activités sont proposées par les associations sportives des collèges et lycées héraultais.

La DDFIP de l’Hérault recrute 8 volontaires du service civique

La DDFIP -  Direction des finances de l'Etat - de l’Hérault recrute 8 volontaires du service civique : 2 pour l’accueil de MONTPELLIER La Paillade, 2 pour l’accueil de MONTPELLIER Millénaire, et 2 pour l’accueil de BEZIERS, 1 pour l'accueil de SETE et 1 pour l'accueil de LUNEL.


Les volontaires seront recrutés sur sélection pour une mission qui débutera le 4 octobre 2018 et prendra fin le 3 juillet 2019.

Plus d'informations : 

 Fiche_missions_Service Civique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

Rentrée des apprentis dans l'Hérault : un record !

A Montpellier, 200 étudiants-apprentis font leur rentrée le 7 septembre prochain au CFA - Campus des Métiers - de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault !

Pour cette rentrée 2018, c’est l’ouverture de 17 classes : un record inégalé auparavant !

7 sections Brevet de Maîtrise sont de niveau Bac + 2 : Génie-Climatique, Électricité, Coiffure et Menuiserie, dont c’est l’ouverture.
C’est aussi la rentrée des CAP : Agent de Propreté, Pâtisserie, ainsi que les nouvelles sections Coiffure et Esthétique. Christian Poujol, le Président de la CMA34, qui présidera la cérémonie d’accueil des étudiants et futurs artisans, se félicite de l’intérêt croissant des pouvoirs publics pour cette filière.

Selon lui : « L’apprentissage n’est pas une voie de garage, un plan B pour les jeunes en échec scolaire, bien au contraire. L’apprentissage est une voie royale pour un emploi, mais c’est aussi un choix de vie."

 

Christian Poujol, président de la chambre des métiers et de l'artisanat