Covid-19 : toutes les mesures en vigueur dans l'Hérault

Covid-19 : Mesures en vigueur

Situation dans l'Hérault au vendredi 23 octobre 2020 :

> CP covid19 Herault urgence sanitaire tout departement_231020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,23 Mb

> Mesures urgence sanitaire covid19 tout département_VF_241020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,15 Mb


CLIQUEZ ICI POUR RETROUVER TOUTES LES RUBRIQUES.

Le 14 octobre 2020, le Président de la République a annoncé le rétablissement de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire.
Le 22 octobre 2020, le Premier ministre a annoncé que 54 départements et une collectivité d’Outremer sont concernés par des mesures de couvre-feu, dont le département de l'Hérault. Le couvre-feu entre en application dans la nuit du vendredi 23 octobre au samedi 24 octobre (le samedi 24 octobre à 00h) pour une durée de six semaines.

Comment fonctionne le couvre-feu ?

Aucune activité n’est possible de 21h à 6h du matin dans la zone concernée, sauf exceptions décidées en concertation avec les autorités locales, et sur présentation d’une attestation de dérogation (l’attestation est disponible sur le site du ministère de l’Intérieur et le site du Gouvernement : www.gouvernement.fr/info-coronavirus ).

- Toute autre sortie ou déplacement sont interdits, sous peine d’une amende de 135 € jusqu’à 3750 € en cas de récidive.
- Des dérogations sont par exemple prévues pour raisons médicales, pour raison professionnelle ou pour assistance aux personnes vulnérables. L’ensemble des motifs de dérogation sont à retrouver sur l’attestation. Cette dernière, valable 1 heure, peut être remplie sur smartphone, sur papier ou écrite sur papier libre. Dans le cas d’un motif professionnel, elle doit être accompagnée d’un justificatif de l’employeur.
- Les transports en commun restent opérationnels pour répondre aux besoins des personnes détentrices d’une dérogation.
- Certains lieux demeurent fermés de jour comme de nuit, tels que les bars, les salles de sport, les foires et salons.
- Le télétravail, quand le métier le permet, est fortement recommandé avec une jauge minimale de 50% des effectifs. Cette jauge est également applicable au sein des universités.
- Les établissements recevant du public de plein air (stades par exemple) sont soumis à une jauge de 1 000 personnes.
- Tous les établissements recevant du public ne peuvent plus accueillir de public après 21h. Les activités économiques se déroulant sur la voie publique (chantiers, tournages) peuvent continuer à s’exercer.

Mesures applicables à l’ensemble du pays en état d’urgence sanitaire

- Interdiction de tout rassemblement de plus de 6 personnes dans l’espace public.
- Interdiction des rassemblements privés dans des ERP de type L ou CTS incompatibles avec le port du masque (mariage, soirée étudiante…) à compter de lundi 19 octobre 2020.
- Dans tous les établissements recevant du public, un protocole sanitaire strict est appliqué : jauge de 4m² par personne dans les lieux à fréquentation « debout », occupation d’un siège sur deux dans les lieux à fréquentation « assise ».
- Le télétravail est renforcé.

.Les mesures en vigueur dans le département de l'Hérault (cliquer sur l'image pour agrandir) :

  

covid

Les déplacements entre les départements ne sont pas interdits ou limités.

Dans tous les lieux et dans toutes les situations, les gestes barrières doivent être appliqués.

Le port du masque grand public demeure obligatoire dans les espaces clos recevant du public, ainsi que dans les autres lieux faisant l’objet d’un arrêté préfectoral.

Retrouvez les informations officielles sur la Covid-19 et la situation en France
sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

Le palmarès du 42e Cinemed 2020

palmarès 42e CINEMED

LONGS MÉTRAGES

• Antigone d'or de Montpellier Méditerranée Métropole  
Dotation de 15 000 € par Montpellier Méditerranée Métropole

 LE PÈRE de Srdan Golubovic (Serbie)

Mention à ZANKA CONTACT d’Ismaël El Iraki (France/Maroc/Belgique)

 • Prix de la Critique BNP Paribas
Dotation de 2 000 € au réalisateur par BNP Paribas

TEDDY de Ludovic et Zoran Boukherma (France)  

• Prix du Public Midi Libre
Dotation de 2 000 € au réalisateur par Midi Libre

HERE WE ARE de Nir Bergman (Israël/Italie)

• Prix jeune public des activités sociales de l’énergie
Présentation du film primé (10 projections) dans les centres de vacances du CCAS

FLASHDRIVE de Dervis Zaim (Turquie)

• Prix JAM de la meilleure musique
(JAM, Salle de concert, école de jazz et de musiques actuelles)
Dotation de 1 200 € par le JAM

À Amaury Chabauty pour la musique de TEDDY de Ludovic et Zoran Boukherma (France)

COURTS MÉTRAGES


• Grand prix du court métrage de Montpellier Méditerranée Métropole
Dotation de 4 000 € au réalisateur par Montpellier Méditerranée Métropole et de
1 000 € en prestation de post-production par Force de l’image production

ÇA NOUS FAIT UNE BELLE JAMBE de Adi Mishnayot (Israël)       
           
 • Prix du public La Gazette - Titra Film
Dotation de 1 000 € au réalisateur par La Gazette et de 500 € en prestation DCP par Titra Film  

LES JAMBES DE MARADONA de Firas Khoury (Palestine/Allemagne)

• Prix Jeune public Ville de MontpellierDotation de 2 000 € par la Ville de Montpellier  

 LES JAMBES DE MARADONA de Firas Khoury (Palestine/Allemagne)

 • Prix Canal+
Prix : achat du film primé pour diffusion sur Canal+

LES JAMBES DE MARADONA de Firas Khoury (Palestine/Allemagne)

Changements de programme

DOCUMENTAIRES


Prix Ulysse Montpellier Méditerranée Métropole
Dotation de 2 000 € par le réseau des médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole et le Cinemed

ACASA, MY HOME de Radu Ciorniciuc (Roumanie/Finlande/Allemagne)

• Prix étudiant de la première œuvre CCU - Crous
Dotation de 1 500 € par le Centre Culturel Universitaire et le Crous

LEUR ALGÉRIE de Lina Soualem (France/Algérie)

CITY FOLIZ

Dispositif de relance du Commerce :

La CCI Hérault, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault et les collectivités locales déploient conjointement une opération de relance du commerce héraultais

La CCI Hérault représente les intérêts de 76 000 entreprises. Assurant un rôle de corps intermédiaire à vocation économique, elle promeut le développement des entreprises et des territoires.

Eu égard aux difficultés rencontrées par les commerçants avec la crise de la Covid-19, la CCI Hérault, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault et l’ensemble des EPCI du territoire ont décidé d’unir leurs forces pour déployer une opération inédite de relance de l’activité commerciale sur le département de l’Hérault.

Ce jeudi 15 octobre 2020, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, Cyril Meunier, Conseiller départemental de l’Hérault et Michaël Delafosse, Maire et Président de Montpellier Méditerranée Métropole ont présenté l’opération City Foliz

Initiée par la CCI Hérault, et financée par les collectivités et la région Occitanie, l’opération permettra de rembourser, du 4 novembre au 24 décembre, 20% des achats effectués dans les commerces et restaurants de l’Hérault (sur les 50 premiers euros, grâce à une application dédiée)

Ce processus incitatif vise à booster la consommation dans nos commerces et recréer du lien entre clients et leurs commerces de proximité. Une dotation de 500 000€ sera ainsi allouée sur le département grâce aux financements des intercommunalités et de la Région Occitanie.

Chaque euro investi par la Métropole de Montpellier, les communautés d’agglomération et les communautés de communes du territoire a été abondé à la même hauteur par la Présidente de Région Carole Delga. 13 500 commerces, bars et restaurants héraultais seront donc référencés gratuitement dans une application dédiée. Les 500 000€ engagés permettront de générer un chiffre d’affaires total estimé de 4,5M€.

Au-delà de l’Hérault, la CCI déploie cette opération sur les départements de l’Ariège, la Lozère, les Hautes-Pyrénées et l’Aude, selon les mêmes modalités.

Comment ça marche ?

  1. Télécharger l’application, s’inscrire et connecter son compte bancaire en toute sécurité 
  2. Payer par carte bancaire ou carte titre-restaurant et cagnotter sans rien faire
  3. Encaisser sur son compte bancaire dès 15€ atteints

 

CCI : Les aides financières disponibles pour les entrepreneurs et commerçants de l’Hérault

 

Face à la dégradation de la situation, les services de l’Etat et ses agences gouvernementales (URSSAF, impôts…) et les collectivités locales (Région, Département, Métropole, Agglomération, Communauté de communes et villes) ont décidé de renforcer les dispositifs de soutien aux entreprises impactées par les nouvelles restrictions d’accueil au public.

 Téléchargez ci-dessous, l’ensemble des aides disponibles et recensées pour les entreprises et commerçants.

Téléchargez le tableau des aides aux entreprises – maj le 20 octobre 2020 (.pdf – 1.25 Mo)

La CCI Hérault reste mobilisée à vos côtés.

CCI Hérault

Béziers – 04 67 809 809
Montpellier – 04 99 515 200
Sète – 04 67 462 828
www.herault.cci.fr

Renforcement des mesures pour lutter contre le Covid-19 en Occitanie

En Occitanie, la circulation du virus est particulièrement active. Plusieurs communes dépassent très fortement le seuil d’alerte de 100 sur 100 000 personnes testées positives au Covid-19 durant les sept derniers jours. La situation exige que nous prenions « des mesures complémentaires ».

Une nouvelle classification des départements et métropoles en fonction de l’intensité de l’épidémie : chaque territoire est classé en vigilance, en alerte, en alerte renforcée ou en alerte maximale.

En Occitanie, hormis le Lot (en vigilance), tous les autres départements de la région sont désormais en zone d’alerte. Les métropoles de Toulouse et Montpellier sont classées parmi les onze métropoles en zone d’alerte renforcée, où le virus circule très fortement.

Le classement de chaque territoire est fondé sur 3 indicateurs-clés :

  • Le taux d’incidence qui mesure le nombre de nouveaux cas pour 100 000 habitants par semaine, et est un reflet de l’intensité de la circulation du virus sur un territoire donné
  • Le taux d’incidence pour les personnes de plus de 65 ans, qui mesure le nombre de nouveaux cas pour 100 000 habitants par semaine dans un territoire, et est un reflet de l’intensité de la circulation dans cette population à risque, dont on sait qu’elle est plus touchée par les formes graves de la maladie
  • Enfin la part des patients COVID dans les réanimations (nombre de patients CoVid+/nombre totaux de lits occupés), qui reflète l’impact de l’épidémie sur notre système de santé. Cet indicateur est essentiel mais il est tardif, et nous devons tout faire pour que le nombre de patients Covid en réanimation ne progresse pas trop, en prenant des décisions le plus tôt possible.
  • Voir sur : https://www.occitanie.ars.sante.fr/renforcement-des-mesures-pour-lutter-contre-le-covid-19-en-occitanie
#COVID19. Cartographie alerte

 

Montpellier rejoint les zones en alerte maximale

A compter du mardi 13 octobre minuit, la préfecture de l'Hérault annonce que la Métropole de Montpellier et sept communes attenantes sont placées en zone d'alerte maximale, des restrictions qui s'imposeront sur quinze jours.

La préfecture de l'Hérault explique que l'arrêté concerne Montpellier donc, ainsi que sept communes attenantes : Saint-Gély-du-Fesc, Saint-Clément-de-Rivière, Teyran, Palavas-les-Flots, Saint-Aunès, Mauguio et Montarnaud. Ces mesures visent à "limiter les grands rassemblements, empêcher les activités à risque et réguler les autres types d’activité pour permettre à la vie économique et sociale de se poursuivre", peut-on lire dans le communiqué.

Compte tenu de la confirmation de la dégradation sanitaire qui se traduit par une forte hausse des cas de contamination par la covid-19 ainsi que du nombre des hospitalisations, la métropole de Montpellier et 7 communes attenantes sont placées à compter de mardi 13 octobre à 00h00 en zone d’Alerte maximale.

 Afin d’enrayer la propagation du virus et de diminuer la tension aujourd’hui très forte sur les services d’urgence, le préfet de l’Hérault, en concertation avec les élus et les représentants des acteurs économiques, a décidé de mettre en œuvre de nouvelles mesures de protection.

Les interdictions 

● Evénements de plus de 1000 personnes, y compris les manifestations sportives (organisateurs et exposants compris) exception faite des personnels techniques.

● Location et prêt de matériel et d'éléments amovibles destinés à un événement non autorisé

● Activité dansante

● Diffusion de mesure amplifiée sur la voie publique et dans les débits de boissons et restaurants

● Usage et détention de matériel de sons dans les rassemblements festifs non autorisés ● Espaces de restauration et débits de boissons temporaires dans le cadre de rassemblements publics et manifestations

● Fêtes étudiantes

● Rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique ou dans des lieux ouverts au public A l'exception des rassemblements autorisés par le préfet après avis du maire, des rassemblements à caractère professionnel, des services de transport de voyageurs, des ERP autorisés à ouvrir, des cérémonies funéraires, des visites guidées organisées par des personnes titulaires d'une carte professionnelle, des marchés.

● Interdiction des sorties scolaires, à l'exception des déplacements pour se rendre dans les équipements sportifs ou éducatifs et culturels habituellement autorisés

● Réduction de l'accueil des étudiants à 50% des capacités de l'université (espaces d'enseignement, restauration, bibliothèques universitaires --> mesure nationale)

« Le Fascinant Week-End » à l'Abbaye de Valmagne à Villeveyrac

Du 16 au 18 octobre, à l’occasion de l’opération « Le Fascinant Week-End », de nombreuses activités se dérouleront chez les vignerons et partenaires labellisés « Vignobles et Découvertes » de la destination Thau en Méditerranée.
Découvrez le programme et inscrivez-vous pour vous régaler avec un panier de haute gastronomie réalisé à partir de produits locaux (livré sur le lieu de votre choix) ==> https://bit.ly/30ksFpE
Pourquoi ne pas opter pour l'Abbaye de Valmagne à Villeveyrac, qui propose le vendredi 16 octobre, 2 animations :
- à 11h, des Jeux Joyeux pour petits et grands
- à 20h, une Murder party « La Cave se rebiffe », pièce de théâtre interactive sur fond d’enquête policière accompagnée de dégustations vigneronnes.
Réservation obligatoire au 04 67 78 47 32 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
L’image contient peut-être : une personne ou plus et intérieur

Le Centre Artistique En Mouvance accueille aussi les compagnies de danse

En Mouvance, centre artistique, 12 rue Meyrueis à Montpellier centre 

C'est là que siège le Centre Artistique En Mouvance qui est plus qu'une école de danse, selon les cadres de la structure, Céline Constans fondatrice et directrice pédagogique, Guillaume Pires-Parada, directeur administratif, et Benjamin Mouret, bénévole chargé de la communication. L'accueil est bienveillant. 

Oui, l'activité principale du Centre Artistique En Mouvance  est bien centré sur les cours de danse. Mais sont admises en résidence des "compagnies de danse" venues de la région qui travaillent la chorégraphie, finalisent leurs créations. Ils sont un pont pour les élèves avec qui les échanges approfondissent leur processus créatif. Le Centre Artistique En Mouvance se distingue des autres écoles par son enseignement de "danses académiques", classique, contemporaine, Modern'Jazz. Et peut-être par son public.

Et pour les plus jeunes danseurs

Des enfants à partir de 4 ans et des ados en nombre sensiblement égal viennent en semaine, selon le rythme scolaire. De jeunes adultes aussi (moyenne d'âge de 30 ans) désireux de pratiquer une activité physique, "artistique", précisera la directrice. Certains des 8-17 ans (sur audition) seront préparés à des concours. Les plus "gourmands", envieux de pratique, seront orientés vers la création (sur sélection).

 

Et un spectacle de fin d'année rassemble les amateurs. Lesquels sont restés fidèles à En Mouvance pendant le confinement. "L'équipe pédagogique a été très soudée, très créative". Elle a adapté le format des cours, donnés par visioconférence. Le "public" a suivi, revenant en présentiel au mois de juin. Lors de cette rentrée, il semble qu'il y ait un peu moins de demandeurs, mais le temps de l'inscription s'étale jusqu'à la Toussaint. Et des évènements proches ou plus lointains vont animer le centre artistique : pour Halloween et par les enfants de 4 à 17 ans, sont prévus un atelier de danse, un goûter et quelques cadeaux surprises (25 € par enfant).

Les 21 et 22 novembre auront lieu 2 jours de stage pour ados et adultes avec Gérome Cristina, danse contemporaine et Claire Angibeau, Modern'Jazz. Il est conseillé de réserver sur en mouvance.com. 

Et l'on songe au mois de juin qui sera marqué par un spectacle célébrant la 10ème année de l'existence du centre artistique où l'on prouve le mouvement en dansant.

https://www.facebook.com/EnMouvance

Hervé Le Blanche

Si vous êtes propriétaire de chevaux

- Retirer les licols quand l’animal est au pré ;

- Surveillez régulièrement vos chevaux ;

- S’il vous est possible de mettre des pièges photos, c’est idéal.
 
Restons vigilants même si ce ne sont pas nos chevaux !
Si vous observez un comportement suspect près de chevaux, n’hésitez pas à contacter le 17 : n’intervenez pas seul(e) !

DECHETS , SANTE, ENVIRONNEMENT : TOUT EST LIE

Montbazin est un ancien et joli village frontalier avec la Métropole de Montpellier. Mais la présence d’innombrables déjections humaines avec papiers toilettes ont été constatées dans la Vène à Montbazin par l’envoyé de Midi-Libre le 19 septembre 2020, journée mondiale de ramassage des déchets.

La Véne alimente le Bassin de Thau où nos amis ostréiculteurs font l’impossible pour produire des coquillages irréprochables. Ce ramassage a été organisé par l’association « Témoins au bout du monde » que Christian Puech a fondée. (Contact, E mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ,Facebook)

puechCapture

Christian Puech tient à préciser : "D’innombrables déchets inflammables de rénovations immobilières, plastiques et produits nocifs en containers ont été également constatés sur les terres autour de ce village… où mes amis vignerons font l’impossible pour produire des vins de grande qualité. (Ces décharges sauvages contre lesquelles nous luttons augmentent de manière exponentielle depuis plus de vingt ans). Ces déchets jouxtent même divers accès au Parc Natura 2000, ce qui n’est pas une bonne image pour les touristes et randonneurs."

"Ces déchets polluent les rares nappes phréatiques et donc les eaux de forage que boivent les familles habitant autour de ces villages. Ils polluent l’air, la terre, la faune, la flore, aggravent les incendies qui augmentent le réchauffement climatique, ce dernier tuant prématurément une personne sur 8 en Europe. En 2020, près de cent habitations ne sont même pas raccordées au réseau d’eau potable de Montbazin."

"Il y a pourtant des Lois à la disposition des maires et du président de l’Agglomérations du Bassin de Thau pour faire enlever ces déchets même s’ils se trouvent sur des terrains privés. Il suffit d’appliquer les Lois : l’article L 541-3 du Code de l’environnement et les Art. L 2212-2 al.1 et 5 du code des collectivités territoriales et de la police spéciale des déchets. Il est toutefois anormal qu’il revienne aux administrés de ramasser par eux même les déchets, ce que l’on peut comprendre : « Ce n’est pas à nous de ramasser ces déchets. On paye d’importantes taxes de ramassage des ordures et d’habitation. Il y a dans différentes structures des élus et des personnes en charge de ces questions, d’autres sont payés pour rechercher les auteurs, les prendre sur le fait et ramasser ces déchets » déclarent des Montbazinois."

Nombre d’habitants se disent désabusés par des décennies de laisser aller… mais 99 % des Montbazinois de bon sens contactés avant le ramassage soutiennent notre action bénévole. Ils attendent beaucoup de la nouvelle municipalité. « Témoins au bout du monde » est prêt à participer à une table ronde avec les pouvoirs publics, CCMBT (Bassin de Thau) les services de l’environnement, les maires, vignerons, ostréiculteurs etc… pour mettre à plat cette problématique et essayer d’apporter des solutions à ces graves questions qui réduisent la qualité de vie des habitants.

"En 2011 déjà, après dix ans de combats, ma pétition signée par des centaines de Montbazinois et le dépôt de mes deux plaintes auprès du Mr le Préfet contre l’élevage industriel de poules pondeuses de Montbazin qui polluaient ce village ainsi que Cournonterral, Poussan…, attirant des milliards de mouches, l’administration avait fait fermer par arrêté cette « usine ». Espérons que notre action contre les déchets, depuis autant d’années au moins, permette d’y mettre fin." 

Christian Puech, écologue, explorateur, président de l’association : « Témoins au bout du monde ».

Le mois d'Octobre à l'Abbaye de Valmagne

FONDACaptureFONDAGHJ.

Découvrir le projet

 

Cliquez ici pour plus d'informations

FONDAMLKCapture

Informations & Réservations

FONDAUIYBNCapture

FONDADFGHJKCapture

Infos & Billetterie : 04 67 78 47 32 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Calendrier des événements

FONDA56Capture

Samedi 24 Octobre de 15h à 16h30 : L’enluminure consiste à décorer des textes entiers et des lettres-initiales.

Les moines de l’abbaye ont, en leur temps, copié et décoré de nombreux manuscrits. C’est au tour de vos enfants de s’initier à cet art !

Pendant cet atelier, chaque enfant pourra créer sa propre initiale, la première lettre de son prénom ou celle de son école qui sera décorée selon son inspiration. Le but est de laisser place à l’imagination et la création afin d’apprendre en s’amusant.

Tout le matériel sera fourni : papier canson, feutres, crayons de couleurs, colle, peinture et règle.

Tarif : 6.50 € / enfant, à partir de 8 ans, durée 1h30.
Places limitées à réserver au préalable

Infos & réservations au 04 67 78 47 32 ou  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
 
Information sur notre Ferme Auberge : Fermeture du 5 Octobre au 19 Octobre inclus. Le temps est venu pour l'équipe de notre restaurant de prendre un repos bien mérité après cette belle saison. Vous pourrez retrouver son cadre champêtre et les inspirations du chef à partir du 20 Octobre !

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Fin de la concertation publique pour la ligne à grande vitesse

La loi d’orientation des mobilités, qui reconnaît la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan comme prioritaire parmi les grands projets ferroviaires, prévoit sa réalisation en deux phases :

- la première concernant la liaison Montpellier à Béziers à l’horizon 2030

- la seconde, pour relier Béziers à Perpignan pour 2040. 

Le calendrier a été déterminé comme suit :

- concertation publique en 2020,

- enquête publique fin 2021 ou début 2022,
- déclaration d’utilité publique en 2023, études préparatoires de 2023 à 2030,
- travaux dès 2030
- mise en service en 2034.

Si le projet est aujourd’hui stabilisé dans son tracé et ses fonctionnalités, la concertation en cours doit permettre à chacun de s’informer...

» Echos