Février : le programme de la Journée mondiale des zones humides en Méditerranée

Découvrez le programme de la Journée mondiale des zones humides en Méditerranée qui se déroulera du 1er au 28 février 2019. Bonne fête des zones humides à tous !

Du 1er au 28 février 2019 auront lieu les Journées mondiales des zones humides. Pour la 15ème année consécutive en Méditerranée, tous les acteurs des zones humides se mobilisent pour faire découvrir aux petits comme aux grands les richesses des lagunes, des marais littoraux, des cours d’eau…

 Le programme en Méditerranée

Retrouvez toutes les animations 2019 autour du thème « Les zones humides et le changement climatique »

Plus de 70 animations sont organisées en Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse

Toutes les informations sur le Portail national zones humides

Programme des animations en Méditerranée, en Occitanie

Retrouvez toutes les informations nationales sur cette édition 2019 de la Journée mondiale des zones humides sur le Portail national zones humides et accédez à l’ensemble des animations via le module de recherche en ligne ou l’application mobile !

Les Amis du Fort Brescou lauréats de la Banque Populaire du Sud

La Fondation Banque Populaire du Sud vient d’attribuer 7 000 euros à l’association Les Amis du Fort Brescou qui œuvre, en soutien de la Ville d’Agde, pour la sauvegarde et la restauration de cette forteresse des XVIe et XVIIe siècles, monument emblématique de la ville.

photo: Renaud Dupuy de la Grandrive


Les Amis du Fort Brescou fait partie des 26 associations lauréates de la dernière session 2018 de la Fondation Banque Populaire du Sud, récompensée dans la catégorie Patrimoine Culturel Local. Ce Prix va contribuer à financer une partie des travaux de mise en place de mesures confortatives d’urgence sur le front Sud-Est du fort, à partir du printemps 2019.

L’association s’est en effet donné pour objectifs avec la Ville d’Agde - propriétaire du Fort Brescou depuis 2009 - d’arrêter la dégradation du monument et de rénover le site pour le mettre en valeur. Inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, le Fort Brescou a été construit en 1586 à l’initiative du vicomte de Joyeuse puis augmenté au XVIIe siècle, avec l’intervention de l’ingénieur Niquet, adepte du style de fortifications à la Vauban.
Principalement composé de basalte, la pierre volcanique d’Agde extraite du Mont St Loup, il a servi successivement de fortin, de forteresse puis de prison d’État. Construit sur un îlot rocheux isolé de la terre ferme, à deux kilomètres au large du Cap d’Agde, il marque l’entrée de la station balnéaire. À ce jour, plus de 300 Amis soutiennent le Fort de Brescou.

Les Amis du Fort Brescou viennent par ailleurs de publier un ouvrage intitulé Brescou en Languedoc, une Ile - un Fort - une Histoire, sous la direction de Stéphane Durand, professeur d’histoire moderne à l’Université d’Avignon. Riche d’images et de témoignages, ce livre retrace l’histoire du fort de sa réalisation à nos jours, sans oublier son environnement et toutes les caractéristiques qui en font un monument exceptionnel.

La Fondation d’entreprise Banque Populaire du Sud a octroyé au total 75 000 euros en décembre 2018 à des projets associatifs répartis dans trois domaines d’activité : 1/ Innovation sociale et environnementale (9 lauréats) ; 2/ Insertion par l’emploi et l’entrepreneuriat (8 lauréats) ; 3/ Patrimoine Culturel local (matériel et immatériel) (9 lauréats). La Fondation a aussi remis 20 000 euros au total aux 10 lauréats du Prix Initiative Jeunes.

Les Amis du Fort Brescou : Jean-Louis Guggisberg, président, 06 24 38 48 10.

 

À propos de la Fondation Banque Populaire du Sud

La Banque Populaire du Sud a lancé sa fondation d’entreprise en 2013 pour soutenir les associations et les jeunes dans sa région. La fondation permet à la Banque de renforcer son engagement sociétal et d’exprimer l’esprit coopératif qui anime ses sociétaires et ses collaborateurs. Pour mener sa mission, la fondation bénéficie d’un budget de 180 000 euros par an. Elle est présidée par Olivier Gibelin, vice-président du conseil d’administration et président du comité sociétariat de la Banque Populaire du Sud. En 2018, la fondation BPS a ouvert son champ d’intervention à l’insertion professionnelle et réorganisé ses domaines d’intervention. Fidèle à l’essentiel, elle soutient des actions qui véhiculent des valeurs dans lesquelles les collaborateurs de la Banque, les sociétaires, les clients et les partenaires se retrouvent : la solidarité, l’attachement au territoire, l’esprit d’entreprendre.

Le Port de Sète, un équipement à la hauteur de ses challenges …

Devenue propriétaire du Port de Sète en 2007, la Région Occitanie s’est engagée de manière significative dans le développement de ses infrastructures portuaires, pour dynamiser les échanges de marchandises et les transports de voyageurs. 

gruesP1550501

Ainsi la Région, Port Sud de France et les partenaires privés ont investi 300 millions d’euros pour la modernisation du port de Sète cumulés à fin 2018. Grâce à ces investissements, le Port de Sète-Frontignan peut se positionner comme un site attractif, compétitif et fiable.

Le port de commerce a besoin d’une infrastructure fiable pour assurer son développement et créer de la croissance économique ; cela passe aussi par l’implantation de nouvelles entreprises industrielles et commerciales et l’accompagnement des entreprises existantes.

Afin de soutenir son développement, le port de Sète-Frontignan doit :

  • Disposer des outils adéquats pour assurer la compétitivité des entreprises régionales, dans des secteurs tels que l’agriculture, l’agro-industrie, l’industrie en général…

  • Proposer une offre multimodale mer/rail/fluvial.

De nombreux efforts ont été faits dans ce sens et ceux-ci se poursuivent pour assurer un développement constant de l’établissement Port Sud de France.

gruesP1550487

Le déchargement et chargement des navires traités par les manutentionnaires sur le port de Sète, est effectué en collaboration pour la partie horizontale par les dockers et pour la verticale par les grutiers.

Pour chaque opération, le manutentionnaire aura la responsabilité de décharger le navire, de gérer les équipes au sol et de prévoir l’équipement logistique nécessaire pour chaque opération : convoyage, stockage … Port Sud de France de son côté, prendra en charge le chargement/déchargement avec l’outillage et les équipes associées.

Appel du Secours populaire de l'Hérault

Le 19 janvier 2019, à Montpellier, la Fédération de l’Hérault du Secours populaire français a lancé un appel départemental au bénévolat : La solidarité c’est urgent.

Devenez bénévole ! Notre société évolue dans des sens contradictoires mais qui tous appellent à un renforcement de la solidarité : crise économique et sociale, discriminations, exclusion, pertes d’identités et de repères, besoins de justice, de reconnaissance et d’engagement, péril écologique, mises en cause du productivisme et du consumérisme, opportunités et risques multiples du progrès technologique et du monde numérique…

Dans la trentaine de points d’accueil du Secours populaire dans l’Hérault, jamais les inscriptions n’ont été si nombreuses et les demandes aussi variées, non seulement pour des aides matérielles, alimentaires, vestimentaires ou autres mais aussi pour un ensemble de besoins administratifs, sociaux, éducatifs, culturels, relationnels...

" Dans notre département, un millier de bénévoles du Secours populaire œuvrent déjà régulièrement ou ponctuellement pour répondre à ces attentes et faire vivre la solidarité à la Fédération comme dans ses comités et antennes.
Leur investissement et leur engagement ne suffisent plus. C’est pourquoi nous lançons cet appel : Peu importe votre âge, peu importe le temps que vous pouvez consacrer au bénévolat, peu importe votre niveau de formation et de compétences, peu importe si vous pouvez être bénévole régulièrement ou ponctuellement, peu importent bien-sûr vos statuts, vos origines, vos handicaps, vos opinions, vos croyances, votre situation sociale."

Si vous partagez les valeurs du Secours populaire : solidarité, tolérance, bienveillance, écoute, coopération, démocratie, éducation populaire, dialogue, égalité, responsabilité, convivialité, laïcité et si vous vous sentez capable de nous aider, contactez nous.

Le Secours populaire a besoin de vous

Il s’engage pour sa part à vous accueillir, vous accompagner, vous associer à son projet et, par delà les efforts indispensables pour accomplir les tâches nécessaires, à partager avec vous la joie et la richesse d’œuvrer collectivement, de coopérer et d’être utile. « Tout ce qui est humain est nôtre ! »

CONTACT : Secours populaire français, Fédération de l’Hérault, 371, avenue du Marché Gare 34075 Montpellier cedex 3.

Tél. 04 99 74 23 80.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Neige et verglas, comment circuler ?

"Le Département de l'Hérault construit, aménage et exploite près de 4 500 kilomètres de routes départementales pour répondre aux besoins de mobilité de la population héraultaise, améliorer la sécurité routière et assurer au quotidien les meilleurs conditions de circulation possible. Afin de permettre la circulation hivernale lors des épisodes neigeux, nous mobilisons des moyens spécifiques conséquents, répartis sur tout le territoire, pour traiter et dégager les chaussées et offrir toujours un bon niveau de service aux usagers."

Kléber Mesquida, Président du Conseil Départemental de l'Hérault

Les itinéraires principaux sont salé en priorité. Malgré l'importance des moyens, toutes les routes départementales ne peuvent pas être traitées et dégagées en même temps.
  • Si vous devez conduire, utilisez des équipements spéciaux et privilégiez les grands axes 

  • Soyez vigilants ! Le sel sur la route n'agit pas immédiatement et en dessous de -6°C, il n'a plus d'efficacité

  • Prudence : un seul véhicule en travers peut bloquer l'accès aux véhicules de salage et de déneigement

  • En cas de fortes chutes de neige ou verglas généralisé, limitez ou reportez vos déplacements

Suivez l'état des routes départementales sur Inforoute 34 
A lire pour aller plus loin: 

ARLES et MONTPELLIER au carrefour du chemin de Saint Jacques de Compostelle

A Arles dès le Moyen Age les pèlerins viennent se recueillir devant les reliques des saints dans les cryptes des églises Saint-Trophime et Saint-Honorat.

 POSTCapture

Peu de villes françaises peuvent se prévaloir d’avoir donné naissance à un saint. C’est à Montpellier que naquit saint Roch, au XIV ème siècle. Comptant parmi les étudiants de la faculté de médecine de la ville, celui-ci s’illustra par les guérisons apportées aux pestiférés, notamment lors de ses pèlerinage s. Montpellier aujourd’hui ville de « Tourisme et spiritualité ».

"Le chemin de St Jacques n'est pas seulement un itinéraire ; il est un très vaste complexe de chemins et de routes, sur terre et sur mer, qui convergent vers le point où, selon la tradition, fut enterré Saint Jacques le Majeur. Les retombées économiques, dont bénéficient les territoires traversés, sont indéniables car susceptibles de participer aux efforts de développement culturel et de mise en valeur du patrimoine local, avec des lieux étapes sur tous les parcours. A noter que la voie du sud le GR 78 se parcourait dans les deux sens : d'une part, les pèlerins de l'Europe du Sud (Espagne, Portugal) l'empruntaient pour se rendre à Rome ; d'autre part, les jacquets (d'Italie, de Provence et d'Allemagne) la prenaient pour aller sur le tombeau de Saint-Jacques à Compostelle, sans oublier le port d'Aigues mortes où ils embarquaient pour se rendre à Jérusalem. Ces chemins sont intégrés dans les Grands itinéraires culturels de l’Europe. Mettre en valeur ce patrimoine, spécialement dans sa dimension spirituelle. Chacun aura à cœur de défendre et maintenir l’essence de ces voies de pèlerinage depuis l’origine, dans une coopération avec toutes les entités publiques ou privées qui poursuivent des intérêts analogues et concordants, dans le respect des croyances de chacun."

 Avec les communes, les collectivités et les paroisses concernées, créer un sentiment de fierté des habitants des territoires traversés, susciter des initiatives spécifiques pour relier les sites (concours photos pour expo itinérante) pour faire du chemin un carrefour d’échanges (s’appuyer sur les écoles, conservatoires, beaux-arts, résidences d’artistes). Assurer une communication transversale, en plus des supports locaux, en lien avec les médias et en mobilisation des réseaux , en lien avec les associations Jacquaires.

Organiser des évènements en fonction des âges tels des marches sur des tronçons des chemins, un concours de dessins ou de photographies dans les écoles, des jeux associant les familles, chasse au trésor, rallye sportif. Ateliers de découverte à l’attention des collèges - écoles en partenariat avec le Ministère de l’éducation nationale, concours scolaires « Sauvons le patrimoine mondial ».

Visite pédagogique sur des sites pour rencontrer les acteurs de la sauvegarde du patrimoine, etc. Faites connaître votre intention de vous engager dans une ou plusieurs de ces pistes.

POUR CELA MERCI DE BIEN VOULOIR CONTACTEZ JEAN-Pierre Martin : 06 88 94 74 75

Une qualité de vie en Occitanie contrastée selon les territoires en Occitanie

Source Insee

La qualité de vie dans les territoires d’Occitanie offre un tableau contrasté. Les métropoles, la périphérie du bassin toulousain et le littoral ont en commun un accès rapide aux différents services en lien avec leur forte urbanisation. Toutefois les enjeux y sont différenciés, au regard des difficultés sociales ou encore des déplacements domicile-travail. L’arrière-pays méditerranéen est confronté à d’importantes fragilités sociales. L’éloignement des services, en particulier de santé, pénalise les territoires les plus ruraux et montagneux. Les conditions de vie sont en revanche plutôt favorables dans et autour  des villes moyennes.

La qualité de vie, ou le bien-être, dépend à la fois d’éléments quantifiables et objectifs qui jouent favorablement ou non sur la vie des habitants, mais aussi des dimensions que chacun privilégie et de la perception qu’il a de sa vie. Dans cette étude, la première approche, dite « objective », est retenue à travers l’analyse des conditions de vie matérielles et sociales des habitants susceptibles d’influer sur leur qualité de vie.

La qualité de vie dans les « bassins de vie vécus » d’Occitanie est abordée ici à travers quatre dimensions : financière et matérielle, professionnelle, sanitaire, sociale et sociétale (méthodologie). Une typologie des bassins de vie vécus, réalisée à partir d’une palette d’indicateurs couvrant ces thématiques, permet de mettre en évidence six profils de territoires (figure 1) qui présentent différents atouts et handicaps au regard de la qualité de vie

Tout savoir sur https://www.insee.fr/fr/statistiques/3690864#titre-bloc-3

  1. Des indicateurs de qualité de vie contrastés dans les métropoles
  2. Des revenus élevés et un accès facile aux services dans le périurbain toulousain
  3. Des fragilités sociales sur le littoral mais un accès rapide aux services
  4. Une pauvreté plus prégnante dans l’arrière-pays méditerranéen et une moindre accessibilité aux services
  5. Des conditions de vie plutôt bonnes dans et autour des villes moyennes
  6. Difficultés d’accès aux services dans les territoires les plus ruraux
  1. L’Occitanie, une région plus ou moins avantagée selon les dimensions de la qualité de vie prises en compte
  2. Mesurer le bien-être des citoyens d’Occitanie

Port 2019 : et que ça continue !

On ne peut que le souhaiter pour le port de Sète. Incontestablement, après le discours du président de l'Etablissement Public Régional, M. J.C. Gayssot, et l'exposé très documenté du directeur de l'EPR M.O. Carmès. Les efforts consentis par la Région depuis 5 ans seront poursuivis et permettront un développement quantitatif durable et social de l'organisme portuaire.

 TORPI1180159

J.C. Gayssot, dans son discours qu'il voulait bref- et non interrompu par des applaudissements - a insisté sur les aspects du devenir de l'EPR. Non seulement le volume du fret doit continuer à croître après avoir augmenté de 25% en 5 ans, mais compte tenu des problèmes de notre époque, c'est à une "évolution-révolution" que l'on doit procéder. Tout d'abord, il faut réussir un développement durable. Gageure ? Pour le président, "à Sète, on va réussir" car "on a tout à gagner".

L'utilisation des moteurs des navires est encadrée dans le port et on veille à la qualité de l'eau. Ensuite, il ne faut pas perdre de vue l'aspect social du développement. Sète est réputée pour ses conditions d'accueil dues au professionnalisme des acteurs du port. Ils ne seront pas oubliés. Deux tiers des salariés de l'EPR toucheront une prime exceptionnelle de 1 000 €.

Et puisque la sécurité est un problème majeur dans le domaine maritime, une prime d'intéressement est prévue pour mobiliser le personnel. Et les progrès réalisés depuis 5 ans, croissance du chiffre d'affaires de 41%, dont 8% en 2018, ont permis de l'embauche de 8 salariés. Le trafic du port a gagné 25% et atteint 4,1 Mt. Grâce aux efforts de tous.

TORPIP1180178

Parce que le port, "c'est l'affaire de tous".

Tous ? Le personnel de l'EPR bien sûr, mais aussi de ceux qui sont impliqués. L'agglo du Bassin de Thau, M. François Commeinhes était présent,  la Région représentée par A. Lubrano, par ailleurs nouveau récipiendaire dans l'ordre de la légion d'honneur. L'obsession pour tous de l'intérêt général fait circuler entre toutes les parties prenantes "une véritable complicité".

TORPIP1040878 (3)-2

Et nul doute que "tous et chacun" ont à cœur de préparer l'avenir. D'ailleurs, le futur prend corps. Les investissements seront poursuivis. L'objectif est d'atteindre 400 millions. Cela permettra de développer le ferroutage qui favorise un rayonnement national et international. Mais pas que…
Au carénage, un nouvel élévateur "traitera" tous les types de navires. Près de Frontignan, les travaux de la ZIFMAR avancent. Un premier casier est rempli ; il sera commercialisé en avril 2019, favorisant l'importation de véhicules neufs. Un "nouveau pôle nautique" remplacera la base Tabarly au môle. Et il est prévu pour 2022 une nouvelle gare maritime, avec restaurants et commerces. Car, les documents de l'EPR le rappellent, Sète est en Méditerranée. Or, les pays riverains de "la mer au milieu des terres" sont peuplés de 500 millions d'habitants. Et, au-delà, l'Afrique…

Sète peut devenir le port du Midi de la France, au contact de grands marchés rapprochés par la voie maritime. Louis XIV et son ministre avaient-ils vu juste ? Sète, emporium de la Méditerranée occidentale ?

 Hervé Le Blanche

Parcoursup : le calendrier 2019 des inscriptions

Illustration 1

La procédure Parcoursup d'inscription, notamment des lycéens de Terminale, dans l'enseignement supérieur présente un calendrier resserré pour 2019. Découvrez les dates des 3 étapes clés : informations et découverte des formations - plus nombreuses cette année -, saisie des vœux et finalisation du dossier, réponses des formations et prise de décision.

Le Calendrier

  • Jusqu'en janvier 2019
    • Depuis l'ouverture du site d'information de Parcoursup le 20 décembre 2018, les lycéens peuvent s'informer sur le déroulement de la procédure et consulter l'offre de formation disponible : les contenus, les attendus, les débouchés professionnels et les critères d'examen des dossiers.
  • 22 janvier - 3 avril 2019
    • Tout au long du 2e trimestre : les lycéens poursuivent leur réflexion avec leurs professeurs principaux en participant à la 2semaine de l'orientation et aux journées portes ouvertes dans les établissements de l'enseignement supérieur ;
    • Du 22 janvier au 14 mars 2019 : inscription sur Parcoursup , création du dossier candidat et saisie des vœux (jusqu'à 10 vœux avec la possibilité de sous-vœux selon les formations) sans avoir besoin de les classer. Aucun nouveau vœu ne peut être formulé après le 14 mars 2019 ;
    • Mars : 2e conseil de classe. Chaque vœu formulé par le lycéen fait l'objet d'une fiche « Avenir » comprenant les appréciations de ses professeurs et l'avis du chef d'établissement ;
    • 3 avril : dernier jour pour finaliser le dossier du candidat avec les éléments demandés par les formations et confirmer chaque vœu ;
    • Avril-mai : les établissements de formations examinent les vœux formulés par les candidats.
  • 15 mai - 19 juillet 2019
    • 15 mai : les candidats prennent connaissance des réponses des formations sur la plateforme. Ils reçoivent des propositions d'admission au fur et à mesure et ils doivent y répondre dans les délais indiqués alors par la plateforme (ils auront 5 jours du 15 au 19 mai, puis 3 jours à partir du 20 mai) ;
    • Du 17 au 24 juin 2019 : la procédure est suspendue pendant les épreuves écrites du baccalauréat ;
    • Du 25 juin au 14 septembre : ouverture de la phase complémentaire pour formuler de nouveaux vœux si besoin ;
    • 5 juillet : résultats du baccalauréat ;
    • Avant le 19 juillet : inscription dans les formations choisies par les candidats selon les modalités précisées sur leur dossier.
  • De mai à septembre 2019
    Les candidats qui n'ont pas reçu de proposition et qui souhaitent trouver une place dans une formation proposée par Parcoursup seront accompagnés. Ils pourront demander un conseil, un accompagnement individuel ou collectif, dans leur lycée ou au Centre d'Information et d'Orientation (CIO) pour envisager d'autres choix de formation, en particulier s'ils n'ont reçu que des réponses négatives de la part de formations sélectives (BTS, IUT, écoles etc.).
    Une phase complémentaire, du 25 juin au 14 septembre, permettra de formuler de nouveaux vœux et d'obtenir une proposition d'admission dans une formation disposant de places disponibles avec la possibilité de bénéficier de l'accompagnement individualisé de la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) de l'académie.

Nuit de la lecture à Montpellier : le programme dans les médiathèques

A l’occasion de cet événement national, les médiathèques de Montpellier métropole ouvrent grand leurs portes. Des activités seront proposées dans la métropole montpelliéraine, du 17 au 20 janvier 2019, dans les médiathèques suivantes : MÉDIATHÈQUE FEDERICO FELLINI, MÉDIATHÈQUE ÉMILE ZOLA, MÉDIATHÈQUE AIMÉ CÉSAIRE à Castelnau-le-Lez.


Un événement national : https://nuitdelalecture.culture.gouv.fr/ 

sur Education. gouv.fr 

PROGRAMME DES ANIMATIONS DU 17 AU 20 JANVIER :

JEUDI 17 JANVIER

18h - Questions pour un cinéphile - Installez-vous confortablement et échauffez vos méninges.
À partir d'images, d'extraits ou de musique, préparez-vous à relever le défi de notre quiz littérature & cinéma ! Tout public.
Salle Jean Vigo - MÉDIATHÈQUE FEDERICO FELLINI

17h - Lectures sur le thème de la nuit avec Jacques Aupetit.
Les bibliothécaires s'associent au lecteur Jacques Aupetit pour vous proposer des lectures de textes sur le thème de la nuit. Tout public.
Auditorium Musique - MÉDIATHÈQUE ÉMILE ZOLA

17h30 et 19h30 - Escape room "Vous n'irez plus au bois" - C'est horrible ! La sorcière Baba Yaga s'est échappée de son histoire et commence à dévorer la magie des contes ! Partout dans le monde les histoires de l'enfance disparaissent des mémoires, laissant place à la tristesse et à la mélancolie. Titania, la reine des fées, a besoin de votre aide pour tout remettre en ordre. Elle va s'arranger pour que Baba Yaga s'absente de son antre pendant une heure. Durant ce laps de temps, vous devrez comprendre ce que l'infâme sorcière a défait... afin que les contes soient de retour. Faites vite pour ne pas vous faire attraper par la sorcière ! Tout public, à partir de 12 ans. (durée : 1 heure).
Sur inscription. 1er étage Sciences et Loisirs, 04 67 34 87 00
Atelier 2B Jeunesse - MÉDIATHÈQUE ÉMILE ZOLA

18h - Rencontre avec Éric-Emmanuel Schmitt autour de son livre « Félix et la source invisible» (Albin Michel) en partenariat avec la librairie Sauramps.
Grand auditorium - MÉDIATHÈQUE ÉMILE ZOLA

19h - « La nuit on lit » : les bibliothécaires vous donnent rendez-vous pour une déambulation littéraire, poétique et propice aux rêves...
Tout public.
2ème étage, espace adulte (littérature et arts) - MÉDIATHÈQUE ÉMILE ZOLA

17h30 - « La Tête dans les étoiles » : bouquet de contes et d'histoires pour garder la tête dans les étoiles.
Dès 4 ans
MÉDIATHÈQUE AIMÉ CÉSAIRE – CASTELNAU-LE-LEZ

17h30 - « Autour de la nuit » : lectures de textes sur le thème de la nuit et des étoiles.
Tout public.
MÉDIATHÈQUE AIMÉ CÉSAIRE – CASTELNAU-LE-LEZ

VENDREDI 18 JANVIER

Kléber Mesquida, Président du Département, adresse ses voeux pour 2019

justeCapture

Mesdames, Messieurs, Chers amis d’Hérault,

"L’année 2018 s’est terminée dans la douleur et le drame, à STRASBOURG, pendant le marché de Noël. Ce fut une nouvelle épreuve pour notre pays. Je tiens à adresser toutes nos pensées aux victimes et aux familles.
Dans de telles circonstances, seule la CONCORDE NATIONALE doit nous unir pour faire face à la barbarie et à l'obscurantisme.
Je souhaite aussi saluer les forces de l'ordre, POLICIERS, GENDARMES, ET LES SERVICES DE SECOURS pour leur mobilisation et leur engagement dans ces moments de péril pour protéger la population.
C'est une fin d'année éprouvante que nous avons vécu.
Je n’oublie pas aussi les INONDATIONS meurtrières dans l’AUDE en octobre dernier. Je tiens à renouveler ma profonde compassion pour les familles des victimes et les sinistrés.
Nous ne souhaitons plus revivre de tels moments tragiques. Une société, qui année après année se crispe des angoisses successives, engendrées par ces catastrophes climatiques, c’est une société qui courbe l'échine face au changement du climat.
Nous devons en prendre conscience, et assumer notre part pour répondre à ce DEFI.
Il y a urgence à agir. EDGAR MORIN nous mettait en garde : « À force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel ».
Nos actes d’hier et ceux de demain sont les gages d’une politique préparant l’avenir de notre société. C’est pourquoi j’ai souhaité présenter ces voeux sous l’angle de « VOIR LOIN ET AGIR JUSTE ».
En première ligne face au changement climatique, le LITTORAL, ce bien si précieux. Cette centaine de traits de côte qui font la fierté de notre département, exigent une attention toute particulière.
Depuis 10 ans, parce que la situation l'exigeait, le Département a investi 230 M€ pour la protection de ce littoral. Dans les 10 prochaines années, ce sont 350 M€ de cofinancement que nous réservons afin de préserver ce joyau environnemental.
C’est le sens donné par le Département quand il lance le plan HERAULT LITTORAL avec notamment la Maison du Littoral qui verra le jour afin de rassembler la population autour des enjeux de sensibilisation et d’information pour sa préservation."

« C’EST VOIR LOIN ET AGIR JUSTE »
**********************************************
Cela s’applique de la même manière dans le constat sans appel d’un MONDE AGRICOLE ET VITICOLE de plus en plus perturbé par les aléas climatiques, pertes de récoltes, dépérissement des vignes, sécheresse. Pour faire face à ce défi majeur, le Département se projette à horizon 2030.
Et pour y répondre, nous lançons un schéma ambitieux : HERAULT IRRIGATION qui, tout en préservant la ressource en eau, apportera le BESOIN HYDRIQUE nécessaire au vignoble. Sans cet engagement de plus de 310 MILLIONS D’EUROS, nous laisserions disparaître nos terres viticoles.
En parallèle, nous renforçons le potentiel économique de ces vignobles grâce à L’OENOTOUR DE L’HERAULT, ce projet dont le rayonnement n’est plus à démontrer, d’ailleurs, le guide du Routard en a voulu l’exclusivité de l’édition 2019.

Pour cette innovation oeno-touristique le Département vient de recevoir, à PARIS, le Prix « ITER WITIS AWARD », récompensant les initiatives les plus marquantes. C’est une belle distinction nationale qui renforcera la notoriété et l’attractivité de l’HERAULT.
En AGRICULTURE RAISONNEE, nous mettons aussi tout en oeuvre pour créer les conditions de prospérité économique des acteurs de l'alimentation de qualité. Aujourd’hui, l’Hérault est passé à la 4EME PLACE au niveau national avec 893 exploitations notifiées à l’agence BIO, ce qui représente 26 400 ha en production biologique. Aujourd’hui, ce sont plus de 26% de produits sains, bio, labellisés dans les cantines de nos collèges.
Oui, le développement économique peut se faire tout en s'acheminant vers un modèle de TRANSITION ECOLOGIQUE.
Les politiques que nous menons, parfois les moins connues, apportent leur lot de réponses afin d'améliorer LA QUALITE DE VIE DE TOUS LES HERAULTAIS.

juste22Capture

Avant d'y venir, il est une chose essentielle à mes yeux. Il faut être fondamentalement RESOLU, nécessairement LUCIDE pour poser des bases et nous, les pouvoirs publics, nous devons nous montrer PRECURSEURS ET EXEMPLAIRES.
Avec HERAULT ENVIRONNEMENT dans le domaine des ENERGIES RENOUVELABLES, sur les sites d'Alco et de PierresVives, des travaux de rénovation combinant géothermie et solaire conduisent à une économie d’énergie de 26% tout en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre de 48%.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon