Téléchargez le 1er numéro 2019 de la métropole

Téléchargez le  numéro janvier 2019 du magazine du MMMag


Au programme de ce premier numéro de l’année, de nombreux sujets abordés, dont :

  • présentation du pilier de la Métropole, la politique agroécologique et alimentaire. Unique en France, elle a pour ambition d’offrir une alimentation saine, locale et accessible à tous. Une politique co-construite avec les associations, les agriculteurs, la communauté scientifique…
  • « L’Evénement » sur l’Open Sud de France, un tournoi international où est attendu l’ancien numéro un mondial, Andy Murray du 3 au 10 février,
  • les pages « Comm’unes » qui vous mèneront dans les villages de Saint Geniès des Mourgues, Murviel-lès-Montpellier, Villeneuve-lès-Maguelone, Montferrier-sur-Lez…,
  • , « En action » avec le plan vélo de la Métropole, la French Tech…

Version PDF du magazine 

Version E-BOOK Bonne lecture !

Recrutement de sapeurs-pompiers volontaires

Le centre de secours saisonnier de Palavas-les-Flots ouvrira prochainement à l'année.

Des travaux d’agrandissement et d’aménagement ont débuté en fin d’année 2018 pour une livraison des installations avant l’été 2019.

Ce centre ouvrira à l’année pour renforcer la couverture opérationnelle littorale de la métropole de Montpellier.

Le SDIS de l'Hérault recrute environ 50 sapeurs-pompiers volontaires pour le centre de secours de Palavas-les-Flots.

Si vous êtes intéressés, il convient d’adresser une lettre manuscrite de motivation accompagné d’un CV avec photo ainsi qu'un extrait du casier judiciaire numéro 3.

A vos claviers, les candidatures sont à adresser à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sakado : distribution des sacs à Montpellier

Depuis Noël dans l’Hérault et dans plus de 60 villes de France, comme chaque année, jusqu’au 5 janvier, SAKADO a commencé la distribution de plusieurs centaines de sacs. A Sète c'était ce 1er janvier 2019 de 10 h à midi.

A Montpellier, l'opération se déroulera le jeudi 3 janvier à 20h, départ arrêt  Rondelet L2 du Tram.

osmoP1550484

Depuis 2005, l’association SAKADO collecte des sacs à dos à l’occasion des fêtes de fin d’année pour les distribuer aux sans-abri dans la France entière. Grâce à SAKADO, vous n’offrez ni un toit, ni un emploi mais un geste de solidarité sous la forme d’un sac à dos style randonnée de 40 ou 50 litres en bon état contenant 4 kits d’objets usuels et pratiques : 1 kit chaleur, 1 kit hygiène, 1 kit festif et 1 kit culture-communication. Les sacs-à-dos contiennent soit un kit Chaleur ( homme et femme différencié) contenant pull, chaussettes, veste, bonnet, gants, pantalon ou jupe, chaussures, duvet, écharpe, chemise, couverture; un kit hygiène ( homme et femme différencié ) avec trousse de toilette, brosse à dents, dentifrice, savon, gel douche, coton tiges, ciseaux, brosse à cheveux, rasoir, mousse à raser, lingettes, protections féminines, mouchoirs ; soit un kit culture ou bien encore un kit communication.

Les principes de fonctionnement :

  1.  SANS ARGENT : Pas d’argent circulant, pas de comptes bancaires, les bénévoles SAKADO financent eux-mêmes leurs actions.C’est pour vous la certitude de voir votre don aller directement aux sans-abris, sans autres utilisations.
  2. AVEC LES STRUCTURES D’AIDE AUX SANS-ABRI : Ce ne sont pas des professionnels de l’aide aux sans-abri, SAKADO distribue les sacs à dos qui lui sont remis en partenariat avec les structures d’aides aux sans-abri. (SAMU Social, Croix-Rouge, Secours Populaire, Secours Catholique, etc.).
  3. SEULEMENT EN FIN D’ANNEE : SAKADO fonctionne à la période où les donateurs sont plus généreux ; au moment des fêtes de fin d’année et durant la saison où le froid et les intempéries isolent encore plus les sans-abri.
  4. GRACE AUX MEDIAS : La presse écrite, la radio, la télévision et les réseaux sociaux sont les portes voix de SAKADO, ils relaient l’appel à dons mais témoignent aussi de la bonne distribution des sacs à dos qui lui ont été remis.

Renseignements sur sakado.org -  Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’opération Sakado a débuté ce mardi 1er janvier à Sète à partir de 10 h sur la place Aristide Briand. Après avoir partagé un petit déjeuner bien convivial, les bénévoles qui participent à cette opération souvent depuis plusieurs années ont commencé la distribution des sacs qui a débuté depuis Noël dans l’Hérault et dans plus de 60 villes de France. Les Sans Abris sont venus assez nombreux, plus de 80 hommes et 10 dames pour en premier lieu partager aussi cette collation avec des bénévoles de l'ADMR du secteur qui ont rassemblé les dons et préparé l'opération.

osmoP1170818

Chacun a reçu ensuite un sac à dos tout neuf et bien rempli ainsi qu'un panier repas offert par la ville de Sète, accompagné de sachets de croquettes pour ceux ou celles qui avaient des chiens.

 Des moments de bonheur pour tous ces Sans-Abris très dignes et respectueux, remerciant sans compter tous ceux qui ont permis la réalisation de cette opération. A savoir : plus de 700 sacs ont été préparés dans l'Hérault pour les distributions.

A noter que de nombreux sacs ont été offerts par des collégiens et des Lycéens, des scouts , des Sétois ou des donateurs du Bassin de Thau et de nombreuses personnes travaillant dans des structures institutionnelles...

osmoP1550482

La Mairie de Sète a permis par son aide logistique et par sa participation de remplir en partie les paniers repas et d'enrichir ces dons envers tous ceux qui en ont besoin pour que déjà ce 1er janvier sous le soleil soit synonyme de joie pour ceux-ci. Et les sourires qui se lisaient sur les visages en étaient les témoins.

SAKADO PPTT CLUB DE LA PRESSE2 ConvertImage

Jean-Marie Taillade, Adjoint au Maire de Sète Délégué Festivités et Animations ; Bien vivre ensemble avait tenu à être présent pour soutenir l'action des bénévoles de l'ADMR 34  et de l'antenne de Sète qui depuis plusieurs mois préparaient cette belle opération.

 Renseignements sur : http://sakado.org/les-points-de-depot-Écrivez-leur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

sakado : A savoir : ILS ONT FONDE SAKADO

Pascal PARROT et Thierry TEULADE ont créé SAKADO en 2005 à partir de leur expérience personnelle d'accompagnement de sans-abris sur la commune où ils résidaient.
 C'est à l'occasion d'une rencontre avec l'un des ces sans-abris que l'idée de proposer des sacs à dos de 40/50 litres, style sacs à dos de randonnée remplis des 4 kits leur est venue.
Depuis, cette idée a fait son chemin et s'est déployée dans toute la France. (Vidéo : Carcassonne)

Montpellier : bientôt une nouvelle marche en faveur du climat

L'ensemble des associations qui œuvrent en faveur du climat pour une nouvelle marche le 27 janvier 2019 

L’image contient peut-être : plein air

Ces associations précisent :

"Après avoir sonné l'alarme climatique lors de la marche du samedi 08 décembre 2018 pour alerter nos dirigeants sur l'urgence climatique, le temps est venu pour nous tous de prendre conscience à notre échelle de cette urgence et de faire prendre conscience aux personnes qui nous entourent qu'il est encore temps d'agir.

Au niveau local, dans nos foyers, dans notre ville, notre métropole, notre département et notre région, engageons le dialogue avec nos élus. Invitons-les, le dimanche 27 janvier 2019 à venir entendre nos revendications et remettons-leur nos doléances pour un avenir plus radieux localement et nationalement.

Marchons tous unis mains dans la mains, quartiers populaires, écologistes convaincus, néo-écolos, non écolo, petits, grands, jeunes et moins jeunes et éveillons notre conscience climatique dans un grand rassemblement solidaire, non violent et bienveillant.

Nous sommes tous concernés et responsables devant le réchauffement climatique et par les conséquences désastreuses qu'il aura si aujourd'hui, nous n'inversons pas la tendance.

Nous vous donnons donc rendez-vous le dimanche 27 janvier 2019 à Montpellier, pour une nouvelle marche afin de construire un éveil climatique de masse et pour faire entendre nos voix localement et nationalement.

Des surprises, des invités, des messages forts, des musiciens et bien d'autres choses feront de cette journée, une prise de conscience collective contagieuse en faveur du climat !".

7 000 éthylotests distribués dans l'Hérault

A la veille des fêtes de fin d'année 2018, SAM est à la rencontre des clients du centre commercial d'Odysseum pour les sensibiliser aux dangers prendre le volant après avoir consommé de l’alcool. Avec des Intervenants Départementaux de Sécurité Routière et accompagné du directeur de cabinet du préfet de l'Hérault, il distribue des éthylotests.

Organisée par la préfecture de l’Hérault, cette opération se déroulera le vendredi 28 décembre à partir de 14h en présence de Mahamadou Diarra, directeur de cabinet du préfet. Elle a déjà été initiée le 21 décembre au centre commercial Odysseum.

Par ailleurs, la Police Nationale et l’Escadron Départemental de la Sécurité Routière - EDSR - de la gendarmerie nationale procéderont également à des distributions d’éthylotests : Les jeudis 20 et 27 décembre à Montpellier pour la Police Nationale de 14h30 à 15h30 et lundi 24 et samedi 29 décembre 2018 à Juvignac et Clermont l’Hérault pour l’EDSR.

Montpellier, gilets jaunes acte VI au centre-ville

Ce samedi 22 décembre, les groupes héraultais " Gilets jaunes" se sont retrouvés dès 9h30 devant l'Opéra Comédie. Quelques 400 personnes ont étoffé les rangs de la manifestation de la Préfecture à la Place royale du Peyrou dans la matinée. 

La veille, un arrêté préfectoral interdit pour le département de l’Hérault du vendredi 21 décembre 22h00 au mardi 25 décembre 2018 dès 7h00 : - l’achat, la vente, et transport d’acide, d’artifices de divertissement, de carburant en jerrican, d’alcool ménager et de tous produits inflammables ou chimiques, sur l’ensemble du département de l'Hérault. - le transport, la détention et la consommation de boissons alcoolisées sur les lieux de manifestation revendicative sur la voie publique.

Des mesures de contrôle des personnes aux entrées et dans les parkings des centres commerciaux pour les journées du 22, 23 et 24 décembre 2018 ont aussi été prises par arrêté.

Les établissements concernés sont les suivants : - passage du Polygone à Montpellier, - le Polygone de Montpellier, - le Centre Commercial et le Pôle ludique Odysseum, - magasin Apple sis Zone Odysseum, à Montpellier, - magasin Darty sis Zone Odysseum, - magasin Géant Casino sis Zone Odysseum - le Polygone de Béziers, - les galeries Lafayette de Béziers, - le centre commercial Auchan de Béziers.

La pêche affame les oiseaux marins

L’intensification de la pêche industrielle contribue à diminuer la quantité de nourriture disponible pour les oiseaux marins, menaçant de nombreuses espèces dans le monde. Des chercheurs du Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive du CNRS à Montpellier, de l’Université de Colombie Britannique (Canada) et de l’Université d’Aberdeen (Ecosse) ont cartographié pour la première fois, la compétition entre la pêche industrielle et les oiseaux marins à travers le monde entre 1970 et 2010.

Selon leur étude, la consommation moyenne annuelle de nourriture des oiseaux a diminué de 70 à 57 millions de tonnes entre les périodes 1970-1989 et 1990-2010, tandis que la capture annuelle moyenne des proies des oiseaux par les pêcheries a augmenté de 59 à 65 millions de tonnes au cours des mêmes périodes. 


Fous de Bassan (crédit photo : Jacques Carles)

Malgré le net déclin de la communauté mondiale des oiseaux marins pendant la période 1970-2010, la pression de compétition exercée par les pêcheries demeure soutenue. Cette compétition a même augmenté dans près de la moitié des océans du monde. L’étude est publiée le 6 décembre 2018 dans la revue Current Biology.

Graphique représentant le déclin de la communauté d’oiseaux marins et l’intensification de la pêche industrielle, dans le monde au cours de la période 1970-2010. (source : Current Biology)

Pour suivre le Père Noël à la trace

Le très sérieux Norad et le géant de Redmond proposent aux internautes de suivre les préparatifs du père Noël et son voyage la nuit du 24 décembre

Pour patienter jusqu'à Noël, le site propose de visiter le village du père Noël !

Capture

 

On trouve sur ce site un compte à rebours, des activités et des jeux à découvrir tous les jours à la manière d’un calendrier de l’Avent, ainsi que des vidéos, de la musique et des informations sur Noël. Le site Web, accessible en huit langues dont le français, est aussi disponible dans les stores de Windows, Apple et Android, pour pouvoir suivre le père Noël aussi bien sur PC que sur tablette ou smartphone. Et comme le vieil homme est un geek (si, si) il est aussi présent sur les réseaux sociaux.

On peut ainsi le retrouver sur Twitter, Google+ et Facebook en utilisant le mot-clé @noradsanta.

Noël approche et cette année, comme tous les ans depuis plus de 50 ans, le Norad, le centre de surveillance des espaces maritimes et aériens américains, suivra le père Noël à la trace.

Le 24 décembre, les internautes pourront voir le père Noël s’affairer aux derniers préparatifs avant son départ, puis suivre sa piste avec le Norad en 2D et en 3D à l’aide de satellites, de radars et des rapports venant des avions de l’armée américaine. En parallèle, les caméras du Norad diffuseront des vidéos des différentes étapes du voyage de Santa Claus sur le site Web. 

 

Sachez que cette histoire a commencé en 1955. Cette année-là, une publicité invitait les enfants à téléphoner au père Noël. Mais au lieu d’indiquer le numéro du vieil homme, c’est celui du commandant d’équipage en poste au centre des opérations de la défense aérienne continentale, l’ancêtre du Norad, qui était inscrit. Depuis, à l’aide de plus de 1 200 bénévoles, le Norad perpétue la tradition en répondant aux appels d’enfants le 24 décembre ainsi qu’à leurs e-mails. Désormais, il poursuit l’aventure sur la Toile.

Assemblée plénière de la Région Occitanie

Assemblée plénière : la Région Occitanie adopte un plan d'actions en faveur de la mobilité, de l'environnement et du pouvoir d'achat

La Commission permanente de la Région réunit 51 élus sous la houlette de la présidente Carole Delga.


La mobilité individuelle et collective constitue un véritable défi que la Région Occitanie avait anticipé dès l'arrivée de Carole Delga, présidente de la Région en 2016, en lançant les Etats Généraux du Rail et de l'Intermodalité. 86% des Français jugent aujourd'hui que les difficultés à se déplacer constituent un frein à l'emploi.

Dans le même temps, la transition énergétique nécessaire ne peut s'effectuer que grâce à des mesures d'accompagnement pour préserver le pouvoir d'achat, notamment des foyers les plus modestes. 

« J'ai souhaité, très rapidement, que la Région Occitanie propose une offre de transports complète, s'engage dans une transition énergétique concrète, et  développe des mesures en faveur du pouvoir d'achat pour permettre à toutes et tous d'intégrer cette dynamique de Région à énergie positive », rappelle Carole Delga. 

En 2018, la Région Occitanie a adopté une nouvelle gamme tarifaire pour encourager les habitants à utiliser les trains régionaux, leur permettant ainsi de bénéficier :

-          d'une prise en charge de 75% du prix du billet par la Région,

-          d'une baisse d'un tiers du prix de l'abonnement pour les moins de 26 ans,

-          de l'extension de la gratuité pour les publics en difficulté,

-          de la généralisation des billets à 1€ sur l'ensemble du territoire,

-          de 2,5 millions de billets petits prix,

-          de 11% de trains supplémentaires d'ici 2020 et 37 000 places supplémentaires par jour. 

Par ailleurs, la Région, dorénavant compétente en matière de transports scolaires, a également choisi de plafonner à 90€ dès 2018, la participation des familles, tout en se fixant comme objectif d'arriver à la gratuité sur tout le territoire. 

En 2019, Carole Delga souhaite intensifier l'effort régional par la mise en œuvre de mesures nouvelles :

-          Création d'un éco-chèque mobilité (basé sur la même grille de revenus que l'éco-chèque logement déjà existant) qui concernera 1,3 millions de foyers les plus modestes de la Région, avec :

  • une aide minimum de 1 000€ pour l'acquisition de véhicules d'occasion électriques ou hybrides, complétant l'exonération de frais de carte grise déjà mise en place et s'ajoutant à la prime de l'Etat. A noter, 1 200 bornes publiques de recharge existent déjà sur le territoire,
  • une aide minimum de 100€ pour l'achat d'un vélo à assistance électrique, s'ajoutant à celle prévue par l'Etat,
  • une étude en vue de créer une aide à la conversion des véhicules essence au GNV, afin d'apporter des solutions aux déplacements les plus longs,

Les pompiers héraultais ravivent la flamme

Lundi 17 décembre 2018 sur le parvis de l’hôtel du département, les pompiers de l’Hérault ont présenté leur nouveau matériel fourni par le Conseil départemental de l'Hérault.

Le président du département, Kléber Mesquida entouré de ses 50 conseillers a accueilli le service des sapeurs pompier de l’Hérault venus leur présenter les nouveaux équipements que leur a offert  le Département. En effet, l’Hérault est un des seuls départements à investir dans le secteur du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS). Entre 2017 et 2018, il aura fourni au total 22,15M € pour financer l’action du SDIS 34.

 

SDIS 34
Les soldats du feu ont présenté :

16 nouveaux véhicules de secours d’urgences, 2 véhicules de lutte contre les feux de forêt, 1 grande échelle de 24 mètres de dernière génération, 2 véhicules de transport des personnels léger, de nouvelles tenues d’intervention, de nouveaux casques de protection, de nouveaux appareils respiratoires, des caméras thermiques. 

LE SDIS 34 EN QUELQUES CHIFFRES                                        

 
4 620 personnels, dont :                                                   
764 sapeurs-pompiers professionnels,  3383 sapeurs-pompiers volontaires, 222 personnels administratifs et techniques, 134 médecins, 112 infirmiers, 4 pharmaciens, 1 centre de formation départementale,1 pélicandrome.
 
Activité
1 intervention toutes les 7 minutes, 80 000 interventions par an.
 
Organisation : 
72 casernes, 10 groupements fonctionnels,2 groupements territoriaux,11 compagnies territoriales.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon