Carole Delga : "Je demande un effort de solidarité nationale aux sociétés autoroutières"

Carole Delga : « Je demande un effort de solidarité nationale aux sociétés autoroutières pour permettre à un maximum de Français de partir en vacances cet été » 

Highway, Road, Truck, Vehicles, Mobility

 Interrogée ce matin par France 2 au sujet de la reprise du secteur touristique et du plan de relance présenté hier par le Gouvernement, la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, a appelé l'ensemble des acteurs à aller plus loin, rappelant son engagement pour un chèque tourisme et proposant que les péages autoroutiers soient gratuits cet été pour faciliter les départs en vacances.

 

« Sur le plan tourisme, il faut aller plus loin. Cet été 2020, ce doit être les vacances pour le plus grand nombre alors que chaque année un Français sur trois déclare ne pas avoir les moyens de partir en vacances. Je propose deux idées au Gouvernement.

 Tout d'abord le chèque tourisme, c'est-à-dire donner du pouvoir d'achat pour aller au restaurant, pour se déplacer, pour aller à l'hôtel et pour accéder aux loisirs. Une formule «  tout compris » : transports en commun, assiette, nuitée, loisirs.

 Ma deuxième proposition, toujours en lien avec le pouvoir d'achat : je demande, dans le cadre de leur concession avec l'Etat, un effort exceptionnel, de solidarité nationale, aux sociétés autoroutières françaises pour cet été 2020. Qu'elles « lèvent les barrières », qu'il y ait moins de péages durant ces vacances pour faciliter les déplacements du plus grand nombre de nos concitoyens.

 De son côté, la Région réfléchit, elle aussi, à permettre un maximum de déplacements  en adaptant sa tarification TER et autocars cet été ».  

 

Plan d'actions régional pour la reprise de l'activité touristique en Occitanie : soutien aux entreprises, promotion de la destination et transition vers un tourisme durable

 Avec 30 millions de touristes accueillis chaque année, 200 millions de nuitées, pour un chiffre d'affaires de 15,9 Mds€, l'Occitanie est l'une des grandes destinations touristiques françaises. Ce secteur est l'un des secteurs économiques clés en région avec près de 100 000 emplois directement liés et représentant 10% du PIB régional. Des mesures exceptionnelles sont prises par la Région pour soutenir la reprise, attirer une large clientèle nationale, tout en incitant les habitants à rester et voyager « dans leur zone ».

 Le communiqué complet sur les mesures engagées et proposées par la Région Occitanie est à consulter en ligne en suivant ce lien : https://www.laregion.fr/Carole-Delga-Tourisme-en-Occitanie-soutien-aux-entreprises 

Tout savoir sur l'ouverture des plages et des locations touristiques sous conditions

Réouverture partielle des plages dans l'Hérault dès ce samedi 16 mai. Il est désormais possible d'accéder aux "plages dynamiques" de 7 heures à 20 heures,

Toute présence statique, assise ou allongée, est interdite tout comme la pratique du pique-nique.

Devront patienter jusqu'au samedi 21 mai : les plages de la Grande Motte, de Carnon vers le Grand Travers.

plagepoiuytrCapture

plageskjjljljkkmkplppCaptureplagesvbn,;CaptureplagesghjklCaptureplageskhihiCaptureplagesCapture

Un arrêté préfectoral pour les salons de coiffure de l’Hérault

Un arrêté préfectoral vient d’autoriser l’ensemble des salons de coiffure de l’Hérault à employer des salariés les dimanches compris entre le 17 mai et le 19 juillet 2020 inclus.

Beauty Salon, Barber, Nail Salon, Salon

La CCI Hérault se réjouit de cette mesure de relance de l’activité.Lors des dernières réunions avec M. le Préfet Jacques Witkowski, la CCI Hérault a soutenu l’ouverture dominicale des commerces afin de pallier la perte de chiffre d’affaires de ces derniers mois.
Suite à la demande de la Présidente du Réseau des Coiffeurs UNEC34, un arrêté préfectoral vient d’autoriser l’ensemble des salons de coiffure de l’Hérault à employer des salariés les dimanches compris entre le 17 mai et le 19 juillet 2020 inclus.
La CCI Hérault se réjouit de cette mesure de relance de l’activité.
« Nous sommes ravis que les salons qui souhaitent ouvrir le dimanche puissent désormais le faire dans le respect des mesures barrières bien entendu. Je précise qu’il ne s’agit en aucun cas d’une obligation mais bel et bien de laisser la possibilité à ceux qui le désirent de pouvoir. Nous concentrons désormais nos efforts sur l’ouverture des cafés, restaurants, plagistes, complexes sportifs etc..
La route sera longue mais nous n’abandonnerons aucune filière. » déclare André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie
Les salons devront respecter le volontariat des salariés, la durée de travail et de repos prévus dans leur convention collective.

Déconfinement : découvrez l'attestation pour les déplacements de plus de 100 km

Avec le début du déconfinement en France, les déplacements vont être un peu plus libres. Toutefois, pour un trajet à plus de 100 kilomètres de son domicile, il faudra une attestation spécifique.

C'est une des annonces qui a fait le plus réagir les Français. Alors que le pays a commencé à se déconfiner le 11 mai, il est prévu que toute personne désirant effectuer un trajet à plus de 100 kilomètres de son département de résidence soit munie d'une attestation spécifique. Attestation que le ministère de l'Intérieur a mis en ligne lundi soir sur son site internet.Pour la télécharger, au format papier ou numérique :
 http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deconfinement-Declaration-de-deplacement

Cette mise en ligne se fait donc avec 24 heures de retard et fait suite à la promulgation de la loi d'état d'urgence sanitaire après que celle-ci a été examinée par le Conseil constitutionnel. La nouvelle attestation peut être téléchargée, imprimée et remplie à la main, comme celles utilisées lors du confinement. Elle peut également être remplie en ligne sur son smartphone.

Sept « cas » de déplacements

Pour que votre déplacement au-delà de 100 kilomètres soit valable, il vous faut renseigner un motif professionnel ou bien familial impérieux, rappelle notamment La Dépêche. Sur la nouvelle attestation mise en ligne, sept cases peuvent être cochées, qui correspondent à sept « cas » de déplacements. Parmi ces cas figurent notamment les « trajets entre le lieu de résidence et l'établissement scolaire effectué par une personne qui y est scolarisée ou en accompagnement d'une personne scolarisée et trajets nécessaires pour se rendre à des examens ou des concours »; mais aussi des déplacements pour motif de santé.

L'attestation précise que « la résidence peut correspondre à la résidence principale ou à une résidence habituelle (résidence secondaire, résidence d'un célibataire géographique ...) ». Un justificatif de domicile de moins d'un an sera également demandé en même temps que l'attestation.

Des déplacements de plus de 100 km autorisés dans son département.

Déconfinement : comment organiser l’accès aux plages ?

Le déconfinement se prépare dans toute la France. En coulisses, les élus et les professionnels du tourisme tentent de se mettre d’accord sur les mesures de sécurité à prendre concernant l’accès aux plages, lieu de rencontre et par conséquent de potentielle contamination au coronavirus.

Sea, Beach, Stella Beach

Pique-niques et bronzette devraient rester interdits jusqu'au 1er juin 2020 sur les plages héraultaises. Mais, dès ce week-end,  le préfet pourra les autoriser sur proposition des maires et sur présentation par ceux-ci des éléments permettant de garantir le respect des gestes barrières et de la distanciation sociale.

Déjà, le préfet a donné son feu vert à la réouverture de la plage de Villeneuve-lès-Maguelone, l’une des treize communes littorales de l’Hérault.

A compter de samedi 16 mai, les plages du Pilou et du Prévost vont être rouvertes.

"Mr le Préfet a en effet décidé de répondre favorablement à ma demande, se félicite le maire Noël Ségura. 
Bien entendu, en cette période ou il importe plus que jamais de respecter les gestes barrières contre le COVID 19, cette réouverture sera assortie de quelques contraintes."
- Les plages seront ouvertes de 8h à 20h , seule la plage naturelle située à l'ouest de la commune vers les Aresquiers restera interdite au public
- Les activités dynamiques, la promenade, la nage, la pèche,le kitesurf ou le paddle seront autorisés.
- Les regroupements de plus de 10 personnes seront interdits
- Les activités statiques (de type bronzage) seront interdites
- La circulation sur la passerelle sera alternée, pour éviter les croisements.
- Pas de petits trains
- Le parking du Pilou sera payant selon les tarifs d'hivers (badges 2019 valables jusqu'au 1er juin), celui du Prévost au tarif habituel.
- Les horaires de la passerelle seront 10h-19h jusqu'au 1er juin.

A la demande expresse de Mr le Préfet des contrôles seront réalisés par les services de police et les contrevenants à la réglementation seront redevables d'une amende de 135€

Ces dispositions sont prévues pour être réexaminées au plus tard le 1er juin.

Le Gouvernement annonce un soutien exceptionnel à la filière viticole

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès de Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, ont réuni en visioconférence l’ensemble des acteurs de la filière viti-vinicole française.

Vineyard, Relief, Background

La crise sanitaire due au virus COVID-19 touche de plein fouet le secteur de la viticulture, qui est particulièrement dépendant de secteurs fermés administrativement depuis le 15 mars 2020 et des marchés à l’exportation. La filière avait déjà été fortement touchée par l’instauration des sanctions américaines sur les importations de vin en novembre 2019. Ce sont plus de 85 000 entreprises (exploitations, caves coopératives, négociants vinificateurs) qui sont concernés partout en France.

Les ministres ont notamment rappelé l’ensemble des mesures de soutien aux entreprises déjà mises en place par le Gouvernement et auxquelles le secteur est pleinement éligible (fonds de solidarité, prêt garanti par l’Etat, report de cotisations sociales et d’impôts, chômage partiel…).

A l’issue de cette réunion, trois mesures de soutien exceptionnelles et spécifiques au secteur pour assurer la stabilité du marché et la poursuite de leur activité ont été annoncées : 

des exonérations de cotisations sociales pour les TPE et PME les plus en difficulté ;

un dispositif de distillation de crise à hauteur de 140 millions d’euros ;

une relance de notre demande d’un fonds de compensation au niveau européen.

Grapes, Red Wine, Vineyard, Winegrowing

Les ministres ont insisté sur le fait que le plan proposé est une 1ère étape et qu’il y aura une clause de revoyure organisée dans les prochaines semaines pour renforcer le plan si nécessaire, notamment via une aide supplémentaire aux distilleries.

Hérault : stratégie locale de déconfinement

Le confinement national a été mis en place le 17 mars dernier afin de lutter efficacement contre l’épidémie de COVID-19.

L’épidémie connaît un reflux, le déconfinement peut donc être amorcé sur l’intégralité du territoire à partir du 11 mai.

Pour connaître toutes les informations officielles du Gouvernement sur le déconfinement: https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Le déconfinement est un équilibre entre la sécurité sanitaire et la reprise de la vie quotidienne.

Trois facteurs pris en compte pour qualifier la situation du département:

Le taux de nouveaux cas dans la population sur une période de 7 jours

Les capacités hospitalières en réanimation

Le système local de tests et de détection des cas contacts

En fonction de ces critères, les départements sont classés vert (circulation limitée du virus) ou rouge (circulation élevée du virus) déterminant ainsi le niveau de déconfinement et la mise en œuvre de certaines mesures.

L’Hérault est classé en vert:

Les informations sur les modalités d’accueil du public en préfecture et dans les sous-préfectures sont disponibles sur le site internet des services de l’Etat www.herault.gouv.fr

Ou via le lien : http://www.herault.gouv.fr/Actualites/L-Etat-acteur-dans-le-departement/CORONAVIRUS-Modalites-d-accueil-du-public-en-prefecture-et-sous-prefectures-au-7-mai-2020Scolarité :

Les écoles peuvent ouvrir depuis le 11 mai

Les collèges pourront rouvrir à partir du 18 mai

Carole Delga : « L'heure est aujourd'hui au déconfinement, mais sûrement pas au relâchement »

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, était ce lundi 11 mai à Montpellier pour aller à la rencontre d'acteurs qui luttent au quotidien contre le virus ou qui œuvrent pour venir en aide aux plus démunis. Saluant la force de leur engagement, elle a également tenu à les assurer de l'entière mobilisation de la Région dans un contexte d'allègement des mesures de confinement.

CaroleCapture

 « L'heure est aujourd'hui au déconfinement, mais sûrement pas au relâchement ! Le combat que mènent depuis maintenant de nombreuses semaines les soignants ainsi que l'ensemble des bénévoles mobilisés partout en Occitanie pour venir en aide aux plus démunis, ne va pas s'arrêter du jour au lendemain. C'est pourquoi en tant que citoyens, nous devons rester vigilants et ne pas considérer que la fin de ce confinement signifie le retour à la vie d'avant. Les conséquences de l'engorgement des services hospitaliers et celles du confinement sont bien trop graves pour ne pas agir avec responsabilité. En tant que présidente de Région, je ne baisserai pas la garde, bien au contraire. Beaucoup de secteurs sont en souffrance et la Région se doit d'être à leurs côtés pour limiter l'impact social et économique de cette crise tout en facilitant une reprise progressive », a déclaré Carole Delga à l'occasion de cette journée. 

Au CHU de Montpellier, Carole Delga a redit tout son soutien et sa reconnaissance aux soignants pour leur mobilisation inédite depuis le début de cette crise. Elle a également rappelé l'engagement de la Région à leurs côtés.

A travers notamment le déploiement d'un service de transport à la demande gratuit pour les personnels hospitaliers et d'EHPAD, avec prise en charge de l'usager à son domicile dans la mesure du possible. Depuis le lancement du service le 6 avril dernier, plus de 3100 courses ont été enregistrées, dont plus de 1400 dans l'Hérault. Au total 229 usagers ont pu bénéficier de ce service, dont 116 dans l'Hérault. La Région s'est également engagée sur le volet sanitaire via la commande de 16 millions de masques, en direction notamment des soignants publics et privés, en lien avec l'ARS et les Départements, représentant un investissement de la Région de 20 M€. A ce jour, plus de 112 000 masques FFP2 ont été distribués au CHU de Montpellier.

Lors de cet échange, Carole Delga a appelé de ses vœux une remise accélérée des diplômes des élèves infirmier.es dès la fin de leur cursus, afin de favoriser leur embauche dès cet été. Un courrier sera envoyé en ce sens au ministre de la Santé dans les prochains jours. La présidente de Région a par ailleurs encouragé ses homologues à appuyer cette demande. 

A l'occasion d'une rencontre avec un collectif d'acteurs associatifs montpelliérains mobilisés pour distribuer des denrées alimentaires aux étudiants et personnes précaires, Carole Delga a rappelé l'engagement de la Région sur le volet alimentaire avec le lancement de l'opération « Bien manger pour tous ».

Transports régionaux, les mesures sanitaires déployées

A l’heure du déconfinement, la Région met tout en œuvre, avec ses prestataires, pour garantir des conditions de déplacement sécurisées à ses habitants. Et que ce soit grâce au train ou au car, elle continue de favoriser la mobilité durable.

JPEG - 127 ko

Bien que le télétravail reste la priorité, nombreux sont ceux qui ont l’obligation de se déplacer pour aller travailler dès le 11 mai. La reprise des transports est donc nécessaire au redémarrage de l’activité de nombreux habitants et entreprises d’Occitanie. Pour s’assurer que les déplacements s’effectuent dans de bonnes conditions, la Région, la SNCF et les transporteurs mettent en place des mesures sanitaires strictes.

Bien que nous ne maîtrisions pas les décisions prises au niveau national, la Région prend ses responsabilités et met tout en œuvre pour garantir aux usagers des conditions de déplacement sereines et sécurisées, déclare Carole Delga.

Trains régionaux liO

La circulation des trains liO reprendra progressivement un rythme normal : 50% de l’offre de train le 11 mai, 60% la semaine suivante et jusqu’à 100% le 25 mai.

Le port du masque étant obligatoire dans les transports, la Région fournit 20 000 exemplaires aux abonnés des trains régionaux. Des exemplaires seront également disponibles dans les gares ou les trains pour les usagers qui en seraient démunis.

Des mesures sanitaires strictes mises en place en gare et dans les TER :

  • La distanciation physique des voyageurs est matérialisée par la condamnation d’une place sur deux à bord des trains. Une signalétique spécifique organise les espaces et les cheminements en gare.
  • Afin d’anticiper la fréquentation d’une rame, chaque voyageur doit se munir d’un « accès train serein » en complément de son titre de transport [1],
  • Toilettes accessibles avec eau et savon en gare et dans les trains,
  • Des distributeurs de gel hydroalcoolique installés dans les grandes gares,
  • Les trains désinfectés et les gares nettoyées plusieurs fois par jour,
  • La vente de titre de transport se fait sans contact via les distributeurs de billets ou la vente en ligne,
  • Les gestes barrières sont rappelés via les écrans d’affichage et les annonces sonores.

La Région a pris des mesures afin de compenser l’impact de la période de confinement pour les abonnés. Elle a demandé à la SNCF de suspendre les prélèvements des abonnés annuels pour les mois d’avril et de mai. Les abonnés mensuels et hebdomadaires bénéficient d’un remboursement calculé sur la base du nombre de jours concernés depuis le 16 mars.

JPEG - 404.4 ko

Transports scolaires et lignes régulières liO

La Région relance l’ensemble des transports scolaires selon le calendrier de réouverture des établissements mis en place par le Gouvernement. Les transports scolaires redémarrent donc la semaine du 11 mai pour les élèves concernés, bien que les effectifs attendus ne soient pas connus.
 

Parmi les mesures sanitaires mises en place, la Région fournira notamment des masques aux conducteurs ainsi qu’aux élèves du transport scolaire.

L’offre des lignes régulières repasse quant à elle à 100% dès le 11 mai.

Déconfinement à Montpellier : les services et équipements municipaux qui rouvrent dès le 11 mai

Montpellier et métropole : Fin du confinement

Le confinement reste en vigueur jusqu'au lundi 11 mai 2020. Le couvre-feu est maintenu jusqu'au lundi 11 mai, 5h du matin (il prendra fin à cette date).

Le tramway ne sera plus gratuit - appliqué depuis le 20 mars dernier - tout comme le stationnement sur la voie publique. En revanche, les Vélomags seront accessibles avec 2h gratuites à compter du 11 mai.

  

Plan de reprise des transports en commun

Des mesures sanitaires exceptionnelles seront mises en place pour sécuriser les transports en commun et encourager leur usage :

  • Port du masque obligatoire pour chaque usager,
  • Mise à disposition de gel hydroalcoolique, au moyen de distributeurs, dans les rames de tram et dans les bus,
  • Mise en place d’une signalétique au sol (aux arrêts et dans les véhicules) pour faire respecter les mesures de distanciation sociale,
  • Ouverture automatique des portes centrales tramway,
  • Distanciation dans chaque bus et tramway, en laissant vacante une place sur deux,
  • Intervention d’une équipe de prévention/régulation de 40 agents au niveau des arrêts les plus fréquentés du réseau tramway pour faire respecter les règles de distanciation sociale,
  • Désinfection renforcée du matériel roulant, notamment les barres de maintien, avec des produits virucides : 3 fois/jour pour les trams et 2 fois/jour pour les bus,
  • Maintien de l’isolement des conducteurs dans les tramways et bus via le dispositif de rubalise et d’information mais aussi le maintien de la vitre anti-agression relevée.

UNE OFFRE DE TRANSPORT SOUTENUE FERA SON RETOUR DÈS LE LUNDI 11 MAI

  • Sur le réseau urbain (bus urbains et tramway) : mise en œuvre de 85% de l'offre habituelle

Soient les fréquences indicatives suivantes :
- Sur la ligne 1 (ligne la plus fréquentée du réseau) : en journée, un tram toutes les 5 à 6 minutes
- Sur la ligne 2 : en journée, un tram toutes les 7 minutes environ et toutes les 15 minutes aux extrémités (Sabine / Saint-Jean de Védas et Notre-Dame de Sablassou / Jacou)
- Sur les lignes de bus 6 et 7 (lignes les plus fréquentées du réseau) : en journée, 1 bus toutes les 12 minutes environ

Les tramways effectueront leurs derniers départs depuis le centre-ville aux alentours de minuit.

  • Sur les lignes périurbaines : 100% de l'offre  habituelle disponible

RÉOUVERTURE DES ESPACES MOBILITÉ TAM SUR DES AMPLITUDES HORAIRES ADAPTÉES ET SUR RENDEZ-VOUS

Les Espaces Mobilité Mosson et Ferry seront rouverts avec des horaires modifiés :

  • Espace Mobilité Mosson : sera ouvert en continu de 9h à 17h
  • Espace Ferry : sera ouvert en continu de 9h à 18h

L’accueil se fera uniquement sur rendez-vous :

  • En ligne sur TaM-voyages.com, 24h/24,
  • Par téléphone (Allo TaM) au 04 67 22 87 87, du lundi au vendredi, de 7h30 à 18h30.

Dans les agences, les mesures sanitaires strictes seront appliquées : port du masque obligatoire, distribution de gel hydroalcoolique à l’entrée, hygiaphone aux guichets et marquage au sol pour instaurer la distanciation physique. Il en sera de même pour les parkings et les P+Tram. Pour tout achat de titre de transport ou abonnement, il est conseillé de privilégier l'espace mobilité en ligne TaM-voyages.com et l’application M’Ticket.

Consignes relatives aux masques

La Ville et la Métropole de Montpellier vous offrent 2 masques par personne.

  • Pour les habitants de la Ville de Montpellier : à partir du lundi 11 mai, vous pourrez prendre rendez-vous soit sur internet soit par téléphone (numéro vert) : 0800 71 08 60
  • Pour les habitants des communes de la Métropole, nous vous invitons à vous rapprocher de votre mairie.

Dès le lundi 11 mai 2020, des parcs et jardins de la Ville de Montpellier rouvriront, notamment ceux accueillants des équipements publics comme les crèches, les maisons pour tous ou les jardins partagés.

Les aires de jeux pour enfants restent fermées au moins jusqu’au 25 mai. 

Les parcs et jardins qui resteront fermés sont les suivants

Square Planchon, Square Louis Boffet, Square de la tour des pins, Square Renaudot, Plan Cavaillé Coll, Square Bagouet (St Roch), Square Arceaux, Promenade Royale du Peyrou, Square du Maquis Bir‐Hakeim, Parc de la Guirlande, Square Marathon, Square Camille Ernst, Jardin des Beaux‐Arts, Square des Hibiscus, Parc des Sylvains, Parc de la Croix d'Argent, Jardin Arsonval, Esplanade Pierre Paraf, Parc de Bagatelle, Parc Montcalm, Square Ferdinand de Lesseps, Parc des Aiguerelles, Square François Dezeuze, Parc du Mas Prunet, Parc de Bel‐Juel, Parc de Font Colombe, Square Billie Holiday, Parc de l'Aiguelongue, Domaine de Méric, Parc Azéma, Parc des Pastourelles, Parc Costebelle.

Services fermés

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

CHU de Montpellier : reprise des consultations

Après la téléconsultation préconisée et développée pendant la crise du Covid-19, les équipes du CHU de Montpellier se préparent à reprendre les consultations en présentiel pour la chirurgie, l'ophtalmologie et la dermatologie et  parallèlement à poursuivre la téléconsultation à partir du 11 mai 2020.

Thomas Le Ludec, directeur général du CHU de Montpellier, a indiqué jeudi 7 mai  en conférence de presse qu'un seul des 700 tests Covid réalisés depuis le début de la semaine au CHU de Montpellier était positif, confirmant le recul de la progression de l'épidémie. « Le confinement a eu un impact favorable, a-t-il précisé. Nous continuons à être en veille active. » . En Occitanie, c’est plus de 7000 personnes qui ont été diagnostiquées positives au Covid-19. Au CHU de Montpellier : 605 personnes ont été hospitalisées, et 58 sont décédées...

» Echos