Les journées du patrimoine dans l'Hérault

Pour l’Année européenne du patrimoine culturel 2018, c’est le thème "l’art du partage" qui a été retenu.

LE PATRIMOINE : RICHESSE DU TERRITOIRE HÉRAULTAIS

L’Hérault est une terre de culture, semée de monuments patrimoniaux au rayonnement international et de grands sites labellisés. Le Département s’investit tout au long de l’année pour les rendre accessibles, les faire découvrir et les préserver.
Ce dimanche 16 septembre encore, quelques exemples à découvrir lors des Journées du patrimoine 2018 : 

À GABIAN : LA FONT DE L'OLI

Le bâtiment de l’ancienne source de pétrole, exploitée depuis le début du XVIIe siècle, a été restauré avec l’aide du Département.

Pratique : DIMANCHE 16 SEPTEMBRE A 14h30

Visite guidée et une projection du film réalisé par Unité audiovisuelle du Département. Ouverture de la salle d’exposition consacrée à l’histoire du pétrole à Gabian

Pour plus d’informations 06 10 94 16 61 

À BOUZIGUES : LES BARQUES TRADITIONNELLES DE PÊCHE

A Bouzigues, dans le port départemental, sur le quai en face du Musée de l’étang de Thau, il est possible d’apprécier la collection de barques traditionnelles de pêche, gérée par l’association Voile latine. Les nacelles de l’étang de Thau Gracchus Babeuf sont inscrites à l’inventaire des monuments historiques. Elles ont été restaurées avec l’aide du Département et Joseph Buonomo, dont le chantier de construction, en  2017 a permis de relever les techniques spécifiques de construction de ces embarcations typiques des lagunes du littoral. 

Gracchus Baboeuf - Crédits : Association Voile latine de Sète et du bassin de Thau

Pratique : DIMANCHE 16 SEPTEMBRE A 14h30 une conférence de Pierre Bras (historien, sur les ports de l’étang de Thau).

Pendant les Journées du Patrimoine l’accès au Musée de Bouzigues est libre. Bouzigues/ le musée de l’étang de Thau

À MÈZE : LA CHAPELLE DES PÉNITENTS

Parmi les richesses du patrimoine héraultais, à Mèze, la Chapelle des Pénitents participera aux Journées européennes du patrimoine. 

Chapelle des pénitents de Mèze - Crédits Ville de Mèze

Pratique : SAMEDI 15 SEPTEMBRE DIMANCHE 16 SEPTEMBRE Visite guidée 5€ par personne.

Inscriptions : 04.99.02.22.01 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

https://www.ville-meze.fr/journees-europeennes-du-patrimoine-les-15-et-16-septembre-2018/

À MONTPELLIER : DANS LES COULISSES DE PIERRESVIVES

 

Magazins d'archives pierresvives

Dans un bâtiment à l’architecture aussi exceptionnelle que celui de Zaha Hadid, le public accède à des espaces dits « partagés » : salles de lecture, médiathèque, amphithéâtre, salle d’exposition.

Par contre, les locaux de travail et de conservation des Archives départementales de l'Hérault sont d’accès réservé. Dans le cadre des Journées du patrimoine, les Héraultais pourront  exceptionnellement  visiter  les  magasins  où sont conservés les 35 km d’archives et les ateliers.

Le   public   découvrira   le   travail   d’archiviste   et   les nombreux  métiers  qui  l’accompagnent. La  restauration de parchemins, les registres papier ou sceaux, la numérisation d’ouvrages anciens, les registres paroissiaux,  état  civil,  compoix  n’auront  plus  aucun secret pour les visiteurs. 

Les coulisses de la Médiathèque Départementale dont le bibliobus et magasins sont également ouverts exceptionnellement à la visite. 

Bibliobus

 

Mais aussi, des animations contées, des ateliers de contribution de la diffusion du patrimoine sur Wikipédia, des jeux , des lectures à la Médiathèques,... 

Le programme détaillé : http://pierresvives.herault.fr/evenement/journees-europeennes-du-patrimoine-pierresvives

Les sentinelles de la garrigue

Chaque année depuis 40 ans, les 105 forestiers-sapeurs de l’Hérault débroussaillent, élaguent, entretiennent garrigues, bois et forêts. Moins connus que le Service d’incendie et de secours, ils préviennent à eux seuls 84% des départs de feu. 

Un temps sec, une légère brise… Les forestiers-sapeurs n’ont pas attendu notre venue ce matin-là pour commencer à entretenir les 2 020 km de pistes DFCI - Défense des forêts contre les incendies - et 850 km de réseau de surveillance de l’Hérault. C’est d’ailleurs là leur force : l’anticipation.

Un vrai jeu de pistes

Leur présence permanente sur le terrain permet aux forestiers-sapeurs d’intervenir au plus vite lors d’un départ de feu. « Le délai moyen d’intervention est de 6 minutes en saison estivale ».

 Un équipement performant

Chaque été, les forestiers-sapeurs passent en mode "combat" : 45 patrouilles "armées" sont réparties sur 53 îlots de surveillance. Reliés par GPS à la plateforme du SDIS de Vailhauquès, leurs 4x4 sont équipés de 600 à 1 300 litres d’eau et de motos pompes.

Une passion pour le grand air

"Suivez-nous, on va vous montrer notre “Chaptrack“, il est sur les hauteurs de Saint-Pargoire." Ce tracteur permet d'intervenir sur des terrains difficiles d'accès débroussailler, tronçonner et broyer de gros troncs d’arbres, lors par exemple des épisodes cévenols.

L’Hérault est un des seuls départements de France à confier aux forestiers-sapeurs et aux rando-pisteurs la préservation des garrigues.

15 ème anniversaire du GIR de Languedoc-Roussillon

Plus de 7 millions d'€ saisis en 2017.

Le jeudi 13 septembre, à l’amphithéâtre Colonel Arnaud Beltrame du quartier Lepic à Montpellier, le général Jean-Valéry Lettermann, commandant adjoint la région de gendarmerie d’Occitanie, commandant le groupement de gendarmerie d’ l’Hérault et le lieutenant-colonel Christophe Rolland commandant le Groupe d’Intervention Régional (GIR), ont accueilli pour une réunion de travail principalement consacrée à la captation des avoirs criminels, une centaine d’enquêteurs de la gendarmerie, de la police des douanes, des services fiscaux ainsi que des agents de l’URSSAF et la CPAM de Languedoc-Roussillon en présence du commissaire Claude Muller, coordonnateur national des GIR.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes assises et intérieur

En ouverture, Messieurs les procureurs généraux Michel Desplan et Pierre Valeix ont rappelé toute l’importance de ces 36 unités mixtes créées en 2002 pour lutter contre les infractions relevant de l’économie souterraine, notamment les trafics de stupéfiants, d’armes, de véhicules. Ces dernières visent la lutte contre, le travail irrégulier, la contrefaçon la non-justification de ressources, le blanchiment d’argent, la fraude aux prestations sociales. Elles agissent ainsi contre la déstructuration du tissu social dans les quartiers sensibles.

Mme Anne Kostomaroff directrice générale de l’Agence de Gestion et de Recouvrement des Avoirs Saisis et Confisqués (AGRASC) créée en 2011 est intervenue lors de cette matinée et a notamment souligné le bon travail des GIR qui a permis la saisie,en 2017, de plus de 200 millions d’euros au niveau national. Le GIR de Languedoc-Roussillon a quant à lui saisi l’an dernier 7 323 531 €.
Ces avoirs criminels sont principalement constitués de biens immobiliers, de numéraires ou de comptes bancaires, de véhicules et de tout objet de valeur obtenu de manière frauduleuse.

Monsieur Pascal Mailhos, préfet de la région Occitanie, a clôturé cette matinée d’anniversaire en soulignant toute la pertinence de ce type d’unité composé de gendarmes de policiers de douaniers, d’agents des services fiscaux qui œuvrent en synergie contre l’économie souterraine.

Enfin, tous les participants à cet anniversaire ont partagé un moment de convivialité sous la tente de réception du quartier Lepic.

L'Hérault fête la bio à Prades-le-Lez

L'Hérault fête la bio, un rendez-vous annuel avec grand marché de producteurs et transformateurs, animations, associations d'éducation à l'environnement, musique, conférences, restauration sur place toute la journée.

Ce dimanche 16 septembre, de 9h30 à 18h, Agrilocal / Département de l'Hérault, le CIVAM Bio 34 vous donnent rendez-vous à la 8ème édition de l'Hérault fête la bio au domaine départemental de Restinclières à Prades-le-Lez.

Plus de 50 exposants originaires principalement de l'Hérault - producteurs, transformateurs, associations - proposent de découvrir leurs produits, vins, fromages, viandes, miels, confitures, pains, huiles, fruits et légumes, huiles essentielles …

Les associations de l'éducation à l'environnement proposeront aussi de nombreuses animations sur leurs stands.

Pour les amateurs de jardinage, des produits naturels pour le jardin, des livres sur le jardinage bio et des conseils personnalisés.

  • 11h :"Le bio en restauration scolaire : initiatives dans le Département de l'Hérault" avec Agrilocal / Département de l'Hérault, le CIVAM Bio 34 et des témoignages de cantines de l'Hérault

 

 
 

 

  • 11h et 15h :
    Animation « Créer ses cosmétiques et produits d’entretien bio», Les Happy Bio Verts (45 mn)

 

 
 

 

  • 14h30 : Conférence « Réussir son jardin naturel, vivant et économe en eau », Catherine Garnier, Les Jardins de Tara

 

 
 
 
  • 11h45 et 15h15 : Contes sous l'arbre pour petites et grandes oreilles dans l’oliveraie par l’association Il m’était fée conter

  • 16h : FILM - DÉBAT Zéro Phyto et gestion durable le long des routes du Département (13 minutes) suivi d'un échange

  • 16h : Atelier Enfant Jardinage, par le CIVAM Bio 34

  • 17h : Relâché de faucons crécerelles (ou autres oiseaux) par Goupil Connexion, face au château

  • 17h30 : Tirage au sort tombola : des paniers garnis à gagner !

Liste des exposants

Gastronomie, une école d'excellence en Hérault

Installée à Agde, Gastronomicom est une école internationale de haut niveau en cuisine comme en pâtisserie, offrant des débouchés dans les plus grands restaurants gastronomiques.

Ils ne sont guère plus d’une trentaine à suivre les cours d’un grand chef, alternant par demi-journées entre la pâtisserie et la cuisine de haute gastronomie. Venant de 17 pays différents, ces jeunes seront l’élite de la cuisine de demain.

Utilisant les meilleurs produits, avec la rigueur et l’excellence de leurs professeurs, le tout dans une ambiance familiale, ces jeunes venus des quatre coins du monde rejoindront au terme de leur formation les plus grands restaurants étoilés. « Tous les stages que nous propose l’école se déroulent dans des établissements étoilés ou gastronomiques reconnus. » Témoigne Hanna, jeune parisienne de 20 ans.

 « Cette école est plus connue à l’international qu’en France, ce qui est regrettable, car nous bénéficions du top tant en moyens techniques et espace de travail ultramoderne, que par la qualité de nos professeurs qui ont acquis leurs compétences dans des établissements les plus prestigieux. »Une chance pour l’Hérault d’accueillir sur son territoire une telle école, dont les élèves ne manqueront de faire rayonner au-delà des frontières les produits et savoir-faire de notre terroir.  

 Gastronomie, une école d'excellence en Hérault

Hanna : « On nous a même enseigné comment faire les Tielles, spécialité de Sète.  Autant de recettes et de produits d’ici qui seront utilisés dans les plus grands restaurants du monde ! ».

Pour la rentrée, le GIHP visite le musée de Tautavel

gihpCapture

La Vie Associative du GIHP-LR - Groupement pour l'Insertion des personnes Handicapées Physiques  Languedoc-Roussillon - organise une visite du musée de Tautavel : le jeudi 13 septembre 2018 à partir de 12h.
Sur place, les participants prendront un déjeuner au restaurant L’Os à la Bouche.
Ils profiteront ensuite d’une visite guidée du Musée de Tautavel.


Vingt-quatre participants sont attendus sur cette sortie.


Les sorties de la Vie Associative sont notamment subventionnées par le Département de l’Hérault, la Région Occitanie, les villes de Montpellier, Castelnau-le-Lez, et la Mutualité Sociale Agricole.


Chiffres clés :
- 1 800 adhérents en 2016
- 5 300 bénéficiaires
- 420 salariés
- 13,2 M € de budget

Le préfet de l'Hérault lance le "Service Civique Dating #3"

Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault a participé, ce mardi 11 septembre, au lancement de l'opération "Service Civique Dating #3".

A l'initiative du CRIJ (Centre Régional d'Information Jeunesse) et de la Mission Locale Jeunes Montpellier Méditerranée Métropole, cet événement s'est tenu de 14h à 17h dans les locaux de l'ancienne mairie de Montpellier.

Ce forum avait pour objectif de favoriser la mise en relation des structures proposant des missions de Service Civique et des jeunes souhaitant s'engager dans une missions d'intérêt général.

Ce sont plus de 40 structures qui ont répondu présentes, proposant ainsi une grande diversité de missions : éducation, solidarité, environnement, culture, sport, etc.

Le préfet de l'Hérault a rencontré et échangé avec les jeunes volontaires en quête d'une mission et les représentants des différentes structures. 

DSC_0001
DSC_0005
DSC_0009
DSC_0018
DSC_0022
DSC_0031

Le port de Sète : de cornes et de laine

Cornu ou à toison, le bétail transitera à Sète dans de bonnes conditions : celles qu'offrira le nouveau hangar inauguré le vendredi 7 septembre. Les responsables de tous les secteurs concernés par cette activité si importante pour le port de Sète assistaient à cette cérémonie marquant l'évènement : le port de Sète poursuit son expansion.

gayssP1030066 (2)

Une petite foule -près de 200 personnes - témoignait par sa présence de l'importance de cette inauguration. Certes, la présidente de la Région, la municipalité, le département se sont fait représenter. Mais le port avait mobilisé l'ancien président de l'EPR Sud de France, Marc Chevallier, le directeur du port, O. Charmes et l'actuel président de l'Etablissement public, J.C. Gayssot. M. le ministre en pantalon de velours, chemise à rayures et grosses bretelles style far-west était en tenue bohème. En revanche, M. Lubrano, complet sombre, cravate grise, était d'un strict classicisme. Vestes, chemises, robes sages et chemisiers discrets ont envahi le parvis.

On distinguait même l'uniforme marin du Délégué au littoral. Mais rien de frivole dans cette assemblée qui regroupait aussi la représentante de la délégation à l'alimentation, la représentante de Kléber Mesquida, des Affaires maritimes et un transporteur routier allemand au rayonnement européen et sa femme. En vacances ? Bref, comme disait J.C. Gayssot, tous ceux concernés par le trafic portuaire. Trafic en hausse (4% de mieux pointés au mois de juillet) dans lequel le transit des animaux contribue à animer le secteur "commerce", suscitant 95 escales annuelles.

Le port s'est doté d'un nouvel outil bien propre à conforter la position de leader de l'exportation de bétail en Europe. Le hangar de 4 400 m2 (au lieu de 3 300) pourra accueillir plus de pensionnaires. On a veillé au bien être animal (place, lumière, aération).

gayssP1030071

Et l'emplacement de l'ancien hangar sera voué à une nouvelle gare maritime. Il a fallu investir 2,3 M d'euros de Port Sud de France et 600 000 € pour la SEPAB, cette SARL au rayonnement européen qui achemine vers l'Algérie, Libye, Tunisie, Turquie, Maroc le bétail en particulier du Massif Central (Aveyron, Cantal, Lozère). Bétail, si l'on peut dire, à haute valeur ajoutée : chaque cargaison représente 2 M d'euros, en moyenne, de valeur marchande.

Les bovins sont des animaux reproducteurs ou d'engraissement, des pièces de choix.

Une ombre au tableau : la concurrence espagnole déloyale. Le président Gayssot tonne contre ces convois qui passent devant Sète, franchissent les Pyrénées et vont approvisionner en particulier le port de Tarragone. Là, ils sont exportés sans aucun respect des règles et directives de la CEE. Cela représente tout de même 100 000 têtes de bétail par an. Alors, à défaut d'être reçu par les leaders de l'exécutif, M. le président de l'EPR écrira aux ministres : Affaires étrangères et européennes, Ecologie, Transport, Agriculture.

Au nom de toute la communauté portuaire, M. Gayssot sonne l'alarme. Car il y a un fort enjeu pour Sète et la Région : une activité qui doit assurer développement et environnement.

H. Le Blanche

Pour les tortues marines

Le centre de soins des tortues marines au Grau du Roi

centre de soin tortue

Dernièrement, une tortue luth en état de décomposition avancée a été trouvée à Frontignan. Si vous trouvez une tortue marine vivante ou morte, blessée ou ayant besoin d'aide, n'hésitez pas :

téléphonez au : 06 24 47 51 55  ou au 06 64 79 54 23

En général elles sont recueillies au centre de soins des tortues marines du CESTMed qui est hébergé par le Seaquarium, au Grau du Roi.

Les tortues marines blessées ou malades trouvées sur la plage, ou dans les filets par les pêcheurs, sont prises en charge par le RTMMF - Réseau Tortues Marines de Méditerranée Française-  puis accueillies au CESTMed. Unique sur le littoral méditerranéen français, le centre de soins a pour but de soigner, d’étudier et de garder en observation les tortues marines en difficulté avant de les relâcher dans leur milieu naturel.

LES TORTUES MARINES DU CENTRE DE SOINS

Depuis 2002, plus de 250 tortues marines ont été accueillies par le CESTMed, principalement des tortues Caouannes - Caretta caretta -  à l’exception de deux tortues vertes - Chelonia mydas -  récupérées en septembre 2014.

Au cours de ces années, une relation de confiance s’est instaurée entre les pêcheurs et le centre de soins. En contactant le CESTMed en cas de capture accidentelle de tortue marine dans leurs engins de pêche, les pêcheurs sont aujourd’hui de véritables acteurs de la conservation et contribuent à une meilleure connaissance de ces animaux.

La majorité des animaux (75%) reçus par le centre de soins ont été capturés accidentellement par des engins de pêche et plus de 8 % d’entre eux présentent des signes de collision avec des navires (coup d’hélice).

Il est à noter que le centre de soins n’est pas dédié à recevoir des tortues terrestres ou d’eau douce.

CONTACT

Centre d’étude et de Sauvegarde des Tortues Marines de Méditerranée
Avenue du Palais de la Mer,
30240 Le Grau-du-Roi

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Facebook : https://www.facebook.com/cestmed

Logement social : un formulaire de demande universel

Les demandeurs de logement social doivent remplir formulaire. Ce document est commun à tous les offices HLM de France. Le gouvernement avait décidé de l’instaurer pour simplifier les démarches des demandeurs de logements.

A Hérault Habitat, ce dossier se présente sous forme de deux feuillets recto-verso, un feuillet complémentaire pour une demande de logement adapté aux handicaps et une notice explicative. 

Logement social : un formulaire de demande universel

Au niveau des informations à donner, rien ne change, comme pour  les conditions d'attribution qui restent identiques. Ce nouveau formulaire est disponible au siège, 100 rue de l'Oasis à Montpellier, à l'accueil des agences de Montpellier au 803 rue d'Alco, Frontignan au 12, impasse des Merles et à Clermont-l'Hérault au 11, rue Jean-Moulin. Les demandeurs peuvent se renseigner au 04 67 84 75 34, du lundi au vendredi de 9 h à 11 h 30.

Des rendez-vous sont possibles les mardis et jeudis. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire en cliquant ici.

Logement social : un formulaire de demande universel

Les demandeurs de logement social doivent remplir formulaire. Ce document est commun à tous les offices HLM de France. Le gouvernement avait décidé de l’instaurer pour simplifier les démarches des demandeurs de logements.

A Hérault Habitat, ce dossier se présente sous forme de deux feuillets recto-verso, un feuillet complémentaire pour une demande de logement adapté aux handicaps et une notice explicative. 

Logement social : un formulaire de demande universel

Au niveau des informations à donner, rien ne change, comme pour  les conditions d'attribution qui restent identiques. Ce nouveau formulaire est disponible au siège, 100 rue de l'Oasis à Montpellier, à l'accueil des agences de Montpellier au 803 rue d'Alco, Frontignan au 12, impasse des Merles et à Clermont-l'Hérault au 11, rue Jean-Moulin. Les demandeurs peuvent se renseigner au 04 67 84 75 34, du lundi au vendredi de 9 h à 11 h 30.

Des rendez-vous sont possibles les mardis et jeudis. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire en cliquant ici.