L'Hérault premier département touristique de la région

Le budget consacré au tourisme par le Département de l'Hérault est de 6,34 millions d'€ dont 3,6 millions d'€ à Hérault Tourisme, organisme associé. Aujourd'hui, l’Hérault est le 1er département touristique d’Occitanie et le 4ème département touristique de l'Hexagone : 1,7 milliard d'€ de chiffre d’affaires et 41.000 emplois directs ou indirects.

L’AMBITION DU NOUVEAU SCHÉMA POUR LE DÉPARTEMENT EST CONSTRUITE AUTOUR DE TROIS ENJEUX MAJEURS :

  • Poursuivre l’attractivité touristique de l’Hérault, 1er département touristique de la Région, pour plus de retombées économiques : gagner 1 rang en terme de fréquentation et augmenter les dépenses de consommation qui y sont liées,
  • Anticiper les mutations numériques et créer les conditions favorables à l’investissement touristique,
  • Favoriser l’équilibre entre littoral et espace rural / Solidarité Territoriale / Tourisme durable.

A partir de thématiques comme celles de l’oenotourisme, de la culture, des loisirs de nature, des grands sites et du patrimoine, un certain nombre de constats et de priorités ont été retenues.

Selon les professionnels du tourisme interrogés, si le territoire est déjà bien équipé, le Département doit s’organiser pour relever deux grands défis pour l’avenir :
  • L’itinérance européenne, dans un cadre paysager préservé, avec la volonté de devenir leader de l’itinérance douce en Occitanie,
  • La digitalisation, avec la nécessité d’accompagner celle de l’ensemble de l’économie touristique et de favoriser l’innovation.

     le Département peut vous aider si vous êtes Porteurs de projets touristiques,

    COMMENT ?

    • informations sur les aides financières ;
    • analyse de faisabilité, du marché, des cibles ;
    • orientation vers les partenaires institutionnels et techniques (fédérations, structures de développement touristiques…) ;
    • contact avec des partenaires financiers ou des exploitants ;
    • recherche du site le plus approprié.

    Le dialogue avec les professionnels du tourisme est constant. Lors de l’actualisation du Schéma Départemental de Développement du Tourisme et des Loisirs, trois principes qui guident l’action du Département sont ressortis :  

    • l’efficacité des aides, au plus près des besoins des professionnels ;
    • la qualité, en exigeant l’adhésion aux labels de qualité (Qualité Tourisme, Qualité Hérault, Qualité Sud de France) ;
    • le développement durable, en exigeant ou en incitant des labels d’accessibilité (Tourisme Handicap) ou de qualité environnementale (Ecogîtes, Clé verte,…).

    MONTÉE EN QUALITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS

    Quand il investit dans la qualité, un professionnel bénéficie d’aides financières directes qui peuvent aller jusqu’à 80 000 €. Ces aides peuvent désormais être étendues aux travaux de mise aux normes (sécurité, accessibilité,...).

    RÉNOVATION DES MEUBLÉS DU LITTORAL

    Les opérations groupées de rénovation de l’immobilier sur le littoral tardent à voir le jour. Si rien n’est fait l’offre risque de se dégrader. C’est pourquoi, le Département a décidé d’aider les propriétaires de meublés des stations à rénover et à moderniser leur site, dans le respect de critères de qualité et de mise en marché. C’est la seule collectivité à agir dans ce secteur.

    GÎTES RURAUX

    Le Département soutient les gîtes ruraux pour les travaux de construction et de rénovation.

    ENVIRONNEMENT ET CAMPINGS

    L’offre des campings est globalement de grande qualité en Hérault. Toutefois, en partenariat avec les professionnels, une priorité a été ciblée, soit le développement du caractère paysager et environnemental des sites. Un guide pratique a été réalisé et les dépenses liées à ces travaux font dorénavant partie des dépenses admissibles aux aides.

    REPOSITIONNEMENT DES VILLAGES DE VACANCES

    L’évolution du tourisme social est complexe. Le Département, précurseur en la matière, a lancé un appel d’offres afin de soutenir plusieurs projets exemplaires de rénovation, restructuration et repositionnement commercial. Trois grands projets (un à Sète, un à Saint-Bauzille-de-Putois et un autre à Palavas) ont été conduits et sont aujourd’hui opérationnels. 3 M€ ont été consacrés à ces opérations exemplaires, constituant des références en la matière. Aujourd'hui, les projets sont étudiés sur les mêmes principes, au cas par cas. 

    Pour plus de renseignements sur l'Hérault et ses destinations, consultez les brochures.

    http://www.herault-tourisme.com/brochures/~/offrestouristiques-34-1.html

Universités : la police intervient à Montpellier

AFP / L'Université Paul Valéry de Montpellier : la police est entrée lundi 23 avril 2018 pour constater les dégâts liés à l'occupation par des étudiants

"Après plus de deux mois d'occupation, la police est intervenue lundi à l'université Paul-Valéry de Montpellier, en pointe de la contestation contre la loi sur l'accès aux études universitaires, trois jours après avoir levé le blocage du site parisien de Tolbiac. Selon la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal, les dégâts commis dans les universités bloquées et occupées ces dernières semaines devraient au total "dépasser le million d'euros".

lire la suite sur : https://www.afp.com/fr/infos/334/universites-la-police-intervient-montpellier-trois-jours-apres-tolbiac-doc-14913o3

Le jeune rorqual en cours d'évacuation de la plage de Marseillan

Si c'est bien évidemment plus sympathique d'observer vivante la 2ème plus grand baleine au monde, le Rorqual commun (photo Marine Lange), il faut bien traiter les échouages ! 
Après un premier examen hier, des prélèvements de peau, lard et muscle ont été effectués ce matin par Renaud et Marine et emmenés directement aux services vétérinaires de Montpellier.
Cela servira à confirmer l'espèce, déterminer son appartenance à une population existante et analyser les taux de métaux lourds, pesticides et hormones.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

 L'enlèvement de la carcasse qui  est en cours par les services techniques de Marseillan se passe très bien.
Nous avons aussi pu informer et sensibiliser de très nombreux promeneurs sur la plage sur les cétacés et notamment sur cette espèce qui peut atteindre 22 m en pesant 70 tonnes.
Elle reste assez rare puisque 3000 à 4000 individus seulement fréquenteraient la Méditerranée.

Renaud Dupuy de la Grandrive Directeur du Milieu Marin / AMP Côte agathoise Ville d'Agde, 
Pour suivre l'actualité de l'AMP, c'est ici :  https://www.facebook.com/airemarineprotegeecoteagathoise/

Le Pass Culture présenté à Montpellier

Un pass culture d'une valeur de 500 euros à destination des jeunes de 18 ans va être mis en place bientôt par le gouvernement, (en septembre 2018 en principe), avait précisé Françoise Nyssen  Il est testé  dans quatre départements dont l'Hérault... 

Culture from wooden letters

D'une valeur de 500 euros à destination des jeunes de 18 ans. " C'est une application mobile, comme une espèce de proposition culturelle géolocalisée", a rajouté  la ministre de la Culture. Elle était à Montpellier ce jeydi 19 avril pour présenter et développer le sujet.

"Un dispositif à 400 millions d'euros.  Ce sera une appli monétarisée à 18 ans avec laquelle le jeune pourra voir toutes les propositions culturelles dans son environnement. Ça pourra très bien être un cours de hip hop, de théâtre, une exposition, une visite guidée qui démarre, une séance de cinéma. Si un des objectifs est de laisser le jeune autonome dans son choix cette application sera tout de même éditorialisée."

Déplacement de Françoise Nyssen dans l'Hérault

La Ministre de la Culture sera accueillie aujourd'hui jeudi 19 avril 2018 par Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérautl et Philippe Saurel. A cette occasion, Françoise Nyssen échangera avec les acteurs de l’itinérance culturelle, et assistera à des ateliers autour de l’expérience utilisateur et de l’offre culturelle proposée dans le Pass Culture. Le département de l’Hérault fait partie des quatre territoires tests du futur dispositif.

premier déplacement de Mme la Ministre à l’Hôtel de Grave à Montpellier, siège de la Drac, en juin 2017

Sélectionnée comme ville pilote pour expérimenter le "Pass Culture" et reconnue comme une destination culturelle par excellence grâce à la vitalité de son territoire et aux nombreux équipements et festivals de renommées nationales et internationales, Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole accueillera Françoise Nyssen, Ministre de la Culture, ce jeudi 19 avril à 13h15 à l'Hôtel de Ville à Montpellier.

Un déjeuner de travail est prévu afin d'échanger sur de nombreux dossiers culturels notamment la candidature de Montpellier comme Capitale européenne de la culture. Ils se rendront ensuite à 14h40 à la Médiathèque centrale Emile Zola où sera présenté le dispositif Open Lab, une application pour smartphone indiquant les partenaires du "Pass Culture" sur le secteur où se trouve l'abonné.

Montpellier : le tribunal administratif ordonne l'évacuation de l'université Paul-Valéry

Selon BFM tV, il a été ordonné ce mercredi par le tribunal administratif l'évacuation de l'université Paul-Valéry, à Montpellier.

Motards en colère ce samedi 14 avril

Contre le projet de la limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau routier secondaire, un nouveau rassemblements de motards, de poids lourds et d'automobilistes est organisé par la Fédération des Motards en colère de l'Hérault - FFMC 34 - dans le cadre d'une mobilisation nationale.

Le rendez-vous  est fixé au Rieucoulon à St Jean de Védas le samedi 14 avril 2018 à partir de 9h00 pour un départ à 10h00 pour une manifestation de tous les usagers de la route.

Journée d'action des motards en colère de l'Hérault en février dernier, avenue Clémenceau à Montpellier

Ce rassemblement a pour but de dénoncer la limitation de vitesse à 80km/h, mais aussi la politique de répression routière en agitant une soi disant sécurité routière.

L'itinéraire est le suivant :

- de St Jean de Védas départ par la D612 (N112) vers Mireval, Vic la Gardiole, Mireval, Frontignan, Sète; direction Balaruc le Vieux par N300, puis Bouzigues par D613 (N113), puis Mèze, Marseillan par D51, Agde, Vias D612(N112), Portiragnes, Villeneuves les Béziers.
- Arrivée  rue Poséidon, à Villeneuve les Béziers pour rejoindre le 2e convoi à 13h, direction de la Sous Préfecture de Béziers par la D612(N112),
- puis la D28 Av Pierre Verdier, Allée Paul Ricquet, Place Charles de Gaulle. Visite de la Sous Préfecture, dépôt d'une demande de rendez-vous avec le Sous Préfet, remise d'un courrier.
- A 14 h, les deux groupes rejoindront Lodève : Sortie de Béziers par l'Avenue Jean Moulin, route de Pézénas, direction Lodève par A75.
Retour sur Montpellier par l'A750 et arrêt du collectif devant la Préfecture de l'Hérault. 

Piscine Héraclès : le chantier avance

La 14e piscine, la plus à l'Est de la métropole de Montpellier, verra le jour en septembre 2018.

Ce vendredi 13 avril 2018, les élus et Philippe Saurel président de MMM ont découvert l'avancée des travaux. A terme, la piscine Héraclès permettra d’offrir un équipement de qualité aux communes de l’Est de la Métropole d’ici à septembre 2018. Elle accueillera à la fois le grand public, les scolaires et les associations grâce à des bassins sportifs et ludiques. Montpellier Méditerranée Métropole finance la construction de la piscine Héraclès à hauteur de 10,2 millions d’euros.

Echouage de velelles sur les plages palavasiennes

De Palavas-les-Flots en passant par la plage du Pilou de Villeneuve-lès-Maguelone jusqu'aux plages agathoises, le coup de vent du lundi 9 avril 2018 a ramené des milliers de velelles dans les stations balnéaires.

Cousines des méduses, surnommées méduses à voile ou barques de St Jean dans d'autres régions, ces cnidaires (hydrozoaires exactement) bleus et translucides arrivent souvent par radeaux entiers sur les plages au printemps, portés par le vent grâce à leur voile gélatineuse en forme de triangle. Elles sont présentes dans les océans en zone tempérée et tropicale et se nourrissent exclusivement de plancton. Comme toutes les laisses de mer, elles participent à l'équilibre des plages, se mélangent au sable au gré des vents et leur odeur un peu forte disparaît ainsi rapidement.

Inoffensives une fois mortes, il vaut mieux éviter de les toucher lors d'un échouage récent. Leur prolifération est souvent cyclique et liée aux coups de mer, même si les effets du changement climatique sont assez probables aujourd'hui.

Retour sur la simulation d’accident sur le dépôt d’hydrocarbures BP-GDH

Un exercice de sécurité civile grandeur nature s’est déroulé ce jeudi 5 avril l’après-midi.

 
 
 

 L’objectif : tester, pour mieux les maîtriser et les améliorer, les procédures d’alerte et de protection des populations, ainsi que les moyens de lutte contre un incendie sur ce dépôt stratégique classé Seveso seuil haut.

Premiers retours.

C'est aux alentours de 13h que l'alerte a été donnée par la sirène de BP-GDH. Rapidement, les premiers détachements de pompiers se sont rendus sur site, tandis que le maire armait le plan communal de sauvegarde/ PCS. Aux environs de 14h, le préfet déclenchait le plan particulier d’intervention/ PPI, véritable objet de ce test en situation réelle : information des habitants, fermeture des accès à la zone de danger et postes de commandement dans les locaux des services techniques municipaux ont alors été mis en œuvre.

Durant plus de 3 heures, services municipaux et départementaux, pompiers, polices, gendarmerie nationale et services de l’Etat se sont ainsi mis en situation de gestion de crise, avec près de 200 intervenants mobilisés sur site ou à distance, dont 70 agents de la Ville, qui a également mobilisé 8 véhicules et placé quelques 70 barrières.

Parmi les premiers retours d’expérience, tous ont noté que les moyens mis en œuvre ont fonctionné.

Certains points sont toutefois à améliorer, comme le niveau sonore de la sirène d’alerte de BP-GDH, que peu ont entendu, ou encore la présence des forces de l’ordre, à renforcer sur les points de fermeture des voies peu respectés par certains automobilistes.

Dans le cadre de ses moyens d’alerte de la population, en début et en fin d’exercice, la Ville a fait tourner 3 véhicules d’alerte dans les secteurs concernés, et utilisé la plateforme de téléalerte Viappel, avec des messages téléphoniques différents pour les habitants du périmètre du PPI, qui ont dû rester confinés, et ceux du reste de la commune.

Elle a également publié les informations dont elle disposait sur son site Internet, sa page Facebook et les panneaux d’information électroniques.

Cet exercice, souhaité par la Ville depuis plusieurs années, a ainsi permis à chacun de mieux se préparer au risque industriel.

Vous habitez ou travaillez à Frontignan la Peyrade ? Inscrivez-vous à la téléalerte

Viappel

Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française

Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française à la préfecture de l'Hérault

Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française à la préfecture de l'Hérault

Pascal Otheguy, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, a présidé, vendredi 6 avril, la cérémonie de remise des décrets de naturalisation et des déclarations de nationalité française.

Cette cérémonie vise à accueillir de manière solennelle et chaleureuse dans la communauté nationale les personnes ayant acquis récemment la nationalité française par naturalisation, réintégration ou mariage avec un ressortissant français.

50 personnes étaient conviées à cette cérémonie pour recevoir le décret de naturalisation ou la déclaration de nationalité. Elles sont originaires de 15 pays différents : Maroc (24), Algérie (10), Colombie (2), Sénégal (2), Tunisie (2), Albanie (1), Argentine (1), Congo (1), Espagne (1), Éthiopie (1), Guinée (1), Italie (1), Madagascar (1), Liban (1), Russie (1).

Pour ces personnes, l’installation sur le territoire national s’est échelonnée entre 1958 et 2013.

La plus jeune est âgée de 21 ans, la plus âgée a 80 ans.

Ces personnes vivent à Montpellier pour la plupart d’entre elles, Castelnau-le-Lez, Frontignan, Lunel et Sète.  

Les différentes catégories socio-professionnelles sont représentées.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon