Episode neigeux : la Préfecture communique

Intempérie neige du 28 février au 1er mars 2018 : les dégâts provoqués par les chutes de neige n'entrent pas  dans le champ de la garantie catastrophe naturelle.

neig3P1010839 (1)

Ce lundi 5 mars 2018, Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, rappelle les différentes dispositions relatives à la prise en charge des dégâts subis lors des chutes de neige importantes enregistrées dans le département les 28 février et 1er mars 2018.

1) Garantie des catastrophes naturelles :
Les dégâts provoqués par les chutes de neige n'entrent pas dans le champ de la garantie catastrophe naturelle.
Seule exception : les dégâts provoqués par les avalanches en montagne.

2) Garantie TNG des contrats d'assurance habitation :
Les sinistrés victimes des chutes de neige seront indemnisés dans le cadre de leur contrat d'assurance habitation.
Les effets de la neige sont couverts par les contrats d’assurance au titre de la garantie « Tempêtes, Neige et Grêle » dites TNG. 
Les contrats d'assurance habitation garantissant les dommages d'incendie, ou tous autres dommages à des biens situés en France, couvrent en effet obligatoirement les effets des vents violents, de la grêle sur les toitures et du poids de la glace ou de la neige accumulées sur les toitures. 
Les conditions de mise en œuvre de cette garantie varient d'un contrat d'assurance à l'autre.
Ainsi l'assureur peut exclure de la garantie certains bâtiments, éléments de bâtiments ou biens qui ne présenteraient pas une résistance suffisante,  même si ces biens sont par ailleurs assurés contre l'incendie.

  Les personnes assurées (particuliers, entreprises ou collectivités) victimes dont les biens assurés ont subi des dégâts provoqués par les récentes chutes de neige dans l'Hérault doivent déclarer leur sinistre auprès de leur assureur dans les meilleurs délais. 

Le Shtandart du 15 au 18 mars, une frégate à La Grande Motte

Jeudi 15 mars à  9h au Quai d'accueil de la capitainerie de la Grande Motte,  accueil en avant 1ère du Shtandart qui va être à quai durant quelques jours avant " Escale à Sète".

Le premier navire de guerre de la flotte Baltique a été construit en 1703 d’après les plans de Pierre 1er le Grand et avec sa participation directe au projet. C’est au nouveau chantier d’Olonets, au bord de la rivière Swir, que dans un délai de cinq mois, les premiers dix navires nécessaires pour la défense de la forteresse Saint-Pétersbourg, érigée à l’embouchure de la Neva, ont été construits. Le plus grand navire, la frégate « Shtandart » portant 28 canons, devenait le vaisseau amiral de la nouvelle flotte Baltique.

Tout savoir sur : https://www.shtandart.ru/fr/

Le nouveau «Shtandart» est une réplique exacte de l’ancien à l’exception de l’intérieur. Là, où à l’époque de Pierre 1er se trouvait la cale, où on gardait des tonneaux d’eau, des câbles de mouillage, des provisions, des boulets et de la poudre, se trouve maintenant l’équipement moderne nécessaire : deux moteurs diesel, une génératrice, des pompes de cale, des citernes ainsi que le carré, la cambuse et les postes d’équipage.Cette magnifique réplique reprend toutes les caractéristiques du bateau original : 3 mâts, 30m de hauteur, 35m de long, 28 canons et un tonnage de plus de 200 tonnes ! L’un des plus beaux trois mâts du monde !

INFOS PRATIQUES :

Jeudi 15 mars :

  • 10h00 – parade d’arrivée du bateau (canons et salut)

Vendredi 16 mars :

  • Visites du bateau de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h (sur réservation)

Samedi 17 mars :

  • Visites du bateau de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h (sur réservation)

Dimanche 18 mars :

  • 10h – 12h30 et 14h30 – 18h : Visites du bateau (sur réservation)
  • 19h00 – parade de départ du bateau (canons et salut)

Lors de l’affrètement un membre d’équipage sera présent en uniforme traditionnel pour accueillir le public à bord

Visites sur réservation uniquement du vendredi 16 mars au dimanche 18 mars (lors de l’affrètement un membre d’équipage sera présent en uniforme traditionnel pour accueillir le public à bord)

Billet non échangeable, non remboursable
Lieu : quai d’accueil devant la Capitainerie
Tarif adulte : 6 € – Tarif enfant (de 4 à 12 ans) : 3 €
Gratuit pour les enfants de moins de 4 ans (sans édition de billet)

Pour les visites suivre la signalisation « Capitainerie », pour observer le bateau suivre « Parking Ouest »

Réservations en ligne

TAF : Le Salon Travail-Avenir-Formation

La Région organise les salons du Travail Avenir Formation (TAF) dont le but est de permettre à chaque visiteur quel que soit son statut, de pouvoir accéder à toutes les informations sur les aides, de découvrir les offres de formations et de trouver un emploi en rencontrant directement les entreprises qui recrutent.

A Montpellier, au Parc des Expositions, ce sont 460 entreprises présentes et 4 000 offres d'emploi proposées...

Affiche Salon TAF de Montpellier

Le but de ces événements est de permettre à chaque visiteur de pouvoir accéder à toutes les informations sur les aides, de découvrir les offres de formation et de trouver un emploi en rencontrant directement les entreprises qui recrutent. Les visiteurs pourront découvrir un métier, définir un projet professionnel ou se réorienter vers des filières porteuses d’emploi grâce à la Région et ses partenaires.

   Montpellier
    Hérault (34)
  Parc des  expositions
     7 et 8 Mars
    9h-17h / 9h-17h
      En savoir plus

Le 4 mars : Journée mondiale de lutte contre l'exploitation sexuelle

plage sables d'olonnesEn 2009 s'est tenue la première Journée mondiale de lutte contre l'exploitation sexuelle, créée à l'initiative de l'ONG GIPF. En 2018, nous célébrerons donc la 9ème édition.

GIPF signifie Groupe International de Paroles de Femmes et il est hautement symbolique que ce soient des femmes qui se mobilisent les premières pour lutter contre l'exploitation sexuelle et la pornographie...

Un fléau en quelques chiffres

  • 4 millions de nouvelles victimes chaque année
  • 500 000 femmes par an victimes de traite à fin de prostitution

Le 2 mars, l'ARS salue la mobilisation des services de santé

L’ARS Occitanie dont le siège se situe à Montpellier tient à saluer la mobilisation de l’ensemble des établissements, professionnels de santé et acteurs du secteur médico-social qui ont assuré la continuité du fonctionnement des services de santé dans l’Hérault ces deux derniers jours, en dépit des fortes difficultés liées à un épisode neigeux inédit pour ce département.

"Tous les services de santé de l’Hérault ont été confrontés ces deux derniers jours à des conditions climatiques difficiles et très inédites dans ce département. L’Agence régionale de santé tient à saluer la mobilisation de l’ensemble des établissements, professionnels de santé et acteurs du secteur médico-social qui ont été mobilisés pour assurer la continuité du fonctionnement des services de santé et pour apporter des secours à la population, en dépit des fortes difficultés de circulation. Cette situation exceptionnelle a démontré à nouveau la capacité de mobilisation de l’ensemble des services de santé et leur engagement commun au service de tous nos concitoyens." Communiqué de l'Agence Régionale de Santé le 2 mars 2018.

Bilan après la neige

Montpellier a fait face à un épisode neigeux exceptionnel - Bilan des dernières 48 heures

Entrée Sud de Montpellier, l'avenue Clémenceau, d'ordinaire saturée    de voitures, est désertée le 1er mars 2018

Depuis mercredi 28 février, la Ville et la Métropole de Montpellier ont fait face à un épisode climatique exceptionnel pendant près de 48 heures. Ce sont près de 40 cm de neige qui ont recouvert Montpellier et ses communes en un temps record. Dès mardi 27 février, soit un jour avant le déclenchement de l'alerte rouge par les services de l'Etat, la Ville et la Métropole de Montpellier ont anticipé ce phénomène climatique en mettant tout en œuvre afin d'assurer la sécurité de l'ensemble des citoyens.

Philippe SAUREL, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole souligne " Nous avons fait face à un épisode neigeux exceptionnel sur l'ensemble du territoire montpelliérain. Ma priorité et celles des équipes, en permanence sur le terrain ces dernières 48h, était d'assurer la sécurité des citoyens. Chose faite. Dès les premières prévisions météorologiques, nous avons anticipé le salage des principaux axes routiers. Le déneigement et le salage des voiries ont ensuite été assurés en permanence et nos équipes ont œuvré 24h/24h sur le terrain. Je les en remercie."

Compte tenu de la situation, le poste Communal de Commandement a ouvert dès mercredi à 10h et l'ensemble du personnel municipal et métropolitain, pôles territoriaux voiries, police municipale, entreprises (voiries et espaces verts) et partenaires (TAM, Croix rouge et protection civile...) étaient dès lors mobilisés 24h/24h, représentant ainsi plus de 1000 personnes.

Les premiers salages ont commencé mercredi 28 février à 4h du matin en effectuant des passages récurrents pendant ces dernières 48h. Au total, ce sont plus de 1200km de voiries dont les principaux axes routiers et vitaux de Montpellier (accès CHU, cliniques, axes majeurs...) qui ont été salés et déneigés en continu, soit plus de 120 tonnes de sel déversés. L'hyper-centre de Montpellier a particulièrement été déneigé et salé, nécessitant à lui seul plus de 7 tonnes de sel par passage.

Points d'accueil

Dès mercredi 28 février, la Ville et la Métropole de Montpellier ont mis 4 équipements (gymnases J.Bouin et E.Gambardella, Zenith, et salle des rencontres de l'Hôtel de Ville) à disposition des naufragés de l'A9 et A750 ainsi que des plus démunis. Ce sont plus de 500 personnes qui ont été accueillies sur ces lieux. Des repas et une assistance leur ont été apportés jusqu'à ce vendredi 2 mars où l'ensemble des personnes ont pu regagner leur véhicule ou leur domicile. Ces sites sont désormais fermés.

Durant ces dernières 48h, la police municipale a effectué des rondes successives afin de récupérer les naufragés des 2 autoroutes et de les transférer sur les lieux d’accueil.

En Métropole

Un service a été assuré également dans l'ensemble des EPHAD de Montpellier où le personnel a assuré la continuité du service public afin de rester auprès des résidents. Les soins à domicile pour les personnes les plus fragiles ont été également assurés par le personnel.

L'écolothèque, située à Saint Jean de Védas, a notamment pris en charge près de 130 enfants entre mercredi et vendredi car les parents étaient dans l’impossibilité de venir les récupérer suite au problème d'accès du secteur sud-ouest.

L'ensemble des axes routiers de Montpellier était praticable dès ce vendredi 2 mars au matin. Les lignes de tramway ont souffert de nombreux dégâts suite à d'importantes chutes d'arbres et de branches sur les lignes aériennes. Les équipes de TAM étaient à pied d’œuvre afin de remettre le réseau de transport au plus vite en service dès ce vendredi 2 mars au matin.

L'ensemble du réseau de transport (bus et tramway) a repris progressivement jusqu'à une mise en service complète du réseau dès 14h ce vendredi 2 mars.

Les équipements de la ville

L'ensemble des équipes techniques de la Ville et de la Métropole étaient mobilisées pour remettre la ville en état (dégagement des rues, gestion des chutes d'arbres et branches, enlèvement des véhicules bloquants, nettoyage...).

Tous les espaces verts de la Ville de Montpellier seront ouverts au public dès demain matin. Seul le Zoo de Lunaret se voit contraint de rester fermé le temps des travaux de remise en sécurité du site et de ses cheminements, et ce, jusqu'au 9 mars minimum. La serre amazonienne pourra quant à elle rouvrir ses portes avant, dès que les conditions d’accès extérieur et d’accueil seront rétablies.

Les interventions sont en cours sur le patrimoine arboré et perdureront la semaine prochaine. La Ville de Montpellier invite néanmoins la population à être vigilante sous les arbres.

Suite à la levée de l'interdiction de circulation des camions, les collectes des déchets reprennent et doubleront leur journée de travail.

Les agents territoriaux poursuivront ce week-end les interventions sur les espaces publics dans les communes de la Métropole et à Montpellier.

Aucun dégât n'est à déplorer dans les crèches et haltes-garderie, centres de loisirs, écoles maternelles et élémentaires. La rentrée des classes pourra avoir lieu dès ce lundi 5 mars.

Avec le retour à la normale des conditions météorologiques, le poste Communal de Commandement a fermé ce vendredi 2 mars à 17h. La cellule d'astreinte de la Ville et de la Métropole de Montpellier reste en veille ce week-end.

Grand Froid : la ville et la métropole informent

Le Poste Communal de Commandement ouvert dès le 28 février à 10 heures est resté opérationnel toute la nuit. Tous les quartiers de la ville sont sous surveillance et les équipes techniques sont mobilisées depuis le début de l'épisode neigeux. Après avoir été en alerte rouge toute la nuit du 28 février au 1er mars, le département de l'Hérault est passé en alerte orange depuis ce matin, 6h. 

Plus de 320 agents de la Métropole et entreprises ont été mobilisés cette nuit aux côtés des effectifs de Police Municipale. Plus de 100 tonnes de sel ont été déversés sur plus de 300Km de voiries par passage.

Le salage et le déneigement ont repris dès ce matin à 4h avec 10 véhicules. 

450 personnes accueillies dans les 4 équipements mis à disposition par la Ville et la Métropole dans la nuit du 28 février

Ce sont 450 personnes ( hors personnel municipal et métropolitain) qui ont été accueillies sur les 4 équipements mis à disposition par la Ville de Montpellier.

Ces équipements resteront ouverts jusqu'à nouvel ordre :

- Le gymnase Jean Bouin - Avenue du Biterrois - 04 67 75 44 43

- Le Zenith - Domaine de Grammont - 04 67 64 50 00

- Le gymnase Emmanuel Gambardella - Rue Bourrely - 04 67 92 35 19

- La Salle des Rencontres - Hôtel de Ville de Montpellier - 04 67 34 70 00

100 tonnes de sel déversés depuis le début de l'épisode neigeux
Depuis le début de l'épisode neigeux ce sont plus de 300km de voiries qui ont été salés et déneigés par passage. Au total, plus de 100 tonnes de sel ont été déversés  sur les axes routiers dont 7 tonnes uniquement pour le centre ville de Montpellier.

Evolution météorologique pour la journée du 1er mars

- Arrêt de l’épisode neigeux
- Fortes pluies annoncées sur les 24 heures
- Risques de débordement avec submersion marine jusqu’à 21 heures

Fermetures et conditions de transport et circulation
- Arrêt des transports en commun avec reprise progressive dans la journée
- Fermeture des équipements accueillant du public à l'exception de l'Hôtel de Ville et de la Métropole
- Suspension des marchés et fermeture des halles
- Les déplacements sont à éviter au cours de la journée même si les principaux axes sont progressivement rouverts aux circulations modérées  (Pierre Mendes France – Pavelé – Liberté)
- A9 et Aéroport de Montpellier fermés à 7h. Équipement obligatoire sur l'A750- A709 à circulation modérée.

Pour tout renseignement sur l'évolution de la situation :
- le site internet de Météo France : http://vigilance.meteofrance.com/Bulletin
- L'accueil téléphonique de la Ville de Montpellier: 04 67 34 70 00
- le site  internet de la Ville de Montpellier : www.montpellier.fr

Retour en vigilance météo Orange dans l'Hérault

Préfecture de l'Héault : Ne vous déplacez pas - Circulation extrêment difficile

jeuCapture

 

 #METEO34 Ouverture en préfecture de la Cellule d'Information au Public (CIP) : 0 811 000 634 
http://herault.gouv.fr/…/VIGILANCE-METEO-ORANGE-DANS-L-HERA…

Consultez les conditions météorologiques : http://vigilance.meteofrance.com

Qualification du phénomène :  
Neige: Episode neigeux remarquable pour la région concernée
Pluie-inondation: Episode pluvieux significatif pour la plaine et le littoral de l'Hérault et de l'Aude nécessitant une vigilance.
Vent : Fort coup de vent d'est sur la Provence.
Vagues submersion : fortes vagues dans le golfe du Lion.
 
Faits nouveaux :  
La pluie progresse depuis la Méditerranée sur les zones littorales du Languedoc et la basse vallée du Rhône et repousse progressivement la neige plus au nord.
Cette pluie est soutenue sur le littoral de l'Hérault.
Les vagues grossissent sur le littoral du golfe du Lion
 
Situation actuelle :  
Durant l'épisode neigeux, il est tombé 10 à 15 cm de neige à Nîmes et 15 à 20 cm de neige sur Montpellier. Plus près des Cévennes les cumuls de neige sont rapidement de 30 à 50cm. Les cumuls sont du même ordre sur le sud-est de la Lozère.
Actuellement, il neige encore sur le nord de l'Hérault et l'ouest Gard, le sud-est de la Lozère, sur le nord et l'est des Alpes de Haute-Provence, les Hautes-Alpes et dans l'intérieur des Alpes-Maritimes.
Il ne neige plus en Provence, mais le vent a formé des congères ou des plaques verglacées, en particulier dans l'intérieur du Var, qui nécessitent de rester vigilant.
Sur les plaines de l'Aude et le littoral de l'Hérault, il pleut fortement. 

 Qualification du phénomène :  
Neige : Episode neigeux remarquable pour la région concernée.
Pluie-inondation: Episode pluvieux significatif pour la plaine et le littoral de l'Hérault et de l'Aude nécessitant une vigilance.
Vent : Fort coup de vent d'Est sur la Provence
Vagues submersion : fortes vagues dans le golfe du Lion. 
 
Faits nouveaux :  
La pluie progresse depuis la Méditerranée sur les zones littorales du Languedoc et la basse vallée du Rhône et repousse progressivement la neige plus au nord.
Cette pluie est soutenue sur le littoral de l'Hérault.
Les vagues grossissent sur le littoral du golfe du Lion. 
 
Situation actuelle :  
Durant l'épisode neigeux, il est tombé 10 à 15 cm de neige à Nîmes et 15 à 20 cm de neige sur Montpellier. Plus près des Cévennes les cumuls de neige sont rapidement de 30 à 50cm. Les cumuls sont du même ordre sur le sud-est de la Lozère.
Actuellement, il neige encore sur le nord de l'Hérault et l'ouest Gard, le sud-est de la Lozère, sur le nord et l'est des Alpes de Haute-Provence, les Hautes-Alpes et dans l'intérieur des Alpes-Maritimes.
Il ne neige plus en Provence, mais le vent a formé des congères ou des plaques verglacées, en particulier dans l'intérieur du Var, qui nécessitent de rester vigilant.
Sur les plaines de l'Aude et le littoral de l'Hérault, il pleut fortement.
Le vent d'est souffle toujours entre 100 et 130 km/h en rafales sur le littoral varois, ainsi que sur l'Est des Bouches du Rhône.
 Consulter les cumuls de pluie observés.
 
Evolution prévue :  
1) Pour le phénomène NEIGE:
-- Sur l'Hérault et le Gard :
Au cours des prochaines heures de la matinée , il neige encore vers les Cévennes.
Ces neiges sont lourdes de plus en plus chargées d'eau. Elles sont progressivement remplacées par la pluie en cours de matinée de jeudi.
Sur l'Aude, le sud de l'Hérault, le delta du Rhône, le littoral de PACA il pleut. Il pleut même fortement sur le Narbonnais,le littoral de l'Hérault.
L'Hérault, sur la partie Est du Gard proche du Rhône, il pleut.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon